AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Qu’est-ce qui est petit et marron ? (ivy&king)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Randy Fisher

- prayers : 160
- pseudo : monster
- multifaces : l'adorable benou.
- id card : luke mitchell (c) mckenzistuff & me
- registration : 17/11/2018
- côté coeur : l'éponge a trouvé son hérisson.

MessageSujet: Qu’est-ce qui est petit et marron ? (ivy&king)   Ven 30 Nov - 22:00

Qu’est-ce qui est petit et marron ?
- Un marron ! - Putain il est fort, ce con.
King ✧ Ivy ✧ Randy
Un coup, puis un autre. Déchargeant tes sentiments dans tes mains. Tu continues de taper. Encore et encore. T’en as besoin. C’est mieux ici que dans un dialogue ou bien en réel. Ça reste toujours face à quelqu’un.. alors là tu préfères taper dans ce sac de sable. Lui non plus n’a rien demandé, mais il est là pour ça. Tu es sûr de ne pas lui faire de mal.. ça fait un moment que tu tapes. Tu ne comptes plus le temps, mais tu es arrivé tôt ce matin. Tu aurais pu rester chez toi. Faire la grasse matinée, profiter de ton homme ou autre.. mais non tu es venu là. Tu es venu tôt ici pour t’affronter. Pour expulser ce que tu ressens en toi. Ce que tu n’arrives pas à exprimer à voix haute. Tu te laisses aller ici et ça te fait du bien. Elys ne t’a pas rejoint ce matin, lui avait mieux à faire. Et tu le comprends. Parce que dans le fond, c’est toi qui est en tort. Tu devrais lui dire. Lui dire que quelque chose ne va pas. Que tu préfères fuir votre bulle plutôt que d’y être. Ça ne vous ressembles pas.. ou au contraire. Toi lorsque tu déprimes tu intériorises tout. Tu te tais, mais surtout tu envoies tout le monde balader. Alors que là.. là tout va bien pour toi. Tu as fait ton deuil, bien sûr que ton frère te manque toujours, mais.. tu t’es habitué à son absence, même si.. même si dans le fond on ne peut pas s’habituer à l’absence de quelqu’un. Que tu as toujours envie de l’appeler pour lui dire les nouveautés et qu’au dernier moment.. tu te rends compte que non. Non il n’est pas là. Non il ne décrochera pas. Et non il te dira pas que tu es un idiot guère fini. Non, il n’est plus là. Tu t’y fais parce que tu n’as pas le choix. Si tu ne continues pas cette routine, eh bien tu n’as plus qu’à retourner sous la couette. c’est la routine qui t’a permis d’accepter sa mort. Qui t’a sorti de ton déni, ça et le départ de ta belle sœur. Le fait qu’elle ne soit plus là.. a su à ce que les masques tombent. À ce que tu éclates, à nouveau. c’était pas beau à voir, mais là.. là oui tu vas bien. Tu peux le dire. Tu as un boulot ou plutôt des boulots qui te plaisent. Tu es dans une ville que tu affectionnes. La ville de ton enfance, là ou tu as beaucoup de très bon souvenirs. Là où une partie de ta famille se trouve. Alors oui tu as de quoi être bien.. sauf qu’à côté. La partie qui a toujours été bien, la partie qui t’a permis de te relever. Eh bien ça va pas. Ton couple, ce n’est pas ça. t’en es conscient, tout comme t’es conscient que tu ne sais pas comment agir face à lui. Tu le laisses sombrer, incapable de lui venir en aide. Soufflant. Attrapant le sac entre tes gants. Tu poses ton front sur ce sac, transpirant.. ce n’est pas solution. Tu le sais. Il va falloir que vous parliez.. tu sais juste pas comment le prendre..

Tes iris finissent par remonter en direction de la pendule.. tu vas être en retard si tu continues. Ce midi la chieuse passe à l’appartement. Le frère est absent, il a apparemment un travail à l’hôpital. Ces médecins, toujours un truc à faire.. t’en sais quelque chose, t’en as côtoyé pas mal durant ton internat. Bon toi tu avais une autre spécialisation, tu étais un peu ovni de la bande, mais ça t’importait guère. Tu l’as excusé et t’as laissé la chieuse s’inviter. Oui parce qu’Ivy elle attend pas qu’on l’invite, elle s’invite. Et tu ne sais pas lui dire non. Ta seule condition ? Qu’elle ramène le dessert. Rassemblant tes affaires, tu accélères le pas. Parce que si tu continues, tu vas vraiment être en retard.. et là tu vas être bon pour te manger des réflexions. Elle te loupe pas la cousine et toi aussi. Qui aime bien, châtie bien.  Une chance la salle ne se trouve pas très loin de chez toi, enfin chez vous. Tu arrives à l’appart’ très rapidement. Pas besoin de gravir des escaliers, puisque vous vivez au premier. Histoire que les chiens aient de quoi s’occuper. Vous auriez pu prendre une maison, mais pour l’heure ça vous suffit. Toi tu as toujours été habitué au petit espace et tu te voyais pas encore franchir le cape de la maison.. déjà que prendre un logement avec quelqu’un c’est un grand pas pour toi.. alors chaque chose en son temps. Les chiens ne sont pas là, un mot. Il savait.. tu souffles et expulses. Ce n’est pas le moment que tu songes.

Tout est prêt ou presque, tu regardes le frigo.. bon ce n’est pas avec un sachet de gruyère et un pot de ketchup que tu vas la régaler… sachant que c’est un monstre sur pattes. Seconde option : commander. Pizza ou japonais ? t’en sais rien. Au pire y a toujours un paquet de pâtes et de la sauce tomate.. ça devrait faire l’affaire. Regardant ton téléphone, tu lui envoies un message.. histoire de lui rappeler que ta cousine vient. Que vous aviez prévu ce repas. Est-ce qu’il viendra ? Mystère et boule de gomme. En attendant ça sonne et toi tu t’actives. Le chat qui s’étire sur le canapé, compagnon qui te reste.. lui au moins n’est pas difficile. Ça s’active à nouveau sur la sonnette, à croire qu’elle a bouffé un truc énergique ou autre. Et là : surprise. « salut .. » tu t’arrêtes dans ton élan, parce que oui tu t’attendais pas ça. Un petit gars accompagne Ivy, sûrement son copain, mais elle t’aurait prévenu ? Tu fronces les sourcils, parce que ce visage te parle, mais tu n’arrives pas à remettre exactement où tu l’as vu .. « faites comme chez vous. » que tu leur dis. Le petit gars hésite à entrer, ce qui te fais rire. « j’vais pas te manger.. KINGSLEY » que tu cries. Parce que pour le coup tu es fier de toi. Tu savais bien que tu le connaissais.. tu entends ta chieuse en fond qui rigole. Ça t’aurais étonné. « bah t’as grandi ! » que tu lui sors. Tu savais bien que tu connaissais ce visage. Par contre tu n’étais pas au courant qu’il devait venir.. mais bon plus on est d’fous, plus on rit. Ce n’est pas ça le dicton. Hourra le petit brun est rentré.

_________________
~ Cause it's you and me and all of the people with nothing to do. Nothing to prove. And it's you and me and all of the people. And I don't know why, I can't keep my eyes off of you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kingsley Delarosa

- prayers : 509
- pseudo : lau / mercure.
- multifaces : eloy, old fart en chef.
- id card : t holland / tearsflight.
- registration : 01/10/2018
- côté coeur : good luck.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: ivy, alejandro, nahla, randy + ivy, lone, tc, tc.

MessageSujet: Re: Qu’est-ce qui est petit et marron ? (ivy&king)   Lun 10 Déc - 8:09


color me blue

Il avait écrit un grand total de trois mots depuis le matin. Trop préoccupé par cette ligne verticale, qui se moquait de lui en clignotant. Trop anxieux à l’idée ne pas trouver les bons mots pour décrire correctement les émotions de son personnage. Kingsley ne prétendait pas écrire quoi que ce soit de révolutionnaire, ni que ses cochonneries puissent être considérées comme de la littérature, mais il avait un public à satisfaire, et il était assez particulier sur son choix d’adjectifs. Il devait trouver les bons mots pour donner des papillons aux dames lisant ses nouvelles pour se rappeler leur folle jeunesse, sans aliéner ses plus jeunes lecteurs, en utilisant des qualificatifs qu’ils n’avaient jamais entendu. Une tâche encore plus difficile qu’à l’habitude, comme il avait décidé de placer ses personnages dans un passé qu’il n’avait pas vécu - Les années 70s - se disant que l’amour libre rendrait son travail plus facile.

Ouais, mais non.

Surtout qu’il ne pouvait pas poser de questions à ses parents.

Oh ciel.

Alors, pour éviter d’écrire, de travailler, ou même d’y penser, il faisait sa danse de la page blanche, au plus grand plaisir de ses spectateurs, soit sa meilleure amie et ses colocataires..

Il avait commencé par défaire quelques unes des boîtes d’Ivy, plaçant les items qu’elles contenaient sans même demander où, y allant avec sa logique, mémoire de l’ancienne chambre,  et les grognements désapprobateurs de madame, quand une chose était mal placée. Puis, il avait fait la vaisselle des nouveaux colocs de la jeune femme, ne supportant pas de savoir que du ménage était à faire quand il était devant son ordinateur à ne pas écrire. En suite, il s’était préparé un thé qu’il n’allait pas boire immédiatement. Il devait attendre qu’il tiédisse suffisamment. Il devait étirer le temps au maximum pour éviter de faire le job pour lequel il était grassement payé.  Il entama le dit thé  en regardant un épisode de forensic files, et le termina devant le titanic. Suivant la chorégraphie, il aurait dû commencer à écrire à ce moment là, mais il ne pouvait interrompre un film; Il ne pouvait écrire sachant Jack emprisonné dans un paquebot en direction du fond de l’océan.

Une fois le film fini, il n’avait plus d’excuses.

merde.

Kingsley cliqua son document word, mais le ferma par le plus tragique des accidents, retombant sur la page d'accueil de Netflix.

« Je regardais The Kissing Booth hier. C’est clairement calqué sur 50 shades. EL must be pissed. » Il lança dans les airs, cherchant à démarrer une conversation, ou trouver une distraction. Pas de chance, comme Ivy s’affairait déjà à autre chose, se préparant clairement à partir quelque part, ne répondit pas à son commentaire.. « On va où? » King avait soudainement presque tous  les airs d’un chien ayant entendu le mot “ parc” “marche” ou “friandise”; Il ne manquait que la queue battante (héhé). Il avait trouvé une raison d’éviter le boulot. Enfin. Il se leva d’un bon, pour mettre ses chaussures, ne demandant même pas s’il pouvait l’accompagner, ni où ils allaient. Pas besoin de savoir - tant que c’était pas chez son éditeur, ou devant une page blanche.


***


C’est devant la porte d’un appartement qu’il ne connaissait pas que Kingsley Delarosa réalisa qu’il aurait peut-être dû demander à quoi il s’invitait, avant de s’incruster. Ivy avait-elle un rendez-vous amoureux? Fallait dire qu’elle était particulièrement jolie, drôlement radieuse en cette journée. Allaient-ils, une fois de plus, passer pour un couple ouvert, ou polygame? Une autre conversation palpitante en vue - King révisa mentalement son discours habituel, pendant que la grande mini appuyait sur la sonnette.

Personne ne répondit.

Ivy, connue pour sa patience légendaire, s’attaqua à la pauvre cloche une fois de plus.

Quelqu’un de très surpris ouvrit la porte. Surprise. King était très surpris. Surpris à en perdre ses mots - comme ils les avait déjà perdu des années avant, comme il les avait perdu toute la journée.

Eh merde.

Il pouvait sentir qu’il souriait comme un con; C’est tout ce qu’il arrivait à faire. Ça, puis un geste de la main pour saluer l’habitant de l’appartement, qui les invitait à passer à l’intérieur. Kingsley souriait, toujours, ne bougeant pas d’un poil.  Le gars n’avait, physiquement, pas changé. Au grand damn de Kiguilounet.

« j’vais pas te manger.. KINGSLEY » Le monsieur dit finalement, se rappelant de lui.

merde, merde.

« Tu peux me manger, c’est pas un problème..» Il dit entre ses dents, toujours aussi serrées, à mi-voix. Il n’ajouta pas le nom du mec, parce que, hihi, il ne s’en souvenait plus vraiment? Il n’avait jamais vraiment porté attention. Il n’avait jamais demandé. En vérité, il avait toujours référé à … cette personne en utilisant un surnom assez gênant, qu’il préférait de loin oublier, pour ne pas s’échapper, et le dire, et rendre la rencontre encore plus malaisante.

Il fit un pas en avant, entrant dans l’appartement, pendant que Thor commentait sur sa taille, le gentil.

Thor. Thor. THOR.

L’homme avait les cheveux blonds, ça avait été assez, à une époque, pour se mériter le surnom secret. c’était toujours plus facile que d’apprendre les véritables noms de tous les cousins d’Ivy, c’était plus drôle et ça pouvait inspirer des centaines de fantasmes - eh. « J’aurais dû manger toutes mes croûtes, j’sais, mais j’suis rebelle comme ça. » Il répondit finalement, super tard, à cette petite insulte sur sa petitesse, en essayant d’avoir l’air cool. Pas besoin de préciser que c’était raté, hein.



Spoiler:
 

_________________


- little monsters -


Dernière édition par Kingsley Delarosa le Ven 28 Déc - 5:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Ivy Parker

- prayers : 1855
- pseudo : spf
- multifaces : Elys + Lenny + Noah + Alma
- id card : Zendaya Coleman (me) sign by endlesslove
- registration : 12/05/2018
- côté coeur : La crème glacée, le seul et unique amour de sa vie. Enfin le seul...

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: (open) King + TC Bal + King&Randy + you ?

MessageSujet: Re: Qu’est-ce qui est petit et marron ? (ivy&king)   Lun 17 Déc - 1:06

Qu’est-ce qui est petit et marron ?King & Ivy & Randy
La famille, c’est important. Ivy l’avait toujours pensé. Alors avoir un de ses cousins s’installer en ville, pour elle, c’était cool… même si les évènements qui l’en avaient mené à ce déménagement, eux, étaient tragiques. La mort d’Alaric les avait tous secoués. Une crise cardiaque, à cet âge… Personne n’aurait pu s’y attendre. Ivy était seule à Miami lorsqu’elle avait appris la mort de son cousin. A peine arrivée à Miami pour débuter sa dernière année, elle avait du faire demi-tour. Hors de question de ne pas être auprès des siens pour l’enterrement, même si ça voulait dire traverser encore une fois le pays. Alors oui, pour Ivy la famille c’était précieux. Il fallait profiter de temps qu’on pouvait passer avec eux, avant qu’il ne soit trop tard et c’était quand même bien plus simple quand on vivait dans la même ville.

Ce qu’ils allaient faire ? Bonne question. Quoi qu’ils fassent, ils le feraient avec King visiblement. Une dernière caresse aux deux chatons qui avaient investi la coloc’, le sien et celui de Løne, Ivy ne lui avait pas dit où elle allait, mais il l’avait suivie à l’aveugle et bien trop curieuse de voir sa réaction quand il se retrouverait nez à nez avec Randy – ou Thor – elle comptait bien préserver le mystère jusqu’à l’ouverture de la porte. La conversation sur le chemin n’avait donc absolument pas abordé leur destination. King, il n’était pas compliqué, il n’avait même pas posé de questions. Où tu iras j’irais ! Pas plus compliqué que ça. Elle aurait peut être dû prévenir Randy qu’elle ne débarquerait pas seule mais… Nah. Il le verrait très bien tout seul. Il prenait pas beaucoup de place King, de toute façon. Et visiblement, quoi qu’elle fasse de sa journée, c’était plus intéressant que la page blanche qu’il semblait bien incapable de remplir.

L’interphone passé, ils avaient traversé le rez-de-chaussée jusqu’à la porte de l’appartement de Randy. Quelques coups sur la porte, quelques secondes qui s’écoulent et la porte s’ouvrait finalement sur son grand blonde de cousin. Le moins qu’on puisse dire c’est que l’air de famille n’était pas trop là… Mais Ivy, ça lui changeait pas grand-chose. Sa famille, elle était multicolore. Un père noir, une mère blanche, adoptée de manière non officielle par des latinos... Ca n’avait aucune espère d’importance. Après tout, c’était pas de sa faute à ce pauvre Randy, s’il était né blond. Ca semblait pas déplaire à King, qui avait littéralement buggé. Fais gaffe, tu vas marcher sur ta langue, le taquina-t-elle à voix basse, avant de rentrer dans l’appartement sans même attendre que son cousin de l’y invite, lui faisant un bisou sur la joue au passage, quand même, en guise de bonjour. Tu casa es mi casa. C’était des grands garçons, King débuggerait tout seul et Randy percuterait sur l’identité de son visiteur surprise bien assez vite. Ivy, elle préférait saluer le chat, et écouter de loin, déjà en train de gagatiser devant la boule de poils. Oh, pas tant que ça ! balança-t-elle depuis le salon, lorsque Randy remarqua que King avait grandit. Depuis le temps, encore heureux mais à ce jeu là, Ivy l’avait devancé. Il avait de la chance, elle n’avait pas sorti les talons, ça paraissait un peu moins. Vous comptez coucher sur le palier ? Pas que ce soit un souci, j’suis bien avec cette boule de poils moi hein, prenez votre temps ! lança-t-elle, gratouillant le chat. T’as revendu les chiens et le chéri ? elle s’était attendue à voir Ralph mais à moins qu’il soit transparent… Personne à l’horizon.

© 2981 12289 0 @Kingsley Delarosa @Randy Fisher

_________________
    NEW ROMANTICS ♒︎ We are too busy dancing, To get knocked off our feet. Baby, we're the new romantics, the best people in life are free
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Randy Fisher

- prayers : 160
- pseudo : monster
- multifaces : l'adorable benou.
- id card : luke mitchell (c) mckenzistuff & me
- registration : 17/11/2018
- côté coeur : l'éponge a trouvé son hérisson.

MessageSujet: Re: Qu’est-ce qui est petit et marron ? (ivy&king)   Dim 23 Déc - 23:38

Qu’est-ce qui est petit et marron ?
- Un marron ! - Putain il est fort, ce con.
King ✧ Ivy ✧ Randy
Un repas avec ta cousine c’est exactement ce qu’il te faut.. Ivy c’est toujours une tornade de bonne humeur. Un rayon de soleil dans cette brume qu’est ta vie en ce moment.. enfin brume est bien grand mot quand on y songe.. juste que ce n’est pas la joie et en particulier chez toi. Toi qui pensais que ce nouveau départ vous feriez du bien.. tu commences à en douter. Il savait. Il savait qu’aujourd’hui Ivy venait manger avec vous.. et pourtant personne. Ça te dépasse, mais tu préfères ne pas y songer. Toute façon tu n’as plus le temps, la sonnette te ramène à la réalité. L’heure des festivités vient de commencer.. tu ne sais pas encore ce que vous allez manger, mais tu fais confiance à l’expert qu’est ta cousine pour trouver une idée. Tu peux bien jouer les cuisiniers, tout comme tu peux jouer les paresseux. L’un dans l’autre, tout le monde va manger, y compris.. Kingsley. Surprise au rendez-vous. Tu ne t’attendais pas à sa visite et on peut dire qu’Ivy c’est bien gardé de vous prévenir.. Parce qu’en voyant la tête de King, tu doutes qu’il soit au courant que vous veniez ici ce midi.. toi il te faut un petit temps avant que les pièces du puzzle se remette en place. « pardon ? » que tu sors lorsque tu vois sa bouche s’ouvrir. Il parle dans ses moustaches le petit, qui n’est plus si petit .. ta chieuse fait comme chez elle. Tu la salues et la laisses rentrer dans tes nouveaux quartier. En la voyant ici, tu savais que c’était une bonne idée de venir ici. Te rapprocher de ta famille, c’est un bon point.. pour toi, mais pour lui ? Oui tout te ramène à lui.. en même temps il occupe tes pensées, encore heureux, c’est ton compagnon. T’es juste déçu qu’il ne soit pas là. Chassant cette pensée de ta tête, pour profiter de cet instant. Parce que c’est le but du repas, qui peut mener à une autre activité.. bah oui tu es en présence de ta cousine et ses idées toujours loufoque. Aussi bien vous allez vous retrouver au bowling dans deux heures ou autre activité du genre.. plus rien ne t’étonne. La preuve tu es surpris de voir King, mais maintenant que les pièces se mettent en place.. l’un ne va pas sans l’autre. Ils sont inséparables. Parfait pour un petit couple. En plus ils sont mignons, tu dois bien le reconnaître.

Tu regardes King, puis Ivy. L’un est à l’intérieur, l’autre à l’extérieur. Le temps défile, mais le petit ne semble pas vouloir bouger.. à croire que tu le perturbes. Si tu savais.. mais non tu ne sais pas. Tu finis par fermer la porte, juste après que King soit rentrer. Il reste dans ton entrée et toi tu vas vers ta cousine. « même pas, il est parti les promener .. » te raclant la gorge et t’activant. T’as pas envie de parler du sujet Ralph et du fait qu’il ne soit pas là .. pas que ça déplaise, juste que tu ne sais pas pourquoi il est pas là.. « il aura peut-être du retard, mais rien ne nous empêche de commencer sans lui. Vous voulez manger quoi ? » que tu demandes histoire de changer de sujet. Parce que dans le fond, tu ne sais pas s’il va revenir .. s’il va être là pour le repas. « alors King qu’est-ce que tu deviens ? » tu viens poser ta main sur son épaule. Le remettant un peu à sa place. Gringalet qu’il est, mais il tient le coup. « je vois que vous êtes toujours inséparable.. c’est touchant, c’est pour quand le mariage ? » petit coup dans l’épaule. Tu pars en direction de la cuisine, histoire de prendre des verres et un liquide.. tu ne sais pas encore ce qu’ils vont boire.. et à dire vrai, tu n’as pas grand-chose à leur proposer. Du sirop, de l’eau.. oui ça va le faire. Du moins pour le moment, s’ils ne sont pas contents, eh bien, ils pouvaient toujours ramener leur propre jus. Certes tu es celui qui reçoit.. mais tu es surtout celui qui a oublié de faire des courses.. « bon.. par contre avant de me demander des plats en tout genre.. j’dois avouer un truc. J’ai oublié de faire des courses du coup ça sera pasta ou pasta ou alors on s’fait livrer ? Qu’est-ce qui vous arrange ? » tu les regardes tour à tour. King, qui n’a toujours pas bougé.. à croire qu’il a envie de devenir ta nouvelle plante verte .. allez savoir.


_________________
~ Cause it's you and me and all of the people with nothing to do. Nothing to prove. And it's you and me and all of the people. And I don't know why, I can't keep my eyes off of you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kingsley Delarosa

- prayers : 509
- pseudo : lau / mercure.
- multifaces : eloy, old fart en chef.
- id card : t holland / tearsflight.
- registration : 01/10/2018
- côté coeur : good luck.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: ivy, alejandro, nahla, randy + ivy, lone, tc, tc.

MessageSujet: Re: Qu’est-ce qui est petit et marron ? (ivy&king)   Ven 28 Déc - 5:40


color me blue

Un très léger coup de coude dans les côtes : le signal international pour faire savoir à sa meilleur amie que non, c’est pas marrant d’être frappé par une canicule soudaine, et d’en perdre tous ses moyens devant un membre de la famille. C'était une demande à l’aide, aussi, reconnue par les ambulanciers de toutes les nations, mais qui resterait certainement veine. Ivy aimait clairement beaucoup trop voir King souffrir de la sorte. Elle aurait bien pu le prévenir, lui dire où ils allaient.  Mais non. Les occasions avaient été nombreuses, elle avait dû le vouloir pour toutes les manquer, faire attention pour ne rien révéler.

cette….

Cette petite chipie.

Elle méritait bien pire que d’être frôlée par une articulation prudente; Elle méritait la mort, ou pire, la moue, les yeux noirs et le traitement de silence. Ça lui apprendra, King se dit, en la regardant entrer dans l’appart en plissant bien les yeux, question de lui brûler un trou dans le dos avec ses yeux laser - Elle avait de la chance, la Parker, que l’imagination de King ne soit pas réalité. Autrement, elle comprendrait certainement la souffrance qu’il vivait dans l’instant présent (accessoirement, ils seraient également tous les deux stars de cinéma, mariés et divorcés deux ou trois fois).

Anyways.

Avec ces distractions imagées, Kinglsey en avait presque oublié sa gêne et avait presque fait un pas vers l’appartement - il s’en était fallu de peu. Il se réveilla cependant assez vite, pour étouffer un fou rire, quand Randy lui demanda ce que le petit devenait et pour quand était prévu le mariage. La première partie de la question étant la préférée d’une certaine dame, Kinglsey préféra rester muet, laissant tout le plaisir à Ivy. Il choisit plutôt de répondre à la seconde portion, celle avec la quelle il était à l'aise, avec laquelle il avait le plus l'habitude. “ Je… Ouais… euh…” Il essayait, du moins, sans vraiment être capable de le faire.

Il posa le regard sur Ivy, en attendant qu’elle lui souffle les réponses, mais…

C’était embêtant en vérité.

Dans le passé, la question avait toujours été facile à faire rebondir; C’était comme une liste de cons déjà toute prête, une réponse à une blague facile. Le hic, c’est qu’avec le temps, la liste ne faisait que  s’amincir, les petits commentaires moins marrants. Kingsley avait bien beau se répéter les points préparés uns à uns, ils pouvaient tous se contredire en quelques mots;

On a cinq ans.

ils n’avaient plus cinq ans, et étaient tous deux à cet âge où les murs facebook sont pleins de photos de mariages et de bébés nouvellement nés.  Ça rendait le point invalide.

On est avec quelqu’un d’autre.

Sauf que ça n’avait pas duré, et qu’ils étaient tous les deux seuls, maintenant. Ils étaient tous les deux seuls depuis un moment, en vérité. Pourquoi?

On a le coeur brisé.

Mais leurs dernières relations stables étaient enterrées depuis bien longtemps, la peine, ils étaient passé à travers. Certes, King était toujours amer, mais c’était un problème de personnalité plus qu’autre chose.

On se prépare à la vie d’adulte, on vit loin.

Encore une fois, passé, et survécu. Un moins qui devenait un plus? Ça vaut vraiment la peine de continuer de se creuser la tête pour des arguments, s'ils sont si facile à détruire?

On est jeune, on se découvre.


En toute honnêteté,  Kingsley avait fait 4 ans de découvertes… et il n’avait pas découvert grand chose qu’un accès à l’internet n’aurait pas pu lui montrer. Il pouvait vivre sans. Il pouvait vivre avec quelqu'un. Découvrir quelqu'un.

Mais c’est pas comme ça.

sauf que ce ne l’est pas?


King réalisait peu à peu qu’il pensait peut-être un peu trop longtemps, que le silence devenait un peut-être un peu révélateur. Il jeta le blâme sur Randy, qui le regardait. Il lui mettait la pression. Il voulait connaitre ses intentions, protéger sa cousine. Normal. Normal. Normal. Kingsley avait simplement l'habitude qu'on ait confiance en lui, qu'on connaisse sa réputation; Normal. Tout à fait Normal.

Il pencha un peu la tête, en regardant toujours Ivy, puis le chien, mais surtout Ivy. Il arrivait à court de nons. Elle devait le raisonner du regard.

Help.

Il ne pouvait plus dire “berk les filles”, parce que son avis avait changé il y a bien longtemps sur la question.

Il ne pouvait pas faire l’aveugle non plus. Leur chimie était à en crever les yeux. Ce n’était pas pour rien que tout le monde assumait, depuis toujours, qu’ils allaient avoir un joli mariage et mourir dans les bras l’un de l’autre, notebook style. Et même si il arrivait à fermer les yeux,  il devrait aussi être sourd pour ne pas entendre tout le monde essayant de les pousser l’un vers l’autre. À croire qu’à force de résister, il commençait à fatiguer, à s’avouer des choses qu’il ne voulait pas vraiment s’avouer.

Ses nons, sous pression, devenaient des ouis?

Il savait qu’il n’aurait jamais un lien aussi profond avec un autre être, c’était juste impossible. Il savait que personne ne pourrait le connaître, et qu’il ne pourrait jamais connaître quelqu’un comme Ivy Parker. Il ne pourrait jamais aimer quelqu’un d’autre de la même façon, de leur manière juste à eux, que les gens n’arrivaient pas à comprendre.

Il fixait le chien maintenant, s’imaginant lui parler, et qu’il aurait toutes les réponses.

Dans les films, dans ses livres, c’était toujours plus simple, facile à déchiffrer en quelques lignes écrites noir sur blanc. Les sentiments se développaient rapidement,  ils étaient forts et passionnés. Ils n’étaient pas étirés, retenus pendant plus de vingt ans.

Peut-être que ce que tout le monde voyait, c’était simplement des amis, quelque chose de très chaste. Des âmes soeurs. Pas des amoureux. Quelque chose de rare, certes, mais de possible, malgré tout.

Il ne pouvait même pas en discuter avec sa meilleure amie. C'était ce qui rendait tout cela si compliqué, si douloureux.

fuck.

J’sais pas. J’ai pas fait ma demande encore et tu me mets un peu la pression là.” Un peu dérouté, King fit finalement son entrée dans l’appartement, pour aller s’asseoir près du chien et, comme de raison, de la fille qui le caressait.

Randy, lui, avait fait son chemin vers la cuisine, demandant à tous des suggestions de repas.

Je vote Thai.” Kinglsey répondait maintenant à la vitesse de l’éclair, profitant de la distraction de l’hôte pour échanger quelques murmures avec sa meilleure amie. “ J’ai failli te demander si quisieras casarte conmigo - Thor il fait peur.” Il pouffa un peu, sentant peu à peu le stress descendre. La surprise, puis la question, avec Ivy à l’autre bout de la pièce, ça l’avait laissé un peu sans défense. très, énormément, beaucoup, tout plein, mal à l'aise. “t’aurais dit oui, avoues.

Il demandait pour rire,

but really though.



Spoiler:
 

_________________


- little monsters -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Ivy Parker

- prayers : 1855
- pseudo : spf
- multifaces : Elys + Lenny + Noah + Alma
- id card : Zendaya Coleman (me) sign by endlesslove
- registration : 12/05/2018
- côté coeur : La crème glacée, le seul et unique amour de sa vie. Enfin le seul...

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: (open) King + TC Bal + King&Randy + you ?

MessageSujet: Re: Qu’est-ce qui est petit et marron ? (ivy&king)   Mar 8 Jan - 23:12

Qu’est-ce qui est petit et marron ?King & Ivy & Randy
Ivy était une bourrique. Elle le savait, et elle l’assumait pleinement. Faire ce coup à King, c’était petit. Pas bien. Vilaine Ivy. C’est en tout cas ce qu’il devait se dire, la maudissant en silence pour cette mauvaise blague tandis qu’il se décomposait petit à petit sur le paillasson. Peut être qu’elle aurait dû le prévenir. Elle aurait pu. Mais ça lui apprendrait à la suivre sans savoir où elle allait. A sauter sur la première excuse pour ne pas se mettre à bosser sur son prochain roman. Ivy, dans le fond, elle ne faisait qu’être au service du karma. La prochaine fois, il penserait peut être à lui poser la question, juste pour être sûr de ne pas se faire embarquer dans un plan foireux. Enfin… C’était pas vraiment un plan foireux. C’était Randy. Juste Randy, pour Ivy. Son cousin, chez qui elle faisait comme chez elle, comme chez chacun des membres de sa famille d’ailleurs. Pour King toutefois, Randy c’était Thor. Mighty Thor, Sexy Thor. Un vieux crush qui, à en voir sa trogne, lui faisait toujours autant d’effet. Mission accomplie. Oui, elle était fière de sa bêtise, la chieuse, assise sur le canapé à gratouiller le chat. King devait la détester mais comme toujours ce n’était que momentané. D’ailleurs, il était rentré dans l’appartement. Aussi actif qu’un yucca, ou une vieille tapisserie. Il essayait bien de parler mais pendant un moment, ça ne fut pas très concluant. Heureusement que Randy était là pour combler les trous.

D’ailleurs, il posa une question à laquelle Ivy adorait répondre. Que faisait King dans la vie ? On dit toujours que les meilleurs mensonges sont ceux qui sont proches de la vérité. Alors Ivy, elle ne cherchait pas plus loin. Il fait du porno, répliqua-t-elle du tac au tac, le plus sérieusement du monde, avant de se fendre d’un sourire plus que fier. En réalité, il en écrivait. Sous un pseudonyme, c’était donc un secret. Ivy ne voyait pas de meilleur moyen de protéger l’anonymat de King qu’en le criant sur tous les toits. A le voir aussi à côté de ses pompes dans le salon de Randy, c’était assez difficile de l’imaginer dans ce domaine. Les bêtises habituelles d’Ivy, qui ne manquait jamais l’occasion de caser une blague pourrie dans la conversation. Mission accomplie.  La question du mariage… C’était moins amusant. Elle leva même les yeux au ciel et laissa King la gérer. Bonne ou mauvaise idée… le temps le lui dirait. Les allusions sur leur relation elle n’en avait que trop entendu pour trouver ça drôle. A croire que les gens étaient incapables de se mêler de leurs derrières, qu’un garçon et une fille ne pouvaient décemment pas être amis sans arrière pensée et que le but ultime dans la vie, c’était de se marier pour faire une tripotée de mioches. Ivy, elle ne pensait pas à tout ça. Pas le temps. La bouffe, c’était plus intéressant, et encore une fois King se chargea de répondre.

Elle aurait pu protester, proposer autre chose juste pour être chiante, ou contraindre Randy à aller faire des courses. Elle aurait pu. Mais elle caressait le chat, du coup c’était actuellement impossible. Too cute. Too fluffy. Et au moins, il ne disait pas de bêtises lui. Tant qu’il y a des plats végétariens et de la glace pour le dessert, ça m’est égal, répliqua-t-elle simplement avec un haussement d’épaules. Si t’as pas de glace, je m’en vais. J’te laisse avec l’acteur porno. Ivy, elle ne plaisantait pas avec la crème glacée. Tout le monde le savait. Il lui fallait sa dose quotidienne, sinon sa température montait, ses neurones se mettaient dans le désordre et là… Là, c’était le drame. Lorsque King lui parla sur le ton de la confidence, pendant que Randy allait leur chercher… la gamelle des chiens, pour boire, surement – eh oui, pas de courses – King s’adressa à elle à voix basse. Ivy répondit d’abord d’un sourcil arqué, continuant de gratouille monsieur le chat, qui prenait son pied comme c’était pas permis soit dit en passant. J’me marierais pas avant mes trente ans. Voire trente-cinq. décréta-t-elle. J’ai des choses à faire moi, j’ai pas le temps pour ça. Sérieuse ou pas ? Le temps le lui dirait. Ivy, elle ne faisait des plans qu’en ce qui concernait sa carrière. Le reste… Elle se laissait vivre. Peut être qu’un jour, elle serait une vieille mégère professeur de danse, qui donne des coups de canne à ceux qui oublient de tendre leurs pointes de pieds et que le soir, elle rentrerait voir ses douze chat, cinq chiens et trois lapins nains. Qui sait ? Pas elle. Elle, elle n’en savait strictement rien.

© 2981 12289 0 @Kingsley Delarosa @Randy Fisher

_________________
    NEW ROMANTICS ♒︎ We are too busy dancing, To get knocked off our feet. Baby, we're the new romantics, the best people in life are free
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Randy Fisher

- prayers : 160
- pseudo : monster
- multifaces : l'adorable benou.
- id card : luke mitchell (c) mckenzistuff & me
- registration : 17/11/2018
- côté coeur : l'éponge a trouvé son hérisson.

MessageSujet: Re: Qu’est-ce qui est petit et marron ? (ivy&king)   Jeu 24 Jan - 18:05

Qu’est-ce qui est petit et marron ?
- Un marron ! - Putain il est fort, ce con.
King ✧ Ivy ✧ Randy
Ton regard passe entre ta cousine et le petit machin chose qui lui sert de meilleur ami, bon il est plus souvent appeler par le nom de King. Sauf que tu aimes bien le petit truc machin chose tout adorable.. qui ne cesse de buguer, mais tu lui en veux pas. Il est mignon. Oui tu reconnais qu'il est mignon, surtout quand il bug, pour une raison qui t'échappe… la jeunesse ? Sûrement. Tu les laisses vaquer à leur occupation et essaies de te creuser les méninges pour trouver un repas.. ce qui n'est pas gagné car tu n'as presque plus rien dans les placards.. tu pourrais commander, mais tu n'as pas vraiment d'idées. Alors lorsqu'on ne sait pas, eh bien on prend le paquet de pâtes et on improvise. C'est exactement ce que tu vas faire et tu la laisseras commander sa glace, parce que.. eh bien parce que tu n'as pas de glace chez toi. Et oui c'est vrai, t'es pas un consommateur de ce genre de chose. Surtout pas comme la miniature ici présente. Non toi tu préfères plus les bières et les trucs du fast food.. madame veut un truc sans viande, eh bien tu vas lui en donner. Pas sûr que ça soit la meilleure solution. Des pâtes à quoi ? Farfouillant dans tes placards à la recherche d'une sauce.. d'un truc qui pourrait pimenter ce plat.. tu prépares le tout et reviens vers eux.. un truc te fait tiquer. «  alors j'espère que tu vas pas me laisser avec lui.. m'en veux pas, on carbure pas trop à ça et en c'moment je m'enchaîne plus les heures que les courses.. » bon tu les enchaînes aussi, mais ça c'est autre chose. Puis bon tu sais d'avance que si un pot de glace traîne à l'appart', Ralph se fera une joie de le manger.. et tu préfères qu'il occupe ses journées autrement.. « et d'puis quand tu es l'acteur porno ? » que tu demandes en regardant King, sourcil relevé.. oui le message n'est pas rentré dans l'oreille d'un sourd. Surpris par les propos de ta cousine et vu le gabarit de King, tu en doutes, mais.. ne t'a-t-on pas appris à ne pas juger un livre à sa couverture. Si. Du coup tout est possible.. surtout en présence de ces deux-là.. «  mais j'te rassure, tu pourras en commander un gros pot et je me rattraperais la prochaine fois, » que tu dis à la miniature. Tu la connais, elle serait capable de partir.. à peine arriver. Du Ivy quoi.

Tu les laisses un instant, histoire de préparer la table et finir le plat pour ce midi. «  du coup l'un fait le porno et l'autre ? Tu filmes ? » que tu lors sors de la cuisine. Ayant pris soin d'éviter de reposer la question du mariage.. vu la tête qu'il tire et les propos qui en sont sortis.. s'ils ne sont pas prêts. Ça te regarde pas.. puis bon tu peux comprendre. Le mariage ce n'est clairement pas ton délire… tu sais que Ralph rêve d'une famille, d'enfants et qu'il n'a rien contre le mariage. Vous êtes en opposition total sur ça.. parce que toi les enfants.. tu les aimes de loin et encore. Y a que Mister Cutie face qui a réussi à conquérir ton cœur, mais lui il a une excuse : c'est ton neveu. Le brailleur de ton frère, tu ne peux pas le détester. Absolument pas. En revanche les autres, y a pas de soucis, tu prends même un malin plaisir à leur faire peur. Tel le Grinch, tu n'as parfois de scrupule. Bon t'es pas encore rendu à gueuler devant une école primaire que le père noël n'existait pas, mais.. l'idée te tente bien. À voir pour l'avenir.. tout est prêt, tu as même trouvé une sauce, tu peux enfin revenir vers eux. Attrapant un papier, vieux dépliant pour un marchand de glace à côté. Tu ne sais plus pourquoi tu l'as gardé. Sûrement pour un moment comme celui-ci. « tiens tu choisiras, fais toi plaisir. » que tu lui dis en tendant le papier en question.. toi la glace.. tu l'aimes bien avec de l'alcool dedans.. sauf que bon.. c'est pas le but premier. Puis tu les as pas invité pour picoler. À la base tu avais juste invité cousine ou elle s'est invitée, tu ne sais plus trop.. pas dérangeant. Tout ça pour dire que tu as signé pour un et non deux.. à croire qu'ils sont indécollables , comme les oiseaux inséparables.

«  et sinon hormis le mariage qui n'aura pas lieu, le porno, vous racontez quoi ? » que tu demandes, prenant enfin place face à eux. Oui tu as apporté de quoi boire. «  et vous avez envie de faire un truc après le repas. J'suis dispo, pour une fois profites en, j'ai pas de cours à préparer, pas d'autopsie ou d'enquête qui m'attendent. » et pas de mec non plus.. autre histoire. Non pour une fois, tu as réussi à te débloquer ton après-midi.. une première. Tu pourrais aller à la salle, mais tu ne sais pas trop.. faudrait que tu vois si une séance tente Elys, histoire de ne pas y aller seul. Puis ça fait longtemps que vous êtes allés sur le ring tous les deux. Ça peut lui faire du bien.. mais bon pour l'heure tu te consacres aux gamins face à toi. Bah oui sont plus jeunes que toi, donc des gamins.. faut pas le prendre mal, juste une simple vérité.


_________________
~ Cause it's you and me and all of the people with nothing to do. Nothing to prove. And it's you and me and all of the people. And I don't know why, I can't keep my eyes off of you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kingsley Delarosa

- prayers : 509
- pseudo : lau / mercure.
- multifaces : eloy, old fart en chef.
- id card : t holland / tearsflight.
- registration : 01/10/2018
- côté coeur : good luck.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: ivy, alejandro, nahla, randy + ivy, lone, tc, tc.

MessageSujet: Re: Qu’est-ce qui est petit et marron ? (ivy&king)   Lun 4 Fév - 7:13


color me blue

C’est une routine toute préparée d’avance. Ils demandent ce que Kingsley Delarosa fait de sa vie - Ivy Parker répond avec joie. Habituellement, les gens répondent d’un petit rire, lèvent les yeux au ciel, ou demandent ce qu’il fait vraiment de sa vie. Habituellement, les gens ne posent pas plus de questions. Habituellement, les gens s'embarquent pas dans leur jeu en demandant plus de détails. Thor n’était pas habituel. Kingsley Delarosa devait penser vite. “Je… Six ans? Ça fait déjà six ans Mini?” Il se tourna vers sa meilleure amie, imitant l’expression faciale de leur hôte, un sourcil dans les airs. “C’était pas tout à fait légal, mais… Je suis un rebelle.” King sourit le sourire le moins confortable du monde. Le petit n’était pas trop fan des mensonges, même pour une blague. Encore moins quand sa connerie l’impliquait dans un acte illégal, dans de la porno juvénile. Il devait vraiment apprendre à réfléchir un peu plus avant d’ouvrir sa grande gueule et de laisser s’échapper autant de stupidités.

Heureusement, ils changeaient de sujet pour parler de crème glacée.

Malheureusement, le changement de sujet ne dura pas très longtemps. Randy semblait étrangement intrigué.

Par l’implication de sa cousine dans le monde de la pornographie. Ivy.

Dude, c’est ta cousine.”

Il n’eut pas à réfléchir pour être en accord avec les mots qui sortirent de sa bouche cette fois. Son cerveau répondait par automatisme à toute question, ou commentaire sur la vie intime de Mademoiselle Parker. Ça pouvait parfois, enfin, presque toujours, paraître comme de la jalousie, comme un jeune homme trop fier marquant son territoire, mais vraiment… C’était un peu le cas, ouais. Mais il y avait aussi d’autres raisons, plus importantes selon l’égo de Delarosa, tel qu’il ne voulait pas savoir, et que ce n’était pas des affaires de personne. Ivy était vierge de toute façon. Elle le resterait jusqu’au mariage. Elle était pure et presque innocente - elle avait lu ses romans, mais son expérience s’arrêtait là.

Ok?

Ô comme il aurait aimé croire ses propres pensées.

“La seule slut ici c’est moi. Enfin, je crois.” Il regarda Randy de haut en bas, tentant de se faire une image de sa vie. Se souvenant à peine du prénom de Thor, Kingsley ne pouvait pas prétendre se rappeler de son occupation. Il décida alors qu’il était.. Garagiste. Un garagiste gay de Green Bay, caché assez profondément dans le garde robe, comme les homos en mécanique c’est pas commun. Donc, pas trop slutty.

Kingsley était presque détendu, quand le sujet du mariage vint sur le tapis.

Il fut finalement relaxé quand Ivy annonça ne pas vouloir se marier avant la trentaine.

Thank god.

Il n’osait pas imaginer ce que ça aurait été de planifier un mariage à moins de six mois de préavis. (Kingsley voulait décidément un mariage d’été, et n’était pas trop fan des fiançailles interminables. Quand on fait une promesse on doit essayer de la concrétiser le plus rapidement possible.) Certes, Julian avait probablement déjà tout planifié, et avec Mama, et l’organisatrice d'événements des hôtels Delarosa, le travail aurait été bien réparti, mais quand même.

Ouf.

Trente-cinq ans.

Dans douze ans.

Peut-être un peu trop long?

T’as pas tant de trucs à faire. J’te vois faire la limace sur le sofa tous les dimanches. T’aurais pu faire les préparatifs dans ce temps là.” Il retira son téléphone de sa poche et fit un calcul très rapide. “35-23= 12 ans. 52 dimanches x 12 ans = 624 dimanches perdus. 624/365 et on a…. 1.7 ans.” Il remit son téléphone dans sa poche, se sentant tout d’un coup très intelligent, comme il n’avait pas touché à une calculatrice depuis des années. “Si tu prépares tous les dimanches, on peut se marier 1,7 ans plus tôt. Dans dix ans. C’est très sérieux, Min’, pas de temps à perdre, on est très pressés.” Kingsley rit à sa propre blague, parce que Kingsley. Il passa ses secondes suivantes à apprécier la texture du sofa, en écoutant d’une oreille Thor, parlant de cours, d’enquête, et d’autopsie.

what.

Ew. Tu touches vraiment à des gens morts? C’est vrai que tu dois leur faire des massage, genre pour les détendre? Parce qu’il ont la Regis Maurice?” dit-il, pleinement conscient qu’il disait la mauvaise chose, comme avoir l’air d’avoir un QI de plus de 70 n’avait jamais été une de ses priorités.




Spoiler:
 

_________________


- little monsters -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Ivy Parker

- prayers : 1855
- pseudo : spf
- multifaces : Elys + Lenny + Noah + Alma
- id card : Zendaya Coleman (me) sign by endlesslove
- registration : 12/05/2018
- côté coeur : La crème glacée, le seul et unique amour de sa vie. Enfin le seul...

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: (open) King + TC Bal + King&Randy + you ?

MessageSujet: Re: Qu’est-ce qui est petit et marron ? (ivy&king)   Lun 4 Mar - 0:38

Qu’est-ce qui est petit et marron ?King & Ivy & Randy
Dire que King était acteur porno, c’était généralement le meilleur moyen d’éviter les questions sur ce qu’il faisait de sa vie. Les gens échangeaient des regards interloquaient, se demandant si elle était sérieuse. Décrétaient que c’était impossible, et passaient à autre chose. Job done. Randy… Il était plus curieux. Et King, lui, était un piètre menteur. Ivy, elle, conserva une poker face inébranlable face aux questions de son cousin. A peu près oui. Bon, y en a qui posent des questions des fois, parce qu’on dirait qu’il a quinze ans. Il fait fureur auprès des cougars. Mais tout est légal, maintenant. C’est un grand garçon, répondit-elle donc, le plus sérieusement du monde, avant d’afficher son sourire le plus innocent. C’était pas le genre d’âneries qu’elle s’inquiétait de sortir face à Randy. Honnêtement, elle était persuadée qu’il n’en aurait rien à faire de savoir que King écrivait en réalité des romans érotiques sous un pseudonyme. C’était Randy. Fallait plus que ça pour le choquer. Mais c’était pas son secret, alors elle préférait continuer à raconter des bêtises aussi longtemps que King préférait garder ça pour lui.

Lorsque Randy en revint à sa crème glacée, Ivy se contenta de le regarder l’air de dire j’espère bien, oui, cousin indigne. Inviter Ivy sans penser à la crème glacée. Ca aurait vraiment valu la peine qu’elle parte, vraiment, ce manque de respect. Heureusement qu’elle était gentille. Pas le temps de grogner, de toute façon. Randy, visiblement passionné par la carrière pornographique de King, ramena le sujet sur le tapis. Ce à quoi King rétorqua qu’il était la seule slut dans cette pièce, s’attirant les rires d’Ivy, qui savait parfaitement que ce n’était pas le cas. Pas parce qu’elle était elle-même une slut - quoi que la fiancée de Will dirait sûrement le contraire, si elle savait - mais parce que la réputation de Randy n’était plus à faire. Oh que non. Randy est peut être un homme rangé aujourd’hui mais ça a pas toujours été le cas, l’informa-t-elle. Elle se garda bien de mentionner ses propres écarts de conduite à New York. Ca faisait partie de ces choses qu’il n’avatit pas besoin de savoir. Et pour information, je ne filmes pas les prouesses de Rocco Siffredi ici présent. J’entraîne les Cheerleaders, et je m’entraîne moi. Je joue les mannequins des fois aussi, c’est rigolo. Le tout habillé, je précise. Coach des cheerleaders c’était pas le job de ses rêves, mais ça payait le loyer - que Lone n’encaissait jamais, mais quand même. Elle n’y ferait pas sa vie, pas plus qu’à jouer les modèles photo, mais ça dépannait le temps qu’elle trouve la bonne opportunité. Ivy, c’était une gentille fille. Elle ne se faisait pas d’argent en enlevant ses vêtements. Non mais, un peu de dignité bon sang !

La conversation avait avancé, mais King, lui, semblait bloqué sur le mariage. Ivy l’observa donc d’un air dubitatif alors qu’il se lançait dans des calculs. Le truc, c’est qu’Ivy n’aimait pas les maths. Elle était totalement hermétique à cette matière et si elle avait fait des efforts à l’école histoire de conserver des notes respectables, elle avait tout oublié dès son diplôme en poche. King, dit-elle donc, blasée. J’suis une danseuse. Chez moi les maths, ça s’arrête à huit. Et une fois le huit atteint, elle repartait à un. C’était les seuls chiffres dont elle avait besoin. Et puis on planifie pas un mariage le dimanche. C’est le jour du Seigneur, et le Seigneur a décidé que le dimanche, on faisait du rien. Laisse moi larver tranquille. Bon, Ivy et la religion, ça faisait… plus que huit. Alors ce que le Seigneur avait décrété pour le dimanche, elle n’en avait rien à faire. Planifier un mariage, c’était juste pas dans ses plans, peu importe le jour de la semaine. Et puis, t’as oublié les années bisextiles, constata-t-elle, clairement très fière de compliquer un peu ses calculs savants. Bon, ça changerait peut être pas grand chose… Mais quand même !

En tout cas, si King jouait les savants en mathématiques, la biologie, c’était clairement pas son rayon. Ivy, toujours affalée comme une pacha sur le canapé, éclata de rire à la mention de Régis Maurice. Elle n’avait rien d’un médecin légiste - parce que… Ew. Mais quand même ! Tu m’en fais un beau de Régis Maurice ! C’est rigor mortis, you big dummy. Ivy lui assena un gentil coup de coussin sur la tête, riant toujours de ses bêtises. Clairement, il savait qu’il disait une ânerie. Mais King étant King, il l’avait sortie quand même. Plus le temps de reculer, il avait sauté, tête la première. D’ailleurs Randy, je sais pas si je te l’ai déjà dit mais ton job est weird. Et aussi, eurk. La simple vue du sang lui donnait la nausée - le simple fait de penser à la vue du sang lui donnait la nausée, pour être honnête, surtout depuis le braquage où elle avait fini couverte de celui de sa belle soeur. Alors des cadavres, toute la journée ? Nope. Nope, nope, nope. Et puis on va manger, c’est pas le moment de parler de Régis Maurice. Mon estomac refuse. On mange quoi d’ailleurs, Ratatouille ? Aussi connu sous le nom de Randy, le chef du jour. Il n’avait pas grand chose d’un rat, mais c’était lui qui cuisinait. Le rat ne s’appellait pas Ratatouille, d’ailleurs, ce qu’elle savait parfaitement. Mais c’était plus drôle que Rémy, non ?

© 2981 12289 0 @Kingsley Delarosa @Randy Fisher

_________________
    NEW ROMANTICS ♒︎ We are too busy dancing, To get knocked off our feet. Baby, we're the new romantics, the best people in life are free
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Qu’est-ce qui est petit et marron ? (ivy&king)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qu’est-ce qui est petit et marron ? (ivy&king)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SOS PETIT CANICHE MARRON TROUVE 59 EUTHA IMMINENTE
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Un petit caniche ou bichon ? 3 ans maltraité (60) ADOPTE
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» L'amitié n'a pas de prix...(PV : Petit Lagon)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERYTHING IS FINE :: CITY OF WAUWATOSA :: - northwatosa :: madison homes :: habitations-
Sauter vers:  
Pré-liens libres
Voici quelques liens très recherchés par les membres actifs du forum. Ils sont super intéressants et vous ferez des heureux.



les petits nouveaux
Venez pour leur faire triomphe, les accueillir, les chouchouter ! Bienvenue chez vous.