AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
CALENDRIER / 01.11.2019 ! Grand retour du forum après plusieurs semaines de maintenance. 16.10.2019 ! Retour de Adokoa (Pauline) dans le staff. 31.07.2019 : Réouverture du forum. Installation de la onzième version par Flames. Arrivée du nouveau PNJ The Devil. 11.07.2019 : Annonce du retour du forum, rédaction d'un nouveau contexte. 01.05.2019 : Fermeture du forum. 14.04.2019 : Installation de la dixième version par Flames. 10.02.2019 : Installation de la neuvième version par Flames. Mise en place de l'animation Mini rp. 02.12.2018 : Installation de la huitième version par Flames. Mise en place de l'animation calendrier de l'avent. 13.10.2018 : Installation de la septième version par Passenger. Mise en place du nouveau contexte Second Chance. Melvin Brock (Marie) rejoint le staff. 10.10.2018 : le forum fête son premier anniversaire.15.07.2018 : Installation de la sixième version par Passenger. . 01.07.2018 : le forum atteint les 100.000 messages. 12.05.2018 : Installation de la cinquième version par Passenger. 17.03.2018 : Installation de la quatrième version par Adoko. Mise en place de la partie Instagram et lancement de l'animation Zodiac. 20.01.2018 : Installation de la troisième version par Passenger et lancement du jeu Game of chance. 02.12.2017 : Installation de la deuxième version réalisée par Passenger. Mise en place des parties communication et graphisme. 09.11.2017 : Dani Brock (Pauline) rejoint le staff. 23.10.2017 : Effie Gardner (Lélia) rejoint le staff. 10.10.2017 : Ouverture officielle du forum. 03.10.2017 : Installation de la première version par Passenger 01.10.2017 : Création du forum. .
liens recherchés
------------------

WINTER TOGETHER / L'hiver arrive. Il est là plus tôt que les autres années et il est déjà rude. Les premières neiges parsèment les trottoirs de Wauwatosa. La ville et ses habitants ont toujours pris soin de leur commune. Ils aiment la voir briller de mille feux en attendant l'arrivée du père Noël. On est plus surpris de voir apparaître les premières guirlandes qui clignotent à travers les vitrines alléchantes et gourmandes. Les pâtisseries donnent envie. Les manteaux et les écharpes viennent couvrir nos tenues de mi saison. Cette année et encore plus que les autres années, Wauwatosa va aider ceux qui en ont besoin. Et en plus notre belle ville va s'illuminer et devenir la plus belle. Des concours de décorations, de sapins par exemples. Ces arbres vont éblouir les allées principales avant d'aller egayer les demeures plus austères. Hopitaux, orphelinats ou prisons aux alentours. Vous l'avez compris, c'est la solidarité qui va être au centre des fêtes. Comme chaque année le grand bal de Noël vous invitera à vêtir vos plus belles tenues et pour la bonne cause. Déambulez dans les rues, emmitouflés dans vos écharpes et doudounes. La neige va être présente, très présentes. Attention au verglas et aux boules de neiges perdues.

Partagez

last night on earth (ryan)

Aller en bas
AuteurMessage
Maya Withaker
Maya Withaker
- prayers : 104
- pseudo : hook me up.
- id card : mendes (praimfaya)
- registration : 02/08/2019
- côté coeur : in love.

last night on earth (ryan) Empty
MessageSujet: last night on earth (ryan) last night on earth (ryan) EmptySam 2 Nov - 13:57




last night on earth
@ryan withaker


Elle avait le rire niais, le regard malicieux. Tous les signes étaient là, bien visibles quant à son état. Pas complètement prise, mais tout de même un peu entamée par l'alcool qui coulait dans ses veines... Il était plus de quatre heures du matin, et Maya se décidait enfin à quitter la soirée. Un anniversaire. Celui d'une copine à elle... Enfin, ça avait surtout été l'occasion de squatter son bel appartement du centre-ville - financé par des parents généreux -, afin de faire la fête en toute impunité. Un samedi soir comme un autre pour une étudiante, en soit.
Maya aimait bien faire la fête. Pas à l'extrême, juste comme les jeunes de son âge. Elle aimait sortir, voir des gens, boire de l'alcool, danser et s'amuser avec des gens qu'elle appréciait. Rien de bien fou. Il y avait bien eu ces quelques fois où elle était rentrée chez ses parents bien trop alcoolisée, ou même ce matin un peu flou où elle avait vomi dans les rosiers de la voisine... Et si ses parents lui avaient bien remonté les bretelles à l'époque, ils avaient bien compris que tout cela n'était pas problématique. Juste des trucs de gamins incapables de savoir où étaient leurs limites.
Quelques années plus tard, Maya rentrait alors chez son père, dans un état bien plus décent que durant ses années adolescentes. Elle sentait ses mouvements ralentis par l'alcool, son rire traîner plus que d'ordinaire. Dans un langage plus commun, elle était ce que l'on pouvait appeler, pompette. Et mieux que ça, elle était même plutôt fière de sa tenue : pas de bêtises à l'horizon, elle rentrait même chez elle, seule... ou du moins, elle n'avait pas cédé à la proposition plutôt alléchante de cette jolie blonde qu'elle avait dragué toute la soirée. Pas qu'elle n'en avait pas eu envie, juste... elle avait voulu se la jouer difficile, sans réelles raisons. Maya avait une sexualité plutôt débridée. Elle papillonnait à droite à gauche, butinant de fleur en fleur sans réellement jamais se poser. Elle était comme ça, pas un cœur d’artichaut. Au fond, elle ne reniait pas le sentiment amoureux, juste, elle pensait sincèrement que toutes les histoires à son propos étaient un peu exagérées. Maya, elle aimait ses parents, sa sœur, ses amis, et tout un tas d'autres personnes... mais le sentiment si particulier de l'amour, elle ne le connaissait pas. Du moins, c'est ce qu'elle pensait. Alors, aucune fille n'était trop tentante pour abandonner ses folies nocturnes. La fidélité lui semblait être un concept également un peu erroné. Il suffisait de voir ses parents : vingt ans d'un mariage loin d'être fidèle pour finir par une divorce. Elle au moins, ne promettait rien à personne. Pas d'engagement, pas de mal.
Heureusement, elle avait pu compter sur une amie à elle pour la ramener chez son père. Auto-désignée SAM de la soirée, l'amie en question avait ramené pas mal de fêtards à leur domicile et une fois devant l'immeuble de l'appartement où vivait son père, Maya remercia son amie, et sortit maladroitement du véhicule. Elle entra dans l'immeuble, heureuse d'avoir opté pour une paire de baskets et non des échasses qui lui auraient valu une belle chute à ce moment précis et, alors que la porte de l'ascenseur était en train de se refermer, elle s'élança. "Atte/", pas le temps de terminer que son corps entrait de justesse dans l'habitacle et qu'elle manquait de se ramasser. Elle se stabilisa, souffla un bon coup, dégagea son visage d'une mèche rebelle et posa son regard sur l'autre occupant de l'ascenseur : son père. Elle sembla surprise. Et ne s'en cacha pas. "P'pa ?". Bon okay, c'était pas le truc le plus fou du monde non plus, mais elle l'aurait imaginé au lit, où sur le canapé, le nez plongé sur l'écran de son ordinateur portable. C'était un peu trop récurant, d'ailleurs, qu'elle le retrouve ainsi. A bosser à des heures infernales, les yeux cernés par le manque de sommeil. Pour l'instant, elle ne disait rien, se contentait de l'observer... et puis, son père était têtu, tout comme elle, parfois, rien ne servait de lui faire la morale.

_________________

I want to satisfy the undisclosed desires in your heart.
Revenir en haut Aller en bas
Ryan Withaker
le grand méchant loup
Ryan Withaker
- prayers : 24005
- pseudo : whispers
- multifaces : elsa barnes
- id card : hot lincoln, @antiope
- registration : 01/10/2017
- côté coeur : no heart

Feuille de personnage
- relations:
- rp: open

last night on earth (ryan) Empty
MessageSujet: Re: last night on earth (ryan) last night on earth (ryan) EmptySam 2 Nov - 17:11

Etre un homme bien, un bon mari et un bon père. C’est ce que les gens attendent et on fait tout pour faire au mieux. Ryan veut être cet homme là mais il a échoué lamentablement lors de son mariage. Ce qui lui a fait le plus mal lors du divorce c’est cette sensation de perdre ses filles. Il sait qu’elles lui en ont voulu, beaucoup, sans doute à juste titre. Il a culpabilisé lui aussi. Il était évident que le divorce était désormais inévitable. Il aurait sans doute du faire les choses autrement. Il n’a pas vraiment de regrets mais il est humain et il a des sentiments comme tout le monde. Certes il a été infidèle et égoïste mais ça ne l’empêche pas d’aimer sa famille profondément. Même aujourd’hui il s’en veut d’avoir fait du mal à Susie et à ses filles. Avec Susie les relations sont encore tendues parfois mais ils arrivent à gérer. Il faut bien pour garder le cabinet au top et pour le bien être des filles. En ce moment, le loup dérape. Il pensait redevenir celui qu’il était avant mais ce n’est pas vraiment le cas. Avant, lorsqu’il était ce séducteur insupportable il était heureux dans cette vie. Il aimait ça, il aimait prendre du plaisir avec plein de jolies filles. Il aimait être indépendant et ne plus avoir de comptes à rendre à personne. C’était sans penser à une jeune femme qui est entrée dans sa vie alors qu’il était encore marié. Effie. Elle a pris beaucoup de place dans sa vie et au fil du temps il a réussi à être plus posé, plus apaisé. Il aime toujours regarder des jolies filles. Il est célibataire et ça reste un homme avec des besoin. C’est seulement mécanique, il n’y a plus vraiment de désir et de plaisir réel. Ça reviendra peut être plus tard, il l’espère. Ses sens sont peut être abîmés à cause de son petit cœur de loup brisé ou par cette fatigue qui le submerge. Il ne veut pas dormir, il boit beaucoup de café, ses médicaments l’aident à rester là. Il s’endort quand même, très tard. A partir de 3h du matin et il se lève tôt après avoir eu le sommeil agité. Il travaille énormément, il est nerveux. Mais ce soir, comme d’autres soirs il a préféré se détendre dans un bar. Ça aussi c’est différent. Il a toujours traîné dans les bars, pour trouver une fille et passer une bonne soirée. Il buvait une bière ou deux avec ses amis loups. Maintenant parfois il trouve une fille pour se soulager mais ça n’a plus rien à voir. Il boit un peu trop et là il a des chances pour s’endormir. Il est tard, il ne sait même pas quelle heure il est. Il est fatigué mais il tient debout. Il pense à la douche qu’il va prendre et aux dossiers qu’il va regarder alors qu’il devrait seulement se glisser sous ses draps et dormir. Dormir, beaucoup et prendre un peu de temps pour lui pour se reposer réellement. Mais ce n’est pas pour lui, pas actuellement. Il reste cependant prudent puisqu’il a commandé un taxi pour le ramener. Il entre dans l’ascenseur, appuie sur le petit bouton lorsque la porte bloque et qu’il voit sa charmante fille entrer. Sa surprise est là et la sienne aussi. Il la regarde en relevant un sourcil, c’est à cette heure ci que tu rentres ? Il a le culot de lui faire cette réflexion. Il n’y a rien de méchant, il reste un père et un bon père même s’il en a pas l’air là.

@Maya Withaker

_________________
It's so hard to believe but it's all coming back to me.



Revenir en haut Aller en bas
http://www.everything-is-fine.com
Maya Withaker
Maya Withaker
- prayers : 104
- pseudo : hook me up.
- id card : mendes (praimfaya)
- registration : 02/08/2019
- côté coeur : in love.

last night on earth (ryan) Empty
MessageSujet: Re: last night on earth (ryan) last night on earth (ryan) EmptySam 2 Nov - 19:37




last night on earth
@ryan withaker


Avec son père, ça avait toujours été plus facile. Maya ne savait trop pourquoi. Ils avaient le même caractère, se comprenaient sans réellement parler... C'était peut-être ça le secret. Suzie avait toujours tendance à vouloir la faire parler, elle la poussait à se livrer et Maya comprenait les inquiétudes de sa mère, mais ça ne fonctionnait pas vraiment avec elle. Maya n'avait jamais été de ce genre de personne à aimer se confier, à avoir besoin d'une épaule sur laquelle se reposer. Du plus loin qu'elle s'en souvenait, elle s'était toujours plus ou moins suffit à elle-même. Une gamine qui savait prendre les devants, qui savait où elle allait. Alors, quand ses parents s'étaient séparés, elle avait pris la décision de vivre avec son père. La logique avait voulu que Carina choisisse leur mère... et Maya avait fait le choix contraire. Au fond, c'était aussi un peu parce qu'elle ne souhaitait pas le laisser seul. La situation était en grande partie de sa faute, mais elle n'avait pas eu la rancœur tenace. Maya, elle n'avait jamais idéalisé le couple de ses parents, à penser qu'il était possible de n'aimer qu'une seule et même personne pendant tant d'années. Leur divorce n'avait pas été une totale surprise, tout comme les infidélités de son père. Et puis, elle aimait bien vivre avec lui. Elle ne le disait pas, se cachait derrière d'autres prétextes, mais c'était agréable de vivre comme ça, dans leur tanière. Ils s'étaient construits un quotidien, à deux. Ces derniers temps, ils se croisaient plus qu'ils ne partageaient de réels moments, mais il lui laissait son entière indépendance. Pour autant, les quelques moments qu'ils partageaient plaisaient à Maya. Ces quelques fois où ils grignotaient toutes sortes de cochonneries en regardant des vieux films et récitant les dialogues. Ou encore ces fois où ils avaient décidé de faire des crêpes à trois heures du matin, tous deux victimes d'insomnie. Ryan lui parlait parfois de son travail et elle lui demandait souvent conseil pour ses études. Ça fonctionnait. La routine qu'ils s'étaient construite semblait parfaitement leur correspondre... Alors, quand on avait proposé à la brunette une colocation dans un appartement non loin de sa faculté... Elle avait fini par refusé. Pour l'instant, elle était heureuse ainsi, dans les jupons de son père, à jouir d'une semi-indépendance qui lui allait bien.
En tombant sur lui dans l'ascenseur de l'immeuble, à une heure pareille, la brune crut tout d'abord halluciner. Elle se reprit bien vite. "c’est à cette heure ci que tu rentres ?". Elle pouffa de rire, l’œil malicieux le toisant durement. "C'est à cette heure que TOI tu rentres ?", demanda-t-elle, rieuse. Si son père avait exécuté son rôle de patriarche à la perfection, il avait toujours su lui laisser un peu de marge. Pas du genre papa trop collant, il avait vite compris le caractère de sa fille, qui, malgré quelques bêtises d'adolescente, n'avait jamais trop enfreint les règles imposées par ses géniteurs. Maintenant qu'elle était adulte, il était rare qu'il lui fasse des leçons de morale sur l'heure à laquelle elle pouvait rentrer ou autres trucs dans le genre. Tant qu'elle faisait attention, il semblait satisfait. Elle appuya sur le bouton de l'ascenseur et se cala contre le mur, face à son père. "Tu sais, j'ai lu quelque part qu'à partir d'un certain âge, c'est dangereux de sortir trop tard le soir...". Bien sûr, elle le taquinait. Au fond, elle s'en fichait que son père sorte le soir. Elle s'en fichait qu'il charme des femmes. La seule chose qui lui hérissait le poil, c'était cette tendance qu'il avait à choisir des filles bien trop jeunes pour lui... mais c'était une autre histoire.

_________________

I want to satisfy the undisclosed desires in your heart.
Revenir en haut Aller en bas
Ryan Withaker
le grand méchant loup
Ryan Withaker
- prayers : 24005
- pseudo : whispers
- multifaces : elsa barnes
- id card : hot lincoln, @antiope
- registration : 01/10/2017
- côté coeur : no heart

Feuille de personnage
- relations:
- rp: open

last night on earth (ryan) Empty
MessageSujet: Re: last night on earth (ryan) last night on earth (ryan) EmptyVen 15 Nov - 0:11

Sortir tard le soir. Ryan Withaker fait ça depuis longtemps. Maya n’a pas souvent eu l’occasion de le voir passer la porte de la grande maison familiale à 2h du matin. Après avoir travaillé de longues soirées ou papillonné ou même les deux. La plupart du temps les filles et Susie dormaient déjà. Souvent il faisait de son mieux pour être là et les embrasser pour leur dire bonne nuit. Si sa relation avec leur mère devenait compliquée et à juste titre, sa relation avec Maya et Carina a toujours été ce qu’il y avait de plus important dans sa vie. C’est toujours le cas aujourd’hui. Il y a un an il a failli perdre Maya dans une prise d’otage dans un supermarché, après avoir réellement perdu un de ses meilleurs amis. Et il y a quelques semaines il a failli perdre Carina dans cette bijouterie. C’est traumatisant deux fois de suite. Quand il la croise le soir, toute jolie pour sortir ou à l’instant dans cette ascenseur en pleine nuit il rêve juste de l’enfermer. De la laisser dans sa chambre, l’imaginer regarder des bons vieux films de petites filles en se gavant de sucreries. C’est la même chose pour Carina. Ryan était totalement le genre à donner des chocolats en cachette à ses filles le soir alors que maman avait dit non. Il a toujours été complice avec elle, Susie faisant semblant de ne pas le voir mais ça marchait bien comme ça. Il a peur, il a peur pour elles. Il a peur qu’elles partent loin de lui. Etre séparé d’elles après le divorce a été le plus compliqué. Avec Carina ça a mis des mois à s’arranger, aujourd’hui encore il peut y avoir des tensions même s’ils ce sont rapprochés. Maya c’est différent. Il sait qu’elle lui en a voulu, sans doute. Il ne s’y attendait pas mais il a été touché quand quelques temps après son départ de la maison familiale, elle est venue vivre ici avec lui. C’est vrai qu’ils ont été proches et il y a eu un malaise au départ mais finalement c’est super. Il a été très touché qu’elle vienne. Il est heureux et fier de voir la jeune femme qu’elle devient. Elle est forte, elle est brillante, elle assume ce qu’elle est et ce qu’elle veut. Rien ne lui fait peur que quelqu’un lui fasse du mal ou lui brise le cœur. Pourtant elle est grande, il essaie de lui laisser sa liberté, de la laisser vivre sa jeunesse d’étudiante qui sort tard le soir et expérimente. Il est cependant heureux qu’elle choisisse de rester avec lui plutôt que de se prendre un petit appartement toute seule ou en colocation. Il a envie qu’elle se sente en sécurité avec lui, en sécurité physiquement aussi mais qu’elle se sente libre de discuter avec lui, elle peut tout lui dire. Il peut ronchonner, il est comme ça mais il fait de son mieux pour comprendre. Il est tard et ils sont tous les deux dans cet ascenseur. Elle se moque de lui et ça le fait sourire … tu as raison, je crois … dit-il pour la mousser. Et c’est pas faux. Il n’est pas vieux mais il abuse sur les sortis et les extras qui vont avec ces temps ci. Finalement ils arrivent rapidement au bon étage et devant l’appartement que Ryan ouvre. Galant, il laisse passer sa fille avant lui et referme la porte. Tu as faim ? Ryan ne va pas dormir, il va ouvrir son ordinateur et replonger devant le travail. Il s’endormira à coup de fatigue aigue, pas par raison. Mais il a envie de passer un petit moment avec sa fille avant qu’elle ne rejoigne Morphée. Je peux faire un plat de pâtes … c’est connu que ça fait du bien de manger après une grosse soirée et des excès.

@Maya Withaker

_________________
It's so hard to believe but it's all coming back to me.



Revenir en haut Aller en bas
http://www.everything-is-fine.com
Contenu sponsorisé


last night on earth (ryan) Empty
MessageSujet: Re: last night on earth (ryan) last night on earth (ryan) Empty

Revenir en haut Aller en bas
last night on earth (ryan)
Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Another Earth [DVDRiP]uptobox
» [RS] Fright Night [DVDRiP]
» [UploadHero] L'Express du colonel Von Ryan [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Cellule 211 [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Drive [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERYTHING IS FINE :: CITY OF WAUWATOSA :: - westwatosa :: marshfield-
Sauter vers: