AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 who do you think you are ? ; olivior

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

- prayers : 158
- pseudo : abracadabra/milou
- id card : finn wolfhard/lilousilver. (vav); elevsen & dailyfinngifs (gifs) ; endlesslove (signa)
- registration : 03/10/2018
- côté coeur : nope

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: camille + olivia + douglas + you ? (2/5)

MessageSujet: who do you think you are ? ; olivior   Ven 5 Oct - 18:26

who do you think you are ?
olivia ✧ hector
« Hector ! Tu reviens tout de... » te reprocha ta tante, avant que tu ne claques la porte d'entrée. Rien, un blocage, un mur. Tu voulais rien savoir de ce qu'elle avait à te dire. T'en avais foutrement rien à faire et t'avais empoché ton vélo comme un fou furieux et tu t'étais mis à pédaler pour t'éloigner le plus possible de la maison. Encore une fois, c'était le classique des adolescents qui s'embrouillent avec leurs parents. Et dans ton cas, c'était juste ta tante. Ta tante qui était aussi ta tutrice légale, la responsable aux yeux de la justice qui s'occupait de toi. Elle le faisait. T'étais conscient qu'elle faisait tout ce qu'elle pouvait. Tu la connaissais bien, même avant la mort de tes parents, mais y'avait une grosse différence entre être ta tante et être un parent de substitution. Parfois, tu la comprenais pas du tout. Tu voulais bien essayer d'être gentil, mais des fois, tu aurais voulu savoir ce qui se passait dans sa tête. Et elle prétendait travailler et comprendre les jeunes. L'ironie ! Tu fulminais et tu voulais simplement qu'on te laisse tranquille parce que tu voulais pas extérioriser. Pas tout de suite, c'était un peu trop tôt pour ce genre de chose. Tu faisais pas attention à ce qui avait autour de toi, tu voulais juste changer d'air, bouger pour oublier.

Alors comme d'habitude, tu pédalais sans t'arrêter et tu regardais même pas où t'allais, mais tu t'en fichais comme l'an quarante. C'était pas ta faute, c'était celle du monde entier, rendu là. Ils étaient tous contre toi et tu voulais juste qu'on te laisse tranquille. Et, évidemment, en fonçant dans quelqu'un, c'était pas toi en tord. Et la personne en question... et celle qui fit déborder le vase.  Tu t'arrêtas net devant elle. « Non, mais ça va vraiment pas chez vous ! » t'exclamas-tu, en débarquant de ton véhicule pour lui faire face. Et ça se voyaig dans tes yeux que t'étais crinqué et prêt à la confrontation pour t'engueuler. La jeune femme en question venait de tomber sur le mauvais Hector. Celui qui était de mauvaise humeur, grognon et en confrontation totale. T'avais envie de la remettre à sa place et tu t'étais pas gêné. « Vous auriez pu regarder où vous allez au lieu de foncer dans les gens, hein ! Vous êtes pas la reine du trottoir ! » Tu fulminais. Pour qui les gens se prenaient  sérieux ?!
©️ nightgaunt

_________________
should i stay or should i go? ♒︎ keeping versed and on my feet if you steal my sunshine © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- prayers : 72
- pseudo : Mélusine
- id card : Emeraude Toubia
- registration : 09/09/2018
- côté coeur : Libre

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: open

MessageSujet: Re: who do you think you are ? ; olivior   Sam 6 Oct - 2:03

who do you think you are ?
olivia ✧ hector
   C'était un après-midi comme je les aime, l'air était frais, les feuilles commençaient à se colorer dans les arbres. J'aime l'automne, c'est ma saison préférée. J'avais beaucoup à faire aujourd'hui, je devais préparer mes nouveaux sous-vêtements pour rajouter du nouveau stock dans ma boutique en ligne. J'aimais créer, j'aimais en mettre plein la vue je dirais. Je savais que j'avais reçu beaucoup de rouleaux de tissus aujourd'hui à la poste c'est pourquoi je m'étais déplacée à pieds pour aller les chercher. Marcher allait me faire du bien et j'aimais observer les gens autour de moi, soit c'était positif, mais bien souvent c'était négatif. Il y avait toujours des connards, sauf qu'aujourd'hui je ne tombais pas sur un connard habituel, celui était un enfant, un adolescent pour être plus exact. Je venais de passer au bureau de poste pour prendre mes rouleaux de tissus, je marchais paisiblement sur le trottoir quand soudain un mec à vélo débarqua de côté vers moi et freina brusquement m'insultant au passage.

- Pardon?

Je n'avais pas très bien compris ce qui se passait là... Il était si minus en plus et il osait me parler comme ça? Il en rajouta une couche, je  ne pouvais pas croire que ce jeune morveux se croyait maître de tout le passage ici. Il manquait vraiment de civisme ce jeune, il était mal élevé! Je me suis mis à rire parce que c'était vraiment ridicule ce qu'il venait de raconter.

- Bon écoute, mon petit gars, tu vas remonter sur ton petit deux roues et tu vas aller t'amuser ailleurs... Ou bien peut-être que tu devrais apprendre à conduire un vélo... On est sur un putain de trottoir pour piétons! Ce n'est pas pour un enfant de 10 ans qui croit que tout ça lui appartient.

Sérieusement? Il venait vraiment de me gâcher ma matinée ce merdeux. Je remis en place mes trois rouleaux de tissus sous le bras, je n'avais pas l'intention de lui céder le passage, qu'il fasse le tour. Il venait de tomber sur quelqu'un qui n'a pas la langue dans sa poche. Par contre, je pouvais dire qu'il était têtu, ces sales adolescents, ils sont tous enragés contre n'importe qui! L'envie de lui prendre par une oreille et le ramener chez lui me vint en tête, mais de nos jours les parents prennent le parti pour leur enfant. Saleté d'enfant-roi!

©️ nightgaunt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- prayers : 158
- pseudo : abracadabra/milou
- id card : finn wolfhard/lilousilver. (vav); elevsen & dailyfinngifs (gifs) ; endlesslove (signa)
- registration : 03/10/2018
- côté coeur : nope

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: camille + olivia + douglas + you ? (2/5)

MessageSujet: Re: who do you think you are ? ; olivior   Dim 7 Oct - 2:11

who do you think you are ?
olivia ✧ hector
Bon, c’était pas toujours ton genre d’agir de manière aussi crue, mais tu voulais que la terre entière soit au courant que tu voulais pas qu’on t’embête (même si c’était toi l’instigateur). Et le moindre geste, aussi innocent soit-il, était un gage de mauvaise entente dès le départ, même si c’était toi qui étais dans le tort. La colère, l’incompréhension, l’injustice, y’avait un tas de trucs qui te passaient par la tête en ce moment que tu voulais évacuer et que tu savais pas trop comment t’y prendre. Passer ses émotions sur les autres, c’était mieux, n’est-ce pas ? Surtout quand tu ne les connaissais pas. Les inconnus, ils savaient rien de toi et tu pensais bien que tu pouvais te permettre de faire des remarques sans que ça les atteignent directement. Et les adultes qui se la croyaient, surtout les jeunes adultes. Ils se prenaient pour ados, ou presque, mais ils se croyaient bien des choses permises ! Ok ouais, tu l’avais pas vu venir, celle-là, mais elle non plus elle avait pas bien regardé. T’avais peut-être ta part du blâme que tu voulais pas avouer, mais elle était aussi effrontée d’avoir même pris la peine de te répondre.  Habituellement, tu fonçais sans que ça t’affectes vraiment, mais les gens étaient pas aussi oppositionnels.

Toi, tu t’arrêtas aussitôt qu’elle te répondit d’un ton presqu’aussi insultant que tu l’avais abordé. Pas la meilleure stratégie pour pas qu’on t’embête, mais en te répondant, ça avait pas été malin non plus. Alors, tu l’écoutas. Visiblement, tu l’avais probablement accroché avec ses tissus, mais elle aussi elle prenait de la place avec ses rouleaux. Le trottoir était assez grand, mais quand même ! Tu croisas les bras en la regardant sans jamais quitter son regard. Elle voulait visiblement pas te laisser continuer ta route. Alors, t’allais aussi lui tenir tête, voyons ! « Vous pouvez bien parler avec vos rouleaux de tissus qui entravent aussi la route, si je ne m’abuse. » répliquas-tu, tout en pointant ses objets sous ses bras. Peut-être que t’avais hérité de quelque chose de ta tante finalement : sa folie au volant, sans qu’elle soit fâchée. Toi, t’étais juste frustré et t’en voulais au monde entier, c’est pour ça que t’étais un danger public derrière ton guidon de vélo. Tu ris tout en souriant malicieusement. « Et en plus, vous croyez vraiment qu’insulter l’âge, ça va me faire quelque chose ? Ah ! Je pourrais bien vous donner un chiffre, si ça vous chante. » Et si t’avais appris une chose avec tata, c’était qu’on ne donnait jamais un âge à une femme... peu importe son âge. Mais c’était cette femme qui avait justement commencé à insinuer que t’avais dix ans, en plus. Tu pouvais bien lui en coller une. « Alors, d’après votre allure, je vous donne... 35 ans ? Vous devez pas faire grand-chose de votre vie, si vous êtes dans l’industrie des tissus. » Et tu la regardas d’un peu plus près. « Sans parler de vos mains un peu salies par ce qui semble être de l’huile. » Ouais, elle voulait pas te laisser passer ? Toi aussi t’allais t’amuser un peu !

Spoiler:
 
©️ nightgaunt

_________________
should i stay or should i go? ♒︎ keeping versed and on my feet if you steal my sunshine © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- prayers : 72
- pseudo : Mélusine
- id card : Emeraude Toubia
- registration : 09/09/2018
- côté coeur : Libre

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: open

MessageSujet: Re: who do you think you are ? ; olivior   Jeu 11 Oct - 2:49

who do you think you are ?
olivia ✧ hector

J'avais une journée assez remplie pour créer et découper mes tissus, mais au lieu de ça, on me faisait perdre mon temps au beau milieu du trottoir parce qu'un gamin de 10 ans voulait circuler librement. Il n'avait qu'à faire le tour.... Sérieusement? Il se pensait le maître de l'univers. Je me souvenais très bien qu'à cet âge les mecs avaient de gros égos qui ne voulaient rien dire... Ils n'étaient que des trous de cul au final. Il en resta pas là, il me parla de mon âge en ajoutant que j'avais 35 ans.... Okay okay... le garnement il l'avait cherché. J'avais lâché mes tissus, j'avais pris sa bicyclette à deux balles et je tirai pour qu'il me le laisse.

- 35 ans hein? On ne dit jamais l'âge d'une demoiselle... Si tu veux avoir une .... copine... bien commence par être poli!

J'avais pas réussi à lui arracher, mais si c'était pour lui faire peur c'était tant mieux. Je lâchai son vélo et mis mes mains sur mes hanches. J'avais peut-être du tissu en main, mais je me débrouillais foutrement bien quand il s'agissait de la mécanique.

- Tu as beau te croire bon en disant des trucs comme ça, mais laisse-moi te dire que pour l'instant la personne qui fait le plus rien, c'est bien toi. Je gagne ma vie très bien, continue de te promener à vélo, de te masturber devant des films pornos et essayer de trouver tes poils au menton... J'ai justement des trucs à faire!

Je me penchai pour reprendre mon tissus. En me relevant, je voulus tourner les talons, mais je ne pu qu'apprécier le jeune même s'il avait été chiant, il me faisait un peu penser à moi quand j'avais eu ma crise. Le monde entier était contre moi.

- Ha oui et si ça te tenterait de savoir quoi faire de ta vie, de ton temps sache que je travaille dans un garage pas loin d'ici et tu pourrais y apprendre beaucoup plus que de trainer ici tout seul à engueuler les gens pour rien.

J'avais pas été bien longtemps à l'école, je savais que la mécanique c'est ce qui m'avait en quelque sorte sauver la vie. Je n'avais pas la langue dans ma poche, je savais un peu par quoi il était en train de passer. Il devait avoir une vie qui ne l'enchantait pas vraiment. Il pensait peut-être que j'allais rappliquer, mais j'étais comme ça. S'il voulait m'envoyer chier, il pouvait le faire, il resterait pourri encore et encore.

©️ nightgaunt

_________________

Chaque matin est une chance de réussir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- prayers : 158
- pseudo : abracadabra/milou
- id card : finn wolfhard/lilousilver. (vav); elevsen & dailyfinngifs (gifs) ; endlesslove (signa)
- registration : 03/10/2018
- côté coeur : nope

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: camille + olivia + douglas + you ? (2/5)

MessageSujet: Re: who do you think you are ? ; olivior   Dim 14 Oct - 0:29

who do you think you are ?
olivia ✧ hector
T’étais habitué à la confrontation avec les adultes. T’avais ta tante d’un côté, les enseignants de l’autre, le monde adulte était contre toi et tu devais rester debout. Même si ça allait pas toujours avec tata, elle t’avait montré qu’il fallait que tu te défendes. Elle t’avait montré quelques techniques plus physiques. Mais le verbal, tu l’avais déjà. T’étais capable de te débrouiller. Et elle t’avait pas du tout fait peur avec ton vélo, au contraire. C’était pas ce qui allait te faire fuir. T’étais habitué. Ça t’atteignait même pas, pour le nombre de réparations que tu devais faire dessus en une seule semaine... Bref, t’avais probablement été trop loin en essayant de vouloir deviner son âge, mais elle l’avait aussi bien cherché que toi. Des fois, les gens te laissaient faire. Ou, ils faisaient comme elle et ils embarquaient dans ton petit jeu d’adolescent frustré et tu pouvais leur balancer toute cette haine que tu ressentais. Tu croisas les bras en riant nerveusement. « Qui vous dit que j’aime pas les garçons ? Ou même les deux, hein ? » Si on voulait embarquer dans le débat, très bien ! T’avais la journée pour le faire. Ça allait peut-être devenir ton nouveau passe-temps, après tout ? Tu arquas un de tes sourcils quand elle te dit que c’était toi qui faisais rien, alors que clairement... elle aussi elle perdait son temps. « Moi je perds peut-être mon temps, mais vous aussi un peu, non ? En essayant de me montrer lequel des deux est plus fin que l’autre. » Tu haussas les épaules, tout en récupérant ton vélo.

Même si son ton à elle semblait s’être adoucit, c’était une autre histoire pour toi. T’étais encore en mode confrontation et surtout, méfiance. Elle était devenue trop compréhensible pour que tu puisses complètement lui faire confiance. Ouais, c’est vrai quoi ? Il fallait que tu penses à pourquoi elle était devenue tout d’un coup un peu plus... compréhensible ? Bon, ça excusait toujours pas la situation, ni même justifiait pourquoi tu t’étais comporté comme un idiot, mais tu pouvais essayer de rattraper ton coup, t’étais pas un de ces leaders négatifs non plus, t’étais juste frustré de la vie en général et tu voulais juste survivre à la vie. Un peu comme tous les autres gamins de ton âge, au final. C’est juste que toi, t’en avais un peu plus dans le ventre que les autres. Le TDAH aidait certainement pas ce tempérament que t’avais déjà avant que le diagnostic tombe. Tu t’appuyas sur ton vélo en le relevant, tout en croisant les bras. « Les gens oublient parfois qu’ils ont été ados. » dis-tu, simplement en espérant qu’elle ait compris. Ouais, c’était peut-être pour faire passer le message qu’elle avait aussi connu cette période. « Mais quand même. J’engueule souvent pour rien, c’est vrai. Des fois, c’est plus fort que moi et... » C’était peut-être pas le moment de perdre la face, pour une fois. Tu te grattas le derrière de la tête. « Je suis désolé de vous avoir foncé dedans comme un fou. Ça arrive souvent quand je suis frustré... C’était rien contre vous. » Et en thérapie, plus jeune quand on t’avait diagnostiqué, on t’avait aussi appris à admettre tes erreurs.
©️ nightgaunt

_________________
should i stay or should i go? ♒︎ keeping versed and on my feet if you steal my sunshine © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: who do you think you are ? ; olivior   

Revenir en haut Aller en bas
 
who do you think you are ? ; olivior
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERYTHING IS FINE :: CITY OF WAUWATOSA :: - southwatosa :: platteville-
Sauter vers:  
Pré-liens libres
Voici quelques liens très recherchés par les membres actifs du forum. Ils sont super intéressants et vous ferez des heureux.



les petits nouveaux
Veenez pour leur faire triomphe, les accueillir, les chouchouter ! Bienvenue chez vous.