AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 supporting you anywhere, anytime + tess

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ciel Myers

- prayers : 30
- pseudo : twelve
- id card : paul craddock + hemera
- registration : 20/10/2018
- côté coeur : célibataire, préfère les courbes masculines.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp:

MessageSujet: supporting you anywhere, anytime + tess   Jeu 25 Oct - 18:47

En ce moment, les visites à l'hôpital étaient comme un réconfort pour Ciel. Il venait de perdre sa mère, sa soeur était revenue pour ça. Cependant, il n'en était pas moins malheureux. Alors, faire sa transfusion lui permettait de voir d'autres personnes, des personnes qui pourraient le comprendre. Outre les infirmiers et les médecins, Ciel connaissait quelqu'un qu'il soutenait là-bas. Tess, il l'emmenait toujours lors de ses check-up, également lorsqu'elle venait faire du bénévolat auprès des enfants. Pas qu'il ne soit pas sociable, Ciel, mais il aimait bien avoir ses habitudes et voir une personne qu'il apprécie souvent lui remontait le moral. Lui, il préférait s'occuper des autres plutôt que de lui-même. Cela dit, en ce moment, il n'avait d'autre choix que de s'occuper à cent pour cent de son moral. Quand le moral ne va plus, rien ne va plus.

Assis sur son fauteuil de transfusion, Ciel laissa l'infirmier se charger de lui et puis, il posa sa tête sur le siège et ferma les yeux en soupirant discrètement. Peut-être allait-il pouvoir dormir un peu, ses nuits étaient quelque peu agitées, il en avait bien besoin. Et cet endroit l'apaisait. Après quelques minutes de repos, il entendit une voix familière, qu'il aurait pu reconnaître entre mille, prononcer son nom. La salle est censée être calme mais il put percevoir la voix d'un enfant avec lui. Ciel ouvrit les yeux et les dirigea vers Tess, en souriant légèrement. « Tess ! Ca me fait plaisir de te voir. » Sa voix éreintée prouvait la fatigue qui le surmenait un peu depuis quelques temps, accompagnant ces cernes violettes sous les yeux. « Qu'est-ce que tu fais là ? Tu as une visite et tu ne m'as pas prévenu ? » Le jeune homme fit la moue, puis se tourna vers l'enfant qui accompagnait son amie et lui sourit. « Salut toi ! Comment ça va ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: supporting you anywhere, anytime + tess   Mar 30 Oct - 12:20

supporting you

anywhere, anytime
ANAPHORE


La jeune femme connaissait le moindre des recoins de cet hôpital , elle l'avait parcouru en long et en large dés l'âge de 15 ans. D'abord avec anxiété, on ne savait pas ce qu'elle avait, pourquoi ses pertes d'équilibres sans même le réflexe de se retenir, est ce que cela était destiné à s'aggraver, est ce qu'elle irait au bal de fin d'année ? Tout ce mélangeait si bien que lorsqu'on pu mettre un nom sur tout ce qui lui arrivait elle en avait été contente  et cela même avec la sanction qui allait avec. Des larmes elle en avait coulé avant de comprendre qu'elle devait juste respecter la vie avec plus de force encore. Le bouddhisme, son meilleur ami Julio, sa famille bien que par trop protectrice et sa maladie. Oui tout ça avait formé la jeune femme qu'elle était devenu qui pouvait se montrer têtue, un peu peste parfois mais pour qui rien n'avait plus d'importance que les gens qu'elle aimait.

Ce jour ci elle l'avait passé en compagnie des enfants après un rapide repas pris avec les infirmières du service de pédiatrie. Oui elle avait cherché des yeux Lawrence, le bel anglais qui faisait battre son cœur à chaque fois qu'il la touchait. Oui elle avait envoyé un mail à Boby, son correspondant mystérieux sans savoir que celui qui lui adressait des mots si doux était aussi celui qui lui avait offert des baisers tout aussi tendres. Elle avait l'habitude de jeter un œil sur le tableau des admissions, plus pour voir si les médecins qu'elle appréciait travailler mais elle fût étonnée de voir que Ciel apparaissait en tant qu'admis pour quelques heures plus tard. Elle garda l'information dans un coin de sa tête , sachant déjà ce qu'elle en ferait avant de rejoindre les jeunes marmots.

L'un d'entre eux restait un peu à l'écart, Jason. Elle savait pourquoi il était là mais c'était en lui parlant qu'elle découvrit qu'il devait lui même se faire transfuser alors même qu'il avait terriblement de mal à prononcer même le mot. Elle lui avait donc naturellement parler de Ciel, son ami , ce garçon extraordinaire qui faisait lui aussi partie de ses attaches ici, et pas que. Ils s'étaient rencontré ici alors qu'ils attendaient tout les deux pour leur consultations. Tess avait lancé la conversation et de fils en aiguilles leurs rendez vous avaient été pris. Désormais, ils se retrouvaient le plus souvent pour se soutenir face au poid de leur traitement mais aussi en dehors pour des choses simples et banales mais qui avaient toujours une saveurs particulière quand des âmes si pures étaient enfermés dans des cœurs si traîtres.

La jolie blonde lui proposa donc d'aller le voir avec elle et il insista pour lui faire le plus beau dessin du ciel possible. C'était pour ça qu'elle aimait tant les enfants, il avait mis à profit le seul mot qu'il connaissait de français pour en faire naître une action de pure innocence. Quelques temps plus tard alors, c'était main dans la main qu'ils débarquèrent dans la salle. « Ciel ? » Elle regarda ses yeux cernés, ses traits tirés et lui sourit tout de même le plus gentiment possible en s'approchant. « Non je suis là pour mes autres obligations » souffla t'elle en levant le bras du petit garçon . Elle craignait alors d'avoir fait une bêtise, peut était il trop fatigué par la transfusion mais également par la mort trop récente de sa maman. Elle fût légèrement rassurée quand le jeune homme s’intéressa au petit gamin .   « ça fait mal ? » « Jason... »  Les enfants n'y allaient jamais par quatre chemin. Elle s'agenouilla prêt de lui en faisant signe de faire la moue « Tu n'avais pas quelque chose à lui donner avant de commencer à l'interroger ! » Il hocha la tête et alla lui donnait le dessin « C'est pour toi. Tess a dit que tu étais gentil et que toi aussi on te trans... transformer ! »  Riant légèrement, Tess lui vint en aide « C'est transfuser mais t'as raison les transformers c'est super cool ! » Elle se tourna vers son ami. « Si tu es trop fatigué, dis nous le , on reviendra plus tard, où alors je te ferais faire un poscast pour lui ! Demain ça va être sa première fois et il est un peu inquiet »  Caressant toujours tendrement les cheveux de Jason elle guettait le moindre signe chez Ciel qui lui indiquait de partir. Il serait sans doute trop poli pour les virer, combien même il le voudrait.
Revenir en haut Aller en bas
Ciel Myers

- prayers : 30
- pseudo : twelve
- id card : paul craddock + hemera
- registration : 20/10/2018
- côté coeur : célibataire, préfère les courbes masculines.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp:

MessageSujet: Re: supporting you anywhere, anytime + tess   Sam 17 Nov - 20:08

Bien qu'il eut besoin de repos, Ciel était plutôt heureux de voir son amie lui rendre visite, qui plus est avec un enfant. Tout ce qu'il y a de plus innocent dans ce monde, de plus pur. Une âme immaculée qui se présentait à lui avec une timidité éclatante, ainsi qu'une curiosité à couper le souffle. Depuis quand avait-il arrêté d'être aussi curieux qu'un enfant ? Et d'ailleurs, Tess justifia sa visite en levant le bras de l'enfant. Ciel ne put que sourire davantage ; c'est vrai qu'elle était bénévole ici. Tess était une personne merveilleuse. Ciel l'aimait beaucoup, elle aussi avait été ravagée par les douleurs de la maladie, ils ne pouvaient que bien s'entendre. De plus, son altruisme était admirable pour lui. Il n'avait aucune envie de la voir sortir de sa vie, c'est pourquoi il prenait soin de l'accompagner à tous ses rendez-vous médicaux et dès qu'il le pouvait, il venait aussi faire du bénévolat avec elle. Seulement, cette période n'étant pas très bonne pour lui, il préférait rester chez lui dès qu'il le pouvait pour se reposer un peu. Néanmoins, sa présence aujourd'hui lui redonna le sourire, un sourire qui avait été trop longtemps porté disparu.

Aux mots de l'enfant, Ciel se mit même à rire brièvement. Il n'eut toutefois pas le temps de répondre puisque Tess enchaîna aussitôt. Et quelques secondes plus tard, Ciel se retrouva avec un dessin d'enfant dans les mains. Il l'admira quelques secondes et sourit sincèrement à Jason. « Il est magnifique ce dessin ! Merci beaucoup, c'est toi qui es très gentil. » A ces mots, il tourna les yeux vers Tess et secoua la tête. « Non, t'en fais pas. Ca me fait du bien de vous voir. » Il hocha la tête ensuite pour appuyer ses dires. Si son visage disait tout le contraire, son coeur se réchauffait à leur compagnie. Comme en ce moment, il n'allait pas trop bien, il était heureux de voir des visages aussi adorables et de sentir des présences aussi bienveillantes.

Ciel se redressa pour s'asseoir. Il se tourna de façon à laisser ses jambes pendre dans le vide, face à ses interlocuteurs et observa son bras transfusé quelques secondes. Puis, il haussa les épaules. « Ca ne fait pas mal. Tu vois, c'est comme un pincement. Mais... Le plus dur, c'est de savoir résister aux chatouilles que ça fait ! » Le jeune homme pencha la tête sur le côté. « Si tu veux, je peux venir avec toi demain. Je pourrais aussi apporter un jeu pour attendre, qu'est-ce que tu aimes comme jeu ? » Il posa finalement les yeux sur son amie et lui sourit tendrement. « Comment tu te portes ? T'as bonne mine en tout cas. Aurais-tu mangé un gâteau au chocolat sans moi ? » Il fit une mine faussement outrée avant de rire et poser sa main sur son épaule d'un geste chaleureux. Bon sang, que ça lui faisait du bien de rire, de penser à autre chose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: supporting you anywhere, anytime + tess   Dim 25 Nov - 20:53

Pour beaucoup l’hôpital n'était qu'un lieu de maladie, de tristesse, de mauvaise nouvelle ou même d'inquiétude lors de la délivrance d'un bébé jusqu'au retournement de situation et d'émotion où soulagé on prenait l'enfant dans ses bras en bonne santé . Pour Tess c'était plus que cela, très jeune elle avait appris à y voir tout les bons cotés, l'espoir, les gens qui se retrouvaient pour prier peu importait leur religion pour le bien d'un autre . L’hôpital c'était quatre murs où elle rencontrait tant de gens qui rendaient sa vie si riche et dont elle espérait pouvoir leur donner le sourire même un petit instant. Ciel le lui rendait bien, l'accompagnant à la plus part des examens de routine qu'elle devait faire. Elle ne demandait pas à Julio , préférait toujours un peu le garder loin de sa maladie. Ciel c'était autre chose, lui aussi était malade et ils pouvaient se supporter l'un l'autre quand ils avaient l'impression que leur propre corps les trahissaient.

Aujourd'hui elle avait décidé de venir avec une autre petite boule d’énergie mais aussi de nervosité avec le petit garçon qui lui donna son déssin sous le regard tendre de deux jeunes gens qui certe n'étaient pas très agés mais en avait déjà assez vus . Ciel avait l'air fatigué mais ne réclamait pas la tranquillité que d'autre, plus ronchon aurait exiger . « Alors ok, trop tard pour nous chasser, on viens te tenir compagnie ! » Elle s'installa sur le siège de transfusion à coté, vide et laissa Jason poser ses questions. Elle savait que son ami le rassurerait mieux qu'elle ne le ferait. Quand il parla de chatouille, elle décida de lui donner un avant goût en attrapant les hanches du petit garçon . « Des chatouilles presque comme ça ! » Quelques éclats de rire après Ciel se proposa de l'accompagner et elle le remercia silencieusement en mimant un -t'es génial- avec sa bouche avec un grand sourire. Jason ne se fit pas prier et hocha la tête   « Oui ! J'aime fortnite ! » Tess poussa un soupire. « Non Jason, pas fortnite on a pas de quoi au pavillon » « Alors...uno! » Ils trouvèrent un accord finalement et Ciel se tourna vers Tess pour faire remarquer ce sourire qu'elle avait acquis un peu différent, un peu plus énigmatique de celle qui a un sentiment naissant mais beau dans son cœur. « Tu trouves ? » Si ça se voyait autant, elle devrait prendre garde à que ses parents ne se posent pas trop de questions. « Non pas de gateau au chocolats » Elle mordilla sa lèvre inférieure, hésitante d'abord. Elle avait mis quelques temps a en parler à voix haute et avait bléssé son meilleur ami, elle ne voulait pas faire de même avec le beau Ciel. Puis de toute façon Lawrence étant lui aussi bénèvole . Elle se pencha vers Jason.   « Dis Jason, tu sais tenir des secrets hein ? Tu diras rien à personne si je parle de quelque chose à mon ami ? » Le petit lui promit et regardait la machine accrochée au jeune homme. «Y'a... un jeune homme... Tu pourrais le croiser dans les couloirs et... Ah oui ! » Soudain elle se rendit compte que si Ciel rencontrait Lawrence,il pourrait lui parler, par inadvertance de sa maladie et elle n'était pas encore prête à qu'il le regarde autrement que comme n'importe qui de normal. « Il sait pas pour ce que j'ai et... je voudrais pas qu'il le sache. Tu pourrais garder le secret toi aussi ? » Son inquiétude se lisait vraiment sur ses traits. Ce n'était pas bien, cela prouvait qu'elle n'avait pas encore assez confiance en ce qu'elle pouvait apporter pour mériter l'attention de l'amour « Désolée de te demander ça... mais... enfin je veux pas le faire fuir. » Tout le monde avait ses propres raisons de craindre de se faire rejeter, elle se demanda alors si Ciel avait le même genre de peur. « Tu me comprends non ? Enfin... je sais pas si tu as déjà étais amoureux et si... tu le dis facilement pour toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Ciel Myers

- prayers : 30
- pseudo : twelve
- id card : paul craddock + hemera
- registration : 20/10/2018
- côté coeur : célibataire, préfère les courbes masculines.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp:

MessageSujet: Re: supporting you anywhere, anytime + tess   Ven 14 Déc - 23:45

Même si, en ce moment, Ciel préférait rester seul à cause de son chagrin, il ne pouvait nier que la présence de Tess et de l'enfant à côté d'elle lui faisait le plus grand bien. Il sentit son coeur se réchauffer devant le sourire du gamin, et ses rires lui accrochèrent un large sourire plutôt sincère. Tess savait bien ce qu'il traversait en ce moment, c'est pourquoi il trouva adorable de sa part de lui proposer de le laisser tranquille. Mais au fond, Ciel avait besoin de compagnie. Il était en train de vivre une très dure partie de sa vie, il fallait qu'il soit entouré, même si l'idée de se cloitrer chez lui sans jamais sortir pour laisser son chagrin couler lui faisait envie. De toute façon, ses passages à l'hôpital font qu'il sorte régulièrement de chez lui et c'est pour le mieux.

Rencontrer Tess ici lui apporte beaucoup de chaleur. Ciel glissa son regard sur elle en lui adressant un clin d'oeil pour la rassurer. Ca ne le gênait pas de l'accompagner, ce petit. Il avait l'air tellement adorable, et Ciel craquait toujours quand il s'agissait d'enfants aussi adorables que lui. Lui refuser de l'accompagner, ou même, de ne pas lui proposer de l'accompagner serait une mauvaise action. Et puis, il était certain que ça lui ferait beaucoup de bien, d'y aller. Lorsque le petit garçon lui parla de fortnite, le jeu en vogue, Ciel eut d'abord un rire qu'il camoufla de sa main, puis une légère grimace. « Je suis désolé, je ne joue pas vraiment à fortnite. Mais j'ai un uno chez moi, je le ramènerais. » Ciel arbora un sourire chaleureux et ébouriffa les cheveux du petit avant de se tourner vers Tess. Elle avait vraiment bonne mine et son sourire avait quelque chose de différent. Elle éclaircit ce sujet quelques secondes plus tard et leva un sourcil lorsqu'elle lui demanda de garder le secret.

Ciel n'était pas du genre à parler de la vie des autres. Il se disait toujours que la première personne à devoir parler d'un tel sujet, c'était la personne concernée seulement. Alors, après les mots de la jeune femme, il secoua la tête avec un léger sourire et pencha le visage sur son épaule. « T'es mignonne. Tu sais bien que je ne parlerais jamais de quoi que ce soit à ton propos avant que tu n'aies pu le faire toi-même. Mais promis, je ne dévoilerais pas ton secret. » En gage de sa bonne foi, il leva la main gauche et posa la droite sur le coeur, comme pour le promettre d'une manière plus ou moins solennelle. Puis, il sourit de nouveau et ses yeux pétillèrent. « Par contre, tu en as trop dit ou pas assez ! Raconte moi tout, je veux tout savoir ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: supporting you anywhere, anytime + tess   Mar 25 Déc - 23:48

Tess n'avait aucun doute sur le fait que Ciel ait l'aisance nécessaire pour rassurer le petit . Lui aussi savait ce que c'était qu'être malade , se sentir isolé et avoir peur quand on se retrouve pour la première fois devant un protocole dont on ne connaissait rien . La jeune femme aussi le savait mais elle ne disait pas aux enfants qu'elle était malade, elle voulait juste les occuper, les écouter et surtout pas les attrister. Là c'était autre chose, le petit avait besoin de réponses à des questions précises et la douceur ainsi que la présence de Ciel ne pouvait être que bénéfiques. Elle sourit en voyant leurs plans se dessinaient pour le lendemain . C'était vraiment ça qui la faisait sourire, Ciel et l'enfant et leur future partie de uno. Pour connaître Jason, elle savait qu'il était un peu mauvais joueur sur les bords, et les bords étaient larges. Elle ne souriait pas du tout pour autre chose. A moins que les sentiments qu'elle aprenait ne rendent toute ses expressions différentes ? Elle les doit à Lawrence, la question ne se pose même pas, donc c'est de lui dont elle commence à parler timidement avant de se rendre compte que tout le monde est susceptible de parler de sa maladie à son petit ami. Aussi fabuleux qu'il peut être , il ne pourrait que prendre peur ou ne plus la traiter comme n'importe quelle femme. Tout ce qu'elle ne voulait pas. Tess demanda donc à son ami de garder le secret, aussi puéril cela pouvait être et combien même cela créer des fondations bien bancales à une relation .

Ciel, comme souvent, se montra compréhensif. Il ne la trahirait pas, elle s'en doutait mais l'entendre la rassurait. « Désolée... Un jour j'aurais le courage de lui dire moi même. Je veux juste en profiter... » Ce n'est pas comme si elle lui cachait qu'elle était mariée, juste qu'elle avait une maladie incurable et que s'attacher à elle était une mauvaise idée... Elle était peut être la pire en fait . L'attitude du blondinet et son serment fait avec tant de sérieux lui arracha de nouveau un rire tout comme sa curiosité. Elle était toujours gênée de parler de Lawrence car elle savait qu'elle rougissait et qu'elle se mettait vite dans tout ses états. « Il s'appelle Lawrence  et ... » « Quoi ? Ton amoureux c'est Law ? » L'interruption du petit et de ses grands yeux sur elle, lui fit redemander qu'il garde aussi le secret. « Tu as dis que tu ne dirais rien Jason. C'est justement car tu es si grands, que tu as le droit d'écouter et le droit de connaître ce secret ! » Il s'affaira de nouveau à ses affaires comme si de rien n'était et la demoiselle put reprendre. « Il vient d'Angleterre, il étudie la psychologie, il a 25 ans » C'était comme ça qu'on pouvait le présentait le plus facilement mais c'était loin de suffire puisque ça n'évoquait pas la douceur de ses yeux, l'odeur de sa peau et la chaleur de ses lèvres. Mais ça tu ne peux même pas le dire à voix haute, ça te paraîtrait trop cruche . « Je te le montrerais si tu veux dans les couloirs mais c'est vraiment quelqu'un de bien. Tu l'aimerais forcément. » « Beurk » Encore une fois l'intervention de Jason tomba à pique et Tess l'attrapa pour le serrer contre elle « Tu insinue que ce que je dis c'est beurk ! » « Voui ! T'es pas si cool que ça finalement Tess ! » Ouvrant de grand yeux, Tess, un lueur moqueuse dans les yeux fit signe d'être réellement touchée alors qu'elle voyait bien ça comme une remarque d'un enfant qui voit l'amour comme le pire des fléaux. « Tu entends ça Ciel ? Je dis des choses dégoûtantes et répugnantes à ce qu'il paraît ! Je pourrais faire pire... parler de bisous ! Ou t'en faire à toi Jason ! Oh oui je vais faire ça ! » Elle avait l'esprit maternelle, Tess plongea alors sur la joue du petit garçon jusqu'à ce qu'il cède et rit. C'était sans doute rare d'entendre sortir de cette pièce autant de bonne humeur mais Tess ne comptait pas que cela cesse, ni pour elle, ni pour Jason ou bien Ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: supporting you anywhere, anytime + tess   

Revenir en haut Aller en bas
 
supporting you anywhere, anytime + tess
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cameron and Obama: Why are you supporting Al-Qaeda?
» True blood.
» Courrier de Tess Jekelm
» Griffes de Lionne, cornes de Cerfs [Theodan&Tess]
» Appel de Tess à Gwen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERYTHING IS FINE :: CITY OF WAUWATOSA :: - southwatosa :: menomonie :: hopital-
Sauter vers:  
Pré-liens libres
Voici quelques liens très recherchés par les membres actifs du forum. Ils sont super intéressants et vous ferez des heureux.



les petits nouveaux
Venez pour leur faire triomphe, les accueillir, les chouchouter ! Bienvenue chez vous.