AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
CALENDRIER / 01.11.2019 ! Grand retour du forum après plusieurs semaines de maintenance. 16.10.2019 ! Retour de Adokoa (Pauline) dans le staff. 31.07.2019 : Réouverture du forum. Installation de la onzième version par Flames. Arrivée du nouveau PNJ The Devil. 11.07.2019 : Annonce du retour du forum, rédaction d'un nouveau contexte. 01.05.2019 : Fermeture du forum. 14.04.2019 : Installation de la dixième version par Flames. 10.02.2019 : Installation de la neuvième version par Flames. Mise en place de l'animation Mini rp. 02.12.2018 : Installation de la huitième version par Flames. Mise en place de l'animation calendrier de l'avent. 13.10.2018 : Installation de la septième version par Passenger. Mise en place du nouveau contexte Second Chance. Melvin Brock (Marie) rejoint le staff. 10.10.2018 : le forum fête son premier anniversaire.15.07.2018 : Installation de la sixième version par Passenger. . 01.07.2018 : le forum atteint les 100.000 messages. 12.05.2018 : Installation de la cinquième version par Passenger. 17.03.2018 : Installation de la quatrième version par Adoko. Mise en place de la partie Instagram et lancement de l'animation Zodiac. 20.01.2018 : Installation de la troisième version par Passenger et lancement du jeu Game of chance. 02.12.2017 : Installation de la deuxième version réalisée par Passenger. Mise en place des parties communication et graphisme. 09.11.2017 : Dani Brock (Pauline) rejoint le staff. 23.10.2017 : Effie Gardner (Lélia) rejoint le staff. 10.10.2017 : Ouverture officielle du forum. 03.10.2017 : Installation de la première version par Passenger 01.10.2017 : Création du forum. .
liens recherchés
------------------

WINTER TOGETHER / L'hiver arrive. Il est là plus tôt que les autres années et il est déjà rude. Les premières neiges parsèment les trottoirs de Wauwatosa. La ville et ses habitants ont toujours pris soin de leur commune. Ils aiment la voir briller de mille feux en attendant l'arrivée du père Noël. On est plus surpris de voir apparaître les premières guirlandes qui clignotent à travers les vitrines alléchantes et gourmandes. Les pâtisseries donnent envie. Les manteaux et les écharpes viennent couvrir nos tenues de mi saison. Cette année et encore plus que les autres années, Wauwatosa va aider ceux qui en ont besoin. Et en plus notre belle ville va s'illuminer et devenir la plus belle. Des concours de décorations, de sapins par exemples. Ces arbres vont éblouir les allées principales avant d'aller egayer les demeures plus austères. Hopitaux, orphelinats ou prisons aux alentours. Vous l'avez compris, c'est la solidarité qui va être au centre des fêtes. Comme chaque année le grand bal de Noël vous invitera à vêtir vos plus belles tenues et pour la bonne cause. Déambulez dans les rues, emmitouflés dans vos écharpes et doudounes. La neige va être présente, très présentes. Attention au verglas et aux boules de neiges perdues.

Partagez

The room 14 - Very Bad Morning ft Luna

Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité


The room 14 - Very Bad Morning ft Luna Empty
MessageSujet: The room 14 - Very Bad Morning ft Luna The room 14 - Very Bad Morning ft Luna EmptySam 17 Fév - 16:04



Very Bad Morning

FT. Luna


Cela faisait à peine une demi heure que je m'étais réveillé et il m'avait fallut au moins deux bonnes minutes pour me rappeler ce que je foutais là .  Ce n'était pas la première fois que je me réveillais dans une chambre inconnue mais d'habitude la faute en incombé à de l'alcool et j'avais un corps nu à mes cotés dans les draps pour me rappeler au moins par flash la soirée .  Cette fois ci j'étais à des heures de chez moi... et merde, voilà que j'appelais la maison d'Erik, mon chez moi maintenant ? Saloperie de ville de péquenauds !

J'avais été bien content de ne pas voir mon colocataire d'infortune pas loin, celui ci ayant sans doute plus envie que moi d'aller skier avec ses congénères … ou me fuir ? Peu m'importais quand je m'étira pour aller me rouler un joint de ma réserve personnelle tout en restant bien installé sur le matelas. Un peu de calme avant la tempête qui j’espérais m'occuperais la nuit prochaine afin de ne pas trop avoir gâché mon temps ici. J'avais pris soin pour une fois d'ouvrir la fenêtre pour masquer les odeurs. Pas que je voulais faire bonne impression et ne pas nuire à la possibilité de traîner les petits écoliers en classe d'hiver. Juste car il fallait que je me fasse violence pour me réveiller , comme tout les matins.

Le vent froid passant sur mes cheveux ébouriffés je profitais tout de même du calme. Il était prêt de midi les pistes étaient un peu dégagé car tout le monde avait rejoins les restaurants . Oui c'était calme jusqu'à ce que j'entende quelqu'un tenter de forcer la serrure. Grognant et nouant mon drap autour de mes hanches pour cacher ma nudité , je finis par me lever et ouvrir en grand la porte que j'avais moi même déverrouillé   « Putain, Altair tu sais pas ouvrir une porte ou quoi ?» Pourtant loin d'être le jeune homme je me retrouva devant une Luna tout aussi surprise que moi. Je savais qu'elle était dans l'auberge. J'avais vite repéré son nom et puis je l'avais croisé de loin avec le bellâtre qui l'accompagnait .
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


The room 14 - Very Bad Morning ft Luna Empty
MessageSujet: Re: The room 14 - Very Bad Morning ft Luna The room 14 - Very Bad Morning ft Luna EmptySam 17 Fév - 18:44

Tu étais peut-être encore distraite la soirée de la veille. Le souper raclette avait été agréable même si tu n’avais pas pu manger grand-chose.  Tu appréciais retour le temps avec Lake avec qui tout était si simple,  puisque fous étiez que des amies.  Tu dois préparer quelque petit truc pour la soirée organisée dans votre chambre d’hôtel avec vos amis. Ta tête est peut-être préoccupé par tous les détails auxquels tu dois penser ou simplement légère parce que tu as choisit de laisser tes inquiétudes à Wauwatosa,  mais alors que tu revient à votre dortoir après être aller profiter du spa,  Tu comprends pas ce qui arrives avec ta fiche clé parce que la porte elle ne s’ouvre pas.  Tu lâches un gros soupir, Tu allais même frapper à la porte espérant réveiller Lake pour qu’il t’explique qu’est-ce que tu comprends pas alors que la porte s’ouvre. Tu restes aussi surprise que Caleb devant toi couvert de son drap. Alors que la dernière fois qu’il ta chez tu étais celle dans un drap blanc. Qu’est-ce que tu fais dans ma chambre ? Alors que sa dernière phrase résonne dans son esprit. C’est pas ma chambre, c’est ça ? Tu regardes le chiffre sur la porte et tu ris intérieurement de toi.  Le nom de ton doux ami résonne alors dans ton esprit.  Tu partages ta chambre avec Altaïr ? L’inquiétude en toi qui s’éveille. Pour ce petit être trop jeune pour être brisé par Caleb. Son visage aussi t’inquiète. Tu peux t’empêcher de vouloir toucher son visage pour t’assurer qu’il aille bien. Mais tu reste au pas de sa chambre, c’est yeux rougis te laisse comprendre qu’il à trouver une sorte d’antidouleur naturelle. Qu’est-ce qui t’es arrivé ? Ta vue un médecin j’espère. Sa nudité de force à te rappeler de la nuit que vous avez partager,  du moins la partie que vous aviez vécu ensemble avant que t’es sentiments gâche tout. C’était aussi pour ça que tu comptais bien sûr l’accord avec ton partenaire de ski.  Que du plaisir,  pas d’émotions. C’est même Grèce a l’homme devant toi que tu étais parvenue à ce genre de relation.  Tu avais droit de t’amuser sans culpabilité et Lake était le parfait qui pour ça.

@Caleb Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


The room 14 - Very Bad Morning ft Luna Empty
MessageSujet: Re: The room 14 - Very Bad Morning ft Luna The room 14 - Very Bad Morning ft Luna EmptySam 17 Fév - 19:13



Very Bad Morning

FT. Luna


 « Qu’est-ce que tu fais dans ma chambre ? » Je levais un sourcil presque moqueur. Je n'étais pas  le moins bien réveillé du chalet finalement La lumière se fit pourtant assez vite dans son esprit « C’est pas ma chambre, c’est ça ? » « Bravo Captain Obvious» lançais je avec un petit sourire en coin en observant ses joues rosies soit par l'activité en plein air soit par une grosse fournaise. Au vu du bout de ses cheveux légèrement humides sans être totalement mouillés il y aurait eu plus à parier sur le spa.  Elle avait du être sérieusement sexy alanguie en train de se faire tripoter. Même si ce n'était pas par moi j'aurais donné cher pour le voir. Après tout cela n'aurait pas été la première fois où elle m'aurait frustré à mort.

Son inquiétude quand à la répartition des chambres  est limite outrageante. J'allais répliquer quand le sujet tourne à mes blessures. Je n'étais vraiment pas à mon avantage à ce voyage.   « C'est si laid que ça ? Pourtant ça fait quelques jours. Cela mérite que je porte des lunettes de ski même à l'intérieure ou ça ira quand même ? » me clashais je moi même en m'appuyant sur le chambranle de la porte avant de la regarder de haut en bas et de rajouter « J'ai pas vu de médecin mais tant que je peux te voir au pas de ma chambre c'est déjà ça. Enfin notre chambre oui... Parce que Altair est un de tes amis ? Je vais pas le bouffer t’inquiètes pas. »

Je m'approcha de nouveau de mon lit sur lequel je m'assis en la regardant toujours à moitié dehors , n'osant visiblement pas rentré. « Je vais pas te becter non plus si tu passes le pas tu sais ? Enfin sauf si tu me le demande très gentiment … ou même un peu salement » rajoutais je toujours avide de voir ses limites . Elle devait avoir autre chose à faire mais si la curiosité la poussait à vouloir me répondre il faudrait bien qu'elle referme derrière elle « Tu sais que si tu restes à ta place, on va finir par me choper avec mon herbe ou bien pire, je vais finir par me mettre à l'aise et offrir un tout autre genre de paysage aux passants »
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


The room 14 - Very Bad Morning ft Luna Empty
MessageSujet: Re: The room 14 - Very Bad Morning ft Luna The room 14 - Very Bad Morning ft Luna EmptyMer 21 Fév - 13:02

Peut-être que l'attitude de Caleb devrait te déplaire, mais il te fait rigoler. C'est rafraîchissant de croiser quelqu'un qui se contre fiche de l'opinion de autre. Quelqu'un qui fait ce qu'il désire quand il le désire sans ce casser le crâne. C'est pas ce que j'ai dit. C'est pas laid, mais ça m'a l'air douloureux. Tu soupires quand il te dis qu'il n'a pas vu de médecin, ton instinct maternelle te dit qu'un cou au crâne peu mener à une commotion ou quelque chose de bien pire. Ton coeur qui s'inquiète trop pour quelqu'un que tu croyais jamais recroiser, mais te voilà prête à essayer de l'aider lui aussi. T'as mis un peu de glace j'espère? Au moins, ça aiderait avec l'enflure. Tu rentres et fermes la porte alors qu'il fait un autre commentaire qui en dégoûterait quelques unes, mais tu as simplement un rictus au bord des lèvres. Je te trouve déjà pas mal à l'aise tu sais. Il reste tout de même nue. Tu prévoyait aller crier seule un peu ce matin, mais de la compagnie t'amuserait bien. Dis, tu veux aller skier avec moi? Ça te donne un excuse pour cacher ta blessure. Tu te trouves amusante et ne cache rien. Lui, il semble pas du tout amuser par cette idée. Tu es maintenant assise à ses côtés et tu es prête à tout essayer pour le faire sortir de cette chambre. Si je fume avec toi, tu viens avec moi? Tu ne ferais jamais ce genre de chose, tu sais pas ce qui te prend. Caleb fait ressortir en toi ton côté plus décontracté et tu aurais jamais cru que ça irait jusqu'à fumer de l'herbe. En même temps, rien peut vraiment t'arriver ici. Alors, si ça peut le convaincre de passer du temps avec toi, tu le ferais.
@Caleb Clarke
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


The room 14 - Very Bad Morning ft Luna Empty
MessageSujet: Re: The room 14 - Very Bad Morning ft Luna The room 14 - Very Bad Morning ft Luna EmptyJeu 22 Fév - 0:22



Very Bad Morning

FT. Luna


C'était mignon qu'elle s’inquiète. Si elle commençait à faire de même avec tout les mecs qu'elle mettrait facilement dans son lit , nul doute qu'elle pourrait d'ores et déjà ouvrir un chenil pour tous les accueillir .Il y a aurait du monde pour se bousculer aux portes, réclamer leurs caresses et remuer la queue. « T'as mis un peu de glace j'espère? Au moins, ça aiderait avec l'enflure. » « Mouais, vite fait... Au pire j'aurais pu mettre la tête dans la poudreuse ici …. cela serait pas la première fois»  rajoutais je plus pour moi même. Enfin d'habitude c'était plutôt un autre genre de poudre... et c'était avant la prison. Désormais je devais faire profil bas . Le joins entre mes doigts ne comptait pas. C'était thérapeutique ! L'odeur devait pas l'importuner puisqu'elle se glissa tout de même dans ma chambre . Satisfait comme un gamin à qui on donne son bonbon favori en effet je suis à l'aise, allongé dans mon lit à m'imaginer comment elle pourrait m'y rejoindre, comment nos corps pourraient faire grincer ce matelas et comment …

« Skier ? » Elle semble tout à fait heureuse de son idée tandis que je me rembrunis un peu plus, secouant la tête . Alors certes elle s'approche de mon lit mais c'est pour m'en tirer, moi ! « Si je fume avec toi, tu viens avec moi? » Cette fois ci j'explose de rire. Est ce qu'elle se rends compte à quel point elle est étonnante parfois ? Le matelas tremble bel et bien mais c'est à cause de mon hilarité tandis que j'accroche du mieux possible le drap sur mon ventre. Je n'étais même pas certaine qu'elle ai un jour tirer sur une cigarette … Légèrement calmé , je me redressa , m'installant tranquillement, les jambes en indien tandis que je finis par lui tendre le stick . « Tu aurais eu bien plus de sucés si c'était autre chose que tu m'avais proposé de mettre à la bouche mais vas y ça me ferais trop rire de te voir t'étouffer ! » Je ne lui avais pas pour autant dis oui. Je la fixais plutôt, la défiant de nouveau,la défiant toujours … « Je suis certain que tu n'en as jamais goutté en plus. Tu seras belle quand tu iras skier légèrement défoncée si ça te fais trop d'effet! » Mordant mon sourire à me l'imaginer confondre le tire fesses avec un banc quelconque je rajouta tout de même « Et puis pourquoi moi? T'as tes amis avec toi! Tu partages même une chambre avec un mec si je ne m'abuse! Tu suis mes conseils à la lettre d'ailleurs!  » Je préféra taire pour l'instant que ses amis j'en connaissais certain et que j'aurais bien aimé pouvoir profiter des fruits de l'éducation que je lui avais donné quand même!
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


The room 14 - Very Bad Morning ft Luna Empty
MessageSujet: Re: The room 14 - Very Bad Morning ft Luna The room 14 - Very Bad Morning ft Luna EmptyJeu 22 Fév - 1:02

Maintenant, tu as quelque chose à prouver. Tu détestes être prévisible, mais tu l'étais devenue. Ton visage et tes yeux doux exprimaient bien la relation inexistante entre toi et la drogue. Son rire est contagieux, mais il est aussi l'huile qui fait grimper le feu dans tes yeux orgueilleux. Tu dois fumer maintenant, juste pour prouver que tu n'es pas aussi simple qu'il le croit. Juste pour te prouver que tu peux faire ce que tu veux quand tu le veux. T'es idiot tu sais. Alors qu'il te rappelle ce que tu lui avais fait dans ta cuisine. Vous vous étiez bien amusé, mais c'est dans la neige que tu veux l'amener aujourd'hui pas sous tes draps. Comme si tu voulais le provoquer, alors qu'il te tend son joint, tu mets ton autre main sur sa cuisse juste assez haute pour le déranger. Il continue à parler, mais tu sens son regard qui t'observe. Il est prêt à rire de toi et tu es prête à tout faire pour avoir l'air habitué à ses folies. Tu le mets finalement entre tes lèvres alléchantes et inspire profondément. Tu es surprise de ne pas t'étouffée toute suite. Toi aussi, t'as le droit d'avoir un ami tu sais. Tu serais son amie s'il te donnait la permission. Tu grimace un peu, parce que c'est dure d'avoir l'air confortable les poumons remplis de fumé. Mes copines sont occupées à être en amour présentement. Voilà que tu tousses un peu parce que son herbe est forte. Tu lui remets sa drogue. Tu vois, on est ami, tu m'as donné de bons conseils. Tu ris un peu, parce que ça reste vrai. T'as apporté un bon manteau j'espère. Tu essaies de le tirer du lit, il ne bouge pas. J'ai fumé, tu dois skier. Peut-être que tu n'avais pas suffisamment consommé selon lui alors tu lui reprends le stick entre ses lèvres et inspires une seconde fois. T'es content maintenant? Allez, debout! Éventuellement, la drogue fera son effet, mais tu n'as aucune idée de ce qui t'attend et tu veux le faire sortir d'ici.
@Caleb Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


The room 14 - Very Bad Morning ft Luna Empty
MessageSujet: Re: The room 14 - Very Bad Morning ft Luna The room 14 - Very Bad Morning ft Luna EmptyJeu 22 Fév - 18:10



Very Bad Morning

FT. Luna


M'entendre dire que j'étais un idiot par Luna ne me hérissait pas le poil comme l'entendre dire par un inconnu aurait put le faire. Peut être car elle le disait avec une voix douce qui aurait le pouvoir de faire avaler n'importe quelle mauvaise nouvelle, et avec le sourire en plus , à n'importe qui! Un léger frisson parcours ma colonne vertébral en sentant sa main bien plus haut que la pudeur ne l'accorderait , surtout après ma réflexion et les souvenirs que cela à raviver dans ma mémoire. Elle tire sur le stick et mes yeux se perdent plus sur ses lèvres nues que sur le bout incandescent qui s'agite . Être amie avec elle ? Il me faudrait doubler ma cargaison de préservatifs tant elle me fait de l'effet. Elle ne se dégonfle pas , j'aime ça, fume avant de me redonner mon cadeau que je maltraite à mon tour entre mes dents .Elle est aussi malheureusement buté et m'invite de nouveau à sortir de ma chambre pour aller skier après m'avoir rassuré sur le fait qu'on soit seuls et que je ne devrais pas faire semblant d'être sociable avec ses potes.

« En gros , je t'offre de bon conseil et toi tu me forces à aller skier ? Tu es un amie dure en affaire Luna!  J’espère que tu en garde le même genre de qualificatif de notre liaison ! » Elle reprends une autre taf « T'es content maintenant? Allez, debout! » Je pourrais lui dire non, me borner moi aussi et restais là . Doucement je pose une main sur sa hanche que je presse pour qu'elle s'approche plus de moi tandis que la seconde reprends mon du . J'écrase le mégot sur un cendrier avant de le jeter à travers la fenêtre et me penchait au dessus des lèvres de Luna qui sentait l'herbe et donc un peu moi pour le coup . « Ok je viens avec toi parce que tu me fais pitié à rentrer   dans la chambre d'un célibataire pendant que tes copines roucoulent avec leur mec. » Sans finalement franchir ce dernier centimètre  qui aurait mené vers un baiser , je me leva tirant sous la partie du drap sur laquelle elle s'était malencontreusement assise avant de le délaisser entièrement . Ce fût donc les fesses à l'air que je me dirige vers ma commode, enfilant boxer et un  baggy. « Arrêtes de me mater le cul et va chercher ce qu'il te faut aussi ! Et sans te tromper encore de chambre de préférence ! »

(…) J'avais du dépenser de la tune pour louer l'équipement nécesaire afin de me retrouver comme un con à marcher comme un canard  palmé avec les ski au pied. Assis dans la navette qui nous amené au sommet, je regrettais ma décision. « Sérieusement Luna, ça fait des lustres que j'ai pas  skier, si je me casse la jambe après m'être fait casser la gueule, tu me devra des petits soins en petite tenues !  Mais qu'est ce que je fous là moi !»  Je pestais encore quand nous nous laissames tomber de la nacelle à la neige . Me dépéchant de planter mes piques au sol . Je profitais du paysage   un instant. J'avais oublié qu 'il y a avait aussi ce genre de vu, et pas juste les mégalopoles , les murs d'une prison et les rues de Wauwatosa. .


(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


The room 14 - Very Bad Morning ft Luna Empty
MessageSujet: Re: The room 14 - Very Bad Morning ft Luna The room 14 - Very Bad Morning ft Luna EmptyJeu 22 Fév - 20:14

Personne ne comprendrait ce que tu fais à vouloir te lier d'amitié avec Caleb. Pourtant, te voilà à apprécier ce lien qui s'installe entre vous. Tu sais pas comment fonctionne les relations d'un soir. Tu as été assez naïve pour croire que tu t'attacherais pas à l'homme qui te ferait fondre sous tes doigts. Même si aucun avenir peut se tracer entre vous, tu veux lui offrir ta camaraderie. Il est clairement pas le genre d'homme a s'attacher à une seule personne et ton coeur est trop perdue pour le moment pour envisager laisser quelqu'un entrer dans ta vie de façon permanente. La tension entre vous reste palpable. Tu vas pas regretter, l'air frais de la montagne est magique. Tu avais profitez du pleine air avec un autre homme avec qui tu t'amuses peut-être trop la veille. Une autre preuve que ce n'est pas le temps de penser à de la romance dans ton univers, parce que ton coeur reste marqué par les mains d'Elys.
Tu ne lui avoueras probablement jamais que tu regardais bien ses belles fesses alors qu'il décida de partir l'aventure avec toi. Rêves pas trop Caleb, y'a une vue ici bien plus intéressante. Tu parles de la vue blanche de la fenêtre de sa chambre d'hôtel, mais tu mens et ton sourire ne cache rien. Tu les avais bien vu chez toi, mais tu leur toucherais encore aujourd'hui si tu écoutais tes pulsions. Pulsions qui te font un peu peur, puisque tes mains ne devraient que rêver de ton soldat. Soldat que tu t'étais promise de laisser à la maison ce weekend et c'est ce que tu ferais. Tu rediriges tes pensées sur le moment présent et pars rapidement pour ta chambre enfiler ce que tu as besoin pour être bien au chaud en haut de cette montagne. Il sait pas que tu connais rien au ski, tu prendras bien soin de te rappeler des conseils de Lake pour pas te casser la figure encore une fois.
Vous êtes entrain de vous faire tirer jusqu'en haut de la montagne et ton esprit est léger. C'est peut-être ce que tu avais inspiré plus tôt qui faisait son effet, mais tu n'y pensais déjà plus. Hier, c'était ma première fois en ski. Peut-être que je vais avoir des bandages sous mon déshabillé alors. J'espère que ça te plaira quand même. Maintenant tu ris, parce qu'il a l'air un peu inquiet. Tu ris aussi parce que tu penses pas que rien de grave arrivera. Peut-être qu'on va partager une chambre d'hôpital ce soir... C'est mieux que rien. Puis tu lâches un petit cri en osant sauter en bas du monte-pente pas très loin du sol. Tu réussis même à tomber sur tes deux jambes et fait mine d'une fin de chorégraphie de gymnase en levant les main vers le ciel fier de ton exploit. Le pire est fait.
Tu vois que ses yeux sont occupés par la vue que tu avais admirée longtemps la veille. Tu te permets de t'accrocher à son bras droit pour le rapprocher de toi. Je savais que tu aimerais cette vue! Tu te vois bien t'habituer à sa présence dans ta vie et tu prends un instant pour admirer la grandeur du monde à ses côtés. Dans quelque jours vous reverrez ce monde que tu aimes, mais connait par coeur. T'es prêt? Tu te positionnes en haut de la montagne, priant un instant de ne pas tomber trop souvent. Tu plies les genoux tes bâtons piqués dans le sol. Mon truc, quand j'ai trop peur à cause de la vitesse, je plies encore plus les genoux et laisse tomber mon corps sur la droite. Tu ne dis pas volontairement que tu cris et fermes les yeux en espérant de ne pas mourir. Tu veux surtout pas briser l'équipement que tu as loué. Merci de m'avoir accompagnée, j'avais pas envie d'être seule aujourd'hui. La solitude te terrifie depuis un an, tu étais sur un nuage ici et rester seule dans ta chambre t'aurait fait voir le côté orageux de ce nuage. Tu prendrais sa main pour descendre avec lui, mais vous tenez des bâtons très dangereux selon toi. Tu t'assures que ton casque est bien attaché sur ta tête et tu commences à te laisser glisser vers le bas de la pente. Prête à crier, alors que tu ris déjà beaucoup trop.
@Caleb Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


The room 14 - Very Bad Morning ft Luna Empty
MessageSujet: Re: The room 14 - Very Bad Morning ft Luna The room 14 - Very Bad Morning ft Luna EmptyJeu 22 Fév - 23:30



Very Bad Morning

FT. Luna


Entre moi qui n'avait pas chaussé de ski depuis plus de 15 ans et elle qui avait prit sa première leçon   hier, nous ferons donc une sacrée paire sur les pistes. Heureusement que nous avions choisi une voix pour semi débutant. Plus bas nous y aurions croisé que des enfants et même si je n'étais pas destiné à briller, et pouvoir me vanter de mes talents , mon orgueil n'aurait pas admis de se faire dépasser par un mioche de 13 ans !   « J'ai jamais fantasmé sur les momies mais tant que ça en cache pas trop ça peux être facilement négociable . Tout peux être facilement négociable avec moi à ce niveau » Je fronce tout de même des sourcils , chose que je n'aurais pas cru possible en imaginant Luna à moitié nue et elle,elle, se met à rire . En l'occurrence je ne sais pas si ça me plait ou si ça m'agace qu'elle nous imagine si nuls pour finir la nuit dans un hôpital.  «  Je sais que je voulais pas venir mais je trouve ma chambre trop confortable pour l'abandonner !  Ça va me forcer à un minimum assuré » Je ne retiens pas un petit sourire en coin quand elle se prends pour une patineuse après un double salto alors qu'elle a juste sauté à terre quoi. Elle est loin de la femme fatale qui se déhanchait sur une piste de danse avec moi lorsque l'on est sur une piste de ski !

La vue est définitivement belle et quand elle se rapproche de moi, je me dis que c'est seulement pour éviter qu'elle tombe seule si un coup de vent l'emportait. Sa méthode pour éviter de se faire trop de mal me rends perplexe « Et pourquoi à droite et pas à gauche ? Moi je serais à ta gauche, ça amortirait le choc en plus ! » Je n'avais pas pour ambition de lui servir de béquille mais sans être monsieur muscle j'étais tout de même capable de lui éviter une salle chute . «  Merci de m'avoir accompagnée, j'avais pas envie d'être seule aujourd'hui » Je hausse les épaules « J'avais rien de mieux à faire de toute façon... »  Rien de mieux en effet mais c'est un peu faux, j'aurais très bien pu aller chercher la compagnie de quelqu'un d'autre, rester à fumer dans ma chambre, aller boire mon premier verre de la journée même s'il était bien tôt. A la place j'avais choisi de l'accompagner faire quelque chose que je n'avais pas envie. C'était sans doute car j'espérais une récompense de retour à Wauwatosa. Ouai je devais pas être mieux que les autres clébards possiblement à sa trousse. La seule différence étant qu'avec moi elle savait à quoi s'en tenir , j'allais pas lui sortir les violons si j'avais envie de son corps.


Elle vérifie son équipement et je fais de même avec le mien puis de nouveau avec le sien, enfonçant un peu brusquement son casque sur sa tête pour être sure qu'il tienne. Elle m'avait brossé un tableau tellement peu rassurant sur ses talents qu'il fallait mieux vérifier deux fois. Si elle tombait et qu'elle se faisait une commotion, oubliant son fiancé cela arrangerait certes mes affaires mais quelque chose me disait que je serais pas débarrassé pour autant de la marque profonde qu'elle avait fait sur son âme et sur ce qui sans doute m’intéressait le plus : son corps. Pourtant quand elle commence à glisser sur la neige , riant aux éclats je me dis que ça au moins c'est bien à elle et qu'il semble toujours renaître .   « On dirait une gamine » Je m'élance avec elle pour la rattraper même si mes premiers slide sont loin d'être fluide et que derrière son dos je manque bel et bien de me casser la gueule en moins de deux mètres.  Pourtant je tiens debout pendant le reste du chemin, assez pour la rattraper. Mes réflexes reviennent même si je suis loin de me dire que je pourrais affronter les sentiers plus compliqués. Je n'ai pas encore atteint ma limite et me met à franchement apprécié la descente, respirant à grand poumon l'air frais dénué de pollution . Je préférerais mieux ne pas lui avouer qu'elle avait eu une bonne idée de me traîner ici. Je la devance puis l'attends puis recommence pendant un certain temps y allant de mes petits commentaires pour l'encourager ou me foutre d'elle . « Tu veux que je t’emmène sur la piste enfant ? Ou aller boire un chocolat chaud peut être ? »

«  Luna ! » Comme une belle catastrophe, elle dévie dangereusement vers un couple inconscient du danger. Me trouvant derrière elle à ce moment là , je me débrouille comme je peux et  la rattrape par la capuche de son manteau avant de l'enlacer pour la faire tomber à l’abri de tous, ou  plutôt en mettant tout le monde à l’abri d'elle. Allongé le dos dans la neige, elle me surplombe mais à l'air d'aller tout à fait bien. Je remonte mes lunettes puis les siennes avant de me moquer « J'ai toujours su que ça finirait comme ça » Prenant entre mes mains son visage je le déplace pour qu'il soit entre le soleil aveuglant et moi. « T'as voulu  handicaper ce vieux pépé ou quoi ? Je n'étais pas assez au programme à l'hosto ou tu voulais voler les bas de contention de sa femme peut être ? Sérieusement tu peux porter mieux  ma belle ! » Ayant retrouvé avec la neige quelques rares souvenirs d'enfants plaisant, j'avais aussi retrouvé mon envie de rire. Prenant mon regard le plus séducteur, mordant mes lèvres en fixant les siennes , je profite de son attention sur moi pour attraper discrètement une poignée de neige et la plaquer sous son haut, tout le long de ses reins. « Avec moi frisson assuré » commentais je tandis que le froid devait la glacer.

@Luna Diaz
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


The room 14 - Very Bad Morning ft Luna Empty
MessageSujet: Re: The room 14 - Very Bad Morning ft Luna The room 14 - Very Bad Morning ft Luna EmptyVen 23 Fév - 13:44

Tu te surprends à encore rigoler alors qu'il enfonce ton casque sur ton crâne. Il en fait presque tomber tes lunettes de ski. Fais attention, je vais tomber avant même te commencer! Tu voudrais pas être responsable de ma jambe dans le plâtre. Tu piques des bâtons utilisés normalement durant la descente pour rester debout. C'est peut-être moi qui va avoir besoin d'un infirmier sexy! Tu lui renvois sa plaisanterait de plutôt et tu décides de partir vers le bas de la pente. Tu avais commencé ici la veille, on t'avait dit que c'était pour débutant. C'est le début d'une grande peur, puisque tu trouves que tu prends trop de vitesse rapidement. Tu ris quand même, puisque tu commences à t'habituer aux chutes. Tes fesses commencent à être douloureuses à force de te jeter au sol, mais c'est pas dramatique. Toi, t'as l'air de t'amuser! Que tu dis beaucoup trop fort pour rien, parce que tu as l'impression qu'il est plus loin qu'il est en réalité. Il t'a rattraper avec beaucoup plus de technique que toi.
Ton regard est sur tes pieds, tu ne profites pas de la vue puisque tu essaies de faire glisser tes pieds de façon à ne pas frapper tes skis ensemble. Il a gentillesse de suivre ton rythme parce qu'il pourrait facilement aller plus rapidement. Tu viens de me traiter de gamine, les pentes pour enfants devraient être parfaite pour moi! Tu n'es pas vraiment orgueilleuse alors ça t'importe peu d'avoir l'air aussi pourri. Tu l'étais, mais au moins tu essayais. Tu avais l'habitude d'essayer plein de sport avec ton fiancé. Tu étais pas toujours la meilleure, mais tu t'amusais. Tu gardes de bons souvenirs remplie de rire avec lui.
Tu ne l'écoutes plus maintenant, trop captivé par le mouvement de tes pieds, tu réussis même à prendre de la vitesse. Tu sens le vent sur tes joues et ça commence à vraiment ressembler à une descente en ski tout ça. Tu es fier, trop fier et prend pas la peine de regarder devant toi encore une fois.
Tu laisses sortir un cri d'entre tes lèvres parce que tu t'attendais pas à faire marche arrière. Ta capuche qui te fait perdre le contrôle de tout ce que tu fais. Ton réflexe, c'est de figer et fermer les yeux. Tu attendras que la tempête se calme. Quand tu es plus en mouvement, tu ouvres les yeux seulement quand il soulève tes lunettes. Tu avais compris que tu étais par dessus lui. Ouais, tu nous as presque tuer, juste pour que je m'assois sur toi! Franchement Caleb, t'avais qu'à demander! Tu ris, mais tu sais qu'au fond, ça ne te déplairait pas. Votre dernière rencontre c'était mal terminée et c'était complètement ta faute. T'étais trop fragile pour quelqu'un comme Caleb. Vous vous débrouilleriez mieux en ami qu'en partenaire sous les draps. Quand tu seras prête à vouloir être en couple avec quelqu'un d'autre que ton soldat, tu sais que tu voudras quelqu'un qui t'accompagne dans tout. Tu sais ce qu'il veut ton partenaire de ski. Y'a rien de mal à pas chercher de relation sérieuse, mais toi, c'est tout ce que tu connais.
Tu ris de ses propos et de l'imagine qu'il crée dans ton esprits. Tu allais répliquer, mais son regard t'avais enlever les mots stupides de la bouches. Tu savais que t'aventurer à l'embrasser t'amènerait rien de concret aujourd'hui. La façon dont il mordille sa lèvre te donne envie d'y goûter. Il sait bien comment s'y prendre, tu as mordu à l'hameçon sans te douter de quel type de frisson auquel tu aurais droit. Tu cris encore sur les pentes, mais cette fois-ci à cause du froid qui surprend ta peau. Tu te redresse rapidement essayant d'enlever la neige qui fond sur tes reins. Tu vas le regretter!! T'as terriblement froid maintenant, mais tu le gardes au sol avec le point de tes jambes et essaie de mettre de la neige dans son pantalon de neige. Ça prend un instant remplie de fous rire pour y parvenir. Puis tu te relève prends ton équipement dans tes mains et commence à courir vers le bas de la pente. Tu seras plus rapidement au bas de la montagne comme ça que sur tes skis. Tu restes sur le côté pour éviter de rencontrer un skieur. Tu imagines qu'il te suit, mais tu n'oses pas regarder.
Arrivée à destination, tu laisses tomber tes affaires au sol et te couches dans la neige. À bout de souffle à cause de tous ses rires, ça rend une course bien plus ardue. Tu n'as plus froid, puisque ta circulation sanguine à radicalement augmenter. Je sais pas pourquoi je m'acharne à apprendre le ski, je devrais juste glisser jusqu'en bas. Ça serait moins exigeant je crois.
@Caleb Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


The room 14 - Very Bad Morning ft Luna Empty
MessageSujet: Re: The room 14 - Very Bad Morning ft Luna The room 14 - Very Bad Morning ft Luna EmptyDim 25 Fév - 0:52



Very Bad Morning

FT. Luna


Elle ne savait vraiment pas faire. Sa méthode était plus que discutable puisqu'elle passait plus de temps dans la poudreuse ou en train de s’égosiller plutôt que vraiment skier. Aussi même sans être un pro et en reprenant petit à petit mes marques, j'aurais eu le temps de faire au moins 3 allers et retours qu'elle serait toujours sur les fesses . Je m'amusais pourtant plus que je en l'aurais cru à dévaler les pentes mais aussi à me moquer d'elle. Loin d'être emmerdé comme moi par un orgueil à la con, elle se relevait sans cesse, recommençait pour mieux s'effondrer de nouveau. Je l'aurais volontiers laisser pour son ultime chute mais les pauvres vieux n'étaient eux pas prêt à recevoir une Luna de plein fouet. Moi je l'étais bien plus puisque nous nous retrouvions dans une position assez équivoque . Dire que je n'avais pas pensé à la même position mais avec nettement de vêtement aurait été terriblement hypocrite . Ce n'est pas ce qu'elle veux de moi aujourd'hui mais ça ne m’empêche pas d'essayer de la séduire et de la bercer avec mon attitude pour mieux la surprendre avec le froid.   «  Tu vas le regretter!! » Pourtant pas vraiment. Elle se jette sur moi pour se venger et c'est en riant aux éclats que j’essaie d'éviter la punition . C'est qu'elle veux s'attaquer à une partie beaucoup plus sensible que tout ! Je me contorsionne, rattrape ses mains au dernier moment , les relâches quand le reste de son corps et trop prêt et que je me laisser berner par sa chaleur ou ses yeux brillants de vie.  Mais elle y arrive et c'est un cri de presque agonie qui sort de mes lèvres . Dieu que c'est froid la neige -oui oui il m'a fallut cette expérience pour en être certain-

Alors que je me replis sur mon bas ventre pour sortir la glace intruse, elle en profite pour s'enfuir la gueuse !  Je la vois se déchausser et courir dans la neige comme un pingouin sous extasie. La comparaison et pas flatteuse mais quand enfin je me remet debout, me secouant pour évacuer le reste de la neige, c'est vraiment l'image que j'ai d'elle. Un pingouin mignon mais un pingouin quand même ! Ne voulant pas offrir le même genre de spectacle c'est plutôt en ski que je la rejoins après l'avoir laissé prendre de l'avance. C'était tellement drôle de la voir s’essouffler pendant que même des adolescents passaient non loin en se demandant bien ce qu'elle foutait à courir comme ça  et qu'est ce qu'elle fuyait . Et bien c'était moi, et c'était sans doute une sage décision.

Elle s'effondre dans la neige, et je retire enfin mes skies pour suivre le même chemin . De toute façon il y en a encore tellement dans mon bas que plus rien ne m’effraie. « La prochaine fois, contentes toi de la luge en fait ! Le ski c'est trop pour toi ! »  Je m'allonge à ses cotés et tends mes bras avant de fermer les yeux. J'avais adoré cette descente avec la jolie brune qui m'avait pourtant tiré du lit contre mon grès . Son idée d'être son amie ne me parût pas si incongrue tout à coup. On était tellement différents pourtant. La seule chose que je lui avais offert c'était deux orgasmes et une raison pour elle de se laisser aller à profiter de sa vie et de son corps sans culpabiliser pour un mec qui devait être bien au chaud au paradis entre les seins d'un ange. Il en avait laissé un autre sur Terre et désormais elle était entourée de sales mecs de mon espèce . Si il s'attendait à qu'on soit tous tendres avec elle, il devait bien s'étouffer là haut.  Fallait pas mourir hein ! Désormais elle était sur le marché et même si je n'étais pas prêt à me mettre sur les rangs pour une acquisition longue durée sur qui que se soit, et le serais sans doute jamais.... être amie avec Luna pouvait avoir quelques avantages autre qu'en nature. Je ne résista pourtant pas à goûter ses lèvre, la hissant contre moi, tandis que son dos se couchait sur mon torse . Retirant mes gants , je pris entre mes doigts son menton et me délecta de sa bouche contre la mienne. Elle était nettement plus chaude que le vent qui fouettait mes joues. Mes doigts devaient l'être tout autant quand ils se promenèrent sur son cou , mon buste penché sur elle afin que le soleil ne l'éblouisse pas... que juste moi le fasse ? Le bout de ma langue eut du mal à se détachait quand je souriais tout en lui murmurant « Va pour amis Luna... »
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


The room 14 - Very Bad Morning ft Luna Empty
MessageSujet: Re: The room 14 - Very Bad Morning ft Luna The room 14 - Very Bad Morning ft Luna EmptyDim 25 Fév - 14:23

C'est sur ses skis qu'il te rejoint, mais le sourire qui c'est installer sur ses lèvres à cause de tes talents incomparables te ferait recommencer tes sottises immédiatement. Il y en as pas une autre aussi nulle que toi ce matin qui descend la montagne avec autant d'amusement. Tu connais rien de sa vie, mais son regard bien sombre te laisse imaginer qu'il a besoin de décrocher autant que toi, sinon plus. Il se joint à toi dans le confort de la neige alors que tu es perdu dans les nuages. Une partie de toi cherche Elys dans ce ciel bien bleu, tu le chercheras sans doute jusqu'à la fin de ta vie. Ton sourire reste tout de même en paix, il te voudrait pas en peine dans une journée comme ça. Il aurait été le premier à te traîner sur les pentes. Vous auriez recommencez jusqu'à ce que tu fasses une descente sans chute. Il te donnait du courage et tu avais confiance en tes capacités en sa présence. Tu as longtemps perdu cette sensation quand la vie te l'a enlevé, mais tu commences à voir qu'elle pourrait t'accompagner dans tout puisqu'il sera pour le reste de tes jours sur cette terre en toi. Tu laisses pas ce pincement au coeur t'affecter. Tu commences à être habituer de vivre avec cette douleur. Elle fait partie de toi maintenant et si elle te rappelle Elys, tu veux qu'elle t'habite pour toujours.
Tu penses qu'il voudrait que tu aies des amis. Des nouvelles personnes dans ta vie, t'as un peu stopper ton existence le jour qu'on a annoncé l'arrêt de la sienne. Tu pensais peut-être que ça le garderais avec toi. Peut-être aussi que c'était plus simple d'arrêter d'essayer de vivre que te voir que le monde continue alors que ton univers s'écroulait. Aujourd'hui, tu peux presque entendre sa voix te dire de le laisser partir. Plus d'un an sépare la dernière fois que tu l'as enlacé, presque trois-cent-soixante-cinq jours qu'ils ton annoncé la pire des nouvelles. T'as envie de lui répondre que t'es pas prête, mais tu reviens sur terre alors que Caleb t'installe sur son torse. Malgré les vêtements, tu peux sentir son coeur battre.
Ses mains sur ton visage te font sentir bien plus en vie que tu ne le voudrais. Sa bouche sur la tienne te donne pratiquement le vertige, un vertige que tu nierais si ton ange vous observait. En même temps, s'il t'observe de là-haut, il te reconnaîtrait pas. Tu es venu séjourné ici avec un autre homme que celui que tu embrasses sur la piste. Tu l'embrasses parce que c'est toi qui a prolongé ce contact sur tes lèvres juste assez longtemps pour presqu'en oublié ton nom. Il reconnaîtrait pas cette femme qui as besoin d'une présence pour s'abandonner. Tu étais libre et indépendante durant toutes ses années, c'est ce qui vous rattachait. Tu n'avais pas besoin de lui constamment à tes côtés. Du moins, c'est ce que tu croyais parce que tu meurs un peu tous les jours depuis qu'il est partie.
Tes yeux dans ceux de Caleb, tu souris parce qu'il te redonne vie. Tu souris, parce que son coeur a enfin compris que tu serais son amie qui veulent de toi ou non. Je resterais comme ça toute la journée. Sa main sur ton visage, tu la prends dans la tienne et tu remets ton regard sur le ciel bleu. Tu devrais revenir regarder les étoiles ce soir, il y en a vraiment plus qu'à la maison. Vous veniez d'une petite ville, mais la distance entre Wauwatosa et cette station de ski rendait le ciel bien plus étoilé.
Tu finis par te relever après un moment. Il devait s'impatienter alors qu'il était devenu un coussin sous ta tête. On recommence mon ami ou je t'offre un chocolat chaud? Tu lui tends la main et tu es bien fière d'utiliser ce mot pour le qualifier. Tu es très heureuse de lui faire une place dans ton coeur, tu sais que c'est le début d'une longue histoire. Sa main finalement dans le sienne, il se remet sur ses pied et ton sourire ne quitte plus ton visage. Tu devrais sourire plus souvent, ça te va très bien. Que tu lui lances amusée, parce que son sourire est différent. C'est plus celui d'un dragueur qui chasse sa prochaine partenaire pour la nuit, mais simplement celui de Caleb qui s'amuse sans trop réfléchir. Le tient doit être similaire, puisque c'est ce que tu fais en sa présence dans la neige. Tu réfléchis pas trop à ce que cette amitié deviendra.
@Caleb Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


The room 14 - Very Bad Morning ft Luna Empty
MessageSujet: Re: The room 14 - Very Bad Morning ft Luna The room 14 - Very Bad Morning ft Luna EmptyLun 26 Fév - 16:16



Very Bad Morning

FT. Luna


Son poids que moi n'est pas désagréable au contraire, c'est aussi bon que le moment où je l'ai sentis s'abandonner contre ma bouche. Elle était pleine de complexité, tantôt à nous annoncer notre amitié -sans même me demander mon avis puis tantôt me rappeler par moment la maîtresse qu'elle avait été pour l'espace d'une nuit qui avait malheureusement était interrompus par une troisième Luna. Cette dernière était plus fragile que les autres et j'étais plus mal à l'aise avec,  je ne savais pas quoi faire avec ce genre de fille . Au mieux je couchais avec et ne les revoyais plus jamais par la suite. Si je lui avais pas demandé pourquoi elle m'avait lourder hors du lit, je m'en porterais bien mieux. Pas que la culpabilité envers son fiancé m'aurait étouffé en une quelconque façon hein. Juste que si je n'avais pas sût et bien j'aurais pus la catégoriser d'allumeuse et basta...

Mais nous nous retrouvions finalement enlacés , sa main dans la mienne à regarder le ciel . « Je resterais comme ça toute la journée. » Je ne préfères pas lui répondre, me contentant d'un petit « hum » c'était vrai qu'on était pas mal et que je n'aurais pas cru être là avec elle en montant dans le bus municipal en anonyme et asociale. Et elle me remet en pls moral à  l'évocation de la maison. Sa maison à elle c'est Wauwatosa, ses racines y sont profondément inscrites, tandis que dans mon esprit ça me paraît bien plus compliqué que ça. Ma maison c'était ma mère avant qu'elle se suicide, c'était Charlie avant qu'elle me tourne le dos et désormais c'était Finn ou Darius tout au plus. Je rangea donc ça bien enfouie « Si je suis en bonne compagnie pourquoi pas... sinon je devrais t'appeler à la rescousse pour que tu m'accompagne avant la fin du séjour » Quitte à faire un truc à la con, autant le faire avec Luna.

Elle se lève et j'accepte son aide pour me remettre aussi sur pied « Un chocolat chaud ? Tu m'as pris pour un gamin de 5 ans ? Il paraît que ça se vends du vin chaud avec des épices... » on va tenter ça plutôt que te traîner de nouveau sur les pistes . C'est trop de risque pour les autres ! Je souris quand je suis à sa hauteur mais sa réflexion me fait tiquer. Je pensais ne pas avoir cesser de lui sourire quand nous étions au bar lors de notre première rencontre , c'était certes pour la mettre dans un lit mais quand même ? Qu'est ce qu'il avait mon sourire de particulier aujourd'hui ? Vraiment ça en était déstabilisant à force ! « Je ferais des efforts, si tu me dis que ça me rends plus charmant ! » Prenant de sa main son casque je le visse de nouveau sur son crane avec un rire aussi franc que mon sourire devait l'être pour elle il y avait quelques instants plus tôt .   « Tant que y'a de la neige, mets ça, tu serais capable de tomber du haut de tes pieds ! » Mes paumes descendirent sur son visage pour croiser son regard et être sur qu'elle m'écoute. « Toi aussi tu ne devrais pas arrêter de sourire et de t'amuser ça te met encore plus en valeur jolie Luna .  Allez bouges toi , tu m'as promis un verre ! » Il ne fallait pas que je sois trop généreux en compliments non plus, sinon j'aurais du mal à pas l'enfermer dans ma chambre ce soir en dépit de ma colocation forcée.
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


The room 14 - Very Bad Morning ft Luna Empty
MessageSujet: Re: The room 14 - Very Bad Morning ft Luna The room 14 - Very Bad Morning ft Luna EmptyLun 26 Fév - 21:00

Alors qu'il enfonce ton casque sur ta tête, tu hausses les épaules. Ce qu'il dit résonne avec ton coeur, mais le plaisir à un goût amer maintenant. Tu essaies depuis votre rencontre de profiter de la vie, peut-être que tu le fait mal, mais tu continue d'essayer de vivre sans lui et sans remord. Ton rire te rappelle qu'il ne pourra plus jamais trouver tes plaisanteries amusantes. Ton sourire te fait questionner pour combien de temps ta mémoire se rappellera bien du sien. Tu restes forte pour lui, tu lui avais promis, mais tu ne sais pas si être forte te permettra un jour d'avancer. La présence de Caleb rend les choses plus facile, il ne pose pas de question et ne te regarde pas comme si tu allais peut-être exploser dans les prochaines minutes. Même si ça voulait dire qu'il te draguait peut-être un peu trop, au moins, tu étais une humaine avec lui. Bon, allons boire ce verre, maintenant j'en ai besoin. Tu plaisantes, mais c'était tout de même vrai. Tu pensais à ton soldat alors que tu voulais juste t'amuser ce weekend.
Vos skis déposer à l'endroit où vous les avez louer, tu es prête à aller réchauffer ton corps avec une boisson chaude. Tu aurais bien pris un chocolat chaud, mais l'idée du vin te plait encore plus. J'ai rien manger encore aujourd'hui et je vais boire du vin. C'est clairement pas une bonne idée tout ça, mais on va bien rire. Tu te revois dans ce bar avec lui, déjà à ce moment il avait réussi à te le faire oublier juste assez pour que tu le ramènes chez toi. Tu penses qu'il partirait en courant si tu lui disais que c'était le premier à toucher ton corps depuis Elys. Et que avant Elys, aucun homme avait eu droit de goûter à tes lèvres.
Toujours vêtu de tes vêtements hivernales, tu tiens maintenant deux verres bien remplie. Tu ne portes plus ton casque, mais tu sais que tu te rendra à lui sans chute.
Tu le rejoins pas très loin du petit kiosque qui les vendait. Ça sent terriblement bon. Tiens, après ça, je suis certaine que toi aussi tu tomberais dans tes pistes. L'image que tu viens de créer t'amuses peut-être trop, mais au moins, elle te redonne le moral. Tu bois avec lui ce verre savourant la chaleur qui rejoint ton corps. Le vent froid du nord se sentait jusque dans tes os. Tu viens de Wauwatosa? Je réalise que je connais pas grand chose sur toi. On a pratiquement le même âge, je t'aurais connu avant, le monde est si petit dans cette ville. Tu veux pas le rendre mal à l'aise, mais s'il est ton ami maintenant, tu veux en savoir un peu plus sur lui. Après tout, il connaissait ta plus grande blessure, tu pouvais demander d'où il venait sans que ce soit déplacé.
@Caleb Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


The room 14 - Very Bad Morning ft Luna Empty
MessageSujet: Re: The room 14 - Very Bad Morning ft Luna The room 14 - Very Bad Morning ft Luna EmptyMar 27 Fév - 0:00



Very Bad Morning

FT. Luna


Est ce que j'avais des projets avant qu'elle ne débarque dans ma chambre  en se trompant de porte ?  Zoner dans la station sans doute mais pas d'aller boire un verre de vin chaud après avoir fini le cul dans la neige . Elle s'approche et les effluves de cannelles et autres chatouillent mes narines. Je pouvais me vanter de m'y connaître en alcool -de bas étage qu'on servait dans les bars la plus part du temps mais quand même- et là j'étais curieux. Je prends le verre qu'elle me tends « C'est un vin chaud, normalement l'alcool s'est dissipé , il faudra trouver autre chose pour me coucher Luna ! Je suis pas né de la dernière pluie » Cela fait un putain de bien de sentir le breuvage coulait dans ma gorge, cela rends le froid sur ma peau un peu moins coupant.

Les questions qui arrivent par la suite me tendent un peu . Elle voulait être mon ami et j'avais fait la connerie de la laisser penser que c'était possible avec le temps, qu'elle pourrait me connaître , pas autant que Finn mais me connaître tout de même. C'était prévisible qu'il faudrait que j'en passe par les confidences même si je savais d'avance que certaines choses je les garderais pour moi à jamais. « Non je suis pas vraiment de Wauwatosa ! Et dieu merci, à chaque fois que je venais j'avais l'impression d'aller dans un troue pourrie ! Sans te vexer... enfin même si je te vexe ! » rajoutais je en souriant   « J'ai de la famille ici, mon oncle chez qui je dois vivre par exemple jusqu'à ce que je sois digne selon lui d'avoir un appartement loin de sa surveillance. En gros j'ai quitté la prison pour une autre prison » La façon dont je l'avais dit n'était pas tout à fait innocente, j'avouais bien volontiers que j'observais dans ses traits la manière qu'elle aurait de digérer la chose. Un petit test de mon crue. « Et oui, je suis un ancien taulard... J'ai peut être tué ? Violé ? Séquestré des petits vieux ou  dépecer des bébés chats ? Ou la prostitution ! Avoue que je me serais fait un sacré pactole avec ma jolie gueule et mes talents, non ? » Je parlais de ça en prenant un air le plus détaché qu'il soit. J'avais fait des choses pas très nets, c'était un fait, j'avais payé pour ma part . Mais le visage à moitié caché par le verre , je guettais de voir, impatient de savoir comment elle me verrait désormais.
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


The room 14 - Very Bad Morning ft Luna Empty
MessageSujet: Re: The room 14 - Very Bad Morning ft Luna The room 14 - Very Bad Morning ft Luna Empty

Revenir en haut Aller en bas
The room 14 - Very Bad Morning ft Luna
Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERYTHING IS FINE :: LAST JUDGEMENT :: - archives :: saison 1 :: rps-
Sauter vers:
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser