AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 ivy » umbrella

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kingsley Delarosa

- prayers : 385
- pseudo : lau / mercure.
- multifaces : eloy, old fart en chef.
- id card : t holland / persona.
- registration : 01/10/2018
- côté coeur : good luck.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: ivy + lone, tc, anastasia, allison

ivy » umbrella Empty
MessageSujet: ivy » umbrella   ivy » umbrella EmptyMer 13 Fév - 19:09


it's raining (in febuary)

Trois coups, il frappa sur la porte de la chambre d’Ivy.

Habituellement, il n’aurait pas pris la peine, parce qu’elle aurait été grande ouverte, ou, dans le pire des cas, entrebâillée. KIngsley serait simplement entré, annonçant sa présence en entourant sa meilleure amie de ses bras ou en se jetant sur son lit. C’était ça, la normale, pour eux.

La porte, cependant, était fermée.  Elle l’était depuis quelques jours, sans qu’on ose en parler.

Ok.

Sa main tomba, ignorant la poignée. Il n’avait pas le droit d’entrer. Si elle voulait lui dire, elle le ferait.

Ivy avait le droit de garder sa porte fermée, même de l’ignorer complètement.

Ils étaient tous les deux des personnes à part entière, malgré le fait qu’il avaient presque toujours tout partagé. Ils avaient leurs secrets, leurs limites. Leur amitié avait survécu à toutes les tempêtes parce qu’ils respectaient les frontières établies.

Say Yes to the Dress, dans 10 minutes. C’est un nouvel épisode et il nous manque notre meilleure commentatrice.”

Il ferma vite la bouche pour ne pas en dire plus.

Il ne voulait pas révéler qu’il savait pourquoi la maudite porte était fermée.

Will était de retour et Ivy devait être toute chamboulée.  Pire, parce qu’il avait une bague au doigt, et revenait tout souriant dans une ville où il n’avait qu’une attache, montrant clairement ses intentions.

Kingsley se mordit légèrement la lèvre, pour s’empêcher de penser.

Ce n’était pas de ses affaires. Personne ne lui avait demandé son avis. Il n’avait pas à en avoir un. Il n’avait pas à savoir. Il n’était même pas sensé savoir.

Il posa les yeux sur la poignée, qui ne bougeait pas. Il regarda la porte, toujours close. Il voulait ajouter quelque chose, mais Ivy avait clairement besoin d’espace. Les petites envies de Kingsley passeraient toujours après Mini.  Alors, il ne frappa la porte de nouveau. Il ne lui dit pas que sa mère était passée plus tôt, et qu’une casserole géante, pleine de chili sin carne les attendaient. Il ne lui fit pas remarquer que Lone s'inquiétait. Il ne la menaça pas de manger toute la glace si elle restait cachée.

Kinsley retourna simplement au salon, en essayant d’avoir l’air confident, joyeux, normal.



_________________


- little monsters -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



ivy » umbrella Empty
MessageSujet: Re: ivy » umbrella   ivy » umbrella EmptyMer 20 Fév - 0:12


umbrella
"Now that it's raining more than ever
Know that we still have each other
You can stand under my umbrella"
Tout avait commencé par des videos de cheerleading. Celles de l’équipe qu’elle coachait. Quelque chose clochait avec la chorégraphie, mais elle avait du mal à voir quoi pendant les entraînements, trop occupée à reprendre l’une ou l’autre sur des erreurs des plus importantes aux plus futiles. Alors elle avait filmé l’enchaînement, afin de pouvoir le revoir à la maison.

Ca l’occuperait. Ça l’empêcherait de trop penser à… Lui. L’autre crétin qui avait décidé qu’après des mois de relative tranquillité, seulement interrompue par quelques messages qu’elle avait soigneusement ignoré, il était temps de redébarquer dans sa vie. Un carnet sur les genoux, recouvert de notes en désordre et autres croquis plus ou moins réalistes - plutôt moins - Ivy tentait de remettre de l’ordre dans son enchaînement; Un moment, elle regardait la video. L’autre, elle était perdue dans de vieilles photos prises à l’époque du lycée, au bal de promo, ou encore à Miami lorsqu’il était passé en visite.. Comment elle était passée de l’un à l’autre ? Elle-même ne se l’expliquait pas.

Son retour la perturbait plus qu’elle n’aurait bien voulu l’admettre, surtout après leur dernières retrouvailles, de nombreux mois plus tôt, à New York. Le pire dans tout ça, c’est qu’elle n’avait pas vraiment qui que ce soit à qui elle pourrait en parler. Will n’était pas l’homme le plus populaire qui soit auprès de ses proches. Alors elle s’isolait, porte fermée. A quoi bon ouvrir le dialogue si c’était pour que ça termine en dispute ?

Quelques coups à la porte la sortirent de son voyage down memory lane. C’était bientôt l’heure de Say Yes to the Dress, apparemment. Entre sa video et ses photos, Ivy n’y avait pas vraiment fait attention, et puis elle se préoccupait rarement du programme télé de toute façon. King le connaissait bien mieux qu’elle. Y aller ou ne pas y aller ? Telle était la question. Un soupire et son regard repassait de la porte à son écran sans un mot. J’te déteste, tu le sais ça ? dit-elle au grand blond en pixels sur son écran. Chacha, qui roupillait sur le lit dans une position pour le moins… insolite, la regarda d’un air curieux. Mais non, pas toi, le rassura-t-elle, le gratifiant au passage d’une caresse avant de se décider à bouger.

Dans un claquement sec elle referma l’écran de son ordinateur. Dans une tenue tout ce qu’il y a de plus sexy, chaussons moumoute aux pieds, elle se décida à quitter sa chambre. Un peu de distraction ne lui ferait sûrement pas de mal. Un peu de crème glacée, aussi, si bien qu’elle fit un bref détour par la cuisine, Chacha sur les talons, pour se munir d’un pot et d’une cuillère avant de venir se laisser tomber sur le canapé. Løne est pas là ? demanda-t-elle en s’installant. Elle glissa une couverture sur ses jambes, où Chacha ne tarda pas à se lover, prête à jouer les commentatrices pour ces essayages de robes de mariées, parfois glorieux, et d’autres fois à la limite du pitoyable. Juger, c’était tout l’intérêt de ce rituel. Ca, et les vendeurs et clients présents dans l’émission, qui la faisaient toujours beaucoup rire tant ils pouvaient être over the top. Pot de glace ouvert, elle y plongea sa cuillère avant même que le programme n’ait commencé.

© Meg' // @Kingsley Delarosa
Revenir en haut Aller en bas
Kingsley Delarosa

- prayers : 385
- pseudo : lau / mercure.
- multifaces : eloy, old fart en chef.
- id card : t holland / persona.
- registration : 01/10/2018
- côté coeur : good luck.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: ivy + lone, tc, anastasia, allison

ivy » umbrella Empty
MessageSujet: Re: ivy » umbrella   ivy » umbrella EmptyLun 4 Mar - 17:32


it's raining (in febuary)

Kingsley détestait s’asseoir sur le sofa tout seul. Il lui semblait toujours trop grand, trop froid pour un unique derrière. Il était fait pour être partagé, réchauffé par des gens se tortillant de rire, ou caché sous une tonne de couvertures. Kingsley haïssait regarder la télé sans un ami pour l’accompagner. Pour le microbe, une simple boîte à images n’avait aucun intérêt, le divertissement venait des gens avec qui il partageait un moment drôle, comique ou thrillant. Certes, il pouvait toujours rameuter les petites faces de pet vivant dans l’appartement, mais un chien, deux chats et un poulet avaient beau être de très bons compagnons, ils avaient parfois du mal à comprendre l’humour de bob’s burger et avaient tendance à rester de glace face aux pire tragédies télévisées.

Il se laissa tout de même choir sur le divan, parce que c’était ça, ou retourner à la porte d’Ivy, do you want to build a snowman style.

Une seconde, il regarda son téléphone, puis le laissa tomber.

Il n’avait pas vraiment envie de scroller sur twitter. Il ne voulait pas zieuter snapchat. Le temps ne semblait pas vouloir passer - l’internet ne changerait rien à ça.

C’est pas comme s’il serait arrivé à se concentrer, de toute façon.

Will était en ville.

Ivy était là, mais elle était absente.

Kingsley était rongé de l’intérieur, mais refusait d’en parler, ou même d’y penser.

C’est la voix de sa meilleure amie, distante, si loin, qui vint le sortir de son cerveau - Il s’y était perdu, malgré lui.

Elle était où Lone? Elle venait à peine de se plaindre qu’Ivy n’était pas là, et elle disparaissait?

Kingsley voulu grogner, mais il n’avait pas le talent d’un Gardner. Il y avait aussi le fait que, bien, ses petits agacements passagers avec la canadienne n’étaient rien de bien important, quand comparés à l’importance de faire sourire sa première partenaire de danse. “Aucune idée.” il répondit simplement, sans intonation particulière.

Il la regarda tirer un peu de couverture sur ses jambes, se cacher. Il se retint de soupirer. La fille qui était à côté de lui n’était pas Ivy. Ce n’était qu’une copie fatiguée. Un robot sur le pilote automatique, pareil comme lui, depuis le bowling. Kingsley n’avait rien contre eux, en manque d’énergie et de joie de vivre. Ça arrivait à tout le monde, il n’y avait rien de mal à un coup de blues. Par contre, l’idée qu’ils ne soient pas eux, pendant leur période sombre, le dérangeait au plus haut point.

Normalement, ils auraient été sous une tente improvisée à manger de la crème glacée à en vomir.

Là, ils étaient dans un salon, la télévision fermée, et l’ambiance était grise, lourde. Kingsley n’aurait même pas été surpris qu’il se mette à pleuvoir à l’intérieur, vu la pression dans sa petite tête.

t’as attrapé froid? t’as pas l’air Ivy.” C’était la seule chose qu’il trouva à demander, pour ne pas avoir l’air de chercher à lui tirer ses précieux secrets (qu’il connaissait déjà). La couverture, l’hiver, ça aurait l’air logique, bénin. Peut-être qu’il y avait déjà eut averse dans la chambre de Mini. Sauf qu’aucune question, entre ces deux là, était posée que parce que.



_________________


- little monsters -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



ivy » umbrella Empty
MessageSujet: Re: ivy » umbrella   ivy » umbrella EmptyLun 11 Mar - 23:47


umbrella
"Now that it's raining more than ever
Know that we still have each other
You can stand under my umbrella"
Ivy aurait aimé arrêter de penser au braquage. Les cauchemars étaient moins présents, mais ils étaient toujours là. Son estomac se serrait chaque jour quand elle devait passer devant cet endroit maudit pour aller bosser. Ivy aurait aussi aimé arrêter de penser à Will. Il était de retour, et c’était bien plus facile d’éviter de penser à lui quand il vivait encore au Texas.

Malheureusement, Ivy n’avait pas plus de contrôle sur ses sentiments pour Will que sur les cauchemars sanglants qui la renvoyaient au braquage trop régulièrement. Alors elle s’isolait. Ruminait. Essayait de faire du tri dans ce merdier dont elle ne pouvait même pas parler. Les remarques sur les nombreux défauts de Will, sur les raisons pour lesquelles elle n’aurait même pas dû s’intéresser à lui quand elle n’était encore qu’une toute jeune adolescente, elle les avait trop entendues. Elle n’était pas d’humeur à les entendre à nouveau. Alors mieux valait éviter le sujet. Eviter tous ceux qui pourraient le mentionner. Wauwatosa était une petite ville, tout finissait toujours par se savoir et si par miracle King n’était pas au courant quand Will l’avait surprise au gymnase, elle était certaine que la nouvelle avait eu le temps de faire le tour. Il savait. Et c’était sûrement pour ça que lui semblait ne plus savoir où se mettre.

Malgré tout, elle était sortie de sa chambre. L’avait rejoint sur le canapé, comme pour n’importe quel épisode de Say Yes to the Dress. Ivy s’apprêtait d’ailleurs à lui faire remarquer que ce serait plus facile de regarder l’émission avec l’écran allumé, mais il lui coupa l’herbe sous le pied, s’inquiétant du manque d’entrain qui la caractérisait habituellement. Ouvrant le couvercle de son pot de glace, Ivy tenta d’y planter sa cuillère. Echec. Trop froid. Déception. Ivy soupira. Non, ça va, assura-t-elle. Nouvelle tentative, comme si sa glace avait pu fondre en si peu de temps. L’espoir fait vivre. Elle abandonna sa cuillère, tout juste assez enfoncée pour tenir debout plantée dans la crème glacée et soupira à nouveau. Fais pas comme si tu savais pas. Je sais que tu sais. Ta mère sait toujours tout sur tout, elle est pire que Gossip Girl et TMZ réunis. Alors évidemment toi aussi t’es au courant, lâcha-t-elle finalement, recommençant à triturer sa cuillère, juste histoire de s’occuper les mains. Will est de retour. C’est dit, on aura plus à marcher sur des œufs comme ça. Au risque de me répéter… L’espoir fait vivre. Le sujet était plus glissant qu’une peau de banane dans un dessin animé. L’aborder, c’était prendre le risque de tomber sur les fesses et de s’éclater le coccyx. Mais à un moment ou un autre, il fallait bien s’occuper de cet éléphant blond au yeux bleus d’un mètre quatre vingt dix qui semblait plomber l’ambiance dans l’appartement par sa simple présence dans le même état qu’Ivy.

© Meg' // @Kingsley Delarosa
Revenir en haut Aller en bas
Kingsley Delarosa

- prayers : 385
- pseudo : lau / mercure.
- multifaces : eloy, old fart en chef.
- id card : t holland / persona.
- registration : 01/10/2018
- côté coeur : good luck.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: ivy + lone, tc, anastasia, allison

ivy » umbrella Empty
MessageSujet: Re: ivy » umbrella   ivy » umbrella EmptyDim 17 Mar - 16:53


it's raining (in febuary)

La cuillère d’Ivy était plantée dans sa glace, juste assez pour rester debout, pas assez pour miner de la précieuse crème glacée. La brunette avait beau essayer, attendre quelques secondes, et se reprendre, rien ne changeait. La glace n'était pas prête à fondre. La cuillère n'était pas soudainement plus solide.

Kingsley la regardait travailler, muet, les yeux plantés sur le pot de ben and jerry’s, écoutant sa meilleure, sa colocataire, dire, sans vouloir écouter les mots qu’elle parlait.

Will était de retour, Ivy l'avait confirmé.

Sans un mot, Kingsley se leva, fit son chemin vers la cuisine. Une cuillère et  de l'eau très chaude (les problèmes de plomberie de l'appartement allaient, pour une fois, avoir un avantage.) Un moment de calme pour son cerveau qui disjonctait, bien que le salon était des plus silencieux. Un court moment sans elle,  parce qu’il avait besoin de penser pour lui, un instant.

Will était de retour, il le savait depuis le bowling. C’était différent maintenant. Elle le savait aussi. Il savait qu'elle savait. C’était inconfortable. C’était effrayant. C'était incertain. Peut-être qu'ils s'étaient vus. Peut-être qu'ils... Peut-être qu'il...

Les émotions de Kingsley étaient mélangées, à en être presque homogènes, bla. Il aurait bien voulu faire une comparaison mentale avec le retour de Lone : il avait eut, pour elle comme pour Will, eut des sentiments très négatifs, mais les relations étaient trop différentes. Avec Lone, c’était simplement de la rage, de la douleur. C’était son propre lien, sur lequel il avait le contrôle. Il avait également eut pour elle des sentiments positifs, une bonne base, dont il pouvait se rappeler, quand elle lui faisait serrer les dents un peu trop fort. Will - et les sentiments qui lui étaient attachés étaient trop complexes pour être démêlés. Tous négatifs. Incontrôlables, comme ils découlaient d'évènements passés, ou de ses relations extérieures.

Il ne voulait pas non plus les comparer, parce que les choses semblaient s’arranger, entre lui et Lone.

Il ne voulait pas les voir s’arranger entre lui et Will.

Il ne voulait pas les voir s’arranger entre Ivy et Will.

King inspira profondément, fermant l'eau, sans s'ébouillanter. Il retourna au salon, avec une cuillère brûlante dans les mains, qu’il tendit à la demoiselle.

Ô les métaphores fleuries qu'il aurait pu faire, se comparant à la cuillère se tordant, forcée contre une glace trop glacée. Elle allait bien, elle avait dit, dure, pas prête à parler. Il n’avait pas osé forcé plus, pour ne pas se briser. Malheureusement, il ne pouvait pas se plonger dans l’eau bouillante pour faciliter la communication.

Il osa la regarder, un moment.  

Ado, Ivy était populaire, elle avait un tas de copines à qui elle pouvait se confier, parler de garçons, demander conseils, bavasser. Avec l'âge adulte, la plus part de ses amitiés semblaient s'être estompées - Elle n'avait probablement personne d'autre, d'assez proche, pour en parler.

"On va toujours avoir a marcher sur des oeufs, on a des opinions différentes."

L'idée de la voir, les yeux pétillants, lui raconter leurs rendez vous doux, ou lui donner des détails un peu trop intimes donna une légère nausée à Kinglsey. Il se rassura, se rappelant les règles non-écrites de leur amitié. Certaines choses sont secrètes et faites pour le rester. Elle ne dirait rien. Il tenait suffisamment à elle pour mettre ses sentiments de côté quelques minutes, et l'écouter. Il ne savait juste pas par où commencer, ne voulant pas paraître trop jaloux, enragé, triste.  Il ne voulait pas non plus s’engager sur des chemins trop dangereux. Il ne voulait pas savoir si elle l’avait vu, ce qu’ils avaient fait. Il ne voulait pas l’entendre parler de ses jolis yeux, ou de sa famille toujours obstacle à leur relation.  Il ne voulait pas savoir.  Il ne voulait pas en parler.

Mais pour elle.

Il pensa une seconde à un sujet qu’il pourrait aborder, sans qu’une boule de la taille de la terre se forme dans sa gorge, ou que sa voix tremble comme une feuille au vent.

Il est toujours fan des surprises, hein?

Clairement, il n’eut pas le temps de trouver avant d’ouvrir la bouche.



_________________


- little monsters -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



ivy » umbrella Empty
MessageSujet: Re: ivy » umbrella   ivy » umbrella EmptySam 23 Mar - 1:01


umbrella
"Now that it's raining more than ever
Know that we still have each other
You can stand under my umbrella"
Les véritables tensions entre King et Ivy étaient si rares qu’ils étaient tout aussi peu doué l’un que l’autre pour les gérer. Toutefois, s’ils ne voulaient pas que l’ambiance devienne invivable pour eux comme pour Løne dans l’appartement, il allait bien falloir qu’ils abordent le sujet qui fâchait. Qui avait toujours fâché. Ivy aimait Will. King détestait Will. Et maintenant, Will était de retour. Leur désaccord sur le premier amour d’Ivy était bien plus facile à gérer quand il vivait à l’autre bout du pays. Ivy évitait de mentionner leurs échanges de messages, ou les visites qu’il avait pu lui rendre à Miami. Elle n’avait jamais parlé de New York. Elle n’aimait pas les cachotteries mais elle avait également droit à son jardin secret. Maintenant que le grand blond était de retard, et que tout le monde le savait, c’était plus difficile de faire semblant qu’il n’avait jamais été un problème.

Alors Ivy avait mis les pieds dans le plat. Avoué qu’il était de retour. Mentionné le fait qu’elle était certaine qu’il le savait déjà, aussi. Tant qu’à la jouer carte sur table, autant le faire jusqu’au bout - ou presque. New York passait toujours sous silence, et si ça pouvait demeurer ainsi… elle ne s’en plaindrait certainement pas. L’abcès était percé, et à présent King était à la cuisine, la laissant face à sa glace encore trop gelée pour être mangeable, à sa plus grande frustration. Ivy n’aimait pas les tensions. Encore moins avec King. Mais Ivy, c’était aussi quelqu’un d’indépendant, qui aimait se faire son propre avis sur les gens sans qu’on vienne lui dire qu’elle se trompait. Elle n’avait jamais été le genre de fille que l’amour rendait aveugle parce qu’elle avait trop peur de le perdre pour s’apercevoir de ce qui n’allait pas. L’amour, ça va et ça vient. C’est la vie, et ce n’était certainement pas une priorité pour Mini Parker. Sa priorité, c’était elle, tout simplement. Parce que la seule personne avec qui elle était véritablement condamnée à finir ses jours, c’était elle-même.

Alors qu’il revenait de la cuisine, Ivy remercia King qui lui tendait une cuillère bien chaude, prête à plonger dans sa glace trop froide. Il fallait quand même batailler un peu, mais c’était déjà mieux. Ca lui donnait quelque chose à faire, une raison de regarder ailleurs pendant que King lui faisait remarquer qu’ils marcheraient toujours sur des oeufs quand il était question de Will. Yup. A la différence près que je le connais et pas toi. T’as entendu McCoy, et tu t’es arrêté là, lui fit-elle remarquer, sans dévier le regard de sa glace. Ivy ne s’était jamais gênée pour dire à Will quand il agissait comme un crétin, il n’y avait pas de raison qu’elle n’en fasse pas de même avec King.

Silencieusement, Ivy se demanda ce que trafiquait Løne ? Ce serait le moment idéal pour débarquer et interrompre cette conversation qu’Ivy n’avait vraiment pas envie d’avoir. Mais aucune trace de la jeune femme. Dans une tentative maladroite, gênée, contrariée - triste ? - King repris la parole, remarquant que Will était toujours aussi fan de surprises. Je me serais bien passée de celle là, crois moi, bougonna-t-elle avant d’enfourner une nouvelle cuillerée de glace dans sa bouche. Un Will de retour c’était déjà pas simple à gérer, alors le croiser au détour d’une rue avec sa fiancée si parfaite aux yeux de sa famille ? Elle n’avait pas hâte, vraiment pas. Mais elle se garda bien de le dire, parce que c’était King, et qu’il trouverait le moyen de rendre cette situation pire qu’elle ne l’était déjà. D’accuser Will de parader son couple sous son nez, ou d’être un parfait connard pour avoir accepter d’épouser une femme qu’il n’aimait pas. Ivy le savait déjà, elle connaissait les défauts de WIll mieux que personne, elle n’avait vraiment pas besoin qu’on les lui rappelle. Il est venu me trouver après l’entraînement des cheerleaders l’autre jour. Il voulait me prévenir avant que la mafia de ta mère ne le fasse à sa place, expliqua-t-elle donc, plutôt que d’aborder un sujet plus épineux. Il n’y avait pas grand chose à cacher, de ces retrouvailles. Rien, pour être honnête. Elle l’avait frappé avec un pompom, rappelé à l’ordre quand il l’avait prise pour une cruche, et montré toute son absence de talent au basketball. Rien de bien folichon, en somme.

© Meg' // @Kingsley Delarosa
Revenir en haut Aller en bas
Kingsley Delarosa

- prayers : 385
- pseudo : lau / mercure.
- multifaces : eloy, old fart en chef.
- id card : t holland / persona.
- registration : 01/10/2018
- côté coeur : good luck.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: ivy + lone, tc, anastasia, allison

ivy » umbrella Empty
MessageSujet: Re: ivy » umbrella   ivy » umbrella EmptyLun 1 Avr - 22:04


it's raining (in febuary)

Il voulait assassiner ce pot de crème glacée. Le regarder se tordre, voir son contenu couler comme une mare de sang crèmeuse. Kingsley concentrait sa rage sur un objet inanimé, encore. Un carton de glace qui n’avait rien fait, sauf être entre les mains de celle qui venait de prononcer des mots blessants, sans savoir.

King s’était arrêté à McCoy. Il n’avait même pas essayé. Il ne le connaissait pas.

Il voulait voir le pot se vider et la crème léchée par les chatons charognards. Le carton se décomposer sur le sol, parce qu’il ne méritait même pas la poubelle.

Kingsley avait essayé. Il avait fait un effort. C’était à la fin d’un été, l’automne, vraiment. Ivy et l’autre con n’étaient pas ensemble un an. Bien sûr, elle n’était pas là, ce jour là. Kingsley devait se faire sa propre idée; Il l’avait donc approché pendant une soirée, un de ses dîners pour gens trop riches. Le frère McCoy était là, lui aussi...et il y avait la piscine, une couche de glace toute fine à sa surface. Une discussion normale, entre trois ados, pour un moment, et puis non. Des mots horribles dit d’un accent texan, un qui ne dit absolument rien, le plus petit qui roule les yeux. Une petite poussée accompagnée un sourire, un qui ne bouge pas un doigt et le dernier qui manqua de se noyer - C’est lourd, un complet.

Kingsley avait essayé. Il avait tenté de le dire à Ivy. Le gars est pire qu’un simple trouillard, il voit, et il s’en fiche. C’est un complice.

King avait voulu, mais le jour où il s’était enfin décidé, malgré l’eau dans ses poumons et sa peur de la confrontation, il était là. Il avait ouvert la porte. Will avait fait comme si de rien était et ne s’était pas excusé.

Il s’était arrêté à McCoy. Il n’avait pas essayé. Il ne le connaissait pas.

Comme il rêvait d’étrangler ce pot de glace. Peut-être qu’il aurait son attention, après ça?

L’idée quitta son esprit, il prit la zapette à la place et alluma la télé. La connexion eut à peine le temps de se faire; Ils ne virent que quelques images. King l’éteindit. Il n’était pas prêt à regarder des gens heureux, se préparer pour leur mariage heureux avec leurs familles heureuses. Il était agacé. Il ne voulait pas l’être, mais c’était là. Ça le rongeait. Il n’aimait pas ça.

Mama a juste peur pour toi, pour moi.” Dans la télé noire, il pouvait voir sa réflexion. Il avait l’air fatigué, tanné. Parce qu’il l’était. Après un long soupire, il étira un bras, volant la cuillère trop froide, et réussissant, avec ses muscles de gars qui ouvre les pots de cornichons, à prendre un peu de glace. “Je veux juste pas que t’aies mal, Vy.” Il avala, un peu trop vite, pour ne pas en dire trop, se gelant le cerveau. Best day ever.



_________________


- little monsters -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Løne Serritzlew

- prayers : 1637
- pseudo : justibanana.
- multifaces : luna la licorne, will le politicien idiot, julian le sexy docteur.
- id card : alexis ren + wcstedrose' (avatar), BLUECOMET(SIGNATURE).
- registration : 04/06/2018
- côté coeur : people always leave.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: ivy, noah, connor, disney (uc)

ivy » umbrella Empty
MessageSujet: Re: ivy » umbrella   ivy » umbrella EmptyMer 10 Avr - 21:15

Avoir des colocataires, ça t’arrange. Tu te souviens des premiers mois ici, seule à chercher à complet le vide de tout cette espace avec des achats farfelus. Tu as cohabiter avec un jeune homme quelques temps, mais il a disparu du jour au lendemain. Peut-être que tu aurais dû aviser quelqu’un, mais sa chambre avait été vidé de tout ce qui lui appartient. Tu es une personne parfois intense. Correction. Tu es quelque chose. Un cas à part que dirait ta maman sans honte. Sa gêne est toujours dirigée vers toi, mais admettre que tu es le problème a toujours été facile. Quand ce vilain petit canard est partie sans t’aviser, tu savais que Ivy finirait par vous joindre. Tu avais hâte qu’elle s’installe. Jamais la solitude et toi avez fait bon ménage, mais depuis le braquage la solitude à un goût encore plus amer.
Ils sont meilleurs amis. Depuis toujours. Tu ne ferais surement jamais partie de tous leur inside jokes. Tu seras surement éternellement la troisième personne ici, mais tu les aimes et ça te va. Ils sont arrivée avec des amis à quatre pattes et cette appartement beaucoup trop grand et beaucoup trop vide est devenu la maison d’une bande de fous d’un oeil extérieur surement. Toi, tu t’y sens plus chez toi que jamais chez les Serritzlew.
Quand tu étais rentrée, tu avais remarqué que les deux autres humains étaient présents, mais séparés. Weird. Ivy était dans sa chambre et King seul au salon, mais il ne semblait pas lui écrire sur son téléphone. Weird again. Tu lui avais demandé si Ivy allait et malheureusement, tu avais qu'amplifier l’inquiétude déjà présente dans son regard. Filant ensuite sous la douche, pour laisser partir toutes ses heures de pratiques de la journée. Dix minutes avant Say Yes To The Dress. Tu devais faire vite. Tes cheveux sécheront à l’air. Un grand hoodie te servait de pyjama pour la soirée. Quand tu fais surface dans l’air commun, ils sont au salon avec de la glace. Tu fouilles dans le frigo pour attraper un restant de la veille. Tu ne savais pas trop quoi manger, mais tu cuisines jamais, alors tu fais avec ce que tu trouves.
Paresseuse, tu ne mets pas le plat au micro onde, tu attrappes une fourchette et t’installes sur le fauteuil une place généralement occupé par ton chat qui t’y rejoins quand il sent le saumon dans l’assiette. Tu réalises que c’est un plat du resto du coin de la rue. Oups. C’était surement pas à toi. Ni Ivy. Tu paieras le prochain take out pour te faire pardonner.
Qu’est-ce que j’ai manqué?  Tu ne connais pas leur histoire. Tu as entendu parler du fameux Will, mais le connais très peu. Tu faisais référence à la série et les quelques minutes que tu avais manqué alors que tu te préparais pour une soirée de semaine bien normale. La journée avait été intense. Tes pieds faisaient mal. Généralement ça voulait dire que tu t'endormiras facilement. C’est devenu une habitude de tourner en rond dans ton lit. La journée reprenait tôt le lendemain.
@Kingsley Delarosa @Ivy Parker

_________________
I'm that bad type, Make your mama sad type. Make your girlfriend mad tight. Might seduce your dad type. I'm the bad guy, duh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



ivy » umbrella Empty
MessageSujet: Re: ivy » umbrella   ivy » umbrella Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
ivy » umbrella
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Under the Penguin's Umbrella - forum Gotham
» Resident Evil Chronicles HD Collection

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERYTHING IS FINE :: CITY OF WAUWATOSA :: - westwatosa :: baraboo-
Sauter vers:  
Pré-liens libres
Voici quelques liens très recherchés par les membres actifs du forum. Ils sont super intéressants et vous ferez des heureux.


ivy » umbrella UJa4IX7z_o ivy » umbrella FRGTOOu ivy » umbrella 1346707591-kate4 ivy » umbrella ZnjNv8O0 ivy » umbrella 150725051324520341

les petits nouveaux
Venez pour leur faire triomphe, les accueillir, les chouchouter ! Bienvenue chez vous.