AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
CALENDRIER / 01.11.2019 ! Grand retour du forum après plusieurs semaines de maintenance. 16.10.2019 ! Retour de Adokoa (Pauline) dans le staff. 31.07.2019 : Réouverture du forum. Installation de la onzième version par Flames. Arrivée du nouveau PNJ The Devil. 11.07.2019 : Annonce du retour du forum, rédaction d'un nouveau contexte. 01.05.2019 : Fermeture du forum. 14.04.2019 : Installation de la dixième version par Flames. 10.02.2019 : Installation de la neuvième version par Flames. Mise en place de l'animation Mini rp. 02.12.2018 : Installation de la huitième version par Flames. Mise en place de l'animation calendrier de l'avent. 13.10.2018 : Installation de la septième version par Passenger. Mise en place du nouveau contexte Second Chance. Melvin Brock (Marie) rejoint le staff. 10.10.2018 : le forum fête son premier anniversaire.15.07.2018 : Installation de la sixième version par Passenger. . 01.07.2018 : le forum atteint les 100.000 messages. 12.05.2018 : Installation de la cinquième version par Passenger. 17.03.2018 : Installation de la quatrième version par Adoko. Mise en place de la partie Instagram et lancement de l'animation Zodiac. 20.01.2018 : Installation de la troisième version par Passenger et lancement du jeu Game of chance. 02.12.2017 : Installation de la deuxième version réalisée par Passenger. Mise en place des parties communication et graphisme. 09.11.2017 : Dani Brock (Pauline) rejoint le staff. 23.10.2017 : Effie Gardner (Lélia) rejoint le staff. 10.10.2017 : Ouverture officielle du forum. 03.10.2017 : Installation de la première version par Passenger 01.10.2017 : Création du forum. .
liens recherchés
------------------

WINTER TOGETHER / L'hiver arrive. Il est là plus tôt que les autres années et il est déjà rude. Les premières neiges parsèment les trottoirs de Wauwatosa. La ville et ses habitants ont toujours pris soin de leur commune. Ils aiment la voir briller de mille feux en attendant l'arrivée du père Noël. On est plus surpris de voir apparaître les premières guirlandes qui clignotent à travers les vitrines alléchantes et gourmandes. Les pâtisseries donnent envie. Les manteaux et les écharpes viennent couvrir nos tenues de mi saison. Cette année et encore plus que les autres années, Wauwatosa va aider ceux qui en ont besoin. Et en plus notre belle ville va s'illuminer et devenir la plus belle. Des concours de décorations, de sapins par exemples. Ces arbres vont éblouir les allées principales avant d'aller egayer les demeures plus austères. Hopitaux, orphelinats ou prisons aux alentours. Vous l'avez compris, c'est la solidarité qui va être au centre des fêtes. Comme chaque année le grand bal de Noël vous invitera à vêtir vos plus belles tenues et pour la bonne cause. Déambulez dans les rues, emmitouflés dans vos écharpes et doudounes. La neige va être présente, très présentes. Attention au verglas et aux boules de neiges perdues.

Partagez

The room 14 - Very Bad Morning ft Luna

Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité


The room 14 - Very Bad Morning ft Luna - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The room 14 - Very Bad Morning ft Luna The room 14 - Very Bad Morning ft Luna - Page 2 EmptyMar 27 Fév - 2:47

Tu ne t'attendais pas à ça. Lui qui est si mystérieux, tu pensais qu'il te lancerait un nom de ville au visage et changerait de sujet aussi rapidement que la question était venu. Tu bois ton verre parce que tu ne sais pas quoi répondre. C'est très chaud, tu brules ton palais, mais tu sais que tu peux pas dire n'importe quoi. tu dois trouver les mots qui lui feraient comprendre que son passé t'importe peu. Tu peux pas le juger pour ce qu'il a fait. Chaque être humain est un être de lumière, chaque être humain connaîtra aussi la noirceur. Tu te demandes bien ce qui a pu le pousser si bas pour termine derrière les barreaux. Tu connais ce que c'est d'avoir que de la douleur dans ton coeur. La noirceur qui t'a un jour habité aurait pu te mener à bien des choses sombres si tu n'étais pas bien entouré. Il n'avait peut-être pas eux ta chance. J'aurais aimé te connaître plus tôt. Peut-être que j'aurais pu t'aider.
Peut-être qu'il voit l'inquiétude dans ton regard, mais tu es surtout inquiète pour lui. Tu sais qu'il ne te ferait jamais rien. Tu pourrais pas le prouver avec des mots, mais ton coeur lui fait confiance. Tu prends sa main dans la tienne pour lui montrer physiquement que son passé ne te fait rien. Peut importe ce que tu as fait. Si t'es ici, c'est que tu as fait ton temps. C'est à moi de te faire payer pour tes actions. tu déposes ton verre chaud sur la table et lui souris. C'est à mon tour de te faire part de mon sombre passer? Tu rigoles un peu pour détendre l'atmosphère. Tu es de nature très sage, la pire chose que tu avais fait devait bien être de partager le lit de ton fiancé avec un autre homme. Caleb t'avait bien fait comprendre qu'il n'y avait rien de mal à recommencer à vivre. J'ai quand même fumé avec toi plus tôt, je suis pas aussi angélique que j'en ai l'air.
Puis tu reviens au sujet de Wauwatosa, il avait quand même insulté la ville qui as fait de toi qui tu es. Je sais que c'est pas l'endroit le plus spécial, mais ça reste ma maison. J'ai pas vraiment de famille dans le coin. Les gens de cette endroit son ma famille. Sinon, je serais déjà partie depuis onze mois. En perdant Elys, tu aurais bien pu fuir ton existence essayer d'oublié que tu étais la fiancée d'un soldat. Tes amis te gardaient dans cette endroit, ton coeur resterait à Wauwatosa que tu fuis ou non. J'ai jamais connu mon père, qui sait peut-être que j'ai du sang de tueur dans mes veines. Ce n'était pas une drôle de plaisanterie, mais ça lui faisait apprendre un peu plus sur toi. Si tu as besoin d'aide pour ton futur déménagement, je m'offre comme déménageur professionnelle! J'arrive toujours avec plein de nourriture et je reste jusqu'à ce que la dernière boîte soit vide. Tu te revois emménager avec Elys, il te laissait pas prendre les plus grosses boîtes et ça te rendait cinglée. Lui aussi, il aurait voulu que tu te promènes avec un casque, il connaissait ta maladresse mieux que personne.  Si tu avais pas compris, ce que j'aime le plus faire au monde, c'est aider mes proches. Une autre vérité. Tu ne serais pas ce que tu ferais sans pouvoir t'occuper de ceux que tu aimes.
@Caleb Clarke

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


The room 14 - Very Bad Morning ft Luna - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The room 14 - Very Bad Morning ft Luna The room 14 - Very Bad Morning ft Luna - Page 2 EmptyMar 27 Fév - 22:17



Very Bad Morning

FT. Luna


C'était un test à voir si elle allait prendre ses jolies jambes à son gracieux cou et se casser avec autant de dignité qu'elle en avait eu à courir sur les pistes. Et je ne saurais dire si elle l'avait réussit ou pas. Elle était toujours là, à se montrer attentive et ouverte d'esprit mais cela en était presque inquiétant pour elle. Elle allait finir bouffer toute crue dans ce monde et quelqu'un allait bien finir par en recracher que les os. « Ne t’inquiètes pas , j'avais du soutien même avant... du soutien pour faire nos conneries » Après tout c'était dans la merde qu'on voyait qui était capable de nous être toujours fidèle. Même si désormais j'étais les pieds et poings liés pour avoir mon héritage, Finn ou même Darius m’appellerait pour me demander d'enterrer un corps, je lui demanderais juste à quel profondeur creuser.  Je gloussa de rire « Toi un sombre passé ? Je te vois à peine prendre un bonbon dans un paquet qu'on te tends.  Et t'as fumé deux tafs ! Quand tu en auras vraiment profité au point de planer , là, on en reparlera ! Pour l'instant t'es à peine plus sauvage d'un chaton qui viens de naître ! »  Je balaya de mon esprit les moments où elle avait bien plus que ça dans sa cuisine.

Je l'envierais presque d'aimer autant la ville où elle était née. Le seul moment où je m'étais vraiment sentis chez moi j'étais encore un gamin hyper actif qui courrait dans les jupons de sa mère. Mais il y avait un point commun entre nous « La famille c'est celle que l'on se choisis, pas juste une histoire de sang , sinon je n'aurais plus grand chose non plus.» J'aurais Erik, sa dernière fille et Charlie qui était revenue dans ma vie comme à Wauwatosa. Désormais que je l'avais croisé en si bonne entente avec Dani et le reste , je me demandais si elle la connaissait elle ou si elle connaissait son mari. Si oui nul doute qu'ils feraient vite de la détromper sur mon compte et de me dire de me fuir comme la peste. Mais pour l'heure, je gardais encore beaucoup de choses pour moi,  écoutant plutôt ce qu'elle me disait d'elle. Elle n'avait pas son père, je lui aurais volontiers donné le mien jusqu'au dernier jour qui avait précédé sa mort. « Je suis certain que si c'était un tueur et que tu devais tenir quelque chose de lui, ça serait certainement pas son amour du mal » Le reste de son discours me le prouva . « Et bien arrêtes ! » A voir sa tête, je devinais que cela serait tout bonnement impossible pour elle et éclata d'un rire qui attira l'attention des gens autours. Sans remonter ma garde, je levais mon verre vers eux comme si rien n'était plus normal.   « Non mais , en vrai Luna. Penses à toi aussi. Et je parle pas que niveau cul, faut juste que tu n'oublies pas que toi aussi tu as le droit d'avoir des envies , que la vie ne se limite pas à Wauwatosa et ton passé ...non ? » Je la fixais droit dans les yeux la défiant de me contredire quand j'étais tellement dans le vrai. « La vie ce n'est pas que faire plaisir aux autres...  Même pas à moi haha D'ailleurs … tu sais cuisiner ? »  Je crois que je lui avais demander son travail avant notre danse, mais je devais à ce moment être juste obnubilé par ses lèvres, ses yeux et son décolleté. « Attends mais oui tu bosses dans... une boulangerie ? » Ma mimique trahissait à quel point j'étais sûr de me planter.
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


The room 14 - Very Bad Morning ft Luna - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The room 14 - Very Bad Morning ft Luna The room 14 - Very Bad Morning ft Luna - Page 2 EmptyMer 28 Fév - 1:09

Alors qu'il te ocompare à un animal inoffensif, tu rigoles. Il te fait bien rire, parce que au fond, tu sais pas quoi répondre à ça. Tu n'es pas la personne la plus aventureuse, mais ça te va. Ton coeur vivait dans le risque tous les jours depuis si longtemps. Chaque jour, l'inquiétude de perdre Elys t'habitait alors qu'il était déployé. Quand il était dans tes bras, tu avais peur des adieux qui vous attendaient. C'était assez à gérer, pas besoin d'ajouter de l'action par dessus tout ça. Je te rappelle que les chatons ça grimpent les jambes comme des troncs d'arbre. C'est assez casse cou. Tu t'étais permise de faire marcher tes doigts sur son genoux jusqu'en haut de sa cuisse. Alors que tu sirotes ton breuvage comme si de rien n'était.
Sa remarque sur la famille te rend un peu nostalgique. Tu n'oses pas poser de question, mais tu comprends qu'il a perdu des proches. Ton coeur remplit de compassion aimerait qu'il n'ait pas à vivre avec ce genre de peine. Tout le monde doit faire face à une perte un jour ou l'autre. Ce sentir seul au monde, tu penses qu'il n'y rien de pire. J'ai un côté plus sombre moi aussi. Un côté que tu as découvert dans la dernière année, un côté plutôt fragile tu devrais dire. Tu n'aimes pas cette Luna qui broie du noir. Ta positivité c'est ce qui fessait de toi celle que tu es. Alors, lorsque tu la perds dans ta peine, tu paralyses devant ce que tu pourrais devenir.
Tu aimes plus que tout au monde aider tes proches parce que tu as peur de les perdre. Tu veux être présente pour tout ceux que tu aimes, parce que tu voudrais que quelqu'un soit aussi généreux avec toi-même. Tu te rappelles de ta mère qui te dit de traiter tout le monde comme tu voudrais que l'on te traite. Cette phrase te suit partout. On sait jamais quand une personne va nous être enlever. Je vois rien de mal à vouloir être présente pour eux. Tu termines ton verre encore chaud alors qu'il te parle de ton métier. Tu éclates de rire, bien évidemment qu'il n'écoutait pas ce que tu avais à dire dans ce bar. Quoi? Quand on parlait au bar, y'avait une fille plus intéressante à regarder c'est ça? Tu reprends son sérieux, ça ne t'insultes pas vraiment. Ce soir-là, tu voyais bien son jeu comme il lisait le tien. Vous cherchiez pas une amitié, mais vous l'avez quand même trouver. Oui, je cuisine. Très bien.  Tu es fier de tes habiletés, mais tu viens pas dire que tu as jamais mangé de viande de ton existence, tu sens qu'il prendrait ses jambes à son coup. J'ai ouvert une pâtisserie récemment avec une amie. Tu veux pas paraître indiscrète, mais tu te demandes ce qu'il fait lui aussi, maintenant qu'il est plus derrière les barreaux. Tu m'avais pas dit ce que tu faisais toi, je pense? Ou tu m'avais inventé une histoire? Tu lui demandes s'il veut autre chose à boire et tu repars à la recherche de quelque chose pour réchauffer ton sang. Tu aurais jamais cru que ta journée aurait pris cette tournure, pas avec Caleb en tout cas. Tu restais heureuse de le retrouver, tu te sentais encore mal de l'avoir fait partir de chez moi. Quand tu reviens à lui, c'est en excusant que tu lui donnes son second verre. Je suis encore désolé de t'avoir mis à la porte comme ça. Tu as pas besoin de préciser, tu sais qu'il comprend de quoi tu parles. Je sais pas comment vivre sans lui parfois. J'ai encore du chemin à faire je crois. Puis tu penses à ce vidéo sur ton téléphone. La dernière chose qu'il t'a transmis. Tu as écouté en boucle ce vidéo trop de fois. Tu sens que tu le réécouteras quand tu retourneras à ta chambre. Tu t'étais peut-être promis de pas penser à lui pendant quatre jours, mais c'était un mensonge en soi. Il faisait parti de ton ADN, trop d'années sous ramenaient l'un à l'autre pour qu'il ne hante pas tes pensées.
@Caleb Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


The room 14 - Very Bad Morning ft Luna - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The room 14 - Very Bad Morning ft Luna The room 14 - Very Bad Morning ft Luna - Page 2 EmptySam 3 Mar - 0:45



Very Bad Morning

FT. Luna


« On sait jamais quand une personne va nous être enlever. Je vois rien de mal à vouloir être présente pour eux. » «  Je ne te le fais pas dire... » J'avais perdu ma mère gamin et mon père il y avait quelques mois pendant que je purgeais ma peine. Heureusement la conversation tourne à quelque chose de plus banale même si je n'ai pas forcement mieux à dire. Je rigole en me justifiant « Non mais je te regardais et je t'écoutais.... la majorité du temps » Après tout pour une fois j'avais trouvé une conversation intéressante , comment elle menait les choses , comment elle me séduisait sans minauder, comment elle le voulait sans paraître facile et habituée à ce jeu. « Si je passe tu me fais une petite réduction ? Je sais déjà que j'adore tes petites douceurs ! Et tu vois que toi aussi tu ne m'écoutais pas toujours avec attention ! Je t'avais juste dit que je cherchais du taf, mais pas que sortais de prison. Après on veux m'obliger à aller faire de la mécanique... je verrais bien ce que ça donne ! »  A mon humble avis, un énorme désastre mais à voir... tant que ça calme Erik qui m'avait offert ces vacances avant de me mettre au boulot et de ma forcer à me sortir les doigts du cul selon ses propres mots.

Nous entamions notre second verre. Cela avait le mérite de réchauffer et même si le soleil tapait bien, les températures elles étaient bien trop basses pour moi. Elle s'excuse d'abord. Je pouvais pas nier qu'elle m'avait pas mis dans tout mes états une seconde j'étais en elle et la seconde je me retrouvais comme un con au bord du lit. Quel mec que cela n'aurait pas énervé ? Son si parfait fiancé peut être mais pas moi, j'étais orgueilleux et colérique, j'étais un sale petit con parfois , je le savais et il m'arrivait même de le cultiver. « Je l'ai eu mauvaise je vais pas te dire le contraire, comme je vais pas te dire que je comprends... J'ai jamais été amoureux et plutôt mourir que faire cette connerie quand on voit l'état dans lequel ça met les gens ! » Luna, Finn, Charlie … Trop d'exemple de gens qui se sont laissé bouffer par tout ça, et il y en avait d'autre qui continuer à le vouloir ? Cela me dépassait. Je commençais à boire le reste du vin « Je trouve que tu te débrouilles bien pourtant …  Tu n'en as peut être pas l'impression mais tu avances plus que tu ne le crois. Ok avec moi tu as voulu y aller trop fort. » Un petit sourire en coin habilla mes lèvres devant le double sens de mes propos . « Mais là tu là, à profiter de ta vie même si ça veux pas dire tirer un trait sur le reste. Tu es vivante, tu ne vas pas t'enterrer sous prétexte qu'il est mort avant toi . Tu devrais pas te sentir coupable de respirer et de vouloir avancer. Fuck les morts ! Les fiancés, les Parents qui te laissent derrière ! Nous on existe ! » Un peu provocateur, je n'en disais pas moins la vérité. « Et la prochaine fois que je frappe à la cloison entre nos deux chambres, tu te bouges, tu laisses tout ça derrière et tu me montreras les étoiles ! Tu peux bien faire ça pour ton ami taulard qui a passé prés de 2 ans sous les barreaux ! » Mon ton ne lui laissait pas le choix, mais ma main prit la sienne d'un mouvement plus doux .
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


The room 14 - Very Bad Morning ft Luna - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The room 14 - Very Bad Morning ft Luna The room 14 - Very Bad Morning ft Luna - Page 2 EmptySam 3 Mar - 3:22

Il semble s'ouvrir un peu à toi. Lui aussi savait ce que c'était de perdre quelqu'un. D'un façon où d'une autre, tout le monde fait face au deuil dans leur triste existence. Je ne peux plus vivre dans le regret. J'regrette tout le temps qu'on a passer séparé. C'est stupide, je sais, j'ai choisi de fiancé un soldat. Je m'attendais à quoi? Mais maintenant que je l'ai perdu, je trouve que j'ai pas assez de souvenir auxquels m'accrocher pour continuer sans lui. Tu n'étais pas certaine de faire du sens, tu pourrais blâmer l'alcool, mais c'est surtout la peine qui te rend illogique.
Tu ris à te rappeler de votre soirée au bar. Tu comprendrais qu'il en ait regardé d'autre, il y avait des femmes bien plus séduisantes que toi qui lui tournaient autour ce soir-là. Il aurait pu ramener n'importe quelle d'entre elle chez lui facilement. Pauvre Caleb, il avait terminé sa soirée insatisfait dans le froid la nuit alors que tu pleurais un âme disparu. Tu aurais peut-être terminée la soirée au chaud si tu n'avais pas choisi la fille brisée. Tu ris un peu, mais ça reste vrai. Tu regrettais pas qu'il t'est choisi. Tu en ressortait gagnante puisqu'il était un ami maintenant. Mais tu as gagner une amie loyale!
Tu l'imagines dans ta pâtisserie et ça te réchauffe le coeur. Mes amis, ils me paient en câlin. Tes mots peuvent être très mal interprétés et tu en ris maintenant parce que Caleb profitera certainement de cette tournure de phrase. Je te ferai pas payer, c'est ce que je sous-entendais!
Sa réplique à tes excuses était honnête, tu restais surprise. Jamais Caleb n'avait aimé. Ça explique bien des choses tu penses, c'est peut-être plus facile de ne pas s'attacher quand on ne sait pas le bonheur que ça apporte d'aimer quelqu'un. Un jour, tu comprendras. Je veux pas perdre mon temps à te dire de belles phrases qui te feront que marrer. Ça s'explique pas l'amour. On la choisit pas non plus. Quand tu seras prête, elle te trouvera. Tu pourrais essayer d'expliquer ce que ton coeur vivait en présence d'Elys, mais c'était un sujet trop sensible encore. Je souffre, mais je recommencerais tous les jours pour lui. Sans hésiter, même si je connaissais notre fin. Même si je connaissais la douleur qu'il m'apporterait, je recommencerais toute suite. Tu t'en sors peut-être assez bien le jour, entourée de gens. Pourtant, s'il te voyait la nuit vagabonder et pleurer jusqu'à ce que la peine ne t'épuise assez pour te laisser tomber inconsciente, peut-être qu'il ne dirait pas cela. Il réussit quand même à te faire rire ce Caleb. Tu serais incapable d'envoyer balader ton fiancé et les morts comme il venait de le faire, mais l'entendre te faisait un bien fou. Vive la vie! Que tu répliques en trinquant pour terminer ce deuxième verre en bonne compagnie. (...)
La nuit est tombé maintenant, tu devrais dormir. Tu regarde l'écran de ton portable. Ce vidéo qui joue en boucle depuis presqu'un an. La voix de ton fiancé qui résonne en boucle dans tes écouteurs. Lake est profondément endormi. Tu as quitté le lit, tu est assise adossée au murs. La compagnie de ton ami te fait du bien, mais c'est pas une relation sans attache que tu désires. C'est une relation que tu ne retrouveras jamais que tu recherches. Tu avais goûté au vrai amour, à quoi bon chercher quelque chose maintenant que tu savais que tu ne le retrouverais jamais. Cette relation était disparu avec Elys à l'autre bout du monde. L'amour c'était finis pour toi.
Cette vibration dans ton dos qui te sort si vite de tes pensées alors que tu cherchais terriblement à dormir.  Les mots de Caleb qui te reviennes. Tu sors de ce rituel malsain rapidement. Les étoiles vous attendent que tu te rappelles. Tu ne portes qu'un t-shirt blanc pour dormir. Tu enfile un legging et une grosse veste trop pressée de les retrouver. Tu as besoin du ciel ce soir. Prépares-toi à être ébloui. Que tu lui dit alors qu'il sort lui aussi de sa chambre. Dans la nuit, tu t'enfuis de ta peine avec un homme rapidement devenu ton ami. Une chance que le chalet se situe assez haut dans la montagne, vous n'avez pas besoin de courir très haut pour arriver au point de vue le plus impressionnant. Je peux pas croire qu'il y a autant d'étoiles dans le ciel et qu'on est les seuls à les regarder. La montagne vous appartient. Elys aurait adoré cette vue, tu le sais, vous avez passer tellement de temps à parler des étoiles. Peut importe où était sa mission, peut importe le décalage qui vous séparaient, vous regardiez toujours le même ciel. Il aurait tellement adoré cette vue. Que tu dis sans tristesse, parce que ce ciel te remplie d'espoir. Tu ne réalises pas que ta main s'est emprise de la sienne. Tu reviens dans le moment avec Caleb. On se sent libre sous les étoiles, pas vrai? Sous les étoiles, tu sens la force que l'amour d'Elys te donnait, comme si du ciel, il t'envoyait le courage que tu avais besoin.
@Caleb Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


The room 14 - Very Bad Morning ft Luna - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The room 14 - Very Bad Morning ft Luna The room 14 - Very Bad Morning ft Luna - Page 2 EmptyLun 5 Mar - 15:55



Very Bad Morning

FT. Luna


Je ne suis pas vraiment sûre de dire les mots justes... j'aggrave même peut être la situation. « Soldat ou pas, tout peut arriver. Si c'est pas à la guerre ça peux être en sortant du supermarché. Rien ne nous prépare à ça. Faut juste profiter de ce qu'on a et pas regretter ce qu'on a pas eu le temps d'avoir. » C'était d'autant plus le cas quand on reparle de la fameuse soirée de notre rencontre. « Ouai mais je me serais aussi bien fait chier pendant ce voyage aussi !  Un mal pour un bien on va dire... » J'avais aussi le plaisir de faire chier mon camarade de chambré qui pouvait bien occuper mon temps libre. « Mes amis, ils me paient en câlin. Je te ferai pas payer, c'est ce que je sous-entendais! » Trop tard, j'avais déjà cette lueur très significative dans la pupille, celle qui s'allumait très facilement quand elle me touchait un peu trop la cuisse ou le bras.

Elle m'a assez vite cerné cette Luna quand elle ne perds pas du temps à m'expliquer l'amour. Je ne suis pas fait de ce métal et aller de lit en lit convient bien mieux à mon tempérament. Si je devais refaire ma vie ? Je me pose la question un instant... Je ne suivrais pas la gouvernante quand elle ouvre la porte de la salle de bain... Mais je referais exactement les mêmes conneries si ça m'assurait l'amitié de mes frères de cœurs. Et je retournerais en prison si c'était pour être certain que les flics en ai assez sous la dent pour qu'ils n'aillent pas chercher Darius, qu'ils le laissent prendre soin des morveux . Nous finissons donc pas trinquer , d'accord sur le fait qu'il fallait au moins en profiter.

(…) J'avais bien bu accompagné d'une jolie blonde et d'un jolie blond,c'était parfaitement bien partie pour la fin de soirée si j'avais pas compris à un moment qu'ils étaient jumeaux … Cela ne m'aurait pas dérangé si j'étais sûre que je serais l'attraction principale mais dans ce genre de plan j'avais toujours peur d'être le prétexte pour des envies libidineuses incestueuses. Même moi j'avais des limites... même si j'avais déjà fait dans les deux jumelles. Mais ça passait mieux étrangement. En tout cas j'étais bien amoché quand j'avais rejoins la chambre, ne faisant pas grand cas d'Altaïr. Je n'avais pas envie que ma soirée se finisse comme ça et sans m'en rendre compte j'avais frapper à la cloison ne faisant pas non plus grand cas de son coloc non plus. C'était en prenant ma couette et la drapant sur mes épaules que je l'attendais dans le couloir. « Prépares-toi à être ébloui. » Je me contorsionna pour voir derrière elle un mec endormis dans un lit double. Il était bien chanceux et avec un petit sourire je la félicita de prendre autant à cœur mes conseils, au point d'en garder un sous la main comme ça.

Au sommet non loin du chalet, la vue était parfaite, j'étais presque hypnotisé par la quantité astronomique d'étoiles … ou alors c'était l'alcool qui engourdissait le moindre de mes sens et me rendais amorphe ? « Il aurait tellement adoré cette vue. » « On a qu'à l'aimer nous pour trois ! »  Encore une fois c'était un raisonnement simpliste que j'espérais dicté par mes nombreux verres dans le nez. Elle prends ma main et je la serre en  jetant sans beaucoup de délicatesse un bout de couette sur ses épaules. «  On se sent libre sous les étoiles, pas vrai? » J'ai un petit rictus moqueur. « Toi libre ? Vraiment ? T'es sur la bonne voie mais tu es encore loin du but. Dis moi quand tu vois une boite de céréale que vous avez mangé ensemble, tu penses aussi à lui ? » Levant les yeux qui avaient été un instant capturé par ceux de Luna, je me mis à rire.   « Quoique c'est vrai qu'on dirait un peu des mielpops dans la voie lactée ! » Ivre je passais d'un état pire que celui d'une chatte en chaleur, à un clown à l'humour encore plus douteux qu'au naturel. Et déjà que Luna avait le droit à une version de moi avec assez peu d'artifice déjà, alors là,elle ne serait pas déçue du voyage ! Je colla mon épaule à la sienne pour partager le plus de couverture possible tandis que mes épaules tressautaient toujours à cause de mon hilarité.
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


The room 14 - Very Bad Morning ft Luna - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The room 14 - Very Bad Morning ft Luna The room 14 - Very Bad Morning ft Luna - Page 2 EmptyMar 6 Mar - 13:48

Peut-être que ce n'était pas la meilleure idée de le suivre sous la neige en pleine nuit. Votre amitié pourrait facilement dérailler sous un décor si poétique. Les étoiles anime en toi une nostalgie que tu ne peux cacher. Elle t'habite toujours, mais sous la lumière de la nuit c'est facile de devenir vulnérable. C'est sans doute à cause du manque de sommeil et de toutes les nuits blanches que tu as vécu ses dernier mois. Ça reste dans le silence de la nuit que tu te rappelle vivement de sa présence. Généralement, c'est seule que tu fais face à ses souvenirs.
Étourdie par la grandeur de ce monde, tu ris à l'entendre parler de vous trois, alors qu'il connaissait rien de ton soldat, mise à part sa fiancée. Ton regard est toujours sur le ciel et la vue hypnotisante que tu aimerais ramener avec toi à Wauwatosa. T'es saoul, pas vrai? C'était une question, mais tu connaissais très bien la réponse. Tu pouvais la sentir pour dire vrai. Tu aurais pu essayer de sortir de la couverture dans laquelle il venait de t'installer, mais tu aimais le réconfort qu'elle t'apportait. Les étoiles qui te rendent sentimentales en fait, mais tu ne veux plus réfléchir ce soir.
Tu laisses même ta tête lourde se déposer sur son épaule. Elle se relève rapidement parce que ses paroles te font réfléchir. Je suis libre. Je peux faire ce que je veux. Je suis ici avec toi non? Que tu lui dit, mais c'est surtout toi que tu essaies de convaincre. Je suis libre. Tu répètes tes mots comme si ça te rendait un peu plus crédible. Tu le redis comme une affirmation pour te convaincre de ton autonomie. Il a bu, tu sais que ce que tu diras ne fera pas vraiment de sens pour lui, mais ça résonnerait avec ton coeur et c'est suffisant. Aimer quelqu'un ne ferait que te faire goûter à une autre sorte d'abandon. C'est le deuil qui rend prisonnier. Tu n 'es pas perte à sortir de cette prison, puisque ça voudrait dire que tu acceptes de le perdre. Tu sais qu'il connait aussi ce genre de prison, puisque tout le monde fini par goûter à un type de deuil un jour ou l'autre.
Penser à lui le garde un peu en vie alors oui. Oui, je pense à lui en mangeant des céréales, en conduisant notre voiture, en travaillant, il me visite même dans les rêves quand je réussis à dormir et je voudrais pas que ce soit différent. Tu étais sorti de la couverture pour te coucher dans la neige froid. C'est moins étourdissant quand tout ton corps est ancré sur cette terre et que ton esprit vagabonde dans les étoiles de t'étendre parterre. Tu n'étais pas triste de t'avouer encore autant amouraché d'un fantôme. Toutes ses années à lui appartenir, ça allait prendre du temps passer à autre chose. J'étais sa copine depuis mes seize ans. Je l'aimais déjà avant que ce soit officiel. Je le laisserai jamais partir. Je serais naïve de penser que j'y arriverais. J'étais habituer à la distance, maintenant je dois m'habituer qu'il vit dans les étoiles plutôt qu'un autre continent. Tu l'as aimé presque la moitié de ta vie. Tu ne te souviens pas ce que c'est d'être vraiment libre. Il n'y aura plus de lettre qui t'attendra dans ta boite au lettre, plus de visite surprise qui allait toute la distance. Il n'y aura que vos souvenirs marqués pratiquement au fer sur ta peau. Tu commences à faire bouger tes bras et tes jambes pour faire un ange comme tu le faisais si bien enfant. Tu te relèves pour rire de ton oeuvre d'art. Maintenant, j'aimerais être ivre moi aussi. Je suis sure que ça rendrait mon chef-d'oeuvre bien plus impressionnant. Tu as froid, l'alcool t'aiderait pour ça aussi, mais tu remets tes yeux sur la voie lactée.Tu endurais bien pire pour le sentir une dernière fois contre toi. Tu peux retourner t'amuser si tu veux. Je vais continuer à observer l'univers. Y doit bien avoir une jolie fille encore au bar qui donnerait tout pour finir sous cette couette? Tu replaces tendrement la couverture qu'il avait traîné dehors sur les épaules pour t'assurer qu'il attrape pas froid. Tes yeux dans les siens, au fond de toi, tu veux qu'il reste avec toi. Comme si tu savais que tout changerait à ton retour de ce voyage, tu voulait profiter de sa présence une dernière fois.
@Caleb Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


The room 14 - Very Bad Morning ft Luna - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The room 14 - Very Bad Morning ft Luna The room 14 - Very Bad Morning ft Luna - Page 2 EmptySam 10 Mar - 16:39



Very Bad Morning

FT. Luna


« T'es saoul, pas vrai? » Il n'était même pas possible que je mente, comment le pourrais je quand tout dans mon attitude et mon physique trahissait le fait que je n'en sois pas à un seul verre mais bien un dizaine. Seul mon rire lui répondit , comme un enfant prit en faute qui essaie de faire les yeux doux pour que cela passe mieux.  Son hiatus sur la liberté, le deuil, la prison, j'aimerais ne pas l'entendre et ne pas le comprendre . Il résonne pourtant quelque part par l'entrebaillure d'une porte que je maintiens fermée de toute mes forces depuis mon enfance. Un coup de pied mental contre elle pour la garder close et je préfère jouer au grand allergique à n'importe quelle forme d'amour. « J'ai fait ma peine, pas envie de signer pour encore deux ou trois ans alors que ça se barrera toujours en couille à un moment ou un autre. » Pourtant je pose un baiser sur son front avant qu'elle ne m’échappe pour s'effondrer dans le froid.

Encore une fois la candeur de ses gestes, de son attitude me serra doucement le cœur contre mon gré. Elle avait une innocence à jouer dans la neige propre à une enfant et pourtant dans ses mots résonnait ceux d'une femme qui avait vécu mille vies. C'était peut être le cas puisqu'elle avait vécu la sienne, celle de son fiancé et tentait tout simplement de continuer à vivre cette dernière comme si c'était compatible avec ses envies de liberté. Vaste erreur. «  Maintenant, j'aimerais être ivre moi aussi. Je suis sure que ça rendrait mon chef-d’œuvre bien plus impressionnant » « Non même bourré je t'assure que ça ressemble pas à grand chose ! » La moitié de ma couette gît sur le sol mouillée, mais elle me remet le reste sur les épaules, me faisant sourire et ce même quand elle me conseille de partir trouver une camarade de lit pour la nuit. « Mais je m'amuse avec toi... ou bien je m'amuse de toi, comme ça t'arrange » J'aimais me moquer d'elle, de ses lapsus ou de ses idées  absurdes d'aller voir les étoiles auxquelles pourtant je me pliais avec plaisir. « Alors si au lieu d'observer l'univers, tu m'observais moi ?!?  Oui tu peux le dire, je suis capricieux, et alors ? Tu apprendra à aimer ça aussi chez moi...» Ou elle s'en ira, retrouvant des gens qui eux comprennent ce que c'est qu'aimer vraiment. Pour le moment je savais juste que j'aurais aussi aimé prendre une bouteille avec nous et que seules ses lèvres auraient pu apaiser ma soif. « Embrasse moi si tu es vraiment libre. »
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


The room 14 - Very Bad Morning ft Luna - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The room 14 - Very Bad Morning ft Luna The room 14 - Very Bad Morning ft Luna - Page 2 EmptyDim 11 Mar - 15:28

Ton regard perdu dans le sien, peut-être qu’un inconfort devrait t’habiter. Tu ne sais pas trop comment agir avec Caleb qui un moment te taquine et l’autre semble chercher à gratter cette blessure si profonde qui fait partie de toi maintenant. Quand tu y penses, tu ressens peut-être une gêne t'habiter parce qu'on font tu sais pas ce que tu fais ici avec lui. Avant même qu’il te parle de l’embrasser, tes yeux dansaient entre ses yeux, dont il est difficile pour toi te cerner la couleur exacte, et sa douche. Tu cherches à lire les émotions qui t'envahi, mais aucun mot ne te vient. Ton coeur qui cherche à sortir de ta poitrine parce que sa demande résonne trop bien avec ses battements. Une partie de toi veux continuer à regarder les étoiles et l’autre combat ce désir de toucher ses lèvres. Tu le connais maintenant, il n’est plus une erreur d’une nuit que tu peux ranger au fond de ton crâne et laisser derrière. Caleb, tu l’apprécies maintenant, des liens se tissent doucement entre vous. Est-ce que ce baiser viendrait se mettre entre vous? Tu ne cherches pas l’amour, tu ne veux pas la trouver. Et il te l'a dit qu'il n'en a pas envie lui non plus. Tu l'as déjà trouvé et à voir où l'amour t'a mener la première fois, tu n'es pas certaine de vouloir réessayer. L'amour que tu portes pour Elys est inconditionnelle, tu en as assez donner pour le reste de ta vie.
Ta liberté reste dans ta capacité de choisir et tu choisiras peut-être éternellement Elys. On n’a sans doute droit qu’à un seul vrai amour dans sa vie. Tu l'as choisit y'a douze ans. Tu n’es pas prête à partager le genre de moment que tu as eu avec ton soldat avec personne d'autre. Tu cherches aussi à les garder intactes et te tenir ici avec ce charmeur les ternirait surement. Tu mordilles ta lèvre inférieure, tu choisis de lui prouver que tu es indépendante. Tu fais le choix de prendre le contrôle et le garder entre tes mains. Tu as assurément aucunement le maîtrise tes émotions, même si tu mens tous les jours au monde entier en portant ce doux sourire qui réussit même à te réconforter, tu es capable de lui faire croire que tu es belle et bien libre. Tu commences par passer tes doigts sûrement très froids dans ses cheveux pour les arrêter sur sa nuque bouillante. Tu approches tes lèvres des siennes, laissant vos souffles se mélanger sans pour autant toucher sa peau. Tes yeux toujours dans les siens, gardant le contrôle dans ton camp.
Tu ne peux définitivement pas t’avouer libre, parce que même dans ce moment ton fiancé hante tes pensés. Puis, tu reprends ton chemin jusqu'à ses fines lèvres. Tu prends encore ton temps pour profiter de sa langue qui enlace la tienne et pour savourer ce dernier baiser entre vous. Après tout, des amis ne vont pas ce genre de chose. Tu es sur la pointe des pieds pour que tes yeux ce retrouvent à la même hauteur que les siens. Ils sont fermés à présent, ce baiser n'a rien à voir avec ceux partager le soir de votre rencontre.
S'il pouvait faire figer le temps et laisser derrière vos blessures, tu ne séparais jamais tes lèvres des siennes. Pourtant, toute bonne chose à une fin, tu recules aussi lentement que tu avais pu. Une pensée horrible traverse ton corps, alors que tu réalises que la seule chose qui rendrait ce moment plus parfait, c’est que ce soit Elys entre tes bras. Tu penses aussi à Lake qui t'accompagnait pour ce voyage. Tu ne te reconnaissait plus. Maintenant, tu me crois? Un mensonge nécessaire si tu veux réussir à avancer. Tu ne lui laisses pas le temps de faire une autre remarque pour t’embêter que tu en redemande. Celui-là sera le dernier. Sous les étoiles, ses lèvres semblent avoir la force de faire taire toutes ces inquiétudes qui ne te quitteront sans doute jamais. Tu l'embrasses avec plus de fougue à présent parce que tu suis ton coeur qui s'excite trop rapidement. Le froid ne te préoccupe plus à présent, tes pensées qui s'arrêtent encore alors que tu sens ses mains sur son corps.  Tu finis par quitter ses bras et sors de la couverture, tu as besoin de distance pour calmer tes ardeurs. Retrouvant un certain vertige en regardant les points de lumières dans le ciel.
Tu t’en veux un peu trop d’avoir apprécier le goût de sa bouche même si elle était teintée par l’alcool. Tu es mieux de te faire à l’idée que la culpabilité sera ta nouvelle compagne, puisque tu ne penses pas qu’elle te quittera un jour. Elle est le prix à payer, si tu veux garder Elys dans ton coeur jusqu’à ton dernier souffle. Un prix que tu payerais tous les jours si ça le garde près de toi.
@Caleb Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


The room 14 - Very Bad Morning ft Luna - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The room 14 - Very Bad Morning ft Luna The room 14 - Very Bad Morning ft Luna - Page 2 EmptyMar 13 Mar - 14:38



Very Bad Morning

FT. Luna


Mon défi n'était qu'un prétexte à un baiser, je le savais, je ne me le cachait pas. J'aimais le goût de ses lèvres, j'aimais la brume qui voilait ses yeux juste avant et juste après. En plus j'étais ivre ce qui constituais une seconde raison à m'écouter moi et mes envies, ou plutôt une incapacité à me taire quand il le faudrait . Au fond de moi je savais que quand elle vint contre mes lèvres, cela ne lui déplaisait pas. Ce baiser là n'était pas les mêmes que nous avions échangé du bar jusqu'à chez elle , impatients et brûlants. Lentement ses doigts glacées font dresser les poils sur ma nuque, il y a le froid bien évidement mais aussi leur douceur. Je la retrouve quand elle m'embrasse et que ma langue va à la sienne avec tout ce que je peux avoir de patience. En temps général cela se limite au minimum mais Luna a une façon de faire qui me pousse instinctivement à ne pas agir avec elle comme je l'ai fait au début, comme je le ferais avec tout les autres qui passeront sur mon chemin. Car elle a ouvert son cœur à un mec qui ne venait chez elle que pour baiser, car elle m'avait raconter un peu de son histoire chose dont j'étais strictement incapable. Je l'admirais de connaître si bien ses sentiments même si ils étaient pollués par un cadavre. Le jour où je serais capable d'autant d’honnêteté avec moi même ne viendrait sans doute jamais. Mes mains encadrèrent son visage tandis que mes lèvres cherchaient les siennes. « Maintenant, tu me crois? » me dit elle quand elle s'éloigne... et non je ne la crois pas. Dans ses yeux il y un autre reflet, un fantôme que je n'arriverais pas à exorciser , qu'elle ne veux même pas exorciser elle même.

Elle vient se perdre dans un autre étreinte avec moi et qui serais je pour l'éloigner quand je ne veux que cela aussi ? Et bizarrement, pour la première fois depuis longtemps je me rends compte que combien même c'est tout à fait bancale, c'est moi le plus honnête des deux.  Qui l'aurait crut ?  Je cherche le moindre contact avec elle dont la chaleur contraste si bien avec le froid mordant qui nous entoure. La couverture n'est qu'une maigre barrière mais elle me permet de profiter de sa nuque , de ses reins que je presse pour ne laisser plus aucune distance entre nous. C'est ce dont j'avais besoin ce soir, un baiser qui me ferait oublier qu'au retour à Wauwatosa ma vie devrait changer, je devrais me plier aux exigences de mon oncle, trouver un boulot, filer droit.  Je l'encourageais à affirmer une liberté dont elle ne voulait pas pendant qu'on cherchait à m'arracher la mienne. Ce fût elle qui me fila entre les doigts bien avant et prit ses distances. J'en perdis presque l'équilibre tant j'étais bien , emporté par l'élan de sa bouche et de son pouls qui s'emballait sous ma paume.

Le dérapage était proche, je l'avais sentit aussi clairement qu'elle. La différence était que je m'y serais adonné avec plaisir là où elle fuyait mes bras. Je préféra me convaincre que c'était car j'étais un danger pour elle et pas juste qu'elle n'avait simplement pas envie, pas besoin de moi . Je me glissa derrière elle et posa un délicat baiser sur son  cou « Ne te prends pas la tête avec ça, je te le demanderais plus, même bourré, ivre mort ! Si tu as envie de m'embrasser à l'avenir faudra que ça vienne de toi. Je suis pas si désespéré en temps normal qu'il me faille réclamer un bisou. » Prenant délicatement son poignet , je la tourne de nouveau vers moi « Une amie ça tourne pas le dos à un autre ami, non ? Allez promis je vais être sage et décuver en regardant les étoiles avec la plus barbantes des filles du chalet, mais la seule qui supporte le petit con que je suis ! » Je jeta ma couette sur la neige, la flinguant pour de bon et m’asseye dessus avant de lever les bras vers elle « A froid... tu viens ? » Je la tira vers moi afin de la blottir entre mes bras avant de chercher ce silence réconfortant dont tout le monde parle, cette zénitude qui fait le sujet de tas de bouquin de mauvaise psychologie . Pas certain que les étoiles me servent vraiment, mais la présence de Luna y faisait sans doute quelque chose. Nous restions là une heure avant qu'elle finisse par se lever quand l'alcool me quittant , mes claquements de dents lui firent craindre pour ma santé. « La prochaine fois qu'on se verra ça sera à Wauwatosa » soupirais je devant nos portes. « A très vite quand même. Bonne nuit Luna...  » D'un dernier baiser , tentant , sur la commissure de ses lèvres je la laissa rejoindre son Apollon pendant que je rejoignis mon petit naïf. J'aurais voulu qu'il en soit autrement …

(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


The room 14 - Very Bad Morning ft Luna - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The room 14 - Very Bad Morning ft Luna The room 14 - Very Bad Morning ft Luna - Page 2 EmptyMer 14 Mar - 2:48

Sa simple présence perturbe tout ton être. Il te force à confronter les choses qui te dérangent le plus intérieurement et il n'a rien à faire. Tu serais restée dans le froid parce que peut-être qu'après un moment, le chaleur de ton corps baisserait au point que ton crâne arrête de divaguer. Pourtant, il continue à bouleverser les battements de ton coeur alors qu'il pose ses lèvres sur ta nuque. Il est celui qui est ivre entre vous, mais le monde tourne légèrement. Ça ne devrait pas te chatouiller de la sorte, tu ne devrais pas vouloir continuer dans le chemin que vous veniez d'entreprendre. Celui que tu avais délibérément quitter. Tu es fiancé, il est peut-être disparu, il ne te reviendra sans doute jamais, mais cette bague signifie bien plus qu'un amour brisé pour toi. Elle représente le seul que tu as jamais aimé, la vie que tu avais bâtie avec lui et le futur que tu n'auras jamais maintenant qu'on te l'a enlevé. Elle est aussi le symbole d'une femme qui ne te ressemble doucement plus, puisque elle vivait pour un soldat. Alors que tu réapprends à vivre, tu dois la laisser rejoindre Elys peut importe où il est pour réussir à remonter la pente. Caleb ne peut pas être la réponse à toute cette douleur, tu aimais mieux souffrir en silence pour Elys que de le remplacer. Laisser quelqu'un entrer dans ta vie signifierait que tu le laisses partir. Tu ne penses jamais en avoir la force.
Tu laisses qu'un long soupire sortir de ton être alors qu'il te promet que le prochain baiser viendrait de toi, seulement toi. Il n'aidait pas la bataille en toi. Tu refoulais cette image bien loin dans tes entrailles. Tu ne peux pas désirer les lèvres de quelqu'un d'autre. Tu ne devrais pas en tout cas. Puis, le premier baiser sous les étoiles, il l'avait demander. Le second, c'est toi qui le voulait. Tu le désirais même si ça te tuait de te l'avouer. Peut-être que la solitude commence à t'abattre. T'es pas stupide. J'suis une cause perdue. C'est différent.
Tu le laisses te tirer avec lui sur sa couverture. Tu as besoin d'une présence amicale présentement. Il avait compris puisque même si vous étiez enlacés, il semblait respecter tes limites. Comme si tes yeux miroitaient la peur qui te dévore doucement. La tête dans les étoiles, tu penses peut-être trop fortement à ton fiancé, mais tu aimerais tellement le retrouver. Il aurait les mots parfaits pour te consoler, même si ta situation le dérangerait surement. Les gens te répètent qu'il voudrait ton bonheur. Tu croyais que c'était lui, alors maintenant tu cherches et vagabonde pour trouver une nouvelle source de lumière.
Le bruit de ses dents qui frappent l'une contre l'autre t'alarme. Il doit aller se réchauffer. Tu lui fais promettre d'aller prendre une douche chaude avant d'aller au lit. Vous vous tenez la main jusqu'à vos portes. Tu as bien peur de te retrouver seule ce soir.
Bonne nuit Caleb, prend soin de toi et promets moi de passer à la pâtisserie. Tu voulais ajouter qu'il te manquait déjà alors que vos mains se séparaient, mais ce n'était pas ce qu'une amie dirait. Alors tu te contente de refermer la porte derrière toi. T'adossant sur celle-ci et laissant ton corps froid glisser jusqu'au sol. Le regard sur la fenêtre de la chambre, tu la fixera surement jusqu'au levé du soleil.
- THE END -
@Caleb Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


The room 14 - Very Bad Morning ft Luna - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The room 14 - Very Bad Morning ft Luna The room 14 - Very Bad Morning ft Luna - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
The room 14 - Very Bad Morning ft Luna
Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERYTHING IS FINE :: LAST JUDGEMENT :: - archives :: saison 1 :: rps-
Sauter vers:
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser