AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 {HOT} l'intention fait la culpabilité et le délit (ezekiel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Maxine Ivanova

- prayers : 41
- pseudo : mllehalloween
- id card : Josephine Skriver ; .sassenach
- registration : 17/12/2018

MessageSujet: {HOT} l'intention fait la culpabilité et le délit (ezekiel)   Mar 8 Jan - 23:37

L'intention fait la culpabilité et le délit.
Maxine & Ezekiel

La soirée se termine comme les précédentes ; fin de service aux alentours de cinq heures du matin, elle rentre à l’appartement en taxi. Si elle se permet ce luxe, c’est uniquement sur les conseils d’Ezekiel. Jamais elle n’aurait eu une idée si onéreuse mais il a lourdement insisté pour qu’elle soit prudente à la nuit tombée. Depuis quelques semaines, les deux jeunes gens partagent leur quotidien et tentent de prendre leurs marques l’un auprès de l’autre. La cohabitation n’est pas toujours facile, le caractère sauvage et explosif de la belle se frottant parfois à celui du mafieux, pas franchement plus doux. Malgré quelques accrochages sans importance, Maxine fait montre d’une grande reconnaissance envers lui. Le soir, quand elle s’endort, elle pense à la manière dont elle pourra payer sa dette, même s’il lui a expressément dit que ce n’était pas du tout le but de sa manœuvre. Bien qu’elle se soit méfiée de ses intentions au départ, elle a fini par réaliser qu’il était sincère depuis le tout début. Peu à peu, elle comprend que son geste n’était pas prémédité et qu’il n’a jamais eu l’intention de profiter d’elle, de quelque manière que ce soit. Un semblant de confiance s’est installé entre eux, toutefois, la danseuse éprouve de plus en plus une certaine forme de gêne lorsqu’il est dans les parages.

Maxine fait doucement tourner ses clés dans la serrure, veillant à ne pas surprendre son colocataire endormi. Elle se fait aussi discrète que possible pour ne surtout pas le déranger. Il a beaucoup à faire à la clinique et ses activités « autres » lui prennent aussi beaucoup de temps. C’est donc à pas légers qu’elle se dirige dans la cuisine pour se servir à boire avant d’aller se glisser enfin dans son lit. L’une de ses collègues lui a offert un verre après la fermeture, et Max ressent le besoin de s’hydrater. Sur le chemin, elle ôte son manteau qu’elle pose négligemment sur une chaise, non sans se promettre de faire un peu de ménage dès son réveil. La fatigue pèse lourd sur ses épaules, si bien que lorsqu’elle sort le verre du placard, celui-ci lui échappe des mains et va s’écraser sur le parquet dans un bruit fracassant. La jeune femme jure silencieusement et se baisse aussitôt pour ramasser les débris. Ezekiel s’avance bientôt vers elle tandis qu’un morceau de verre lui entaille légèrement la main gauche. « Сука !* » marmonne-t-elle en se relevant. « Pardon Zeke, je voulais pas te réveiller. » Elle jette le verre cassé à la poubelle, le regard coupable. « T’es rentré tard de la clinique ? » Par clinique, elle entend bien évidemment tout ce qu’elle ne peut pas dire à voix haute, les activités dont elle est supposée ne rien savoir. Elle imagine et devine certaines choses mais ne se risque pas vraiment à poser de question. « Je sais que c’est pas le meilleur moment, mais tu prendrais un verre ? Demain c’est dimanche, allez... » qu’elle tente d’un air espiègle. Elle ne peut pas s’empêcher de sourire, ignorant la possible mauvaise humeur du jeune homme. Jusqu’à présent, il n’y a rien qu’il ait su lui refuser. Que pourrait-il risquer à passer ce début de matinée avec elle ? C’est dit sans aucune réelle intention que celle d’être avec quelqu’un qu’elle apprécie. Difficile de le considérer comme un ami vu le passé encore récent mais elle a bien envie d’essayer.

*Merde !



©️ Gasmask


Dernière édition par Maxine Ivanova le Ven 18 Jan - 18:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezekiel Gallagher

- prayers : 178
- pseudo : Nalex
- multifaces : Bonnie Turner
- id card : Luke sexy Grimes + lumos solem
- registration : 17/12/2018
- côté coeur : Son coeur bat bien trop vite pour le fruit défendu...

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: Kaytline (Beaver Dam), Maxine (Madison Homes). You ?

MessageSujet: Re: {HOT} l'intention fait la culpabilité et le délit (ezekiel)   Mer 9 Jan - 18:43

L'intention fait la culpabilité et le délit.
Maxine & Ezekiel

La journée a été particulièrement longue pour Ezekiel. Lui qui ne compte pas ses heures lorsqu’il s’agit de son travail de vétérinaire, on peut dire que son samedi a été riche en émotions et en urgences. Sans parler de ses autres activités, qui lui ont pris une bonne et grande partie de la soirée. Le mafieux ne s’est posé dans son appartement qu’aux alentours de minuit, une heure. Plusieurs affaires plus ou moins longues à régler et puis, une envie de se poser, se changer les idées et s’amuser malgré tout. Il est passé voir sa sœur en deuxième partie de soirée, avant de finalement rentrer et se poser dans le canapé pour finir par s’assoupir devant la télé et émerger vers deux heures du matin, se disant qu’il serait mieux dans ses draps.

C’est un bruit de verre brisé en provenance de la cuisine qui le fait émerger doucement. Se doutant qu’il s’agit de Maxine qui rentre du travail, Ezekiel pivote dans son lit, essayant de se rendormir au vu de l’heure déjà bien avancée. Mais une envie pressante et la bouche sèche l’en empêchent… C’est donc bien malgré lui qu’il passe par la case toilette, avant de se rendre dans la cuisine pour boire un verre d’eau, tombant pile au moment où Maxine s’exprime en russe. Et au vu de l’intonation qu’elle emploie, Ezekiel se doute qu’il s’agit très certainement d’une insulte. « Miss catastrophe » qu’il se contente de rétorquer pour la taquiner, visage encore à moitié ensommeillé, tandis qu’il s’avance vers elle pour lui prendre la main et commencer à bander sa plaie. Vu ses activités, autant dire que le mafieux a tout l’attirail nécessaire quand il s’agit d’apporter les premiers soins ! « Ouai, j’suis arrivé à la maison vers une ou deux heure, j’sais plus trop. » qu’il répond à l’interrogation de Maxine, tandis qu’il enroule le bandage autour de sa main. « Toi aussi t’as fini tard à c’que je vois » qu’il rétorque, non sans une œillade vers la tenue de scène de la jeune russe qui ne semble pas avoir eu le temps de se changer. Tenue qui met particulièrement ses formes en valeur et ne laisse que peu de place à l’imagination. Ezekiel n’est pas non plus en reste de ce côté, uniquement vêtu de son pantalon de pyjama, comme à son habitude. « Tu as dû en faire tourner des têtes ce soir » qu’il ajoute en terminant le bandage qu’il est en train de faire, mi-sérieux mi-amusé à l’idée d’hommes frustrés de ne pouvoir la toucher.

Finalement, Maxine propose de prendre un verre. Ezekiel semble hésiter, jetant une œillade sur l’horloge du micro-onde. La jeune femme semble le remarquer et insiste quelque peu, usant d’une moue adorable. « Bon OK, mais juste un » qu’Ezekiel finit par répondre non sans bailler au passage, voyant qu’il est déjà cinq heures du matin. Mais le fait est qu’il a difficile de dire non à Maxine, cédant toujours (ou presque) à ses envies…




©️ Gasmask

_________________
No fear but sadness
Love is a smoke raised with the fume of sighs; Being purged, a fire sparkling in lovers' eyes; Being vexed, a sea nourished with loving tears. What is it else? A madness most discreet, A choking gall, and a preserving sweet.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxine Ivanova

- prayers : 41
- pseudo : mllehalloween
- id card : Josephine Skriver ; .sassenach
- registration : 17/12/2018

MessageSujet: Re: {HOT} l'intention fait la culpabilité et le délit (ezekiel)   Mer 9 Jan - 19:47

L'intention fait la culpabilité et le délit.
Maxine & Ezekiel

Depuis que Maxine a emménagé avec Ezekiel, elle a plusieurs fois montré sa maladresse et c’est devenu une plaisanterie entre eux. Après avoir brûlé quelques plats et cassé une ou deux assiettes, elle ne peut pas échapper au surnom dont il l’affuble gentiment en constatant les dégâts. Elle s’échine à ramasser le verre cassé qui lui coupe la paume de la main mais l’américain s’avance déjà pour s’occuper de sa plaie avec cette éternelle attitude bienveillante. Jamais on n’a pris soin d’elle de la manière dont il le fait et il est clair qu’elle commence à y prendre goût. Elle essaie tout de même de ne pas trop s’imposer à lui, veille à être toujours la plus discrète possible sans jamais devenir un poids supplémentaire sur ses épaules. Ses excuses sont donc très sincères, la belle s’en veut de l’avoir réveillé aussi brutalement. Comme d’habitude, il ne lui en tient pas rigueur. « C’est pas ma faute, je marche un peu au radar entre cinq et six heures du matin. » se justifie-t-elle tout en sachant qu’elle n’en a pas vraiment besoin. Lui aussi a fini tard, ce n’est pas la première fois. Leurs emplois du temps sont très différents, d’ailleurs souvent ils ne font que se croiser dans la cuisine mais cette routine a fini par séduire la danseuse. Il lui apporte une sorte de stabilité, un équilibre auquel elle goûte pour la première fois.

Ezekiel lui retourne sa remarque : il est vrai qu’elle a un peu traîné ce soir. Il est rare qu’elle s’attarde au boulot mais l’idée d’un verre entre filles lui a plu. « J’ai discuté avec les collègues après le service, c’était sympa. » Son explication élude l’aspect très singulier de leur conversation qui a en fait beaucoup tourné autour d’elle, de la manière dont elle est arrivée au club, de sa relation visiblement privilégiée avec le frère de la gérante. Rien qu’elle n’ait confirmé bien sûr, mais suffisamment gênant pour qu’elle le passe sous silence. Il referme son bandage avec douceur tandis qu’il la complimente sur cette tenue qu’elle avait presque oubliée. Ses joues rougissent presque aussitôt et il lui faut quelques secondes pour réagir. « Ouais, enfin tu sais... Les gars habituels quoi. » Maxine serait bête de s’en plaindre, vu ce qu’elle a traversé quelques semaines plus tôt. Tout se passe très bien pour elle depuis que Kaytline a accepté de l’engager. Zeke est également d’un charme fou, là, torse nu et à demi réveillé. Est-ce ce qui pousse Max à l’inviter à un dernier verre avec elle ? Personne ne saurait le dire, pas même elle. Max a juste envie qu’il reste un peu, qu’ils se parlent pour une fois. Elle ne pense pas qu’il puisse accepter cela dit, mais elle tente le coup. Et capitule, juste pour un verre. La jeune femme affiche sa victoire avec un sourire comblé pendant qu’elle leur sert deux whisky avant de se diriger vers le canapé du salon. « T’es rentré à des heures pas possible toute la semaine. Ca va au boulot ? J’ai l’impression que je dors plus que toi alors que je bosse de nuit, c’est quand même paradoxal. » s’inquiète-t-elle. « Bon et en plus t’as une colocataire un peu bruyante, j’admets que ça doit pas aider. »




©️ Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezekiel Gallagher

- prayers : 178
- pseudo : Nalex
- multifaces : Bonnie Turner
- id card : Luke sexy Grimes + lumos solem
- registration : 17/12/2018
- côté coeur : Son coeur bat bien trop vite pour le fruit défendu...

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: Kaytline (Beaver Dam), Maxine (Madison Homes). You ?

MessageSujet: Re: {HOT} l'intention fait la culpabilité et le délit (ezekiel)   Ven 11 Jan - 22:36

L'intention fait la culpabilité et le délit.
Maxine & Ezekiel

Ezekiel est encore un peu dans les vapes tandis qu’il se rend dans la cuisine afin de voir ce qu’il se passe. Il lui faut quelques seconds pour comprendre, le verre brisé et Maxine accroupie. Quelques secondes encore pour voir sa main blessée et qu’enfin son cerveau se mette en branle. Sans attendre, Ezekiel part chercher la trousse de premier secours et commence à s’occuper de la blessure de la jeune femme, non sans une petite boutade au passage quant au fait que la maladresse est l’un de ses traits de personnalité. Tandis que le mafieux s’occupe de la main de la jeune femme, cette dernière tente de faire la conversation, sachant pertinemment qu’il est rentré tard. Certes, moins qu’elle qui vient à peine d’arriver, mais tout de même. En réponse, Ezekiel ne peut s’empêcher de faire une remarque détournée sur la tenue de scène bien sexy de la jeune femme. Un haut en dentelle noir et au décolleté prononcé, le tout accompagné d’une mini jupe imitation cuir. En tout cas, le fait qu’elle ne se soit pas changé indique au brun qu’elle est rentrée il y a peu ! Chose que Maxine confirme en précisant quelle est allée boire un verre avec les autres danseuses. « C’est bien si tu te fais des amies » qu’il affirme faisant un nœud afin que le bandage tienne convenablement sur la plaie. « Ouai… ouai, j’vois l’genre ouai » qu’il rétorque entre deux bâillements, lorsque la jeune femme parle des clients de la soirée. Et Ezekiel n’a aucune peine à imaginer de quel type d’homme il s’agit, l’amertume perçant quelque peu dans sa voix… « Si t’as des problèmes, tu m’le dis hein ? » qu’il demande finalement redoutant que les événements arrivés deux mois plus tôt ne l’aient quelque peu traumatisée. Inquiet, Ezekiel a peur que la jeune russe n’ose pas rapporter les mésaventures qu’elle rencontre, de peur des représailles ou de se faire virer. Ce pourquoi il ne cesse de lui répéter de faire attention et que peu importe ce qui arrive, même un événement minime, il souhaite être mis au courant.

Finalement, Maxine demande si Ezekiel est partant pour partager un verre avec elle. Hésitant et encore un peu endormi, le mafieux finit par capituler, ne sachant que très rarement dire non à la jeune femme. S’étirant, les deux bras vers le plafond, il finit par la rejoindre sur le canapé, se laissant tomber dessus de tout son poids alors que Maxine le sert deux verres de whisky pur. « J’avoue » qu’il rétorque avec un léger rire face à la remarque de la jeune femme « J’dois dire que j’ai eu une semaine… compliquée. » qu’il ajoute la mine un peu sombre, alors qu’il s’appuie contre les coussins du canapé, son verre à la main. « À miss catastrophe alors ?! » qu’il lance en levant son verre pour trinquer avant d’en boire une longue gorgée lorsque la jeune demoiselle met en avant sa maladresse et le fait qu’elle l’a sorti de son sommeil. « Ça va au boulot ? Kate n’est pas trop dure ? » qu’il finit par demander, histoire de faire la conversation le temps de boire leur verre de Whisky.




©️ Gasmask

_________________
No fear but sadness
Love is a smoke raised with the fume of sighs; Being purged, a fire sparkling in lovers' eyes; Being vexed, a sea nourished with loving tears. What is it else? A madness most discreet, A choking gall, and a preserving sweet.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxine Ivanova

- prayers : 41
- pseudo : mllehalloween
- id card : Josephine Skriver ; .sassenach
- registration : 17/12/2018

MessageSujet: Re: {HOT} l'intention fait la culpabilité et le délit (ezekiel)   Sam 12 Jan - 0:20

L'intention fait la culpabilité et le délit.
Maxine & Ezekiel

Maxine voit bien que son colocataire n’a pas beaucoup dormi. Elle s’en veut d’ailleurs de le tirer du lit de si bonne heure, même si ce n’était en aucun cas son intention première. Malgré la culpabilité, elle a du mal à dissimuler le plaisir qu’elle a à le croiser au beau milieu de la nuit, d’autant qu’il a cette fâcheuse habitude à se balader torse nu dans l’appartement et qu’il n’est pas exactement le genre de types repoussants qu’elle côtoie presque chaque soir. Un régal pour ses yeux, ce serait se voiler la face que de l’ignorer. Et toutes ces attentions qu’il a à son égard ne font qu’accentuer l’affection qu’elle lui porte discrètement. La danseuse n’a jamais été du genre très démonstrative, et sa récente expérience n’a rien fait pour arranger les choses. Elle commence tout juste à se faire à cette nouvelle situation, cette complicité étrange et inattendue qui est venue se mêler à leur relation. Les premières semaines ont été difficiles, l’arrivée à Wauwatosa et le changement qu’il a apporté dans sa vie n’étant pas si faciles à accepter. Mais elle a fini par comprendre la sincérité qui brille dans son regard quand il lui assure qu’il ne lui fera jamais de mal. Ce soir encore, il prend le temps de s’occuper d’elle, de soigner sa blessure. Comme un réflexe, quelque-chose de naturel. Ezekiel termine son bandage en constatant qu’elle rentre bien tard du travail. « C’est plus agréable d’aller bosser quand tu t’entends bien avec tes collègues disons. » déclare-t-elle quant aux filles qui travaillent avec elle. La remarque qu’elle fait ensuite sur ses clients soulève l’inquiétude du jeune homme, et ce n’est pas la première fois. Depuis qu’il a réussi à la faire embaucher au club, il se soucie beaucoup de son bien-être. « Tout va bien, je t’assure. » Max esquisse un sourire rassurant.

Même si l’heure ne s’y prête pas, elle propose à Ezekiel de rester un peu avec elle pour partager un verre. Celui-ci accepte sans trop hésiter et les deux jeunes gens vont s’installer dans le canapé. Bien qu’il n’ait jamais spécialement montré d’ambiguïté la concernant, Maxine ne peut pas s’empêcher de se dire qu’elle est la seule à profiter de ce genre de petits moments rien qu’à eux. Mais elle aussi, elle s’inquiète. Sa mine fatiguée et ses airs las lui font penser que le boulot s’accumule en ce moment. « Fais attention à toi quand même... Elle marque une pause, réalisant le sérieux de son intonation. Si jamais tu disparais, j’aurais jamais les moyens de payer cet appart’ toute seule ! » ajoute-t-elle d’une voix plus légère, trop fière pour admettre que son absence lui serait difficilement supportable. Il propose finalement un toast à sa santé, les deux verres tintent l’un contre l’autre. « En comparaison avec mon ancien boss, ta sœur est on ne peut plus sérieuse. Elle fait attention à ses filles, c’est rassurant. » Le souvenir de son précédent job lui arrache un frisson qu’elle noie dans l’alcool. Kaytline veille à ce que les règles soient respectées, c’est bien là tout ce qui importe à Max. La jeune femme arque un sourcil, ses lèvres s’étirent en un sourire espiègle. « Tu t’inquiètes comme ça pour toutes les danseuses ? Ou juste celles que t’es venu sauver d’un club très glauque ? » La rhétorique de sa question ne fait aucun doute, elle sait pertinemment que son cas est unique. Mais ça l’amuse de le taquiner un peu, ses yeux s’égarant quelque peu sur les muscles saillants du brun. « J’suis bien ici, vraiment. Et c’est uniquement grâce à toi. Si jamais il se passait quoi que ce soit, je te promets que je t’en parlerai. »




©️ Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezekiel Gallagher

- prayers : 178
- pseudo : Nalex
- multifaces : Bonnie Turner
- id card : Luke sexy Grimes + lumos solem
- registration : 17/12/2018
- côté coeur : Son coeur bat bien trop vite pour le fruit défendu...

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: Kaytline (Beaver Dam), Maxine (Madison Homes). You ?

MessageSujet: Re: {HOT} l'intention fait la culpabilité et le délit (ezekiel)   Sam 12 Jan - 11:15

L'intention fait la culpabilité et le délit.
Maxine & Ezekiel

Affalé sur le canapé, et même s’il aime être en compagnie de Maxine, Ezekiel ne cache pas le fait qu’il est encore à moitié endormi et ne serait donc pas contre retourner se coucher. Après tout, il est plus de cinq heures du matin ! Mais comme d’habitude, il a bien difficile de refuser quoique ce soit venant de la jeune femme. Sachant, en bref, le parcourt de cette dernière, s’imaginant sans peine ce qu’elle a subit, Ezekiel veille sur elle depuis qu’il a fait son acquisition à New York, s’inquiète de savoir si tout va bien au club et surtout fait tout ce qui est en son pouvoir pour qu’elle se sente bien dans cette nouvelle vie à Wauwatosa, et ce malgré le boulot sensiblement identique à celui de la grosse Pomme qu’elle exerce au club de sa famille. Alors, qu’elle soit à l’aise passe par une attention particulière et l’acceptation de ses demandes, comme boire un whisky au beau milieu de la nuit. « Bon, si tout se passe bien, tant mieux » qu'il lui dit, rassuré de voir que la jeune femme va bien et que Kaytline veille sur elle malgré les réticences qu'elle a pu avoir à l'embaucher lorsque les deux ont fait leur retour ensembles de New York...

Habituellement, les regards que Maxine peut lancer à Ezekiel ne passent pas inaperçus, ce dernier la taquinant ouvertement dessus. Mais là, en cet instant, le brun est tellement à côté de la plaque qu’il ne réalise même pas que les yeux de la jeune russe s’attardent un peu trop sur sa musculature. Regard perdu dans le vague droit devant lui, Ezekiel ne réalise pas tout de suite l’inquiétude réelle qui perce dans la voix de Maxine lorsqu’elle met en avant le fait qu’il travaille trop ces derniers temps. Ce n’est que quand elle lance une blague sur le sujet, qu’enfin le mafieux reprend pied dans l’instant présent. Sur le moment, il ne sait pas trop s’il doit continuer sur le même chemin, celui de la boutade, ou au contraire, répondre avec sincérité. Finalement, il opte pour la deuxième option. « Je t’ai déjà, dit, c’est pas dans mes habitudes de sauver les demoiselles en détresse. » qu’il lui rétorque en posant enfin son regard sur elle, ses yeux dans les siens. Laissant sous-entendre ainsi qu’il n’y a bien que pour elle qu’il s’inquiète comme ça. Et sa sœur, cela va sans dire ! Sérieux, il la fixe ainsi quelques secondes, avant de lever à nouveau son verre, sourire en coin, et d’y porter à nouveau les lèvres, le liquide venant lui brûler un peu la gorge. Malgré tout, il est fier d’avoir sauvé la jeune femme d’un destin funeste. Ezekiel ose à peine imaginer les sévices qu’elle aurait subis si l’autre homme aux intentions loin d’être louables, était parvenu à surenchérir. « Ici tu crains rien. Et ton ancien patron ne risque plus de faire quoique ce soit. » qu’il termine, vague quant à ce qui est arrivé après leur départ de New York. Ezekiel n’a rien dit à Max, mais ses hommes de mains se sont occupés du club, ainsi que du patron qui a compris la leçon. Malgré tout, Ezekiel reste prudent. Il sait à quel point ce genre de personne peut être dangereuse et vouloir se venger par la suite. « J’espère bien ! Parce que si tu me caches quoique ce soit, j’le prendrai très mal ! » qu’il lui répond finalement, mi-amusé, son sourire s’élargissant avant de finir le reste de son whisky et reposer un peu trop bruyamment le verre sur la table basse du salon. « Bon, j’pense qu’il est temps d’aller rejoindre Morphée » qu’il lance à la jeune russe alors qu’il s’étire, bras tendus vers le plafond, prêt à aller rejoindre sa chambre.





©️ Gasmask

_________________
No fear but sadness
Love is a smoke raised with the fume of sighs; Being purged, a fire sparkling in lovers' eyes; Being vexed, a sea nourished with loving tears. What is it else? A madness most discreet, A choking gall, and a preserving sweet.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxine Ivanova

- prayers : 41
- pseudo : mllehalloween
- id card : Josephine Skriver ; .sassenach
- registration : 17/12/2018

MessageSujet: Re: {HOT} l'intention fait la culpabilité et le délit (ezekiel)   Sam 12 Jan - 18:29

L'intention fait la culpabilité et le délit.
Maxine & Ezekiel

Cette manière qu’Ezekiel a de ne jamais rien lui refuser ou presque, Maxine en est consciente. D’ordinaire, elle essaie de ne pas trop en profiter, s’estimant déjà bien assez chanceuse comme ça. Mais ce soir, elle constate encore la gentillesse dont il fait preuve avec elle. La fatigue ne l’empêche pas de rester un peu avec elle, juste pour qu’elle ne se sente pas trop seule, juste pour qu’elle ait le plaisir de passer un court moment avec lui. Il y a bien longtemps qu’elle n’avait eu une réelle envie d’intimité, de tendresse ; trop habituée aux coups et aux insultes pour imaginer que l’on puisse se comporter autrement. Depuis le début de cette colocation cependant, le jeune homme fait tout ce qu’il peut pour lui montrer que ce n’est pas ainsi qu’elle devrait être traitée. Très régulièrement, et ce soir ne fait pas exception, il lui demande comment se passe ses nuits, s’inquiète de savoir si elle est respectée par ses clients. Une fois n’est pas coutume, Max le rassure : elle ne s’est jamais sentie autant en sécurité que depuis qu’elle a quitté New-York.

A les voir ainsi sur le canapé du salon, il est difficile d’imaginer la nature de la relation qu’ils entretiennent. Maxine elle-même n’est pas vraiment sûre de ce dont il s’agit. Même si lui non plus n’est pas vraiment du genre à faire de belles et grandes déclarations, elle sait pertinemment qu’il tient à elle. Il le lui prouve tous les jours, et si ce n’était pas suffisant, il confirme cette impression en lui rappelant qu’il n’est pas le héros qu’elle semble voir. Il l’a sauvée elle, pas une autre. Elle a beau ne pas comprendre son choix, les battements de son cœur s’accélèrent douloureusement lorsqu’il relève les yeux vers elle, d’un air qui ne laisse pas de place au doute. « J’ai eu beaucoup de chance alors. » répond-elle timidement, non sans savoir qu’Ezekiel n’aime pas beaucoup aborder ce sujet. Peut-être parce que lui-même n’a aucune explication à lui donner. De nouveau plongée dans son verre qui est sans doute celui de trop après ceux qu’elle a pris au club, la russe ne sait pas vraiment ce qu’elle doit entendre lorsqu’il lui promet que son patron ne la touchera plus jamais. Mais elle ne posera pas la question, trop effrayée par la réponse qui se dessine dans sa tête. « Il faudrait qu’il soit fou pour venir me chercher et s’attaquer à toi. » Cette simple hypothèse formulée à voix haute la fait frissonner. Ezekiel ne laissera personne lui faire du mal, elle en est persuadée. Alors que celui-ci s’apprête à aller se coucher, après lui avoir fait promettre de le prévenir si elle a le moindre problème, Maxine finit son verre d’une traite et le repose sur la table. Elle se lève en même temps que lui, et tandis qu’il se dirige doucement vers sa chambre, la brune l’interrompt sans réfléchir. « Attends ! Tu veux bien... Euh.. M’aider à délacer mon corsage, s’il te plaît ? » Pas franchement maline la fille avec cette proposition absolument pas préméditée. Ezekiel la taquine souvent, mais il n’a jamais montré de vrai signe d’intérêt à son égard. Pour ne pas la brusquer ? Ou peut-être simplement qu’elle ne lui plaît pas. Le cœur au bord de l’implosion, Max se tourne afin de lui montrer le dos de sa tenue en soulevant ses cheveux, attaché par un ruban noir qu’elle aurait un peu de mal à défaire seule. Mais elle est plus ou moins lucide, en tout cas, elle se rend très bien compte que sa manœuvre ne vise qu’à tester les limites qu’il se fixe. Et elle, en est-elle vraiment capable ?




©️ Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezekiel Gallagher

- prayers : 178
- pseudo : Nalex
- multifaces : Bonnie Turner
- id card : Luke sexy Grimes + lumos solem
- registration : 17/12/2018
- côté coeur : Son coeur bat bien trop vite pour le fruit défendu...

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: Kaytline (Beaver Dam), Maxine (Madison Homes). You ?

MessageSujet: Re: {HOT} l'intention fait la culpabilité et le délit (ezekiel)   Sam 12 Jan - 19:14

L'intention fait la culpabilité et le délit.
Maxine & Ezekiel

Ezekiel a beau apprécier la compagnie de Maxine, rester avec elle et discuter de tout et de rien, il doit bien avouer qu’à cette heure-ci, c’est difficile de focaliser pleinement toute son attention sur la jeune femme. Il lui faut prendre sur lui pour que les mots de la jeune femme fasse leur trajet jusqu’au cerveau et qu’enfin il réponde franchement qu’elle ne craint rien ici, à Wauwatosa avec lui. En tout cas, le mafieux fera tout ce qui est en son pouvoir pour que rien ne lui arrive, et gare à celui qui lui ferait du mal ! Et si vous lui demandiez pourquoi Max et pas une autre, le brun ne saurait quoi répondre. Lui-même n’est pas certain du pourquoi il a fait ça. Pourquoi il a misé sur Max, pourquoi il a décidé de lui offrir cette nouvelle vie, pourquoi il est si protecteur avec elle. Ezekiel ne se l’explique pas. Pour autant, il ne regrette pas. Et même si aider les demoiselles en détresse n’est pas quelque chose de coutumier, comme il ne manque pas de le rappeler à la jeune russe, Ezekiel se sent fier de l’avoir fait malgré tout. « Tu sais, si tu veux faire autre chose que bosser au club, tu peux hein. J’t’en empêcherai pas » qu’il lui lance finalement, se rappelant que la danse n’est pas la finalité des études entrepris par la jeune femme dans son pays. « Si tu supportes plus, tu peux arrêter. » qu’il affirme, se doutant bien d’à quel point cela peut être pesant et dégradant de devoir se dénuder devant des hommes aux envies lubriques.

Après avoir finit son verre, Ezekiel affirme qu’il est temps pour eux d’aller se coucher. Se levant, le brun s’étire et, après avoir fait un signe à sa colocataire, se dirige vers sa propre chambre où il compte bien dormir tout son saoul et faire la grasse matinée jusqu’à pas d’heure. Mais c’était sans compter sur Maxine qui le rattrape bien vite. Intrigué, Ezekiel s’arrête net dans le couloir et pivote vers la jeune femme, se demandant ce qu’elle peut bien vouloir. Lui lançant un regard interrogateur, Maxine finit par se justifier, non sans une certaine hésitation, en affirmant qu’elle ne parviendra pas à retirer sa tenue toute seule. Et si la tentative de le retenir un peu plus longtemps près d’elle est évidente, le mafieux, somnolant à moitié, ne percute absolument pas. Ne se pose pas la question de savoir pourquoi la jeune femme ne s’est pas changée au club. C’est donc sans aucun commentaire qu’il accepte d’un hochement de tête, tandis que Maxine lui tourne le dos en dégageant sa nuque. Réduisant la distance entre eux, le brun effleure la peau de la jeune danseuse du bout des doigts tandis qu’il retire les ultimes mèches rebelles, les mettant du côté, la respiration un peu plus rapide alors qu’il constate que ce simple geste, qui se veut anodin, réussi à lui arracher quelques frissons. Première alarme qui retentit dans sa tête, et à laquelle il ne prête pourtant pas attention pour l’instant. « Ptin, j’sais pas comment vous faites pour porter des trucs pareils » qu’il lance alors que ses mains commencent à défaire les croisillons du ruban noir qui ferme dans le dos la tenue de dentelle que porte la jeune femme, histoire de faire la conversation et palier ce silence qui a le don de rendre l’atmosphère entre eux un peu plus pesante alors que ses gestes la rendent plus électrique.





©️ Gasmask

_________________
No fear but sadness
Love is a smoke raised with the fume of sighs; Being purged, a fire sparkling in lovers' eyes; Being vexed, a sea nourished with loving tears. What is it else? A madness most discreet, A choking gall, and a preserving sweet.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxine Ivanova

- prayers : 41
- pseudo : mllehalloween
- id card : Josephine Skriver ; .sassenach
- registration : 17/12/2018

MessageSujet: Re: {HOT} l'intention fait la culpabilité et le délit (ezekiel)   Sam 12 Jan - 20:49

L'intention fait la culpabilité et le délit.
Maxine & Ezekiel

Maxine n’a pas toujours été danseuse. En Russie, elle comptait parmi les meilleures de sa promotion. Le journalisme est une passion qu’elle n’a pas abandonnée, mais qu’elle a dû mettre de côté en attendant de pouvoir se remettre à niveau. Les diplômes étrangers n’étant pas si bien reconnus ici, elle est forcée de mettre un peu d’argent de côté afin de poursuivre dans cette voie, même si elle est prête à parier qu’Ezekiel serait ravi de l’aider encore. Elle refuse toutefois de lui demander et se promet que d’ici la fin de l’année, elle aura entamé les premières démarches pour enfin retrouver sa voie. Oh bien sûr, elle aime danser. C’est un autre genre de discipline, tout aussi exigeant. Mais il est clair qu’elle aurait préféré se produire devant un public quelque peu différent, sur une scène qui ne serait qu’à elle et à sa technique qu’elle perfectionne autant qu’elle le peut. Aussi, lorsqu’Ezekiel lui parle de quitter son boulot sans avoir à craindre les moindres représailles, la jeune femme hoche la tête avec un sourire entendu. « Quand je serai prête, je reprendrai mes études. Mon diplôme ne vaut rien ici, il faudra sans doute que je passe un ou deux semestres à la fac pour pouvoir exercer. Mais je veux mettre un peu de côté avant, les universités américaines sont nettement plus chères. » explique Maxine, espérant que son colocataire ne le prendra pas comme une façon de lui soutirer de l’argent tout en sachant la somme qu’elle lui a déjà coûté.

Après un petit verre entre amis, le brun s’apprête à retourner dormir. Evidemment qu’il est épuisé, vu l’heure tardive. Et il serait bien mal avisé de le retenir encore, pourtant la danseuse l’interrompt dans le couloir. Elle n’y a pas réfléchi, n’est d’ailleurs plus vraiment en état. Voilà déjà quelques temps que ses yeux s’égarent sur lui d’une manière un peu différente. Elle l’a remarqué, mais il semble que lui non. Alors elle va essayer d’être un peu plus directe, dans l’espoir qu’il se rende compte qu’elle n’est pas seulement le résultat d’une bonne action mais bien une jeune femme qui sait jouer de ses charmes quand elle en a besoin. C’est d’une voix relativement innocente qu’elle lui demande donc de délacer son haut. Le jeune homme s’exécute ; ses doigts effleurent la peau frissonnante de Maxine, qui s’autorise à fermer les yeux quelques instants. « C’est le métier qui veut ça. Et puis.. L’envie de plaire aussi, je suppose. » qu’elle lâche dans un souffle en se retournant vers lui, l’une de ses mains tenant son haut pour ne pas qu’il tombe. L’autre vient légèrement caresser celle d’Ezekiel, tandis qu’elle relève timidement les yeux vers lui. « Je te plais, Zeke ? Dans cette tenue... Ou sans ? » ose Maxine, qui ne s’est jamais montrée aussi entreprenante avec lui jusqu’alors. Ce petit surnom qu’elle prononce, c’est la première fois qu’elle l’emploie. Ce ton charmeur aussi. L’obscurité ne suffit pas tout à fait à dissimuler la teinte rosée de ses joues, ni cette pointe d’angoisse qui brille dans ses yeux. Son estomac se resserre, pendue aux lèvres de l’américain ; et s’il l’envoyait sur les roses ? Comment pourrait-elle continuer à vivre à ses côtés ? Autant d’inquiétudes qui lui font regretter presque aussitôt ses dangereuses avances.




©️ Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezekiel Gallagher

- prayers : 178
- pseudo : Nalex
- multifaces : Bonnie Turner
- id card : Luke sexy Grimes + lumos solem
- registration : 17/12/2018
- côté coeur : Son coeur bat bien trop vite pour le fruit défendu...

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: Kaytline (Beaver Dam), Maxine (Madison Homes). You ?

MessageSujet: Re: {HOT} l'intention fait la culpabilité et le délit (ezekiel)   Dim 13 Jan - 9:39

L'intention fait la culpabilité et le délit.
Maxine & Ezekiel

La situation prend une tournure… Électrique. Maxine s’empresse de rattraper Ezekiel dans le couloir afin de lui demander son aide pour retirer sa tenue de scène. Cheveux tirés en arrière afin de lui offrir un meilleur accès, le mafieux s’applique à défaire le ruban noir dans le dos de la jeune femme et qui permet de maintenir son body en dentelle. N’importe qui d’extérieur verrait la scène, comprendrait immédiatement que Maxine cherche à attiser le désir d’Ezekiel, cherche à obtenir ses faveur. Mais le brun, complètement à l’ouest, ne réalise pas malgré une petite sonnette d’alarme dans son esprit. Pas encore du moins. Pourtant, il sent bien que sa respiration s’accélère légèrement et que la tension entre eux semble avoir monté d’un cran. Et si l’idée que Maxine flirte avec lui vient lui effleurer l’esprit, Ezekiel la balaye bien rapidement d’un revers de main mental. Les choses n’ont jamais été ainsi entre eux. C’est pourquoi, il fait comme si de rien était. Essaye de faire la conversation pour palier à cette gêne qui semble s’installer.

Une fois la tâche accomplie, et si Ezekiel pensait pouvoir retourner rapidement dans sa chambre, Maxine en a décidé autrement. Pivotant vers lui en tenant son haut d’une main afin de ne pas se retrouver nue, sa main vient effleurer celle du mafieux tandis que son regard plonge dans le sien. Si elle lui plaît dans cette tenue ? Evidemment que oui. Ezekiel reste un homme. Et il faudrait être complètement idiot, ou bien gay, pour ne pas la trouver sexy. Regard qui se perd un instant sur le corps de la danseuse. « Il faudrait être totalement insensible pour ne pas… » mais il n’a pas le temps de finir sa phrase le brun, que Maxine enchaine déjà avec des mots et une intonation qui ne laissent plus de place au doute quant à ses intentions. Et malgré la faible lueur de la lampe sur pied non loin d’eux, le rouge qui monte aux joues de la jeune femme n’échappe pas à Ezekiel dont la sonnette d’alarme retentit maintenant à tout rompre… « Max… » qu’il commence sans réellement savoir comment refuser ses avances sans qu’elle se vexe. Car même si elle lui fait de l’effet – et encore une fois, étant un homme hétérosexuel, il faudrait être fou pour ne pas que ce soit le cas – depuis le début Ezekiel a promis qu’il ne la toucherait pas… « T’as trop bu, tu sais pas c’que tu dis. » qu’il poursuit d’une voix douce, tout en lui caressant la joue tendrement. Et sans rien ajouté de plus et après l’avoir embrassée sur le front, Ezekiel finit par lui tourner le dos et se rendre dans sa chambre avant qu’il ne soit trop tard…






©️ Gasmask

_________________
No fear but sadness
Love is a smoke raised with the fume of sighs; Being purged, a fire sparkling in lovers' eyes; Being vexed, a sea nourished with loving tears. What is it else? A madness most discreet, A choking gall, and a preserving sweet.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxine Ivanova

- prayers : 41
- pseudo : mllehalloween
- id card : Josephine Skriver ; .sassenach
- registration : 17/12/2018

MessageSujet: Re: {HOT} l'intention fait la culpabilité et le délit (ezekiel)   Dim 13 Jan - 14:13

L'intention fait la culpabilité et le délit.
Maxine & Ezekiel

Les actes de Maxine sont complètement irréfléchis. Jusqu’à présent, elle n’a jamais envisagé ce genre de rapprochement avec Ezekiel et lui n’a pas l’air d’y avoir pensé non plus. Elle se souvient de sa promesse, celle de ne pas la toucher contre sa volonté. Mais l’alcool et la fatigue lui offrent de très bonnes excuses pour montrer une facette de sa personnalité qu’il n’a pas eu l’occasion de rencontrer. Parce qu’en réalité, ce n’est pas tant de whisky qu’elle est enivrée. Les petites attentions du jeune homme ont fini par la toucher en plein cœur et bien qu’il s’évertue à lui répéter qu’il n’est pas le héros qu’elle s’imagine, la belle a du mal à le voir autrement. Il est le premier homme à la traiter avec autant de respect, à s’occuper d’elle, à se soucier de son bien-être, comment aurait-elle pu rester insensible à son charme ? Sa peau s’enflamme au toucher à peine voulu de son colocataire, sa respiration s’accélère tandis qu’il défait le nœud de sa tenue. Une main contre sa poitrine pour maintenir la dentelle en place, Maxine se tourne face à Ezekiel, ancre son regard au sien. Elle a besoin de savoir, de mettre un terme à ses doutes et ses espoirs peut-être vains.

Celui-ci entreprend de lui répondre mais il ne semble pas comprendre où elle veut en venir. C’est pour cette raison qu’elle l’interrompt : il est temps qu’il réalise que Max peut-être beaucoup plus qu’une simple colocataire. Qu’elle aimerait être plus... L’américain semble particulièrement désemparé, de toute évidence il ne s’attendait pas à un tel comportement de sa part. La jeune femme est suspendue à ses lèvres, le cœur battant à tout rompre. Ce même cœur qui soudain lui paraît d’une incroyable lourdeur quand il répond enfin, avec toute la gentillesse dont il est capable. Après un baiser sur le front qui ne fait qu’accentuer la tristesse de la brune, Zeke tourne les talons. Est-ce plus facile pour lui de mettre cette tentative sur le compte de l’alcool ? Maxine n’est pas décidée à le laisser croire une telle idiotie. A pas mesuré, elle se faufile dans sa chambre où elle le trouve en train de se rallonger sous la couverture. Elle reste cependant près de la porte, craignant qu’il ne se fâche si elle insiste encore. Appuyée dans l’encadrement qui offre une maigre lumière dans l’obscurité de la pièce, la russe reprend la parole d’une voix sûre, qui ne tremble pas. « Parce que j’ai bu, vraiment ? Si je suis pas ton genre, j’aime autant que tu me le dises. J’ai survécu à pire, tu n’as pas à me ménager comme ça. » C’est un réflexe de sa part, elle en est consciente, mais elle tient à ce qu’il y réfléchisse de manière sérieuse. Qu’il lui réponde honnêtement, même si ça doit la blesser. D’un air plus doucereux, Maxine passe une main dans ses cheveux en avouant. « Ca n’avait... Franchement rien à voir avec l’alcool. » dit-elle alors que son autre main se serre sur la dentelle de son haut.





©️ Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezekiel Gallagher

- prayers : 178
- pseudo : Nalex
- multifaces : Bonnie Turner
- id card : Luke sexy Grimes + lumos solem
- registration : 17/12/2018
- côté coeur : Son coeur bat bien trop vite pour le fruit défendu...

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: Kaytline (Beaver Dam), Maxine (Madison Homes). You ?

MessageSujet: Re: {HOT} l'intention fait la culpabilité et le délit (ezekiel)   Dim 13 Jan - 19:23

L'intention fait la culpabilité et le délit.
Maxine & Ezekiel

Évidemment qu’Ezekiel repousse Maxine. Parce qu’elle a bu avant de venir à l’appartement. Parce que l’alcool peut faire dire ou faire n’importe quoi. Parce que la fatigue fait également son œuvre. Mais surtout parce qu’il lui a promis de ne jamais la toucher mais aussi, qu’il n’est pas le prince charmant tant attendu. En fait, il est même tout le contraire. Maintes fois il le lui a dit, pour ne pas que ce moment arrive. Car même si elle est très attirante, même si elle lui fait un effet indéniable, il ne peut pas lui offrir ce qu’elle attend. Alors, Ezekiel la repousse gentiment, le plus en douceur possible, caressant sa joue d’un geste tendre avant de l’embrasser sur le front et retourner dans sa chambre. Avant qu’il n’aille conte ses principes et que ce soit trop tard. Sauf que la jeune femme ne compte pas s’avouer vaincue si facilement. Et tandis que le brun s’installe dans son lit, la belle reste dans l’encadrement de porte, bien décidée à lui faire comprendre qu’elle a parfaitement conscience de ses gestes et de ses mots. Ton plus sérieux, pour qu’Ezekiel n’en doute plus. Passant une main dans ses cheveux, Ezekiel soupire lourdement. « Tu es tout…. Sauf pas mon genre Max. » qu’il finit par dire après de longues secondes de silence. « Franchement, regarde-toi ! Quel mec sensé resterait insensible ? » qu’il demande en désignant son corps de la main, osant enfin la regarder. « Et c’est bien ça le problème. » qu’il ajoute d’une voix plus grave, restant toujours assis en tailleur sur son lit tandis que la jeune femme reste à bonne distance alors qu’elle maintient toujours son haut défait contre sa poitrine. « Parce que si on franchit cette ligne, on pourra pas revenir en arrière. » qu’il poursuit sur le même ton en se passant une main sur le visage pensant qu’il réfléchit aux mots à employer, les formules de phrases dont il doit user pour ne pas la froisser ou la vexer. En tout cas, et si Maxine avait des doutes jusqu’à maintenant, ce soir elle sait qu’elle ne laisse pas Ezekiel de marbre… « Toi et moi, on n’attend pas la même chose. » qu’il affirme, sûr des ses mots, affichant une mine à moitié désolée tandis qu’il hausse légèrement les épaules. Parce que lui ne cherche pas à se poser, s’établir dans une relation sérieuse. Ezekiel est un coureur, et il ne s’en est jamais caché. Il aime les femmes et leurs courbes. Et la dernière chose qu’il souhaite, c’est que Maxine se fasse de fausses idées et qu’il lui fasse involontairement du mal, sa blessure liée à New York encore bien présente. « J’suis pas le prince charmant. »




©️ Gasmask

_________________
No fear but sadness
Love is a smoke raised with the fume of sighs; Being purged, a fire sparkling in lovers' eyes; Being vexed, a sea nourished with loving tears. What is it else? A madness most discreet, A choking gall, and a preserving sweet.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxine Ivanova

- prayers : 41
- pseudo : mllehalloween
- id card : Josephine Skriver ; .sassenach
- registration : 17/12/2018

MessageSujet: Re: {HOT} l'intention fait la culpabilité et le délit (ezekiel)   Dim 13 Jan - 20:30

L'intention fait la culpabilité et le délit.
Maxine & Ezekiel

Voilà bien longtemps que Maxine n’a pas fait de telles avances. A qui que ce soit. Il faut dire que d’être reluquée chaque soir par les mêmes hommes, sentir ce même regard courir sur son corps dénudé, ça l’a pas mal refroidie. Après ce qu’elle a traversé, elle a même peine à croire qu’elle puisse encore être attirée par qui que ce soit. Mais il lui est impossible de continuer à nier l’évidence : Ezekiel lui plaît, et ça va bien au-delà de son physique avantageux. Sa manière d’être avec elle la fait fondre, ses sourires en coin la font craquer, ce côté sombre l’intrigue au plus haut point. Sa première tentative est restée vaine, mais la russe n’en a pas terminé. Pas avant qu’il ne comprenne que l’alcool n’est pas sa motivation première, encore moins la fatigue. Arrêtée à la porte de sa chambre, elle lui demande d’être sincère avec elle. Il ne lui doit rien, au contraire, mais elle veut être fixée. L’américain reste un moment silencieux, peut-être le temps pour lui de trouver un moyen de lui répondre en y mettant les formes. C’est précisément ce qu’il fait, usant d’une voix douce malgré les mots douloureux qu’il prononce. Ainsi, il n’est pas insensible à ses charmes. Mais cela ne suffit pas ; Zeke refuse de mettre leur relation en péril pour une simple histoire de coucherie. Il craint que Max ne soit trop attachée, trop émotive, pas assez solide pour l’endurer. A l’entendre, celle-ci ne peut pas s’empêcher d’esquisser un sourire triste. « Comment tu peux imaginer que je puisse encore croire au prince charmant ? » lâche-t-elle d’un air ahuri. Une relation stable et sérieuse ? Comme si elle en était capable.. Ezekiel semble bien comprendre la portée de son traumatisme, mais il n’en aperçoit que les contours. Il ne se rend pas compte de la façon dont l’épisode l’a bousillée à l’intérieur.

Maxine échappe un soupir, se trouvant désormais dans une situation plus qu’inconfortable. Elle qui est d’habitude l’objet de toutes les convoitises n’a pas séduit le jeune homme comme elle l’espérait. Au contraire, elle a réussi à les mettre tous les deux particulièrement mal à l’aise. « Je vois bien que tu veux me protéger et j’apprécie, admet-elle finalement pour rompre le silence gênant qui s’est installé. Mais j’vais être honnête, y a plus grand-chose à protéger. » Une partie d’elle s’est éteinte le soir de leur rencontre, et elle sait qu’elle ne la retrouvera jamais. Même lui n’y pourra rien, peu importe ses efforts. Le regard fuyant, la belle hausse les épaules d’un air las. « T’es fatigué, j’devrais te laisser dormir. J’voulais pas t’mettre dans cette situation, désolée. Tu crois que tu réussiras à faire comme si c’était un mauvais rêve ? » demande finalement Max, tout en sachant qu’elle en sera tout à fait incapable. Pourtant elle fera illusion, sans quoi la colocation deviendra tout bonnement insupportable pour l’un comme pour l’autre.                                                                                                                                                                                                                    





©️ Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezekiel Gallagher

- prayers : 178
- pseudo : Nalex
- multifaces : Bonnie Turner
- id card : Luke sexy Grimes + lumos solem
- registration : 17/12/2018
- côté coeur : Son coeur bat bien trop vite pour le fruit défendu...

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: Kaytline (Beaver Dam), Maxine (Madison Homes). You ?

MessageSujet: Re: {HOT} l'intention fait la culpabilité et le délit (ezekiel)   Dim 13 Jan - 23:21

L'intention fait la culpabilité et le délit.
Maxine & Ezekiel

Ezekiel tente de mettre les formes, car il ne veut pas brusquer la jeune femme et qu’elle se prenne un nouveau coup de massue. Pas après tout ce qu’elle a traversé. Certes, Ezekiel ne connaît que la partie émergée de l’iceberg, mais c’est déjà bien suffisant et assez horrible comme ça. « Tu sais très bien où j’veux en venir » qu’il lui lance alors qu’elle semble surprise de le voir parler de prince charmant. Depuis le début, Ezekiel n’a de cesse de lui rappeler qu’il n’est pas un type bien, et encore moins celui qu’il lui faut. Le mafieux se connait et sait que viendra un moment il finira par la faire souffrir involontairement. Ce n’est pas pour rien qu’il l’a mise en garde, tout comme il le fait avec ses conquêtes éphémères. C’est surtout que son cœur appartient à une autre, depuis longtemps. Et même s’il sait que ça n’aboutira jamais, que leur relation ne pourra jamais exister car à sens unique et beaucoup plus compliquée qu’il n’y paraît, inconsciemment le brun se met des barrières et se refuse à entretenir une vraie vie de couple. De ce fait, il préfère repousser les avances de Maxine, la sachant suffisamment fragile pour ne pas en rajouter une couche, même s’il est en train de faire tout le contraire présentement.

Le silence se fait à présent entre eux. Et si d’habitude, il est supportable, cette fois ce n’est pas le cas. Pesant, Ezekiel voudrait y palier. Pourtant, le mafieux ne voit pas quoi de plus ajouter à ce qu’il vient de dire. Désormais, Maxine sait qu’elle ne le laisse pas indifférent. Mais pourtant, il se refuse à aller plus loin avec elle du fait de son vécu. Et si la jeune femme aurait pu rebrousser chemin sans demander son reste, contre toute attente c’est elle qui finit par rompre le silence. Attendri, c’est presque un regard de pitié qu’Ezekiel lui lance bien malgré lui. « Max… » qu’il souffle, ne sachant trop quoi dire. Et il voudrait lui dire qu’elle a beau affirmer qu’elle n’a plus besoin d ‘être protégé, qu’il ne cessera de le faire. Parce que c’est plus fort que lui. Sauf que rien ne sort. Les mots se sont évanouis avant même d’avoir franchi ses lèvres, Maxine l’empêchant de die quoique ce soit de plus alors qu’elle affirme qu’il est temps d’aller se coucher. Espérant qu’il oubliera ce qu’il vient d’arriver. Comment pourrait-il ? Ezekiel sait se faire un visage de composition lorsque la situation le nécessite, mais oublier est impossible. Le mafieux secoue la tête, comme pour lui signifier qu’elle ‘na pas besoin de s’excuser. Au fond, il savait que cette situation finirait par arriver tôt ou tard. Mais il ne pensait pas si rapidement « Et toi ? Est c’que tu y parviendras ? » qu’il demande, éludant la question en la lui renvoyant. Et alors que Maxine disparaît de son champ de vision, traversant le couloir pour se rendre à sa propre chambre, Ezekiel se redresse, rejoint l’encadrement de la porte de sa propre chambre à grande enjambée, l’envie de retenir Maxine présente malgré tout. La rendre triste se répercutant sur ses propres émotions. Mais il ne sait pas quoi dire de plus le mafieux, sans que ça ne soit mal interprété. Alors, quand la jeune femme pivote vers lui lorsqu’elle sent sa présence, l’espoir se lisant facilement sur son doux visage, le cœur d’Ezekiel se serre douloureusement. « Bonne nuit Max.. » qu’il parvient difficilement à murmurer, avant de refermer lentement la porte devant lui. S’appuyant contre un instant, le mafieux tente de remettre de l’ordre dans ses idées avant de rejoindre son lit. Allongé, le regard rivé vers le plafond, Ezekiel ne parvient pas à trouver le sommeil malgré la fatigue bien présente et le temps qui passe, en témoigne le réveil posé sur la table de nuit. Les images de la situation, les mots échangés avec Maxine, se repassent en boucle dans son esprit. Et c’est finalement un florilège d’insultes qu’il se lance mentalement pour avoir était si gauche, sans réellement savoir ce qu'il aurait pu faire d'autre...
                                                                                                                                                                       



©️ Gasmask

_________________
No fear but sadness
Love is a smoke raised with the fume of sighs; Being purged, a fire sparkling in lovers' eyes; Being vexed, a sea nourished with loving tears. What is it else? A madness most discreet, A choking gall, and a preserving sweet.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxine Ivanova

- prayers : 41
- pseudo : mllehalloween
- id card : Josephine Skriver ; .sassenach
- registration : 17/12/2018

MessageSujet: Re: {HOT} l'intention fait la culpabilité et le délit (ezekiel)   Lun 14 Jan - 0:17

L'intention fait la culpabilité et le délit.
Maxine & Ezekiel

Le prince charmant, c’est un mythe que Maxine a très rapidement déconstruit. Ceux qui berçaient les contes de son enfance l’ont maltraitée toute sa vie durant et elle n’a encore jamais trouvé un homme qui soit digne d’amour. A dire vrai, lorsqu’elle a flirté de manière si indécente avec Ezekiel, elle n’y a pas réfléchi suffisamment. En cet instant, le malaise qu’elle éprouve l’empêche de s’interroger plus. Sait-elle vraiment ce qu’elle veut ? Pas tant que ça. Son attirance pour lui est indéniable, et la complicité qu’elle entretient avec lui est bien réelle. Pour autant, rien ne dit qu’elle soit capable d’endurer une vraie relation de couple, avec tout le stress et la souffrance potentielle que ça implique. Désormais, elle réalise que le choix ne lui appartient pas. Le jeune homme a beau faire preuve d’une incroyable douceur pour lui expliquer les choses, sa sincérité ne faisant aucun doute, ça n’en rend pas moins les choses douloureuses, presque humiliantes. « Je sais, j’ai compris. » Sa voix est un peu plus sèche que ce qu’elle aurait souhaité. Ce n’est cependant pas à lui qu’elle en veut. Intérieurement, la belle se maudit de s’être montrée si entreprenante.

Avant de capituler, elle tient à apporter une précision. Ezekiel ressent ce besoin de la garder en sécurité, de la protéger à tout prix mais en vain. Après Marina il y a un an, Max est presque morte deux mois plus tôt : quelque-chose s’est brisé en elle, une chose que personne ne saurait réparer. Depuis, il lui maintient la tête hors de l’eau, l’aide à survivre à cette épreuve comme il peut et elle a bien conscience de la chance qu’elle a. Ce pourquoi elle préfère arrêter les frais avant d’altérer cette étrange amitié. Tout naturellement, la jeune femme s’excuse et prie son colocataire d’oublier ce qui vient de se passer. « Il va bien falloir. » déclare-t-elle pour répondre à sa propre question qu’il a soigneusement éludée. Elle le quitte sur ces mots, le cœur lourd. Mais tandis qu’elle arrive à la porte, elle le sent arriver dans son dos. Respiration saccadée, Maxine lui fait face. Et si ça n’avait pas été difficile, Zeke lui porte le coup de grâce en lui murmurant un « bonne nuit » banal dont le contraste avec les déclarations précédentes donne le tournis à la brune. Celle-ci tente de lui sourire pour cacher sa peine, sans succès. Ses yeux se ferment quelques secondes en même temps que la porte, puis elle va s’engouffrer comme un fantôme dans sa chambre.

Vingt minutes après s’être mise au lit, elle n’arrive pas à trouver le sommeil. La scène se rejoue dans son esprit, suivie d’épisodes heureux de leur colocation tel un mauvais flashback de cinéma. Le pour et le contre, son cœur balance après avoir été déjà bien amoché. Par réflexe, elle a enfilé le t-shirt qu’il lui a prêté la première nuit et qu’elle a gardé depuis. C’est plus fort qu’elle, elle se sent en sécurité avec lui. Il lui faut dix minutes de plus pour oser se lever sans trop savoir comment elle sera accueillie. Elle traverse le couloir, frappe quelques coups à la porte. Puis elle rentre, murmurant quelques mots d’une voix interdite. « J’arrive pas à dormir... Je peux... » Elle s’interrompt pour trouver ses mots avant de comprendre qu’il n’y a finalement pas grand-chose à dire. « Je peux rester ? » dit-elle en avançant de quelques pas, juste assez pour entrer dans un fin rayon de lumière qui filtre à travers le store. « Tu peux dire adieu à ton t-shirt tu sais. » qu’elle reprend d’un ton plus léger tandis que l’une de ses mains tire un peu sur celui-ci. Un sourire espiègle et franc, qu’elle n’a pas à forcer. Si elle n’oublie pas ce qui s’est passé plus tôt, Maxine ne veut pas s’attarder dessus : trop douloureux, trop embarrassant. Ils ne devraient pas s’endormir dans cet état d’esprit, elle en est sûre.
                                               





©️ Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: {HOT} l'intention fait la culpabilité et le délit (ezekiel)   

Revenir en haut Aller en bas
 
{HOT} l'intention fait la culpabilité et le délit (ezekiel)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» QUE FAIT L'ETAT?
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]
» Le roi a fait battre tambour
» michelle martely se fait gifleret avilir en republique dominicaine
» Errer fait réfléchir [Eris]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERYTHING IS FINE :: CITY OF WAUWATOSA :: - northwatosa :: madison homes :: habitations-
Sauter vers:  
Pré-liens libres
Voici quelques liens très recherchés par les membres actifs du forum. Ils sont super intéressants et vous ferez des heureux.



les petits nouveaux
Venez pour leur faire triomphe, les accueillir, les chouchouter ! Bienvenue chez vous.