AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
- FERMETURE DU FORUM -
MERCI POUR TOUT, A BIENTOT !

Partagez
 

 dark blue and light (allison)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



dark blue and light (allison) Empty
MessageSujet: dark blue and light (allison)   dark blue and light (allison) EmptyMar 26 Mar - 22:10

- dark blue and light -
allison holland & sam muller


Sur l'écran digital de ton réveil, l'ancienne heure s'affiche encore.
02:10
En vérité, il est trois heures du matin. Une heure en moins de sommeil, une raison qui te poussera sans doute à te plaindre car tu seras crevé toute la journée. Comme chaque homme qui se respecte, qui aime râler, tu répèteras combien tu es las et que tu as hâte de retrouver ton pieu pour palier au manque de sommeil.
Tu as ouvert les yeux il a dix minutes, par une envie pressante d'aller aux toilettes. Et tu es là, le regard fixé sur le plafond à attendre pour voir si ça passe, si tu vas te rendormir. Foutaise bien sûr. Tu soupires une seconde et tu te redresses. A peine la couverture repoussée, tu frisonnes doucement. Il fait un peu froid en dehors de la couette, mais tu te contentes seulement d'enfiler ton boxer - parce que oui, tu dors nu - pour finalement passer le cadran de ta porte et filer dans l'obscurité du couloir. Au dehors, la nuit est bien noire. Le ciel d'une épaisse couleur d'encre où les étoiles ont du mal à percer. Tu passes par la case cuisine pour te servir un verre d'eau et puis te revoilà à vagabonder la seconde qui suit dans l'appartement. Tu te tiens là, debout face à la fenêtre, en train de regarder au-dehors. Le lumière d'une devanture attirant ton attention, c'est bientôt un souffle court qui éveille ta curiosité. Tu tends l'oreille maintenant et tu remarques que ce son sourd provient de l'appartement. De l'une des chambres. Aleksei n'étant pas là cette nuit, tu sais bien que c'est de celle d'Allison. Tu reposes ton verre sur la table basse du salon et tes pas accélèrent doucement, quand tu sens l'agitation prendre part de son sommeil. D'une main sur la poignée de sa porte entrebâillée, tu t'invites dans sa chambre où tu la vois qui s'agite, qui se tord et qui souffle un peu trop fort pour que ça soit normal. Image d'un cauchemar, d'une perturbation. Tu t'approches, squattes le bord du lit pour tendre ta main vers son visage. Visage balayé par quelques mèches de ses cheveux blonds. La dernière chose dont tu as envie c'est de nourrir un peu plus cette peur qui semble la bousculer. ''Alli...'' Tu t'es légèrement plus penché vers elle, te voulant protecteur. T'aimerais qu'elle ouvre les yeux pour lui souffler aussi que t'es là, que c'est rien.

@Allison Holland
Revenir en haut Aller en bas
la cerise sur le gâteau
Allison Holland

- prayers : 502
- pseudo : stranger things (agathe)
- id card : nicola peltz, killer from a gang
- registration : 17/07/2018
- côté coeur : l'amante idéale

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: sam, aleks+sam, king, lo'

dark blue and light (allison) Empty
MessageSujet: Re: dark blue and light (allison)   dark blue and light (allison) EmptyDim 31 Mar - 15:28

Elle passe une main sur son nez pour dégager le sang qui y traîne, l’odeur de l’essence lui pique les yeux pendant que la fumée remonte du fossé. Elle est venue tituber jusqu’au bord de la route et les lignes jaunes tracées s’effacent à ce niveau, peu de gens passent après tout, c’est une petite route. Le bourdonnement agresse les oreilles d’Allison et il s’épaissit dans le paysage sans pour autant se faire plus discret, ensuite ça ressemble au robinet mal fermé qui goutte, de plus en plus en plus fort.

Elle émerge, les sueurs au front et aux joues, battant un coup des paupières avant de remarquer la présence de Sam Muller.
C’est vrai. Elle est « à la maison », les murs de la chambre sont difficiles à distinguer mais elle revient à force de quelques battements ratés au coeur et elle le voit bien, presque immobile, mais penché, on dirait qu’il lui a parlé et elle poursuit pour affirmer le malaise: « Non me touche pas… s’il te plait. » Allison roule sur le côté, se replie et les longues mèches de blé de ses cheveux s’enfoncent entre les draps, les bords de son visage et sa bouche sèche, elle se berce, presque automatiquement, comme si elle connaissait la réponse à la panique.

Puis le palpitant cogne et elle se retient de sangloter, roulant de nouveau du côté du garçon qui se tient à l’opposé pour agripper d’elle même son bras… et un long moment elle ne semble que lutter pour laisser passer de l’air vers ses poumons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



dark blue and light (allison) Empty
MessageSujet: Re: dark blue and light (allison)   dark blue and light (allison) EmptyDim 31 Mar - 20:47

T’es comme désarmé face à sa détresse. Tu as l’impression que tu ne peux lui apporter la paix que tu souhaites tant. En vérité, tu ne sais pas comment t’y prendre. Tu ignores si lui caresser la joue l’aidera pour calmer sa stupeur. Ce que tu sais en revanche, c’est que tu veux qu’elle se calme pour aller mieux. Pour retrouver un sommeil doux et tranquille. De toute évidence, tu ne quitteras pas la chambre jusqu’à être sûre qu’elle se soit rendormie. Son visage est crispé, et les traits tendus de son visage rendent un peu plus rageant l’impression que tu as d’être impuissant face à la situation. ’’Non me touche pas…s’il te plaît.’’ Elle te supplie, en se tordant davantage pour se cacher de ta présence et se refermer comme une coquille de l’autre côté du lit. Tu respectes son espace vital, jusqu’à ce qu’elle te donne un signe pour que tu approches ; si jamais elle en ressent le besoin. Tu ne parles pas, tu l’écoutes simplement. Son souffle saccadé. Tu détailles la courbure de son corps recroquevillé et les mèches de cheveux blondes qui s’emmêlent. Tu la vois qui se berce, à la recherche d’un calme réparateur.

Aussi vite qu’elle brandissait ses barrières pour se protéger, elle les retirent pour venir à toi. Tu es à sa rescousse et de sa main autour de ton bras, tu comprends qu’elle a besoin de toi, qu’elle n’y arrivera pas toute seule. Alors très doucement, sans geste brusque, tu t’allonges sur le flanc pour lui faire face. Tu gardes une certaine distance, la laissant gérer cette proximité réparatrice de ses maux. Elle tremble si fort que tu croirait qu’elle a froid. Mais tu devines tout aussi les sueurs sur son front. Son souffle de plus en plus saccadé commence trop à t’affoler. Tu ne peux plus seulement être là et ne rien faire. Tu te dois de faire un pas vers elle pour l’épauler plus encore. Alors doucement tu retentes de poser ta main sur sa joue. D’un frôlement d’abord, tu finis par envelopper toute sa mâchoire pour glisser tendrement ton pouce sur son peau. Une caresse. Tu sens son souffle contre ta bouche.
Vous n’avez jamais été aussi proche auparavant.
’’Tout va bien..respires. Doucement…profondément…’’
De ta voix, émane une telle tendresse. Et un rythme sur lequel se poser. ’’Tout va bien…je suis là…’’ Et au même rythme de tes paroles, ton pouce caresse très doucement la peau de sa joue. Ton front est presque venu se coller au sien.
Revenir en haut Aller en bas
la cerise sur le gâteau
Allison Holland

- prayers : 502
- pseudo : stranger things (agathe)
- id card : nicola peltz, killer from a gang
- registration : 17/07/2018
- côté coeur : l'amante idéale

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: sam, aleks+sam, king, lo'

dark blue and light (allison) Empty
MessageSujet: Re: dark blue and light (allison)   dark blue and light (allison) EmptyLun 1 Avr - 19:12

La bête noire a grandi sous le toit d'Allison jusqu'à ce que les tuiles commencent à se tordre sous la taille de l'animal. Elle aurait aimé ne pas en faire des cauchemars des années plus tard, mais qu'elle soit une adulte n'y changeait rien et les mois écoulés n'effaçaient pas l'incident, les dégâts, le verre pilé au sol, les disputes. Ça ne partait pas.
Arrivée en étrangère elle a le souvenir d'avoir titubé dans toutes les bonnes directions, c'est comme si on lui offrait une porte de sortie qu'elle ne méritait pas et ce soir le néon miroitait dans les yeux de Sam Muller. Elle se demande qui l'avait élevé dans une telle tendresse mais elle avait aussi l'envie profonde et viscérale de le rejeter de toutes ses forces pour qu'il ne soit pas dans le coin.
Elle avait beau avoir changé d'endroit, avoir changé de nom, le reste demeurait inchangé. Tous les cercles du monde contre ses joues ne parvenaient pas à faire état de consolation.

Allison n'arrivait déjà pas à retenir les secousses dans son estomac, si on l'avait arraché de son corps pour le secouer dans tous les sens, elle pense que l'effet aurait été le même.
Ses mains très froides agrippent celle de Sam et bien qu'il soit dans la même pièce, elle essaye de retourner au sommeil sans succès. Quand elle se détache de son colocataire, elle se met sur le dos, et regarde le plafond, essuie son front.

"Y a de vieilles étoiles fluo collées là haut, mais ça brille pas vraiment maintenant."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



dark blue and light (allison) Empty
MessageSujet: Re: dark blue and light (allison)   dark blue and light (allison) EmptySam 6 Avr - 22:39

Tu vois comme une mer agitée dans ses yeux. Tu aimerais tant calmer sa peur pour que son azur redevienne serein. Pour que son corps arrête de trembler, pour qu’elle cesse de se crisper, éviter un éventuel mal de dos ou d’autres courbatures fâcheuses. D’une main sur sa joue, tu caresses sa peau et puis ses cheveux. Sans dire un mot de plus, utilisant le silence pour apaiser ses maux. Ton regard posé et tendre étant le moyen que tu as trouvé pour conduire Allison vers cet état d’esprit. Un fin sourire étire tes lèvres, bien qu’il demeure à peine perceptible dans le noir de la chambre. Vous, vous voyez à peine l’un et l’autre - mais juste assez quand même.
Tu ignores si la faire parler est une autre solution au problème. Si Allison est prête à se confier quant aux raisons de son trouble et de cette terreur nocturne. C’est bien la première fois que tu la vois dans cet état, et tu aimerais que ça cesse, pour la soulager. Que ça ne revienne pas de sitôt… Tu ignores si tu fais bien, mais en tout cas, Allison retrouve une respiration normale, puis tu sens ses muscles qui se détendent. Le glissement de ses jambes contre les tiennes comme un signalement à un retour normal. Elle retrouve la maîtrise de chaque articulation. Elle est sauvée, de cette nuit noire et effrayante.
Ses mains froides se réchauffent un peu, et bientôt ses doigts libèrent ton bras. Pour se détacher, retrouver son espace vital. Privé. De nouveau, des centimètres entre vous, tu te rallonges sur le dos. Restant toujours à ses côtés, tant qu’elle supporte ta présence, tu resteras là.
Un silence.
Vos respirations qui se posent au même rythme.

’’Y a de vieilles étoiles flux collées là haut, mais ça brille pas vraiment maintenant.’’
Tu souris doucement. Et tourne la tête pour la regarder. Lui répondre. ’’Elles étaient là quand on est arrivés avec Aleks. Comme vestige d’une vie. Avant nous, il habitait ici une mère célibataire avec deux enfants.’’ Tu penses alors que tu pourrais rajouter de nouvelles étoiles pour raviver un peu le céleste sur son plafond. Tu trouves l’idée bonne, et tu te promet d’aller en magasin aujourd’hui, une fois que le jour ce sera levé et que Allison sera loin d’ici. Vaguant à sa vie, tandis que tu opèreras dans sa chambre, pour lui rajouter un peu plus de lumière. Elle pensera peut être que tu es trop romantique, du moins trop fleur bleue. Mais qu’importe…ça te plait bien comme idée : la faire sourire, voire oublier la peur de se rendormir la nuit prochaine. Au cas où la terreur reprendrait le dessus.
Tu roules sur le côté finalement, et tu la regardes toujours. Ta voix, un chuchotement. ’’Tu veux en parler ?’’
Revenir en haut Aller en bas
la cerise sur le gâteau
Allison Holland

- prayers : 502
- pseudo : stranger things (agathe)
- id card : nicola peltz, killer from a gang
- registration : 17/07/2018
- côté coeur : l'amante idéale

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: sam, aleks+sam, king, lo'

dark blue and light (allison) Empty
MessageSujet: Re: dark blue and light (allison)   dark blue and light (allison) EmptyLun 8 Avr - 23:37

Ses potes se seraient sûrement foutus de sa gueule, avec le bruit de la marée en fond, la fumée de leurs mauvaises cigarettes montant droit vers les astres et Allison commençant à ressentir le froid d’une plage la nuit.
Loin de la stabilité d’une chambre muette où ils observent le découpage régulier de pièces en plastique à la brillance toute relative après plusieurs années, le visage d’Allison est chaud, on sent encore les angoisses retomber sous ses paupières et elle échappe aux larmes, sans doute par pudeur. Parfois elle préférerait éclater comme une étoile filante, une bonne fois pour toute et vite volatilisée dans l’air, ici les gens tournaient sur son rythme.
La nuit Allison pouvait dire si Sam se traînait jusque le canapé pour balancer une couverture sur Alekseï avant de laisser tourner ses insomnies ponctuelles.
Elle reconnaissait le bruit des clefs dans la serrure, vite vers la droite et deux fois vers la gauche, le clic-clac du porte-clé qui rebondit, même, souvent.

Il y a eu du monde avant eux mais elle ne connait pas autre chose et pour ainsi dire tout ce qu’elle peut associer à un minimum de chaleur après une gifle glaciale au club c’est ces deux garçons qui n’ont pas l’air prêts à décoller dans quelconque direction. Donc jusque à nouvel ordre, cette belle histoire de famille devenait la leur, bien qu’ils soient un assemblage bizarre et pas constamment le plus logique.

« Non, mais vas-y toi, parle. »

Allison poursuivrait sur un j’aime bien, mais elle ne fait que se rouler dans le drap jusqu’à être confortable, là où Sam ne prend pas de place elle se cale. Ils sont en face mais elle se repose les yeux pour calmer le tambour dans sa tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



dark blue and light (allison) Empty
MessageSujet: Re: dark blue and light (allison)   dark blue and light (allison) EmptyLun 15 Avr - 1:07

Tu peux pas vraiment faire semblant. Tu ne peux pas mentir. Tu as envie de transformer sa nuit en un instant plus paisible. Afin qu'elle oubli la crainte de ce sommeil agité. Tu es prêt à rester là longtemps, jusqu'à l'aurore, jusqu'à être sûr qu'elle se soit une nouvelle fois endormie. A veiller sur elle. Tu es un gars généreux, plus tendre que tu ne laisses paraître, plus affectueux que tu le dis. Si tu caches cette facette, elle revient vite au galop quand tu côtoies longtemps. Allison, ça fait quelques mois qu'elle est entrée dans ta vie. Elle est familière maintenant, trop proche pour faire semblant, pour faire genre. Tu n'as pas honte de l'homme que tu es, bien que ton côté chamalow te complexe parfois. Tu le montres à ceux en qui tu as confiance, envers ceux qui en sont dignes et auprès du qui tu n'auras aucun jugement, aucune moquerie. Ce sans cesse besoin de faire du bien, d'apporter douceur autour de toi, relève surtout du manque que tu as eu plus tôt dans ta jeunesse. Ce constant besoin de te dire de mieux faire, de ne pas se contenter de qui tu étais. Apprendre à faire ainsi semblant pour essayer de plaire à tes proches...en vain. Tu as vite compris que tes efforts ne serviraient à rien. Pas parce que c'est un devoir perdu, mais une peine perdue. Un combat inutile. Tu n'as pas à vouloir devenir quelqu'un d'autre pour plaire. (...) Une nouvelle fois plongé dans tes songes, la voix de Allison te ramène à la réalité. Et quand tu tournes la tête pour la regarder, tu vois ses yeux clos, quant bien même l'intense obscurité de la chambre. ''Non va-y toi, parle'' Que vas-tu bien pouvoir dire ? Une seconde tu la regardes. Seul le silence étant maître. Et puis tu prends une profonde inspiration, sans trop la révéler. ''Je vais te dire un secret et finalement...c'en est un aveux !'' Tu te veux mystérieux, mais c'est encore une brave connerie que tu dis là : ''J'ai terminé les céréales et j'ai remis le paquet vide dans le placard.'' Tu t'épuises toi-même...véritablement. ''Aleksei va me tuer, mais je me disais que je pourrais dire que c'est toi...tu m'en voudrais ? Tu me ferais quoi pour te venger ?'' Ta main glisse près de la sienne, pour frôler seulement son fin poignet. Comme une marque de défi. L'objectif étant de la faire rire...encore.

@Allison Holland
Revenir en haut Aller en bas
la cerise sur le gâteau
Allison Holland

- prayers : 502
- pseudo : stranger things (agathe)
- id card : nicola peltz, killer from a gang
- registration : 17/07/2018
- côté coeur : l'amante idéale

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: sam, aleks+sam, king, lo'

dark blue and light (allison) Empty
MessageSujet: Re: dark blue and light (allison)   dark blue and light (allison) EmptyVen 19 Avr - 21:03

A moitié endormie, elle laisse sa main vagabonder, se replace l’habitude de l’enfance de faire un promeneur avec ses doigts entre l’index et le majeur, elle parcoure l’espace des draps continu. Les draps deviennent une marée au courant paisible dans lequel les gamins s’installent pour se mettre à la recherche de crabes. En train de lutter pour rester dans la conversation, Allison s’esclaffe, le sourire planté dans l’oreiller face à la bêtise de Sam.

Elle ne peut faire qu’un portrait positif de lui, même dans l’absence de lumière, quand les dégradés du ciel dehors peinent à les atteindre et qu’elle est contrainte de goûter à la langueur de sa présence sur son territoire. Elle qui est prête à mordre en toutes circonstances ne se voit que momentanément prise dans la peur du paraître fracassé. Certes, elle en dévoile déjà trop, mais elle est épuisée et les points de résistance diminuent.

Allison tapote le visage de Sam et tente d’y éteindre une alarme, car il se risque à aller près, là où il faut éviter de se mettre, car se faire pincer en retour est si facile lorsqu’il s’agit d’Allison. « Vous et vos céréales…. Vous êtes pas le centre du monde. » Allison se cale davantage dans l’espace devenu restreint. « Et puis une vengeance ça se prépare, ça se peaufine, c’est une oeuvre d’art, quoique… Elle finira déchirée, mais peu importe, c’est un détail. »

La main d’Allison occupée à parcourir les traits du barman à la manière d’une aveugle s’étend sur la distance et laisse planer le silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



dark blue and light (allison) Empty
MessageSujet: Re: dark blue and light (allison)   dark blue and light (allison) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
dark blue and light (allison)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sangle highline
» 1° achat: KIt roller pas si évolutif / jump équivalente voir plus fun??
» Problème boucle cousue Dark Blue
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels
» San Jose Sharks && Columbus Blue Jackets (2)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERYTHING IS FINE :: CITY OF WAUWATOSA :: - eastwatosa :: merill-
Sauter vers: