AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
CALENDRIER / 01.11.2019 ! Grand retour du forum après plusieurs semaines de maintenance. 16.10.2019 ! Retour de Adokoa (Pauline) dans le staff. 31.07.2019 : Réouverture du forum. Installation de la onzième version par Flames. Arrivée du nouveau PNJ The Devil. 11.07.2019 : Annonce du retour du forum, rédaction d'un nouveau contexte. 01.05.2019 : Fermeture du forum. 14.04.2019 : Installation de la dixième version par Flames. 10.02.2019 : Installation de la neuvième version par Flames. Mise en place de l'animation Mini rp. 02.12.2018 : Installation de la huitième version par Flames. Mise en place de l'animation calendrier de l'avent. 13.10.2018 : Installation de la septième version par Passenger. Mise en place du nouveau contexte Second Chance. Melvin Brock (Marie) rejoint le staff. 10.10.2018 : le forum fête son premier anniversaire.15.07.2018 : Installation de la sixième version par Passenger. . 01.07.2018 : le forum atteint les 100.000 messages. 12.05.2018 : Installation de la cinquième version par Passenger. 17.03.2018 : Installation de la quatrième version par Adoko. Mise en place de la partie Instagram et lancement de l'animation Zodiac. 20.01.2018 : Installation de la troisième version par Passenger et lancement du jeu Game of chance. 02.12.2017 : Installation de la deuxième version réalisée par Passenger. Mise en place des parties communication et graphisme. 09.11.2017 : Dani Brock (Pauline) rejoint le staff. 23.10.2017 : Effie Gardner (Lélia) rejoint le staff. 10.10.2017 : Ouverture officielle du forum. 03.10.2017 : Installation de la première version par Passenger 01.10.2017 : Création du forum. .
liens recherchés
------------------

WINTER TOGETHER / L'hiver arrive. Il est là plus tôt que les autres années et il est déjà rude. Les premières neiges parsèment les trottoirs de Wauwatosa. La ville et ses habitants ont toujours pris soin de leur commune. Ils aiment la voir briller de mille feux en attendant l'arrivée du père Noël. On est plus surpris de voir apparaître les premières guirlandes qui clignotent à travers les vitrines alléchantes et gourmandes. Les pâtisseries donnent envie. Les manteaux et les écharpes viennent couvrir nos tenues de mi saison. Cette année et encore plus que les autres années, Wauwatosa va aider ceux qui en ont besoin. Et en plus notre belle ville va s'illuminer et devenir la plus belle. Des concours de décorations, de sapins par exemples. Ces arbres vont éblouir les allées principales avant d'aller egayer les demeures plus austères. Hopitaux, orphelinats ou prisons aux alentours. Vous l'avez compris, c'est la solidarité qui va être au centre des fêtes. Comme chaque année le grand bal de Noël vous invitera à vêtir vos plus belles tenues et pour la bonne cause. Déambulez dans les rues, emmitouflés dans vos écharpes et doudounes. La neige va être présente, très présentes. Attention au verglas et aux boules de neiges perdues.
-43%
Le deal à ne pas rater :
Carte Mémoire microSD XC SanDisk Extreme 64 Go (avec ...
15.45 € 26.99 €
Voir le deal

Partagez

we need to talk (béa)

Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


we need to talk (béa) Empty
MessageSujet: we need to talk (béa) we need to talk (béa) EmptyDim 20 Jan - 15:25

- we need to talk-
béatrice allen & sam muller


Tu t'es levé ce matin avec une place vide à côté de toi. Béatrice l'occupe toujours normalement, mais elle bosse beaucoup ces temps-ci, elle enchaine les nuits aussi. Ce sont des raisons totalement excusables, compréhensibles. Et tu lui pardonnes, parce que tu aimes la regarder dans ces moments où elle prend sa vie en main. Où elle sait ce qu'elle fait. Ca te rend fière d'elle. Et comme toujours, tu regardes d'abord ton téléphone pour voir si elle t'a envoyé un message pendant la nuit. Cette nuit-là toi, tu ne l'as pas passé à bosser. Que ce soit au Second Chance, ou au bar de Klaus, l'ami de ton oncle. Ce sourire qui étire tes lèvres, tu lis son message. Elle te donne rendez-vous au Starbucks de Westwatosa pour le petit déjeuner. Sans doute, elle n'a pas précisé. Elle a juste fixé le rendez-vous. (...) T'es parti rapidement de chez toi. Après une douche rapide. Tu ne t'es pas non plus pris la tête pour les fringues. On est dimanche, tu veux juste retrouver ta petite copine. Vous serez beaux. Elle avec ses cernes de travailleuse et toi, ton look de gars sans pression. Tu es là, assis à cette table qui est la vôtre. A côté de la baie vitrée pour contempler la rue. Voir son arrivée. Emmitoufflée dans son manteau. Tu souris doucement et davantage quand la sonnette de l'entrée retentis. Tu te retournes pour l'accueillir. ''Bonjour toi.'' Vous allez pouvoir commander vos boissons et vos biscuits du matin. ''Ca a été ta garde ?''

@Béatrice Allen
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


we need to talk (béa) Empty
MessageSujet: Re: we need to talk (béa) we need to talk (béa) EmptyDim 20 Jan - 15:37

Longtemps elle fixe le casier des vestiaires alors que sa collège déblatère sur le match de baseball que son mari n'arrêtait pas de commenter la veille. Béatrice l'envie, elle l'envie énormément de savoir baigner dans cette routine, que personne ne saurait gérer mieux qu'elle avec ses grandes gestuelles, ses cheveux en bataille mais toujours, le sourire, la hâte de rentrer à la maison, de parler de la fête organisée pour l'arrivée du bébé. Qu'est-ce-qu'elle était en train de penser, elle n'était même pas enceinte, la collègue.
Béatrice enfonce les mains dans la cage métallique pour attraper le vieux pull de Sam et l'enfiler distraitement, une tendresse infinie à trouver l'odeur familière du barman, elle ne peut plus se la retirer de la tête; elle va finir par oublier de respirer. Les sacs plastiques noués autour de ses baskets la serrent, elle les retire doucement, les jette d'un coup de main habile et c'est fini. Plus de pression, juste l'air glacé de l'extérieur et sa compagnie, doucement rejointe par les pensées de Sam, ça faisait combien de jours depuis leur dernière discussion? Est-ce-qu'elle devait parler du repas de famille? Pourquoi ramener l'histoire sur le tapis, ça remontait à plusieurs semaines, c'était dépassé. Comme le café au nom célèbre dans la rue qu'elle manque de quelques mètres, hésite à remonter avant de finir devant la porte. Allez, inspire.
Elle le trouve, Sam, Sam et ses paroles tièdes qui tiennent sur la durée, tout de suite elle l'enlace, elle noue ses bras autour de lui, elle l'embrasse comme pour lui dire bonjour ou, tu me manquais. "C'était un peu long... Tu- t'attendais pas depuis trop longtemps? T'as faim? Je suis désolée."
Désolée, c'était le mot.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


we need to talk (béa) Empty
MessageSujet: Re: we need to talk (béa) we need to talk (béa) EmptyDim 20 Jan - 15:46

T’es là, debout pour mieux l’accueillir quand elle fonce dans tes bras. Les siens autour de ton cou, tu frisonnes parce qu’elle a les mains froides. Mais peu importe. Tu réchaufferas son corps comme tu peux. Pour l’instant c’est sa bouche que tu réchauffes. Un peu gercée par le froid de l’hiver, les lèvres de Béatrice restent ton bonbon favori sur terre. Tu le prolonges sans être vulgaire car même si t’es enveloppé soudain dans votre bulle, tu n’oublies pas que vous êtes au choeur d’un lieu publique. Mais tu lui dis combien tu l’aimes aussi, de tes mains sur sa taille, ravies de sentir ton pull sur son corps. T’aimes tellement quand elle squatte tes fringues. Trop sexy. ’’C’était un peu long…tu- t’attendais pas depuis trop longtemps ? T’as faim ? Je suis désolée.’’ Tu souris tendrement, la laissant prendre place. ’’Nos boissons vont arrivées, j’ai commandé déjà pour que ça arrive dès que t’es là.’’ Tracasse-pas, luciole. Tu fais d’ailleurs signe au serveur qui guettes et il arrive sitôt pour déposer tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


we need to talk (béa) Empty
MessageSujet: Re: we need to talk (béa) we need to talk (béa) EmptyDim 20 Jan - 15:57

Elle se demandait pourquoi elle était venue. Elle ne voulait pas être de ces gens qui écrivent de longs messages à décrypter mais elle était comme lui; dingue, et elle ne se sortait pas la tête cet idéal qu'ils s'étaient promis dans les rues froides derrière les bars, quand personne ne regardait comme maintenant. Le voir c'était se rappeler l'avenir dessiné et la vision exacte du bonheur qu'elle voulait, il l'avait retrouvée, au hasard. Vraiment aux cartes elle était la plus chanceuse. Béatrice sait ce qu'elle doit dire et ne pas dire; pas de t'es beau Sam, merci Sam, je pensais à toi Sam.

Rien que la trahison fébrile d'être venue jusque ici, de l'avoir fait se pencher dans sa direction, avoir forcé une étreinte la faisait se détester - puis doucement la liqueur tendre de ses yeux tournait dans la tête de Béatrice comme les boissons chaudes au fond de leurs gobelets en carton recyclable. -
Béatrice souriait, elle souriait si bien en s'asseyant, elle aurait pu se mettre à pleurer, à la place elle imitait toutes ces femmes heureuses, et, égoïstement, en le retrouvant, elle l'était énormément. "J'ai pas arrêté de courir, l'hiver aux urgences ici c'est comme... un black friday. J'ai pas vu l'heure, j'ai pas dormi je crois, je sais même pas."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


we need to talk (béa) Empty
MessageSujet: Re: we need to talk (béa) we need to talk (béa) EmptyDim 20 Jan - 16:03

Tu l’écoutes attentivement, ton attention portait sur les cernes soulignant ses yeux. Tu hoches simplement la tête, alors que tu souffles sur ton café chaud pour ne pas te brûler la langue. ’’On fera une sieste en rentrant, t’inquiète.’’ Tu ne te doutes pas un instant encore que tu rentreras plus seul que jamais. Pour l’instant tu ne vois rien, tu ne calcules rien. Tu ne devines pas cette tempête qui assombrira ton moral. Tu te grattes l’arrière de la nuque, réalisant alors que t’as même oublié de te coiffer pour remettre en ordre cette tignasse bordélique. Peu importe. ’’Après s’être reposés, tu voudras qu’on fasse quoi ?’’ Tu prends ton cookie fondant dans les mains pour le fendre en deux et t’hypnotiser sous la vue délicieuse de son coeur fondant. Tu te pinces les lèvres et croques à pleine dent pour savourer. ’’Mhm..’’
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


we need to talk (béa) Empty
MessageSujet: Re: we need to talk (béa) we need to talk (béa) EmptyDim 20 Jan - 16:10

Mais l'automatisme abandonne la raison, le pouce de Béatrice s'écrase le plus gentiment du monde sur la joue de Sam pour dégager une traînée de chocolat, elle rit même et fait remonter ses cernes, oublier sa fatigue un instant. Puis la question lui trotte dans la tête, elle préférerait lui répondre, elle s'en veut d'avoir songé à ce rendez-vous qui était davantage un enterrement, pourquoi l'imaginer au pied d'une tombe. Ils n'avaient pas l'âge pour ces malheurs là, pas le temps pour ces tracas.

Eux ils fallait qu'ils continuent de vivre extrêmement fort, incroyablement près, elle le sentait, elle le savait, c'était une certitude, oui, pourtant elle avait quitté son regard, mordant son pouce traitre, comme une enfant cherchant à se punir. Béatrice n'arrive même pas à prononcer son nom, elle articule: "Il faut que je te rende quelque chose."
Et la clé argentée bute contre la table comme le verre bousculé sur une nappe blanche, rempli d'un vin très rouge. "Tiens."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


we need to talk (béa) Empty
MessageSujet: Re: we need to talk (béa) we need to talk (béa) EmptyDim 20 Jan - 16:24

Tu pourrais venir croquer ce pouce qu’elle passe sur ta joue pour dégager le chocolat qui traine, mais tu ris à la place. La laissant faire, lui laissant la possibilité de se régaler aussi. Un nouveau croc dans la gourmandise, et ton regard braqué sur la douce Béatrice. Tu la regardes comme un homme amoureux. Tu l’aimes comme le chocolat. Mais tu captes pas vraiment ses yeux noisettes. Tu as du mal. ’’Il faut que je te rende quelque chose.’’ Cette fois-ci, tu arques un sourcil et la regarde faire. Sa gestuelle puis cette clé que tu connais trop bien pour l’avoir eu suspendu à ton trousseau de clé. Le double de chez toi. Tu déglutis, la bouchée de cookie ayant du mal à passer sur le coup. Tu comprends pas trop pourquoi. T’en lâches ta bouffe pour essuyer tes mains sur cette serviette de table en papier. Pour garder de la contenance et retarder la question qui te brûle les lèvres mais qui explose pourtant. Trop vite pour le coeur qui s’affolle dans ta poitrine. De peur. De questionnemment. Tu ris nerveusement dans ta tête. ’’Pourquoi j’ai l’impression que tu me dis au revoir ?’’
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


we need to talk (béa) Empty
MessageSujet: Re: we need to talk (béa) we need to talk (béa) EmptyDim 20 Jan - 16:33

Il a beaucoup changé Sam, peut-être qu'il ne voit pas, son impulsion douce, inquiet sans être intrusif comme une caresse accidentelle mais pleine d'affection. Béatrice a du mal à garder son calme, elle se force à ne pas bouger les genoux sous la table comme une enfant. Elle a toujours eu un don pour gérer les gestions de crise, c'est parce qu'en général, les personnes en face ne faisaient pas partie de ces choses inoubliables, ou de toutes les blessures qu'on ne veut pas ouvrir. Rouvrir.
"Je t'adore je suis tellement amoureuse de toi." Ce n'était pas le dialogue qu'elle avait révisé, elle n'avait rien appris en fait, elle n'en était pas là, Béatrice ne voulait pas que ce soit bâclé, précipité, pourtant elle n'avait qu'une seule envie, c'était de se dissoudre et ne ne plus jamais revenir à l'état physique. "Je te le jure." Elle lui dit ça comme si elle venait de faire la plus grande bourde de sa vie.
Mais elle n'avait rien fait encore, elle pouvait revenir en arrière, c'était sans doute le moment le plus terrifiant, savoir qu'elle avait dit la phrase de trop, que le cran de sureté avait été levé, qu'elle s'apprêtait à bousculer ce destin patient qui les avait amenés ensemble.
"Mais j'y arrive pas."

Elle a besoin de poursuivre, elle pose ses mains sur son visage pour se maîtriser, ils ne sont pas seuls, c'était la pire idée du monde. La pire idée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


we need to talk (béa) Empty
MessageSujet: Re: we need to talk (béa) we need to talk (béa) EmptyDim 20 Jan - 16:54

Tu as perdu toute la bonne humeur que tu avais au réveil. Tu as perdu tout ce qui fait de toi, l’être le plus positif. L’homme qui veut toujours voir le mieux que le pire. Parce que c’est plus facile pour avancer, se dire que ça ira même dans la pire des situations. Celle-ci, elle se semble d’abord insurmontable. T’es en train de te faire larguer et son je t’aime pudique a surtout tendance à t’énerver. Alors que tu es resté calme la dernière fois, quand tu lui as clairement dit que tu l’aimais. De vive voix. Prenant son silence et son sourire pour une amorce à sa déclaration. Et paradoxalement, t’as pas envie d’être trop méchant alors qu’elle te lance elle, tes couteaux dans l’coeur. Ton genou commence doucement mais sûrement à s’agiter sous la table. T’es tendu, tout ton corps. Ton coeur se refroidit. ’’Je te le jure.’’ C’est trop. ’’Mais j’y arrive pas.’’ Tu ne la regardais plus mais tu relèves tes yeux finalement. Pour la voir faire : ses mains sur le visage. Tu serres la mâchoire. ’’Tais toi…j’veux…j’veux pas te l’entendre dire.’’ Parce que t’es pas capable d’être patient là et de lui pardonner sa pudeur, sa peur. Ton coeur se brise et c’est douloureux. Elle a pas droit de dire c’est fini et de souffler quand même qu’elle tient à toi. C’trop facile. C’est pas comme ça que ça sera moins douloureux. T’as même plus envie de parler. ’’Je sais pas quoi t’dire !…J'pense que ça servirait à rien..façon. T'as l'air d'avoir prit ta décision depuis un moment..'’ Tu soupires, le regard perdu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


we need to talk (béa) Empty
MessageSujet: Re: we need to talk (béa) we need to talk (béa) EmptyDim 20 Jan - 17:07

La volonté est énorme, énorme pour un coeur gros comme le sien, elle se contient du mieux qu'elle peut mais ça n'annule pas le décor intact et brillant de jour - qui les écrase. - Il peut voir toutes les couleurs miroiter sur sa figure et son expression, inchangée, comme si elle pouvait garder l'ensemble stable, empêcher l'éléphant dans le magasin de porcelaine de détruire les plus belles pièces.
Elle n'a pas le droit de lui faire ça, de l'agiter si mal et si vite, c'est de sa faute mais tous les autres scénarios étaient pires, Sam, tous les autres scénarios allaient débouler et détruire le peu de dignité qu'il lui reste, elle ne peut pas te la laisser. Elle serait faible, et de s'infliger ça a elle-même, pas question, ça faisait déjà trop longtemps.
Les déceptions sur les déceptions, le contour parfait de la plage dans ses souvenirs, le voir comme un premier et grand amour - ce qu'il était. - Béatrice luttait, penser à leur dispute la dirigeait vers un profond précipice, se rappeler les détails les plus précieux la poussait davantage vers le vide. T'avises pas de pleurer. Béatrice tremble et elle laisse le volcan se déverser, détruire l'édifice, après tout elle ne sait pas en prendre soin. "Je reste pas en ville, j'ai pu me... faire muter." Ça servait à rien de dire ça, c'était pire.
"Excuse-moi."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


we need to talk (béa) Empty
MessageSujet: Re: we need to talk (béa) we need to talk (béa) EmptyDim 20 Jan - 17:16

Il n’y a pas que ton coeur qui s’effrite. Les images de vos souvenirs apprennent à s’effacer dans ton esprit pour que ça soit moins douloureux. T’es énervé. T’es tout sauf content. Ton monde s’effondre autour de toi, comme démuni tu te sens. Impuissant à la situation, parce que même si t’as envie de la retenir, tu te demandes si c’est bien. Si c’est à faire, mais son choix a l’air tout arrêté. Et toi-même, tu n’as pas envie de te battre pour une fille qui au final, ne t’aime pas comme il faudrait. ’’Je reste pas en ville, j’ai pu me faire…muter.’’ Son excuse passe au-dessus de ta tête. En sourdine. C’est bien ce que tu disais plus tôt. Sa décision est déjà prise. ’’Alors va t’en. Je te retiens plus.’’ C’pas toi qui dira adieu. Car à ton sens, te lever de cette table et partir serait lui donner raison. Qu’elle assume clairement sa décision, et puis de toute façon elle ne peut pas revenir en arrière. Tu n’accepterais pas. A moins que rester là et la voir partir fais de toi un homme vaincu ? Non…ça fait pas de toi un homme faible. Tu pourrais lui crier de dégager, de vive voix mais la foule qui se trouve là, malgré l’heure matinale, tu te retiens. Et parce que t’as pas envie d’être méchant alors qu’elle le mérite probablement. Tu l’ignores simplement, tes yeux rivés sur cette rue que tu rejoindra aussi après son départ.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


we need to talk (béa) Empty
MessageSujet: Re: we need to talk (béa) we need to talk (béa) EmptyDim 20 Jan - 17:24

Elles sont là, les dégringolades sur ses joues, tombées après la note finale, elle aura fait de son mieux mais elle le lui avait dit: Ce genre de réalités, ça ne se trouvait pas dans les films. Ses yeux disent désolée: désolée pour les larmes, désolée, je les aurai retenues aussi longtemps que possible, je te le promets. Pas un geste pour elles, ni tentative de les effacer, ce serait lui mentir encore plus, sur ses motivations.
Elle pourrait lui lister tout ce qui lui traverse l'esprit quand elle se lève, l'espace d'une seconde, l'absence de peur avec lui, la panique qui camoufle l'amour quand possiblement, elle attendrait un enfant, les conversations sans fin à ne plus savoir s'arrêter de rire. Mécaniquement, elle remarque n'avoir jamais retiré son manteau, comme ayant prédit que l'action serait trop difficile à réaliser. Pour ne rien arranger l'écharpe nouée à son cou, machinalement ne fait qu'intensifier les sanglots, ils descendent en cascades, et que peut-elle bien faire, sinon épargner Sam, de tout ça. Elle a raté, encore.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


we need to talk (béa) Empty
MessageSujet: Re: we need to talk (béa) we need to talk (béa) EmptyDim 20 Jan - 17:42

Tu oses tourner la tête quand elle se lève. Pour partir. Tu as la gorge trop nouée pour arriver à dire quelque chose. Et t'as pas envie de te montrer aussi meurtri et blessé. Parce que t'es vaincu en somme. Très vulnérable et que ton coeur tambourine assurément. Un seul regard sur Béatrice et tu te lancerais à sa poursuite pour la retenir. Tu te connais. Parfois, faut accepter de dire adieux à ceux qu'on aiment. Et de leur pardonner les blessures. La porte du Starbucks se referme sur Béatrice, la petite sonnette retentissant. Tu oses maintenant inspirer profondément pour te calmer un peu. La main posée sur la table, tu louches sur la rue et sur la silhouette de Béatrice qui traverse en ce moment même la route pour aller de l'autre côté, sur le trottoir d'en face.
Tu as mal.
Ta jambe en folie sous la table, tu restes là une seconde. Pour reprendre tes esprits et tu te lèves. Après être sûr également qu'elle est loin. Tu demandes à la serveuse de mettre le café bouillant de ton ex-copine dans un récipient. Et une fois dehors, tu t'arrêtes à la hauteur de ce sans abris que tu as croisé sur le chemin pour lui offrir, ainsi que le muffin qui accompagnait la commande.

-fin-
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


we need to talk (béa) Empty
MessageSujet: Re: we need to talk (béa) we need to talk (béa) Empty

Revenir en haut Aller en bas
we need to talk (béa)
Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERYTHING IS FINE :: LAST JUDGEMENT :: - archives :: saison 1 :: rps-
Sauter vers:
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser