AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
CALENDRIER / 01.11.2019 ! Grand retour du forum après plusieurs semaines de maintenance. 16.10.2019 ! Retour de Adokoa (Pauline) dans le staff. 31.07.2019 : Réouverture du forum. Installation de la onzième version par Flames. Arrivée du nouveau PNJ The Devil. 11.07.2019 : Annonce du retour du forum, rédaction d'un nouveau contexte. 01.05.2019 : Fermeture du forum. 14.04.2019 : Installation de la dixième version par Flames. 10.02.2019 : Installation de la neuvième version par Flames. Mise en place de l'animation Mini rp. 02.12.2018 : Installation de la huitième version par Flames. Mise en place de l'animation calendrier de l'avent. 13.10.2018 : Installation de la septième version par Passenger. Mise en place du nouveau contexte Second Chance. Melvin Brock (Marie) rejoint le staff. 10.10.2018 : le forum fête son premier anniversaire.15.07.2018 : Installation de la sixième version par Passenger. . 01.07.2018 : le forum atteint les 100.000 messages. 12.05.2018 : Installation de la cinquième version par Passenger. 17.03.2018 : Installation de la quatrième version par Adoko. Mise en place de la partie Instagram et lancement de l'animation Zodiac. 20.01.2018 : Installation de la troisième version par Passenger et lancement du jeu Game of chance. 02.12.2017 : Installation de la deuxième version réalisée par Passenger. Mise en place des parties communication et graphisme. 09.11.2017 : Dani Brock (Pauline) rejoint le staff. 23.10.2017 : Effie Gardner (Lélia) rejoint le staff. 10.10.2017 : Ouverture officielle du forum. 03.10.2017 : Installation de la première version par Passenger 01.10.2017 : Création du forum. .
liens recherchés
------------------

WINTER TOGETHER / L'hiver arrive. Il est là plus tôt que les autres années et il est déjà rude. Les premières neiges parsèment les trottoirs de Wauwatosa. La ville et ses habitants ont toujours pris soin de leur commune. Ils aiment la voir briller de mille feux en attendant l'arrivée du père Noël. On est plus surpris de voir apparaître les premières guirlandes qui clignotent à travers les vitrines alléchantes et gourmandes. Les pâtisseries donnent envie. Les manteaux et les écharpes viennent couvrir nos tenues de mi saison. Cette année et encore plus que les autres années, Wauwatosa va aider ceux qui en ont besoin. Et en plus notre belle ville va s'illuminer et devenir la plus belle. Des concours de décorations, de sapins par exemples. Ces arbres vont éblouir les allées principales avant d'aller egayer les demeures plus austères. Hopitaux, orphelinats ou prisons aux alentours. Vous l'avez compris, c'est la solidarité qui va être au centre des fêtes. Comme chaque année le grand bal de Noël vous invitera à vêtir vos plus belles tenues et pour la bonne cause. Déambulez dans les rues, emmitouflés dans vos écharpes et doudounes. La neige va être présente, très présentes. Attention au verglas et aux boules de neiges perdues.

Partagez

I'm not so self-assured {Aløne}

Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


I'm not so self-assured {Aløne} Empty
MessageSujet: I'm not so self-assured {Aløne} I'm not so self-assured {Aløne} EmptyDim 20 Jan - 23:12


( I'm not so self-assured )
@Løne Serritzlew
T’avais perdu le contrôle. Y’avait ce gars, un connard du lycée qui harcelait ta soeur, à l’époque. Il était là, à la sortie d’un bar, le soleil pointait à peine le bout de son nez, et t’as perdu le contrôle. Comme si ton esprit avait quitté ton corps un moment, que tes poings avaient repris leurs habitudes bestiales. Et ça te rongeait les phalanges, ça déchirait son visage, ça coulait dans la panique générale et les flics ont dû se mettre à deux pour te retenir. “Oh, maintenant qu’elle est devenue bonne, ta soeur, j’peux la soulever dans tous les coins, si elle veut.”. Ce regard sale, ce rire gras, cette gestuelle grossière. T’avais perdu le contrôle. Et quand tu l’as vu se pavaner en parlant de Jisoo comme si c’était un trophée en plastique, t’as pas pu te retenir. Tu peux jamais te retenir. Alors pourquoi t’es surpris d’être là, Aleks ? L’arrière de la bagnole des flics, c’est pas la première fois que t’y poses ton cul, fais pas l’innocent. Pourtant, t’as fait tant d’efforts pour changer, pour plus être ce petit con qui réfléchit qu’avec ses poings. T’avais plus envie de voir les regards effrayés de ceux que tu tentais de protéger se poser sur toi, te dévorer comme un virus incurable. La prison, c’était pas pour toi. T’as vu ta dégaine ? T’as beau cogner fort, t’es aussi épais qu’un moustique, les gros taulards hésiteront pas une seconde avant de t’éclater la gueule. C’était si difficile pour les gens de faire la différence entre la violence protectrice et la violence dévastatrice. Ne fais pas le malin. Pour toi aussi, la limite est mince. Sinon, tu serais pas ici, au poste, à devoir payer une caution misérable que tu ne peux même pas régler. Un appel. Ta liberté ne tient qu’à un appel. Trop tôt pour appeler Sam. Trop tard pour appeler Jisoo. L’idée fleurit dans ta tête comme un fragile espoir quand tu composes le numéro de ta voisine et amie. “A-Allo, Løne ? Désolé de te déranger aussi tôt mais t’es la seule personne qui peut m’aider. Je, j’ai fait une connerie et .. je suis au poste, j’ai besoin que quelqu’un paye ma caution, je suis désolé de te demander ça mais j’ai besoin de toi.”. T’avais la voix qui dérapait, t’avais le combiné collant qui glissait de tes mains moites, t’avais le coeur qui en avait marre d’avoir peur. T’étais pas un gars qui faisait confiance, t’étais pas un gars qui appelait à l’aide. Pourtant, tu venais de le faire et tu savais que c’était pas ton genre. Peut être qu’au fond, t’as juste besoin de te prouver à toi-même que t’es vraiment capable de changer.


( Pando )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


I'm not so self-assured {Aløne} Empty
MessageSujet: Re: I'm not so self-assured {Aløne} I'm not so self-assured {Aløne} EmptyVen 25 Jan - 2:31

Même si tu ne dormais pas vraiment la nuit, ça ne veut pas dire qu'à l'heure où ton téléphone s'était mis à vibré que tu dormais profondément. Sommeil présent ou pas, la routine implique toujours un réveil tôt. Avant le soleil la majorité de l'hiver. Tes pointes dans ton sac de sport, les cheveux remontés dans un chignon bien serré, Alek te croisait souvent après tes pratiques, mais rarement avant. Sur le point de démarrer ta voiture que tu venais de déneiger, tu mets ton téléphone sur haut-parleur alors que les roues commencent à avancer sur la route couverte d'une fine couche blanche.
La conversation te surprend. Alekseï te laisse à peine glisser un mot. Tu entends combien il s'en veut de devoir te contacter toi. Pourtant, tu es la meilleure dans cette situation, tu diras jamais rien si c'est ce qu'il désire et tu ne le jugera jamais. Il t'a croisé dans des mauvaises journées et il avait droit aux siennes. Donnes moi cinq minutes je suis en route. Pas besoin de dire plus, il ne doit pas avoir droit à bien plus de temps de toute façon. Par chance, cette ville est petite et tu te rends au poste de police en quelques tournant.
Un officier t'adresse la parole quand tu y mets les pieds. Une ballerine au milieu d'homme en uniforme, tu ne passes pas une aperçu. Rapidement, en échanges des informations sur ta carte de crédit on te donne les objets personnelles d'un homme qu'ils traitent comme un criminel et toi comme un ami. Il est cher à tes yeux et avant de lui redonner ce qui lui appartient, tu le serres dans tes bras juste après avoir sortie de cette endroit maudit. Il te regardait à peine dans les yeux le pauvre, tu te fichais du comment il s'était rendu derrière les barreaux pour la nuit.
Je poserai pas de question. Installé dans la voiture maintenant, tu pourrais aller le déposer chez lui, mais la route que tu prends lui fait comprendre que non. Tu attrapes un sac sur la banquettes arrières. Tiens, mon déjeuner, tu en as plus besoin de moi j'achèterai quelque chose plus tard. Tu aimes pas danser l'abdomen plein de toute façon.
Ton appel tombe pile poil, mon partenaire s'est pas levé ce matin. Au fond, tu avais pas besoin de partenaire ce matin. Parfois tu réservais une salle du studio bien tôt que pour toi. Pour te défouler ou travailler longtemps sur un enchainement qui te cause problème. Les heures réservées tournerait pas du tout comme tu avais prévu ce matin tout comme la nuit de ton voisin. Rendu devant l'immeuble, tu lui fais signe de te suivre. S'il osait danser avec toi, peut-être qu'il comprendrait pourquoi tu ne peux pas arrêter. Ça amène une paix que tu n'as jamais croisé ailleurs.
@Alekseï Morgan
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


I'm not so self-assured {Aløne} Empty
MessageSujet: Re: I'm not so self-assured {Aløne} I'm not so self-assured {Aløne} EmptyLun 28 Jan - 23:41


( I'm not so self-assured )
@Løne Serritzlew
Dans cette cellule froide, on ne doit pas voir les étoiles la nuit et, quelque part, tu trouves ça rassurant. Ils font tout pour détruire cette petite lueur qui peut naître dans les yeux et retirer cette simple vision de pureté, ça aidait. Et alors, Aleks ? Qu’est-ce que ça veut dire ? Ne cherches pas d’excuses, tu sais que t’avais pas envie de finir comme ces gars qui n’arrivent plus à voir la lumière de la Lune. Et finalement, la voix du flic s’entasse entre tes oreilles, tu en as de la chance, Aleks. Y’en a que personne viendra jamais chercher. Elle t’enlace et t’as presque envie de pleurer. T’étais pas beau à voir, avec ce sang séché au coin de tes lèvres, l’oeil gonflé, les couleurs qui se mélangent sous ton arcade. Et tes mains abîmées qui glissent dans son dos pour répondre à son étreinte. La portière claque, la ceinture se clipse, tu restes silencieux. Le paysage s’affole derrière la vitre, des ruelles qui ne ressemblaient pas au chemin tranquille vers l’appart’. Alors tu cesses de réfléchir, fermant les yeux en profitant du calme du voyage. C’est le sac jeté sur tes genoux qui te ramène à la réalité, tu murmures avec cet air rassurant au fond de la gorge. “Gardes-le, j’ai pas faim pour le moment. … Merci.”. Tu jettes un coup d’oeil sur tes jointures. Explosion de lumières écarlates, les vaisseaux se sont entre-tués, les os ont vibré et tu as mal. Pas une douleur physique, ça, tu la ressentais plus vraiment. Non, une douleur bien plus profonde. La douleur de la déception. Et tu t’enfonces de nouveau. Les yeux de Jisoo qui pleurent. Le visage de ce garçon qui saigne, qui tousse. Ce regard qu’ils te lancent tous. Et ça recommence, ça tourne en boucle, c’est insupportable et la douleur n’en est que plus intense. Et d’un coup, la voix de Løne brise la cassette, déchire la bobine, et c’est ton esprit qui est perdu dans ses déclarations. “Comment ça ? Euh … Mais, j’sais pas danser moi. Encore moins de la danse class- Løne, attends !”. Elle s’envole, la jolie brune, et tu empruntes ses pas maladroitement, sans vraiment savoir où elle veut en venir. La salle est semblable à la galaxie, grande, avec ce vide qui comblait tout l’espace, une atmosphère qui ferait quitter la terre ferme. Tu la regardes, sans comprendre, tes chaussures couinent sur le parquet dans un écho aléatoire. “Heureusement que je suis là. On doit vite se sent seul, ici.”. Et quand tu l’imagines, au milieu de cette pièce, dans ses mouvements circulaires qui la font ressembler à une rose solitaire, tu te sens triste.


( Pando )


Dernière édition par Alekseï Morgan le Ven 1 Fév - 23:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


I'm not so self-assured {Aløne} Empty
MessageSujet: Re: I'm not so self-assured {Aløne} I'm not so self-assured {Aløne} EmptyVen 1 Fév - 21:01

Tu as conscience que Alek ne danse pas. Peut-être dans les bar, peut-être au boulot quand l'endroit est vider, mais tu doutes qu'il soit du genre à plaisanter de cette façon. Tu ne l'amènes pas pour remplacer un partenaire ou faire de lui un grand danseur. Ça serait difficile puisque tu es encore loin d'en être une. Ça te fait étrange d'avoir un invité dans la pièce, ta famille ne venait jamais te regarder danser quand les parents des autres ballerines venaient. Ton frère passait quand il pouvait, mais plus les années passaient et plus il avait une vie remplie. Trop remplie pour perdre son temps dans tes rehearsals et finalement il a quitter la ville.
Sous tes gros pantalon se cache tes collants, mais tu dois réchauffer tes muscles avant de les retirer et danser comme tu aimes si bien le faire. Parfois, un prof vient avec toi pour un privé avant les cours de la journée, mais ce matin tu avais réservé l'endroit pour toi. Et maintenant c'était pour vous. Les marquent sur le visage de ton ami t'inquiétaient, mais elle te permettait de dessiner en toi le pourquoi il avait terminé derrière les barreaux. T'inquiètes Alek, je te ferai pas danser sans ton consentement. Tu laisses tes biens près du murs de miroir. Pensant que tu devrais lui trouver de la glace. Il y en a quelque part dans le studio c'était certain puisque vous en aviez tous trop souvent besoin. Tu t'enfuis de la salle une seconde, juste assez pour revenir avec un sac très froid pour soulager le visage endolori de ton voisin.
Tu trouves? C'est pourtant l'endroit dans le monde où je me sens le jamais seule. Tu branches ton téléphones au système de son pour laisser ta playlist remplir la salle. Même si normalement, c'est sur de la musique classique que tu dois te mètre en mouvement, seule tu mets de la musique personnalisé à tes goûts. Tu vas remettre la glace à ton ami. J'aurais peut-être du te déposer à l'urgence au lieu de te garder pour moi, mais j'suis égoïste j'aime ta compagnie. Tu t'accroches à une barre pour commencer tes réchauffements dans le silence. Alekseï pouvait bien s'asseoir ou dormir dans un coin s'il le voulait. Tu voulais le sortir de son élément, mais tu pouvais pas trop le forcer non plus.
@Alekseï Morgan
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


I'm not so self-assured {Aløne} Empty
MessageSujet: Re: I'm not so self-assured {Aløne} I'm not so self-assured {Aløne} EmptyDim 3 Fév - 17:47


( I'm not so self-assured )
@Løne Serritzlew
Les poings rapides et tranchants n’avaient rien de gracieux. Discontinuité, violence aléatoire, éclaboussures et taches colorées, tout ce que tu formais de tes mains te semblait macabre. Les seules fois où tu arrivais à générer de la douceur, cette dernière finissait par mourir sous les pas inarrêtables des demoiselles qui te tournaient le dos. Mais les silhouettes irréelles des ballerines avaient cette fragilité immortelle qui faisait sens, alors que tes yeux suivaient les mouvements discrets de Løne, tu l’imaginais aussi éclatante qu’une étoile filante et c’était beau. Tu traines des pieds alors que ses jambes s’étendent, tu t’approches, la démarche curieuse, tu la regardes, rêveur. “Non, t’as bien fait. Je crois que j’avais besoin de compagnie. Puis, depuis que l’ex de Sam s’est barré, c’est plus la même chose.”. Béatrice, tu l’avais connu comme infirmière, une inquiétude qui te réchauffait le coeur. Tu as ensuite découvert Béatrice, la petite amie de ton colocataire, couple étrange mais attachant, quelque part. Maintenant, aller au service des urgences n’avait plus la même saveur, encore moins qu’avant. Ton corps se balance légèrement dans l’air, tes pieds restent cloués au sol, t’as un rire qui t’échappe à peine. “Tu sais, je sais peut être pas danser mais je suis ultra doué pour suivre les ordres. J’suis sûre que j’peux te faire le mouvement de Dirty Dancing.”. T’as l’air presque convaincant, avec ta gueule cabossée et tes mains déchirées. Pour ce qui est du film, t’as même pas honte d’avouer que tu adores regarder des rom-com sous un plaid, avec un paquet de M&Ms. Une brute qui pleure devant Titanic, tes coloc’s y croyaient pas vraiment au début mais t’es bien la preuve que ça existe. Alors tu te mets à bouger le hanches, d’abord un peu timidement, les gestes encore mécaniques, tu danses à reculons sans la lâcher du regard. “Bon, je suis pas aussi baraqué ou aussi bon danseur que Patrick Swayze mais bon.”. Tu t’mets même à fredonner la mélodie de Time of my life, la chemise complètement froissée, la galaxie douloureuse oubliée, tu lui fais signe de s’approcher, ajoutant même un clin d’oeil dans cette fourberie soudaine. “On laisse pas Bébé dans un coin, pas vrai ?”. Tu finis par rire de ta propre bêtise. Mais qu’est-ce que tu pouvais y faire ? T’étais le genre de gars qui rêvait de conduir l’héroïne de l’histoire dans les étoiles, au lieu de les faires voir à des gros lourds à l’aide d’un seul coup de poing.


( Pando )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


I'm not so self-assured {Aløne} Empty
MessageSujet: Re: I'm not so self-assured {Aløne} I'm not so self-assured {Aløne} EmptyMar 5 Fév - 13:58

Tu commençais à croire que tu ne connaitrais jamais tous les côtés de ton voisin, maintenant ami très cher. Accrochée à la bar, tu avais mis ta jambe droite sur celle-ci pour étirer les muscles de l'arrière de ta cuisse et ton mollet pendant qu'il te parlait de l'ancienne copine de son colocataire que tu croisais que trop rarement. Tu sais où me trouver si tu as besoin de compagnie. Je suis jamais bien loin. Ta compagnie est surement plus agréable que ses copains derrières les barreaux. Moins stressante en tout cas, ça c'était certain puisque tu pourrais même pas lui faire peur même si tu essayais. Tu avais jamais frappé personne et à voir son visage et ses jointures, tu savais qu'il le faisait bien trop souvent. Tu pouvais le comprendre en quelques sorte. Une rage t'habitait toi aussi. Celle qui te gardait debout la nuit et celle qui te suivait dans tes cauchemars, mais tu l'évacues ici plutôt que sur des inconnues. Chacun sa thérapie.
Un sourire s'installe sur ton visage alors que ton regard trouve celui ton Alek. Quoi? Ton rire habite la salle maintenant. Les idées qu'il installe en toi. Ce film, il est bien plus vieux que vous deux, mais toi aussi tu l'as vu trop de fois. Toute ses nuits à parler pour rien, tout ce temps on aurait pu combler le vide avec ce classique? Ces nuits en sa compagnie t'étaient bien plus chères que tu l'avouerais. Il a entendu des battements de ton coeur que tu ne dévoiles jamais au grand jour, mais cette image de vous deux devant ce film à réciter les paroles t'amuses presque autant que de vous imaginer à essayer de danser au rythme des chansons thématiques du film. Come here, lover boy! Tu chantonnes déjà une partie du film qui te dégoûtait enfant et qui maintenant te fait tout autant marrer que la situation qui s'offre à vous. Tu enlèves ce que tu as dans les pieds pour courir nus pieds jusqu'au système de son pour mettre la chanson du numéro final du film à la place de ta playlist. Alek ne sait pas ce qui l'attend. Tu t'amuses sans doute déjà trop.
Courant dans sa direction, tu t'arrêtes juste au bon moment. Tu ne lui avais toujours pas donner d'indication. Dans ses yeux, tu peux voir qu'il croyait déjà que tu allais sauter dans les airs. Si tu me promets de pas me faire passer par la fenêtre. Je te promets de pas te tomber dessus. J'veux quand même pas abimer encore plus ton joli visage. Tu prends ses mains pour les déposer sur tes hanches lui indiquant comment te tenir et où. Puisque si tu sautais au bon moment, il n'aurait pas besoin de soulever tout ton poids. Tu recules au fond de la salle alors qu'il est au milieu en dansant sur le rythme de la musique. Riant oubliant même que tu arrives du poste de police. T'es prêt? Que tu dis par dessus la chanson. Il avait ta confiance, fallait simplement que tu cours vers lui. Si tu hésitais, tu allais te faire mal. Combien de partenaires t'ont soulever dans les airs. Tu sais comment t'y prendre, mais c'était tout nouveau pour Alek. Ça t'amusait de pas savoir ce qui t'attendait et alors que tu sens ses mains sur toi, tu te donnes un élan et espères pour le mieux en fermant les yeux et allongeant les bras comme tu le ferais si tu étais dans le film des années quatre-vingt.
@Alekseï Morgan
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


I'm not so self-assured {Aløne} Empty
MessageSujet: Re: I'm not so self-assured {Aløne} I'm not so self-assured {Aløne} EmptyMar 5 Fév - 19:16


( I'm not so self-assured )
@Løne Serritzlew
Les garçons ne regardaient pas de comédies romantiques. Les garçons ne pleuraient pas devant les histoires d’amour déchirantes. Les garçons n’apprenaient pas les paroles des chansons Disney. Mais t’étais pas un garçon comme les autres, apparemment, Aleks. T’avais pas peur de montrer ta sensibilité, tes angoisses et, même si tu savais protéger les demoiselles en détresse, c’est peut-être à cause de cette fragilité qu’elles te laissaient tomber à chaque fois. Les paroles de Løne sonnent comme une invitation, tu préfères le prendre simplement, tes yeux collés aux siens, tu hausses un sourcil. “Ah, tu le prends comme ça ? Figures-toi que je rêvais aussi d’être Dany Zuko quand j’étais gosse, si ça t’intéresse.”. Les soirées où Clay s’enfermait dans sa chambre alors que Tante Izzy mettait le lecteur DVD en marche avec des pop-corn encore chaud, tu t’en souviens comme si c’était hier. T’étais qu’un gamin innocent, qui faisait glisser ses chaussettes sur le parquet en jouant les mauvais garçons, fumant un mikado en remuant les hanches devant la silhouette tordue de rire de la femme la plus importante de ta vie. Tu te rends compte que ces souvenirs étaient bien poussiéreux, aujourd’hui. Tu fumes de vraies cigarettes, tu tabasses de vrais gars et Tante Izzy est six pieds sous terre depuis longtemps. Mais le temps n’est pas à la mélancolie, tu es déjà dans le jeu de Løne, jusqu’au bout de tes doigts amochés. Tu prends une voix rouillée avant de répondre. “And if he doesn't answer ?”. Et quand elle mets la musique, t’as vraiment l’impression que ça va enfin se faire. T’es prêt, elle court et tu rates presque un battement quand elle s’arrête subitement. Son avertissement te fait sourire et elle te manipule comme un mannequin en plastique. Tes yeux attentifs suivent ses gestes avec ce même amusement. “Je le jure. Fais moi confiance.”. Un clin d’oeil malicieux se glisse entre les consignes et finalement, elle se prépare à y aller. Tu sens ton coeur s’affoler, un rêve d’enfant oublié qui refait surface sans prévenir écrase le début de cette journée morose pour y mettre de la couleur. “Prêt !”. Elle s’élance, tout s’emboite, tu es toi-même surpris de la voir au dessus de toi, tes mains sur ses hanches, ton rire éclate dans la pièce. “Oh, oh ! On a réussi ! O-oh oui, bon, doucement …”. Tes muscles ont gonflé d’un coup et tu laisses la silhouette de Løne glisser délicatement contre toi, la distance est bien plus réduite que tu ne l’aurais cru au point où tu détournes les yeux. La proximité n’était pas un problème. Mais le détails de tes plaies faciales, oui.


( Pando )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


I'm not so self-assured {Aløne} Empty
MessageSujet: Re: I'm not so self-assured {Aløne} I'm not so self-assured {Aløne} EmptyMar 12 Fév - 19:29

Quand ton réveil avait sonné ce matin-là, avant l’appelle de ton cher ami, jamais tu aurais pensé rire autant dans la salle de studio où tu es souvent bien trop sérieuse. L’art d’avoir l’air légère et de danser si fluidement sans montrer l’effort musculaire ou cardiovasculaire est plus difficile qu’on le croit. Alekseï te parlait d’une partie de lui que tu aurais jamais osé imaginer. Il connaissait les mêmes films que toi et semblait même les avoire garder plus souvent que tu avais pu le faire. Moi, j’ai voulu me déguiser en Sandy tellement d’Halloween, mais ma mère m’a jamais  laissé faire. Le pauvre, il ne savait pas dans quoi il s’était embarquer. Tu étais loin d’être comme Sandy, mais il allait devoir écouter toutes les chansons de Grease sur le route du retour pour la maison si tu n’avais pas le temps de lui faire faire pratiquer toutes les chorégraphies ce matin au studio. Il te sortait de ta routine parfois trop rigide et ça te faisait surement autant de bien que lui qui n’avait pas besoin qu’on lui fasse la morale après une nuit derrière les barreaux.  Oh lover boy! Que tu lui dis comme le ferait les personnages de ce film des années quatre-vingt.
Tu avais finalement couru et sauté aveuglément dans ses bras. Tu savais qu’il pourrait te soulever.  Tu retiens tes rire au bout de ses bras, mais une fois au sol ils se dissipent. Tout près de lui, tu peux bien voir la douleur causée par ses plaies. Tu les avais totalement oublier à faire de t’amuser. Ses mains à lui étaient toujours sur tes hanches, alors tes doigts de ta main droite avaient osés toucher doucement l'ecchymose de sa pommette gauche.  J’ai jamais frappé quelqu’un. C’est comment? Tu voulais pas lui demander si ça faisait mal, tu voyais bien que oui. Tu avais finalement pris une de ses mains dans les tiennes, observant ses jointures bien plus grosses que les tiennes aussi gonglé que son visage. si tu apprends aussi rapidement tout gonflé, Patrick et Danny vont aller se rhabiller quand tu iras mieux. Tu n’avais pas envie de mettre de la distance entre vous. Tu voudrais même le serrer dans tes bras. N’osant pas par peur que sous son chandail tu retrouves autant de marques douloureuses. Plusieurs fois dans ta vie, une frustration immense au moins de vouloir tout détruire t’avait envahi, mais tu laissais la danse t’aider à faire le vide.
@Alekseï Morgan
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


I'm not so self-assured {Aløne} Empty
MessageSujet: Re: I'm not so self-assured {Aløne} I'm not so self-assured {Aløne} EmptyDim 24 Fév - 23:04


( I'm not so self-assured )
@Løne Serritzlew
Elle a le regard qui s’accroche à tes plaies, la curiosité qui dégouline tes yeux et la douceur qui coule du bout de ses doigts. Qu’est-ce que tu peux lui dire, à cette innocente demoiselle ? Elle a dans son esprit une image de toi, un portrait que tu pourrais détruire rien qu’en racontant le quart de tes violents exploits. Elle veut savoir ce que ça fait, tes pupilles sont déjà loin, la corde de la honte s’enroule autour de ta gorge et se resserre à chacunes de ses oeillades. “La première fois, ça fait mal. Très mal, même.”. Avoir mal, c’est pour les fillettes, Aleks. T’es une fillette, toi ? Tiens, prends ça. Les poings vengeurs de ton frère de quatorze ans, tu les sens encore aujourd’hui, tout chaud contre ta figure. “Puis t’y prends goût, tu continues, tu t’arrêtes plus et t’as l’impression d’être fort alors que pas vraiment. L’adrénaline fait que tu sens pas la douleur tout de suite, alors tu frappes sans te soucier des conséquences. Tu frappes, on te frappe en retour et t’as l’impression d’être vivant alors que tu meurs de l’intérieur.”. T’as un soupire qui t’échappe, le corps trop faible pour tenir debout, tu t’poses au sol, coudes sur les genoux légèrement repliés, t’oses même plus la regarder. “Je déteste me battre. C’est comme une drogue, quand je commence à cogner, je m’arrête plus et je deviens une autre personne. A une époque, je trouvais ça cool, je filmais même mes bastons pour youtube, j’étais un petit con qui voulait qu’on le remarque. Puis j’ai réalisé que c’était pas cool d’envoyer des mecs à l’hosto juste parce qu’ils matent le cul de ta soeur. Mais j’y peux rien … J’essaie de me la jouer à la Patrick ou Danny mais je suis pas un héros, je suis … rien du tout.”. T’as le visage effrayé de Jisoo qui te revient en tête, ça te fout mal et comme à chaque fois que tu déconnes comme cette nuit, tu te sens coupable pour tous les malheurs du monde. Tu voulais être le petit bad boy gentil et amoureux des comédies musicales, pas un espèce d’addict à la castagne que les meufs soulèvent une fois de temps en temps, pour le fun. Mais y’avait tout un monde entre tes rêves et tes fantasmes, Aleks. Fallait te rendre à l’évidence. T’étais pas prêt à laisser passer les agissements de connards harceleurs, et la violence, c’était le seul langage que tu connaissais. “Enfin bref. Désolé, j’ai un peu cassé l’ambiance. Mais ouais, si tu veux, une prochaine fois, je te maintiendrais encore plus longtemps. Bon, je suis pas aussi baraqué que Patrick mais faut dire que t’es toute légère, ça devrait pas poser de problèmes, haha.


( Pando )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


I'm not so self-assured {Aløne} Empty
MessageSujet: Re: I'm not so self-assured {Aløne} I'm not so self-assured {Aløne} EmptyLun 4 Mar - 3:48

C’est facile de se faire une idée de quelqu’un. En les connaissant ou non. Toi, tu connais qu’une partie d’Alekseï. Celle qu’il te partage généralement la nuit. Sans la lumière du jour, c’est facile de camoufler ce qui nous déplait. Tu es la première à le faire. Tu es une toute autre demoiselle devant ta mère. Tu penses être véritables avec ton voisin, mais à force de chercher à plaire, tu sais que tu te perds entre toutes ces versions de toi.
Tu rigoles. Au mauvais moment comme toujours. Ma première fois était pas si mal. C’était trop facile. Il ne s’était pas entendu répondre ou tu étais gamine. Peut importe le pourquoi, voilà que ton premier amour remontait dans tes pensées. Il avait trop réfléchi pour que ta première fois soit similaire à un premier coup de poing. Les mots continuent de sortir de sa bouche alors que tu vois la couleur disparaître de ses blessures. Tu n’avais pas eu à l’aider, il avait trouver le sol lui-même et toi, tu avais été t'adosser au miroir qui t’aidait tellement à trouver les erreurs dans tes mouvements. Là, tu lui faisais dos en partie parce que tu ne voulais pas les voir. Tu voulais laisser ton attention sur lui, sur son récit qui lui enlève le crédit qu’il mérite.  C’est à ton tour de soupirer. Alekseï avait été le héros de plusieurs de tes nuits sans jouer au bagarreur ou à se prendre pour Zuko. Tu réalises que Kuzo change pour une nana dans son film pourri? Tu vaux plus que ça. Le chansons étaient entrainantes, mais l’histoire de ce film personne devrait la prendre au sérieux.
Je t’ai amené ici de force, tu t’es pas invité à me joindre au studio ce matin. Tu pètes aucune ambiance.
Tu sentais qu’il avait besoin d’entendre qu’il ne te dérangeait pas. Si tu étais rien à mes yeux du moins, j’aurais même pas répondu à ton appel ce matin. Encore-là à le rassurer, les marques des coups sur son visage l’aidait peut-être. Au fond, tu l’aimais bien cet amoureux des comédies musicales. Les Bad Boy sont rien. Immature, ils pensent que les femmes aime etre leur objet. Les petites filles peut-être. J’ai été gamine. J’ai aimé leur attention. Mais tu vieillis. Tu t’en lasse. Tu veux pas être quelqu’un qu’on oublie. Tu vaux mieux que ça. Les mots c’étaient pas ton fort. Encore moins quand tu sentais que c’était peut-être mieux d’être sérieuse. Souriant maintenant à ton nouveau partenaire de danse, tu cherches à détendre l’atmosphère en fouillant dans ce sac que tu avais traîner avec toi. Allez, manges, je suis sérieuses. J’veux pas avoir à te traîner aux urgences en plus. Un lancer de muffin en sa direction qu’il attrape aussi bien qu’il imitait Patrick  Swayze. Les gars qui dansent avec moi râle habituellement sur mon poids. Le monde de la danse est cru. Ta poitrine, ils aiment la regarder, mais elle les enquiquine quand ils doivent te lancer dans les airs. Tu sors aussi une pomme de ton sac pour l’amener à tes lèvres. Moins chocolatée, mais elle t’aidera peut-être à moins faire chier tes partenaires dans le futur.  
Peut-être que je devrais frapper quelqu’un. Peut-être que ça m’aiderait à dormir la nuit. Tu devrais peut-être penser à une personne précise, mais trop de gens pourrait être ta victime ces jours-ci. Tant de haine dans ton corps de ballerine. Elle te sert, tu t’améliore à vouloir prouver à tant de personne que tu peux réussir, mais à l’écouter parler tu aimerais bien croiser le genre d’adrénaline qui l’a mené derrière les barreaux.
@Alekseï Morgan
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


I'm not so self-assured {Aløne} Empty
MessageSujet: Re: I'm not so self-assured {Aløne} I'm not so self-assured {Aløne} EmptySam 9 Mar - 15:35


( I'm not so self-assured )
@Løne Serritzlew
La violence, c’était comme cette ex’ vers qui tu pouvais pas t’empêcher de revenir. Nocive et manipulatrice, elle ne cesse de te charmer avec ses prunelles enjôleuses, son souffle te transperce le corps et gonfle tes muscles. Le mécanisme se dresse, les fils s’accrochent à tes veines et tes mouvements ne t’appartiennent plus, corps désarticulé, mâchoire scellée, tu ne fais que hurler intérieurement. La colère accompagne le maléfice et c’est une symphonie dévastatrice qui sème le chaos sous tes poings ensorcelés. Et t’as beau fermer les yeux, te boucher les oreilles, elle est en toi, tu peux pas t’en débarrasser, c’est terminé. La remarque de Løne t’arrache un sourire, tu vois dans ses yeux qu’elle tente par tous les moyens de te rassurer et, honnêtement, ça te fait du bien. Changer. Pour une fille. Le pire, c’est que t’en étais capable. Sauf que les filles, elles te regardaient uniquement pour l’image qu’elles ont de toi. Elles veulent que tu joues les mecs insensibles, les gros durs, les “Hommes”. Pourquoi tu craques sur ce genre de connes, Aleks ? Sérieusement, même toi, tu sais que tu vaux mieux que ça. Un muffin bondit sur tes cuisses, tu en soupires presque. Haussement d’épaules et rictus ironique, tu relèves la tête. “Tes partenaires sont des cons, alors. Ou alors ils font pas assez de muscu’. Et encore, je ressemble à une allumette, pourtant, j’t’ai porté easy.”. Tu te relèves, les muscles un peu endormis, tu traînes ta carcasse jusqu’à la demoiselle. Tu t’accroupies face à elle, le regard qui caresse son visage, le gâteau glisse entre les mains de la danseuse. “Si tu veux cogner quelqu’un, pas besoin de te salir les mains. Appelle-moi.”. Y’a une certaine douceur dans le timbre de cette voix écorchée. Et bientôt, tes lèvres viennent déposer un chaste baiser sur le front de ta Bébé du jour. “Merci pour aujourd’hui. Si t’avais pas été là, j’pense que j’aurais pas pu survivre à cette journée.”. Si elle avait pas répondu, t’aurais appelé qui, Aleks ? Ton patron à qui t’as promis de pas retomber dans ce genre de merde ? Ta soeur qui veut plus te parler ? Tes colocs que tu refuses d’impliquer là-dedans ? Une de tes exs qui décrochera pas ? Fais pas l’innocent, Aleks. T’es juste incapable de montrer tes insécurités, de t’ouvrir proprement aux autres. Mais c’est pas grave. T’y arriveras, un jour. La porte grince et avant de t’envoler, tu te retournes une dernière fois. “Ce soir, j’nous réserve une soirée rom-com, bières, pop-corn, pour te remercier. A tout à l’heure, Bébé.”. Tu lâches un rire avant de disparaître en secouant les hanches.


( Pando )


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


I'm not so self-assured {Aløne} Empty
MessageSujet: Re: I'm not so self-assured {Aløne} I'm not so self-assured {Aløne} Empty

Revenir en haut Aller en bas
I'm not so self-assured {Aløne}
Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERYTHING IS FINE :: LAST JUDGEMENT :: - archives :: saison 1 :: rps-
Sauter vers:
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser