AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 loneliness is a sign you are in desperate need of yourself // vera

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

- prayers : 348
- pseudo : pakam
- id card : william moseley → ava (myself)
- registration : 24/09/2018
- côté coeur : le coeur pris depuis ses onze ans, mais ne l'a compris que plus tard. elle lui a glissé des mains, il l'a laissé faire.

MessageSujet: loneliness is a sign you are in desperate need of yourself // vera   Mar 2 Oct - 0:30





Vera & Douglas
I want to give up my bearings, slip out of who i am, shed everything, the way a snake discards old skin.

J’ai demandé d’annuler mon rendez-vous, mais lorsque la réceptionniste m’a dit que « Mme. Keating peut vous faire une place le mois prochain. », je n’ai pas eu le choix de garder celui de base. Pas que ça ne m’arrangeait pas d’attendre un mois, mais qu’elle a sûrement discuter avec Vera et que cette dernière est au courant que j’ai voulu reporter notre rendez-vous. Donc, que je n’ai pas envie de la voir. Ce qui est le cas, mais ma fierté en prend un coup et je dois la défendre. C’est con. Cette situation. Vera était mon amie, ma meilleure amie même. Aujourd’hui, on agit comme des étrangers. Tournant le regard dès qu’on se croise, oubliant les politesses. Ma faute, je plaide coupable. Disons que je n’ai jamais été doué pour assumer mes erreurs, sachant que celles-ci ont causé le froid entre elle et moi. Elle me manque, sincèrement. Mais, je ne fais rien pour changer les choses. La preuve. J’étais prêt à reporter mon rendez-vous, voire même changer de psychologue, pour l'éviter une nouvelle fois. M'enfin... Voilà ma seconde chance. Je suis censé faire des efforts, faut bien commencer un jour, non ?

Je me trouve sur un petit fauteuil dans une salle d’attente ou peu importe ce que c’est, j’attends. Mes doigts pianotent nerveusement sur ma cuisse, tandis que mon autre main est en train de se faire faire une manucure avec ses dents. « C’est ta première fois ? » Je lève la tête vers la réceptionniste qui me regarde avec un sourire, comme si j'étais un gosse à son premier rendez-vous chez le dentiste. Apparemment, ma nervosité se sent, mais pas pour les raisons qu'elle croit. Ce n'est pas de me confier qui me cause un problème, bien que ça en fait partie, mais c'est la situation qui me rend nerveux et qui, honnêtement, m'embarrasse. Après tout, je suis son ancien meilleur qui doit consulter avec elle pour régler ses problèmes personnelles. Sans répondre, je dégage mes doigts de ma bouche pour les entrelacer avec les autres au-dessus de mes cuisses. Quelques minutes suivent avant que la porte de son bureau s'ouvre, laissant sortir une demoiselle qui la remercie avant de quitter. Une fois libérée, je finis par me lever et nos regards se croisent, je viens forcer un sourire sur mes lèvres. « Bonjour. » Tout ce que j'arrive à prononcer, alors que je viens de passer un bon dix minutes à y réfléchir. Je la suis à l'intérieur du bureau, fermant la porte derrière moi, je balaye la pièce du regard. « Sympa, ton bureau. » Le pro de la conversation, c'est Douglas, je vous le jure.



_________________



--- broken arrow
don't speak before we say too much
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- golden lady -
avatar

- prayers : 382
- pseudo : flames
- multifaces : withaker and reyes
- id card : blake, @delreys
- registration : 21/07/2018
- côté coeur : married.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp:

MessageSujet: Re: loneliness is a sign you are in desperate need of yourself // vera   Dim 7 Oct - 11:24

Etre psychologue demande de l’empathie et de la méthodologie. Malgré ces traits de personnalité, il faut être forte, avoir du recul sur la vie et ne pas hésiter à être ferme. Les patients ont besoin d’aide, et surtout d’écoute. Ils attendent, parfois qu’on leur tienne la main tout au long du chemin. Mais à un moment il faut savoir lâcher et les laisser vivre, leur faire confiance. S’ils reviennent, peut-être avez-vous échoué lors de votre mission ? On vous conseille d’avoir une distance avec le patient, il n’est donc pas conseillé de prendre en charge un membre de la famille, cela pourrait fausser votre jugement, entacher votre travail. Tu prends ton travail à cœur. Tu aimes voir le sourire du patient qui se sent mieux. Tu aimes les accompagner au maximum. Dans la vie tu peux être perçue comme une femme froide et mystérieuse, et tu l’es. Tu ne te laisses pas facilement approcher. C’est de cette façon que tu peux travailler sereinement. Cependant auprès de tes patients tu te sens bien et finalement laisse de la chaleur s’échapper. Tu es présente pour eux, tu ne leur imposes rien. Tu es spécialisée dans les relations de couples, dans les thérapies de couple. Tu aimes l’amour. Pour toi c’est quelque chose d’important. Tu es loin de penser que seule la thérapie peut sauver une union mais ça aide beaucoup. C’est une façon de parler de ses sentiments enfouis, de ses idées sombres quand parfois la communication s’est envolée au sein du foyer. Tu essaies, toi-même d’appliquer tes propres conseils au sein de ton mariage mais ce n’est pas toujours facile. Comme beaucoup de femmes ou hommes avant toi tu t’enfonces dans certains mensonges. Et ça te fait mal, tu ne sais plus comment revenir en arrière, tu ne veux pas perdre ton mari et détruire ta famille à laquelle tu tiens tant. Aujourd’hui, est une journée comme les autres. Tu pensais qu’elle allait être comme toutes les autres quand soudain ton prochain rendez-vous. Tu prends soin de te lever et l’accueillir toi-même, et quelle surprise lorsque tu vois Doug. Il te sourit et tu essayes d’en faire de même bien que ce ne soit pas super franc, bonjour, répètes-tu pourtant. Essayant de ne pas montrer ton malaise devant ta secrétaire médicale. Tu refermes la porte et l’invite à s’asseoir sur le sofa en face de ton fauteuil, ignorant sa remarque sur ton bureau pour en venir au fait. Tu t’installes donc sur ton fauteuil, qu’est-ce que je peux faire pour toi ? Peut-être a-t-il besoin d’une thérapie ? Tu ne comprends pas sa venue ici après toutes ces années de non relation entre vous.

@Douglas McKinnon

_________________
you and me and the devil makes three.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
loneliness is a sign you are in desperate need of yourself // vera
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SHOULD PRESIDENT OBAMA SIGN THE ORDER WHEN IT COMES TO WIKILEAKS?
» Quelle desperate Housewife, etes-vous ?
» Desperate Housewives [Dramédie, Soap]
» Mac miller Sign
» D'apres les experts Haiti recevra 1 centime sur chaque dollar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERYTHING IS FINE :: CITY OF WAUWATOSA :: - eastwatosa-
Sauter vers:  
Pré-liens libres
Voici quelques liens très recherchés par les membres actifs du forum. Ils sont super intéressants et vous ferez des heureux.



les petits nouveaux
Venez pour leur faire triomphe, les accueillir, les chouchouter ! Bienvenue chez vous.