AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
- FERMETURE DU FORUM -
MERCI POUR TOUT, A BIENTOT !

Partagez
 

 sweet escape / eloy.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



sweet escape / eloy.  Empty
MessageSujet: sweet escape / eloy.    sweet escape / eloy.  EmptyVen 15 Mar - 14:53



- sweet escape-

eloy&julian | (sometimesyouonlyneedagoodmovie@tumblr)

Une chambre d’hôtel. Eloy et toi. WTF? Some may ask. NONE OF YOUR F”UCKING BUSINESS! You may answer, mais on serait pas ici. Si c’était si simple hein... À chicago, vous êtes deux oursons boudeurs. Vous aviez pris congé vingt-quatre heures. Pour vous deux c’est un exploit marqué dans le calendrier par maman ourse surement. “Mon fiston a pris du temps pour lui” qu’un peut y dire. Avec un coeur rouge. Et le décompte repartira jusqu’au prochain jour où Eloy fait quelque chose d’autre que travailler. Même chose pour toi, sauf que c’est Hayley qui constate ce jour de liberté, surement furieuse que tu ne le partages pas avec elle. Techniquement, ce jour off l’était pas vraiment. C’est après une journée de boulot que tu avais fait ton chemin jusqu’à la demeure du détective. Vous alliez voir un concert, pas vraiment besoin de poireauter toute une journée. Dans ton cas, ça signifiait pas d’overtime dépassé dix-sept heure. Selon  Googlemap sur ton portable une heure et quarante-huit minutes de route vous séparait du Concert Hall de Chicago. Pas deux heures. Ni même une heure cinquante. Mais une heure et quatre-huit minutes.
Vous étiez dans les temps. Fast food in the car. (Tu fais attentions à tes artères généralement, mais une soirée d’exception te permet de lâcher un peu ton fou.) Après avoir enlacer ton bon ami comme deux frères oursons le ferait, vous preniez enfin route. Écoutant les albums que personne d’autre que vous aimiez pour vous remettre dans l’ambiance du Lycée, ce concert vous aiderait peut-être à oublier vos problèmes. Let’s face it. Tu en avais plein le placard et Eloy aussi. Tu l’avais vu dans un sacré état quand son petit frère était revenu des morts. Il avait lu dans ton regard la tristesse quand tu lui avais annoncé pour Julie. Vous êtes des bros, même pas besoin de parler. You get eachother.
Revenons à nos moutons ou plutôt ourson. How did you end up in an hotel room at seven fucking o’clock? Concert annulé. Vos coeurs d’ados déçu. On met un film? Vous aviez payez pour la chambre parce que vous deviez ressortir du Concert Hall tard tard tard. Responsable adulte, vous aviez loué une chambre pour une nuit. Pas question de mourir parce que tu dors au volant. Tu vois ton ami aller vers le mini bar. Déjà. Tu soupires parce que tu vois qu’il struggle toujours autour autant.
@Eloy Gardner
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



sweet escape / eloy.  Empty
MessageSujet: Re: sweet escape / eloy.    sweet escape / eloy.  EmptyMar 19 Mar - 2:04




- alcoolism rocks! -
Eloy Gardner ne prenait pas de temps pour lui. Les pauses, c’était pour les paresseux. Les heures de repas, moments parfaits pour avancer un peu un dossier complexe. Les soirées? Les week-ends? Plus de temps pour se pencher sur des cas oubliés, pour apporter son aide à d’autres districts, ou encore, pour étudier en vue de son transfert imminent. Non-stop, même le dimanche à l’aube : Hockey avec la ligue de garage, réunion à Milwaukee, puis un bloc réservé à sa famille. Eloy n’avait jamais connu une vie différente, une vie lente. Il avait toujours vécu avec un horaire, ou une pile de choses à faire. Il ne prenait pas de congés de compassion quand un des membres de sa famille mourrait, revenait à la vie, ou quand il avait un rhume.

Par contre, si un de ses groupes favoris passait tout près, alors là, c’était une tout autre histoire. Pour un évènement pareil, il pouvait prendre quelques heures pour faire la route, payer l'essence, prendre une chambre d’hôtel, laisser son briefcase à la maison et son arme de service dans son locker. Encore mieux s’il était bien accompagné;  Cette fois, il avait la meilleur des dates, son bébé d’amour, Juju, un chirurgien tout aussi occupé que lui, qui avait réussi à prendre un petit break pour vivre une folle aventure, un concert merveilleux… qui fut annulé, dernière minute.

Eloy Gardner ne prenait pas de temps pour lui, mais cette fois, il n’aurait pas le choix. L’hôtel était payé, les congés pris, le chemin fait. Par automatisme, le détective se leva, pour aller inspecter le mini-bar, comme il le faisait toujours, quand il avait une seconde, et pas d’enfants autour. Le temps pour lui, ça voulait aussi dire qu’il allait penser à lui, et il préférait être ivre s’il était pour avoir des visions cauchemardesques.

Il choisit une bouteille au hasard. Le but c’était pas que ça ait bon goût anyway.

Ouais - y’a ce nouveau truc sur Netflix, avec des chiens.

Il tira un autre flacon, comme le premier était très petit, et un troisième pour la route.

“Tu veux un truc avant que je vide tout seul?” Il sourit son plus beau sourire, comme si ce qu’il venait de dire était charmant, ou drôle - L’alcoolisme, c’est génial! - sachant très bien que, ses trois fioles étaient un peu trop, et que les cinq d’après n’ajouteraient pas à son bonheur. Il avait un problème, et il arrivait à peine à se le cacher à lui même, tellement il était mal en point.

Il étira un peu plus les lèvres, pour se convaincre que tout allait bien, en ouvrant de la vodka beaucoup trop chère. Il vida la bouteille en quelques traités, eut fini avant même d’avoir terminé sa courte marche vers le lit.




@julian parker + our favorite gif
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



sweet escape / eloy.  Empty
MessageSujet: Re: sweet escape / eloy.    sweet escape / eloy.  EmptyDim 24 Mar - 23:13

Tu étais rendu trop investie dans le travail. Un homme qui a besoin de quitter la ville pour vraiment décrocher. Ta carrière, un ans plus tôt tu aurais cru qu’elle aurait ralenti pour que tu puisses voir une version miniature de toi et Hayley grandir, mais non. La vie en a décidé autrement. Du moins, c’est ce que tu te racontes pour ne pas trop réfléchir à ce vide dans ton coeur. Surprenant, puisqu’elle n’a pas été longtemps de ce monde. Tu aurais jamais cru au pire, tu ne t’étais donc pas préparer. Aujourd’hui la combinaison boulot, dodo, dodo boulot te convenait à merveille. Enfin, merveille est un grand mot pour décrire ce que tu avais bâti et ce que tu rêvais d’avoir.
Étrangement, c’est surement à Chicago, dans une chambre d’hôtel pas très fancy que tu réussiras le mieux à décrocher de tous les histoires que viennent avec ta ville natale. Ta famille te manquait et tu es heureux d’être près d’eux, mais tout ce qui s’y passe te rappelle les frères Scott et leur connerie toujours trop grandes. Parce que oui, tu écoutais OTH avec tes soeurs. Non, tu ne leur avoueras jamais que tu aimais la séries autant qu’elle. Les dramas insensés, ça reste intrigants.
Un film sur les chiens, c’est dans tes cordes. Loin de tes goûts de teen drama, mais les toutous ça fait du bien à l’âme. Tu en aurais pas un simplement parce que tu es devenu un homme de carrière. Tu aurais un chat, peut-être deux pour qu’ils se tiennent compagnie. Tu aurais aussi trois enfants et surement un perroquet si tu choisissais tout. Marié, faut faire les choix à deux. Donc pas d’amis à quatre pattes. Puis des enfants, ça se fait à deux. Alors tu as fait une croix là dessus aussi. Un croix temporaire du moins. Une pause.
C’est justement une pause que Eloy aurait besoin. Alors que le générique du film commençait, le mini bar se vidait un peu rapidement. Tu ne bois pas ou presque pas. C’est surtout ton emploi du temps qui te l'empêchait. Te faire appeler d’urgence et oupsy, tu es trop ivre pour ouvrir quelqu’un… Mauvais plan si une vie est en jeu. No, thank you. Tu avales ta salive. Should you say something? Tu l’as déjà vu ivre, tu connais un peu la peine qu’il noie. C’est pas la  tienne, tu peux prétendre de la comprendre, mais tu as toujours trouvé absurde ceux qui disait comprendre la peine d’un autre. Tu croises souvent des gens en deuil à cause de ta vocation. Ou simplement des gens en convalescence. On essaie d’être là pour eux, empathique on aime nos proches et veut leur apporter notre support. On les comprends pourtant pas. Ton papa te disait, si tu n’as pas marcher dans les chaussures d’un autre, comment tu veux comprendre ce qu’il ressent?
Tu avais marcher avec Eloy, grandi avec Eloy, tu pouvais peut-être être moins surpris par ses problèmes d’alcool qu’une fréquentation récente du policier, mais tu ne comprenais pas.  La preuve? Toi tu ne t’es pas tourner vers l’alcool quand ça allait mal. Et encore ici, tu présumes, peut-être qu’il l’a trouvé quand ça allait bien. Who knows. Not you. Vous en avez pas encore parler assez pour savoir. J’vais commander d’la pizza, je connais un restaurant pas loin qui en font une très bonne. Tu cherches juste à remplir son estomac pour l’aider à gérer l’alcool. Allant au mini bar pour trouver deux bouteilles d’eau hors de prix après ton coup de fil. Better spent than be sorry today. Tu ouvres la tienne et lui met l’autre dans les mains qu’il la veuille ou non. Le silence en disait gros entre vous.
J’ai zappé les premières minutes j’avoue. Mais elle, elle termine avec lui, pas vrai? Des personnages à l’écran qui m'interpellent pas vraiment, mais leur bestioles te font sourire.
Le concert t’aurait fait du bien. Crier les paroles qui vous surprennent parce qu’elles sont resté dans votre crâne au moins seize ans. Bouger ta tête comme les jeunes gens qui ont de long cheveux alors que tu as plus rien sur la crâne. Vivre. Être Julian. Pas le mari. Pas le médecin. Pas le frère. Juste Julian. L’ami qui même si venait ici pour décrocher s’inquiétait pour celui avec qui il partageait la chambre cette nuit.
Life sucks. Tu étais Juju qui se plain se soir faut dire. Canceller un show une heure avant. Ils sont chiant. Tu parlais peut-être que de ce spectacle que vous ne verrez jamais même s’ils le remettent. Impossible de prendre congé deux fois dans la même année. Trop needy voyons. Vous êtes des hommes forts. Ça pleure pas. C’est viril et on vous aime comme ça.
@Eloy Gardner
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



sweet escape / eloy.  Empty
MessageSujet: Re: sweet escape / eloy.    sweet escape / eloy.  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
sweet escape / eloy.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» + Pool Party: sweet escape.
» sweet escape.
» MON AMI ANTI ELECTION SAYO EST -IL DEVENU UN SWEET-MICKISTE OU UN MARTELLISTE ??
» MICHEL OU MIRLANDE ? SWEET MICKY OU GRAND MA ?QUI VEUT,QUI PEUT FAIRE MIEUX ??
» A sweet girl and two bad boys [Kity & Jack]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERYTHING IS FINE :: CITY OF WAUWATOSA :: - outwatosa :: le monde-
Sauter vers: