AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
CALENDRIER / 01.11.2019 ! Grand retour du forum après plusieurs semaines de maintenance. 16.10.2019 ! Retour de Adokoa (Pauline) dans le staff. 31.07.2019 : Réouverture du forum. Installation de la onzième version par Flames. Arrivée du nouveau PNJ The Devil. 11.07.2019 : Annonce du retour du forum, rédaction d'un nouveau contexte. 01.05.2019 : Fermeture du forum. 14.04.2019 : Installation de la dixième version par Flames. 10.02.2019 : Installation de la neuvième version par Flames. Mise en place de l'animation Mini rp. 02.12.2018 : Installation de la huitième version par Flames. Mise en place de l'animation calendrier de l'avent. 13.10.2018 : Installation de la septième version par Passenger. Mise en place du nouveau contexte Second Chance. Melvin Brock (Marie) rejoint le staff. 10.10.2018 : le forum fête son premier anniversaire.15.07.2018 : Installation de la sixième version par Passenger. . 01.07.2018 : le forum atteint les 100.000 messages. 12.05.2018 : Installation de la cinquième version par Passenger. 17.03.2018 : Installation de la quatrième version par Adoko. Mise en place de la partie Instagram et lancement de l'animation Zodiac. 20.01.2018 : Installation de la troisième version par Passenger et lancement du jeu Game of chance. 02.12.2017 : Installation de la deuxième version réalisée par Passenger. Mise en place des parties communication et graphisme. 09.11.2017 : Dani Brock (Pauline) rejoint le staff. 23.10.2017 : Effie Gardner (Lélia) rejoint le staff. 10.10.2017 : Ouverture officielle du forum. 03.10.2017 : Installation de la première version par Passenger 01.10.2017 : Création du forum. .
liens recherchés
------------------

WINTER TOGETHER / L'hiver arrive. Il est là plus tôt que les autres années et il est déjà rude. Les premières neiges parsèment les trottoirs de Wauwatosa. La ville et ses habitants ont toujours pris soin de leur commune. Ils aiment la voir briller de mille feux en attendant l'arrivée du père Noël. On est plus surpris de voir apparaître les premières guirlandes qui clignotent à travers les vitrines alléchantes et gourmandes. Les pâtisseries donnent envie. Les manteaux et les écharpes viennent couvrir nos tenues de mi saison. Cette année et encore plus que les autres années, Wauwatosa va aider ceux qui en ont besoin. Et en plus notre belle ville va s'illuminer et devenir la plus belle. Des concours de décorations, de sapins par exemples. Ces arbres vont éblouir les allées principales avant d'aller egayer les demeures plus austères. Hopitaux, orphelinats ou prisons aux alentours. Vous l'avez compris, c'est la solidarité qui va être au centre des fêtes. Comme chaque année le grand bal de Noël vous invitera à vêtir vos plus belles tenues et pour la bonne cause. Déambulez dans les rues, emmitouflés dans vos écharpes et doudounes. La neige va être présente, très présentes. Attention au verglas et aux boules de neiges perdues.

Partagez

terminus (allison)

Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité


terminus (allison) Empty
MessageSujet: terminus (allison) terminus (allison) EmptyDim 17 Fév - 17:06

- terminus -
allison holland & sam muller


Il est fait grand froid. Des flocons de neige tombent depuis des heures, venant recouvrir ce parterre qui n'en finit plus de blanchir. Sa couleur immaculée se perfectionne simplement, pour pouvoir mieux scintiller quand le soleil viendra s'y cogner. Il est minuit passé et si les aiguilles de ta montre suivent le rythme exact du temps, il n'en est rien de tes pas. Ils tatônnent durement et frénétiquement pour retrouver les abords de cet abris-bus. Le prochain et dernier bus ne tardera point. Tu t'en assures une fois arrivé, un coup d'oeil sur l'horloge digitale un peu givrée de l'abri. Deux minutes et tu pourras t'engouffrais à l'intérieur. Tu n'as pas la force et surtout l'absence de courage pour marcher jusqu'à ton appartement. Tu rêves de la chaleur de ton lit et tu prends ton mal en patience, tandis qu'une bourrasque s'invite par malheur dans le col de ton sweet. Tu as en honneur l'hiver, bien que le froid puisse être une bonne raison pour inviter à se réchauffer sous la couette. Tu aggripes la capuche de ton sweet couplée à celle de ton manteau pour te protéger du froid. Les quelques flocons de neige qui s'étaient échoués te faisant claquer des dent. Les bras croisés contre ton torse, tu tapes du pied avec impatience. Le vent souffle, les flocons en bourrasque et tu plisses les yeux pour voir au travers. Une silhouette semble se presser vers toi. Et tu ne l'as point reconnu encore.

@Allison Holland
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


terminus (allison) Empty
MessageSujet: Re: terminus (allison) terminus (allison) EmptyVen 22 Fév - 17:15

- terminus -
Walk me home in the dead of night
I can't be alone with all that's on my mind


Les sequins font des centaines de points affolés d’argent sous le manteau d’Allison. Elle était rouge de partout, la peau très blanche qui marquait facilement, impossible avec ce temps de ne pas tourner écarlate surtout sur le haut des joues, elle ressemble a une enfant qu’on a profondément vexé, qui s’est pris la raclée de sa vie même. C’est vrai on pourrait la prendre pour une mioche, elle a le visage jeune, on pourrait si elle n’était pas habillée dans un maillot haute couture et les jambes nues. Encore trop remontée pour avoir froid la blonde traverse les rues désertes dans ses bottes aluminium, ses paupières battent sous les paillettes qu’elle n’a pas eu le temps d’enlever. Elle laisse la conversation manquée lui remonter dans la gorge sans rien laisser sortir ce qui explique qu’elle secoue la tête et que ses bras sont bien croisés contre son corps, ça et le fait qu’il fasse une température à congeler sur place. Allison grommelle quelques obscénités, des trucs qu’on ne l’imaginerait pas dire sous ses airs de perfection et quand elle atteint l’arrêt de bus, elle se dit qu’elle est sauvée, mais voilà, elle a déjà sacrément renversé les sabliers du karma et le sable s’écoule quand elle s’installe sous le petit toit inutile du stop. Le vent souffle bien, au début, on dirait qu’elle va ignorer le grand personnage à sa gauche, et puis elle dégage ses cheveux comme elle peu de la bourrasque: « Sam, tu rentres tard. T'as pas froid? »


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


terminus (allison) Empty
MessageSujet: Re: terminus (allison) terminus (allison) EmptyVen 22 Fév - 17:55

Il y a des choses qui attirent ton regard plus que n'importe quoi d'autre. Par exemple, il y a ces sourires sincères et hilares qui étirent les lèvres des jolies femmes. Comme aussi leur façon de se toucher les cheveux, dégageant ainsi une nuque inspirante. A ce moment précis, ce sont ses jambes qui attirent toute ton attention. Tu ne te demandes pas pourquoi cette femme a eu l'idée de sortir ses gambettes malgré la météo. Non, tu te préoccupes surtout de leur mouvement, du balancement de ses hanches. Comme hypnotisé, et du coin de l'oeil - question de respect. Ce n'est pas rassurant de se faire reluquer par un homme à la nuit tombée. Tu ne veux pas passer pour le violeur que tu n'es point. Tu serais plutôt du genre à venir en aide à celle qui se font agresser, quitte à prendre cher si le bonhomme est plus costaud que toi. Tu préfères de loin t'en prendre une, risquer ta peau, que laisser ces femmes à leur sort. C'est seulement quand la lumière du réverbère vient éclairer le visage de la Belle que tu te rends compte que tu la connais. C'est Allison, ta colocataire. Il est vrai que tu avais eu vent - par Aleksei, qu'elle bossait au même endroit que lui. Tu avais eu écho de son poste, sans réellement t'attarder sur les détails non plus. Un fin sourire étire tes lèvres quand la voix de Alli résonne dans la nuit : "Sam, tu rentres tard. T'as pas froid ?" Tu pivotes sur tes talons pour mieux la voir. Toujours les mains dans les poches de ta veste. ''Toi aussi, tu rentres tard. Je pourrais te retourner la question Alli.'' Tu viens poser tes fesses sur la place à côté d'elle, dans l'optique de t'abriter mieux du froid. Mais cela ne marche guère tellement cela souffle. Tu guettes l'arrivée du bus, et tu crois apercevoir ses phares. Allélujah ! Une fois les portes ouvertes devant vous, tu invites Alli à passer d'abord. Gentleman que tu es. Et tu luttes, c'est vrai pour ne pas regarder ses hanches quand elle monte. Tu te concentres sur sa paire de talons à la place, te demandant bien comment elles font pour marcher avec. Ô les femmes ! Un coup d'oeil par dessus son épaule, tu te rends compte que quelques personnes sont présentes. Tu les balayes discrètement, surveillant le regard appuyé d'un homme dans le fond du bus. ''On se met là ?'' Au milieu du bus, environ. Tu t'engouffres côté fenêtre et l'attires avec toi, d'une main protectrice sur son épaule.

@Allison Holland
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


terminus (allison) Empty
MessageSujet: Re: terminus (allison) terminus (allison) EmptyVen 22 Fév - 21:54

Un clin d’oeil et elle enfonce le nez dans son manteau. Il peut voir ses bottes scintiller quand elle grimpe sur son invitation, elle fait un mouvement de tête en direction du chauffeur. Allison ça n’a jamais été la plus polie sur Terre, d’ailleurs elle veut s’enfoncer dans le bus et disparaître entre deux sièges parce que les transports en commun entretiennent ce silence assez étouffant. Ils peuvent entendre le bruit du moteur quand Allison opine du chef et se met là où Sam lui propose de s’installer. Il a avec lui le même élan bienveillant que derrière son bar. C’est un bout du personnage, au final. Elle se posait la question mais il est sans doute né pour le job. Il a la gentillesse intouchable, il a la gentillesse que personne n’a eu l’air de tordre dans tous les sens, ou bien il s’obstine, il prend les virages comme le navire de leur conducteur fait.

Quand elle s’assied bien sûr elle tente de ramener le manteau contre elle, elle raconterait bien toute l’histoire du début au milieu, peut-être même jusque la fin mais elle n’était pas du genre à se justifier surtout pas devant Sam. Parce que Sam c’était le bienheureux, il avait sa jolie routine, voilà pourquoi il avait sa place bien confortable dans le bus et qu’elle était la fille dérangée qui se trimballait en petite tenue argentée à la fin du service. Alors oui pour un film de gangster c’est probablement la toile peinte idéale, pour Allison c’est un dialogue de plus qu’elle préférerait ne pas avoir. Maintenant elle renifle, son corps gère le changement de température comme il peut. « Tu passes pas mal de temps dans ton bar. Tu l’aimes à ce point? »

C’était presque une question posée sentimentalement, histoire qu’il s’interroge vraiment, qu’il ne se mette pas à réfléchir à elle, au bizarre de la rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


terminus (allison) Empty
MessageSujet: Re: terminus (allison) terminus (allison) EmptyVen 22 Fév - 22:13

Le bus a reprit sa route il y a cinq minutes. Il y a ces odeurs que l’on reconnait bien. Celle des sièges autos en simili-cuir, celle des rideaux délavés qui habillent quelques fenêtres chanceuses et puis celle du sol en lino. A celles-ci, rajoutez les parfums différents des uns et des autres, quand vous êtes chanceux et que cela ne s’avère pas être l’odeur désagréable de transpiration. Si tu entends très bien les roulements de pneus sur le bitume, le bourdonnement du moteur vient aussi à tes oreilles. Bercé surtout par le parfum floral de Alli, tu regardes une seconde, ton reflet dans la vitre. La nuit au-dehors te rappelle que la journée est terminée, qu’il est temps de retrouver un endroit douillet. Endroit douillet qui s’avère être votre appartement. T’es bien heureux de l’avoir croisé, pour ne pas avoir à faire le trajet en solitaire. L’autobus s’arrête une première fois, trois personnes descendent et c’est reparti ! Un coup d’oeil dans le reflet d’une vitre te permet de constater que le gars du fond est toujours là. ’’Tu passes pas mal de temps dans ton bar. Tu l’aimes à ce point ?’’ Tu souris doucement, croisant son regard. ’’Je ne bossais pas normalement, mais mon patron m’a appelé. C’est mon parrain en fait.’’ Mais qu’importe, c’est probablement un détail qui ne l’intéresse pas plus que ça. ’’J’suis bien content de rentrer !’’ Machinalement, ton bras vient rejoindre le dossier de votre siège. Tu la vois qui tremble et tu souris. ’’Tu arrivais du taff toi aussi ?’’ Tu poses la question sans jugement. En vérité, cela sonne simplement comme une curiosité innocente. Ses vêtements n’étant point la cause de ton questionnement. (…) Troisième arrêt, le gars du fond descend à son tour. Le bus repartant de plus belle. Le prochain arrête étant le vôtre…et qui pourtant s’oublie dans votre esprit. Pris tout les deux dans la conversation, vous en oubliez votre arrivée et le véhicule file déjà loin d'ici.

@Allison Holland
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


terminus (allison) Empty
MessageSujet: Re: terminus (allison) terminus (allison) EmptyVen 22 Fév - 22:26

Ses rotules toutes rouges la font loucher mais elle suit le script de Sam qu’il arrive très bien à tisser par lui-même, c’est un de ces garçons qui a toujours de la conversation, alors ça lui sauve la vie à Allison, elle peut ruminer silencieusement l’histoire au club pendant qu’il parle. « Ouais, mais je bosse pas pour mon parrain. » Elle rit doucement mais c’est sans doute la dispute qui lui revient nerveusement et elle tire un peu sur son manteau pour se replacer. « C’que je veux dire c’est que t’as un emploi du temps bien chargé et quand tu rentres tard comme ça j’me disais que c’était pas spécialement pour le travail tu vois. »

Elle sait bien exploiter les échanges, Allison, elle ne fait que ça quand elle est sur la toile, mais en vrai c’est différent, elle a la tête de Sam dans le reflet de la vitre et devant elle peut voir la neige agresser le pare-brise du bus pendant que les secondes s’écoulent. Pour répondre, pas besoin d’être un génie, Sam est pas un asocial, il aime bien être entouré de gens sinon il ferait comme elle, il esquiverait, il serait du genre à ne pas parler de la pluie et du beau temps. Alors, certes, elle veut bien le suivre, si c’est lui qui répond aux questions, même indirectes. « Aleks m’a dit qu’tu passais pas mal de temps avec ta copine.  »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


terminus (allison) Empty
MessageSujet: Re: terminus (allison) terminus (allison) EmptyMer 27 Fév - 17:42

C’est tout naturellement que ton bras est venu se poser sur le dossier de vos sièges. Comme un mouvement qui rappel aussi que Allison n’est pas seule, donc inaccessible pour ce pervers soupçonneux au fond du bus. Un geste protecteur qui est venu s’inscrire sans que tu ne t’en sens forcé. Discutant avec la jeune femme, tu en oubli le temps, tu ne vois pas le paysage qui défile par la fenêtre givrée. Tu n’entends même presque plus le roulement du moteur et tu ne prends plus conscience des pauses à chaque nouvel arrêt d’bus. ’’Oaui, mais je bosse pas pour mon parrain.’’ Un fin sourire étire tes lèvres, alors que tu la regardes dans les yeux. ’’C’que je veux dire c’est que t’as un emploi du temps bien chargé et quand tu rentres tard comme ça j’me disais que c’était pas spécialement pour le travail tu vois.’’ Cela aurait pu, Allison a toute les raisons de penser que c’est pour une toute autre chose que tu rentres à la nuit ou au petit matin. Mais non…non, ça fait un moment que tu ne passes plus tes nuits avec ton ex. Ça te ressemblait pas mal de grimper jusqu’à sa fenêtre pour te glisser dans son lit. T’aimais retrouver son odeur…mais tu chasses rapidement cette pensée. Envolé à l’aide de ce froncement de sourcils et cette nouvelle intervention de la belle blonde : ’’Aleks m’a dit qu’tu passais pas mal de temps avec ta copine.’’ ’’J’ai pas d’copine.’’ Plus. Tu te frottes le lobe de l’oreille avant de reposer ton autre bras contre la vitre gelée. Ton regard glisse sur ses jambes, simplement parce que Allison bouge. Tu te dis alors qu’elle peut avoir froid. Et une secousse vient perturber une nouvelle fois ton esprit. Tu relèves les yeux et tu remarques alors que vous êtes seuls dans le bus. Seul le conducteur est à son volant et tu remarques aussi que vous êtes sur un grand parking, au milieu d’autres véhicules type bus/poids lourds. Oops. Tu pinces le bout de ta langue entre tes lèvres et tu entends les portes se fermer. ’’C’est une blague ! Le chauffeur nous a pas vu en s’barrant ?’’ Tu te lèves un seconde, dominant les sièges dépourvus de passagers et au-dehors, tu ne vois plus le chauffeur. ’’Je le vois pas !’’
Situation cocasse. T’es pas stressé, loin de là mais tu trouves que c’est quand même fou. Ça ne t’arrive qu’à toi ce genre de chose. Tu te retournes vers Allison en pouffant de rire, doucement.

@Allison Holland
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


terminus (allison) Empty
MessageSujet: Re: terminus (allison) terminus (allison) EmptyVen 1 Mar - 0:38

Les vitres immenses du véhicules laissaient passer le film de la ville endormie, distraitement elle avait posé les yeux au dehors et si elle n’avait pas été bercée à moitié par les moteurs elle se serait fait la réflexion qu’ils étaient en plein hiver, se serait imaginée sur les routes avec la vieille bagnole de Papa, deux ou trois potes à l’arrière. Ils écouteraient de vieux disques de rock en se plaignant de la neige barrant les grands axes vers la ville… Doucement elle revenait à Sam qui l’attirait de ces deux yeux pleins de silence; il parlait mais elle pouvait voir qu’à ce sujet il comptait bien se taire et cruellement peut-être qu’elle avait voulu lui tirer les vers du nez dans sa composition. Elle était foncièrement bavarde et elle aimait mettre son nez dans les affaires des autres, du moins à une époque.

Allison se rappelait son statut de fantôme, encore froide à l’intérieur elle était comme un corps laissé sans vie, elle voulait l’écouter parler pour n’avoir rien à faire d’autre que s’enfoncer dans le siège et pourtant leur conversation était interrompue en plein milieu. Elle remarquait seulement maintenant que Sam avait le bras passé comme il faut sur la banquette dans un confort qu’elle ne comprenait pas. Elle se préparait à intervenir pourtant, à faire acte de présence, dialoguer si elle pouvait appeler ça comme ça, convenablement.

Elle le regardait Sam, s’esclaffer à la manière d’un gosse, elle le suivait des yeux, les mains dans les poches: « Il était sans doute crevé. Il a pas pensé à vérifier et y a que des idiots pour rester après le terminus, qu’est-ce-que j’dis, après le retour dépôt. »

Les yeux d’Allison traînaient près de ceux du garçon comme pour exprimer un jugement, pourtant ils s’étaient mis tous les deux dans la pagaille mais elle ne pouvait pas se retenir de le pousser - il ne perdait pas l’espèce d’aura bienveillante qui émanait de lui. - Elle cherchait la petite bête parce qu’il paraissait « facile », il paraissait accessible et Allison par dessus tout aimait creuser jusqu’au bout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


terminus (allison) Empty
MessageSujet: Re: terminus (allison) terminus (allison) EmptyVen 1 Mar - 18:19

Il ne reste plus que vous. Vous ne dormirez pas à l’appartement ce soir. Et tu penses aussi à Aleksei, qui risque de se demander où vous êtes, si Allison va bien aussi. Peut être même pensera t-il que tu l’as embarqué dans une folle aventure que toi seul connait. Mais pour cette fois-ci, vous vous êtes embarqués tous les deux, ensemble dans cette histoire. Dormir dans un bus, ce sera bien la première fois.
Debout dans l’allée des sièges, tu surplombes ainsi de ta grande taille. Et il fait froid. Le moteur étant arrêté, véhicule stationné, l’intérieur se refroidit vite et dehors…il recommence à neiger.
Ton regard se plante dans celui de la jeune femme, souriant à sa remarque. ’’Si tu rêvais d’une première nuit romantique à mes côtés, j’ai mal gérer on dirait.’’ Tu ne peux t’empêcher de la taquiner, alors que tu avances dans l’allée pour bientôt arriver à sa hauteur. Tu la domines de ta grande taille. Petite blonde au beau sourire. ’’Mais je te promets que tu passeras une belle soirée.’’ Malicieusement, tu la regardes, alors que tu bug sur une mèche de ses cheveux qui est retombée contre sa joue. Cette envie de la remettre derrière son oreille mais tu te ravisses. Tu continues ton chemin, la frôlant au passage car c’est étroit pour filer jusqu’au fond du bus. T’installer sur le siège où tu vois ainsi mieux l’étendue du car. Vide. La belle là, dans le couloir. Les sièges sont pas très confortable, mais vous allez bien trouver une combine pour bien dormir. ’’Viens.’’ Tu lui souris doucement. Le reste de la nuit va être longue, alors si vous pouvez continuer à papoter pour peut être vous endormir, c’est un plan parfait. ’’Je crois que j’ai de la batterie dans mon téléphone. Si je capte on peut éventuellement se regarder un film ou quoi.’’
Et tu l’attends, les yeux virés sur ton téléphone.

@Allison Holland
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


terminus (allison) Empty
MessageSujet: Re: terminus (allison) terminus (allison) EmptySam 2 Mar - 1:31

Les mains chaudes d’Allison étaient sorties du manteau, maintenant elle les tenait posées sur la tête des sièges épais du bus, ils se regardèrent et alors qu’elle s’apprêtait à répondre les lumières s’éteignirent dans le véhicule. Sam et elle plongés dans le noir, on pouvait distinguer l’écran du portable du barman, de là où il était ça venait éclairer son visage, Allison soupirait d’abord: « Dis pas n’importe quoi y a bien un numéro à composer dans ces cas-là-. »

Elle s'interrompt, un silence marqué les laissait écouter l’extérieur, le souffle du vent de la région qui paraissait infatigable, le vol des flocons dans le parking, les têtes des véhicules que l’on pouvait distinguer entre les rideaux de velours pourpre de leur abri temporaire. Allison et Sam se dévisageant, son invitation était toujours valable. Elle sous ses dessous pathétiques d'aguicheuse donnée à un riche exécrable, eh bien elle était encore l’increvable, l'acharnée, celle qui avait traversé tout le pays pour échapper à son destin. Allison replaçait soigneusement ses dégringolades blondes se traînant au niveau de son colocataire mais pas tout à fait. Distance de sécurité oblige. Il semblait impatient de vivre, elle ne saurait pas dire quoi mais il débordait et c'était inquiétant, était-ce de chagrin? De sa jeunesse? Elle ne devinait pas. « Ok je veux bien que tu passes une belle soirée aussi. Tu me fais de la peine à tourner autour du pot. » Difficile de dire si elle exprimait de l’empathie envers Muller ou si simplement elle voulait jouer avec lui.

Douée pour lancer les cartes elle s’était approchée sur les quelques centimètres réglementaires avant la proximité, elle lui prenait le téléphone des mains: « Voyons voir ce que t’as dans ta galerie… Rien de compromettant j’espère? » Fin sourire, Allison rayonnait dans son impulsivité, dévoilait un peu de son personnage, sans doute était-ce la nuit qui faisait se baisser la garde de l’indélicate benjamine Holland.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


terminus (allison) Empty
MessageSujet: Re: terminus (allison) terminus (allison) EmptySam 2 Mar - 14:21

Concentré sur ton écran, tu t’assures que le réseau est là, mais c’est une bien triste nouvelle que tu as là. Aucun signal. Tu soupires, alors que la voix de Allison résonne à nouveau dans l’autobus désert. ’’Dis pas n’importe quoi y a bien un numéro à composer dans ces cas-là.’’
C’est difficile de capter son regard dans la pénombre, mais tu paris sur la lumière criarde de l’écran qui éclaire ton visage pour qu’elle se fit à tes yeux. ’’Tu voudrais que j’appelle Aleksei ? Il va geler pendant le trajet et j’imagine que le dépôt à genre des caméras de surveillance. Ce serait lui attirer des ennuis pour rien. Et puis…j’ai pas de réseau en vérité. On est coincés…’’ Ce serait mentir de dire que la situation te dérange, car Allison est une belle compagnie. ’’Ok je veux bien que tu passes une belle soirée aussi. Tu me fais de la peine à tourner autour du pot.’’ Tu ris un peu. ’’Eh, j’suis pas un gars désespéré !’’ Et cela ne sonnait pas comme la drague d’un beauf dans ton esprit. Il faut dire que Allison a plusieurs tours dans son sac, beaucoup de jeunotte et donc beaucoup de répartie. C’est ce qui te plaît chez elle, ce qui la rend intéressante. Elle te vole le téléphone des mains, et toi tu prends juste ce temps pour t’enfoncer dans les sièges côté fenêtre. Pour lui faire de la place, pour qu’elle vienne aussi s’installer où elle veut. A sa guise. Les pieds sur le siège, tu attends son apparition, la lumière de l’écran illuminant cette fois-ci son visage. Tu la scrute, caché par l’obscurité environnante. ’’Voyons voir ce que t’as dans ta galerie…Rien de compromettant j’espère ?’’ Son sourire entraine le tien. Tu hausses les épaules. ’’Rien de bien choquant. A moins que tu es l’esprit d’une prude mais cela m’étonnerait.’’

@Allison Holland
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


terminus (allison) Empty
MessageSujet: Re: terminus (allison) terminus (allison) EmptyDim 3 Mar - 19:28

La blonde maintenait le contact visuel avec Sam Muller jusqu’à ce que les images défilent dans le désordre entre les dates enregistrées sur son téléphone. Elle regardait sans regarder vraiment, quand on ne connaissait pas quelqu’un difficile de passer derrière le rideau. Allison ne s’était pas spécialement intéressée jusque là ni au présent d’Alekseï ni à ce qui définissait Sam en dehors de son bar. Les carrés s’enchaînaient, elle distinguait des têtes qui ne lui étaient pas familières. Si elle pouvait interpréter en remarquant le petit bout de femme au sourire lumineux à moitié collée à ce garçon qui ressemblait trait pour trait à Sam alors elle pourrait connecter les éléments ensemble mais elle n’en était pas là.

A quelques sièges de Sam, Allison se tenait, il était posé dans une scène très calme, anodine presque, rien de ce qu’elle avait vécu jusque présent, il trouvait son confort dans les silences entre leurs dialogues. Il n’avait pas l’air de cacher des cadavres dans le placard, plutôt de chercher un film à regarder pour passer le temps. Allison traîna avant de le rejoindre parce qu’elle n’avait pas l’habitude d’avoir un moment de répit, que jusqu’à ce qu’ils occupent les fauteuils abandonnés d’un autobus elle ne se sentait pas d’envahir qui que ce soit avec le bruit dans sa tête.

Là tout de suite elle ne se rejouait rien, elle s’asseyait, lui tendait le téléphone avec la photo de ce qui ressemblait à un tatouage: « J’en ai un aussi. » commençait-elle. Allison se débarrassait de son manteau, tout de suite elle ressentit l’absence du chauffage avec le moteur coupé de l’engin, elle n’avait plus que la robe argentée qui ne couvrait ni ses bras ni véritablement ses jambes, se débarrassant des bretelles qui couvraient son épaule et donc son dos. Allison n’était pas franchement pudique. « Là. »

C’était un dessin assez simple mais très plein, un loup dressé qui avait l’air de monter la garde. « Toi t’as l’air de faire la collection. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


terminus (allison) Empty
MessageSujet: Re: terminus (allison) terminus (allison) EmptyDim 3 Mar - 20:18

Cela ne te dérange pas plus que ça que Allison mette son nez dans tes affaires. Ce ne sont qu’une multitudes de photos qui relatent une vie dont tu n’as pas honte. Des habitudes aussi et des délires un peu étranges mais pas honteux. Tu assumes aussi totalement les photos que tu peux avoir des paires de fesses reçues. T’es un mec après tout, pourquoi le nier ? Tu souris en coin, alors que Allison est concentrée dans son observation. En attendant, toi - tu la regardes elle. Tu détailles son visage, le trouvant d’une harmonie parfaite. Le pourpre de ses lèvres attirent tes yeux.
Le silence s’est posé entre vous, mais il est nullement gênant ou préoccupant. Tu dirais plutôt que ces reposant. Seules vos respirations se font entendre.

Du coin de l’oeil, alors que tu es concentré sur la lumière d’un réverbère au-dehors, tu l’entends qui se redresse, qui approche même et tu arques un sourcil pour finalement retourner la tête et la contempler. Son corps qui se dégage de son manteau, ses jambes qui deviennent de nouveau attrayante. Comme le nu de ses épaules, surtout quand elle descend la bretelle de son haut. ’’J’en ai un aussi.’’ Tu as récupéré ton téléphone portable, la laissant approcher à sa guise pour te montrer son tatouage. ’’Là.’’ Tu souris doucement, te concentrant sur les pourtours et les détails de son tatouage. Tu t’approches même davantage, peut être trop, pour scruter un peu plus les lignes. La lumière de ton téléphone éclairant sa peau. Tu te surprends même à venir poser ton index une brève seconde avant de retirer ta main. ’’Ca te va bien !’’ T’aimes pas mal. ’’Toi t’as l'air de faire la collection.’’ Tu souris un peu plus, venant planter ton regard dans le sien, alors que pour la première fois de la soirée, vos corps et vos visages sont plus proches qu’à l’ordinaire. ’’Je tâche de contrôler mes pulsions.’’ L’addiction des tatouages, on en parle. Ce n’est pas un mythe. Tu marques un silence, sans rien faire d’autre que de la regarder. Tu te souviens alors de sa tenue, du fait qu’elle puisse avoir froid. Tu te redresses une seconde pour retirer la veste que tu as en plus de ton sweat. ’’Tiens, mets ça sur tes jambes et remet ton manteau. T’as la chair de poule Alli'.’’ Tu te cales, le dos à moitié contre le siège et le coin de la fenêtre. Tu as récupéré ton téléphone et tu es sur un site de stream. Les jambes ouvertes pour si elle veut, trouver un refuge où se caser confortablement. Tu es persuader que tes bras et la chaleur de ton corps sera bien pour la protéger du froid et d’un torticolis...mais libre à elle. Si la proximité ne la dérange pas. En tout cas, tu parcoures les films en attendant son choix. Et oui, tu avoues que ça te plairait bien qu’elle vienne contre toi. Car ça te tiendra chaud aussi. Autant mêlé utile et agréable.

@Allison Holland
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


terminus (allison) Empty
MessageSujet: Re: terminus (allison) terminus (allison) EmptyLun 4 Mar - 20:35

L’autobus comme une grande bestiole mécanique et qui ne sait plus ronronner les englobent. Allison rigole doucement - c’est discret, ça ne lui ressemble pas vraiment quand il dit qu’il tache de se maîtriser. Dans un autre contexte ç’aurait été tout aussi drôle mais les doigts gelés de la blonde se hâtent de replacer sa bretelle. - Elle ne le dit pas à Sam mais tout ça lui rappelle les soirs où ses potes et elle s’enfuyaient pour camper dans les plaines pas loin des motels mais pas à côté de la ville non plus. Le silence avait l’air d’avaler tout et tout le monde, personne ne regardait l’heure ça ne servait à rien. Quand ils n’avaient pas de réseau ils se mettaient à glousser et puis ils s’enfonçaient entre les arbres en se racontant des histoires à dormir debout. Allison hoche la tête en remontant la veste du barman sur ses genoux et elle se rhabille très soigneusement avec ses talons en strass qui piqueraient presque les yeux. « T’es quelque chose toi. »

Allison se calait dans le siège qui était comme un trône très étroit, les jambes étendues, confortable dans son attirail extravagant, les mains posées sur les repose-coudes. Elle poursuivait: « Tu t’es déjà retrouvé enfermé dans un bus? On dirait que tu t’y connais. » Elle traîne, elle essaye de le lire mais impossible vraiment c’est comme si il était balayé par tout sauf une émotion en particulier, elle fronce un peu les sourcils, pas capable de déchiffrer vraiment, il n’y a que l’écran du téléphone qui se reflète image après image.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


terminus (allison) Empty
MessageSujet: Re: terminus (allison) terminus (allison) EmptyDim 10 Mar - 22:46

Ça te fait sourire quand elle sous-entend que tu es un sacré numéro. On dit souvent que tu es une personne qu’on n’oublie pas, qui marque n’importe qui. Et ça te plaît de l’entendre dire ça, ça prouve que tu marques son esprit, que tu attires même son attention. Que tu marques quelques points, sans doute. Toujours en train de pianoter sur ton téléphone, en quête d’un programme pour ce soir, tu l’écoutes, tu tends l’oreille et entend ce manteau que tu lui as prêté pour le glisser sur son corps. C’est avec fierté que tu te dis à toi-même, qu’elle n’aura plus froid grâce à toi. A ton beau geste, à ta générosité, à ta galanterie. Et puis…pour être honnête, ça t’embêterait si elle tombait malade ! ’’Je suis inoubliable oui, je le sais.’’ Tu lui adresses un large sourire, et tu ris doucement, d’un clin d’oeil affiché.

De l’autre côté des sièges, Allison prend place, un peu trop loin de toi. A ton opposé en somme. Tu la regardes, puis l’écran, puis à nouveau son visage à demi-éclairé par le croissant de lune au-dehors. ’’Tu t’es déjà retrouvé enfermé dans un bus ? On dirait que tu t’y connais.’’ Son froncement de sourcils attire un peu plus ton attention. ’’Peut être….’’ commences-tu. ’’…non ! Mais mon petit doigt me dit, te conseillerait de venir te coller à moi si tu veux ni avoir trop froid, ni te choper un torticolis.’’ Tu te pinces les lèvres. Ton torse est un matelas de luxe à côté de ces sièges qui puent la poussière. ’’Et puis j’ai trouvé le dernier épisode de grey's anatomy, donc autant venir près de moi si tu veux pas le rater.’’ Tu la défis.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


terminus (allison) Empty
MessageSujet: Re: terminus (allison) terminus (allison) Empty

Revenir en haut Aller en bas
terminus (allison)
Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERYTHING IS FINE :: LAST JUDGEMENT :: - archives :: saison 1 :: rps-
Sauter vers:
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser