AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
CALENDRIER / 01.11.2019 ! Grand retour du forum après plusieurs semaines de maintenance. 16.10.2019 ! Retour de Adokoa (Pauline) dans le staff. 31.07.2019 : Réouverture du forum. Installation de la onzième version par Flames. Arrivée du nouveau PNJ The Devil. 11.07.2019 : Annonce du retour du forum, rédaction d'un nouveau contexte. 01.05.2019 : Fermeture du forum. 14.04.2019 : Installation de la dixième version par Flames. 10.02.2019 : Installation de la neuvième version par Flames. Mise en place de l'animation Mini rp. 02.12.2018 : Installation de la huitième version par Flames. Mise en place de l'animation calendrier de l'avent. 13.10.2018 : Installation de la septième version par Passenger. Mise en place du nouveau contexte Second Chance. Melvin Brock (Marie) rejoint le staff. 10.10.2018 : le forum fête son premier anniversaire.15.07.2018 : Installation de la sixième version par Passenger. . 01.07.2018 : le forum atteint les 100.000 messages. 12.05.2018 : Installation de la cinquième version par Passenger. 17.03.2018 : Installation de la quatrième version par Adoko. Mise en place de la partie Instagram et lancement de l'animation Zodiac. 20.01.2018 : Installation de la troisième version par Passenger et lancement du jeu Game of chance. 02.12.2017 : Installation de la deuxième version réalisée par Passenger. Mise en place des parties communication et graphisme. 09.11.2017 : Dani Brock (Pauline) rejoint le staff. 23.10.2017 : Effie Gardner (Lélia) rejoint le staff. 10.10.2017 : Ouverture officielle du forum. 03.10.2017 : Installation de la première version par Passenger 01.10.2017 : Création du forum. .
liens recherchés
------------------

WINTER TOGETHER / L'hiver arrive. Il est là plus tôt que les autres années et il est déjà rude. Les premières neiges parsèment les trottoirs de Wauwatosa. La ville et ses habitants ont toujours pris soin de leur commune. Ils aiment la voir briller de mille feux en attendant l'arrivée du père Noël. On est plus surpris de voir apparaître les premières guirlandes qui clignotent à travers les vitrines alléchantes et gourmandes. Les pâtisseries donnent envie. Les manteaux et les écharpes viennent couvrir nos tenues de mi saison. Cette année et encore plus que les autres années, Wauwatosa va aider ceux qui en ont besoin. Et en plus notre belle ville va s'illuminer et devenir la plus belle. Des concours de décorations, de sapins par exemples. Ces arbres vont éblouir les allées principales avant d'aller egayer les demeures plus austères. Hopitaux, orphelinats ou prisons aux alentours. Vous l'avez compris, c'est la solidarité qui va être au centre des fêtes. Comme chaque année le grand bal de Noël vous invitera à vêtir vos plus belles tenues et pour la bonne cause. Déambulez dans les rues, emmitouflés dans vos écharpes et doudounes. La neige va être présente, très présentes. Attention au verglas et aux boules de neiges perdues.

Partagez

sunday morning {Al²}

Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


sunday morning {Al²} Empty
MessageSujet: sunday morning {Al²} sunday morning {Al²} EmptyJeu 7 Mar - 0:31


( sunday morning  )
@Allison Holland

La voix d’enfant écorchée de Finn l’humain résonne encore dans la chambre, les tonalités chaotiques s’accrochent à tes tympans, mélange d’un timbre sympathique et crispant. Le rire rauque du chien jaune vient s’emmêler et les notes s’accordent ensemble pour soulever difficilement tes paupières. Ta main glisse sur la place vide, tes doigts cherchent le clavier et la touche espace mets enfin un terme à l’épisode qui tournait encore. Tes épaules se lèvent vers le ciel, déforment ton dos en une épave humaine, tâchée et faussement fragile, la nuque coulante, la tête encore à l’abandon dans l’oreiller, le flanc qui se plie sous l’effort des avant-bras. Un coup d’oeil sur l’écran fracassé, l’aube est encore présente, le soleil se réveille à peine et ta nuit fut plus courte que la sienne. La silhouette molle grimpe l’échelle de l’air, la colonne craque, se replace correctement entre tous les os, la fraîcheur de la pièce t’agresse déjà l’épiderme et finalement, c’est un pied après l’autre et la porte qui s’envole en silence. Le parquet murmure des salutations sous tes orteils, le matin a du mal à suivre le rythme de ta marche et la cuisine semble bien seule, même avec toi à l’intérieur. La cafetière s’active sous tes doigts blessés, ça ronronne, ça coule et ça fume, ça te réchauffe le corps avant même que le liquide ne passe la frontière de tes lèvres. T’étais d’humeur à boire du café, ce matin. Peut être parce que t’aimais jamais t’endormir avec une fille pour te réveiller seul le matin venu. A savoir. Même si c’était Lone, ça faisait toujours bizarre, la place vide à côté. Le bouton de la radio glisse, la voix de The Weeknd glisse sur le carrelage, secoue tes hanches dans un mouvement lascif, et les paroles grivoises sont éclipsées par le timbre mielleux du chanteur. Le mug entre les mains, ta silhouette tourbillonne, le café coule dans ta gorge, ton torse s’ondule et tu repenses à la dernière fille sur qui t’a craqué. Blonde, mystérieuse et surtout, qui ne t’a jamais rappelé. T’étais comme ça, fallait le dire. Prince charmant d’une nuit, premier déchet à la poubelle, dernier numéro qu’on compose. T’avais l’habitude maintenant. Et la chanson fait un fondu en noir, les yeux d’Allison transperce la bulle chaude. Tu râtes un battement. “Putain, Al’, tu m’as fait peur.”. Le bouton roule de nouveau pour faire taire la machine chantante. “Je t’ai pas réveillé, au moins ?




 

( Pando )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


sunday morning {Al²} Empty
MessageSujet: Re: sunday morning {Al²} sunday morning {Al²} EmptyJeu 7 Mar - 1:56

Un rire franc attaque l’air et le fend, il est très tôt, la voilà bruyante, la créature agitée. Allison passe une main tendre sur la tête d’Alekseï pour y laisser une caresse. « T’as vu un fantôme? » La fatigue ne semble pas l’atteindre, elle est en dehors du décor du matin, une robe aux fils dorés et à demi transparente, tenue de travail qui n’a pas l’air de l’avoir quittée une seule seconde, comme si elle s’était attardée… jusque la fin de la nuit, une première incohérence — elle n’a pas dormi ici. Allison n’a peut-être pas enregistré que l’appartement est un endroit qu’elle appellera vite un chez soi.

Elle échappe rapidement à l’espace dans lequel son ami peut la saisir et l’interroger, d’abord parce qu’elle s’est glissée dans le salon, ensuite parce qu’elle se débarrasse de ses vêtements et se précipite dans une fringue qui n’est pas la sienne abandonnée sur le canapé, tout pour sortir de cette robe. — La revoilà un quart de seconde, les mèches d’ange électriques, les contours tirés de blancheur — et le sommeil venant à manquer.

Allison titube de nouveau en direction d’Alekseï et dès qu’il est dans le radar de la jeune femme elle l’attrape au vol mais peine à atterrir complètement, les coudes qui s’appuient déjà sur le plan de travail. Difficile de relier cette image à une autre, elle se souvient avoir été avec Alekseï sans vraiment l’avoir été, dans l’interférence d’un écran, avec la distance des mots tapés, quelques fois en bonus le son de sa voix, c’était un rapprochement imprévu après de longs rendez-vous sur le fil du web et elle n’avait pas de quoi se cacher, voilà pourquoi, seule, en face à face elle était bien plus en sécurité dans le silence et lui, était bien plus imposant que dans l’anonymat d’une discussion en ligne.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


sunday morning {Al²} Empty
MessageSujet: Re: sunday morning {Al²} sunday morning {Al²} EmptySam 9 Mar - 19:25


( sunday morning  )
@Allison Holland

Les reflets dorés t’aveuglent, brouillent les pistes des connexions cardiaques, la brume d’un souvenir déforme le visage d’Allison et l’espace d’un instant, t’as l’impression de voir quelqu’un d’autre. Fallait que t’arrêtes, Aleks. Le coeur qui s’emballe quand tu penses à la blonde en détresse, cette même blonde qui ne donne plus de signe de vie depuis, la vie continue et elle t’a probablement déjà oublié, la Cendrillon qui gisait sur le trottoir. “Non, haha, pas du tout. C’est juste que … j’t’ai prise pour quelqu’un d’autre, c’est tout.”. Et elle s’envole, comme toutes les autres. Mais Allison, même si elle à l’âme fugace, quelque part t’as le pressentiment qu’elle reviendra toujours. Tu aperçois un bout de silhouette à travers l’encadrement de la porte, un bout de peau, un bout de féminité et une contemplation qui se noie dans ton café quand la demoiselle se retourne. Allison, pendant longtemps, ce n’était qu’un pseudo parmi d’autres. Un amas de lettres pixelisés qui s’est un jour affiché sur l’écran du portable de ta meuf. Des messages, par millier, des photos, des courbes qui caressent les contours de l’appareil, l’arrogance de l’infidèle et le réconfort de l’amante. Une amitié d’abord bancale, déséquilibré, colère épuisée et tristesse indifférente, tu t’es laissé entraîner par le charme de l’inconnue avec qui tu partageais ta copine. Et les nuits sont devenues interminables, l’obscurité de la chambre était tachée de la luminosité réduite du téléphone. La bulle virtuelle était devenue un refuge pour ton coeur continuellement en travaux, et le contact de sa main dans la tienne n’a fait que renforcer la confiance qui s’était installée. Alors tu la regardes, sans rien dire, son visage en face du tien, et tu repenses à toutes ces choses qui font qu’aujourd’hui, sa chambre est à côté de la tienne. “En fait, j’ai rencontré une fille, y’a un moment. J’ai cru que c’était elle qui venait pour moi. Mais elle m’a jamais rappelé donc peut être que c’est juste moi qui m’faisait des idées.”. Pour changer, hein. Le café tiède coule de nouveau, réchauffe un peu ce corps froid que tu portes à bout de bras, ta silhouette s’éloigne de celle d’Allison. “Un café ? J’en ai un peu marre des céréales en ce moment. J’deviens un vrai adulte, tu croies ?”. Peut être que comme ça, t’arriveras à garder une fille dans ton lit plus d’une nuit. Et non, Lone, ça compte pas.




 

( Pando )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


sunday morning {Al²} Empty
MessageSujet: Re: sunday morning {Al²} sunday morning {Al²} EmptySam 9 Mar - 19:57

Elle? Confondue? Elle ne peut pas lui en vouloir. Souvent elle remarque les hommes au club plus gris que les autres, enfoncés dans une pseudo-passivité, ils restent sur le même verre toute la soirée à discuter football américain et jeux de cartes suintant les dollars. Derrière ils ont sans doute la mélancolie des années, la bile pourpre ou le sang en train de coaguler dangereusement vers la mort; et ils sont noyés dans le souvenir, le souvenir de quoi elle ne sait pas. En tout cas c’est chez les filles qu’ils trouvent le réconfort et si elle participe au ballet tordu de ces vieux gars solitaires, c’est pour une bonne raison, c’est qu’elle évoque, c’est qu’elle stimule.

Allison fait la moue et soulève le menton d’Alekseï du bout du doigt: « Ouais, un adulte beau comme un camion, dis qu’est-ce-que tu me fais là? T’as pas confiance? » Elle secoue la tête et se glisse jusqu’au frigidaire pour trouver très religieusement une pile de yaourts au fond qu’elle tire avec empressement avant de les poser sur la table. « Tu sais parfois t’es aveugle. »

Elle retire l’opercule, plante une cuillère dans le pot et se retient de rire mais c’est un échec. Il était pareil à l’écrit à l’époque, l’entendre tout réitérer de vive voix, ça la ramenait des années en arrière quand elle n’était pas non plus capable d’aller au-delà d’un coup de fil jamais passé. Elle s’étirait ensuite, espèce de chat farouche qui ne savait pas être suffisamment explicite pour satisfaire son auditoire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


sunday morning {Al²} Empty
MessageSujet: Re: sunday morning {Al²} sunday morning {Al²} EmptyDim 10 Mar - 0:44


( sunday morning  )
@Allison Holland

La confiance, quand il s’agissait de péter la gueule de mecs qui faisaient trois fois ta taille, t’en avais. La confiance, quand il s’agissait de gérer les problèmes des autres, t’en avais. Mais la confiance, quand tu regardais une fille dans les yeux et que ton coeur s’mettait à danser la macarena, tout de suite, t’en avais plus une goutte. Depuis quand t’étais comme ça, Aleks ? Au collège, les filles s’intéressent pas aux brutes dans ton genre. Au lycée, certaines en ont peur, d’autres veulent les soulever. Dommage que t’es pas resté assez longtemps pour bien en profiter. Puis tu l’as rencontré. Elle était charmante, dès que tu plongeais tes yeux dans les siens, ça te retournait le cerveau. T’étais envouté. “J’sais pas. La crise de la trentaine en avance, peut être ? J’crois que parfois, j’me sens juste un peu seul. Comme tout le monde, j’pense.”. En général, il suffisait de rencontrer quelqu’un, de se consoler mutuellement pour cette solitude, puis ça s’termine et on reprend la mélancolie originelle. Ainsi de suite. Sauf que toi, t’avais plus envie de ça. C’était bien beau de s’endormir avec une belle meuf puis de se réveiller tout seul. Y’en a que ça fait rêver. Mais pas toi. Toi, t’as envie d’une femme qui t’aime. Puis peut être que si elle accepte, tu lui passeras la bague au doigt, même. Et t’inviteras tous tes potes -ce qui sera vite réglé, ils se comptent sur les doigts d’une main, fais pas genre- et peut être que ça sera le plus beau jour de ta vie. En attendant, le rire d’Allison te ramène à la réalité et tu peux pas t’empêcher d’hausser les épaules. “Comment ça “aveugle” ? Avec les meufs, tu veux dire ? Non parce que, si je l’étais vraiment, on s’taperait toujours la même nana, toi et moi. Enfin toi, peut être pas. Mais moi, oui.”. Tu lui lances un sourire suffisant. Provocation ou simple constatation, tu te contentes de terminer ton café comme seule réponse, le regard fixé à celui de la blonde.




 

( Pando )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


sunday morning {Al²} Empty
MessageSujet: Re: sunday morning {Al²} sunday morning {Al²} EmptyDim 10 Mar - 15:54

Abonnée à la carte solitaire-par-habitude, Allison se retenait de parler d’être seul et de le vivre bien. Elle ne lui a pas parlé des jours passés entre les stations service de plusieurs Etats ou de la tête de son frère quand elle a décidé de remplir un sac de l’armée de vêtements pour le jeter dans le coffre de la voiture offerte à ses seize ans comme une grande partie des blancs-américains suffisants. Allison avait plongé dans les heures sans personne, des fois persuadée qu’elle aurait pu continuer à courir sur des kilomètres et des kilomètres quitte à ne rien revivre d’inhumain.

Elle hausse les épaules alors, elle se concentre sur la couleur du café dans la machine. « Si elle avait pas été dans le coin je t’aurais pas rencontré tu sais donc bon. » Elle était pas du genre à baisser les yeux, quand ça devenait personnel en revanche c’était inévitable. Il n’irait pas fouiller tout au fond du carton émotionnel ça jamais, mais à la surface parfois c’est comme s’il ne savait pas ouvrir les yeux et le silence qui s’en suivit devenait vite problématique.

Allison espérait trouver le courage de quitter le confort de Wauwatosa mais plus les jours passaient plus il lui semblait que le but était inatteignable, que dans les drames de ces deux garçons partageant un appartement avec elle ou ceux des voisins elle trouvait une espèce de connexion logique et absolument contraignante. Ça devenait évident qu’elle ne partirait pas de sitôt. « Je t'aimais c'est ça qui fait que t'es aveugle. » Le sourire de la blonde est railleur mais la bile commence à lui remplir le bide aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


sunday morning {Al²} Empty
MessageSujet: Re: sunday morning {Al²} sunday morning {Al²} EmptyDim 10 Mar - 16:37


( sunday morning  )
@Allison Holland

T’étais toujours le premier à dire “Je t’aime”. Le premier à avoir le coeur qui s’emballe, la tête qui s’embrouille, l’âme qui se déchire. Tu vivais d’amour, tu t’y accrochais comme si ta vie en dépendait et pourtant, les papillons finissaient par brûler contre l’ampoule grésillante de la réalité. Les douces langues qui murmuraient des mots doux révèlent toujours leur nature reptilienne et la vipère se resserre autour de ta gorge à mesure que tes larmes débordent de tes yeux. Et elles coulent, elles coulent si abondamment que tu t’y noies, le seul moyen de survivre, c’est de t’accrocher à un autre souffle, une bouée de sauvetage qui te fera couler de nouveau. Ainsi de suite. Ton seul espoir est que tu arrives à respirer un peu plus que la dernière chute. Allison, c’était le trésor mystérieux que tu avais découvert alors que les profondeurs de l’océan enterraient déjà ton corps. Si brillante, si inaccessible, tu aurais donner ton souffle pour la faire remonter à la surface, pour que le monde entier puisse l’admirer comme toi tu le fais. “C’est le seul point positif que je garde de cette période. Toi.”. Le café t’a réchauffé les membres mais l’amertume colle à ta langue. La porte du placard grince, tu en sors deux verres avant d’aller fouiller le frigo à la recherche de jus d’orange. Le liquide coloré glisse dans les récipients, tu tends le sien à Allison, tes lèvres trempent déjà dans l’acidité de l’agrume. Ça coule dans ta gorge, tranquillement, puis les mots de la Blonde dévient la trajectoire. Tu tousses, le rouge te monte aux joues, tu poses le verre sur la paillasse en essayant d’articuler une réponse. “T’es sérieuse ? P-Plaisante pas avec ce genre de trucs, Al’. C’est important, pour moi. Je prends pas ça à la légère.”. T’étais pas en colère. Comment tu pouvais l’être, contre elle, qui plus est ? Le fait est que si elle t’avait dit ces mots quelques mois plus tôt, tu l’aurais cru. Parce que dans l’histoire, c’est pas toi l’aveugle qui ne voit pas les sentiments des autres. C’est elle qui ferme les yeux devant les tiens. Aleks, quand est-ce que tu vas arrêter de te poser en victime et agir ? Continue de chercher la réponse pendant que tes crushs se tapent d’autres gars, t’as raison.




 

( Pando )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


sunday morning {Al²} Empty
MessageSujet: Re: sunday morning {Al²} sunday morning {Al²} EmptyDim 10 Mar - 16:52

« Ah-ah mais je t’assure je plaisante pas. » Elle saute de son tabouret, fixe les verres pleins un instant. « C’est dingue ça, quand on dit rien on nous explique que les gens veulent voir ça écrit noir sur blanc mais en plus quand le message est passé il est pris à la légère. » Allison croisait les bras s’obligeant à ravaler un court soupir. La nature craintive des hommes la fatiguait énormément, elle savait que l’honnêteté ça ne sauvait aucune conversation mais à ce point, ça l’emmerdait, autant que la ligne sur son front commençait à se tordre de pair avec sa bouche rouge bien comme il faut.
Pas besoin d’être un génie pour savoir qu’Alekseï ballottait entre les mains qui lui étaient tendues, tous les deux savaient d’où le dommage venait mais hélas, ça prenait plus qu’une courte convalescence sociale pour se remettre. Allison n’avait pas d’excuses non plus, elle était devenue moins bavarde avec le temps n’ayant pas la patience des courses poursuites avec le potentiel partenaire… Au bout d’un moment elle coupait à travers champ parce qu’elle trouvait absurde que tout se résume à des tourners-autour.
Surtout elle avait rencontré son adonis et à partir de là le peu de tendresse qu’elle arrivait à entretenir pour Alekseï Morgan avait réussi à se laisser cramer par les mains brûlantes de celui qui avait réussi à la jeter dans le vide, pour toujours probablement.
Nash. L'enfoiré. Les joues d'Allison chauffaient dangereusement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


sunday morning {Al²} Empty
MessageSujet: Re: sunday morning {Al²} sunday morning {Al²} EmptyDim 10 Mar - 18:43


( sunday morning  )
@Allison Holland

Les filles comme Allison, on se dit qu’elles peuvent rire de tout. Moquerie de l’amour, blague sentimentale, t’en as connu des blondes comme elles qui ont écrasé tes états d’âme sans pitié, laissant leurs rires vicieux lacérer ce qu’il te reste de myocarde. Certaines te voient comme un prince charmant mais, là, t’as juste fait comme les autres mecs. T’as écouté que tes pensées, tes préjugés et tu la voies se refermer entre tes mains, s’échapper comme un courant d’air glaciale. “Désolé, Al’. J’aurais dû te prendre au sérieux, pardon.”. L’eau coule sur ton verre, le liquide vaisselle rend la matière glissante et gluante. Mousse légère, savonneuse, tu ne comprends pas le fonctionnement de l’amour, quand t’y penses. Quand t’étais amoureux d’une fille, soit elle ne t’aimait pas, soit elle ne t’aimait plus, soit elle ne t’aimait pas encore. Le timing, c’était vraiment pas ton truc. C’était peut être pour ça que Kenzie avait jamais rappelé. Kenzie et toutes les autres. Un soupire t’échappe. “De toutes façons, t’as utilisé le passé. C’est que c’est plus le cas. C’est dommage, j’ai manqué ma chance.”. Tu la regardes dans les yeux puis tu repenses à l’époque où Allison n’était qu’un pseudo sur un écran. Tu le sentais déjà, ton coeur qui aboyait comme un chien enragé. Tu sentais aussi la plaie toute fraîche de l’infidélité. T’aurais pu faire le premier pas, t’aurais pu passer au dessus de toute cette histoire de cyber-liaison. Mais à l’époque, t’en as pas été capable. Et elle a pas fait le premier pas non plus. Maintenant, le train était passé. Mais tu savais très bien qu’elle sortirait jamais de ta vie. T’avais besoin d’elle. Après tout, c’était ta Al’. Ta silhouette se rapproche, ta main se pose au milieu de cette crinière blonde. “Si le prochain est aussi aveugle que moi, hésites pas à me le dire, que j’lui pète les genoux.”. Prince charmant aux poings vengeurs, tu pouvais pas échapper à cette image, au final. T’étais un peu frustré par toutes les informations que t’étais en train d’assimiler. Mais t’inquiètes pas, Aleks. Tu la trouveras, ta princesse.



 

( Pando )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


sunday morning {Al²} Empty
MessageSujet: Re: sunday morning {Al²} sunday morning {Al²} EmptyDim 10 Mar - 21:35

« Mais oui c’était y a longtemps, ça change rien. Ça n’empêche que c’était là. » Le bourdonnement qu’Allison tente d’ignorer appuie contre sa tête et elle descend le verre servi par Alekseï pour reprendre en contenance, le calme de l’appartement ne laissait transparaître que le grand écart causé par les années, celui qui semblait se creuser pour tout le monde, pour n’importe qui. Elle semblait incapable d’aller au bout des choses et elle ne se blâmait pas particulièrement, persuadée que c’était le raccourci vers la fin du monde, et elle était son monde tout entier à elle-même, c’est ça, seulement ça qu’elle se devait d’être. Enfin, alors qu’ils étaient proches et seuls dans la cuisine, elle s’approchait et écrasait un baiser sur les lèvres de Morgan, même s’il parlait comme le défendeur de tous les autres, c’était ce qu’elle voulait lui transmettre. Un peu comme une méchante infection qui passerait, un rappel à l’ordre, elle l’avait poussé et tout ce qu’il y avait la seconde d’après était la mousse sur le revers de la main d’Alekseï, la bouche qui éclate contre la sienne en un bruit familier, ça fait trop longtemps qu’elle n’a embrassé personne.

« C’est ça de gagné. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


sunday morning {Al²} Empty
MessageSujet: Re: sunday morning {Al²} sunday morning {Al²} EmptyLun 11 Mar - 18:03


( sunday morning  )
@Allison Holland

Parfois, les choses vont trop vite. Ça te passe sous le nez, ça aveugle tes yeux, ça te fait pas mal sur le coup puis tu te réveilles avec la tête pleine de regrets et de réflexions sans fins. Et quand elle t’embrasse, y’a comme un arrêt dans l’espace. T’es là, comme un con, à pas fermer les yeux, les mains suspendues dans l’air, ton corps s’est mis en pause et pendant ce petit laps de temps, tu t’es noyé dans une vague de pensées. Souvenirs de conversations, mots échangés entre deux pauses communes, regards complices, rires partagés, pensées au coucher, imagination qui a longtemps débordé pour stimuler le coeur en fleur d’une brute inoffensive. Et finalement, les lèvres t’abandonnent et la réalité te frappe en pleine face. Allison, elle a à peine le temps de terminer sa phrase que ta silhouette agit seule. Une conscience propre qui reprend le baiser, qui fait glisser tes mains contre ses joues et pour une fois, tu profites juste du moment sans penser aux conséquences. Parce que tu en avais envie. Depuis longtemps. Et que si tu l’avais pas fait, t’aurais regretté, comme d’habitude. Et la rupture du contact se fait d’un coup, le manque d’air enclenche la respiration instantanée, tu la regardes en déglutissant. “Désolé. ‘Fallait que je le fasse.”. Puis tu prends son verre et tu retournes à ta vaisselle, l’air de rien. Fais pas genre, Aleks, si elle était pas juste à côté de toi, tu serais devenu tout rouge. Mais, au final, y’a comme un poids qui s’enlève de tes épaules, tu te sens plus léger. Ça te fait réaliser à quel point ça t’avait manqué, d’embrasser une fille. Chaque fois, t’avais peur qu’elle te repousse ou même qu’elle prenne peur, qu’elle se trompe sur tes intentions. Du coup, tu laissais passer tes chances, tu laissais les filles faire le premier pas, et elles, elles osaient pas forcément le faire non plus. Peut être qu’à partir de maintenant, ça sera différent. Et le seul bruit qu’on entend, c’est l’eau qui coule dans l’évier, sans que tu trouve comment relancer la conversation.



 

( Pando )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


sunday morning {Al²} Empty
MessageSujet: Re: sunday morning {Al²} sunday morning {Al²} EmptyMar 12 Mar - 0:11

Les rencontres dans un baiser, ça personne n’y échappait, à tous les âges la sensation cherchait à tuer le corps, à l’embraser une demi-seconde avant d’envoyer valser la gravité et les consciences. Plus personne ne pensait aux factures quand la langue de quelqu’un touchait à leurs canines, non. Plus personne ne se disait être seul, à part si les alcools avaient traîné par là, on préférait se toucher aux joues, s’arrêter aux épaules, parfois bousculer les côtes avec le revers d’une main et le pouce parcourait le reste de la mâchoire, et les angoisses se noyaient une seconde. Puis le dialogue venait et quand le dialogue venait, la tête sortait de l’eau, il avait pourtant été très honnête avant de s’écraser dans le silence.

Allison passa sur ses lèvres rapidement dans la réaction automatique, le bas de son visage s’était réveillé après des mois de sommeil. Elle veut lui dire quelque chose de vrai en retour. « J’sais que tu veux nouer quelqu’un autour de ton petit doigt mais je t’assure que tu t’en sors vraiment pas mal. Si ça tenait pas à cette abrutie d’première, j’aurais personne. Et j’crois que tu le vois tu m’as quand tu veux. Dans quel sens on s’en fout un peu. »

La serveuse marquait un silence, elle en avait vu des tas de gens seuls. « J’te laisserai pas tout seul. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


sunday morning {Al²} Empty
MessageSujet: Re: sunday morning {Al²} sunday morning {Al²} EmptyMar 12 Mar - 19:52


( sunday morning  )
@Allison Holland

Parfois, t’oubliais que l’amour n’était pas un vulgaire morceau d’argile sec. L’amour, c’est un concept insaisissable, mystérieux, incontrôlable. Un nuage de fumée envoûtant qui t’enveloppe, une unique inspiration est inoffensive mais dès que la brume déborde de tes poumons, t’es foutu. L’addiction commence, t’arrives plus à respirer normalement, t’as besoin de plus que ça, encore, et tu pourrais t’arracher la gorge pour une taffe de plus. Mais t’es toujours dans l’extrême, tu te contentes jamais d’un doigt, tu dois arracher des dizaines de bras pour être satisfait et c’est comme ça que ça dégénère, à chaque fois. Pourtant, tu pourrais te contenter d’un soupçon, d’un amour simple, un amour de tous les jours, un truc qui dure toute la vie, un simple sourire, la confiance qui lie deux mains entre elles sans que les yeux ne se croisent. L’eau a arrêté de couler dans l’évier mais tes mains sont encore humides. Tu finis par la regarder, le sourire au coin des lèvres. Tu t’en foutais du sens de ses mots, tu t’en foutais que ce soit clair ou non entre vous, que ce soit sérieux ou non, ça changeait rien au fait qu’elle était importante. Tes bras l’enlacent, innocence de gamins, douceur du dimanche matin, tu pousses presque un soupir. “Encore heureux. Tu te débarrasseras pas de moi aussi facilement, toi non plus.”. Puis, alors que tu t’écartes, tu viens essuyer tes doigts trempés sur son visage, l’éclat de rire qui explose contre le carrelage de la cuisine. “Fais attention, je risque de te rendre aussi niaise que moi.”. Ta main s’élance de nouveau dans sa chevelure dorée et tu finis par baisser les yeux sur ses vêtements. “C’est pas le t-shirt de Sam, ça ?



 

( Pando )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


sunday morning {Al²} Empty
MessageSujet: Re: sunday morning {Al²} sunday morning {Al²} EmptyMer 20 Mar - 1:09

Haussement d'épaules. Allison est de ces enfants qui ne réfléchissent pas avant d'agir, qui auraient trop de regrets souvent, les tétanisés n'arrêtent pas de se pencher au bord du précipice pour se rendre compte de la hauteur de la chute. Autant sauter?

- Peut-être.

Peut-être que c'est les fringues du gars de la chambre d'à côté, peut-être pas, elle a le sourire mort-né sur la joue qui grimpe et qui s'épuise très vite. Elle n'a pas très bonne mémoire mais après tout ils ne sont que trois ici si l'on retire les débarquements clandestins. Ce n'est ni à Alekseï ni à elle, ils ne sont plus tous seuls, pas laissés au dépourvu. Aucun message lu, jamais répondu. Elle repense à la cuisine de la maison, Papa installé près de l'évier, le journal abaissé, Maman en train de faire à moitié les comptes, à moitié des sandwichs. Elle s'apprête à reprendre les cours pour devenir infirmière à domicile, les cauchemars de Papa diminuent, le frère d'Allison parle même de passer à la maison... Voilà l'amour, leur petit cercle réuni ou presque réuni, le t-shirt presque de Sam, presque pas à lui. Allison s'essuie le visage du revers de la main.

- Ris pas si fort tu vas l'réveiller avec ta voix de dessin animé. Tu regardais quoi? Ahh, là tu veux regarder mes fesses? Oui j'comprends, allez.

Allison est un petit spectacle, histoire d'en cacher un autre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


sunday morning {Al²} Empty
MessageSujet: Re: sunday morning {Al²} sunday morning {Al²} EmptyMar 26 Mar - 23:40


( sunday morning  )
@Allison Holland

Un moment, tu te surprends à imaginer Sam et Allison ensemble. T’y penses et tu sais pas quoi en penser. D’un côté, Sam était un mec bien, parfois un peu lourd, parfois un peu volatile, mais un mec bien quand même. Tu le revois avec Béatrice, courtoisie maladroite, complicité libidineuse, un duo particulier, succession de pas qui se suivent dans une danse loufoque. Les romances que tu voies dans les comédies, terré au fond du cinéma, avec ton pot de pop corn à moitié vide et ton coke tiède, la place d’à côté complètement vide. Sam, il pouvait être ce genre de gars. Mais d’un autre côté, c’était Allison. Ambiguïté jamais épuisée, gravité déréglé par les aléas de la vie, t’aurais pu te réveiller à ses côtés si t’étais pas ce genre de gars. Les imaginer ensemble, ça te dérangeait pas. Mais y’avait un arrière goût étrange qui brûlait le bout de ta langue. Jalousie imaginaire s’évapore avec le petit numéro de la blonde, la plante de tes pieds colle au carrelage avant de rencontrer le parquet du couloir. “Je ne vois absolument pas de quoi tu parles, Al’.”. Tu joues les innocents avant de lui lancer un regard suffisant. “Puis, j’mate déjà tes fesses au boulot, je laisse le privilège de la maison à Sam.”. Clin d’oeil, rictus vicieux, on pourrait presque croire que tu sais flirter, Aleks. Tes doigts dévalent sur tes épaules pour glisser dans ton dos, saisissent le tissu et tirent sur ton t-shirt, la peau abîmée respire. “Je vais me doucher. Et, je ne suis pas Sam. Si tu rentres sans toquer, je te fais dégager à coup de pied dans l’cul, aussi bien foutu soit-il.”. Ta silhouette disparaît, ton rire continue d’imprégner les murs de l’appartement. Ça tape sur la porte de l’endormi. “SAM, DIS LUI QUE J’AI PAS UNE VOIX DE DESSINS ANIMÉS STP”. Et l’eau coule déjà dans la cabine.



 

( Pando )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


sunday morning {Al²} Empty
MessageSujet: Re: sunday morning {Al²} sunday morning {Al²} Empty

Revenir en haut Aller en bas
sunday morning {Al²}
Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERYTHING IS FINE :: LAST JUDGEMENT :: - archives :: saison 1 :: rps-
Sauter vers:
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser