AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
- FERMETURE DU FORUM -
MERCI POUR TOUT, A BIENTOT !

Partagez
 

 pillow talk / noah.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Løne Serritzlew

- prayers : 1655
- pseudo : justibanana.
- multifaces : luna la licorne, will le politicien idiot, julian le sexy docteur.
- id card : alexis ren + wcstedrose' (avatar), BLUECOMET(SIGNATURE).
- registration : 04/06/2018
- côté coeur : people always leave.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: ivy, noah, connor, disney (uc)

pillow talk / noah.  Empty
MessageSujet: pillow talk / noah.    pillow talk / noah.  EmptyVen 8 Mar - 12:54



- pillow talk -

noah&løne | (gif©Tumblr)

Tu en étais à surement ton quinzième soupire de la soirée. C’est vendredi. Tu devrais t’amuser, mais tu as quitté la piste de danse. Tu avais fait une erreur primordiale. Accepter de danser avec le mauvais homme. Il pensait avoir gagné ce soir. Il te ramenait à la maison ce soir. Coller à tes baskets, il payait tes boissons même si tu insistais à le faire toi-même. Retenant à chippie en toi à lui répliquer poliment que ça ne t’impressionne pas l’argent.
C’est vendredi. La seule raison pour laquelle tu es sortie ce soir. Tu n’en avais pas vraiment envie. Rester avec tes amis poilus et danser joyeusement sur des vieilles playlists à cause du comeback des Jonas Brothers. Tes colocs n’étaient pas à la maison quand tu es rentrée de Milwaukee. Tu aurais pu ne rien prévoir de ta soirée, mais tu ne fais déjà plus tes courses. Devenant de plus en plus hermite, fallait que tu te prouves que les foules te dérange pas plus que ça.
La preuve était que c’était pas les gens dans le pub qui t'emmerdent. C’était ce seul et unique  compagnon pour une danse qui l'étouffait. Il n’avait pas de rythme en plus. C’était pas important, mais tu allais pas passer la soirée à danser avec quelqu’un qui peut pas bouger.
Lui, il chassait peut-être sur la piste de danse, toi tu étais pas venu jouer à la brebie. Tu étais venu relaxer après une semaine de ballet, bouger un peu n’importe comment ça faisait du bien.
Tu avais refusé son verre, mais avait fini par le boire en espérant qu’il trouve la conversation ennuyante et qu’il parte. Son regard suivait plus ton corps que ta bouches et avec la musique, ça voulait dire qu’une chose; il entendait pas. Il voulait pas entendre non plus.
Quinzième soupire. La chanson qui débute tu l’adores. Tu veux la paix maintenant. Tu mets tes mains sur ses épaules juste parce qu’il s’était accrocher à toi pour te suivre dans la prochaine danse. BACK OFF. Deux mots. Même pas besoin d’être anglophone pour comprendre. Il commence à t’emmerder et il est chanceux que c’est pas le danois qui soit sortie. Parce que tu perds patience et quand tu te fâches il prend le dessus. Tu as entendu ton père te criait dessus trop souvent dans ta langue maternelle peut-être.
C’est pour ça que c’est important de ne pas sortir seule. Combien de fois est-ce qu’on te l’avait dit? Trop. Mais tu vas pas laisser des barges comme lui t’empêcher de vivre. Tu fais ce que tu veux et là, tu es à deux doigts de lui mettre un coup de pied dans les couilles.
@Noah Lehane

_________________
I'm that bad type, Make your mama sad type. Make your girlfriend mad tight. Might seduce your dad type. I'm the bad guy, duh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



pillow talk / noah.  Empty
MessageSujet: Re: pillow talk / noah.    pillow talk / noah.  EmptyVen 8 Mar - 18:03

pillow talk
So we'll piss off the neighbours
Noah ✧ Løne
Noah passait sûrement trop de temps dans les bars, pour quelqu’un qui ne finissait que rarement bourrée et qui s’efforçait de limiter ses mauvaises fréquentations. De vieilles habitudes, trop bien implantées en elle pour qu’elle s’en débarrasse. Et puis il faisait meilleur ici, à l’intérieur, au milieu d’une foule de fêtards que sur la banquette arrière de sa voiture. Alors elle revenait toujours. Il lui serait sûrement plus facile de se trouver une occupation qu’il n’y avait pas toujours autant de neige. Elle avait hâte que ce foutu manteau blanc disparaisse, vraiment. Mais elle s’adaptait. C’était l’un de ses quelques talents. Un de ceux qui lui attiraient le moins d’ennuis.

A peine arrivée, elle était allée se commander un verre - toujours la même chose, elle n’avait même plus à demander - et avait commencé à scruter la foule en échangeant quelques mots avec le barman et en regrettant l’ambiance latino des endroit qu’elle avait l’habitude de fréquenter avant que les choses ne dégénèrent.

Elle n’avait même pas bu le tiers de son verre qu’elle remarqua un petit manège dont elle était bien trop souvent témoin à son goût. Une jeune femme, que Noah se souvenait avoir déjà croisé à plusieurs reprises, et un pot de colle. D’où elle était, elle pouvait voir très clairement que la demoiselle n’avait pas envie de sa compagnie, mais Monsieur Lourdingue n’avait pas eu le mémo. C’était pourtant évident. Tout dans son attitude hurlait GO AWAY. Encore un de ces hommes qui ignoraient la significations d’un mot très simple : non. C’est plus répandu qu’il n’y paraît. Tranquillement, Noah descendit du tabouret sur lequel elle était perchée et se dirigea le plus naturellement du monde vers les deux jeunes gens, se faufilant avec aisance dans la foule des danseurs.

Hello beautiful ! lui glissa-t-elle avec un sourire , glissant une main dans son dos avec une familiarité qui n’était pas vraiment de circonstance étant donné qu’elles ne se connaissaient pas, assez bas pour être crédible mais pas assez pour que son geste soit vér. Désolée, je suis en retard, j’arrivais pas à te trouver dans toute cette foule, s’excusa-t-elle le plus naturellement du monde. Tu danses ? Je sais que t'adore cette chanson, proposa-t-elle, continuant son petit flirt en y ajoutant un regard entendu, cherchant clairement à éloigner Løne de son boulet, que Noah ignorait ouvertement tout en restant toujours un peu trop proche de l’inconnue. Fallait bien être crédible. Løne, c’est qui celle là ? demanda le pot-de-colle. Noah aurait dû le remercier, il venait de lui donner le prénom de la demoiselle. Ca pouvait toujours être utile. Mais il venait de la pousser, comme pour l’éloigner de sa proie du jour, ce qui à la place lui valut un regard courroucé. Noah était trop intelligente pour commencer une bagarre dans un bar, mais ça ne voulait pas dire que lui envoyer son poing dans la tronche ne lui avait pas traversé l’esprit. Une simple image particulièrement satisfaisante.

(c) nightgaunt @Løne Serritzlew
Revenir en haut Aller en bas
Løne Serritzlew

- prayers : 1655
- pseudo : justibanana.
- multifaces : luna la licorne, will le politicien idiot, julian le sexy docteur.
- id card : alexis ren + wcstedrose' (avatar), BLUECOMET(SIGNATURE).
- registration : 04/06/2018
- côté coeur : people always leave.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: ivy, noah, connor, disney (uc)

pillow talk / noah.  Empty
MessageSujet: Re: pillow talk / noah.    pillow talk / noah.  EmptyJeu 14 Mar - 12:41

Parfois on a de la chances. Et à d’autres moments, on nous envoie… Comment dire? Pas un ange parce que tu crois pas à ses âneries. Pas un sauveur parce que c’est un peu trop dire même si le sourire de la demoiselle est charmant. Tu aimes dire que tu sais prendre soin de toi-même de toute façon. Les Serritzlew diront que ça reste à prouver, mais tu te débrouilles tu mieux que tu peux. Bébé, j’attendais que ça, les hommes ont les hanches rigides, ils savent pas danser.
Ce surnom, il te donne la nausée quand on le prononce pour te qualifier, mais tu ne connaissait pas le prénom de “ta copine” et ça devait avoir l’air plus ou moins crédible. Tu avais vu l’homme qui te suit depuis trop longtemps consommer assez d’alcool pour savoir que la main dans ton dos suffirait surement pour le faire taire.
Tu restes Løne, reconnu pour ton côté volatile. Ta réputation, tu dois la maintenir. On est plus au Lycée, mais elle compte quand même un peu. Tu venais pas dans l’idée de trouver quelqu’un pour t’occuper ce soir, mais la solitude tu ne l’apprécie pas non plus. Je t’en dois une. Tu allais commencer par une danse, mais tu lui étais vraiment reconnaissante de t’avoir débarrasser du  pot de colle. Pour continuer dans le jeu, tu pourrais dire que c’est pour t’assurer que le monsieur ne voit pas vos âneries, mais c’est surtout parce que ça te distrait et t’amuse. Tu t’étais emparrer de sa main pour la tirer jusqu’à la piste de danse. En réalité, je connais pas du tout la chanson..Ou ton prénom, mais on se connait, non? Son visage t’était familier. Cette ville était petite, probablement que tu te trompes ou que vous visitez le même genre de boutique. Tu te tais pour simplement danser. La musique est trop forte et tu n’as pas envie de crier. Tu profites plutôt de ce moment pour montrer à votre stalker maintenant comment on fait pour amuser quelqu’un sur la piste de danse plutôt que les faire fuire. Le pauvre, il est mal tombé bouger c’est ton métier. Tu n’as pas des standards élevé niveau partenaire de danse hors du studio, mais lui qui n’avait aucun point tombait sous zéro.
Tu finis par avoir soif. Tu proposes à Noah, maintenant qu’elle t’a dit son prénom d’aller chercher à boire. De l’eau pour toi, puisque tu n’as pas besoin d’alcool pour faire des mauvaises décisions (traînée). Ou c’est simplement parce que on t’en a déjà offert et que tu veux pas aller te piquer à l’insuline un peu tipsy. Tu finis par mettre de la distance entre toi et celle que tu prenais encore pour ta partenaire. Il avait compris et tu voulais pas avoir l’air dingue. Y’a des journées où les hommes me dégoûte trop. Et d’autre, tu termines dans leur lit. Aujourd’hui, c’était clairement pas ce qui arriverait. Pour aujourd’hui, les hommes ne t’intéressaient plus.
@Noah Lehane

_________________
I'm that bad type, Make your mama sad type. Make your girlfriend mad tight. Might seduce your dad type. I'm the bad guy, duh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



pillow talk / noah.  Empty
MessageSujet: Re: pillow talk / noah.    pillow talk / noah.  EmptyVen 15 Mar - 0:17

pillow talk
So we'll piss off the neighbours
Noah ✧ Løne
Bébé. Pouah. Ce surnom, elle n’avait jamais pu le supporter. Mais s’il fallait être monstrueusement cheesy pour vendre cette mascarade, soit. Sourire enjôleur aux lèvres, petits surnoms, attitude tout ce qu’il y a de plus familière avec une demoiselle qu’elle ne connaissait pas, autrement que de vue… Ca ne semblait pas la déranger, puisqu’elle était immédiatement entrée dans son petit jeu sous le regard incrédule de son pot-de-colle. Si danser était leur seul problème… lui glissa-t-elle, malicieuse, lorsque Løne parla du manque de déhanché de son précédent partenaire de danse. Partenaire que Noah ne se gêna pas pour regarder de haut en bas d’un air dubitatif, avant que Løne ne prenne sa main pour l’entraîner vers la piste de danse. Sage décision, ça éviterait à Noah de jouer les fous la merde. Vu la tronche que tirait le blondinet, il n’appréciait guère de s’être fait dérober sa proie par une demoiselle, mais comme tout gros dégueulasse qui se respecte, elle pouvait déjà imaginer les images qui défilaient dans sa tête. Le fantasme des lesbiennes, un vieux classique.

Noah ne prit pas cas des remerciements de Løne. La solidarité entre fille, ça se perdait. Pourtant aussi à même de se débrouiller d’un pot de colle qu’elle était, un petit coup de main n’était jamais de refus, tant qu’on ne venait pas la faire passer pour une demoiselle en détresse. Elle lui glissa son prénom et confirma que leurs chemins s’étaient déjà croisés alors qu’elles se glissaient sur la piste de danse. Noah non plus ne connaissait pas la musique, ce qui ne l’empêcha pas de se laisser emporter par le rythme. Tant qu’on ne lui passait pas de la musique électronique au rythme chaotique qui lui donnait simplement l’envie de se taper dans les murs, ça lui allait.

Loin d’être une danseuse professionnelle, Noah avait fréquenté bien trop de latinos pour ne pas avoir appris comment bouger son derrière. Autant pour vendre leur supercherie à leur stalker que pour le plaisir, Noah se laissa donc porter par la musique. Pas son style préféré, mais ce n’était pas ça qui allait l’arrêter, d’autant que la compagnie était plutôt agréable et que la jolie brune semblait loin d’être une néophyte lorsqu’il s’agissait de bouger. Finalement, Løne proposa d’aller boire un verre et Noah, qui n’avait pas eu le temps de terminé le sien, abandonné sur le comptoir, la suivi et commanda un cocktail sans alcool. Elle conduisait. C’était une raison suffisante pour ne pas consommer d’alcool. Dans toute son irresponsabilité, conduire bourrée était bien l’une des seules choses qu’elle ne ferait jamais. Se trouvant un coin plus tranquille où la musique était un peu moins puissante, Løne engagea la conversation, pestant contre le pot-de-colle et surtout, les hommes en général. Noah ne pu retenir un rire à sa remarque. Juste des journées ? Je suis à peu près sûr que celui là est un porc 24/7, fit-elle remarquer, le suivant du regard alors que, acceptant enfin sa défaite, il partait en quête d’une nouvelle proie. Noah leva les yeux au ciel. Pour être juste… Certaines femmes ne valent pas beaucoup mieux. Si c’était exclusif aux hommes, ça rendrait les choses plus simples. Mais quand il fallait commencer à faire le tri entre les gros dégueulasses, ceux et celles qui risquaient de prendre une nuit de plaisir pour un promesse de mariage, les stalkers, et les potentiels mauvais coups… Le choix se retrouvait drastiquement limité. T’es pas avec un autre grand blond habituellement ? Plus vieux, avec l'air prêt à bouffer tout le monde qui ose poser un regard sur toi. L'air très possessif, si tu veux mon avis. Leurs chemins s'étaient déjà croisé et de mémoire, Løne était parfois accompagnée... Simple renseignement, tout ce qu’il y avait de plus innocent, comme tout ce qui concernait Noah, évidemment. La nuit était encore jeune, qui savait où elle les mènerait ? Mieux valait savoir dans quoi elle s’engageait dès le début. Avec la tempête qui s’annonçait, elle ne dirait clairement pas non à un lit bien chaud où passer la nuit…

(c) nightgaunt @Løne Serritzlew
Revenir en haut Aller en bas
Løne Serritzlew

- prayers : 1655
- pseudo : justibanana.
- multifaces : luna la licorne, will le politicien idiot, julian le sexy docteur.
- id card : alexis ren + wcstedrose' (avatar), BLUECOMET(SIGNATURE).
- registration : 04/06/2018
- côté coeur : people always leave.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: ivy, noah, connor, disney (uc)

pillow talk / noah.  Empty
MessageSujet: Re: pillow talk / noah.    pillow talk / noah.  EmptyLun 18 Mar - 2:31

Parfois, les gens sont cons. Peut-importe leur sexe et Noah te le rappelait en commentant que quelques femmes sont pas toujours super. C’est vrai, selon certaines je suis une traînée juste parce que je m’amuse avec mes vêtements. Combien de fois avais-tu eu des commentaires juste à cause de tes vêtements? Trop. Maintenant, ils ne t’affectent plus vraiment quand ils viennent d’inconnu. Si tu t’habillerais différemment, ça serait une autre chose le problème. Tu n’as jamais été assez bien pour ta famille, alors tu sais que tu ne seras jamais assez bien pour le reste du monde.
Tu portes ce que tu aimes. Les autres peuvent aller se faire foutre. Ta compagne pour la soirée tu faisais sourire. Elle ne semblait pas filtrer ses mots et tu appréciais son honnêteté. Soupirant quand même à sa prochaine réplique. La dernière visite de Connor t’avait laissé incertaine sur votre relation. Pas qu’il y avait une certitude à avoir. Il semblait juste prendre au sérieux ce que tu prenais à la légère. You hate commitment. Tu es pourris quand il faut être sérieuse en générale. Avec n’importe quoi.
Jamais tu n’as voulu faire de ce joli blond ton copain. Il t’amusait bien comme un simple amant et être si facilement associé à lui te forçait à te poser des question. Elle avait un peu raison. Connor semblait possessif. Conclusion de sa dernière visite surprise. Tu n’aimais pas les surprises. Maintenant, il le savait. J’comprends pas pourquoi il l’est. On couche ensemble. C’est tout. Pas besoin de détail de plus. C’était tout ce qui vous liait pour le moment. Ça, des SMS sexy et une visite un peu intense de sa part chez toi. C'était peut-être pas tout pour lui, mais tu avais trop de chose sur les épaules pour réfléchir à ça maintenant. Le célibat, c'était simple et ça t'arrangeait. J’aime être libre. Faire ce que je veux. Avec qui je veux. Si elle ne comprenait pas que les filles t’intéressaient autant que les hommes, tu étais vraiment pourri avec tes mots. Les mecs, c’était facile, il te regardait de haut en bas et généralement ceux qui t'abordent ne cherchent jamais à en savoir plus que ton prénom. C’est peut-être pour ça aussi que depuis un moment ils réussissent moins facilement à t’avoir dans leur lit. Les conversations c’est bien aussi. Même si ça mène à du plaisir, t’es pas un objet, tu aimes bien être entendu.  
Je pourrais danser encore. Mais j’ai une meilleure playlist à la maison. Tu veux te joindre à moi? C’était surement trop rapide. Mais la chanson qui venait de partir faisait saigner tes oreillles. Tu voulais sortir d’ici. Danser dans ton salon pouvait mener à plus ou à rien d’autre. Qui dit qu’on peut pas se faire des amies dans les bars? Noah semblait aussi easy going que toi alors ça allait pas être compliqué.  Il commençait déjà à neiger selon ton téléphone cellulaire. C’était peut-être mieux de partir avant que les routes soient couvertes de caca blanc de toute façon.
@Noah Lehane

_________________
I'm that bad type, Make your mama sad type. Make your girlfriend mad tight. Might seduce your dad type. I'm the bad guy, duh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



pillow talk / noah.  Empty
MessageSujet: Re: pillow talk / noah.    pillow talk / noah.  EmptyMer 20 Mar - 2:04

pillow talk
So we'll piss off the neighbours
Noah ✧ Løne
Trouver des draps chauds et de la compagnie pour une nuit, ce n’était pas bien compliqué. Ceux-là même qui traitaient les filles de faciles si elles avaient eu plus d’un nombre arbitrairement choisi de partenaires étaient d’ailleurs souvent ceux qui mordaient le plus facilement à l’hameçon. Et parfois, Noah ne cherchait pas plus que ça. Un partenaire d’une nuit. Pas besoin qu’il lui fasse la conversation. Mais il était bien aussi parfois de pouvoir échanger avec quelqu’un. Que ça mène quelque part ou non. Noah avait laissé sa vie à Wauwatosa derrière elle dix ans plus tôt, et la solitude lui pesait souvent, seule dans sa voiture. Elle ne l’admettrait jamais, évidemment. C’était donc agréable de boire un verre en bonne compagnie, quelle que soit l’issue de cette soirée. C’est ainsi que Løne lui avoua avoir une réputation de traînée, à cause de sa manière de s’habiller. J’ai passé dix ans en Californie. Plus rien ne me choque, répondit-elle avec un rire. Crop top ? Mini short révélant la moitié des fesses ? Un bikini en guise de haut ? You name it. Quand le soleil brillait, beaucoup oubliaient la pudeur. And I think you look hot, ajouta-t-elle, le plus naturellement du monde. Noah, elle, avait choisi une tenue plus adaptée à la météo exécrable. Etant gamine, elle affrontait sans difficulté la neige, mais dix ans en Californie lui avaient ôté toute résistance au froid. Et puis, sa garde robe se limitait à ce que pouvait contenir sa voiture. Autrement dit, le choix des tenues était assez limité. Mais elle ne voyait pas de mal à se mettre en valeur, peu importe comment. If it feels good, do it. Pas plus compliqué que ça, et ça pouvait s’appliquer à plein de choses.... Elle avait bien débarqué au bal de Noël dans un ensemble fleuri, qui dévoilait la moitié de son ventre et était tout sauf adapté à la saison. Elle serait bien mal placée pour juger qui que ce soit.

Tranquillement, la conversation se poursuivit et à mesure que leurs verres se vidaient, Noah obtint quelques informations supplémentaires. Célibataire. Løne aimait faire ce qu’elle voulait… avec qui elle voulait. Ces quelques mots firent naître un petit sourire sur les lèvres de Noah, qui ne manqua pas de capter le sous entendu. Rien n’était fait. peut être finiraient-elles seulement de boire leur verre, et poursuivraient leur soirée chacune de leur côté. Ou peut être pas… La proposition de Løne faisait de plus en plus pencher la balance vers la seconde option, puisque la musique abominable - qui avait engagé ce DJ ? - lui donnait envie de fuir. Mais pas seule. Une meilleure playlist, c’était déjà un très bon début. Noah accepta donc sa proposition et après avoir terminé son verre cul sec - sans alcool, elle ne risquait pas grand chose - elle quitta le bar en charmante compagnie avant de se diriger vers sa voiture.

Prenant le volant, Noah laissa Løne choisir la musique tout en suivant ses indications. Le temps ne faisait qu’empirer et même elle, aussi à l’aise au volant soit-elle, devait se montrer plus prudente que d’accoutumée. Heureusement, l’ambiance était légère dans l’habitacle. La conversation qui se poursuivait à mesure qu’elles approchaient de l’immeuble de Løne et quelques regards échangés promettaient déjà un esoirée intéressante. Voiture garée dans le garage de l’immeuble, elles firent leur chemin jusqu’à l’appartement, et ce n’est qu’après avoir affronté la neige pour sortir le féroce gardien à quatre pattes de l’appartement qu’elles purent finalement laisser derrière elles toute cette poudreuse et profiter de l’ambiance chaleureuse de l’appartement de Løne. Chaleureuse… Et vide. Elle l’avait informée qu’elle avait deux colocataires durant le trajet, mais ils ne semblaient pas être présents pour le moment. Elle s’apprêtait à faire un commentaire sur l’appartement, parce qu’il paraît que les gens normaux font toujours ça. Au lieu de ça, elle vit un poulet débarquer au salon et se retourna vers Løne. Un poulet domestique ? Original. Noah aimait les animaux, mais elle n’avait jamais trop fait confiance aux oiseaux. Il n’y avait pas de raison, vraiment. C’était leur bec. Leurs pattes. Alors au lieu de traîner avec le poulet, elle se dirigea vers Løne, occupée à leur trouver quelque chose à boire. Alors, cette playlist ? On m’a promis une danse, dit-elle d’un ton plus innocent que le petit sourire en coin qui étirait ses lèvres, s’accoudant au comptoir qui séparait la pièce à vivre de la cuisine. Løne ne lui avait rien promis, à proprement parler… Mais elle avait parlé de danser, et d’une meilleure playlist. C’était du pareil au même, non ?

(c) nightgaunt @Løne Serritzlew
Revenir en haut Aller en bas
Løne Serritzlew

- prayers : 1655
- pseudo : justibanana.
- multifaces : luna la licorne, will le politicien idiot, julian le sexy docteur.
- id card : alexis ren + wcstedrose' (avatar), BLUECOMET(SIGNATURE).
- registration : 04/06/2018
- côté coeur : people always leave.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: ivy, noah, connor, disney (uc)

pillow talk / noah.  Empty
MessageSujet: Re: pillow talk / noah.    pillow talk / noah.  EmptyLun 25 Mar - 0:45

Vous êtes chez toi maintenant. La route aurait pu être malaisante pour d’autre, mais jamais tu avais laissé le silence te déranger. Enfin, tu aimes pas du tout la solitude, le silence t’énerve, mais te le remplit toujours. Soit en discutant avec tes animaux de compagnie ou avec de la musique. Là, Noah te donnait le champ libre et tu avais arrêté sur un poste de radio avec de la musique des années deux-mille. Si tu avais plus bu, tu chanterais surement déjà, mais là le blanc qui s’accumulait sur les trottoirs et le froid qui avait fait le chemin jusqu’à sous tes vêtements. Tu aurais surement dû mieux te vêtir, mais tu restes toi. Faut pas s’attendre à un col roulé classe demain quoi. Malgré la neige froide. Il en faudrait beaucoup pour que ça arrive pour dire vrai.  
Votre appart est ordonnée, mais chaotique. Des projets DIY un peu partout, une pôle de danse récemment installé sur un coup de tête comme beaucoup de décoration. C’est un endroit rempli de jeune, ça parrait. L’ordre vous la devez à l’homme en minorité ici. Un poulet qui s’appelle comme le repas préféré de son papa vous accueille en chantant. Noah, Nugget, Nugget, Noah. Tu avais pris le plumeau vivant dans tes bras pour lui caresser la tête. Ensuite, le reste de la famille avait suivi et tu les avais tous présenter. Butt portait justement un de tes tutus que King avait rapetissé pour la boulette de bonheur qu’elle était. Mes colocs et moi on aime peut-être trop les animaux. Colocs toujours pas présents puisqu’ils auraient chercher à voir à qui appartenait la deuxième fois voix les curieux.
Tu sortais maintenant des breuvages plus intéressants. Enfin, tu ne forcerais pas Noah à boire de l’alcool, les verres sortis elle se servirait elle-même. Je pense pas que tu vas pouvoir reprendre le volant ce soir de toute façon. Faisant référence au blizzard qui avait pris possession de la ville. Toi tu en buvais même si tu avais conscience que ce n’était pas toujours le meilleur option dans ta situation, mais ton insuline était au frigo. Worst case scenario ta maladie te volerait tout ton sexappeal. Noah était ici, le poulet t’en avait surement déjà fait prendre un peu.
Ton invitée te ramenait à l'ordre. Tu devais ouvrir une playlist. Tu devais te donner en spectacle. Enfin, non, tu préférais danser avec elle. Elle voulait surement pas te voir tomber de la pôle dans le salon, mais tu t’y accroches d’un main juste pour tourner autour en riant avant de d'activer le bluetooth de ton téléphone pour que la musique de Spotify résonne dans la stéréo plutôt que ton téléphone.  
Dansé, c’était simple pour toi. Il n’y avait déjà aucun malaise ici, mais contrairement à d’autre inconfortable dans leur corps ou leur façon de bouger tu t’amusais déjà très bien. Butt se joignait à vous en sautillant sur vos jambes. Tu pourrais t’excuser de la distraction, mais ça fait partie. Si vous vouliez être plus intime, c’est derrière une porte fermée. Par chance aucun de vos enfants adoptifs ne pouvait pas tourner de poignée.
J’essaie d’apprendre à tenir la dessus depuis une semaine, tu veux essayer? Grâce à Youtube, ce n’était pas que la couture que tu apprenais de ton salon. Tu laissais la ballerine de côté en rentrant le soir et faisait des folies sur la la pôle que King et toi aviez réussi à installer. Dans ta chambre se cachait des souliers vraiment trop slutty même pour toi et beaucoup trop haut again même pour toi. Tu étais déjà en route pour aller chercher des paires en posant la question. C’était peut-être une idée stupide, mais les bêtises c’est tout à fait toi.
@Noah Lehane

_________________
I'm that bad type, Make your mama sad type. Make your girlfriend mad tight. Might seduce your dad type. I'm the bad guy, duh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



pillow talk / noah.  Empty
MessageSujet: Re: pillow talk / noah.    pillow talk / noah.  EmptyMer 27 Mar - 22:56

pillow talk
So we'll piss off the neighbours
Noah ✧ Løne
Noah n’était pas venue pour faire connaissance avec les animaux. Pas qu’elle ait quoi que ce soit contre les animaux ou les gens qui les aimaient. Ils valaient souvent mieux que la plupart des êtres humains - même les oiseaux, oui oui - Son pot de colle de la soirée en était un parfait exemple, alors ça ne serait pas son genre de reprocher à Løne de les aimer un peu trop. Mais les présentations étaient faites, et Noah était prête à passer à l’étape plus amusante de cette soirée. Des verres, étaient un bon début. Le regard de Noah dévia vers la fenêtre lorsque Løne mentionna le temps désastreux dehors, qui l’empêcherait sûrement de reprendre le volant. Je suppose que j’peux supporter une nuit sur le canapé, dit-elle, cachant son petit sourire en coin derrière le verre qu’elle venait de se servir. Un canapé serait une amélioration, comparé à son couchage actuel. Sa banquette arrière n’était pas vraiment adaptée à des nuits confortables. Avec un peu de temps, on pouvait s’habituer à tout et elle relativisait que contrairement à d’autres, elle avait une voiture où elle pouvait s’abriter. Elle aurait les moyens de s’offrir mieux, si elle le souhaitait. Elle était juste bien trop têtue. Pourquoi chercher un logement quand elle avait déjà une maison qui l’attendait ?

Visiblement, une nuit dans sa voiture n’était pas au programme. Vu la tempête qui faisait rage dehors ce n’était pas plus mal, même si l’avantage des tempêtes de neige, c’est qu’elles font quelque peu remonter les températures. Délaissant la cuisine, Løne se dirigea vers un élément de décoration pour le moins insolite : une barre de pole dance, juste là dans le salon, parmi les meubles normaux et ce qui semblait être des projets DIY non terminés. La demoiselle s’y essayait depuis une semaine, apparemment, et lui proposa d’essayer, abandonnant déjà la barre verticale pour s’éloigner vers une autre pièce. J’ai déjà essayé, à vrai dire. Je connaissais une fille en Californie, qui bossait dans un strip club. Je suis loin d’être une pole dancer, mais elle m’a montré un truc ou deux, expliqua Noah. Ayant fait de la gymnastique dans le passé, elle avait certainement plus de facilité à maîtriser son corps que certains, si bien qu’elle avait choppé le coup assez facilement, mais elle était plus habituée aux barres asymétriques qu’à la barre de pole dance. Et elle était loin d’avoir la grâce et l’élégance d’une véritable danseuse.

Posant son verre sur un meuble juste à côté Noah, toujours partante pour à peu près tout et n’importe quoi, commença à déboutonner son jeans, pas du tout pratique pour ce genre d’acrobaties, dont elle se débarrassa au même titre que sa veste. Pudique ? Absolument pas, puisqu’elle fini en shorty et en débardeur. Impossible de faire de la pole dance sans dévoiler un peu sa peau, après tout. C’était elle qui tournoyait paresseusement autour de la barre au retour de Løne, se déhanchant légèrement au son de la musique. S’échauffer aurait été plus raisonnable mais être raisonnable, ce n’était pas vraiment Noah. Calant ses pieds et ses mains tel qu’on le lui avait montré, elle reproduit l’une des positions que lui avait montré la strip teaseuse jusqu’à se retrouver la tête en bas - pendant ses quelques cours particuliers, elle s’était vite lassée des choses faciles et leur avait préféré des mouvements plus complexes, quitte à finir par terre un paquet de fois -  adressant un sourire à Løne. Come on. Show me what you can do, l’invita-t-elle une fois revenue les deux pieds sur le sol.

(c) nightgaunt @Løne Serritzlew
Revenir en haut Aller en bas
Løne Serritzlew

- prayers : 1655
- pseudo : justibanana.
- multifaces : luna la licorne, will le politicien idiot, julian le sexy docteur.
- id card : alexis ren + wcstedrose' (avatar), BLUECOMET(SIGNATURE).
- registration : 04/06/2018
- côté coeur : people always leave.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: ivy, noah, connor, disney (uc)

pillow talk / noah.  Empty
MessageSujet: Re: pillow talk / noah.    pillow talk / noah.  EmptyLun 8 Avr - 2:52


Quelqu'un d'autre serait sûrement surpris de retrouver son invitée en soutif prêt à sauter sur la pôle comme si vous vous connaissiez depuis toujours. Pas toi. C'est surement un autre point qui rentrait cette amitié ou du moins, ce début d'amitié facile. Vous semblez ne pas être le genre à vous prendre la tête pour des détails. Et la pudeur, avec ton domaine n'existe pas dans ton vocabulaire. Sans dire un mot, Noah entreprends de t'impressionner en s'accrochant à la pole comme si elle l'avait toujours fait.
Si tu avais ramené une danseuse à la maison, tu en rirais bien plus tard. N'expliquant pas d'où vient son talent. Elle t'invite à l'impressionner à son tour. La compétition, ça coule dans ton sang. Tu viens d'une famille de quatre enfant et tu es celle qui a toujours eu à se prouver. Une équation idéale pour te donner envie d'avoir l'air aussi à l'aise qu'elle. Sauf que tu es une ballerine. Tu as l'habitude de bien des mouvements. La flexibilité que demande ce nouveau hobby n'est  pas un problème, mais le reste c'est nouveau. Ça fait peut-être deux semaine que tu t'amuses avec ton nouveau joujou. Maintenant en petite tenue toi aussi. Tu avais mis les talon hauts juste pour te sentir comme une vraie de vraie et parce qu'ils te plaisent. Tu n'as pas besoin d'une raison pour enfiler quoi que ce soit, mais des souliers si hauts même toi tu ne les porterais jamais hors de chez toi. Mais pour tourner autour d'une pole why not.
Perfectionniste aussi, tu avais trouver des tutoriels et tu travaillais sur quelques mouvements. Passant au prochain que quand tu parvenais à le faire à la perfection. Du moins, que tu sentes que tu l'as bien. The Extended Frodo avait accroché ton oeil. Pas parce qu'il est simple, mais par son nom. Pensant à ce film classique que tu connais pas plus que les memes qui circulaient sur le web sur ses personnages et la bagues si précieuses. Fallait que tu ailles ce putain de Frodo. Même si ça t'assuraient plusieurs ecchymoses. Des marquent que Noah voyait surement sur ta peau, mais vu l'activité de la soirée, elle savait que personne t'avait fait du mal.
T'accrochant à la barre, tu rigoles avant de grimper. Littéralement. Ton visage n'est pas aussi reposé qu'il devrait l'être. Tu entends tes profs de ballet hurlé de relaxer ton visage quand tu tombes au sol. Tu pourrais avoir honte, mais tu recommences à rire. Je commence ok? Tu fais mine d'être insulté deux secondes parce qu'elle est meilleure que toi. Sauf que, tu sais qu'on apprend mieux avec des gens plus doué que nous. Et ton besoin constant de travailler sur tes mouvements et tes enchaînements en danse te permet aussi de te démarquer dans la compagnie de danse. Mais sérieusement, comment tu as fait? TEACH ME! Tu es peut-être trop enthousiasme maintenant. Mais Noah ne pouvait pas fuir, il faisait tempête et tu utiliserais ça à ton avantage. Une amie pour la nuit, il y a bien trop de façon possible pour s'amuser.
J'suis une ballerine, j'avoue que quand j'ai installé ce machin, j'pensais être doué après une heure. ton égo en avait mangé un coup, mais c'est bien. Faut continuer de grandir, évoluer, changer. Et ça, dans tous les aspects de la vie. Sinon, on s'ennuierait pas mal. Et depuis ta rencontre avec la mystérieuse pole dancer tu faisais tout sauf t'ennuyer.
@Noah Lehane
Spoiler:
 

_________________
I'm that bad type, Make your mama sad type. Make your girlfriend mad tight. Might seduce your dad type. I'm the bad guy, duh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



pillow talk / noah.  Empty
MessageSujet: Re: pillow talk / noah.    pillow talk / noah.  EmptyLun 15 Avr - 18:17

pillow talk
So we'll piss off the neighbours
Noah ✧ Løne
Noah n'avait jamais eu froid aux yeux. Déjà gamine elle ne résistait jamais à grimper dans un arbre et ce malgré les protestations de sa grand-mère, qui s'inquiétait toujours de la voir aussi intrépide. Si elle avait su que la petite fille deviendrait plus tard un as des courses de rues, elle aurait probablement fait une attaque. Mais elle était comme ça, Noah. Elle voulait grimper toujours plus haut, courir toujours plus vite. Très tôt, son père avait donc inscrit cette petite acrobate en herbe à la gymnastique. Ça lui plaisait beaucoup, virevolter sur une poutre, faire des salto sur un tapis, tourner autour d'une barre… maisla gymnastique c'était contraignant, et Noah n'était pas la personne la plus rigoureuse du monde. Et puis, elle ne pouvait pas suivre un entraînement régulier si elle suivait son père d'une course à l'autre comme elle aimait tant le faire. Alors c’était finalement est devenu un loisir auquel elle se remettait quand elle avait le temps. Rarement donc.

Depuis ce temps, Noah avait gardé cette envie de toujours essayer de nouvelles choses. De ne jamais refuser un nouveau défi. C'est de là qu'elle tenait son maigre talent en pole dance. Lorsqu’elle avait rencontré une femme dont c’était le métier, elle n'avait su résister à lui demander quelques cours particuliers. Il n'y avait pas de raison à ça, sinon qu'elle en avait envie. Toutefois, dire qu'elle était une pole dancer serait mentir.  elle connaissait quelques mouvements et son passé de gymnaste la rendait relativement à l'aise dans ce genre d'exercice, mais elle était loin d'être capable de créer tout un enchaînement ou de l'exécuter. Elle tenait vraiment plus du singe que de la danseuse, dans le fond.

Ce petit tour, Løne semblait l'avoir pris comme un défi. Elle aussi devait montrer ce qu'elle savait faire. Elle avait bien raison c'est pour ça qu'elles étaient là. Enfin, pour ça... Ça et bien d'autres choses, peut être ? Mais rien de précis, la tempête faisait rage au-dehors et il semblait que Noah serait coincée ici encore un certain temps. Elle observa donc Løne, armée d'une tenue plus adaptée - et dénudée - et de talons vertigineux, rire avant de grimper sur la barre pour un mouvement dont elle ignorait totalement le nom. Il en avait un, Noah n'en doutait pas une seconde. Et même si elle n’avait que de maigres connaissances sur le sujet, elle doutait fortement qu’il appartienne à la catégorie débutant. Noah elle-même ne s’y était jamais essayée, Les deux pieds à nouveau sur le sol, Løne se tourna vers elle, réclamant un cours particuliers. Teach me cria-t-elle presque à Noah, qui éclata de rire devant autant d'enthousiasme. Oh je suis loin d'être doué tu sais, répondit Noah avec un grand sourire. Je connais juste quelques mouvements mais je suis pas pole dancer.

Malgré tout, Noah obtempéra, rejoignant Løne près de la barre. Parce qu’elle n’avait pas de raison de refuser - ça, c’était la raison innocente - mais aussi parce qu’elle voyait là une occasion rêvée pour un rapprochement. Elle se tenait d’ailleurs peut être un peu trop près, lorsqu’elle vint montrer à la jeune brune où saisir la barre. Et peut être que sa main s’attarda un peu trop lorsqu’elle la glissa sur sa peau alors qu’elle lui montrer où placer sa jambe, en profitant pour effleurer sa peau sans toutefois se permettre de repousser trop loin les limites sans y être invitée. Elle aurait arrêté, si Løne lui avait fait sentir que son comportement lui déplaisait. Aurait rétabli un peu de distance, rendu ses gestes plus innocents, le ton de sa voix moins suave. Noah était plutôt douée pour lire les gens, en général, et rien dans l’attitude de Løne ne semblait indiquer que son comportement la gênait. Parfait,souffla-t-elle avec un sourire, demeurant tout près autant pour parer à un éventuel accident que pour le plaisir de cette proximité. Maintenant si tu le sens, tu peux lâcher ta main et attraper ton pied, lui indiqua-t-elle, lui laissant le choix, de lâcher prise ou non si elle se sentait suffisamment en confiance.

(c) nightgaunt @Løne Serritzlew
Revenir en haut Aller en bas
Løne Serritzlew

- prayers : 1655
- pseudo : justibanana.
- multifaces : luna la licorne, will le politicien idiot, julian le sexy docteur.
- id card : alexis ren + wcstedrose' (avatar), BLUECOMET(SIGNATURE).
- registration : 04/06/2018
- côté coeur : people always leave.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: ivy, noah, connor, disney (uc)

pillow talk / noah.  Empty
MessageSujet: Re: pillow talk / noah.    pillow talk / noah.  EmptyLun 22 Avr - 17:49

La compétition coule dans ton sang. Chez toi, elle est principalement contre toi-même. Tu veux toujours mieux performer. Te démarquer. Surement dû au fait que tu es la quatrième d'une famille de perfectionniste. Aucun enfant n'était jamais assez bien pour les Serritzlew. Tes gros défauts te démarquent des trois autres plus cérébrales.  Rien dans ta personnalité suffisait dans ce monde de barges pour avoir l'attention. Pourtant, tu as continuer d'essayer jusqu'à ce que tu comprennes que la rébellion était ta seule chance.  Ton intérêt pour la gente féminine était surement la goûte de trop. Celle qui n'a même pas eut besoin de faire déborder la coupe. Peut-être que ta mère le voyait autour de tes amies. Peut-être même qu'elle se tenait responsable à t'envoyer à un collègue pour fille après trop de sortie nocturne avec des copains de tes grands frères.
Who knows. Elle en dira jamais rien de toute façon. Et tu en parleras surement jamais si elle est dans le même pays que toi. Depuis que tu vis aux États-Unis, tu explores plus. Te cache moins. Présentement, elle est à Vancouver et cette proximité qui s'installe avec ta nouvelle amie ne te déplait pas du tout. Pas de maman dans les parages ou dans tes pensées. Tu cherches plutôt à te concentrer sur ses indications. You need to at least learn one move. Le mettre dans les dents de ton coloc. L'imaginant déjà jaloux. Il voudra des cours privés lui aussi. Sauf que sa main sur ta peau envoyait aussi ton esprit ailleurs. Quelque part de bien plus chaud que la tempête hivernal que quatre murs et un toit t'empêche de sentir. Noah avait peut-être aperçu la rougeur apparaître sur tes joues que tu pourrais reprocher à la pôle si elle fait une remarque.
Souriant largement quand tu oses aller attraper ton pied et tenir dans la position acrobatique quelques secondes. Juste assez pour dire que tu maîtrisais enfin un mouvement. You did it. Sautillant de joie quand tu retrouves le sol. Du mieux que tu pouvais avec ses échasses. Tu as plus d'équilibre sur tes orteils qu'avec ça dans les pieds. J'ai juste envie d'aller au danseuse depuis que j'ai acheter ce machin. Make friends and learn all their secrets! Tu pourrais continuer longtemps à tournoyer sur ce bâton de métal dans le salon. Profiter de la présence de la gymnase pour apprendre, mais vous avez beaucoup de temps. Surement trop à voir le blanc s'accumuler au sol trop rapidement. Tu recommences à danser après avoir bu un peu plus pour te remettre dans l'ambiance. Tu es pas sortie en cherchant à ramener quelqu'un chez toi. Tu voulais de la compagnie et danser jusqu'à en oublier tout tes soucis. C'était un peu réussi d'une façon pas du tout attendu.
Noah ne s'en va nulle part. Y'a aucune raison de pressé l'amusement, mais tu es impulsive et l'envie de goûter ses lèvres se présente aussi rapidement que ton corps décide d'agir pour toi. Tu te demandes depuis que vous êtes entrée si tu lisais bien l'énergie dans la pièce. Ça ne serait pas la première fois que tu cernes mal ce que quelqu'un veut. Au moins, maintenant tu connais son goût sucré à cause des cocktails. La soirée est encore jeune alors tu marches une pause à ce petit jeu pour monter la musique. Les voisins se plaignent déjà que tu es trop bruyante de toute façon.
@Noah Lehane

_________________
I'm that bad type, Make your mama sad type. Make your girlfriend mad tight. Might seduce your dad type. I'm the bad guy, duh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



pillow talk / noah.  Empty
MessageSujet: Re: pillow talk / noah.    pillow talk / noah.  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
pillow talk / noah.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Noah n'a pas perdu son coup droit légendaire...
» Le topic officiel de l'idylle clandestine entre Noah et Amanda
» Scènes de ménage ~ Eden ~ Noah
» Mandat kont Aristide - No DYOL to talk!
» Noah Rolane {OK}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERYTHING IS FINE :: CITY OF WAUWATOSA :: - westwatosa :: baraboo-
Sauter vers: