AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 i want you all to myself (ryan&winter)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



i want you all to myself (ryan&winter) Empty
MessageSujet: i want you all to myself (ryan&winter)   i want you all to myself (ryan&winter) EmptyMer 17 Avr - 20:34



Les relations avec ma mère étaient relativement tendues ces temps-ci. Je l'entendais souvent parler de mon cas au téléphone avec une de ses amies, elle parlait souvent de psychologue, elle prononçait les mots "pute", "vulgaire" ou encore "salope", et au fond je savais très bien qu'elle parlait de moi. Bien sûr, je n'osais pas aborder le sujet avec elle car j'étais persuadée qu'elle ne comprendrait pas ce que je ressentais en cet instant. La mort de Leila m'avait complètement anéantie, je n'étais déjà pas une enfant de chœur à l'époque, mais j'arrivais à me tenir, à être respectable, alors que désormais, mes seules pensées allaient au sexe, au sexe et encore au sexe. Me retrouver dans les bras d'un homme me faisait le plus grand bien, et même mes rêves étaient érotiques, à croire que c'était la seule chose qui pouvait consoler ma peine. Mon père non plus ne disait rien sur ce qu'il ressentait vis à vis de moi, personne ne faisait de commentaires sur ma façon de gérer ma vie. Après tout, je ne demandais rien à personne, juste un toit où me réfugier quand j'en avais besoin, le reste du temps j'étais suffisamment indépendante.

J'avais décidé d'aller vivre chez Bradley pendant cette semaine, maman m'étouffait beaucoup trop, elle voulait absolument qu'on parle mais je n'avais aucune envie de discuter de ce que je ressentais, alors j'ai menti en lui disant que je passais la semaine avec un ami aux Bahamas. Bien évidemment, elle n'était pas assez idiote pour me croire -du moins, je pense- et elle allait bien finir par découvrir que j'allais squatter le canapé de mon père. Lui au moins ne posait aucune question et n'avait pas l'air d'avoir de problèmes quant à la tenue que je portais ou non. Affalée sur le canapé, un bol de céréales à la main, c'est le bruit de coups sur la porte qui me sortait de mes pensées. Je n'attendais personne, et mon père n'était pas encore rentré donc, j'hésitais franchement à ouvrir, ayant peur que ma mère ait eu l'idée de débarquer chez lui. Je regardais dans le trou de la porte, un sourire s'affichait désormais sur mon visage. Ryan. Secouage de cheveux, large t-shirt -soit dit en passant volé à mon père-, petit shorty, jambes dénudés, mine d'enfant sage. Parfait. J'ouvrais donc la porte en m'appuyant sur l'encadrement de façon suggestive.
- Monsieur Whitaker, salut.
J'affichais mon plus large sourire, et d'un mouvement leste, passait une main dans mes longs cheveux.
- Ne restez pas planté là, mon père va arriver.
Je devrais le tutoyer depuis le temps, mais j'avais pris l'habitude de le vouvoyer, ça m'excitait beaucoup plus de jouer à l'inconnue avec lui. J'attrapais son bras pour le faire entrer dans l'appartement et fermer la porte derrière lui, puis me plantais devant lui les mains sur les hanches.
- Je peux peut être vous aider ? Ou vous offrir à boire pour patienter ?
Ou l'aider à se détendre par quelques moyens qui soient. Je souriais, quoi qu'il aurait voulu, je l'aurais fait. Mais il m'était bien trop résistant, il choisissait toujours de mettre de la distance entre nous. Fort heureusement, j'avais plusieurs cordes à mon arc, et je ne comptais pas en rester là avec lui.


@Winter Martell
@Ryan Withaker
Revenir en haut Aller en bas
le grand méchant loup
Ryan Withaker

- prayers : 23465
- pseudo : flames
- multifaces : nikki reyes
- id card : hot lincoln, @flames
- registration : 01/10/2017
- côté coeur : no heart

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: open

i want you all to myself (ryan&winter) Empty
MessageSujet: Re: i want you all to myself (ryan&winter)   i want you all to myself (ryan&winter) EmptyMer 17 Avr - 23:52

L’envie de débarquer avec un pack de bière chez Brad a été subite. En cette fin de journée, entre procès, rendez-vous et quelques heures à la fac il n’a pas vu le temps passer. Ryan est brillant, il est studieux et c’est un grand bosseur, parfois trop mais ça fait parti intégrante de ce qu’il est. Il ne serait pas où il en est, il ne serait pas l’avocat réputé qu’il est sans ce travail acharné. Pour une fois, il n’a pas fini trop tard, il va sans doute rentrer tranquillement rentrer chez lui, la maison prend du temps et tout n’est pas encore prêt. Il a envie de se détendre, parler sport et filles avec un pote. La mort de Marco l’été dernier a réellement bouleversé Withaker, s’en est suivi les heures sombres, les pilules, les ressentiments et les rancunes. Aujourd’hui, l’homme évolue, il a de nouveaux buts, de nouveaux objectifs. Quelqu’un dans sa vie qui compte plus que tout, quelque chose à construire. Tout n’est pas réglé dans sa vie mais le plus gros du chemin est fait et il ne regrette rien. Il n’oublie pas les loups, après Marco il s’est éloigné mais finalement il se rend compte de l’importance de garder ces liens avec ses deux frères loups. Il prend le temps maintenant de les voir régulièrement s’il en a envie et il sait que sa future femme ne lui en voudra pas d’être en retard au diner pour ça. En cette fin d’après midi lorsqu’il frappe à la porte de la tanière Perkins, il s’attend à voir une barbe grisonnante derrière cette porte. C’est un spectacle totalement opposé qui s’offre aux yeux de Ryan. Salut, se contente de dire Ryan avec son sourire charmant. Ryan a ce côté rassurant et classe. Il est mâture et il a réussi. Dans son costume, avec sa cravate, sa barbe bien taillée et ses yeux azurs il peut être adulé et adoré ou insupportable pour celles à qui il a brisé le coeur. Ryan est un homme d’expériences, il a connu beaucoup de femmes, des jeunes et des plus matures mais surtout des plus jeunes. C’est un homme, il aime les jolies filles mais jamais il n’a eu un regard malvenu sur une fille de son meilleur ami. C’est amicalement qu’il entre dans la pièce après qu’elle l’ait invité à le faire en lui touchant le bras. Il referme la porte derrière lui et sourit. Monsieur Withaker, c’est vrai qu’il aime être appelé comme ça mais ça le surprend qu’elle le fasse encore, après tout elle le connait depuis des années. Se connaître est un grand mot, ils ce sont souvent vus lors de repas ou de fêtes communes avec les loups mais rarement il discute avec elle même s’il la croise de temps en temps dans les couloirs de l’université de Wauwatosa. J’ai ce qu’il faut, mais je vais attendre ton père, dit Ryan en mettant en évidence le pack de bière au bout de sa main droite. Il va bientôt arriver, sinon je peux repasser ça fait rien … Ryan est sérieux, il aurait surement mieux fait de prévenir.

@Winter Martell

_________________
It's so hard to believe but it's all coming back to me.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.everything-is-fine.com En ligne
Invité
Invité



i want you all to myself (ryan&winter) Empty
MessageSujet: Re: i want you all to myself (ryan&winter)   i want you all to myself (ryan&winter) EmptyJeu 18 Avr - 0:16



Jamais ô grand jamais je n'avais eu l'envie ou même l'idée de draguer un ami de mon père. Ryan ne faisait pas forcément une exception, mais mes envies avaient changé ces temps-ci, la routine avait pris le dessus sur ma vie et je ne pouvais me résoudre à rester dans une vie monotone. Bien évidemment, je ne crachais pas sur lui, il possédait tout ce dont les femmes rêvaient, et il en avait brisé des cœurs, des tonnes mêmes, j'écoutais suffisamment aux portes lorsque j'avais quelques années de moins pour en témoigner. Il me semblait tout à fait à l'aise face à moi, son regard était surpris lorsqu'il m'a aperçu mais il n'avait pas l'air choquer de me trouver ici plutôt que de voir son ami. En réalité, je n'avais aucune idée de l'heure à laquelle Brad allait rentrer, avec les volets fermés, je ne savais même pas l'heure actuelle, le temps passait tellement vite que je me doutais quelques peu qu'on soit en fin d'après midi.
- Un verre d'eau pour patienter ? ou alors on peut commencer l'apéritif si vous voulez, j'ai une petite soif moi...
Je levais les yeux au ciel, il m'avait mis l'eau à la bouche en s'affichant avec ses bières devant moi, mais ce n'était pas ce qui me donnait particulièrement envie en cet instant. J'attrapais un verre, puis la bouteille de rhum posée sur la table et me servais un verre, puis un second pour lui que je lui tends gentiment.
- Vous ne voulez pas vous asseoir monsieur Withaker ?
Je m'installais sur la table de la cuisine, dans une position suggestive, suffisamment pour qu'il voit un peu de mes fesses, un peu de mes cuisses, un peu de moi. Je désirais juste qu'il pose les yeux sur moi, rien qu'une seconde, car j'avais beau avoir peu de confiance en moi sur certains points, j'étais sure de mon physique, à défaut d'être belle intérieurement, je l'étais de l'extérieur.
- Alors, ça se passe toujours bien avec Effie ? Non parce que, si je peux vous soulager d'un quelconque poids, je suis ouverte à cela.
J'affiche un sourire en coin, je sais que j'ai le pouvoir de le mettre mal à l'aise, et s'il n'avait pas encore rougit pour le moment, ça devrait arriver très vite. Je bois une gorgée de mon verre, l'alcool me brûle la gorge, je sens le feu en moi, c'est une sensation à la fois atroce, et certainement la plus agréable après le sexe.
- Je sais pas si on vous l'a déjà dit, mais votre regard me fait tourner la tête, j'ai rarement vu de si beaux yeux. Et autant avouer que le reste va avec.
Je passe ma langue sur mes lèvres, j'aime beaucoup Effie, mais en ce moment même, je n'ai aucun respect pour personne, pas même pour mon père qui m'en voudrait certainement à vie s'il connaissait mes plans face à Ryan. J'ai conscience qu'il est en couple, ou marié, ou je ne sais plus, qu'il est l'ami de mon père surtout, et qu'il a le double de mon âge, mais c'est lui qui me fait envie à cet instant précis, lui et personne d'autre, et je ne me laisse pas faire si facilement, j'ai l'espoir qu'un jour il cède à mes avances, même si ce n'est pas aujourd'hui.

Revenir en haut Aller en bas
le grand méchant loup
Ryan Withaker

- prayers : 23465
- pseudo : flames
- multifaces : nikki reyes
- id card : hot lincoln, @flames
- registration : 01/10/2017
- côté coeur : no heart

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: open

i want you all to myself (ryan&winter) Empty
MessageSujet: Re: i want you all to myself (ryan&winter)   i want you all to myself (ryan&winter) EmptyVen 19 Avr - 1:39

Withaker est venu avec de bonnes intentions. Tout ce qu’il voulait ce soir c’était boire une bière et discuter avec son pote Brad. Il n’avait pas prévu de se retrouver seule face à sa belle fille dans son appartement. Ce sont des choses qui arrivent. Habituellement, ce genre de situation anodine se résout facilement avec un peu de patience ou un demi tour. Ryan est calme, posé, il est fidèle à lui même charmant et élégant mais avec cet oeil qui peut facilement s’assombrir. C’est naïvement qu’il montre le pack de bière au bout de son bras à la belle Winter. Elle lui propose de boire un verre, il ne s’attendait pas à ce spectacle. Il ne s’attendait pas à la voir se servir un verre de rhum. Un verre qui traînait et qu’elle avait déjà sans doute utilisé. Je te remercie, dit Ryan lorsqu’elle lui tend son verre mais il décline cette proposition. Il sait trop combien l’alcool peut jouer sur les effets du corps. L’alcool n’était pas une excuse pour tromper sa femme, il n’avait pas besoin de ça, il le faisait sobre. Mais l’alcool parfois rendait les sentiments et les émotions beaucoup plus fortes. Il pense pouvoir gérer, il se dit qu’il s’imagine des choses mais on est jamais à l’abri. Pourtant il ne rêve pas, la jeune femme boit un verre de rhum devant lui, assise suggestivement sur la table de la cuisine. Tu bois souvent du rhum comme ça ? Ryan est curieux. Il connait Winter depuis des années, mais finalement peut être tant que ça. C’est seulement la fille de son ami qu’il croise par petits moments. Il l’a connue petite et il peut se rendre compte qu’aujourd’hui c’est une jeune femme avec des atouts et des envies. Il ne comprend cependant pas cette façon de parler et de se présenter. Il préfère se dire que tout va bien et reste calme. Ryan s’approche un petit peu mais ne s’assoit pas à côté d’elle, il se contente de poser le pack de bière sur la table à côté d’elle. Il relève un sourcil quand elle pose la question sur Effie. Non pas que la question le gêne, mais c’est assez privé et Ryan est pudique. Sa vie sentimentale c’est vraiment quelque chose qui garde profondément encré dans son coeur mais qu’il n’exprime pas toujours. Si Owen, Brad ou même sa soeur posent cette question, il répondra peut être et c’est même pas certain. Il garde encore une fois cette distance et répond, tout va bien je te remercie. C’est une réponse simple et il n’entre pas dans les détails. Il est heureux et comblé en ce moment. Il fait de son mieux pour ignorer les allusions de Miss Martell. S’il commence à se demander ce qui peut bien se passer dans la tête de la jeune fille. Ryan croise ses bras, il tente de garder son assurance et son sourire. Quand elle commente ses yeux reste, on me le dit souvent … dit il. Ryan est hautain, sure de lui mais il a du cran face à cette nymphe facile ce soir.

@Winter Martell

_________________
It's so hard to believe but it's all coming back to me.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.everything-is-fine.com En ligne
Invité
Invité



i want you all to myself (ryan&winter) Empty
MessageSujet: Re: i want you all to myself (ryan&winter)   i want you all to myself (ryan&winter) EmptyVen 19 Avr - 11:27



Il semblait surpris que je puisse boire du rhum, comme si ça m'était interdit. J'avais passé l'âge de demander l'autorisation à qui que ce soit pour me servir un verre, et puis vu l'heure, c'était certainement le temps de prendre un petit apéritif.
- Tous les jours ouais, c'est pas interdit par la loi monsieur Withaker, à moins que vous ayez envie de me faire un procès ?
J'émettais un léger rire, il ne pouvait pas me reprocher de vouloir boire un coup quand lui même apportait des bières pour picoler avec son ami. La différence était qu'il avait besoin de quelqu'un pour boire alors que moi, je pouvais le faire seule sans que personne me juge. Je voyais le regard qu'il avait sur moi, rien de très flatteur, il devait me prendre pour une alcoolique, une gamine, ou je ne sais quoi. Il gardait ses distances, au cas où j'aurais dans l'idée de lui sauter dessus certainement, mais ce n'était pas dans mes projets. Je n'avais aucune envie de le prendre par surprise, je testais juste ses limites face à une jolie fille. Forcément, il ne s'étalait pas sur sa vie privée, laissant planer le doute sur sa relation avec Effie, ce qui me déplaisait car pour moi la réponse n'était pas assez claire pour pouvoir tenter de faire quelque chose. Mais je ne relevais pas, je préférais largement changer de sujet et le complimenter sur ses yeux et son physique histoire de le déstabiliser. Il restait de marbre, gardant un sourire scotché sur son visage, mais ça ne prenait pas avec moi, j'étais habituée à agir comme lui, à garder la face en toutes circonstances, et en bon avocat, il se devait de ne pas faiblir face à moi, ce qui m'amusait d'autant plus.
- C'est que ça doit être vrai... Vous avez dû en gagner des procès grâce à votre physique, je pense que ça aide un peu d'être bel homme non ?
Je voulais le mettre mal à l'aise, c'était mon but premier, et plus si affinités. Je savais pertinemment que je ne devais pas agir comme ça face à lui. D'ordinaire, j'évitais même de lui parler, à lui comme à Owen ou même tous les amis de mon père. Je préférais être la dévergondée de loin, mon père leur racontait peut être mes exploits qui sait ? Mais j'avais changé de technique, j'en avais assez d'être dans l'ombre et je comptais bien à ce que monsieur Withaker aille raconté cette scène à mon père, juste pour qu'il ressente un instant mon désespoir. Je finissais mon verre d'une traite et me levais pour me positionner près de lui les bras croisés également dans une parfaite imitation de lui même.
- Je vous fais peur ? Ou vous ne m'aimez pas ?
La question se posait tout de même, j'étais certaine que les gamines dans mon genre n'agissaient pas comme ça avec lui, bien qu'il soit un homme charmant il représentait l'homme inaccessible et c'est peut être cela qui motivait tant à lui faire du charme. Je devais être bien différente de ses filles, peut être était-il mal à l'aise face à Bradley car il aurait détesté m'avoir comme enfant et il le plaignait intérieurement d'être tombé sur une fille comme moi comme belle fille.
- Sachez que j'ai toujours fantasmé sur vous, j'ai même déjà rêvé de vous, enfin bon, je vous épargne les détails, mais on ne jouait pas aux billes si ça vous intéresse...
Je passais ma langue sur mes lèvres puis affichais un large sourire toujours les bras croisés devant ma poitrine. Si avec ça je ne le mettais pas mal à l'aise, je n'avais plus aucune solution.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



i want you all to myself (ryan&winter) Empty
MessageSujet: Re: i want you all to myself (ryan&winter)   i want you all to myself (ryan&winter) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
i want you all to myself (ryan&winter)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ryan Smith, le séducteur (Devrait être pas pire)
» [UploadHero] L'Express du colonel Von Ryan [DVDRiP]
» Ryan Getzlaf RW 30 7000000 6 70 82 79 83 82 76 99 78 78 61 85 79 75 81 85 80
» Sister && observator | Shelley Hennig && Ryan Gosling] LIBRE [2/2]
» Ryan Wolfe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERYTHING IS FINE :: LAST JUDGEMENT :: - no more sad songs :: saison 1-
Sauter vers:  
les membres du mois

PSEUDO & PSEUDO
Ils méritent tous vos applaudissements et des cookies double chocolat.

events : heat wave, c'est la nouvelle intrigue, la première de ce second souffle, venez vous en délecter. | Découvrez le nouveau sujet commun, le braquage de la bijouterie : shine bright like a diamond. Venez admirer les formes féminines pour la bonne cause au bikini car wash.
news : emergency doomsday crisis, voici le tout nouveau contexte du forum. Avec lui c'est le diable qui débarque.
version 11, venez consulter les mises à jour et donner votre avis sur la nouvelle version du forum !