AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Arrivée en ville ft Klaus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anastasia Lieberman

- prayers : 342
- pseudo : p&c
- multifaces : Rose & Lily
- id card : candice swanepoel (punisher)
- registration : 07/01/2019
- côté coeur : il n'a jamais jusqu'ici été capturé.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: Ouvert - Klaus, Connor, King

MessageSujet: Arrivée en ville ft Klaus   Mar 8 Jan - 17:56

Arrivée en ville

Klaus Falkenhausen & Anastasia Lieberman


L'achat de ses billets d'avion s'était fait sur un coup de tête, tout comme le choix de l'hôtel dans lequel elle allait vivre le temps de se trouver un appartement qui lui conviendrait. Il y avait tellement longtemps qu'elle caressait cette possibilité que lorsqu'elle s'était finalement décidée, elle ne s'était pas cassé la tête avec tous les détails entourant la question. Elle était simplement partie, sans avertir celui qu'elle venait rejoindre de son arrivée. Anastasia, c'était comme ça qu'elle vivait sa vie. Sans rien planifier et en fonçant simplement la tête baisser afin de découvrir quelles aventures allaient venir troubler le cours de sa vie. C'était la première fois qu'elle mettait les pieds dans le Wisconsin, mais elle ne ressentait pas la moindre inquiétude face à ce qui l'attendait dans cette nouvelle parcelle de sa vie.

Le soleil brillait encore de plein feu lorsqu'elle était arrivée et la première chose qu'elle fit, fut de dormir quelques heures dans cette chambre finalement confortable. Elle avait attendu que la nuit tombe pour se réveiller, prend une douche et parfaire son apparence. Anastasia voulait être à son meilleur pour leurs retrouvailles et puis, comme elle comptait se faire engager dans ce bar appartenant à Klaus, il valait mieux y aller d'une forte première impression dès le départ.

Arrivée dans l'établissement, le bruit des discussions enterre le claquement de ses talons. Un jean bien trop serré, un débardeur révélateur, Ana' se plaît à attirer le regard de la clientèle à qui elle compte bien retirer quelques pourboires très bientôt. Le cherchant du regard, d'abord vers le comptoir du bar, elle ne met pas de temps avant de le remarquer. Il est toujours aussi beau, voir même d'avantage, le temps n'ayant fait que laisser des marques irrésistibles sur sa belle gueule. Elle arrive dans son dos, passant une main contre celui-ci, ne s'inquiétant pas le moins du monde qu'elle puisse l’interrompre. Tout comme elle ne s'inquiète pas qu'il puisse avoir déjà quelqu'un dans sa vie.

« Je viens voir le patron... » Un sourire mutin sur les lèvres qui ne fait que s'agrandir lorsqu'il se retourne. « Je suis la nouvelle barmaid. »


CODAGE PAR AMATIS

_________________
He calls me the devil
I make him wanna sin
Every time I knock, he can't help but let me in

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaus Falkenhausen

- prayers : 4924
- pseudo : Captain Tacos
- multifaces : Clive , Matthew
- id card : Jensen Ackles, Captain Tacos
- registration : 15/10/2017
- côté coeur : Si j’écoute mon coeur, jamais je ne ferai d’erreur. Qui recherche la lune ne voit pas l’océan d’étoiles que je peux contempler dans ses yeux.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: Ana, Nikki, Frankie, Kaytline

MessageSujet: Re: Arrivée en ville ft Klaus   Mer 9 Jan - 5:33

Arrivée en ville
Klaus & Anastasia

« Personne ne croise notre chemin par hasard et nous n’entrons pas dans la vie de quelqu’un sans raison. »
Tu es un homme ordinaire aux yeux des gens, un homme qui possède beaucoup de charisme et près à beaucoup pour satisfaire la clientèle de son bar alors qu'en-dehors d'ici, tu es la terreur des flics, ils sont aveugles, mais c'est mieux ainsi. Tu aimes lorsque tout fonctionne, tu n’aimes pas lorsqu’on met les pieds dans tes plates-bandes pour foutre la merde, si un ose foutre la merde dans ton bar, il se ramasse dehors à coup sûr. Tu es patient, mais tu as tes limites… Impulsif, tu te contrôles et ce soir tu n’aimes pas que tout le monde ce soit trouver une excuse pour ne pas travailler ou juste t’aider un petit peu. Kyle avait un motif important par contre, vous avez ce stresse sous les bras depuis votre retour à Wauwatosa, puis, tu aimes mieux le savoir enquêter et s'assurer que personne ne vous soupçonne depuis votre retour, parce que soyons honnête, l’histoire sombre se reproduit… Raison de plus pour éviter les flics, vous devez enterrer toute cette histoire avant qu’elle ne se profile trop. Ces deux policiers disparus doivent faire parti de votre passé maintenant… De toute façon si cela venait à être découvert, tu ferais tout pour que ton frère ne soit pas accusé, tu serais prêt à tout mettre sur ton dos… Parce que dans ta vie, s’il y a bien quelque chose d’important pour toi, c’est ta famille, celle qui te reste, c’est Kyle et Connor.  

Tu es rapide, tu vides les bouteilles de fort et sers plusieurs bières dans la soirée. Plusieurs clientes t’offrent de boire un shooter avec elle alors que, tu les sers et amusé, tu ne peux qu’accepter. Suspendues à tes lèvres, tu les envoûtes avec ton sourire et tes histoires, tu es un bon conteur et tu réussis toujours à capter leur attention. Tu les trouves belles, certaines d’entre elles sont de véritables beautés… Elles te dévorent des yeux et toi tu souris subtilement des avoirs dans tes filets alors que, tu as le dos tourner pour ouvrir une nouvelle bouteille de Jack. Tu t’amuses de toujours les faire craquer ainsi, toutefois, tu risques d’être surpris et de craquer à ton tour, ce soir, en la voyant franchir les portes de ton bar. Elle, cette beauté fatale qui t'a maintenant dans sa ligne de mire.

Tu n’entends pas le claquement de ses talons et tu ne vois pas le délicieux balancement de ses hanches lorsqu’elle s’approche de toi, tu ne vois pas cette sublime créature qui se retrouve tout à coup dans ton dos. Pas un instant, tu penses à te faire surprendre par ce séduisant fantôme de ton passé. Discrète, tu ne sens pas sa présence derrière toi, mais tu ressens une caresse dans ton dos qui te donne de délicieux frissons tout à coup… Tu fronces les sourcils soudain curieux parce que ce geste t’est familier. Le son de sa voix, tu la reconnaîtrais par milliers… Tu n’as pas besoin de réfléchir plus longtemps, tu sais qui se trouve derrière toi. Un sourire naissant sur tes lèvres, tu te retournes pour voir le visage de cette merveille aux yeux faits de diamant. Ses lèvres pulpeuses qui affichent ce sourire qui t’a beaucoup trop manqué, tu ne t’attendais pas à le revoir un jour. – En voilà une bonne surprise! Prononces-tu d’une voix grave, mais heureuse. Un moment admiratif devant sa beauté, tu figes, mais tu ne peux t’empêcher de la ramener à toi dans tes bras pour lui offrir un énorme câlin. – Tu es sérieuse ? J’espère que tu es capable dans prendre… Avec un patron comme moi, tu risques dans baver un peu. Tu ris doucement contre son oreille. Bien sûr, tu fais ton taquin pour l’amusé en laissant l’une de tes mains glissées sur sa taille de guêpe. Anastasia... C'est une beauté surnaturelle, une femme qui à dû faire fondre bien des coeurs dans sa vie, mais elle reste toujours ton bijou préféré, ton premier démon.  

(c) DΛNDELION

@Anastasia Lieberman

_________________
Klaus Falkenhausen

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anastasia Lieberman

- prayers : 342
- pseudo : p&c
- multifaces : Rose & Lily
- id card : candice swanepoel (punisher)
- registration : 07/01/2019
- côté coeur : il n'a jamais jusqu'ici été capturé.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: Ouvert - Klaus, Connor, King

MessageSujet: Re: Arrivée en ville ft Klaus   Jeu 10 Jan - 1:06

Arrivée en ville

Klaus Falkenhausen & Anastasia Lieberman


Ses bras épousent naturellement le contour de ce corps qu'elle n'a pas serré contre le sien depuis si longtemps. De cet homme pour qui elle a fait tout ce trajet pour le revoir. Elle est bien ainsi, contre lui, à se laisser enivrer par son parfum. Une main se pose contre son dos qu'elle caresse doucement pendant que l'autre vint envelopper sa nuque, laissant ses doigts s'enfoncer dans ses cheveux. Elle prolonge ce contact entre eux, ne pouvant toutefois pas s'empêcher de rire légèrement à sa boutade qu'elle retourne sans aucune difficulté.

« Tu sais que j'aime quand tu es dur avec moi. »

Ses lèvres se posent contre sa joue le temps d'un bref baiser puis, elle s'éloigne sans toutefois dégager sa main qui est toujours contre ton dos. Incapable de rompre ce contact entre vous. Elle ne s'éloigne d'ailleurs pas trop, conservant une grande proximité entre leurs deux corps. Anastasia en profite pour le regarder, pour perdre son regard au creux du sien.

« Je compte bien rester alors, il faut que je me trouve du travail et ton bar sera parfait. Je te promets de prendre bien soin de tes clients. Et puis comme ça... On pourra commencer à rattraper le temps perdu. »

Elle ne sait pas s'il veut vraiment la voir faire son grand retour dans sa vie, elle ne lui a pas posé la question afin de faire une entrée remarquée et de décider qu'elle travaillait désormais pour lui. Il aurait droit de refuser, plusieurs le ferait sans doute, mais elle demeure convaincue que Klaus ne la repoussera pas ainsi. Elle sent, elle sait, que ce qu'ils avaient traverse le temps. Et quand bien même l'aurait-il oublié, elle est là pour le lui rappeler maintenant.

« J'ai pris une chambre d'hôtel pas très loin, le temps de me trouver un appartement.... Alors travailler ici, ce sera parfait ! Il faudra que tu me fasses faire le tour parce que je peux même commencer ce soir si tu veux ! »

Elle veut qu'il comprenne que c'est sérieux, qu'elle est là pour rester. Anastasia ne quitte pas son regard, cherchant à y apercevoir le moindre indice de ce qu'il pense véritablement de cette surprenante nouvelle.

« Tu m'as manqué. »

Parce qu'il est toujours l'homme qui l'a tant marqué, elle en est convaincue même si elle ne sait pas encore à quel point, il peut l'avoir oublié. Elle vient à peine de revenir que déjà, elle lui fait les yeux doux.


CODAGE PAR AMATIS

_________________
He calls me the devil
I make him wanna sin
Every time I knock, he can't help but let me in

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaus Falkenhausen

- prayers : 4924
- pseudo : Captain Tacos
- multifaces : Clive , Matthew
- id card : Jensen Ackles, Captain Tacos
- registration : 15/10/2017
- côté coeur : Si j’écoute mon coeur, jamais je ne ferai d’erreur. Qui recherche la lune ne voit pas l’océan d’étoiles que je peux contempler dans ses yeux.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: Ana, Nikki, Frankie, Kaytline

MessageSujet: Re: Arrivée en ville ft Klaus   Sam 12 Jan - 7:47

Arrivée en ville
Klaus & Anastasia

« Personne ne croise notre chemin par hasard et nous n’entrons pas dans la vie de quelqu’un sans raison. »
Tu as sans doute pris les rênes de ta vie en charge lorsque tu es sorti de prison, mais malgré que tu l’avais perdu de vue, toi, Klaus… Tu n’as jamais oublié le magnifique bleu de ses yeux, son sourire imprimer d’un rouge à lèvre couleur rouge sang, de ses courbes enjôleuses. Cette relation unique et enflammée qui vous unissait tout les deux. Tes yeux qui la dévorent un instant, ton esprit, lui, il refait un retour en arrière. Si vous n’aviez jamais été un couple tous les deux, vous y avez passé proche… Avant que tu ne te retrouves en taule, avant d’être obligé de la laisser partir dans ce monde, sans toi pour la rassurer. Les nuits en prisons étaient parfois le moment où tu pouvais laisser vagabonder ton esprit vers des souvenirs qui peu à peu au fil des jours, semblaient devenir lointains. Au fond de toi, Anastasia t’a souvent manqué. « Tu sais que j’aime quand tu es dur avec moi. » Tu souris en l’observant amusé, ses doigts qui caressent ton dos et longe ta nuque pour se faufiler dans tes cheveux. Si elle tendait l’oreille de plus près, la belle pourrait presque t’entendre ronronner, l’effet Anastasia... Un baiser sur ta joue, tu la laisses s’éloigner légèrement, mais tes yeux la dévorent. Tu es heureux de la voir et suite à ses paroles, tu échappes un léger rire. - Ça tombe bien, j’étais à la recherche de la barmaid parfaite. Puis... de divertissement. Tu joues avec les mots, mais avec Ana, tu as toujours joué avec les mots et glissés des sous-entendus, taquin que tu es.

Si une jeune femme autre que Ana t’aurait imposer de travailler dans ton bar, sans doute que tu l’aurais renvoyé chez elle ou tu lui aurais suggérer d’aller appliquer ailleurs. Toutefois, Ana... C’est une autre histoire. Sans doute que tu aurais insisté en jouant de tes airs de Don Juan pour qu’elle reste. Tu fronces légèrement les sourcils lorsqu’elle mentionne avoir pris une chambre d’hôtel, puis tout en ouvrant quatre bières bien froides, tu t’approches de la jolie blonde pour lui tendre le plateau. - Tu peux commencer par servir ses quatre messieurs derrière toi, ils attendent leurs bières bien froides. Tu lui fais un petit clin d’œil en te rapprochant d’elle, tu sais qu’elle a beaucoup de chance de les charmer et de se faire du bon pourboire, tu veux l’aider. Tu l’observes faire, puis lorsqu’elle revient vers toi, tu te rapproches d’Ana calmement. L’extrémité de vos corps diminue dangereusement, tu lui rappelles de cette façon que votre lien aujourd’hui est encore bien là. Rattraper le temps perdu ? Tu n’es pas réellement en bonne position dans ta vie personnel, dernièrement rien n’est stable… Donc, tu es seul chez toi avec ton chien Balto. - Tu m’as manqué aussi. Tu souris en l’observant dans les yeux. - Profite que je t’aime bien, on ira chercher tes choses à l’hôtel après la fermeture si tu veux, pour quelques jours j’imagine que tu ne vas pas te plaindre d’une chambre, d’un spa et une piscine intérieure en ma compagnie ?... Tu l’as fait rêver un peu en lui imposant de belles images comme elle le fait avec son arrivée soudaine, elle sait bien ce qui l'attend une fois rendu chez toi, tu t'amuses encore un peu, ce sourire en coin qui s'affiche sur tes lèvres, c'est pour mieux la convaincre et l'hypnotiser. Vous venez à peine de vous retrouver, mais on dirait bien que le temps n’a pas tué ce lien si spécial entre vous deux. Durant un moment, tu en oublis presque tes clients, tes yeux verts se perdant dans le bleu clair des siens, tu t’y noies durant quelques secondes avant de venir déposer un baiser sur sa tempe, -Penses-y… prononces-tu calmement avant d’ouvrir une bouteille de petit blanc et sortir des shooters vides que tu déposes sur le bar. Ce soir, les clients aiment boire jusqu’à être ivre… Les bouteilles se vident, les verres se salissent par dizaine… Bref, vous avez beaucoup de travail jusque-là, mais le bar se vide tranquillement et au fil de la soirée, il ne reste plus grand monde.

(c) DΛNDELION

@Anastasia Lieberman

_________________
Klaus Falkenhausen

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anastasia Lieberman

- prayers : 342
- pseudo : p&c
- multifaces : Rose & Lily
- id card : candice swanepoel (punisher)
- registration : 07/01/2019
- côté coeur : il n'a jamais jusqu'ici été capturé.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: Ouvert - Klaus, Connor, King

MessageSujet: Re: Arrivée en ville ft Klaus   Sam 12 Jan - 21:02

Arrivée en ville

Klaus Falkenhausen & Anastasia Lieberman


Prenant les bières que lui tends le beau brun, Anastasia lui retournais son clin d’œil avant de se tourner et prendre soin d'apporter leur consommation aux clients.  Elle est à l'aise dans ce rôle, pour l'avoir occupé si souvent. Elle s'y plaît d'ailleurs, être barmaid convient parfaitement à l'oiseau de nuit qu'elle est et restera sans doute toujours. Alors elle échange quelques mots aux clients, se présentant pour ensuite jouer de son charme comme elle le fait toujours naturellement. Se hissant légèrement pour s'appuyer sur le comptoir, Ana laisse délibérément à Klaus un angle de vue parfaite sur son fessier. Il l'aimait autrefois et les années écoulées depuis n'ont fait que le sculpter d'avantage alors autant en jouer sans ressentir la moindre culpabilité. Ce n'est qu'une fois son manège terminé qu'elle revient près de lui et sans même avoir besoin de s'approcher, il le fait naturellement. Elle le sait, elle le sent, que cette alchimie d'autrefois s'est conservée au fil des années. Alors elle commence doucement à lui faire comprendre ses attentions et qu'elle ne compte pas disparaître à nouveau de si tôt. De par ses réactions, elle ose croire qu'elle ne s'est pas trompée et quand vient cette proposition qu'elle ne pourra jamais refuser, elle ne peut s'empêcher de sourire. Cette idée de vivre avec lui le temps de ses recherches lui plaît, encore plus lorsqu'il lui précise tous les avantages qui s'y trouve, car la belle n'a jamais nié aimer le luxe. Encore plus lorsqu'elle peut envisager d'en profiter avec lui, car si elle lit facilement ses sous-entendus, c'est peut-être parce qu'elle les partage tout autant. Ses yeux se ferment quelques secondes lorsque à son tour, il embrassa sa tempe. Sa chambre a beau être déjà payée pour cinq jours, elle sait déjà ce qu'elle va répondre, même si elle le garde pour elle pour l'instant.

Les heures filent à vive allure, servant habilement les consommations qu'on lui demande. Les clients sont particulièrement festifs ce soir et faire leur bonheur n'en est que facilité ! L'alcool coule à flots et la blonde ne s'en échappe pas complètement, ne pouvant qu'accepter les consommations qu'on lui offre en usant toutefois de stratagème pour ne pas laisser son esprit être trop embué par l'alcool. Plusieurs fois dans la soirée et dans la nuit, son regard se perd en direction de Klaus, profitant de cette vision qu'elle n'a pas vu depuis trop longtemps. De temps à autre, son corps effleure le siens par fausse mégarde et ce n'est que lorsqu'il ne reste que quelques âmes s’apprêtant à partir qu'elle s'autorise enfin à véritablement revenir vers lui. Se rapprochant encore une fois bien plus qu'il n'est nécessaire.

« On prend ta voiture ? »

Elle n'a pas besoin de dire quand, ni pourquoi. Anastasia sait qu'il comprendra ce à quoi elle fait référence, à cette fameuse offre faite plus tôt pour laquelle elle confirme enfin son acceptation. Lui adressant ensuite qu'un simple coup d'oeil, elle se retournait pour veiller sur les besoins de tous les clients jusqu'à la fermeture officielle arrive et que les plus retardataires franchissent enfin la porte. Il ne reste alors que quelques petites tâches à faire avant de pouvoir fermer et malgré le décalage horaire, la blonde ne sent pas la moindre trace de fatigue. Échangeant quelques regards et quelques mots avec lui, la belle l'aide à la fermeture puis, le laisse régler les derniers détails en l'attendant assise contre le bar.

« Je suis curieuse de savoir ce qui est arrivé à Klaus Falkenhausen ses dernières années... Tu vas m'en dire un peu dans le trajet qui nous mène jusqu'à ma chambre d'hôtel où je vais devoir découvrir par moi-même ce qu'est devenu l'homme que j'ai connu ? »


Un sourire mutin sur le visage, elle lui fait signe d'approcher. Ana pourrait simplement se laisser glisser du bar, mais de le faire en prenant un certain appui sur lui était tellement mieux. Peu importe si d'apprendre à le redécouvrir s'avérait facile ou non elle prendrait plaisir à le faire, tout ce qu'elle espérait était que cet homme qui l'avait marqué n'était pas devenu quelqu'un d'autre.


CODAGE PAR AMATIS

_________________
He calls me the devil
I make him wanna sin
Every time I knock, he can't help but let me in

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaus Falkenhausen

- prayers : 4924
- pseudo : Captain Tacos
- multifaces : Clive , Matthew
- id card : Jensen Ackles, Captain Tacos
- registration : 15/10/2017
- côté coeur : Si j’écoute mon coeur, jamais je ne ferai d’erreur. Qui recherche la lune ne voit pas l’océan d’étoiles que je peux contempler dans ses yeux.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: Ana, Nikki, Frankie, Kaytline

MessageSujet: Re: Arrivée en ville ft Klaus   Dim 13 Jan - 7:15

Arrivée en ville
Klaus & Anastasia

« Personne ne croise notre chemin par hasard et nous n’entrons pas dans la vie de quelqu’un sans raison. »
Tu observes Ana qui prend les bières et qui se dirige vers les clients après t’avoir retourné ton clin d’œil auquel tu souris. Tes yeux l’observent un moment avant de prendre l’initiative de ranger le rack de verre propre près de toi. Si tu baisses les yeux une fraction de seconde, tu es bien captivé tout à coup par le joli spectacle qu’Ana t’offre à l’instant où tu reposes tes yeux sur elle. La jolie nymphe le fait peut-être par exprès ou bien c’est de la façon qu’elle s’installe pour charmer les clients devant elle qui donne cette impression… tu arques un sourcil, la tête qui se penche légèrement sur le côté, t’observes cette jolie paire de fesses qui te laisse pas du tout indifférent… Tu devrais même te sentir mal de la reluquer ainsi alors qu’une dame au comptoir te voit faire… Mais non, tu détournes les yeux d’un air naturel lorsqu’elle se redresse pour revenir te rejoindre. Tu te rapproches d’elle, le sentiment de l’avoir plus près de toi sans doute te fait réfléchir. Tu te dis que tu as trop longtemps été séparé d’elle pour la laisser filer entre tes doigts… Tu n’as jamais fait de telle proposition à une femme, même pour quelques jours seulement. Ce soir, lorsque tu observes Ana, tu as ce sentiment qui te gruge au creux de ton ventre, alors que, tu ne la laisseras pas rentrer à son hôtel… Tu lui proposes de venir s’installer, puis un baisé sur sa tempe pour sceller ton vœu ce soir, tu espères qu’elle acceptera dans un coin de ta tête.

La soirée est mouvementée, l’animation du bar est superbe. Le juke-box joue et les clients semblent adorer Ana, déjà. Tu n’avais aucun doute sur elle, tu avais confiance, juste à voir comment tous ces hommes la regardent et la tip. De ton côté, tu souris intérieurement en servant ses jeunes femmes suspendues à tes lèvres de conteur d’histoires. Ton charisme renversant est naturel, tu y arrives sans trop d'effort parce que tu sais bien ce que tu vaux. C’est vrai que ce soir vous faites une belle paire tous les deux, tu es fier de ce que vous accomplissez jusqu’à présent, toi et cette poupée blonde. Toutefois, tu gardes un œil sur les verres que certains hommes offrent à Ana… Tu connais le genre d’homme un peu croche qui pourrait traîner ici, ce qu'ils pourraient mettre dans le verre de la jolie blonde. Tu es un criminel, des gens louches autres que toi viennent souvent prendre un verre ici et surtout lorsque la fermeture approche… Même si la majorité sont des contacts pour ton trafic, ils n’ont pas intérêt à jouer les cons dans ton bar. Les cheveux d’or de la belle derrière le bar, ils sont sous ta protection, puis qu’en même bien qu’Ana sait se défendre, on est jamais assez prudent.  

Tes yeux se perdent plusieurs fois sur la silhouette d’Ana durant la soirée, parfois elle peut te voir faire et d’autrefois elle ignore que tu la détailles de la tête au pied. Vos corps se frôlant au passage à plusieurs reprises, vous ne vous arrêtez pas de travailler, si ce n’est que pour être concentré sur ce que vous faites. C’est finalement lorsque, les derniers clients habitués commencent à se préparer pour sortir, qu’Ana décide de s’approcher de toi, beaucoup plus que vous devriez l’être devant ceux qui sont encore là. « On prend ta voiture ? » Voilà ta réponse Klaus… La belle vient d’accepter ton offre. Tu souris devant cette révélation alors qu’elle te tourne le dos pour continuer le reste du travail à faire. Les derniers clients sont à moitié morts, tu dois faire deux ou trois appels de taxi pour ne pas qu’ils se retrouvent dans de mauvaises conditions et puis vous faites la fermeture du bar. Il est important à cette heure-ci de fermer à clé les portes, c’est arrivé quelques fois d’avoir de la visite surprise et ce soir, tu n’as pas envie de dealer avec des histoires. Tu vas donc verrouiller la porte de ton saloon avant de te retourner et la voir assise contre ton bar, tes yeux s’attardant sur elle, s’est évident que tu la trouves belle. Tu vas simplement placer les dernières bouteilles qui traînes derrière ton bar avant qu’elle capte ton attention plus précisément. Ton regard se pose dans ses yeux avant de loucher vers ses lèvres qui s’étirent doucement au fil de ses paroles. « Je suis curieuse de savoir ce qui est arrivé à Klaus Falkenhausen ses dernières années... Tu vas m’en dire un peu dans le trajet qui nous mène jusqu’à ma chambre d’hôtel où je vais devoir découvrir par moi-même ce qu’est devenu l’homme que j’ai connu ? » Tu ris doucement, tu baisses les yeux sur le bar pour remettre en place la dernière bouteille de scotch. Puis finalement, tu te rapproche de la belle habillée d’un jeans et d’un débardeur qui dessinent la perfection de ses courbes séduisantes. Doucement, lentement... Tu contournes ton bar pour te diriger vers elle. Tes yeux l’observant attentivement cette fois lorsque, tu te retrouves à une distance assez dangereuse de son corps tout contre le bois de ton bar. Tu lui as dit qu’elle te manquait tout à l'heure, mais lui as-tu dit à quel point ? Ton regard vert renferme bien des secrets, tu es bien mystérieux comme personne, cela se reflète beaucoup dans le fond de tes yeux. Ton cœur qui semble fait de pierre parfois, il ne peut que s’attendrir lorsque tu te retrouves tout près d’Ana. Malgré la carapace que tu as construis autour de toi depuis des années, tu gardes cette sensibilité face aux personnes à qui tu tiens… Tu n’as jamais oublié ton attachement pour cette femme qui dans le passé était très proche de toi. Des histoires, vous en avez tellement vécu, toi et Ana. La voir, là, présentement devant toi, cela te fait étrange en dedans, tu es soulagé de la retrouver, elle est comme un morceau de toi précisément. Tu joues avec ses sens en venant poser tes mains sur ses hanches que tu effleures du bout de tes doigts… Une s’aventurant sur sa taille et venant à la rencontre de son bras, tu l’observes dans les yeux, tu souris légèrement amusé même si ton regard en montre beaucoup sur ton affection pour elle, c’est peut-être la façon de lui montrer combien elle te manque… - Tu m’as manqué Ana. Dis-tu simplement, évitant de répondre à la question avant de l’attirer à toi pour qu’elle t’accompagne à l’extérieur du bar. - Il m’est arrivé bien des histoires crois-moi, beaucoup trop, je ne sais même pas par où commencer et toi ? Tu te pinces les lèvres et finalement tout en passant un bras autour de ses épaules, c’est ainsi que tu l’entraînes avec toi à l’arrière du bar pour prendre la sortie. -Vient… Les lumières éteintes et la porte arrière verrouiller, vous vous diriger dans le froid de l’hiver vers ta voiture, ton bébé. Vous êtes prêt pour partir vers l’hôtel d’Ana et tu es prêt à répondre à ses questions, raconter tes histoires si elle veut bien raconter les siennes, faire des folies... peu importe, ce soir tu veux profiter de la belle qui est avec toi.  

(c) DΛNDELION

@Anastasia Lieberman

_________________
Klaus Falkenhausen

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anastasia Lieberman

- prayers : 342
- pseudo : p&c
- multifaces : Rose & Lily
- id card : candice swanepoel (punisher)
- registration : 07/01/2019
- côté coeur : il n'a jamais jusqu'ici été capturé.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: Ouvert - Klaus, Connor, King

MessageSujet: Re: Arrivée en ville ft Klaus   Dim 13 Jan - 22:09

Arrivée en ville

Klaus Falkenhausen & Anastasia Lieberman


Son regard ne parvient pas à le quitter alors qu'il s'approche d'elle en contournant le bar. Il est beau, tellement beau et le fait qu'il le sache le rend d'autant plus irrésistible à ses yeux. Elle aime sa confiance, la façon avec laquelle il en joue. Tout ce temps écoulé et pourtant, il continue d'avoir cet effet sur elle. Klaus, il a jamais été comme les autres et maintenant que vous êtes si près l'un de l'autre, elle se rappelle en partie pourquoi. Ce simple contact de ses mains contre son corps, un contact chaste, mais loin d'être futile. Une preuve de plus montrant à quel point l'un comme l'autre semble incapable de rompre tout contact. Elle sait bien qu'il évite de répondre à sa question, mais elle ne le relève pas. Elle aime ce mystère qu'il dégage, elle a envie de laisser le temps lui permettre de le découvrir à nouveau.

« Je n'irai nul part cette fois. »

Attrapant sa veste vu la fraîcheur à l'extérieur, elle l'enfilait contre ses épaules puis le suivait en direction de l'arrière du bar. Un bras enroulé autour de sa taille, elle se blottissait contre lui le temps du court trajet qui les menait jusqu'à sa voiture.

« Ça n'a pas été tranquille pour moi non plus, je t'en raconterai autour d'une bonne bouteille une fois chez toi... qu'on dégustera dans le spa. »


Elle n'avait pas oublié les avantages qu'offrait sa demeure en plus de sa personne bien entendu. Prenant place sur le siège passager de sa voiture, Anastasia le suivait du regard le temps qu'il en fasse de même et qu'il démarre.

« Je suis au Homewood Suites. »

Elle ne connaît pas l'adresse exacte, mais elle ne doute pas un seul instant qu'il saura trouver. La route qui les mène jusque-là n'est pas bien longue, mais Ana ne peut s'empêcher d'attendre impatiemment de découvrir là où il vit.

« Il va falloir que tu me donnes les bonnes adresses de la ville ! Tu sais que je n'ai jamais peur de découvrir par moi-même, mais j'ai bien envie de connaître tes favorites. »

Anastasia n'avait jamais eu le moindre mal à faire sa place partout où elle allait, sans doute parce que c'était ce que son âme de nomade lui dictait de faire. Elle avait toutefois envie de s'établir ici ! Bien qu'elle allait sans doute devoir se trouver des petites affaires plus officieuses si elle voulait continuer de se payer tous les voyages qui lui faisaient envie.

« Tu m’accompagnes ? Je vais avoir besoin de tes bras musclés pour m'aider à porter mes bagages... »

Elle n'en avait pas énormément, seulement quelques sacs contenant des vêtements, le nécessaire pour ses toilettes et ce qui lui tenait véritablement à coeur. Elle avait vendu ce qui lui appartenait en Allemagne afin de ne pas trop s'encombrer et elle avait déjà follement hâte d'aller dépenser pour sa nouvelle vie dès qu'elle aurait trouvé son futur petit nid. Lorsque la voiture s'immobilise, Ana sort et attend de poser à nouveau sa main contre lui et de le guider sur le trajet la menant à sa chambre. Poussant la porte, elle l'invitait à entrer, mais lui bloquais le passage avant qu'il ne s'avance trop.

« Je n'avais pas encore défait mes valises, ce ne sera pas bien long. Toi, tu m'attends sagement ici, te voir trop proche de ce lit de chambre d'hôtel me rappellerais beaucoup trop de bons souvenirs. »

Lui faisant un petit clin d'oeil, elle passait une dernière fois sa main contre ses côtes pour finalement s'éloigner et rejoindre la seule valise qu'elle avait ouvert et qui était posée contre le sol. Ramassant sa tenue de nuit qu'elle avait laissé traîner et son ipod qui traînait toujours quelque part, elle se dirigeait ensuite vers la salle de bain où la majorité de ses produits étaient éparpillés.

« Si tu veux prendre les deux gros sacs posés à côté du lit - je te donne ma permission de bouger - je te laisse le bonheur de les traîner jusqu'à ta voiture ! »

Les rangeant, elle parvenait à toutes les prendre dans ses mains et revenait dans la chambre les mains pleines afin de venir les coincer dans sa valise. Comme promis, ça n'avait pas été trop long ! Il ne restait maintenant plus qu'à repartir chez lui et là, là nuit pourrait véritablement commencer. Faisant rouler sa valise, elle s'approchait de lui avant de la taquiner avec son éternel air mutin accroché au visage.

« J'espère que tu n'es pas trop fatigué... Sans quoi tu vas regretter bien vite de m'avoir invité chez toi ces quelques jours. »



CODAGE PAR AMATIS

_________________
He calls me the devil
I make him wanna sin
Every time I knock, he can't help but let me in

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaus Falkenhausen

- prayers : 4924
- pseudo : Captain Tacos
- multifaces : Clive , Matthew
- id card : Jensen Ackles, Captain Tacos
- registration : 15/10/2017
- côté coeur : Si j’écoute mon coeur, jamais je ne ferai d’erreur. Qui recherche la lune ne voit pas l’océan d’étoiles que je peux contempler dans ses yeux.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: Ana, Nikki, Frankie, Kaytline

MessageSujet: Re: Arrivée en ville ft Klaus   Lun 14 Jan - 5:29

Arrivée en ville
Klaus & Anastasia

« Personne ne croise notre chemin par hasard et nous n’entrons pas dans la vie de quelqu’un sans raison. »
Le fait qu’elle te dise qu’elle n’ira nulle part te fait sourire. Tu ne voudrais pas la voir partir alors que tu viens de la retrouver. Ton bras protecteur qui entoure Ana qui, se blotti contre toi, tu resserres ton étreinte  pour la protéger du froid jusqu’à ta voiture, sans doute aussi que tu profites de ce moment pour comprendre que tu ne la laisserais pas partir ailleurs aussi facilement si elle le voulait… Votre passé vous rattrape et vous allez sans aucun doute vous rendre conte combien votre relation est fusionnel… Vous le savez déjà sans doute, au fond de vous c’est gravé très creux, impossible de ne pas se souvenir de votre attachement un envers l’autre. On n’a qu’à vous observer, vous venez de vous retrouver et vous agissez comme si vous ne vous étiez jamais perdu de vu… Il y a une raison à tout cela.

Si actuellement dans ta vie c’est chaotique parce que tu ne sais pas où tu vas, Klaus, là actuellement en compagnie d’Ana, tu ressens un soulagement énorme. Ton sourire est bien réel lorsqu’elle te dit « Ça n'a pas été tranquille pour moi non plus, je t'en raconterai autour d'une bonne bouteille une fois chez toi... qu'on dégustera dans le spa. » Tu t’amuses à la dévisager, ton sourire au coin des lèvres, tu aimes cette proposition c’est évident. - Voilà une idée très intéressante… Tu laisses place à ton imagination, elle peut le deviner alors que tu la détailles un petit peu avant de prendre place dans ta voiture. Anastasia sera bien mieux chez toi dans ta maison que dans une petite chambre d’hôtel. Tu as tellement voyagé seul ou avec tes frères, que dormir dans des motels et hôtels te faisait réaliser que tu étais beaucoup mieux dans ta maison, même si tu adores ta voiture et voyagé. Enfin, des histoires sur ce que tu es devenu aujourd’hui, tu en as beaucoup à raconter… T’imagines qu’elle aussi après tout ce temps. Que vas-tu découvrir sur la belle Ana ? Sur cela, tu démarres ta voiture et bien sûr, tu ne manques pas de la faire gronder pour te venter un peu, Anastasia à toujours su que tu aimais les voitures et que tu rêvais dans avoir une de collection, dans le temps, tu lui confiais souvent ton souhait, puis aujourd’hui, tu peux enfin faire ton fier en l’observant dans les yeux. Ton regard taquin dit absolument tout.


Homewood Suites, c’est là que sa chambre d’hôtel se trouve. Le village est calme, à cette heure, les gens sont près à aller au lit ou bien ils dorment déjà alors que, certain sont encore dans les boîtes de nuit à faire la fête. -Il y a plusieurs endroits à visiter, boîte de nuit, activité à faire, tout dépend ce que tu aimerais. J’aime bien quelques restaurants, je te montrai avec plaisir si l’envie te chante. Tu aimes bien manger, tu aimes le luxe de la bouffe que certains restaurants offrent, cela n’est pas donner, mais avec l’argent que tu as, tu essaies de profiter de la vie. Si ta vie est d’être seul et instable, c’est au moins quelque chose auquel tu tiens, te faire plaisir, même si tu aimerais au fond de toi être heureux avec une femme qui te comprend et t’acceptes comme tu es. Ta vie de criminel t’empêche d’avoir une vie stable comme tout le monde, mais elle pourrait le devenir si on te laissait une chance maintenant que tu baisses cette carapace depuis quelque temps déjà. La perle rare, elle est bien sur terre, tu n’es pas inquiet. Tu ris doucement en sortant de la voiture - je suis votre superman mademoiselle Lieberman, je vous suis. Prononces-tu d’un air joueur tout en descendant de ta voiture et venant la prendre à ton bras pour te laisser guider vers sa suite. -Je parie que tu en as des tonnes. Ajoutes-tu taquin en parlant de ses bagages pour la faire rire alors que vous passer les portes de l’hôtel.

Lorsque vous arriver, la belle blonde pousse la porte de sa chambre et vous entrez, cependant tu stop sur le tapis lorsqu’elle se retourne vers toi et qu’elle te bloque le passage, tu arques un sourcil cherchant à comprendre, mais tu ne tardes pas sourire à ses paroles. - Puis qu’est-ce qui serait mal de te rafraîchir la mémoire sur ses bons souvenirs ? Tu réponds à son clin d’oeil, mais tu t’avoues charmer lorsqu’elle pose ses mains sur toi, la belle t’invoque quelques images dans ton esprit, des images pas très catholiques et chaudes dans une chambre d’hôtel dans l’Idaho… Tu l’observes qui s’éloigne de toi pour aller faire sa valise. Ton regard se promène autour de toi, Ana était tout de même bien installé. Tu fais un peu ton curieux lorsque tu l’entends te dire « Si tu veux prendre les deux gros sacs posés à côté du lit - je te donne ma permission de bouger - je te laisse le bonheur de les traîner jusqu'à ta voiture ! » T’aurais pu lui obéir sur-le-champ, mais soudain, tu as préféré oser faire quelques pas dans sa chambre pour rire un peu., la surprendre. La voyant arriver avec sa valise à roulettes, te voilà face à elle et lui bloquant le passage à ton tour. Si elle te taquine, alors toi tu comptes bien entrer dans son jeu. -Si tu me cuisines des bons déjeuners avec beaucoup d’imagination, alors je ne le regretterai pas. Puis pour ton information, je ne me fatigue jamais… À ton tour de faire des sous-entendus, tu oses pousser loin en tenant ton visage très près du sien, mais jouer un avec l’autre est ce qui vous à toujours rapprocher, cette complicité entre vous est exceptionnelle et vient naturellement. Sur ce, tu lui fais un petit clin d’oeil avant de lui tourner le dos et lui laisser la chance de t’admirer un peu alors que tu prends ses deux gros sacs pour les soulever et les emporter en bas à ta voiture.

Le trajet n’est pas très long, c’est un petit bout de chemin c’est certain avant d’arriver à ta luxueuse maison dans le quartier de madison home. Le trajet vous a donné l’occasion de parler et de rire tous les deux, la nuit s’était installée, mais pourtant tu n’étais pas du tout fatigué. Lorsque tu te gares dans le stationnement, tu invites la belle à descendre de la voiture et te suivre dans ta demeure faite en rondin de bois et de baie vitrée, c’est luxueux, mais il ne faudrait pas savoir pourquoi tu es capable de te la permettre. Lorsque vous entrez avec les bagages d’Ana, vous pouvez enfin déposer ses valises dans le salon en entrant. Tu enlèves ta veste de cuire en déposant tes clés sur un bureau tout près et tu te retournes vers ta charmante invité, tes yeux verts plongeant dans le bleu clair des siens, tu te rapproches d’elle pour te pencher et prendre sa valise, -Bienvenue chez toi ma belle, Tu ne sais pas si elle veut que tu lui montres sa chambre ou choses, faire le tour un peu avant de vraiment s’installer. Dans tous les cas,  tu es à son écoute en louchant sur ses lèvres pulpeuses et attendant une réponse de sa part. -J’te fais visiter ? Prononces-tu calmement.  

(c) DΛNDELION

@Anastasia Lieberman

_________________
Klaus Falkenhausen

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anastasia Lieberman

- prayers : 342
- pseudo : p&c
- multifaces : Rose & Lily
- id card : candice swanepoel (punisher)
- registration : 07/01/2019
- côté coeur : il n'a jamais jusqu'ici été capturé.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: Ouvert - Klaus, Connor, King

MessageSujet: Re: Arrivée en ville ft Klaus   Lun 14 Jan - 17:26

Arrivée en ville

Klaus Falkenhausen & Anastasia Lieberman


En cet instant, Anastasia était ravie de ne pas trop s'être éparpillée, car si elle adorait défaire sa valise, s'était tout l'inverse lorsqu'il venait le temps de le faire ! À chaque fois, elle se questionnait à savoir comment elle avait pu parvenir à tout faire entrer la première fois, au moins elle n'avait pas encore eu le temps d'acheter quoi que ce soit qui pourrai rendre la tâche encore plus difficile ! La tirant derrière elle, elle s'était arrêté en le voyant avoir franchi la ligne interdite.

« Ça me rassure de voir que tu n'es pas devenu sage avec le temps.. »

Continuant d'avancer, elle ne s'arrête que lorsqu'elle est tout près de lui, lui faisant comprendre ce qui les attends une fois chez lui et comme d'habitude, sa voix joueuse relance la sienne. Où est-ce vraiment un jeu ? Puisque tout ça semble leur venir de façon si naturelle, comme si c'était ancré en eux.

« T'inquiète, je suis toujours la reine des gaufres et des œufs bénédictines, et concernant mon imagination, tu auras tout le temps de le constater par toi-même. »

Anastasia reste immobile, ne cherchant pas à se défaire de la proximité entre leurs visages. Elle aime cette tentation à laquelle elle ne compte pas céder, pas tout de suite du moins. La blonde soutien, son sourire mutin ne quittant pas son visage, jusqu'à ce qu'il se retourne pour prendre ses sacs. Une vision qui lui confirme que son corps de rêve n'a également rien perdu. Continuant de faire rouler sa valise, Anastasia devrait peut-être ressentir la moindre trace de culpabilité à le laisser traîner ainsi ce qu'elle a de plus lourds, mais la culpabilité n'a jamais été l'une de ses spécialités. Elle aime qu'on l'aide, qu'on lui offre des attentions et elle profite tout simplement lorsque ça arrive. De retour dans la voiture, le trajet pour aller jusqu'à chez lui semble s'écouler aussi rapidement que celui les ayant menés jusqu'à l'hôtel. Il faut dire que vu la facilité avec laquelle les conversations coulent entre eux, il était impossible que cela semble prendre une éternité. Et quand ils tournent dans l'entrée de la maison, elle ne peut s'empêcher de hausser les sourcils et de s'exclamer en voyant la beauté des lieux.

« Wow.... La voiture de collection, la maison de rêve. De toute évidence être propriétaire d'un bar est payant ici... Je vais m'en souvenir quand je vais négocier mon salaire. »

Elle blague, bien entendu, confirmant simplement à demi-mot qu'elle a compris qu'il trafiquait toujours. Ce n'était pas un reproche, bien au-delà, tout ce qui allait à l'encontre de la loi avait toujours éveillé chez elle une grande fascination. Quittant la voiture, elle le suivant jusqu'à entrer dans la maison, regardant autour d'elle et appréciant chaque détail des lieux. Lui laissant sa valide, elle avait déjà une bonne idée de l'ordre dans laquelle elle souhaitait découvrir les choses.

« Laissons-les ici pour le moment... Comme tu m'invites à faire comme si j'étais chez moi, j'ai bien envie d'aller à la cuisine afin de nous prendre une bonne coupe de rouge. Ensuite, tu me feras visiter oui. »

Son regard dans le sien, Anastasia peine à en décrocher. L'attention de l'homme qui dévie souvent vers ses lèvres ne lui échappe pas et plus d'une fois, elle a eu l'envie irrépressible de goûter à nouveau aux siennes, mais elle s'en empêcher. Laissant augmenter encore cette envie, ce besoin, de le retrouver. Sa main se pose alors contre son épaule, laissant ses doigts glisser contre son bras jusqu’à atteindre sa main.

« Tu me guides ? »

Enroulant ses doigts autour des siens, elle le suivait jusqu'à atteindre sa cuisine et plus précisément, l'endroit où il conservait ses bouteilles de vins et ses coupes. Si elle comptait toujours aller finir de la boire dans le spa en sa compagnie, elle voulait avant faire avoir droit à une petite visite guider et ainsi découvrir l'endroit où il vit.... Le laissant servir le vin, elle attendait qu'il revienne tout près d'elle pour lui poser cette question qu'elle n'avait pas pu retenir.

« Si tu m'invites, je devine que c'est parce que tu vis seul ici ? »


CODAGE PAR AMATIS

_________________
He calls me the devil
I make him wanna sin
Every time I knock, he can't help but let me in

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaus Falkenhausen

- prayers : 4924
- pseudo : Captain Tacos
- multifaces : Clive , Matthew
- id card : Jensen Ackles, Captain Tacos
- registration : 15/10/2017
- côté coeur : Si j’écoute mon coeur, jamais je ne ferai d’erreur. Qui recherche la lune ne voit pas l’océan d’étoiles que je peux contempler dans ses yeux.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: Ana, Nikki, Frankie, Kaytline

MessageSujet: Re: Arrivée en ville ft Klaus   Mer 16 Jan - 5:17

Arrivée en ville
Klaus & Anastasia

« Personne ne croise notre chemin par hasard et nous n’entrons pas dans la vie de quelqu’un sans raison. »
« T’inquiète, je suis toujours la reine des gaufres et des œufs bénédictines, et concernant mon imagination, tu auras tout le temps de le constater par toi-même. » Que dire des déjeuners d’Ana ? Si Ana est une très belle femme, la jolie blonde est aussi une femme surprenante. Tu rêves déjà de manger ses petits-déjeuners bien préparer, comme dans tes souvenirs, t’imagines qu’avec les années ils sont encore plus délicieux que jamais. Tu ris doucement lorsqu’elle ajoute ce qui concerne son imagination, tu t’amuses avec elle, la voir sourire te fait plaisir et le trajet jusqu’à ta maison fut un pur délice… Ana t’avais manqué. Lorsqu’elle s’exclame devant ta maison et ta voiture de collection, ton sourire s’élargit. Pour Ana, tu ferais beaucoup de chose, mais ça, tu crois qu'elle la déjà compris par le passé et encore aujourd'hui, elle s'en apercevra... Tu n'oublies jamais une perle. Toi et Ana, il y a toujours eu cette complicité fusionnel, t'espère seulement que cela n'a pas changer, qu'elle est toujours la même qu'autrefois. Traite une femme comme une reine, elle va te traiter en roi. Traite une femme comme un jeu, elle va te montrer comment on joue. Tu as cette phrase qui te vient en tête tout en te stationnant dans la cour, un sourire en coin, tu sais qu’elle a compris que tu trafiquais toujours, mais tu lui donnes tout de même une réponse face à ses paroles. -Tu n'as pas besoin d'une augmentation lorsque tu as l'homme riche pour t'offrir ce que tu veux. On en reparlera. Sur ses mots, tu siffles l’air de rien avant de sortir de la voiture et de contourner celle-ci pour prendre la main d’Ana et la guider vers ta luxueuse demeure.

Tu laisses sa curiosité faire son œuvre tout en déposant les valises de la belle dans le salon. Ta maison, tu l’aimes. Tu vis seul ici, ton chien Balto est celui qui partage ta maison, même si parfois, t’imagines avoir de la compagnie un peu plus souvent, une présence permanente pour animer la solitude qui hante les lieux de cette demeure… Un peu trop vaste pour un homme seul comme toi et son chien, mais la solitude ne ta jamais fait peur, tu la vis depuis si longtemps. Te rapprochant d’elle, tu as les yeux qui louchent sur ses lèvres… Après toutes ses années, tu te demandes si elles ont encore ce goût doux et sucré qui t'obsédait autrefois. Toutefois, tu aimes le fait qu’Ana se laisse désirer… Cela t’attire un peu plus à chaque fois, tu es curieux de savoir quelle femme elle est devenue aujourd’hui. « Laissons-les ici pour le moment... Comme tu m’invites à faire comme si j’étais chez moi, j’ai bien envie d’aller à la cuisine afin de nous prendre une bonne coupe de rouge. Ensuite, tu me feras visiter oui. » Sa main qui se pose sur ton épaule pour glisser sur ton bras et finalement prendre ta main, tu serres doucement ses doigts avec les tiens en l’observant dans les yeux. -Avec plaisir, suis-moi. On va aller chercher la meilleure bouteille dans la cave à vin pour nos retrouvailles. Prononces-tu calmement de ta voix basse avec ton regard perçant.

Tu l’entraînes avec toi, tu lui montres ta grande cuisine dans laquelle tu passes peu de temps dernièrement. Depuis ta sortie de l’hôpital, tu ne cuisines pas beaucoup, mais avec ta procédure de divorce avec Frankie, tu as souvent une boule à l’estomac… Tu passes plus de temps devant ta console à jouer avec ton chien et des potes ou à l’extérieur lorsque tu as besoin d’adrénaline et voir le monde. Revenant avec Ana dans la cuisine, tu ouvres la bouteille de rouge pour vous en servir et puis lorsque, tu reviens vers la jolie blonde, tu lui tends avec ton sourire toujours aussi charmeur et naturel. -Je vis seul ici avec Balto, mon berger allemand. Depuis... déjà trois ans, presque quatre. Enfin, lui, je l'ai adopter il y a presque un an. Tu t’adosses contre le frigidaire derrière toi en contemplant Anastasia. -Puis toi ma belle, qu’est-ce qui t’amène à Wauwatosa ? Tes yeux la sonde, t’aimerais approfondir cette conversation, comprendre pourquoi ses pas de nomade l’on emporter ici. Pour te voir ? Un autre homme?… Un job tout simplement ? Ou par soif d'aventure...Tu cherches dans ses beaux yeux azuré, peut-être que tu aimerais ne pas le savoir et le découvrir par toi même… Tu aimes l’effet intrigante qui plane autour d’elle. En prenant une gorgée de ton vin, tu décides finalement de t’approcher d’Ana, quand soudain, tes yeux se baissent lorsque tu vois ton berger allemand faire irruption dans la cuisine. -Hey, tu es là toi ! Prononces-tu tout à coup heureux de voir ton chien qui semble curieux devant la nouvelle venue dans la maison. Balto observe Anastasia et s’approche de vous pour faire connaissance, tu poses ta coupe sur le comptoir avant de venir caresser la tête de ton chien. -Anastasia, voici Balto, Balto voici Anastasia ta nouvelle coloc pour les prochains jours. Tu ris doucement en le voyant s’approcher de la belle. -Jespère que tu n’as pas trop peur des chiens, j’avais oublier de te prévenir avant d’arriver. Tu pinces les lèvres en te redressant, te retrouvant un eu plus près d’elle que tu l’aurais cru…Cela de déstabilise un peu de l'avoir devant toi, comme si elle n'était pas réelle, comme si elle était le produit de ton imagination un peu fou dernièrement... Mais son doux parfum te ramène à l'ordre, elle est bien là dans ta maison, Anastasia, tu ne rêves pas.    

(c) DΛNDELION

@Anastasia Lieberman

_________________
Klaus Falkenhausen

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anastasia Lieberman

- prayers : 342
- pseudo : p&c
- multifaces : Rose & Lily
- id card : candice swanepoel (punisher)
- registration : 07/01/2019
- côté coeur : il n'a jamais jusqu'ici été capturé.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: Ouvert - Klaus, Connor, King

MessageSujet: Re: Arrivée en ville ft Klaus   Ven 18 Jan - 3:56

Arrivée en ville

Klaus Falkenhausen & Anastasia Lieberman


Elle ne pouvait dire être surprise que cette ravissante demeure possède une cave à vin. Anastasia, elle ne peut se venter d'avoir une grande connaissance en la matière ou des goûts particulièrement luxueux, elle a toujours bien gagné sa vie, mais pas au point de se procurer des bouteilles comme celles qu'elle devinait peupler la cave à vin de Klaus. C'était pourquoi elle ne refuserait jamais qu'on lui propose le plaisir de profiter des saveurs de l'une d'elles. Prenant la coupe que lui tend Klaus, elle ne parvient pas à décrocher son regard du sien, se retenant de sourire face à la confirmation qu'il vit seul avec son attachant Balto dans cette maison. Une découverte intéressante pour celle qui souhaite reprendre la place qu'elle avait laissé près de lui. Une information qu'elle ne compte pas dévoiler malgré que sa question l'invite à le faire. Prenant légèrement appui sur l’îlot, Anastasia haussait les épaules, faignant l'innocence avec peu de crédibilité.

« Les États-Unis me manquaient... Et ça faisait un moment que je songeais à revenir derrière un bar. »

Comme si elle n'avait pas pu trouver un tel endroit dans une autre ville, elle-même ne croyait pas à sa justification, mais de toute façon elle ne cherchait pas à être convaincante. Elle s'amusait simplement à lui laisser caresser la possibilité que ce soit pour lui, sans toutefois la lui confirmer. Puis après lui avoir adressé l'un de ses éternels sourires mutin, elle portait sa coupe à ses lèvres. Savourant une première gorgée de ce nectar de toute évidence choisi avec soin. Profitant de toutes les saveurs de ce délicieux rouge. Elle éloigne à peine sa coupe qu'elle le voit s'approcher. Elle ne chercher pas à l'imiter, tout comme elle ne fait aucun pas pour s'éloigner, se contentant de le suivre des yeux. Ce n'est qu'en voyant son attention se diriger vers le sol qu'elle se décide à limiter, lâchant une petite acclamation en découvrant le fameux Balto. Se penchant légèrement en le voyant s'approcher, elle caressait à son tour quelques secondes sa tête avant de se relever.

« Non je les adore, ne t'en fais pas. »

Puis il se redresse et se rapproche, dangereusement. Le trouble entre eux est palpable et la blonde n'est pas sans s'en abreuver, sans chercher à le prolonger d'avantage afin de les enivrer. Restant un moment ainsi près de lui, son regard perdu dans le sien, elle résistait à la tentation de goûter ses lèvres.

« Allez viens... Fais-moi visiter et.. Garde le spa pour la fin. »

S'éloignant de lui, elle prenait la direction du couloir non pas sans regarder une dernière fois par-dessus son épaule avec un petit sourire.

« Tu nous accompagnes Balto ? »

Anastasia ne savait pas quelle direction elle prenait, mais vu la grandeur de la maison elle ne doutait pas qu'il devait y avoir quelque chose à voir dans cette direction. Sa coupe en main, la blonde prenait une nouvelle longue gorgée. Elle appréciait ce qu'elle découvrait de la maison, accordant une attention particulière à celles dans lesquelles elle risquait d'avoir à se rendre.

« Tu l'as fait construire où tu as eu un coup de coeur pour elle ? »

Elle n'arrivait pas à dire à quel moment elle avait pu être construite, mais à voir à quel point elle correspondait bien à l'homme, elle ne pouvait s'empêcher de se questionner sur son implication dans la construction. Se tournant vers lui, elle ralentissait le rythme de ses pas, se tournant vers lui afin de retrouver ce regard duquel elle avait été arrachée trop longtemps.

« Qu'est-ce qui t'a fait choisir Wauwatosa ? »

Elle voulait attendre le spa pour réellement discuter avec lui des dernières années, mais finalement, ce n'était pas trop mal de le faire en toute innocence pendant la visite.


CODAGE PAR AMATIS

_________________
He calls me the devil
I make him wanna sin
Every time I knock, he can't help but let me in

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaus Falkenhausen

- prayers : 4924
- pseudo : Captain Tacos
- multifaces : Clive , Matthew
- id card : Jensen Ackles, Captain Tacos
- registration : 15/10/2017
- côté coeur : Si j’écoute mon coeur, jamais je ne ferai d’erreur. Qui recherche la lune ne voit pas l’océan d’étoiles que je peux contempler dans ses yeux.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: Ana, Nikki, Frankie, Kaytline

MessageSujet: Re: Arrivée en ville ft Klaus   Sam 19 Jan - 6:44

Arrivée en ville
Klaus & Anastasia

« Personne ne croise notre chemin par hasard et nous n’entrons pas dans la vie de quelqu’un sans raison. »
« Les États-Unis me manquaient... Et ça faisait un moment que je songeais à revenir derrière un bar. » Tes yeux ancrés dans les siens couleur de l’océan, tu oses croire qu’elle avait déjà une bonne idée de ce qu’elle voulait en venant ici. Silencieux, tu la contemples comme si tu devinais la vérité de sa présence à Wauwatosa, mais tu ne soulève rien… Tu laisses planer autour de vous avant de prendre une gorgée de ton vin et qu’un sourire se dessine sur tes lèvres. Des bars, il y en a partout et à Wauwatosa, tu n’es pas le seul… Alors qu’elle à choisi ta ville, ton bar… -Quel heureux hasard qu’on ce soit tomber dessus n’est-ce pas ?… Tu te rapproche d’elle, doucement en l’observant lisant dans ses yeux. La belle soutient ton regard, c’est peut-être un peu profond sans même dire un seul mot, ce qui se passe entre vous. Soudain, ton chien arrive, l’ambiance palpable qui s’écroule doucement alors que tu baisse les yeux pour saluer Balto. Ce curieux toutou qui vient réclamer une caresse à la charmante Ana. Tu souris de plus bel lorsqu’elle exprime une exclamation et qu’elle se penche pour caresser ton berger allemand. C’est un bon point qu’elle n’est pas peur des chien, - C’est parfait, vous allez faire connaissance j’en doute pas. Lorsque tu te redresses et que tu te retrouves près d’elle, tu as son doux parfum qui vient te rappeler comment elle sent bon...Cette femme à toujours eu cette douce odeur légèrement sucré qui t’embrume l’esprit, tu pinces les lèvres à ces souvenirs de vous deux. Tu admires le joyaux de ses yeux azur, tu pourrais t’y noyer sans vouloir reculer si tu voulait, te pencher tout simplement pour l’embrasser… L’envie, le désire est bien réelle. Toutefois, quelque chose te pousse à ne pas te précipité,  tu aimes bien ce qui se profile tout à coup, ce qui te rend curieux. Tu as cette petite voix qui te souffle sur ton épaule de prendre ton temps et pour une fois tu écoutes et admire cette merveille devant tes yeux… « Allez viens... Fais-moi visiter et.. Garde le spa pour la fin. »  Tu la laisses s’éloigner de toi sans la rattraper, même si tes mains meurt d’envie de la kidnapper. Tu te mords l’intérieur de ta joue lorsqu’elle prend le couloir de gauche et qu’elle te lance un de ses regards par-dessus son épaule. Balto à tes pieds, il décide de t’abandonner pour suivre sa nouvelles amie. Ta coupe se vide à moitié alors que tes yeux s’attarde sur le balancement de ses hanches. Elle a la grâce d’un chat, le charisme d’un félin, la délicatesse d’une panthère...Bref la perfection d’une nymphe, l’illusion envoûtant du diable féminin qui t’hypnotise. Tu secoues légèrement la tête en clignant des yeux pour te sortir de ta contemplation, mais c’est difficile lorsqu’on retrouve un fantôme du passé qui vous a marquer il y a longtemps… Ana n’est pas un mirage, elle est bel et bien là marchant dans le couloir de ta maison, cette femme à laquelle tu t’étais attacher dans le passé. Ce trouble te fait oublier ce qui a hors de ses murs de bois… Peut-être que tu aimes cette effet inconnu sur toi. À toi de le découvrir Klaus.

-Je l’ai fait construire et réalisé par un architecte. Je sais qu’elle est grande, mais j’en ai toujours rêver, alors… je l’ai maintenant. Prononce tu en lui faisant visité le salon, la salle à manger, ton bureau. Vos pas longeant le couloir jusqu’à se coin détente où tu cache une bibliothèque et tes consoles de jeux suivit d’une table de billard avec un mini bar. Vient ensuite les deux salle de bain, les chambres d’amis… Tu lui montres la sienne et la tienne au passage t’arrêtant un moment pour l’observe dans les yeux. Entre vous c’est naturel, sa coule comme de l’eau...si facilement, cela n’a pas changer. - J’ai quitté le Montana… Je m’étais fait une vie là-bas, mais j’ai dû tout quitter par choix personnel. J’ai donc chercher et j’ai trouver ce petit coin de paradis bien tranquille qui est Wauwatosa. Te voilà qui se retrouve encore tout près d’elle, tes yeux détaillant les siens si bleu qui t’avais réellement manquer, tu le sais au fond de toi. Ton regard chutant vers sa bouche, tu souris l’air taquin car l’idée de la pousser dans ta chambre serait bien tentant… mais non, tu ne fait rien pour l’en dissuader, tu recules plutôt silencieux. Ce n’est pas l’envie qui te manque, mais l’effet qu’Ana te fait, tu essais seulement de le comprendre… - On ira posé tes affaires tout à l’heure. Lui dis-tu calmement. T’éloignant à ton tour finalement, tu lui parles, tu la fais rire, tu aimes son adorable sourire. Descendant les escaliers qui mène vers l’extérieur, vous affronter le froid quelques secondes pour marcher sur cette passerelle qui vous mène à une porte. Ton dos contre celle-ci,  Ana peut percevoir ton air satisfait. - Voilà le meilleur… prononces-tu en ouvrant la porte pour la laisser entrer la première dans la salle de sport qui partage une piscine creusé et un spa. Ce n’est pas énorme comme maison, mais assez pour toi et une autre personne qui veut un peu de luxe. Ça se voit bien que tu aimes l’endroit où tu vis. Tu refermes la porte derrière vous, vidant cette fois le reste de ta coupe avant de l’observer, - À moi de poser une question. Tu ris doucement en posant ta coupe sur une table tout près. - Tu as quelqu’un dans ta vie ? Une belle femme comme toi Ana, tu ne dois pas être seule bien longtemps. Si tes yeux observent la piscine, toi tu reste immobile face à elle pour finalement replonger tes yeux vert feuille sur la blonde. Alors que tu lui sourit d’un air légèrement provocateur, vous voilà passer aux questions plus sérieuse.    

(c) DΛNDELION

@Anastasia Lieberman

_________________
Klaus Falkenhausen

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anastasia Lieberman

- prayers : 342
- pseudo : p&c
- multifaces : Rose & Lily
- id card : candice swanepoel (punisher)
- registration : 07/01/2019
- côté coeur : il n'a jamais jusqu'ici été capturé.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: Ouvert - Klaus, Connor, King

MessageSujet: Re: Arrivée en ville ft Klaus   Dim 20 Jan - 1:47

Arrivée en ville

Klaus Falkenhausen & Anastasia Lieberman


Était-elle bien plus grande que ce dont un homme seul avait véritablement besoin ? Sans aucun doute, mais Anastasia comprenait parfaitement pourquoi il l'avait fait. Il avait la possibilité, les moyens de réaliser la demeure dont il avait toujours rêvé alors c'était de ne pas le faire qui aurait fait de lui un fou. Son regard fait le tour de chacune des pièces qu'il visite, profitant de ce qui se dessine sous ses yeux, mais c'est surtout la fierté qu'elle peut discerner sur le visage de l'homme qui retire son attention. Celle d'un homme ayant accompli l'un de ses rêves. Il y a cette petite lueur dans son regard, cette particularité dans son sourire qui le rend d'autant plus irrésistible. D'autant plus quand on sait à quel point elle peut difficilement résister à cette double vie qui lui a permise d'en arriver là.

« Impossible de s'ennuyer ici... »

La plupart des nombreuses pièces présentent des possibilités de passer le temps pendant les journées les plus tranquilles et il n'y a pas à douter que la blonde a bien l'intention de profiter de chacune d'entre elles avant de quitter pour son humble appartement !

« Faudra que je me trouve un nouveau nid rapidement pour ne pas trop m'habituer à tout ça ! »

Elle devait l'avouer, elle serait bien mieux ici qu'à l'hôtel et pas uniquement pour les nombreuses commodités qu'avait cette maison de plus que sa chambre. D'ailleurs celle d'ami qu'il lui présentait comme étant la sienne n'avait rien à envier à celles des beaux hôtels.

« C'est parfait, merci Klaus. »

Et puis vint le moment où il lui montre sa chambre et où elle ne peut s'empêcher de lui lancer quelques regards. Elle a bien l'intention de s'y faufiler avant de partir, mais pas avant d'avoir pu continuer de faire grimper cette intensité entre eux. Anastasia sait que d'attiser cette attirance qu'elle voit se refléter dans son regard l'aidera à s'assurer qu'elle peut toujours retrouver ce lien qui les unissait autrefois. Et elle a bien l'intention de le faire jusqu'à ce qu'ils en perdent la tête.

Lorsqu'il lui explique ce qui a mené ses pas jusqu'ici, Anastasia ne parvient pas à quitter son regard. Cette petite ville peu connue est des plus charmantes, bien plus tranquille que celle dans laquelle elle a vécu ses dernières années, mais de recommencer ne l'a dérange et ne l’effraie en rien. La discussion coule toujours aussi facilement, sans qu'elle n'ait pas besoin de forcer ou de trouver quoi que ce soit pour remplir les blancs ou de cacher le moindre ennui. Si le petit passage vers l'extérieur est moins agréable pour ses bras dénudés de sa veste, la porte n'est pas bien loin et ce qu'elle cache vaut hautement le déplacement. Si elle croit pleinement son annonce, elle ne tarde pas à également le constater de ses propres yeux.

« Wow... Je ne compte pas quitter cet endroit avant le levé du soleil ! »

Laissant ses pas fouler le sol de la pièce, le regard d'Anastasia repaire rapidement le spa où elle compte bien tremper dans quelques instants. Elle sort toutefois de sa contemplation pour poser une nouvelle fois son regard sur Klaus. Sa question lui tire rapidement un petit sourire puis, poussant la provocation d'avantage, elle retire commence doucement à pousser les boutons de son jeans, prête à l'enlever afin de sauter dans le spa, décidant délibérément de ne pas aller chercher les maillots qui l'attendent dans sa valise. De toute façon, la différence entre un maillot et des sous-vêtements n'est pas si marquante... et elle a envie de voir quelle réaction elle provoquera chez lui.

« Des hommes qui apparaissent et disparaissent. Je n'ai pas changé. » Il y a toutes ses années déjà qu'ils avaient été séparés et pourtant, l'Ana d'aujourd'hui n'avait toujours pas vécu de relations sérieuses. Posant sa coupe près d'elle, elle baissant son jean, Ana le repoussait d'un mouvement de pieds plus loin dans la pièce, laissant sous sa vue une culotte noire ne figurant pas parmi ses plus provocatrice et qui pourtant flattait ses formes. « Et toi Klaus ? Tu as une femme dans ta vie ? » Une question à laquelle elle avait envie de connaître la réponse depuis son entrée dans le bar. Peut-être que cette façon avec laquelle elle retirait son débardeur en prenant tout son temps et en laissant apparaître son soutien-gorge assorti n'allait pas l'aider à y répondre honnêtement, mais elle l'espérait tout de même. Le lançant vers son jean, elle prenait la direction du spa après avoir récupéré sa coupe.

« Par contre... je crois bien t'avoir précisé qu'avant d'en venir aux questions, il allait falloir profiter du spa. »

Se tournant vers lui, elle souriait, attendant qu'il la suive et se dévêtisse partiellement à son tour. Arrivant près du spa, elle s'y glissait puis, se ramenait contre le côté, posant ses mains sur le bord et ne le quittant pas des yeux dans l'attente de pouvoir assister à ce séduisant spectacle à son tour.

« Maintenant tu peux me poser la question que tu souhaites. »


CODAGE PAR AMATIS

_________________
He calls me the devil
I make him wanna sin
Every time I knock, he can't help but let me in

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaus Falkenhausen

- prayers : 4924
- pseudo : Captain Tacos
- multifaces : Clive , Matthew
- id card : Jensen Ackles, Captain Tacos
- registration : 15/10/2017
- côté coeur : Si j’écoute mon coeur, jamais je ne ferai d’erreur. Qui recherche la lune ne voit pas l’océan d’étoiles que je peux contempler dans ses yeux.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: Ana, Nikki, Frankie, Kaytline

MessageSujet: Re: Arrivée en ville ft Klaus   Dim 20 Jan - 7:21

Arrivée en ville
Klaus & Anastasia

« Personne ne croise notre chemin par hasard et nous n’entrons pas dans la vie de quelqu’un sans raison. »
Si la maison lui plaît, tu es bien fier et t’espères qu’elle en profitera, tu la mets à l’aise. Entre toi et Ana, il n’y a pas de gêne à avoir, tu veux qu’elle se sente comme chez elle. Si tu n’as jamais invité de femmes habiter chez toi, Anastasia se trouve à être la première à poser ses valises dans ta demeure. T’aimes son expression lorsque vous entrez dans la salle où se trouve le spa. Cette maison, tu l’as fait construire parce qu’elle était un de tes rêves, parce que tu t’imagines sans aucun doute un jour avoir quelqu’un dans ta vie et des enfants probablement… Tu ne veux pas habiter dans un petit appartement alors que tu as l’argent pour et une maison est un investissement. Si Anastasia ne trouve pas d’appartement pour le moment, tu n’es pas sans cœur, cette maison est assez grande pour deux et tu ne la laisserais jamais dans un hôtel à payer une fortune et encore moins dans la rue.

L’ambiance se réchauffe à l’instant où tu poses ta coupe et que tu lui demandes si elle a quelqu’un dans sa vie. Si tu comptais la provoquer un peu, la belle blonde prend de l’avance sur toi en glissant des doigts délicats sur elle, tes yeux suivant son geste lorqu’elle déboutonne son jeans. Sa réponse te fait sourire d’avantage, mais le spectacle qu’elle t’offre te laisse sans mots. Poussant les limites, elle te dévoile ses longues jambes de gazelle dénudées et parfaites. Tes yeux s’attardant sur sa peau doré et sur le tissu de sa culotte noir qui épouse ses formes. Tu suis son jeans des yeux alors qu’elle le repousse d’un mouvement de pied. Tu déglutis lorsqu’elle enlève son débardeur, lentement... Tu ne rates aucun détail. Tu adores la lingerie sur une femme, celles qui mettent en valeur leur corps. Anastasia est particulière très sexy dans cette petite tenue qui ressemble à un maillot de bain, mais la dentelle qu’elle porte rend l’image beaucoup plus sensuelle à tes yeux, elle est une beauté rare… Tu la dévores du regard en t’obligeant à rester sur terre alors qu’elle te renvoie la question. Tu l’admires et la suis des yeux lorsqu’elle récupère sa coupe et entre dans le spa, envoûter par les courbes délicieuses de son corps, mais tu clignes doucement les yeux pour te concentrer sur ses paroles. Si Ana espérait te provoquer, elle en avait le pouvoir… Tu es séduit. « Et toi Klaus ? Tu as une femme dans ta vie ? » Tu dois être honnête au risque de la refroidir, ce que tu n’espères pas. Tu n’as pas envie qu’elle parte en courant, non plus. Toutefois, pourquoi tu lui cacherais ton divorce ? - Je suis marié, j’ai rencontré ma femme il y a quelques années, mais aujourd’hui nous sommes dans les procédures de divorce… sinon, ce sont des aventures sans promesses. T’espères réellement que Ana ne va pas fuir devant tes yeux à cause de cette réponse… malheureusement, toi et Frankie, vous n’êtes pas compatible et les histoires entre vous deux ne sont plus réparables. Vous aviez pourtant essayé, mais vous étiez plus malheureux qu’heureux. Tu as toujours eu de la difficulté à faire entrer une femme dans ta vie de façon sérieuse, tu voudrais être heureux et avoir une véritable relation un jour, mais tu as peur, peur de la perdre à cause de ta double vie de criminel… et pourtant, tu vaux beaucoup plus que ça, tu serais capable d’offrir ton cœur si tu t’en laissais l’occasion.  

« Par contre... je crois bien t’avoir précisé qu’avant d’en venir aux questions, il allait falloir profiter du spa. » La belle se retournant vers toi avec un sourire, tu ris légèrement. Elle a raison, c’était ce qui était prévu et c’est ainsi que tu décides de la suivre d’un pas tranquille. Alors qu’elle se glisse dans l’eau chaude du spa, toi tu prends le temps d’enlever tes souliers. Tu arques un sourcil, ne la quittant pas du regard lorsqu’elle vient se poser près du bord. Commençant par ton T-shirt que tu enlèves doucement en dévoilant tes muscles, tu la provoques à ton tour lorsque tu l’observes un peu plus sérieusement, tes doigts détachant le bouton de ton jeans. - Un mot qui décrit tes sentiments en ce moment même ? Voilà que tu la provoques un peu, tu veux savoir ce qu’elle va te répondre. Tu n’es pas aveugle, tu sais bien ce que tu fais naître en Ana… Joueur t’aimes t’exposer à elle pour lui faire naître ces petits frissons qui pourrait lui retenir son souffle, mais pour satisfaire son appétit et ses beaux yeux bleus, tu baisses ton jeans en te retrouvant en sous-vêtements d’homme couleur noire. Tu entres dans le spa, peut-être moins gracieux que cette jolie créature de rêve, mais espérant lui offrir un spectacle et nourrir ses pensées les plus folles. Tu t’installes tout près d’elle, enfin vous êtes posés pour un moment. Ton corps, ta peau chaude frôlant la sienne qui est tout près de toi, tu es si proche d’elle maintenant. Tes yeux contemplant la mer bleue de son regard, tu lui souris d’avantage. Tu es toujours attaché à elle, malgré les années qui ont passés, Ana reste Ana pour toi… Une femme que tu affectionnes beaucoup. Tu ne peux expliquer ce qu’elle provoque en toi, mais t’espères le découvrir… Une chose qui est certaine, c’est que tu n’as pas envie de la laisser te filer entre les mains encore une fois, pas ce soir, tu comptes bien profiter de vous et de vos retrouvailles. - On joue à un petit jeu ? Sa nous permettra de nous retrouver un peu… prononces-tu d’un air charmeur avec une pointe de mystère et d’amusement. Un petit jeu bien simple qui peut s’avérer intéressant en fin de compte. Tes yeux plongeant littéralement dans les siens, tu sais qu’elle va comprendre ce à quoi tu penses, parce que vous y avez joué quelques fois dans le passé.    

(c) DΛNDELION

@Anastasia Lieberman

_________________
Klaus Falkenhausen

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anastasia Lieberman

- prayers : 342
- pseudo : p&c
- multifaces : Rose & Lily
- id card : candice swanepoel (punisher)
- registration : 07/01/2019
- côté coeur : il n'a jamais jusqu'ici été capturé.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: Ouvert - Klaus, Connor, King

MessageSujet: Re: Arrivée en ville ft Klaus   Mer 23 Jan - 3:50

Arrivée en ville

Klaus Falkenhausen & Anastasia Lieberman


Le regard tourné dans sa direction, Ana est attentive à la réponse qu'aura Klaus à cette question qu'elle n'a pas pu s'empêcher de lui poser. Parce qu'elle a besoin de savoir où il en est dans sa vie. Silencieusement, elle espère ne pas avoir perdu son complice de toujours et que malgré les nombreuses années, il y ait toujours cette ouverture afin qu'elle puisse revenir dans sa vie et y reprendre la place qu'elle avait laissé. Elle n'a pas envie d'aucune barrière et c'est pourquoi son expression change dès qu'il lui mentionne avoir soufflé ses vœux. Une découverte qui n'est pas sans l'agacer, mais la suite de sa phrase suffit à lui faire retrouver le sourire. De toute façon, quand bien même ce n'était pas son intention, elle était bien décidée à ne pas se laisser oublier si facilement. Et puis s'il l'avait invité chez lui, s'il avait autant profité du spectacle pendant qu'elle se dévêtissait sans chercher à l'arrêté, cela lui aurait suffi pour ne pas lâcher le morceau.

« Si les procédures sont entamées, j'en déduis qu'il n'y a pas de risques qu'elle nous surprenne ici ? »

Simple question lui permettant de vérifier s'il disait uniquement ça pour ne pas mettre de frein à leurs retrouvailles ou si son histoire était véritablement terminée. Dans tous les cas, elle ne comptait pas partir. Se dirigeant vers le spa afin de pouvoir y continuer leur discussion telle qu'elle en avait l'intention depuis le départ. L'eau chaude contre son corps lui fait du bien, mais malgré l'envie de s'y installer confortablement, elle reste plutôt que le bord afin de pouvoir être aux premières loges lorsqu'il viendra la rejoindre. Si elle s'est dévêtue de cette façon dans le but principal d'attirer son attention, la sienne est tout aussi activée quand pour la première fois depuis de trop nombreuses années, son regard peut se poser sur le corps de Klaus. Une vision qui lui fait toujours le même effet. Sa question lui tirait d'ailleurs un petit sourire et sans le quitter du regard, elle n'hésitait pas à lui répondre avec la plus grande des sincérités.

« Tentation. »

Un sentiment qui ne fait que grimper lorsqu'il termine de se dévêtir et s'approche. Le regard d'Anastasia le suit alors qu'il entre dans l'eau. Son corps ne tente pas de se soustraire aux frôlements entre leurs peaux. Elle se retient toutefois de les faire plus insistant, toujours bien décidée à laisser cette attirance grimper encore un peu jusqu'à ce qu'ils ne puissent plus résister. Alors cette proposition de jeu arrive au parfait moment, une occasion qu'elle ne peut que saisir.

« Voilà qui est intéressant... Très même.»

Prenant sa coupe, Anastasia venait prendre une nouvelle gorgée, l'une des dernières avant qu'elle ne soit complètement vide. La posant derrière elle, elle reportait son attention vers Klaus, prête à lancer le début de ce petit jeu de vérité. Pour sa part, elle compte bien minimiser les conséquences, car elle ne sait que trop bien quelle direction les choses risquent de prendre.

« Qu'est-ce qui a le plus changé en toi, depuis toutes ses années ? »

Elle espère qu'il réponde honnêtement, mais surtout elle attend impatiemment de découvrir la réponse à cette question. Lorsqu'elle est ici, près de lui, elle ne peut s'empêcher d'avoir l'espoir qu'il n'est pas si différent de l'homme qu'elle a connu, qu'il a toujours cette petite étincelle qu'avait celui qui venait la chercher par la fenêtre de sa chambre. S'il refuse, sa conséquence sera de s'occuper que sa coupe ne soit jamais vide.


CODAGE PAR AMATIS

_________________
He calls me the devil
I make him wanna sin
Every time I knock, he can't help but let me in

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Arrivée en ville ft Klaus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée en ville ft Klaus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Arrivée à la ville-lumière
» « Une femme de rêve dans une ville de rêves. »
» Haiti : Cazal une ville , une histoire
» Les bandits dictent leur loi, au centre ville les autorités abdiquent
» Arrivée de Houille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERYTHING IS FINE :: CITY OF WAUWATOSA :: - westwatosa-
Sauter vers:  
Pré-liens libres
Voici quelques liens très recherchés par les membres actifs du forum. Ils sont super intéressants et vous ferez des heureux.



les petits nouveaux
Venez pour leur faire triomphe, les accueillir, les chouchouter ! Bienvenue chez vous.