AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
CALENDRIER / 01.11.2019 ! Grand retour du forum après plusieurs semaines de maintenance. 16.10.2019 ! Retour de Adokoa (Pauline) dans le staff. 31.07.2019 : Réouverture du forum. Installation de la onzième version par Flames. Arrivée du nouveau PNJ The Devil. 11.07.2019 : Annonce du retour du forum, rédaction d'un nouveau contexte. 01.05.2019 : Fermeture du forum. 14.04.2019 : Installation de la dixième version par Flames. 10.02.2019 : Installation de la neuvième version par Flames. Mise en place de l'animation Mini rp. 02.12.2018 : Installation de la huitième version par Flames. Mise en place de l'animation calendrier de l'avent. 13.10.2018 : Installation de la septième version par Passenger. Mise en place du nouveau contexte Second Chance. Melvin Brock (Marie) rejoint le staff. 10.10.2018 : le forum fête son premier anniversaire.15.07.2018 : Installation de la sixième version par Passenger. . 01.07.2018 : le forum atteint les 100.000 messages. 12.05.2018 : Installation de la cinquième version par Passenger. 17.03.2018 : Installation de la quatrième version par Adoko. Mise en place de la partie Instagram et lancement de l'animation Zodiac. 20.01.2018 : Installation de la troisième version par Passenger et lancement du jeu Game of chance. 02.12.2017 : Installation de la deuxième version réalisée par Passenger. Mise en place des parties communication et graphisme. 09.11.2017 : Dani Brock (Pauline) rejoint le staff. 23.10.2017 : Effie Gardner (Lélia) rejoint le staff. 10.10.2017 : Ouverture officielle du forum. 03.10.2017 : Installation de la première version par Passenger 01.10.2017 : Création du forum. .
liens recherchés
------------------

WINTER TOGETHER / L'hiver arrive. Il est là plus tôt que les autres années et il est déjà rude. Les premières neiges parsèment les trottoirs de Wauwatosa. La ville et ses habitants ont toujours pris soin de leur commune. Ils aiment la voir briller de mille feux en attendant l'arrivée du père Noël. On est plus surpris de voir apparaître les premières guirlandes qui clignotent à travers les vitrines alléchantes et gourmandes. Les pâtisseries donnent envie. Les manteaux et les écharpes viennent couvrir nos tenues de mi saison. Cette année et encore plus que les autres années, Wauwatosa va aider ceux qui en ont besoin. Et en plus notre belle ville va s'illuminer et devenir la plus belle. Des concours de décorations, de sapins par exemples. Ces arbres vont éblouir les allées principales avant d'aller egayer les demeures plus austères. Hopitaux, orphelinats ou prisons aux alentours. Vous l'avez compris, c'est la solidarité qui va être au centre des fêtes. Comme chaque année le grand bal de Noël vous invitera à vêtir vos plus belles tenues et pour la bonne cause. Déambulez dans les rues, emmitouflés dans vos écharpes et doudounes. La neige va être présente, très présentes. Attention au verglas et aux boules de neiges perdues.

Partagez

ice and fire (eloy)

Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


ice and fire (eloy) Empty
MessageSujet: ice and fire (eloy) ice and fire (eloy) EmptyLun 15 Jan - 15:19


[ NIKKI & ELOY ]
one last time


Qui a eu la bonne idée de prendre un rendez-vous  chez le coiffeur avec ce temps de neige ? Nikki Reyes évidemment. Elle se disait que ce serait une très bonne idée. Nouvelle année, il faut faire les choses bien. Et  rafraichir un peu la tignasse ne peut pas faire de mal. Ça permet de reprendre de bonnes bases et d’entamer l’année avec courage et espoir. Nikki avait donné l’autorisation à Aaron de passer la journée et la nuit chez son camarade de classe. Elle avait toutes les informations, elle connait les parents du gamin chez qui il dort, elle sait que son garçon ne risque rien. C’est l’occasion pour la belle brune de prendre un peu de temps pour elle. Elle ne travaille pas en ce week end de janvier, et c’est idéal pour justement aller chez le coiffeur, pourquoi pas aller se faire masser. Et ce soir se goinfrer, se commander une bonne pizza ou un prendre un mcdo. Vraiment elle veut passer ce temps tranquille. Malheureusement ses projets tournent court. C’est le début de l’après midi, et Nikki sort de chez elle. Jean noir slim, gros pull, grosse veste, écharpe, bonnet, gants, la totale pour affronter le blizzard. En effet la neige est bien là et le froid aussi alors il faut s’armer. Faire attention à ne pas glisser sur le verglas avec ses pieds comme avec ses pneus. Nikki ferme la porte et se dirige vers sa voiture. Un sourire se dessinait sur son visage quand elle pensait à cette belle journée de bien être qui l’attendait. Son sourire s’effaça, et son regard de peste pris l’avantage lorsque ses yeux se posèrent sur son voisin qui passait pas loin. Il rentrait sans doute chez lui, mais croiser son regard l’agaça. Elle releva la tête un peu hautaine, un peu boudeuse, et rentra vite dans sa voiture. Elle ne devait pas gâcher sa journée par la vue de cet homme tellement énervant. Nikki mit la clé et tenta de démarrer la voiture. Un bouquant d’enfer, les roues complètement coincées dans la neige et la boue. Mais surtout le moteur qui ne veut pas se lancer. C’est la panne, Nikki soupira, mais ne se laissa pas faire, et continua à essayer de faire démarrer cette fichue voiture. Tout le quartier peut entendre le moteur pleurer et sentir les nerfs de Nikki Reyes sonner dans son cerveau en ébullition.

@Eloy Gardner
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


ice and fire (eloy) Empty
MessageSujet: Re: ice and fire (eloy) ice and fire (eloy) EmptyMer 17 Jan - 17:53

T’avais décidé de sortir un peu de chez toi. De prendre l’air, de te changer les idées. Tu ne travaillais pas ce jour-là, et comme tu t’étais dit qu’il était peut-être un peu trop tôt pour sortir les bouteilles de fort que tu avais acheter la veille. Un message envoyé à ta sœur, rapidement, pour s’assurer que tout allait bien. Une réponse positive de sa part, ton cœur qui est soulagé. Alors, tu décides d’aller marcher un peu. De profiter du grand air. Mais t’es assez surpris par la température. Parce qu’il fait bien plus froid que ce que tu t’attendais, à vrai dire. Et ce n’est qu’à ce moment que ça t’a frappé. Parce que tu te souvenais bien que la veille, ils annonçaient à la radio un grand froid qui allait certainement perdurer quelques jours. Pourtant, ce n’était pas ça qui allait t’arrêter. La neige qui tombe d’une lenteur assez surprenante, puis ton sourire qui s’agrandit à cette vue. Et à cet instant, tu aimerais que le temps s’arrête. Parce qu’à cet instant, tu te sens étrangement bien. Et ça doit faire quelques temps déjà que tu ne t’es pas senti de la sorte.
Puis t’as marché. Pas très longtemps pourtant. Parce que la pharmacie n’était pas bien loin de chez toi. T’as acheté ce qui te manquait, soit des pastilles. Ça faisait quelques jours que ce mal de gorge persistait, et si tu voulais revenir en force au travail après ce long week-end imposé, tu devais penser à toi. Puis, après avoir payé, tu te remets en chemin, tu décides de retourner chez toi. Tes pas qui finissent par s’accélérer, car tu te surprends à commencer à avoir froid. Puis, t’arrives finalement chez toi. Tu comptes donc te réchauffer à partir de là. Pourtant, ton regard qui finit par croiser celui de ta voisine. Un sourire qui apparait sur tes lèvres. Sourire qui ne te fut pas rendu, évidemment. Puis tu arrives finalement à la hauteur de ta porte d’entrée. Et tu t’apprêtes à rentrer chez toi. Mais tu entends. Le bruit d’un moteur qui refuse de partir. Et encore une fois. Et une autre. Sourire qui ne peut s’empêcher de grandir sur tes lèvres, car tu sais très bien ce que ça signifie. Tu sais très bien c’est qui qui a des soucis. Et tu hésites. À lui filer un coup de main ou à la laisser se débrouiller par elle-même. Mais au final, tu te dis que ce serait certainement bien plus satisfaisant que de voir son visage, alors qu’elle n’aurait d’autre choix que d’accepter ton aide. Alors, tu te diriges vers sa voiture. Puis, tu lui fais signe d’ouvrir la fenête. « Tu as des petits soucis techniques, à ce que je vois. » Évidemment, tu en profites pour la taquiner un peu. Parce que tu dis qu’elle le mérite bien, après cet air hautain qu’elle t’a lancé. Pourtant, tu finis par ajouter, sur un ton bien plus empathique : « Besoin d’aide ? » Sourire toujours collé sur tes lèvres, tu attends. Tu attends de voir de quelle manière elle choisira de t’envoyer promener.
@Nikki Reyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


ice and fire (eloy) Empty
MessageSujet: Re: ice and fire (eloy) ice and fire (eloy) EmptyMer 17 Jan - 20:42

Nikki Reyes est un petit bout de femme adorable. Elle a un joli minois, un joli sourire, elle est polie et gentille. Mais elle aussi un caractère de merde. Elle est parfois hautaine, colérique, râleuse, chiante, ouais c’est une vraie nana. Elle est entière et sincère, on ne peut pas lui reprocher ça. Elle n’est cependant pas rancunière, elle vit au jour le jour. Elle n’a pas envie d’en vouloir des années à quelqu’un par exemple. Il y malheureusement des personnes sur cette planète qui vous agacent. Des personnes dont le visage seul vous énerve. La voix vous agace, tout vous rend folle de rage. C’est le cas. Eloy Gardner le pauvre il ne lui a rien fait. Il y a eu un simple petit accrochage quand l’un a emménagé à côté de l’autre, et depuis c’est resté. Il l’énerve, il est toujours là à lui sourire pour la provoquer. Sans doute non, il sourit parce qu’il est gentil et qu’il l’aime bien. Mais Nikki fait l’andouille et fait la mauvaise tête dés que le grand brun s’approche. La voiture qui tombe en panne ok c’est déjà une bonne excuse pour être un peu en colère. Mais alors plus Eloy s’approche plus ses émotions grimpent, et son sourire et sa voix si agréable en réalité tapent sur ses nerfs. Elle souffle vraiment insupportable lorsqu’il toque à la fenêtre. Elle le regarde, elle le fusille presque du regard, mais elle est pas méchante, c’est juste une vraie petite peste. Elle plisse les yeux quand il lui dit qu’elle a des problèmes techniques. Elle souffle de nouveau, vraiment insupportable quand il lui demande si elle a besoin d’aide. Elle ferme alors sa fenêtre, avant de sortir de sa voiture et d’être du coup vachement proche du grand brun. Elle croisa son regard et mis quelques secondes à réaliser, avant de le contourner rapidement pour aller ouvrir son capot. Je n’ai pas besoin de ton aide … lui répond t’elle sèchement, alors qu’elle regarde son moteur. Elle touche du bout des doigts quelques éléments, tâche ses jolis gants ce qui l’énerve. Evidemment elle ne comprend rien, mais fait semblant de ne pas avoir l’air bête face à ce moteur. Elle croise parfois son regard, qu’elle évite, parce qu’elle l’aime bien et sinon elle bug. Mais il faut se rendre à l’évidence elle ne va pas s’en sortir, même si elle aurait préféré l’aide de n’importe qui d’autre.

@Eloy Gardner
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


ice and fire (eloy) Empty
MessageSujet: Re: ice and fire (eloy) ice and fire (eloy) EmptyMer 17 Jan - 21:39

Puis elle sort de la voiture. Mais toi, tu ne bouges pas. Y’a cette proximité entre vous, qui étrangement, ne te dérange même pas. Vos regards qui se croisent, quelques instants, avant que la jeune femme ne te contourne pour se diriger vers le capot de sa voiture. Elle l’ouvre. Et voilà, ça tombe. Et voilà qu’elle te dit qu’elle n’a pas besoin de ton aide. Et tu sais bien que dans cette phrase, c’est là toute la nuance. Parce que tu sais bien qu’elle a besoin d’aide. Mais, elle est fière Nikki. Et tu sais bien qu’elle a un truc contre toi. Depuis le jour même où vous vous êtes rencontré. Alors tu n’es aucunement surpris qu’elle agisse de la sorte. À vrai dire, c’est plutôt le contraire qui t’aurais surpris. Alors, ton sourire ne fait que s’agrandir sur tes lèvres. Ce qui n’arrange certainement pas les choses. Puis tu t’avances un peu, tu regardes ce qu’elle est entrain de faire. Ou plutôt, ce qu’elle ne fait pas. Parce que c’est sans grande surprise qu’elle ne sait pas trop d’où vient le problème. « J’ai presque envie de te dire de te débrouiller toute seule. » Parce que sérieusement, c’est certainement ça qu’elle mériterait. Après tout, c’est elle-même qui l’avait dit, elle n’avait pas besoin de ton aide. Sauf que tu te disais qu’elle ne trouverait certainement pas d’aide ailleurs. Après tout, c’était tout de même samedi après-midi. Les gens avaient bien d’autres choses à faire que de venir au secours d’une voisine en détresse. Sauf toi, évidemment. « Mais j’sais bien que t’y arriveras pas sans mon aide. » T’insistes peut-être un peu trop sur le fait que c’est ton aide qu’elle n’a pas de choix de refuser. Alors, peut-être qu’elle continua à t’en vouloir, qu’elle continuera à dire qu’elle n’a pas besoin de toi. Et faut dire que tu l’aurais bien cherché d’ailleurs, tu l’aurais même mérité. Car tu savais bien qu’elle ne te portait pas particulièrement dans son cœur. Et pourtant, tu continuais, encore et encore à attiser cette haine qu’elle te portait. Enfin, haine, tu ne savais pas trop. Peut-être qu’au fond elle ne te haïssait pas. Seulement que tu l’insupportais. Sans trop savoir pourquoi. « Donc si tu pouvais me laisser la place que je regarde ça. » Que tu reprends pourtant, toujours en usant de ce ton arrogant. Puis tu t’approches à nouveau. Peut-être un peu trop. Juste assez pour entrer dans sa bulle, pour venir la déranger. Parce que tu ne lui laisses pas vraiment le choix. Non, tu vas l’aider. Qu’elle le veuille, ou non.
@Nikki Reyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


ice and fire (eloy) Empty
MessageSujet: Re: ice and fire (eloy) ice and fire (eloy) EmptySam 27 Jan - 21:16

Il t’énerve, il te tape réellement sur les nerfs. C’est vraiment insupportable. Avec son grand sourire c’est encore pire. Il est gentil, mais il t’énerve tu l’expliques pas. Tu le vois, tu ressens directement cette colère. Tes sourcils qui froncent automatiquement. Tu ne le fais pas exprès. Tu aimerais lui sourire aussi mais tu n’y arrives pas vraiment. C’est pourquoi après l’avoir contourné sans qu’il ne bouge d’un centimètre tu lui avais dit clairement que tu n’avais pas besoin de lui. Mais non il ne bouge encore pas, il reste là à te regarder et à te sourire. Tu relèves un sourcil quand il te dit qu’il devrait te laisser toute seule. C’est ce que je fais, dis-tu un peu sèche. Finalement tu as répondu sèchement mais il y a une grosse part de vérité. Tu te débrouilles toute seule. Tu vis et élève ton fils toute seule. Tu demandes rarement de l’aide aux autres sauf si vraiment tu es dans la panade et que tu n’as pas le choix. Tu es une jeune femme indépendante. C’est vrai que tu as ta famille mais tu ne t’entends pas toujours bien avec tes sœurs ces derniers temps. La plupart des hommes que tu as rencontrés sont partis. Le sourire d’Eloy est plus dangereux qu’il en a l’air pour toi. Mais là, son sourire n’est pas le problème, tu as ce fichu moteur qui te lâche à ce moment où tu n’en as pas besoin. Tu souffles exaspérée quand tu l’entends te dire que de toute façon tu n’y arriveras pas. Tu croises sont regard que tu snobes, et tu ne réponds pas à cette provocation. Tu regardes le moteur, fais semblant d’être à l’aise. Poses tes gants sur un truc, tu ne sais pas quoi, tu grimaces évidemment en constatant que ton gant est sale, tout noir. Il est évident que tu es paumée. Il insiste, alors tu finis par te décaler un tout petit peu, il peu à peine se placer. Il a à peine posé les yeux sous le capot : alors ? dis-tu insupportable.

@Eloy Gardner
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


ice and fire (eloy) Empty
MessageSujet: Re: ice and fire (eloy) ice and fire (eloy) EmptyDim 28 Jan - 23:51

Tu n’es même plus surpris. De ce ton, qu’elle utilise sans cesse. Tu n’as même pas le temps de regarder, que voilà déjà qu’elle te presse. Mais ça non plus, ça ne te surprend pas vraiment. Pas venant d’elle du moins. Alors, tu gardes simplement ton calme. Et t’imposes le silence. Pendant quelques secondes. Le temps qu’il te faut pour venir confirmer ce que tu pensais, d’où venait la source du problème. Et à vrai dire, vu ce froid, ça ne te surprenait même pas qu’il s’agisse d’un problème avec la batterie du véhicule. « C’est la batterie qui est à plat. Va falloir la rebooster. » Que tu lui annonces, en fourrant tes mains dans tes poches pour les réchauffer et en te reculant un peu du véhicule pour de nouveau lui faire face. Sourire aux lèvres, encore, toujours, tu finis par lui dire : « Je reviens, ne bouge pas. » Parce que oui, t’as exactement ce qu’il te faut dans ton garage. Pourtant, t’as la pique au bord des lèvres. Et même si tu tentes de la retenir, parce que tu sais que ça n’arrangera certainement pas ton cas auprès d’elle, tu finis pourtant par sortir : « Quoi que franchement, tu ne peux pas vraiment aller où que ce soit. » Même si tu sais pertinemment que t’aurais mieux fait de te taire en fait. Puis, sans vraiment lui laisser le temps de répondre, tu te diriges rapidement vers ton garage avant d’en ouvrir la porte principale. Puis tu ressors de là, avec ta voiture que tu viens garer juste devant la sienne. Avant d’en ressortir, deux câbles en main. Tu laisses rouler le moteur, avant d’ouvrir ton propre capot et d’installer le montage nécessaire. Puis il ne reste plus qu’à attendre que la batterie se recharge. Et espérer aussi qu’il n’y ait pas un second problème. Pourtant, ton attention se retourne vers elle, alors que tu croises rapidement son regard. « J’imagine que je n’aurai pas le droit à un merci ? » Tu pouvais rêver en couleur oui. Alors tu décides plutôt de changer de sujet. « Où tu vas comme ça ? » Que tu lui demandes, même si tu ne sais absolument pas si elle te fournira la moindre réponse. D’ailleurs, tu ne pourrais pas lui en vouloir. Elle serait parfaitement en droit de te répondre sèchement, à nouveau. Même si une petite partie de toi espérais le contraire. Alors que l’autre commençait à regretter cette question que tu venais de lui poser.
@Nikki Reyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


ice and fire (eloy) Empty
MessageSujet: Re: ice and fire (eloy) ice and fire (eloy) EmptyJeu 1 Fév - 16:01

Rien n’est plus agaçant de voir la personne qui t’énerve le plus qui a raison. Tu n’avais pas vraiment eu d’autres choix que de le laisser regarder ton moteur. Tu fronces les sourcils et croise les bras. Le temps te semble long, même si en vérité il ne met pas si longtemps avant de te donner son verdict. La batterie. Au fond ce n’est pas très surprenant mais tu es incapable de le voir, c’est plus difficile que du chinois à déchiffrer pour toi. Tu te contentes de faire un signe de la tête lorsqu’il t’annonce qu’il doit aller chercher ce qu’il faut. Son sourire est beau, il est lumineux, il peut égayer facilement ces journées d’hiver maussades. Mais ces choses là ne se disent pas. Du moins pas à Eloy, qui quelque part te tétanise. Et c’est sans doute pour ça que tu te braques, la seule façon que tu as trouvé pour te protéger c’est l’attaque. Jolie, pas grande mais qui peut se montrer hargneuse. Quand il te dit que tu ne peux aller nulle part ça t’énerve encore. Mais tu ne dis rien non plus, tu te contentes de hausser les épaules pour montrer ton mécontentement. Tu te poses contre ta voiture froide, en attendant le retour d’Eloy. Vraiment il ne traîne pas pour prendre ce qu’il faut et revenir. Tu te décales, tu le regardes s’occuper des voitures. Tes yeux se posent sur lui quelques instants, tu l’observes, ses traits de profils. Mais tu sors de tes songes quand il croise tes pupilles. Tu dévies la direction, pour ne pas te faire avoir dans tes rêveries. Merci, dis-tu tout doucement après sa remarque. Le merci n’était pas le plus audible mais tu l’avais dit. Le pauvre, il le mérite tout de même. Tu dois bien être polie et reconnaissante envers cet homme qui a bravé le froid pour venir t’aider. Où-vas-tu ? C’est vrai ça, tu avais presque oublié. Peu importe, c’est raté … dis tu un peu contrariée. Ton rendez-vous chez le coiffeur tombait à l’eau. Ta journée détente était gâchée, tu avais eu à la place cette panne. Il n’y a pas que des mauvais côtés. Ainsi ta voiture fonctionnera quand tu devras aller chercher Aaron chez son copain. Et c’est le plus important au fond. Je t’offre un café ? Il faut reconnaître cette proposition peut paraître étrange venant de toi mais c’est ce que les gens font en général. Une façon mignonne de te faire pardonner ta tête de cochon du jour et pour le remercier. De toute façon vous devez attendre un petit moment avant que la batterie soit totalement rechargée. Autant attendre ça l’intérieur et au chaud. Même si tu peux très bien continuer ici. C’est sans doute la première fois que tu l’invites chez toi. Tu as ta petite tête boudeuse toujours, mais les mains dans les poches tu croises de nouveau ses yeux et attend sa réponse.

@Eloy Gardner
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


ice and fire (eloy) Empty
MessageSujet: Re: ice and fire (eloy) ice and fire (eloy) EmptySam 3 Fév - 3:25

T’es presque choqué qu’elle te remercie, surtout vu la pique que tu lui as lancé. Pourtant, à quelque part ça te fait réellement plaisir, alors tu décides de ne pas trop insister, de ne pas trop réagir. Parce que tu savais bien que ça avait dû lui prendre par mal de courage pour le formuler, alors tu n’avais pas à en rajouter. Alors, tu t’étais simplement contenté de lui sourire, pas de manière arrogante, mais plutôt tout simplement. Et tu savais bien que tu n’avais pas besoin de lui fournir d’autre réponse, qu’elle saurait bien que tu étais reconnaissant pour ce merci qu’elle t’offrait, alors que tu n’étais pas vraiment certain de mériter d’ailleurs. Puis y’a tout l’aspect de l’attente, celle qui va certainement durer encore un peu. Parce que toi, t’évalues ça à une vingtaine de minutes encore, avant que sa batterie soit de nouveau pleine, avant que sa voiture soit fonctionnelle. Alors, oui dans un sens, tu te doutais qu’elle serait peut-être en retard où on l’attendait. Mais tu lui avais tout de même demandé où elle allait comme ça. Alors que t’aurais dû te douter que tu n’aurais certainement pas de réponse. Mais au final, ça ne te dérangeait pas vraiment. Après tout, c’était son droit de ne pas te le dire. C’était la curiosité qui avait parlé, mais elle était maintenant passée. D’autant plus que la jeune femme te ramène sur terre par une proposition qui te surprend grandement. D’ailleurs, tu ne caches même pas ta surprise. Tu n’aurais pas su le faire à vrai dire, parce que oui, tu t’attendais à tout sauf ça. Elle te surprenait aujourd’hui. Pourtant vient le sourire. Celui qui s’agrandit sur tes lippes alors que ton regard croise le sien. Et même si en temps normal tu aurais certainement refusé sa proposition, cette fois, tu ne t’imaginais pas dire non. Quoi que, peut-être était-ce ce qu’elle attendait que tu lui dises. Ou peut-être pas non plus. « Je veux bien. » Que tu lui dis finalement, toujours ce sourire collé aux lèvres. Puis finalement, tu fais deux pas vers l’avant, ce qui vient réduire légèrement la distance qui vous sépare. Et t’ajoutes, tout simplement : « Je te suis. » Et c’est ce que tu fais. D’ailleurs, arrivé à la porte, t’hésite quelque seconde. Parce que tu n’as encore jamais franchi cette limite. Et peut-être que dans un sens, tu ne pensais même pas la franchir, à un moment ou un autre. Du moins, pas aussi longtemps qu’elle serait la principale occupante. Pourtant, tu finis tout de même par te décider. Tu retires tes bottes et ton manteau, avant de frotter tes mains l’une contre l’autre. Parce que oui, la chaleur de sa maison te faisait du bien. Après tout, ça faisait déjà un moment que tu étais à l’extérieur. Et tu restes muet. Parce que tu ne sais pas trop quoi dire, de peur que ce soit mal interpréter. Alors, tu te contentes d’observer. Ton regard qui se perd entre les diverses représentations de son fils. Et encore et toujours, y’a ce sourire sur tes lèvres. Celui qui n’est pas près de disparaitre.
@Nikki Reyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


ice and fire (eloy) Empty
MessageSujet: Re: ice and fire (eloy) ice and fire (eloy) EmptyVen 9 Fév - 17:07

Etre une peste en dix leçons ! voilà un livre que tu pourrais écrire. L’attitude est super importante pour montrer son dédain à quelqu’un. Eloy Gardner est t’insupporte, et tu es bien décidée à lui faire comprendre et ce depuis la première fois que tu l’as croisé sur le chemin. Avec son petit air arrogant, ses yeux bleus et sa carrure imposante c’est trop. Toujours il te sourit, c’est clairement de la provocation, ou de la vraie gentillesse mais tu ne préfères pas croire cette vérité là, elle ne t’arrange pas. Tu préfères être insolente, même si plus tu lui lances des piques et plus il te sourit, ça en devient parfois déstabilisant. Encore plus un jour comme aujourd’hui où il vient gentiment t’aider avec ta voiture déchargée. C’est vrai que le merci a eu du mal à sortir, mais tu l’as fait, au fond tu es une femme bien. Même si tu ne connais rien à la mécanique tu comprenais que cette disposition allait prendre un peu de temps et c’est normal que tu lui proposes un café chaud. Tu fuis son regard lorsqu’il s’approche de toi, et te contente de faire oui de la tête quand il annonce qu’il te suit. Tu avances donc jusqu’à chez toi, tu ouvres la porte et le laisse entrer. Tu poses ta veste, ton sac, ton écharpe et enlève tes bottines. Tu trouves cependant vite tes petits chaussons noirs tout doux. Tu as vite froid, tu es frileuse, tu as besoin de ce genre de choses toutes douces. Tu te retrouves ton avec ton slim noir, et ta petite chemise à carreaux style bucheron. Puis tu te retourne et tu le découvres, il a fait pareil, tu vois plus son corps, sa carrure sans l’épaisseur des couches chaudes. Elle lui fait un signe de la tête pour l’inviter à la suivre jusqu’à la cuisine. C’est étrange cette ambiance, elle est gênée. Il est chez lui, elle est bien chez elle, mais en même temps elle n’a pas envie de déposer les armes et sa garde, c’est trop dangereux face à un homme comme lui. Café, thé, chocolat ? lui demande t’elle timidement, alors qu’elle s’approche des placards. Elle sort deux jolis mugs qu’elle pose sur la table de la cuisine. Elle a ses mains au niveau de ses hanches, elle croise son regard elle sourit timidement alors qu’elle attend une réponse.

@Eloy Gardner
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


ice and fire (eloy) Empty
MessageSujet: Re: ice and fire (eloy) ice and fire (eloy) EmptyLun 12 Fév - 20:40

Léger signe de la tête qu’elle t’adresse, comme pour t’inviter à la suivre. T’es pourtant un peu hésitant à vrai dire. Comme si tu avais l’impression qu’à chaque instant, tu pouvais faire un faux pas, commettre un geste déplacé, qui la mettrait furieuse. À vrai dire, c’était tout simple. Tu ne savais tout simplement pas sur quel pied jonglé avec elle. Et à quelque part, tout ça, ça te plaisait. Sourire donc collé aux lèvres, mais qui ne dégage en aucun cas un sentiment de supériorité. Non, sourire sincère que tu lui offres, sans grande prétention. Parce qu’à quelque part, t’es assez content de ce retournemant de situation. Parce que c’est la première fois que la jeune femme te laisse entrer chez elle. Si bien que tu n’avais même pas su si tu devais accepter ou non au départ. Cependant, t’avais bien eu envie de prendre ce café en sa compagnie. Alors, tu avais décidé de ne pas trop réfléchir, de simplement accepter. Parce qu’attendre dehors au froid n’était pas une idée qui te plaisait particulièrement. Surtout que tu t’apprêtais à retrouver la chaleur de ta maison quand tu avais compris qu’elle semblait avoir des soucis avec sa voiture. Puis finalement vous arrivez à la cuisine. Tu restes un peu en retrait alors qu’elle s’avance vers les armoires. Pourtant, elle finit par te demander ce que tu désires boire. Sans grande hésitation, tu lui réponds : « Un café, s’il te plait. » Simple formule de politesse. Pourtant, tu t’étais permis de la tutoyer. Tu n’allais certainement pas te gêner de le faire d’ailleurs. Parce qu’elle ne t’a pas laissé l’impression que tu devais le faire. Familiarité donc, alors qu’au fond, vous étiez presque des inconnus encore, l’un pour l’autre. Pourtant, vos regards se croisent, et tu vois un léger sourire un peu timide sur ses lèvres. « Je ne voudrais pas voler le chocolat d’Aaron. » Petit sourire qui s’agrandit sur les tiennes, parce qu’en soit, tu n’es pas vraiment sérieux. C’était vraiment de café dont tu avais envie. Et bien que tu avais certainement raison de présumé que le chocolat chaud était pour lui, ce n’était tout de même pas ce dont tu avais envie. Mais à quelque part, tu cherchais à détendre un peu l’atmosphère, à calmer un peu le jeu avec ta voisine. Puis peut-être bien qu’après aujourd’hui les hostilités seront terminées. Tu viens presque à l’espérer. « Il est là d’ailleurs ? » Que tu demandes, oubliant que la jeune femme s’apprêtait à partir, il y a quelques instants à peine. Alors tu aurais certainement dû savoir qu’il n’était pas là.
@Nikki Reyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


ice and fire (eloy) Empty
MessageSujet: Re: ice and fire (eloy) ice and fire (eloy) EmptyJeu 15 Fév - 16:44

Ce qu’il se passe dans ta tête à cet instant précis est étrange. Tu as cette envie de garder la tête haute, de garder cette distance que tu crées à chaque fois que tu vois cet homme. Mais maintenant qu’il est dans ta cuisine, tu ne peux pas laisser la peste te dominer. Tu dois te radoucir un petit peu, il t’a aidée en plus et c’est normal que tu lui offres un café. Tu es d’accord pour baisser tes armes quelques instants. Qu’est ce qu’un peu de gentillesse pendant quinze minutes ? Le temps que la batterie de la voiture soit complètement rechargée. Tu fais un simple signe de tête lorsqu’il répond qu’il préfère un café, tout comme toi. Tu te retourne et prépare donc les deux expresso grâce à ta machine à café que tu adores. Tu t’en sers beaucoup, tu en bois surement trop. Un rire cristallin échappe de ta bouche quand Eloy parle de ne pas voler le chocolat d’Aaron. Tu ne l’as pas fais exprès, mais oui tu as ri naturellement. Je crois qu’il t’en sera reconnaissant dis-tu toujours sur le ton de la plaisanterie. Quand tu te laisses aller, tu peux devenir un ange. Tu es aussi touchée et étonnée, il se rappelle de son prénom. Eloy semble quelqu’un d’attentionné, il n’a pas hésité à venir t’aider dans la neige avec ta voiture. Ça te fait peur tout de même, mais c’est trop pour parler de ces choses là. Les cafés sont prêts, et tu déposes une tasse en face d’Eloy, puis la tienne et tu t’assois sur le tabouret à côté de lui. Il est à un goûter d’anniversaire, réponds-tu. Tu es franche, tu es calme, tu as laissé ton petit air hautain dehors. Après tout tu es chez toi et tu ne risques rien. Tu regardes ta montre après avoir bu une gorgée du café encore bien chaud. Ça te fait du bien, ça réchauffe, et l’odeur du café ne peut que te mettre bonne humeur. Je dois aller le récupérer dans un peu plus d’une heure, dis tu avant de dire. Grâce à toi je pourrai aller le chercher … dis tu avec un petit sourire. Tu as du mal à soutenir ses yeux, qui parfois te troublent, mais tu souris et tu es sincère. Puis c’est la vérité, s’il n’était pas venu voir te voir avec ta détresse du moteur, et bien tu aurais du prendre un taxi ou appeler quelqu’un pour t’emmener. Tu n’aimes pas demander de l’aide, tu préfères te débrouiller toute seule comme tu le fais depuis toujours. Tu tiens à ton indépendance et à ton courage mais parfois un petit coup de pouce et agréable.

@Eloy Gardner
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


ice and fire (eloy) Empty
MessageSujet: Re: ice and fire (eloy) ice and fire (eloy) EmptySam 17 Fév - 16:01

Puis tu l’entends. Ce rire qui vient percer la pièce suite à tes mots. Ce rire, auquel tu ne t’attendais certainement pas à vrai dire, mais qui à quelque part te faisait du bien. Comme si ça venait marquer la fin des hostilités entre vous. Comme s’il y avait une véritable chance que vous parveniez à vous entendre. Enfin, tu aurais envie de dire. Parce qu’au fond, même si tu t’entêtais à la piquer, certainement plus que de raison, il n’en restait pas moins que tu avais toujours désiré une bonne entente avec elle. Mais tu la connaissais un peu sauvage, certainement pas facile d’approche. Mais à quelque part, tu ne désespérais pas. Tôt ou tard, vous alliez bien finir par vous entendre, et qu’elle arrive à te supporter, ce serait déjà un bon début. Par contre, tu avais l’impression d’être sur la bonne voie, avoir tu ne désespérais pas. Puis au final, elle répond à ta question. Naturellement, sans sembler sur ses gardes comme elle a l’habitude de l’être. Et toi, ça te fait sourire. Sourire, oui, tout aussi naturel, dont tu ne cherches même pas à te préserver. Que tu ne cherches pas à cacher. Parce que tu es content de réaliser qu’elle est peut-être un peu plus à l’aise quant à ta présence que tout à l’heure. D’ailleurs, tu en viens à te dire que c’est peut-être le changement de lieu, le confort de sa maison qui la rend plus à l’aise en ta compagnie. Mais au fond, peu importe la raison à vrai dire, ça te fait tout simplement plaisir. Puis tu apportes la tasse à tes lèvres, prenant de petites gorgées du liquide brûlant qui pourtant vient te réchauffer après ton long passage au froid. Température à laquelle tu n’es certainement pas habituée, préférant, et de loin, la chaleur réconfortante de l’été. Puis tu déposes la tasse sur le comptoir avant de te pencher légèrement, toujours ce sourire aux lèvres. « Et bien, si mon intervention te permet d’aller le chercher, je suis content d’avoir insisté. » Tu piques. Peut-être même que tu vas regretter de l’avoir fait. Mais au même moment, tu sens ton téléphone vibrer dans ta poche, alors tu l’en sors avant de regarder ce nouveau message. Et tu te racles la gorge. « Je vais devoir y aller. » Pas que tu en ais véritablement envie à vrai dire, mais tu n’as pas le choix. « La batterie doit avoir terminé de charger. » Sourire que tu continues pourtant de lui offrir, avant de te diriger lentement vers l’entrée. « Merci pour le café. » Ta main qui vient se poser contre le poignée de porte. Pourtant, tu te retournes vers elle avant de franchir le pas de la porte. Dernier sourire sincère que tu lui offres, avant de quitter la chaleur de sa demeure pour le froid de l’extérieur.
@Nikki Reyes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


ice and fire (eloy) Empty
MessageSujet: Re: ice and fire (eloy) ice and fire (eloy) Empty

Revenir en haut Aller en bas
ice and fire (eloy)
Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Fire Girls [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERYTHING IS FINE :: LAST JUDGEMENT :: - archives :: saison 1 :: rps-
Sauter vers:
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser