AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Il est temps de dire ce qu'on a sur le coeur ( Neo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Il est temps de dire ce qu'on a sur le coeur ( Neo)   Mer 24 Oct - 21:18


Aujourd'hui je recevais un nouveau patient, Juste pour faire sa connaissance je lui avais laissé un large créneau. Je sais très bien que lors des premiers rendez-vous ce n'était jamais simple. Il allait apprendre à me faire confiance , enfin avec le temps bien sûr. Il y avait une chance sur deux pour la manière dont cela allait ce passer, soit il se renfermait totalement sur lui, soit au contraire il allait parler, voir un peu trop et j'allais devoir décrypter tout ce qu'il allait me dire. Enfin il y avait tellement de manière différente de réagir et j'avais appris à le décrire. Je devais me méfier car il y en a qui cherchait à dire les choses pour qu'ils puissent être tranquilles. Après moi je n'obligeais rien, je voulais que tout vienne d'eux. La journée avait commencé assez tôt aujourd'hui et je commençais à être fatigué, j'avais hâte d'avoir fini avec ce nouveau patient car j'avais pris le reste de ma journée ensuite, j'avais besoin de me reposer. Depuis peu les cauchemars reprenaient et ça parce qu'un des patients me faisait penser à celui qui m'avait agressé, enfin je devais faire en sorte de ne pas trop y penser. Oui quand on subit ce genre de traumatisme on devrait voir un psychologue, mais non c'était moi la psychologue donc je ne vois pas ce qu'un autre confrère pourrait me dire. Je ne sais pas comment j'arriverais à surmonter cette épreuve, enfin j'avais un début de réponse, en faisant tout mon possible pour aider le maximum de personnes. En attendant que mon patient arrive j'étais derrière mon bureau en regardant son dossier, mais je ne me faisais pas un avis juste en lisant des papiers, je préférais me faire mon propre avis.



Revenir en haut Aller en bas
Néo Robinsson

- prayers : 244
- pseudo : Petit Prince
- multifaces : /
- id card : Milo V. + fakementine
- registration : 21/11/2017
- côté coeur : Célibataire, le coeur brisé

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: 1/3 (Arizona + Cameron)

MessageSujet: Re: Il est temps de dire ce qu'on a sur le coeur ( Neo)   Ven 26 Oct - 17:28


Je sais que le passage chez un psychologue est une obligation pour moi, je n'ai pas le choix si je veux continuer d'exercer mon métier je dois me rendre chez un psy recommandé, en plus de ça, par mon chef de chirurgie. Je sais, je dois me rendre à l'évidence et me dire que tout seul je ne m'en sortirais jamais et que c'est sûrement une bonne chose de commencer une thérapie, en tout cas c'est vraiment ce que j'espère, que tout ira mieux pour moi. Aujourd'hui on m'a donné, ou plutôt imposé un jour de congé pour que je puisse justement avoir un rendez-vous. Il paraît que cette psy est la meilleure de la région, voir même du pays c'est pour dire. Je ne sais pas encore je ne connais pas cette personne et encore moins ce métier. C'est tout de même légèrement stressé que je passe ma journée. J'ai rendez-vous en fin d'après-midi alors j'essaie de me changer les idées avant l'heure fatidique. J'ai été faire du sport en ville avant de revenir chez moi pour prendre une douche avant de me préparer et enfin de me rendre à ce rendez-vous. Je prends une grande inspiration avant de sonner à la porte du cabinet, de rentrer, d'indiquer ma présence à la secrétaire et de patienter dans la salle d'attente que ça soit mon tour.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il est temps de dire ce qu'on a sur le coeur ( Neo)   Sam 27 Oct - 11:20

Ce n'était jamais simple de voir une psychologue, parfois ils peuvent être froid, ne pas trouver les bons mots. Heureusement moi j'arrivais toujours à aider les patients que j'avais, j'étais beaucoup à l'écoute et surtout je comprenais assez vite le problème. Après quelques années j'étais devenu une très bonne psychologue, on m'envoyait souvent les cas les plus difficiles et ça ne me dérangeait pas, tout au contraire, je voulais aider ceux qui en avaient vraiment besoin. Parfois les patients qui venaient pour un petit souci de couple ou encore petite dépression, je ne peux pas dire que ça ne m'intéressait pas, non c'était aussi important, mais je voulais surtout aider les victimes ou encore ceux qui revenaient de la guerre, il y en avait de plus en plus et c'était compliqué avec ce genre de patient. Mais j'étais une personne vraiment patiente avec mes patients et même avec ce qui m'était arrivé, je voulais continuer de les aider. Je dois bien avouer que j'étais un peu plus méfiante maintenant, peu de personnes ne savaient ce qui était arrivé dans mon cabinet et je ne voulais pas m'étaler sur ce sujet. En tout cas pour le moment j'attendais que mon patient arrive et ma secrétaire venait me prévenir de son arrivée. Je venais dans la salle d'attente en le cherchant du regard. "Monsieur Robinsson!" Je venais lui serrer la main en faisant un grand sourire. Je l'emmenais dans mon bureau en allant m'asseoir face à lui. " Bonjour, je m'appelais Arizona Karmer, comment ça va aujourd'hui. " Je n'allais pas lui poser trop de questions, je voulais le mettre à l'aise en faisant connaissance.




Revenir en haut Aller en bas
Néo Robinsson

- prayers : 244
- pseudo : Petit Prince
- multifaces : /
- id card : Milo V. + fakementine
- registration : 21/11/2017
- côté coeur : Célibataire, le coeur brisé

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: 1/3 (Arizona + Cameron)

MessageSujet: Re: Il est temps de dire ce qu'on a sur le coeur ( Neo)   Dim 28 Oct - 21:29


Je suis partie pour je ne sais pas combien de séances, c'est elle qui en décidera selon mon cas comme j'ai pu le comprendre en ayant une discutions au téléphone avec sa secrétaire lorsque j'ai pris mon premier rendez-vous. Je dois reconnaître que c'est légèrement flippant, même pour un chirurgien ça reste flippant quand même lorsque ça nous touche personnellement. Aussi étrange que cela puisse paraître je ne suis pas à l'aise dans les salles d'attente, j'espère qu'elle n'est pas avec un autre patient et que je pourrais être pris rapidement pour sortir plus vite de ce lieu qui commence à m'angoisser. Peut-être tout ce blanc dans la salle d'attente peut-être. À croire que le destin m'a entendu puisque la voilà qu'elle sort de son cabinet pour venir en salle d'attente où j'étais tout seul jusque là. "Monsieur Robinsson!" Forcément comme je suis seul elle se doute bien que ça ne peut être que moi. Je me lève, arrivant à sa hauteur et lui serrant la main pour la suivre jusque dans son cabinet. Je prends place dans le fauteuil qui est destiné aux patients alors qu'elle se retrouve derrière son bureau, pour commencer. " Bonjour, je m'appelais Arizona Karmer, comment ça va aujourd'hui. " On ne va pas se mentir, c'est une très belle femme et elle semble plutôt rassurante dans ce rôle de psychologue, ça fait au moins plaisir à regarder. J'essaie alors de sourire, timidement. Son regard est très captivant.

« Bonjour. Je … Je pense que je vais bien. Enfin … Je sais que si je suis ici c'est que ça ne va pas, mais bon... »

Ce n'est pas si simple de trouver ses mots lorsqu'on est intimidé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il est temps de dire ce qu'on a sur le coeur ( Neo)   Dim 28 Oct - 23:21

Je ne connaissais pas encore le patient que j'allais voir, j'avais tout de même un dossier sur lui. C'était un homme qui avait servi dans l'armée en Irak, était revenu après beaucoup de temps passé sur le terrain en tant que chirurgien et maintenant il était médecin en chirurgie, déjà il arrivait encore à faire son métier s'était important, un très bon point même, il ne se laissait pas abattre en ne faisant plus rien, comme en se renfermant sur lui-même. Mais si j'avais besoin de le voir c'était que le problème était beaucoup plus profond, de toute façon j'avais l'habitude de voir des anciens militaires et c'était vraiment délicat. Après avoir lu et relu son dossier j'apprenais qu'il venait d'arriver, je me levais en allant le chercher et tout de suite je venais lui faire un sourire de quoi le mettre à l'aise. Je connaissais plusieurs psychologues assez froids alors que moi c'était tout le contraire. Je voyais qu'il était assez timide, normal, il devait être un peu perdu de se retrouver dans ce genre d'endroit face à une inconnue.

-Mettez-vous à l'aise, je ne vais pas vous manger promis.

Je faisais un autre sourire, il était très mignon et le voir aussi intimidé me donnait encore plus envie de l'aider.

-Je vous rassure je ne vais pas vous posez trop de questions d'un coup. On va y aller doucement, ensemble, à votre allure.

Beaucoup de psychologues posaient directs des questions en rentrant dans le vif du sujet et il y avait une chance sur deux pour que cela fonctionne.

-Vous avez déjà envie de me parler de quelque chose en particulier? Sachez que vous pouvez tout me dire, cela ne sortira pas d'ici et je peux tout entendre.



Revenir en haut Aller en bas
Néo Robinsson

- prayers : 244
- pseudo : Petit Prince
- multifaces : /
- id card : Milo V. + fakementine
- registration : 21/11/2017
- côté coeur : Célibataire, le coeur brisé

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: 1/3 (Arizona + Cameron)

MessageSujet: Re: Il est temps de dire ce qu'on a sur le coeur ( Neo)   Lun 29 Oct - 22:26



Je ne sais pas vraiment comment faire pour me livrer face à une inconnu, j'ai déjà du mal à parler à mes proches de ce que j'ai vécu, alors si en plus de ça il faut que je me livre à quelqu'un que je ne connais pas c'est assez compliqué. J'ai pas le choix, si je veux continuer mon métier de chirurgien, il faut que passe ce cap là et que la psychologue parle de moi en positif à mon chef à l'hôpital, c'est la condition qu'il m'a donné pour continuer d'exercer et sans mon métier je ne suis rien, c'est la seule chose qui me tient encore debout alors de question de perdre mon post de titulaire en plus de ça. « -Mettez-vous à l'aise, je ne vais pas vous manger promis. » Le point positif déjà c'est qu'elle est souriante et pas froide du tout, c'est un réel bon point pour moi qui fonctionne souvent à l'affecte avec les gens. Là je pense être bien tombé. Je lui souris alors timidement, oui avec les femmes je suis souvent timide, mais ça devrait aller après quelques séances. « -Je vous rassure je ne vais pas vous poser trop de questions d'un coup. On va y aller doucement, ensemble, à votre allure. » Elle a tout de même déjà un sacré bon point positif là. Je hoche alors légèrement la tête, souriant aussi de manière rassurer. J'avoue, je ne sais pas forcément par quoi commencer tout ça est encore tout nouveau pour moi. « -Vous avez déjà envie de me parler de quelque chose en particulier? Sachez que vous pouvez tout me dire, cela ne sortira pas d'ici et je peux tout entendre. » Cette fois je soupire, ça va être mon tour il va falloir que je me lance maintenant. Qu'est-ce que je vais bien pouvoir dire ?

« Je ne sais pas vraiment par quoi commencer … C'est encore tout nouveau pour moi tout ça. Je ne sais pas non plus ce que je dois vous dire exactement. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il est temps de dire ce qu'on a sur le coeur ( Neo)   Jeu 1 Nov - 20:49

Souvent le plus difficile lors du premier rendez-vous c'était de trouver le premier sujet à employer. Normal le patient ne savait pas du tout par quoi commencer, s'il pouvait faire confiance à la personne en face, normal on était des inconnus pour eux. Mais moi j'y allais avec une autre méthode, déjà je faisais tout pour le rassurer et surtout je le laissais choisir le sujet qu'il voulait employer. Et pendant tout ce temps j'observais mon patient et là Néo était vraiment mal à l'aise, ne sachant pas quoi dire. Mais en le voyant sourire légèrement tout de suite j'étais rassuré, au moins il se détendait un tout petit peu, c'était un bon début. « Je ne sais pas vraiment par quoi commencer … C'est encore tout nouveau pour moi tout ça. Je ne sais pas non plus ce que je dois vous dire exactement. » Je lui faisais un sourire pour le rassurer même s'il semblait perdu, ce qui était tout à fait normal. Je sais qu'il était chirurgien et donc mon verdict à la fin de nos séances allait être important pour lui, on peut dire que son avenir était un peu entre mes mains.

- Depuis combien de temps être vous rentrez?

Il savait très bien de quoi je voulais parler, bien sûr de la guerre. Je voulais voir depuis combien de temps il aurait pu avoir ses crises, cela me permettait d'avoir un avis sur son état esprit. Je ne voulais surtout pas le brusquer, y aller doucement car à partir du moment où il se serait braquer, cela serait encore plus difficile.


Revenir en haut Aller en bas
Néo Robinsson

- prayers : 244
- pseudo : Petit Prince
- multifaces : /
- id card : Milo V. + fakementine
- registration : 21/11/2017
- côté coeur : Célibataire, le coeur brisé

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: 1/3 (Arizona + Cameron)

MessageSujet: Re: Il est temps de dire ce qu'on a sur le coeur ( Neo)   Jeu 1 Nov - 21:51


Est-ce que ce rendez-vous-là peut être déterminant pour ma carrière ? Est-ce que c'est celui qui va tout changer pour moi et briser mon rêve dans la médecine ? Je suis évidemment totalement en stress, mais il faut tout de même que je me détende pour qu'elle me donne un premier avis formidable. Quoi qu'il en soit elle est très bien, elle met très à l'aise et je me sens bien avec elle. Un bon gros point positif déjà pour moi. Je lui avoue donc que je ne sais pas vraiment comment m'y prendre, ni même quoi dire ou alors par quoi commencer. Oui, je suis tout simplement perdu. Par chance, elle prend les devants en me posant une première question. « - Depuis combien de temps être vous rentrez? » Oui en effet c'est peut-être bien de commencer par là, par le début. Je marque un temps de pause avant de répondre.

« Hum … Un an environ. Disons qu'avant j'arrivais plus ou moins à cacher tout ça. Quelques crises d'angoisse de temps en temps, mais surtout le soir et chez moi, donc facilement contrôlable. Puis … Tout ça a changer depuis peu en réalité. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il est temps de dire ce qu'on a sur le coeur ( Neo)   Jeu 1 Nov - 23:26

Je ne savais pas du tout comment faire pour le détendre, le mettre à l'aise, il ne savait même pas par où commencer. Donc je finissais par lui poser une question comme ça je pouvais commencer à le cibler doucement, tout en le mettant à l'aise. En tout cas j'avais vraiment envie de l'aider et je ferai tout pour réussir à le mettre à l'aise. Je voulais l'aider le plus possible. Les militaires qui revenaient de guerre étaient souvent très affecté, sa réponse me surprenait. Car dans un sens cela faisait quand même un an qu'il était de retour, normalement je voyais ce genre de patient bien avant. Déjà là il arrivait encore à se contrôler et c'était un bon point et surtout il commençait à se confier petit à petit. Je notais ce qu'il me disait même si heureusement j'avais une très bonne mémoire mais je préférais tout noté pour ne rien oublier. Et surtout au moins à chaque fois je notais la date ce qui était important, mais je restais tout de même attentive à ses paroles.

-Ce n'était pas une bonne idée de cacher tout ça, mais je ne suis pas là pour faire une leçon de morale. C'est déjà bien de me dire tout ça.

Je me levais et pour une fois je venais prendre place sur le siège près de lui, je voulais le mettre le plus à l'aise le plus possible. En tout cas c'était très bien, il venait me dire les choses par lui-même, j'avais déjà un peu plus d'informations.

-Est-ce trop tôt pour vous demander ce qui se passe pendant ses crises d'angoisse? Ce qui pourrait les provoquer?

Revenir en haut Aller en bas
Néo Robinsson

- prayers : 244
- pseudo : Petit Prince
- multifaces : /
- id card : Milo V. + fakementine
- registration : 21/11/2017
- côté coeur : Célibataire, le coeur brisé

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: 1/3 (Arizona + Cameron)

MessageSujet: Re: Il est temps de dire ce qu'on a sur le coeur ( Neo)   Ven 2 Nov - 19:33


J'ai peut-être fait une erreur en ne disant rien à personne sur cette douleur, ce mal-être que j'avais depuis mon retour. J'ai peut-être eu honte, ou alors tout simplement peur. En réalité je ne sais pas exactement pourquoi j'ai jamais rien dit. Oui j'ai eu l'idée de consulter dès mon retour et puis, j'ai cru que je pouvais être fort et surmonter tout ça, j'ai cru que je pouvais aller de l'avant tout seul alors que non. La preuve puisque je suis là aujourd'hui. Elle est mon dernier espoir, ma dernière chance même alors évidemment, je mets beaucoup d'espoir en elle. Finalement, cette fois ça n'est pas moi qui vais sauver quelqu'un, mais je vais me laisser être sauvé. « -Ce n'était pas une bonne idée de cacher tout ça, mais je ne suis pas là pour faire une leçon de morale. C'est déjà bien de me dire tout ça. » En effet c'est une mauvaise chose et je le sais très bien. J'espère tout de même que tout ça va changer et que je vais, enfin aller mieux. Je regarde le sol, presque honteux d'avoir attendu aussi longtemps pour venir la voir. Elle ou un autre spécialiste d'ailleurs. Sans que je m'y attende elle sort de son bureau pour venir s'asseoir sur la chaise à mes côtés. « -Est-ce trop tôt pour vous demander ce qui se passe pendant ses crises d'angoisse? Ce qui pourrait les provoquer? » Elle me met en confiance, je soupire, me disant que de toute façon il faut que ça sorte un jour ou l'autre alors pourquoi pas maintenant.

« Ce sont souvent des détails. Par exemple une odeur, un vêtement, un bruit … Vous voyez ce genre de choses, ces petits détails-là. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il est temps de dire ce qu'on a sur le coeur ( Neo)   Sam 10 Nov - 13:50

Après cette agression dans mon cabinet je savais très bien que ce n'était pas facile de se confier à un inconnu, même si pour moi ce n'était qu'une agression, il fallait apprendre à se livrer et dire les choses sinon cela s'accumule encore et ça peut se finir en dépression voir plus dangereux. C'est pour cela que je lui avais fait comprendre qu'il ne devrait plus rester silencieux sur les crises qu'il avait. Et j'espérais que maintenant qu'il me connaissait, il arriverait à me dire son ressenti petit à petit. Je voulais qu'il apprenne à se confier à moi avec le temps. On se croit toujours fort dans ce genre de situation, on se dit qu'on y arrivera sans l'aide de personne et pourtant il fallait accepter quand l'aide finissait par se présenter. Je voulais le mettre à l'aise, surtout que même si c'était un militaire, il semblait vraiment perdu et perturbé par ce rendez-vous et pour cela je venais me mettre devant lui, il devait avoir confiance en moi. Ce n'était pas juste un client, non je ne sais pas pourquoi mais avec lui c'était différent.

-Et ça vous est déjà arrivé à l'hôpital?

Souvent les militaires supportaient mal le bruit assez fort qui pouvait faire penser aux explosions. J'avais eu plusieurs militaires et le plus souvent j'arrivais à les aider.

-Vous faites comment pour vous calmer?


Revenir en haut Aller en bas
Néo Robinsson

- prayers : 244
- pseudo : Petit Prince
- multifaces : /
- id card : Milo V. + fakementine
- registration : 21/11/2017
- côté coeur : Célibataire, le coeur brisé

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: 1/3 (Arizona + Cameron)

MessageSujet: Re: Il est temps de dire ce qu'on a sur le coeur ( Neo)   Dim 11 Nov - 22:56


Je ne pensais réellement pas revenir du front lorsque j'étais là-bas, je me disais que j'allais sûrement finir ma carrière, voir même ma vie là-bas et donc que je n'avais pas à m'inquiéter d'un éventuel retour pour une reconversion. Tout ça a été dur, tout ça a été un choc pour moi. Je sais que mes soucis de santé ne vont pas en s'améliorant, mais j'essaie malgré tout de profiter de la vie même si elle est compliquée pour moi en ce moment. Là je me retrouve face à quelqu'un que je ne connais pas et à qui je dois parler de moi, de ma vie, de mon ressentie et tout ça, en plus d'être tout nouveau pour moi, est totalement déstabilisant. J'ai peur, peur du regard des autres, des jugements, peur de reparler de tout ça alors que jusque-là je m'efforçais simplement à oublier tout ça. « -Et ça vous est déjà arrivé à l'hôpital? » Je mets du temps à répondre car je réfléchis à la question. Puis je m'élance.

« Non … Non je ne crois pas. Pas pour le moment en tout cas. »

Et heureusement d'ailleurs non ? Je n'ai réellement pas envie de perdre mon job puisque c'est la seule chose qui me maintient encore en vie. « -Vous faites comment pour vous calmer? » Cette femme est douce, patiente, jolie évidemment, mais surtout elle semble vraiment adorable, ce qui met évidemment tout de suite en confiance.

« Et bien ça dépend d'où je me trouve et l'heure qu'il est lorsque ça m'arrive. Je peux aller courir et me défouler dehors, comme écouter la musique ou bien regarder la télé pour me changer les idées. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il est temps de dire ce qu'on a sur le coeur ( Neo)   Dim 11 Nov - 23:20

Je ne suis jamais partis au front mais j'étais toujours une des premières qui s'interessait à ce qui se passait là-bas, c'était si inquiétant, des hommes et des femmes qui partaient se battre d'en être sur de revenir, en tout cas j'avais beaucoup de respect et c'est même pour cette raison que j'avais fait ma thèse sur ce sujet-là. Et maintenant je continuais de faire des recherches pour les aider le plus possible, on ne pouvait pas imaginer ce qui se passe là-bas sans y être allé une première fois. Donc moi en tant que psychologue j'écrivais tout ce qu'ils me disaient et surtout je faisais tout pour les aider le plus possible, juste en imaginant le malheur, la détresse et la mort qui c'était présenté à eux. En tout cas Néo était un patient assez spécial, au contraire des autres il n'était pas un homme agité tout au contraire, c'était quelqu'un de nerveux, stressé et qui n'arrivait pas à mettre des mots sur son ressentit. Je ne sais pas pourquoi mais il avait ce petit quelque chose qui me donnait envie de l'aider le plus possible.

-Déjà si cela n'arrive pas sur votre lieu de travail c'est très bien. On va faire en sorte que cela continue comme ça.

Je savais bien qu'il était chirurgien pendant l'armée, donc on ne pouvait pas lui enlever ce métier. Souvent c'est ce qui leur permettait de tenir, continuer de faire ce qu'ils aimaient. Moi-même je ne me voyais pas faire autre chose que psychologue, maintenant que je n'avais personne dans ma vie je vivais pour mon métier.

-Vous avez déjà parlé de ce qui s'est passé là-bas? J'ai déjà eu plusieurs patients militaires et donc souvent c'est en se refermant sur le vécu pendant la guerre. Vous voulez qu'on en parle, un événement qui aurait pu avoir un impact sur vous?

Revenir en haut Aller en bas
Néo Robinsson

- prayers : 244
- pseudo : Petit Prince
- multifaces : /
- id card : Milo V. + fakementine
- registration : 21/11/2017
- côté coeur : Célibataire, le coeur brisé

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: 1/3 (Arizona + Cameron)

MessageSujet: Re: Il est temps de dire ce qu'on a sur le coeur ( Neo)   Lun 12 Nov - 13:13


Qu'est-ce qu'il va m'arriver exactement maintenant que je suis suivi par une psychologue ? Est-ce que ma vie va radicalement changer ? Est-ce qu'elle va m'être réellement d'un grand aide ? Est-ce simplement une manière en douceur de la part de mon chef de me virer de l'hôpital ? Trop de questions qu'il faut je mette de côté pour le moment. J'essaie de lui dire au mieux ce que je peux ressentir au moment des crises, j'essaie de répondre correctement ou en tout cas le plus juste possible à ses questions et ça n'est pas simple, tout ça remue des tas de choses dans ma tête. « -Déjà si cela n'arrive pas sur votre lieu de travail c'est très bien. On va faire en sorte que cela continue comme ça. » Est-ce que c'est simplement un début et qu'avec le temps les crises vont s'accentuer ? Est-ce que finalement c'est mieux d'être venu rapidement ? Espérons le en tout cas. À présent, je lui décris comment sont les crises ou plutôt, comment j'essaie de les gérer. « -Vous avez déjà parlé de ce qui s'est passé là-bas? J'ai déjà eu plusieurs patients militaires et donc souvent c'est en se refermant sur le vécu pendant la guerre. Vous voulez qu'on en parle, un événement qui aurait pu avoir un impact sur vous? » Voilà sûrement le moment que je redoutais le plus, le moment où j'ai envie de fuir et en même temps si je fuis c'est certainement la plus mauvaise idée au monde.

« Non … Je … Je pense que je ne peux pas. C'est trop difficile je pense que … Je pense que je suis un monstre tout simplement. »

Dis-je en baissant la tête pour fuir son regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il est temps de dire ce qu'on a sur le coeur ( Neo)   Lun 12 Nov - 13:58

Le plus souvent mes patients avaient peur de venir voir une psychologue car pour eux on avait un certain pouvoir sur leur avenir. En effet, s'ils devenaient dangereux pour les gens autour d'eux, on pouvait demander qu'ils ne travaillent plus pour leur bien et celui des autres. Donc oui, je pouvais comprendre à quel point il pouvait avoir peur, en tout cas je n'allais pas le laisser tomber, hors de question même je voulais l'aider le plus possible. Je venais lui poser des questions sur ce qui s'était passé pendant qu'il était au front et tout de suite je voyais son visage se transformer, j'avais visé tout juste. Tout de suite il venait refuser de parler de ce moment-là de sa vie ce qui était totalement normal et je le comprenais, par contre la fin de sa phrase me surprenait un peu, je ne comprenais pas pourquoi il disait qu'il était un monstre. Au moins je savais où mener mes recherches. J'avais l'impression d'avoir un enfant devant moi qui avais une faute grave, il fuyait mon regard et c'était vraiment touchant.

-Il va falloir apprendre à en parler car le problème vient de là j'en suis sûr.

Et pour la première je rapprochais ma main de son menton pour relever son visage et croiser à nouveau son regard.

-Vous avez été un militaire, médecin en plus et donc vous avez sauvé plus d'un homme là-bas et vu des choses que peu de personnes ne pourraient le supporter. Vous n'êtes pas un monstre d'accord.

Je lui faisais un petit sourire pour essayer de le rassurer alors que j'enlevais ma main de sa joue. Je lui laissais quelques secondes pour se remettre, déjà il venait de faire un gros effort.

-En... En quoi êtes-vous un monstre?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Il est temps de dire ce qu'on a sur le coeur ( Neo)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il est temps de dire ce qu'on a sur le coeur ( Neo)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Je suis en retard mais je prends le temps de dire au revoir !
» Dire ce qu'on a sur le coeur soulage des malheurs [PV : Lueur d'Espoir ]
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Mathilda de Cologne ϟ « Le temps malgré tout a trouvé la solution malgré toi. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERYTHING IS FINE :: CITY OF WAUWATOSA :: - westwatosa-
Sauter vers:  
Pré-liens libres
Voici quelques liens très recherchés par les membres actifs du forum. Ils sont super intéressants et vous ferez des heureux.



les petits nouveaux
Venez pour leur faire triomphe, les accueillir, les chouchouter ! Bienvenue chez vous.