AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Can you feel the sound my heart's playing for you? | Kate (HOT again ! )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ezekiel Gallagher

- prayers : 178
- pseudo : Nalex
- multifaces : Bonnie Turner
- id card : Luke sexy Grimes + lumos solem
- registration : 17/12/2018
- côté coeur : Son coeur bat bien trop vite pour le fruit défendu...

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: Kaytline (Beaver Dam), Maxine (Madison Homes). You ?

MessageSujet: Can you feel the sound my heart's playing for you? | Kate (HOT again ! )   Sam 12 Jan - 12:25


Can you feel the sound...

...my heart's playing for you?

La journée de travail a été longue encore une fois. Du moins jusque seize heures. Depuis le matin, Ezekiel ne s’est pas arrêté un seul instant, n’a même pas pris le temps de manger. Au cabinet vétérinaire, les rendez-vous se sont enchainés sans discontinuer. C’est fou le nombre d’habitants possédant un animal de compagnie ! Encore plus aujourd’hui. A  croire que tous les chiens et chats de la ville se sont concertés pour tomber malade, avoir des soucis, tous en même temps. Vers dix huit heures, et voyant qu’il n’a plus de rendez-vous planifiés, qu’aucun autre patient ne semble pointer le bout de son nez, le mafieux prend la décision de fermer plus tôt, pour le plus grand plaisir de sa secrétaire qui va également pouvoir rentrer à la maison. Se dirigeant vers sa voiture après avoir fermé le cabinet, Ezekiel est bien décidé à rentrer chez lui pour profiter de son temps libre et ne rien faire. Aucune affaire à régler du côté familiale, rien de prévu ce soir quant à son autre vie. Juste lui, la télé et le canapé. Et pour une fois, il pourra discuter avec Maxine avant qu’elle ne parte travailler ! Bref, planning parfait pour se déconnecter l’espace d’un instant.

Et c’est exactement comme ça que la soirée se déroule. Une fois Maxine partie, Ezekiel décide d’aller prendre un bain bien chaud, histoire de se détendre pleinement. Et le mafieux y reste bien une heure, si ce n’est plus. Quand il ressort, peignoir noué autour de la taille, c’est instinctivement qu’il se rend vers le frigo, son ventre lui criant de manger quelque chose. Enfilant son bas de jogging et un vieux t-shirt alors que la nourriture cuit dans le four, Ezekiel finit par s’installer dans le canapé et manger ce qu’il s’est préparé devant Netflix qui finit de l’aspirer. Ayant lancé une série captant totalement son attention, Ezekiel n’émerge que quand son téléphone se met à sonner. Mettant sa série sur pause, le mafieux prend son téléphone et se rend ainsi de l’heure avancée qu’il est. Message de Kaytline. Besoin de toi. Maintenant ! Urgent ! Le cœur d’Ezekiel bondit dans sa poitrine. Sans attendre, le brun appelle sa sœur. Une fois. Deux fois. Et tombe toujours sur la messagerie. Ce qui finit de l’inquiéter pleinement. En un éclair, Ezekiel se lève d’un bon pour aller enfiler un jean et un t-shirt noir, avant de prendre sa veste en cuir et ses clefs, direction le club en centre-ville.

Sur la route, Ezekiel avale les kilomètres, bien au dessus de la vitesse limite autorisée. Et c’est en un temps record qu’il arrive au club de strip tease, dirigé par Kaytline. Sur le trajet, le brun s’est imaginé tout et n’importe quoi. D’abord, qu’il était arrivé quelque chose de grave à Maxine, son ancien patron l’ayant finalement retrouvée. Puis, pire encore, qu’il a fait du mal à sa sœur... Autant dire que son imagination beaucoup trop fertile a fait son œuvre, et c’est presque en courant qu’il pénètre dans le club où la musique bat son plein et les clients bien présents. Parcourant les lieux, le mafieux cherche sa sœur, en vain. Ce qui finit de le faire paniquer, son cœur battant la chamade. Attrapant l’une des serveuses, le brun lui demande un peu agressif où se trouve Kaytline. Et la pauvre employée, prise au dépourvu, lui indique du bout du doigt un peu apeurée l’arrière salle, où se trouve le bureau de la gérante. A grande enjambée, Ezekiel s’y rend, rassuré sur le chemin de voir que Maxine n’a rien, la jeune femme étant en pleine représentation sur la scène principale et ne l’ayant pas vu. Au moins, elle va bien ! Mais l’inquiétude d’Ezekiel ne le quitte pourtant pas, sa sœur toujours introuvable, bureau vide contrairement à ce qu’a dit l’employée. Rebroussant chemin, c’est finalement dans le couloir que le mafieux tombe nez à nez avec sa sœur. « Kaytline ! » qu’il s’exclame, évitant de justesse de lui rentrer dedans. « Putain mais t’étais où ?! Ça va ? Tu vas bien ? T’as rien ? Qu’est ce qu’il se passe ? » qu’il la bombarde de questions, attrapant ses deux épaules.
Awful

_________________
No fear but sadness
Love is a smoke raised with the fume of sighs; Being purged, a fire sparkling in lovers' eyes; Being vexed, a sea nourished with loving tears. What is it else? A madness most discreet, A choking gall, and a preserving sweet.

Spoiler:
 


Dernière édition par Ezekiel Gallagher le Lun 21 Jan - 13:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Kaytline Gallagher

- prayers : 160
- pseudo : victoriaz.
- id card : Nina Dobrev + lempika (av). ASTRA (sign). tumblr (gif).
- registration : 18/12/2018
- côté coeur : Éternelle insatisfaite, amoureuse de l'amour, avide de frissons, des méandres au creux des reins et tout ira bien.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp:

MessageSujet: Re: Can you feel the sound my heart's playing for you? | Kate (HOT again ! )   Sam 12 Jan - 17:00

Can you feel the sound ?
Gallagher siblings
Depuis la nouvelle année, les affaires fonctionnaient à merveilles pour le club de striptease géré par la fille Gallagher. Pour le coup, le budget pour les investissements dans l’établissement avait été presque doublé. C’était à se demander où est-ce que le père Gallagher avait fini par trouver l’argent pour satisfaire ses clients en emménageant de nouveaux espaces et du nouveau mobilier pour ses danseuses. Un calepin à la main, le stylo à billes qui tapotait nerveusement sur ce dernier, Kaytline était attentive. Face à elle, se trouvait l’un des plus grands noms concernant les innovations et l’apport du design dans les entreprises. Plus tôt dans la journée, son père lui avait bien fait comprendre qu’il fallait être dure en affaires, ne pas laisser les négociations s’essouffler trop facilement et, surtout, garder en tête que pour l’homme, travailler avec eux était tout autant prestigieux qu’eux travailler avec lui. Une belle relation gagnant-gagnant qu’il fallait manier subtilement. Plus loin, les danseuses étaient déjà au travail, à s’agiter pour le plus grand plaisir de la fidèle clientèle, toujours là au rendez-vous, toujours là pour donner de généreux pourboires. Le regard de Kaytline s’était posé durant un instant sur Maxine. La jeune femme n’avait jamais réellement compris l’intérêt que son frère portait sur elle et, ce, depuis le premier jour. Elle était une danseuse comme une autre : jolie, mince, peu de fierté pour faire ce métier. Il était évident qu’elle ne nageait pas dans la même baignoire que les Gallagher. Pourtant, le fils avait même décidé d’en faire une colocataire une nouvelle qui n’avait pas réjouit le père Gallagher de savoir que l’une de ses employées vivait avec son fils. Et si elle cherchait à plonger dans les affaires familiales pour chercher à faire couler le club de striptease ? Kaytline, quant à elle, partageait les mêmes craintes que son père. Alors, après un regard noir gratuitement lancé à l’adresse de la danseuse, elle tourna les talons et planta pendant un instant le gérant de la rénovation. « Un instant, s’il vous plait. » avait-elle formulé, pour partir dans son bureau, jalousement guidée par ses propres pas jusqu’à son téléphone. Un geste irréfléchi, poussé par les impulsions possessives, où elle envoya un sms plutôt alarmant au plus grand des Gallagher. Après quoi, comme un soulagement, elle revint comme une fleur vers le gérant. « Bien, continuons. Vous me parliez du nouvel aménagement pour nos salles insonorisées… » Et ainsi, elle continuait les affaires, sans plus prêter attention à ce message envoyé par téléphone portable à son frère.

Celui-ci arriva seulement quelques minutes plus tard à sa hauteur, au tournant d’un couloir où Kaytline et l’autre jeune homme discutaient tranquillement des affaires tout en parcourant l’entièreté du club. « Kaytline ! » L’air visiblement alarmé d’Ezekiel fit naitre chez Kaytline un sourire narquois, fière de voir qu’elle avait réussi, une fois de plus, à attirer l’attention sur elle. « Tiens, bonjour Ezekiel. » lança-t-elle joyeusement, innocemment surtout. « Putain mais t’étais où ?! Ca va ? Tu vas bien ? T’as rien ? Qu’est-ce qui se passe ? » Un silence se créa entre les trois personnes, où Kaytline avait toujours la mine innocente et niait complètement l’affaire. « Monsieur Stanhope, laissez-moi vous présenter mon cher frère, Ezekiel Gallagher. » Tandis que l’homme en costume présentait sa main pour saluer le jeune homme, Kaytline fit les yeux doux à son frère, tout en poursuivant : « Zeke, Monsieur Stanhope est le nom sur toutes les lèvres en matière d’innovation et de design. Et, au passage, est un vil blagueur. » lança-t-elle à son adresse, créant un rire amusé chez le jeune homme, bien trop loin d’imaginer la scène qui se déroulait sous ses yeux. Kaytline, quant à elle, jubilait de voir Ezekiel dans tous ses états. En prime, l’avoir à proximité d’elle alors qu’ils avaient été distants pendant toutes les fêtes de fin d’année la rendait littéralement attirée par son corps. Visiblement, les pulsions ne s’en étaient pas allées avec le temps. « Monsieur Stanhope, pouvez-vous nous excuser un instant ? » Le sourire radieux, Kay amena son frère dans l’un des bureaux et sourit innocemment. « So… what’s up bro ? » lança-t-elle à son adresse, le sourire en coin, sachant déjà qu’il allait littéralement exploser. La porte refermée derrière eux, elle s’approcha de lui et tira sur son tee-shirt pour l’attirer vers elle. « On vient me dire bonjour ? Que c’est gentil ! »
(c) DΛNDELION

_________________

kay gallagher
such a funny thing for me to try to explain, how I'm feeling and my pride is the one to blame. 'cause I know I don't understand, just how your love can do what no one else can.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezekiel Gallagher

- prayers : 178
- pseudo : Nalex
- multifaces : Bonnie Turner
- id card : Luke sexy Grimes + lumos solem
- registration : 17/12/2018
- côté coeur : Son coeur bat bien trop vite pour le fruit défendu...

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: Kaytline (Beaver Dam), Maxine (Madison Homes). You ?

MessageSujet: Re: Can you feel the sound my heart's playing for you? | Kate (HOT again ! )   Sam 12 Jan - 17:57


Can you feel the sound...

...my heart's playing for you?

Ezekiel a débarqué au club dans tous ses états, craignant le pire pour les deux jeunes femmes qui partagent sa vie. A tel point qu’il a garé sa voiture de sport n’importe comment sur une place réservée aux personnes handicapées, se fichant pas mal de voir son bijou finir à la fourrière. Et une fois dans l’établissement, si voir Maxine en grande forme, faisant son spectacle de danse sur scène face à des hommes bouche ouverte devant ses courbes parfaites, l’a rassuré quant à sa situation et le fait qu’elle n’est pas en danger, cela n’a fait qu’empirer ses craintes quant à Kaytline, imaginant le pire à cause du texto qu’elle lui a envoyé et le fait qu’il ne parvienne pas à mettre la main dessus, scrutant le club à la recherche de sa silhouette familière. Encore plus de questions se bousculent dans la tête du brun au moment même où il tombe sur sa soeur dans le couloir. Sans attendre, il lui fait savoir être là, avant de s’approcher, l’attraper, lui demander si elle va bien et constater par lui-même qu’elle ne semble avoir aucun problème. Tellement inquiet, qu’Ezekiel n’a même pas vu l’homme avec qui elle se trouve, Kaytline ne tardant pas à faire les présentations. Et le nom de l’inconnu n’a que peu d’intérêt pour le mafieux qui a déjà oublié son patronyme alors qu’il est en train de lui serrer la main avec un signe de tête en guise de salut. Ne comprenant pas ce qui est en train de se passer, Ezekiel est complètement à côté de la plaque, se remettant doucement du stress que sa sœur a fait naître. Et quand cette dernière l’attire dans le bureau, laissant l’homme avec qui elle était en train de faire affaire, Ezekiel la suit, agissant d’avantage sur pilote automatique. Ce n’est que quand la cadette Gallagher a refermé la porte derrière eux, agissant comme si de rien était, comme si elle ne comprenait pas pourquoi on frère est là, que ce dernier seulement. Et c’est quand elle a attrape les pans de son t-shirt pour l’attirer à elle, feignant l’innocence, qu’Ezekiel réagit enfin. « Putain mais à quoi tu joues ?! » qu’il lui lance un brin agressif, alors qu’il retire ses mains, coupant tout contacte entre eux. « C’est quoi ce texto sérieux ? » qu’il demande, brandissant son téléphone devant le visage de sa sœur, avec son message affiché à l’écran. « T’as pas idée de m’envoyer un truc pareil ! Et en plus tu réponds pas à mes appels ! J’me suis imaginé tout et n’importe quoi ! » qu’il explose finalement en haussant le ton, se fichant pas mal que le designer puisse les entendre alors qu’il constate, amer, que sa sœur n’a rien et se porte comme un charme. Et il ne faut que peu de temps à Ezekiel pour remettre en place les pièces du puzzle et comprendre que sa sœur s’est jouée de lui, usant habilement des sentiments qu’il nourrit à son égard pour qu’il débarque sans attendre au club. Se passant une main dans les cheveux, le mafieux reste tendu, même s’il souffle quelque peu de soulagement de savoir sa sœur en sécurité.
Awful

_________________
No fear but sadness
Love is a smoke raised with the fume of sighs; Being purged, a fire sparkling in lovers' eyes; Being vexed, a sea nourished with loving tears. What is it else? A madness most discreet, A choking gall, and a preserving sweet.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Kaytline Gallagher

- prayers : 160
- pseudo : victoriaz.
- id card : Nina Dobrev + lempika (av). ASTRA (sign). tumblr (gif).
- registration : 18/12/2018
- côté coeur : Éternelle insatisfaite, amoureuse de l'amour, avide de frissons, des méandres au creux des reins et tout ira bien.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp:

MessageSujet: Re: Can you feel the sound my heart's playing for you? | Kate (HOT again ! )   Dim 13 Jan - 9:58

Can you feel the sound ?
Gallagher siblings
« Putain mais à quoi tu joues ?! » Aussitôt, la jeune femme comprit que l’explosion était imminente, qu’elle n’allait pas tarder à passer un sale quart d’heure, sans doute. Et cela ne pouvait qu’être à juste titre : toutes les fois où ils s’envoyaient des messages du genre, il y avait réellement une urgence derrière. La dernière fois datait d’il y a cinq ans, où un incendie avait été déclaré dans les bureaux derrière la salle principale. Ici, non seulement il n’y avait pas d’urgence, mais en prime tout se déroulait pour une fois à merveilles dans le club de striptease. « C’est quoi ce texto sérieux ? » - « Mais de quel texto tu p… » commença-t-elle à répondre avant de bien vite de faire couper la parole. « T’as pas idée de m’envoyer un truc pareil ! Et en plus tu réponds pas à mes appels ! J’me suis imaginé tout et n’importe quoi ! » - « Ca va, ça va ! » dit-elle en agitant les bras dans tous les sens, sur un ton bien plus dur à entendre que précédemment. « Pas besoin d’en faire toute une histoire ! Je vais bien, tout le monde va bien et nous sommes à deux doigts d’avoir un bon prix sur la rénovation du bar grâce à mon charme naturel. » finit-elle par dire, avant d’envoyer ses cheveux derrière elle d’un mouvement bref et fier, digne d’une publicité pour du shampoing. Elle ne resta néanmoins pas moins vexée de voir qu’Ezekiel l’avait repoussée d’une manière un peu trop violente à son goût. Il était hors de question pour elle de faire un nouveau pas vers lui, c’était décidé, elle râlait. Elle ne pouvait pas s'empêcher de lui en vouloir de ce geste, comme le fait de tourner autour des danseuses sous ses yeux, alors qu'ils peinaient à se croiser et à reparler de toute cette histoire. Et si tout avait changé pour lui ? Et si ce n'était qu'une croix de plus dans le tableau de chasse ? Alors, croisant les bras sous sa poitrine, elle afficha l’air le plus hautain qui puisse être et ne tarda pas à déverser ouvertement sa jalousie. « Je me suis dit que si je t’envoyais un tel message, j’aurais plus de chance de te voir débarquer ici pour moi, plutôt que de te voir une fois encore trainer autour de nos danseuses, comme tu sembles si bien le faire depuis quelques semaines. » De toute évidence, ils avaient du mal à accorder leurs violons. Depuis le retournement de situation l’autre soir au manoir, avant les fêtes de fin d’année, elle n’avait pas eu le temps comme l’occasion de se retrouver plus de deux minutes en compagnie d’Ezekiel sans avoir les danseuses, les fournisseurs ou même les parents dans les pattes. Ainsi, le message lui avait semblé la meilleure idée. Du grand Kaytline, dont elle n’était pas peu fière, dont elle ne s’excuserait certainement pas pour la frayeur causée. « Mais maintenant que tu es là, autant que je te le demande : tu peux me dire à quoi tu joues avec l’une de nos danseuses ? Ca va, je ne te dérange pas trop ? » Elle crachait ses phrases comme l’on pouvait déverser son venin. Elle ne cillait pas, tapotait même du pied contre le sol d’impatience, changeant aussitôt son sourire naturellement charmeur en une moue d’enfant capricieux qui n’avait décidément pas ce qu’il voulait.
(c) DΛNDELION

_________________

kay gallagher
such a funny thing for me to try to explain, how I'm feeling and my pride is the one to blame. 'cause I know I don't understand, just how your love can do what no one else can.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezekiel Gallagher

- prayers : 178
- pseudo : Nalex
- multifaces : Bonnie Turner
- id card : Luke sexy Grimes + lumos solem
- registration : 17/12/2018
- côté coeur : Son coeur bat bien trop vite pour le fruit défendu...

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: Kaytline (Beaver Dam), Maxine (Madison Homes). You ?

MessageSujet: Re: Can you feel the sound my heart's playing for you? | Kate (HOT again ! )   Dim 13 Jan - 10:27


Can you feel the sound...

...my heart's playing for you?

Ezekiel fait presque un sermon à sa sœur suite au message qu’elle lui a envoyé. Message non équivoque, qui ne laisse pas de place au doute quant à l’urgence de la situation que sa sœur pouvait rencontrer. Et évidemment, l’aîné Gallagher a réagi au quart de tour, débarquant dans la minute au club pour venir lui porter secours, s’imaginant le pire, à deux doigts de causer un accident juste avant d’arriver. Quelle ne fut pas sa surprise en la voyant, tout sourire, débarquer avec un associé, faisant comme si de rien était. Feignant la surprise de le voir au club. Grande actrice. Forcément, son attitude a fini de faire exploser son frère une fois tout deux seuls dans le bureau. Et, qu’elle joue l’innocente sur l’envoi dudit texto n’arrange bien évidemment en rien la situation, Encore pire lorsqu’elle dit à Ezekiel, l’air de rien, de se calmer. Comme s’il exagérait. « T’es sérieuse là ? » qu’il demande, outré, en voyant sa sœur faire la belle quant à la négociation qu’elle était en train de mener avec le type qui doit l’attendre dans le couloir et dont Ezekiel a totalement oublié le nom. « J’peux savoir pourquoi tu m’as envoyé ça alors ? » qu’il demande, rangeant son portable dans la poche arrière de son jean avant de croiser les bras. Et si, à force de regarder sa sœur, être en sa présence, sentir son odeur, Ezekiel commençait doucement à s’apaiser, à deux doigts de la prendre dans ses bras et l’attirer contre lui, Kaytline ne manque pas d’attiser à nouveau sa colère en justifiant son geste. « Mais…Que…. Quoi ?! » qu’il hurle à moitié tandis que sa sœur affirme le voir tourner autour des danseuses du club. Et Ezekiel n’en revient pas que Kaytline se permette de lui dire un truc pareil avec autant d’aplomb, persuadée de ses mots. La jeune Gallagher enchaîne, déversant sans détour sa jalousie évidente quant à l’intérêt que son frère peut porter aux autres femmes. Et le mafieux se doute bien de qui sa sœur est en train de parler en particulier. Car à part Maxine et elle, personne n’a l’attention du brun. « Sérieux ? » qu’il demande sans vraiment demander, alors que sa cadette croise les bras et tape du pied en attendant une explication de sa part. « J'y crois pas putain ! Tu me fais débarquer ici en me faisant croire que c’est urgent et au final c’est pour me faire une putain de crise de jalousie ?! » qu’il demande en se passant une main sur le visage, ricanant légèrement. Et il n’attend pas spécialement de réponse Ezekiel, car il sait avoir raison. « Mais merde Lily ! J’ai cru qu’il t’était arrivé un truc grave ! » qu’il enchaine avec une colère envers elle non dissimulée, à deux doigts de l’insulter avec des mots un peu plus virulents. Usant du surnom qu’il lui donne depuis toujours afin de lui montrer qu’il ne plaisante pas et que la situation est grave. Et il n’a pas le temps de poursuivre d’avantage, ou même Kaytline lui répondre à son tour, que deux coups se font entendre derrière lui avant. Ezekiel faisant un pas de côté, la porte du bureau finit par s’ouvrir sur le type de tout à l’heure. « Excusez-moi mais… je suis toujours là » qu’il finit par dire l’air de perdre patience, se retenant bien de dire quoique ce soit sur le règlement familial en cours et dont l’aîné Gallagher est persuadé qu’il a tout entendu, tout en posant son regard sur Kaytline.
Awful

_________________
No fear but sadness
Love is a smoke raised with the fume of sighs; Being purged, a fire sparkling in lovers' eyes; Being vexed, a sea nourished with loving tears. What is it else? A madness most discreet, A choking gall, and a preserving sweet.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Kaytline Gallagher

- prayers : 160
- pseudo : victoriaz.
- id card : Nina Dobrev + lempika (av). ASTRA (sign). tumblr (gif).
- registration : 18/12/2018
- côté coeur : Éternelle insatisfaite, amoureuse de l'amour, avide de frissons, des méandres au creux des reins et tout ira bien.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp:

MessageSujet: Re: Can you feel the sound my heart's playing for you? | Kate (HOT again ! )   Dim 13 Jan - 13:46

Can you feel the sound ?
Gallagher siblings
« Sérieux ? » Elle avait haussé les épaules, sous l’étonnement de son frère. Que pouvait-elle dire de plus ? Elle savait que c’était le genre de geste irréfléchi dont elle aurait pu se sentir désolée. Mais voir Ezekiel là, devant elle, dans tous ses états, lui procuraient un sentiment de satisfaction. Secrètement, c’était ce qu’elle avait voulu en envoyant ce sms. « J’y crois pas putain ! Tu me fais débarquer ici en me faisant croire que c’est urgent et au final c’est pour me faire une putain de crise de jalousie ?! Mais merde Lily ! J’ai cru qu’il t’était arrivé un truc grave ! » - « Mais non Zeke, je suis une grande fille ! Que veux-tu qu’il m’arrive ici parmi toutes mes belles danseuses et mes sorteurs ? » L’air innocent, sans doute à deux doigts de faire exploser son frère, puis ils furent tous les deux interrompus. « Excusez-moi mais… je suis toujours là. » avait-il fini par dire, d’un ton un peu mal à l’aise, un peu impatient. Aussitôt, l’air naturellement charmeur de Kaytline se mit de nouveau en place sur le visage. « Ne vous excusez pas, Monsieur Stanhope. Je suis à vous de suite. » Son ton était enjôleur, commercial mais dragueur, comme depuis le début de leur rencontre. Kaytline n’hésitait pas à battre des cils pour avoir ce qu’elle veut et elle ne se gênait pas de la présence d’Ezekiel pour en rajouter une couche. Passant devant son ainé, le regard froid durant un instant, elle quitta le bureau tout en refermant la porte derrière elle. « Les affaires familiales, je vous passe les détails... Avez-vous des frères et soeurs, Monsieur Stanhope ? » Avez-vous une soeur qui n’est pas votre soeur mais avec qui vous avez fini par coucher il y a quelques semaines ? Là était sans doute la réelle question pour le jeune homme comprenne. Durant les quelques minutes suivantes, Kaytline clôtura rapidement le rendez-vous, laissant croire à l’homme d’affaires que rien n’avait été interrompu. Une poignée de main formelle, cordiale et concluante, une affaire qui allait se mettre en route avec un prix défiant toute concurrence et Kaytline s’en revint joyeusement dans son bureau, la signature du fameux Stanhope sur le contrat. « Regarde qui peut mener la barque toute seule comme une grande, sans l’aide de Papa ! » Elle agita le contrat sous le nez d’Ezekiel, avant de le poser sur le bureau. Sa mine était ravie, comme si elle venait d’obtenir un rencard après des semaines d’acharnement. Ses bras se croisèrent une nouvelle fois sur sa poitrine, alors que ses yeux ne quittaient même pas le contrat posé sur le bureau. « Et dire que ça a failli me passer sous le nez à cause de ton arrivée théâtrale… Heureusement, je sais visiblement sauver bien des situations ! Fêtons ça ! J’appelle le père et on s’ouvre une bouteille de champagne ? » finit-elle par demander, ne laissant pas tellement le choix à Ezekiel le temps d’en placer une ou de remettre sur le sujet sur le tapis. Ainsi, elle se dirigea vers le mini-frigo près du bar du petit bureau, où une collection de bouteilles de champagne attendaient bien sagement au frais.
(c) DΛNDELION

_________________

kay gallagher
such a funny thing for me to try to explain, how I'm feeling and my pride is the one to blame. 'cause I know I don't understand, just how your love can do what no one else can.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezekiel Gallagher

- prayers : 178
- pseudo : Nalex
- multifaces : Bonnie Turner
- id card : Luke sexy Grimes + lumos solem
- registration : 17/12/2018
- côté coeur : Son coeur bat bien trop vite pour le fruit défendu...

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: Kaytline (Beaver Dam), Maxine (Madison Homes). You ?

MessageSujet: Re: Can you feel the sound my heart's playing for you? | Kate (HOT again ! )   Dim 13 Jan - 20:26

Can you feel the sound ?
Gallagher siblings
Kaytline se moque ouvertement de son frère. Et ça a clairement le don de le mettre encore plus en colère. Ezekiel ne tarde pas à exploser, ne supportant plus l’attitude de sa sœur qui fait comme si de rien était et comme si elle n’avait rien fait de mal. « Mais putain, assume un peu au lieu de faire la gamine ! » qu’il finit de lui cracher au visage. Et il n’a pas vraiment le temps d’en dire plus que l’homme d’affaire avec qui sa sœur était lorsqu’il est arrivé, fait irruption dans la pièce comme pour signifier qu’il est toujours là et qu’on semble l’avoir oublié. Rapidement, Kaytline se remet un visage de composition, usant d’un ton mielleux avant de rejoindre l’homme, Ezekiel se contentant de croiser les bras et rouler des yeux lorsqu’elle passe devant lui. Seul, le mafieux manque d’exploser pleinement. Il se retient de hurler pour extérioriser toute cette rage en lui. Mais s’il ne fait rien pour y pallier, il risque grandement de tout lâcher au retour de Kaytline. Regardant autour de lui, ses yeux se posent sur des verres à whisky laissés sur le dessus du minibar. Et il n’en faut pas plus à l’aîné Gallagher qui se saisit de ces derniers avant de les balancer avec force contre le mur, le verre explosant en mille morceaux. Vaut mieux ça plutôt que retourner le bureau au complet…

Passablement calmé, le brun finit par s’affaler sur la chaise derrière le bureau en soupirant, les doigts de sa main gauche tapant frénétiquement sur le bois massif en attendant que sa sœur daigne bien faire son retour, tandis qu’il appuie le coude de son autre main sur l’accoudoir afin de maintenir sa tête entre ses doigts. Pensif, Ezekiel réfléchit à ce qu’il va dire à sa sœur pour qu’elle comprenne qu’il ne supporte plus ses enfantillages et que si elle veut le voir, elle n’a qu’à le dire tout simplement. Mais quand enfin Kaytline fait son grand retour, fière du contrat qu’elle vient de signer, faisant des reproches à son frère quant à son arrivée en fanfare par sa faute, les bonnes résolutions de ce dernier partent finalement en fumée. « J’le crois pas » qu’il marmonne dans sa barbe alors qu’un rire amer s’échappe d’entre ses lèvres tandis que sa sœur pose le contrat sur le bureau. « Bravo ! Félicitation ! » qu’il lance, ironique, appuyant sur le dernier mot tout en applaudissant deux coups rapides. « Si t’as plus besoin de moi… » qu’il lance tout en se levant de sa chaise, tirant sur les pans de son blouson en cuir afin de le remettre correctement. « Tu peux appeler papa si ça te fait plaisir, moi j’me casse » qu’il termine, l’irritation perçant visiblement dans sa voix.
(c) DΛNDELION

_________________
No fear but sadness
Love is a smoke raised with the fume of sighs; Being purged, a fire sparkling in lovers' eyes; Being vexed, a sea nourished with loving tears. What is it else? A madness most discreet, A choking gall, and a preserving sweet.

Spoiler:
 


Dernière édition par Ezekiel Gallagher le Dim 13 Jan - 21:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Kaytline Gallagher

- prayers : 160
- pseudo : victoriaz.
- id card : Nina Dobrev + lempika (av). ASTRA (sign). tumblr (gif).
- registration : 18/12/2018
- côté coeur : Éternelle insatisfaite, amoureuse de l'amour, avide de frissons, des méandres au creux des reins et tout ira bien.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp:

MessageSujet: Re: Can you feel the sound my heart's playing for you? | Kate (HOT again ! )   Dim 13 Jan - 20:42

Can you feel the sound ?
Gallagher siblings
Kaytline était décidément bien trop fière de ce contrat que pour laisser l’occasion de le fêter lui échapper et lui glisser entre les mains. De toute évidence, il était clair et net que c’était une lourde tâche que son propre père lui avait confié et le partager avec Ezekiel était l’une des choses à laquelle elle tenait. Pourtant, elle ne voit pas directement que son frère n’est pas passé à la séquence suivante. Il est toujours bloqué à ce tout petit incident de message envoyé par téléphone portable, comme si cela avait de quoi alarmer tout le voisinage. « J’le crois pas » - « Quoi donc ? » demanda-t-elle d’une voix complètement innocente, alors que sa tête était plongée dans le petit frigo, à la recherche d’une bouteille à ouvrir en bonne compagnie… ou seule, visiblement, puisque Ezekiel n’était pas d’humeur à faire la fête. Une fois qu’elle se redressa d’un mouvement assez provocateur, elle fit face à son frère qui se relevait de la chaise de bureau où elle était habituellement installée. « Bravo ! Félicitations ! » Son air était si fulminant que c’était à se demander comment de la fumée ne sortait pas encore de ses narines. Kaytline manqua d’éclater de rire en le voyant ainsi, mais préféra ravaler sagement son sourire pour ne pas rajouter une couche. « Si t’as plus besoin de moi… Tu peux appeler papa si ça te fait plaisir, moi j’me casse » - « Mais allez, pourquoi te casser ? » demanda-t-elle aussitôt. Ainsi, elle posa la bouteille de champagne presque glacée sur le bar avant de faire quelques pas vers Ezekiel. Au passage, elle enjamba des morceaux de verre sur le sol, dont elle remarqua seulement la présence. Depuis combien de temps étaient-ils là ? Ezekiel était-il l’auteur des mille morceaux sur le sol ? Les yeux de la jeune femme se plissèrent un moment face à la scène, avant de simplement hausser les épaules. Après tout, Maria était là pour faire le ménage, elle aurait de quoi faire dans son bureau cette fois-ci. Ce n’était pas son business, l’heure était plutôt à se préoccuper d’Ezekiel. Une fois à sa hauteur, elle poussa un long soupir et se dit que de toute manière, il allait partir. Alors autant passer aux aveux. « Ca fait plus de trois semaines qu’on ne s’est pas retrouvés tous les deux. Je sais que tu es tout autant occupé que moi, mais j’ai l’impression que tu m’évites… » Elle franchit le dernier pas entre leurs deux corps et releva deux yeux attendris vers lui. « J’me disais que… même si ce n’était pas la manière la plus intelligente, c’était l’occasion pour moi de t’avoir un peu près de moi.. Juste un instant.. » Elle se mordilla la lèvre inférieure. La proximité avec Ezekiel avait tendance à lui faire perdre le contrôle. « C’était plus fort que moi… » finit-elle par susurrer, le regard détourné.
(c) DΛNDELION

_________________

kay gallagher
such a funny thing for me to try to explain, how I'm feeling and my pride is the one to blame. 'cause I know I don't understand, just how your love can do what no one else can.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezekiel Gallagher

- prayers : 178
- pseudo : Nalex
- multifaces : Bonnie Turner
- id card : Luke sexy Grimes + lumos solem
- registration : 17/12/2018
- côté coeur : Son coeur bat bien trop vite pour le fruit défendu...

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: Kaytline (Beaver Dam), Maxine (Madison Homes). You ?

MessageSujet: Re: Can you feel the sound my heart's playing for you? | Kate (HOT again ! )   Dim 13 Jan - 21:22

Can you feel the sound ?
Gallagher siblings
Quand Kaytline revient comme une fleur, faisant à nouveau reproche à son frère d’avoir failli perdre son contrat, il n’en faut pas plus à ce dernier pour décider de partir. Visiblement, sa sœur ne semble pas comprendre la gravité de la situation. Et ce n’est pas tant le fait qu’elle lui ait envoyé un texto alarmant pour le faire venir, même si ça y a joué grandement au début, mais plutôt cet air candide qu’elle affiche, faisant comme si ce n’était pas sa faute. Et qu’elle lui mette tout sur le dos est la cerise sur le gâteau en prime ! C’en est trop pour Zeke qui préfère encore quitter les lieux que poursuivre dans cette voie. Encore plus si leur père doit les rejoindre. Et enfin, Kaytline semble réagir. « Pourquoi ? Tu me poses vraiment la question ? » qu’il demande la main sur la poigné de porte, prêt à l’ouvrir. Geste en suspens l’espace d’un instant, Ezekiel finit par pivoter vers sa sœur alors qu’elle pose la bouteille de champagne sur le bureau avant de s’approcher de lui tout en enjambant les bouts de verre par terre. Et Kaytline ne fait aucune remarque quant à ces derniers, se doutant très certainement de l’auteur de ce carnage.

Et l’effet qu’elle a sur Ezekiel est immédiat. Car même s’il est encore énervé contre elle, les battements de son cœur s’emballent presque aussitôt de part la proximité entre eux. Se rendant finalement compte que son frère ne plaisante pas, Kaytline finit par expliquer son geste. Le pourquoi ce message à la connotation urgente pour le faire venir. Enfin, elle se confesse, avouant avoir fauté sur les moyens employés pour faire venir l’aîné Gallagher. « Et pourquoi tu n’m’as pas dit ça tout de suite au lieu de faire comme si c’était moi qui était à côté d’la plaque ? » qu’il demande d’une voix devenue plus douce. Ezekiel aurait préféré qu’elle lui dise la vérité dès le début, plutôt que de s’affichait un air innocent. Cela leur aurait évité toute cette dispute et le verre brisé, en plus d’avoir failli perdre un gros client. « Si tu veux m'voir Lily, suffit de m’envoyer un texto » qu’il commence, attrapant le visage de sa sœur d’une main. « J’veux dire, un texto normal. » qu’il se sent obligé de préciser. « Tu me manques, j’veux te voir. J’aurais rappliqué. » qu’il affirme tout en caressant sa joue du bout du pouce. « Tu sais très bien que j’rapplique toujours quand c’est toi. » qu’il poursuit, avec un petit sourire. « Du moins, dès que j’le peux. » qu’il termine avec une légère grimace, empêchant ainsi sa sœur de soulever le fait qu’une ou deux fois, il ne l’a pas fait. Le mafieux n’est pas à sa disposition. Il a une vie, un métier, des responsabilités. Sans parler de leur business familial. Mais quand il n’est pas au cabinet ou en réunion en très de régler des problèmes et qu’il reçoit un texto de sa sœur, Ezekiel débarque dans la minute suivante. A chaque fois. Souhaitant profiter de chaque minute qui lui sera accordée en sa compagnie. Encore plus depuis leur dernière soirée au manoir et les révélations quant à ses sentiments qui ne sont clairement pas à sens unique…

S’éloignant de sa sœur, Ezekiel se dirige vers la sortie. Mais pas pour quitter le bureau, non. A la place, le mafieux verrouille la porte, histoire que personne ne vienne les surprendre comme l’homme de tout à l’heure. Une fois la clef tournée dans la serrure, c’est son fameux sourire en coin qu’il offre à sa sœur, avant de s’approcher à nouveau en silence. Et si pendant quelques secondes il ne fait rien, n’y tenant plus le brun finit par saisir le visage de sa sœur en coupe entre ses mains, et plaquer ses lèvres sur les siennes avec avidité. Des semaines qu’ils n’ont fait que se croiser. Des repas de famille interminables où ils ont dû jouer les enfants modèles. Un nouvel an qu’ils ont fait séparément. Et même si elle l’a fait enragé dès le pied posé dans le club ce soir, Ezekiel en crevait d’envie depuis le début.
(c) DΛNDELION

_________________
No fear but sadness
Love is a smoke raised with the fume of sighs; Being purged, a fire sparkling in lovers' eyes; Being vexed, a sea nourished with loving tears. What is it else? A madness most discreet, A choking gall, and a preserving sweet.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Kaytline Gallagher

- prayers : 160
- pseudo : victoriaz.
- id card : Nina Dobrev + lempika (av). ASTRA (sign). tumblr (gif).
- registration : 18/12/2018
- côté coeur : Éternelle insatisfaite, amoureuse de l'amour, avide de frissons, des méandres au creux des reins et tout ira bien.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp:

MessageSujet: Re: Can you feel the sound my heart's playing for you? | Kate (HOT again ! )   Dim 13 Jan - 21:47

Can you feel the sound ?
Gallagher siblings
« Pourquoi ? Tu me poses vraiment la question ? » avait-il demandé alors qu’elle s’était décidée à baisser les armes, à se rapprocher de lui, à enjamber les morceaux de verre victimes d’une explosion d’émotions sans doute. De toute évidence, elle avait décidé de rendre les armes. Jouer à la plus grande des innocentes lui collait à la peau et lui allait bien au teint, c’était du pur Kaytline si l’on en croyait ses proches. Cela n’avait alors en rien quelque chose d’étonnant de voir Ezekiel dans tous ses états, lui qui avait déjà eu le droit à ce genre de comportements par le passé. Elle aimait énerver les autres mais, par-dessus, elle aimait mettre Ezekiel dans tous ses états tout autant qu’il parvenait à avoir cette emprise sur ses propres émotions. « Et pourquoi tu n’m’as pas dit ça tout de suite au lieu de faire comme si c’était moi qui étais à côté d’la plaque ? » Pour la beauté du geste, sans doute. Parce que Kaytline aimait tester les limites de son frère, voir jusqu’où il tiendrait avant de péter un câble et, de toute évidence, elle savait comment tirer les ficelles pour le mettre hors de lui. Bien sûr, il était inutile de préciser qu’il savait tout autant la mettre hors d’elle à tout moment. « Si tu veux m’voir Lily, suffit de m’envoyer un texto. Tu me manques, j’veux te voir. J’aurais rappliqué. Tu sais très bien que j’rapplique toujours quand c’est toi. Du moins, dès que j’le peux. » - « Je sais, je sais… mais comme si c’était mon genre d’envoyer des messages comme ça. » murmura-t-elle, haussant une épaule, assez embêtée par la situation que celle que de lui avouer que par amour propre, et surtout par fierté, il était hors de question pour elle d’envoyer ce genre de messages. Les enfants Gallagher avaient été entrainés à être imbus d’eux-mêmes, fiers et surtout remplis d’ego. C’était à se demander comment ils parvenaient à être supportés par les autres. Sans doute étaient-ils craints. Tandis qu’Ezekiel se dirigeait vers la porte, la voix de Kaytline s’élança à nouveau dans le petit bureau. « Puis, je ne sais pas ce qui s’est passé… J’ai eu une idée comme ça, une vie, je voulais juste te voir, c’était insupportable, je ne pouvais pas contrôler alors j’ai pas réfléchi et… » Bien vite, elle s’interrompit en voyant le jeune homme s’approcher à nouveau d’elle, étrangement silencieux. Pendant un instant, elle chercha à deviner dans son regard ce qui se passait. L’instant d’après, elle sentit ses mains se poser sur son visage et ses lèvres se plaquer contre les siennes. Et là, c’était comme si le monde s’écroulait sous ses pieds, tant la sensation procurée était forte et dépassait les lois de l’apesanteur. C’était avec tout le manque de sa présence et l’envie de dévorer ses lèvres qu’elle répondit rapidement à son baiser, venant coller son corps contre le sien, l’emprisonnant contre la porte du bureau. Une petite pensée lui murmura qu’elle devait le détester pour avoir tant de contrôle sur elle, pour baisser sa garder par rapport à lui à la moindre occasion, jusqu’à envoyer des sms insensés qui pouvaient provoquer des querelles. Mais, tout en prolongeant leur baiser, elle se sentit fondre sous la chaleur de son corps et entoura ses bras autour de sa nuque pour rester tout contre lui. Il était évident qu’avec une telle avidité de leur part à tous les deux, ils ne resteraient pas longtemps à tenir si fébrilement. Alors, contre ses lèvres, elle susurra, entre deux baisers, n’étant pas certaine de vouloir y mettre fin : « Sinon, il y a toujours le champagne… » Parce que, si ça ne tenait qu’à elle, son côté complètement haut perché et nymphomane lui dirait d’entamer de rapides ébats contre la porte du bureau, mais ça, elle ne le disait pas verbalement. Alors, elle se détacha, cherchant à reprendre un peu ses esprits, pour reprendre innocemment. « Tu sais, ce contrat à fêter là… »
(c) DΛNDELION

_________________

kay gallagher
such a funny thing for me to try to explain, how I'm feeling and my pride is the one to blame. 'cause I know I don't understand, just how your love can do what no one else can.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezekiel Gallagher

- prayers : 178
- pseudo : Nalex
- multifaces : Bonnie Turner
- id card : Luke sexy Grimes + lumos solem
- registration : 17/12/2018
- côté coeur : Son coeur bat bien trop vite pour le fruit défendu...

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: Kaytline (Beaver Dam), Maxine (Madison Homes). You ?

MessageSujet: Re: Can you feel the sound my heart's playing for you? | Kate (HOT again ! )   Lun 14 Jan - 0:05

Can you feel the sound ?
Gallagher siblings
Il n’y a bien que Kate pour faire subir à Ezekiel de telles montagnes russes émotionnelles, passant de la colère à l’attendrissement en quelques minutes seulement. Et le mafieux ne se fait pas prier pour lui dire que si elle avait commencé par là, si elle lui avait fourni directement des explications, tout ça n’aurait pas eu raison d’être. Son emportement, le verre brisé, l’amertume dont il a fait preuve envers elle. Non. Si elle avait été honnête dès le début, assumant avoir dérapé par jalousie et fierté, la fratrie Gallagher aurait pu passer directement au moment où l’aîné attrape sa sœur pour venir plaquer ses lèvres sur les siennes. Envie déjà bien présente lorsque ses yeux se sont posés sur sa bouche dans le couloir, alors qu’elle était en plein business avec l’inconnu de tout à l’heure dont le mafieux n’a même pas pris la peine de retenir le nom, ni même son domaine de prédilection. Car comme à chaque fois qu’il s’agit de Kaytline, rien d’autre ne compte à part elle. Et ce soir ne fait bien évidemment pas exception, en témoigne l’attitude de son frère qui s’en va fermer la porte à double tour plutôt que de quitter l’établissement comme il l’avait énoncé un instant avant. Et c’est presque une délivrance lorsque ses lèvres rencontrent celles de Kaytline. Une bouffée d’oxygène salvatrice alors que le baiser se veut plus profond. Un courant électrique quand elle l’attire à lui, plaçant habilement une main dans sa nuque comme il aime la voir faire. Putain. Mais ce moment est de courte durée, car déjà Kaytline met un terme à cet échange. Coupant court au baiser mais ne séparant pas son corps de celui du brun qui en profite pour retrouver son souffle. Contre sa bouche, la jeune femme lui rappelle qu’une bouteille de champagne les attend. « J’m'en fous du champagne » qu’il répond à son tour, obligeant sa sœur à reculer alors que lui-même avance, la gardant toujours contre lui, une main au creux de ses reins, l’autre tenant son visage. « C’est pas l’champagne qui m’intéresse. » qu’il ajoute, entre deux baisers, faisant toujours plus reculer sa sœur jusqu’à ce que ses cuisses ne heurtent le bord du bureau, faisant valser tout ce qui traine dessus d’un revers de main habile pour que la jeune femme puisse y prendre place. Ses lèvres reviennent capturer les siennes. Avides, pressées. Baiser passionné qui finit par dévier, traçant une ligne jusqu’à son cou. Quand subitement, et alors qu’il dépose des baisers sur la peau laiteuse de sa sœur, une main se frayant un chemin sous son chemisier, une idée traverse son esprit tordu et surtout vindicatif caractéristique des Gallagher « M’enfin, tu as sûrement raison. » qu’il articule entre deux baisers, alors qu’il vient gentiment titiller le lobe de son oreille droite. « On devrait fêter ta victoire... » qu’il lui susurre à l’oreille, avant de subitement se détacher d’elle, essuyant sa propre lèvre inférieure d’un geste du pouce, un sourire en coin facile à interpréter pour Kaytline qui le connaît par cœur. Fier de lui, fier de la frustration qu’il fait ressentir à sa cadette malgré la sienne qu’il crée également, Ezekiel se saisit de la bouteille de champagne pour remplir les deux coupes que Kaytline a sorti précédemment. Car même s’il meurt d’envie de lui faire tout un tas de choses qu’un frère ne devrait pas penser à faire à sa sœur, Ezekiel souhaite ainsi lui faire comprendre qu’elle n’a plus intérêt à se jouer de lui comme elle l’a fait ce soir. Rancunier l’aîné Gallagher ? Assurément.
(c) DΛNDELION

_________________
No fear but sadness
Love is a smoke raised with the fume of sighs; Being purged, a fire sparkling in lovers' eyes; Being vexed, a sea nourished with loving tears. What is it else? A madness most discreet, A choking gall, and a preserving sweet.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Kaytline Gallagher

- prayers : 160
- pseudo : victoriaz.
- id card : Nina Dobrev + lempika (av). ASTRA (sign). tumblr (gif).
- registration : 18/12/2018
- côté coeur : Éternelle insatisfaite, amoureuse de l'amour, avide de frissons, des méandres au creux des reins et tout ira bien.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp:

MessageSujet: Re: Can you feel the sound my heart's playing for you? | Kate (HOT again ! )   Lun 14 Jan - 14:44

Can you feel the sound ?
Gallagher siblings
C’était de la passion, de l’excitation soudaine, une avidité qui ne parvenait à s’assouvir, qui se faisaient ressentir dans les gestes de la fratrie Gallagher. Fort heureusement, la porte était fermée. Pendant un instant, Kaytline crut avoir entendu la poignée s’actionner après avoir frappé doucement. Sans doute était-ce l’une de ses danseuses, ou bien l’employé de la comptabilité et des finances, qui frappait à sa porte au moins quinze fois par jour. Mais là, elle était bien occupée à mettre les cheveux du mafieux en bataille, alors que ses lèvres dansaient de caresses avec les siennes. « J’m’en fous du champagne. » Elle aussi, mais il le savait déjà. Emprisonnée dans ses bras, elle se sentit reculer pas à pas pour finalement sentir ses cuisses cogner contre le bureau. Et la voix rauque reprit de la plus belle : « C’est pas l’champagne qui m’intéresse. » Les caresses, l’invitation à prendre place sur le bureau, les baisers dans le cou descendant jusqu’au début du buste… Il était évident qu’il la rendait littéralement cinglée à cet instant. Elle ne faisait plus attention à rien d’autre, se concentrait juste aux sensations procurées alors que sa tête se penchait légèrement en arrière et que ses cheveux venaient caresser le bas de son dos. Accrochée à lui, les jambes enroulées autour de son corps, elle aurait voulu mettre la vitesse supérieure tant elle était impatiente. Et pourtant… « M’enfin, tu as sûrement raison. » Elle avait toujours raison, mais l’entendre le dire de la bouche de son frère ne pouvait que la faire jubiler intérieurement. C’était sans savoir ce qui allait se passer ensuite. « On devrait fêter ta victoire… » Une voix envoûtante au creux de l’oreille, la séparation subite de leurs deux corps et Kaytline crut partir en vrille. Sa respiration s’était déjà accélérée à l’idée de sentir le corps du jeune homme contre le sien, tout simplement parce que les battements de son cœur triplait la cadence dès qu’il l’approchait d’un périmètre de deux mètres. Alors, haletante, un peu perdue dans ses idées et par la douche froide qui venait de s’abattre sur elle, elle hocha simplement la tête pour acquiescer à ses dires. « Oui, le champagne ! Excellente idée ! » suffoqua-t-elle presque, concernant l’idée qui, à la base, était la sienne. Habilement, elle remit son chemisier en place, celui-ci déjà froissé par la poigne de l’ainé des Gallagher. Par la suite, son regard parcourut la pièce jusqu’à se poser sur Ezekiel qui avait entrepris d’ouvrir la bouteille. Le bruit de la séparation du bouchon avec cette dernière sonnait comme un doux bruit à ses oreilles, elle qui aimait les fêtes mondaines, le prestige, le champagne Dom Pérignon… Sauf qu’ici, son envie se portait sur autre chose que la boisson. Mais quitte à être consolée du rejet soudain d’Ezekiel, elle finit par attraper l’une des deux coupes de champagne une fois qu’elle quitta le bureau. « Hé bien, voilà qui me convient mieux… Je mourrai d’envie de boire une petite coupe ! » répondit-elle, avec toute l’innocence dont elle pouvait faire preuve. De toute évidence, elle commençait à voir clair dans le jeu du jeune homme. Et si elle voulait prendre part à ce petit jeu de savoir lequel des deux allaient le plus frustrer l’autre, elle ne savait pas elle-même si elle allait gagner à ce jeu-là. Alors, les yeux ravagés par l’envie, elle plongea son regard dans celui d’Ezekiel et lui murmura d’une voix enjôleuse. « A ce contrat ramené fièrement, seule, comme une grande alors… » Son verre levé, trinquant avec lui, elle but quelques gorgées, avant de poser le verre et de faire mine de retourner à son bureau, à ses activités.
(c) DΛNDELION

_________________

kay gallagher
such a funny thing for me to try to explain, how I'm feeling and my pride is the one to blame. 'cause I know I don't understand, just how your love can do what no one else can.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezekiel Gallagher

- prayers : 178
- pseudo : Nalex
- multifaces : Bonnie Turner
- id card : Luke sexy Grimes + lumos solem
- registration : 17/12/2018
- côté coeur : Son coeur bat bien trop vite pour le fruit défendu...

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: Kaytline (Beaver Dam), Maxine (Madison Homes). You ?

MessageSujet: Re: Can you feel the sound my heart's playing for you? | Kate (HOT again ! )   Lun 14 Jan - 17:28

Can you feel the sound ?
Gallagher siblings
Il a tellement envie d’elle Ezekiel. La tension entre eux, à chaque fois qu’ils sont proches, en est presque palpable. Insupportable. Dès que son regard se pose sur elle, l’effet est instantané. Et même s’il lui en veut toujours, le brun n’y tient plus. Des semaines qu’il ne pense qu’à ce moment, à leurs retrouvailles à l’abri des regards indiscrets, à l’abri de leur famille. Alors, quand enfin ils sont seuls, Ezekiel les enferme à double tour dans le bureau pour ne pas que quelqu’un vienne les déranger. Au bord de l’explosion, le mafieux n’y tient plus et c’est sans attendre qu’il capture les lèvres de sa sœur avant de l’obliger à se reculer jusqu’à ce qu’elle rencontre le bureau où elle se met assise directement après qu’Ezkekiel ait fait valdinguer tout ce qui était posé dessus. Baiser passionné, pressé, le mafieux ne se lassera jamais de gouter la peau de sa sœur. Et tandis que leur baiser s’approfondit, sa langue dansant avec celle de la jeune femme, ses mains se font aventureuses sous son chemisier. Caressant sa peau, ses doigts viennent titiller les seins de Kaytline par-dessus les bonnets de son soutien gorge tandis que sa bouche parsèment son cou de baisers légers. Sauf qu’Ezekiel a la rancune tenace, et même s’il souhaite aller encore plus loin, sentir le corps nu de sa sœur contre le sien, une idée toute autre le prend subitement. Se détachant, l’aîné Gallagher affirme qu’ils doivent trinquer au contrat signé par sa sœur, rompant ainsi tout contact entre eux. Et c’est un léger sourire satisfait qui étire ses lèvres à l’idée de la frustration qu’il vient d’infliger à sa sœur, même si cela signifie se frustrer également, tandis qu’il remplit deux coupes de champagnes, tendant l’une d’entre elle à la jeune femme. Evidemment, Kaytline ne dit rien, entre dans le jeu de son frère en parfaite actrice qu’elle est, acceptant de trinquer avec lui. Et Ezekiel n’en attendait pas moins d’elle. Charmeuse, tout dans son attitude traduit l’envie qu’elle a de lui.  « Santé ! » que le mafieux lance alors qu’il ne détache pas ses prunelles ardentes des siennes. Les verres tintent, et Ezekiel boit sa coupe de champagne d’une traite.  Puis Kaytline fait mine de vaquer à ses occupations, retournant derrière le bureau. Et si elle pensait s’en sortir comme ça, c’était sans compter sur Ezekiel et cette envie subite de la rendre folle.  Lui attrapant le poignet, le mafieux l’oblige à s’arrêter puis pivoter. Encore une fois, l’arrière des cuisses de Kaytline rencontrent le bureau tandis que son frère se penche dangereusement vers elle, l’emprisonnant de ses bras, mains appuyées sur le meuble. « Si tu savais tout c’que j’ai envie de te faire, là, tout de suite… » qu’il murmure, charmeur, visage atrocement proche du sien, ses lèvres effleurant les siennes sans s’y poser franchement, le cœur qui bat tellement vite qu’Ezekiel a l’impression qu’il va finir par lâcher. « Mais t’as sûrement du travail ! » qu’il énonce plus vivement, sous-entendu à peine voilé quant au fait qu’il risque de partir là, maintenant, alors que l’atmosphère est chargée d’électricité. Ezekiel se recule alors subitement, changeant totalement de comportement tandis qu’il sort son téléphone portable de la poche arrière de son jean, faisant mine de regarder ses messages et e-mails importants qu’il a mis en sourdine pour ne pas être dérangé.
(c) DΛNDELION

_________________
No fear but sadness
Love is a smoke raised with the fume of sighs; Being purged, a fire sparkling in lovers' eyes; Being vexed, a sea nourished with loving tears. What is it else? A madness most discreet, A choking gall, and a preserving sweet.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Kaytline Gallagher

- prayers : 160
- pseudo : victoriaz.
- id card : Nina Dobrev + lempika (av). ASTRA (sign). tumblr (gif).
- registration : 18/12/2018
- côté coeur : Éternelle insatisfaite, amoureuse de l'amour, avide de frissons, des méandres au creux des reins et tout ira bien.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp:

MessageSujet: Re: Can you feel the sound my heart's playing for you? | Kate (HOT again ! )   Lun 14 Jan - 17:48

Can you feel the sound ?
Gallagher siblings
« Santé ! » Et les voilà tous les deux, en train de trinquer. Et Ezekiel ne semblait pas s’arrêter là : un énième geste, leurs deux corps qui se rapprochent, s’éloignent encore. Il y avait de quoi lui faire perdre pieds et multiplier les bouffées de chaleur. « Si tu savais tout c’que j’ai envie de te faire, là, tout de suite… » Un déglutissement difficile, l’envie de lui hurler de tout lui faire, là, maintenant, tout de suite, comme il le dit, mais elle se retint. Cherchant à garder le peu de contrôle qu’il lui restait, elle vit, sans grand étonnement, le jeune homme repartir dans des allures innocentes. « Mais t’as sûrement du travail ! » Ainsi, il avait décidé de jouer, cela pouvait se voir à des miles à la ronde qu’il cherchait à titiller la frustration de Kaytline qui se faisait grande. Mais qu’en était-il de la sienne ? La jeune femme ne put s’empêcher de laisser un sourire particulièrement narquois s’étirer à ses fines lèvres. S’il voulait jouer, il allait jouer. « En effet, j’ai du travail, des rendez-vous, des rencontres à faire, tout ça… » lança-t-elle distraitement, alors qu’elle quittait son bureau pour contourner Ezekiel et rejoindre le meuble derrière lui. En passant à côté de lui, elle fit promener sournoisement ses doigts sur son bras, puis ses épaules, l’une puis l’autre, pour finalement rompre une énième fois le contact entre eux, tandis qu’il semblait visiblement occupé sur son téléphone portable. Un regard rapide par-dessus son épaule pour vérifier ce qu’il faisait et le fait de le voir scroller innocemment l’écran d’accueil de son appareil confirma ce qu’elle pensait : le jeu, comme si elle était un jouet, mais un jouet à mériter. « Une journée bien chargée, à toujours être occupée, à avoir de la pression à faire redescendre, des envies à succomber, tout ça… » Tout en continuant à se diriger vers le meuble d’un pas lent, particulièrement félin, sans jeter le moindre regard au jeune homme mais persuadé qu’il observait du coin de l’oeil le petit numéro que lui-même avait bousculé de mettre en place, elle s’était cambrée en avant, cherchant distraitement un dossier, celui qu’elle comptait de toute manière sortir si elle devait continuer sa journée. Enfin, en se redressant avec une certaine lenteur tendancieuse, elle revint à son bureau sans adresser le moindre regard à Ezekiel. « Et puis bon, entre nous… » commença-t-elle dans un murmure qui allait chercher les envies voluptueuses, alors que son visage s’était rapproché dangereusement du sien. « Vas-tu te contenter de me dire tout ce que tu vas me faire, là, tout de suite, ou comptes-tu me le faire ? » Un susurre, un soupir frôlant le gémissement pour les idées farouches et elle s’écarta à nouveau. C’était l’ultime pointe de provocation dans la voix, dans cette réplique bien calculée qu’elle lui envoyait droit dans les dents. Et, de toute évidence, le non-verbal s’était joint à elle pour rajouter une couche à cette tension palpable qui s’installait entre eux. Elle aimait, elle aussi, jouer avec les limites d’Ezekiel et le prendre à son propre jeu. Alors, après un sourire innocent, elle se contenta d’attraper sa coupe de champagne et de la terminer d’une traite, frissonnant sous le froid du champagne, contrastant avec la chaleur de son corps. « Hm… il fait un peu chaud ici… » murmura-t-elle d’un ton quasiment inoffensif, avant d’indiquer la bouteille d’un coup d’œil et d’agiter son verre sous le nez d’Ezekiel. « Tu nous ressers une petite coupe avant que je remette à travailler ? »
(c) DΛNDELION

_________________

kay gallagher
such a funny thing for me to try to explain, how I'm feeling and my pride is the one to blame. 'cause I know I don't understand, just how your love can do what no one else can.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezekiel Gallagher

- prayers : 178
- pseudo : Nalex
- multifaces : Bonnie Turner
- id card : Luke sexy Grimes + lumos solem
- registration : 17/12/2018
- côté coeur : Son coeur bat bien trop vite pour le fruit défendu...

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: Kaytline (Beaver Dam), Maxine (Madison Homes). You ?

MessageSujet: Re: Can you feel the sound my heart's playing for you? | Kate (HOT again ! )   Lun 14 Jan - 18:12

Can you feel the sound ?
Gallagher siblings
Ezekiel a envie de jouer avec sa sœur, tester ses limites. Faire monter le désire aussi, pour mieux la frustrer ensuite. Petite vengeance personnelle a son attitude plus tôt dans la soirée. Et bien sûr Kaytline entre dans le jeu, et ce sera à qui des deux enfants Gallagher qui craquera le premier. La brune n’a aucun secret pour son frère, qui sait qu’elle est habile à ce genre de chose, maniant sa barque à la perfection. Mais cette fois, le mafieux est bien décidé à ne pas céder le premier, contrairement à d’habitude. Alors, et même si l’envie d’elle se fait de plus en plus intense et pressente, Ezekiel tient bon. Poursuit son manège, usant de ses charmes, d’une voix suave et d’une attitude qu’il sait faire mouche auprès de sa sœur, ne se privant pas pour exprimer ouvertement son désire pour elle… Avant de s’éloigner de nouveau. Il sait Kaytline au bord du gouffre, prête à s’y laisser tomber. Mais il sait aussi à quel point elle peut être têtue et fière, tout comme lui. Et qu’elle ne s’avouera pas vaincue si facilement.

Tandis qu’il lit ses mails, Kaytline s’approche de lui, poursuit leur jeu dangereux du chat et de la souris. Et ce sera à celui qui craquera le premier. Feignant à son tour l’indifférence, Ezekiel fait mine de ne pas prêter attention à sa sœur, malgré l’intonation suave et pleine de sous entendus qu’elle emploie, s’approchant de lui pour le frôler l’air de rien, avant d’aller derrière le bureau. Et quand elle prétexte avoir des rendez-vous et des envies à assouvir, Ezekiel l’observe du coin de l’œil pour la voir se cambrer de manière indécente, faisant se dessiner un petit sourire sur ses lèvres. Et alors qu’il s’apprête à répliquer, vouloir énoncer aller prendre un verre au bar en charmante compagnie juste pour attiser sa jalousie, Kaytline lui coupe l’herbe sous le pied en remettant sur le tapis les aveux qu’il lui a fait quelques minutes plus tôt. Redressant franchement la tête tout en rangeant son téléphone, ses yeux se posent sur sa sœur qui fait mine de s’éventer sous la chaleur ambiante qui a, à n’en pas douter, grimpé de quelques degrés depuis le début de leur petit jeu de séduction. Sans un mot Ezekiel s’occupe de prendre la bouteille de champagne puis contourner le bureau pour retourner près de sa sœur. « Ça dépend. » qu’il commence en réponse à sa question précédente, tout en remplissant sa coupe. « Et si j’te prenais là, tout d'suite, sur ce bureau ? » qu’il demande innocemment d’une voix suave, l’emprisonnant à nouveau de ses bras contre le bureau, visage si proche du sien qu’il suffirait d’un uniquement mouvement pour que leurs lèvres se rencontrent encore une fois.

(c) DΛNDELION

_________________
No fear but sadness
Love is a smoke raised with the fume of sighs; Being purged, a fire sparkling in lovers' eyes; Being vexed, a sea nourished with loving tears. What is it else? A madness most discreet, A choking gall, and a preserving sweet.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Can you feel the sound my heart's playing for you? | Kate (HOT again ! )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Can you feel the sound my heart's playing for you? | Kate (HOT again ! )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» SOMETIMES I FEEL MY HEART WILL OVERFLOW ✗ le 30/03 vers 01h58
» The way of the heart.
» Total eclipse of the heart ϟ Pete (terminé)
» Ruby Caldwell ··· I feel my heart start beating to my favorite song
» how to break a heart (avery)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERYTHING IS FINE :: CITY OF WAUWATOSA :: - southwatosa :: beaver dam-
Sauter vers:  
Pré-liens libres
Voici quelques liens très recherchés par les membres actifs du forum. Ils sont super intéressants et vous ferez des heureux.



les petits nouveaux
Venez pour leur faire triomphe, les accueillir, les chouchouter ! Bienvenue chez vous.