AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
CALENDRIER / 01.11.2019 ! Grand retour du forum après plusieurs semaines de maintenance. 16.10.2019 ! Retour de Adokoa (Pauline) dans le staff. 31.07.2019 : Réouverture du forum. Installation de la onzième version par Flames. Arrivée du nouveau PNJ The Devil. 11.07.2019 : Annonce du retour du forum, rédaction d'un nouveau contexte. 01.05.2019 : Fermeture du forum. 14.04.2019 : Installation de la dixième version par Flames. 10.02.2019 : Installation de la neuvième version par Flames. Mise en place de l'animation Mini rp. 02.12.2018 : Installation de la huitième version par Flames. Mise en place de l'animation calendrier de l'avent. 13.10.2018 : Installation de la septième version par Passenger. Mise en place du nouveau contexte Second Chance. Melvin Brock (Marie) rejoint le staff. 10.10.2018 : le forum fête son premier anniversaire.15.07.2018 : Installation de la sixième version par Passenger. . 01.07.2018 : le forum atteint les 100.000 messages. 12.05.2018 : Installation de la cinquième version par Passenger. 17.03.2018 : Installation de la quatrième version par Adoko. Mise en place de la partie Instagram et lancement de l'animation Zodiac. 20.01.2018 : Installation de la troisième version par Passenger et lancement du jeu Game of chance. 02.12.2017 : Installation de la deuxième version réalisée par Passenger. Mise en place des parties communication et graphisme. 09.11.2017 : Dani Brock (Pauline) rejoint le staff. 23.10.2017 : Effie Gardner (Lélia) rejoint le staff. 10.10.2017 : Ouverture officielle du forum. 03.10.2017 : Installation de la première version par Passenger 01.10.2017 : Création du forum. .
liens recherchés
------------------

WINTER TOGETHER / L'hiver arrive. Il est là plus tôt que les autres années et il est déjà rude. Les premières neiges parsèment les trottoirs de Wauwatosa. La ville et ses habitants ont toujours pris soin de leur commune. Ils aiment la voir briller de mille feux en attendant l'arrivée du père Noël. On est plus surpris de voir apparaître les premières guirlandes qui clignotent à travers les vitrines alléchantes et gourmandes. Les pâtisseries donnent envie. Les manteaux et les écharpes viennent couvrir nos tenues de mi saison. Cette année et encore plus que les autres années, Wauwatosa va aider ceux qui en ont besoin. Et en plus notre belle ville va s'illuminer et devenir la plus belle. Des concours de décorations, de sapins par exemples. Ces arbres vont éblouir les allées principales avant d'aller egayer les demeures plus austères. Hopitaux, orphelinats ou prisons aux alentours. Vous l'avez compris, c'est la solidarité qui va être au centre des fêtes. Comme chaque année le grand bal de Noël vous invitera à vêtir vos plus belles tenues et pour la bonne cause. Déambulez dans les rues, emmitouflés dans vos écharpes et doudounes. La neige va être présente, très présentes. Attention au verglas et aux boules de neiges perdues.

Partagez

(flashback) coeur décomposé | alekseï.

Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


(flashback) coeur décomposé | alekseï.  Empty
MessageSujet: (flashback) coeur décomposé | alekseï. (flashback) coeur décomposé | alekseï.  EmptyDim 31 Mar - 23:45


JUIN 2018 |
Un sentiment. Bourdonnement dans l'oreille, estomac qui se tord. Même la lumière qui tenait mal le courant électrique te suppliait de ne pas traverser les rideaux en velours. L'autre côté, vacarme animal. Résultat d'une prestation qui rendait tes chevilles sensibles. Incapable de soutenir le poids de ton doute. Tu maintiens ton poignet pour stabiliser l'arme tentatrice. Le rouge sanguin qui s'appose sur tes lèvres. Toujours un nouveau visage. Des traits étrangers. Un dernier regard jeté sur l'écran brisé. Pour sentir ton coeur vitré se fissurer au fil du silence. Il ne répondait plus. Il disait savoir. Avoir mis tes vérités à nu. L'incompréhension qui manipulait ton esprit se dissimula derrière un air sérieux, sourire aussi mystérieux que la Mona Lisa. Car la musique se distorsionne. Et tu dois laisser ton attitude sincère se dissimuler derrière un esprit ravageur. Tu te dresses, laissant la cascade capillaire tomber contre ton échine nue. Tes cuisses siamoises, victimes de l'humidité du mois qui ne veulent se séparer. Un pas devant l'autre. La porte est franchie. Et au fond de toi, un cri fracassait la nuit.  Les notes changent. Elles t’enivrent, te transpercent. Alors que tes doigts effleurent le tissu. Une jambe qui traverse. Ton corps qui s’échappe. Une descente verticale pour archer ton dos. Et ton regard s’attarde sur cette lumière qui traverse la salle et se ternit dans les néons. Qui dessine cette silhouette que tu reconnaitrais parmi mille. Une obscurité qui s’attarde sur ces traits. Et tes muscles qui s’arrêtent, une fraction de seconde. Tu t’accroches à ce regard lointain mais qui luisait dans la nuit. Tu n’étais pas encore assez à l’aise pour l’alerter discrètement alors que ton corps se déplace sur scène. D’un pas félin. D’une attitude sauvage. Comme on t’as toujours décrite. La Sauvage. Un tissu miroitant embrasse tes courbes sinueuses. Malgré le vacarme des sifflements discrets et celle de la musique ambiante, tu entends la chaise se tirer. Racler le sol. Le bois craquer sous la carrure lourde de mépris. Ce qui vient geler tes vertèbres, le son de vitre qui s’installe sur la table. Tes mains qui longent tes côtes jusqu’à tes hanches. Emprise d’une couture défaite et retrait immédiat. Les paillettes qui se meurent sur scène alors qu’une jambe joint la barre métallique. Froide. Seule source de réconfort dans cette nuit chaude. Une main qui descend de ton nombril jusqu’à ta poitrine, ton corps qui s’abandonne vers l’arrière, chevelure qui se glisse dans la poussière scénique. Tu entends les voix. Tu aperçois le coup. Ton copain qui s’emportait sur un inconnu. Un inconnu qui ne voulait que passer un bon moment. Qui voit ce bon moment se froisser dans la jalousie. Sa jalousie. Tu ne savais pas si tu devais t’arrêter, ou continuer comme si rien n’était. Tu te redresses en faisant bien gaffe de recroiser une dernière fois ce regard clair à la porte alors que tu pivotes, sans toucher terre sur le métal déjà brûlant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


(flashback) coeur décomposé | alekseï.  Empty
MessageSujet: Re: (flashback) coeur décomposé | alekseï. (flashback) coeur décomposé | alekseï.  EmptyLun 1 Avr - 10:22


Les paillettes finissaient toujours par encombrer tes épaules, poussière dorée qui coule le long de tes bras jusqu’au bout de tes doigts. Cacophonie libidineuse, rictus gras, froissement de papier verdâtre, tu te tiens dans un coin sombre de la pièce, stoïque. Elles déambulent entre les silhouettes difformes, les regards glissent sur leurs courbes, les corps appétissants se tordent sur les barres, font saliver les esprits et même toi, derrière ton masque d’indifférence, tu sens ton âme rougir quand tes yeux s’égarent. Les muses de ce temple délicieux parvenaient toujours à appuyer sur cet embarras d’enfant que tu pouvais avoir, consciemment ou non. Des rires malicieux, les mains baladeuses de jeunes femmes vicieuses sur ton visage, elles sont des prédatrices et tu es leur craintive proie. Visage d’enfant égaré, carrure mal taillée pour le rôle, elles te réduisent à un jeu, un interdit à braver, tu n’étais qu’une lubie. Tu te revois, à tes débuts, amoureux innocent, dupé par les charmes trompeurs des filles d’Aphrodite, coeur brisé un peu plus à chaque coup de talons. Le temps guide le fil et l’aiguille, rapièce maladroitement ton myocarde abîmé, ma vie continue, les factures ne se paieront pas toutes seules. Alors tu serres la mâchoire, ta gueule de chien nerveux tire sur tes traits, tes prunelles transpercent l’air et ses distractions. L’agonie d’une crédibilité fait que tu ne peux te permettre la moindre erreur, le moindre relâchement. Toujours obligé de gonfler le torse. Toujours obligé de faire taire tes sourires tendres. Toujours obligé de grogner plus fort que l’autre. Toujours obligé d’étaler ta violence devant les moins convaincus. Ta simple présence dans ce milieu était basé sur les apparences, sur ta réputation d’animal nerveux. La seule condition était de continuer à faire le show. Les demoiselles avaient leur scène, tu avais la tienne. L’atmosphère est chargée d’une amertume électrique. Un des clients attire ton attention. Instinct de héros, tu le surveilles du coin de l’oeil. La musique change, les projecteurs se braquent sur un autre personnage et la chaleur plombe la salle. Et la pression s’intensifie, tu le sens, toi. Explosion d’émotions, cafouillage entre les poings, ton ombre s’interpose entre les bêtes. Ta poigne, féroce mais retenue, se pose sur sa clavicule, le timbre sombre de ta voix est sans appel. “Monsieur, je vais devoir vous demander de sortir.”. Tes collègues te trouvaient toujours trop doux, au premier abord. Mais tes poings tremblaient déjà d’excitation.
Revenir en haut Aller en bas
(flashback) coeur décomposé | alekseï.
Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Cellule 211 [DVDRiP]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERYTHING IS FINE :: LAST JUDGEMENT :: - archives :: saison 1 :: rps-
Sauter vers:
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser