AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
CALENDRIER / 01.11.2019 ! Grand retour du forum après plusieurs semaines de maintenance. 16.10.2019 ! Retour de Adokoa (Pauline) dans le staff. 31.07.2019 : Réouverture du forum. Installation de la onzième version par Flames. Arrivée du nouveau PNJ The Devil. 11.07.2019 : Annonce du retour du forum, rédaction d'un nouveau contexte. 01.05.2019 : Fermeture du forum. 14.04.2019 : Installation de la dixième version par Flames. 10.02.2019 : Installation de la neuvième version par Flames. Mise en place de l'animation Mini rp. 02.12.2018 : Installation de la huitième version par Flames. Mise en place de l'animation calendrier de l'avent. 13.10.2018 : Installation de la septième version par Passenger. Mise en place du nouveau contexte Second Chance. Melvin Brock (Marie) rejoint le staff. 10.10.2018 : le forum fête son premier anniversaire.15.07.2018 : Installation de la sixième version par Passenger. . 01.07.2018 : le forum atteint les 100.000 messages. 12.05.2018 : Installation de la cinquième version par Passenger. 17.03.2018 : Installation de la quatrième version par Adoko. Mise en place de la partie Instagram et lancement de l'animation Zodiac. 20.01.2018 : Installation de la troisième version par Passenger et lancement du jeu Game of chance. 02.12.2017 : Installation de la deuxième version réalisée par Passenger. Mise en place des parties communication et graphisme. 09.11.2017 : Dani Brock (Pauline) rejoint le staff. 23.10.2017 : Effie Gardner (Lélia) rejoint le staff. 10.10.2017 : Ouverture officielle du forum. 03.10.2017 : Installation de la première version par Passenger 01.10.2017 : Création du forum. .
liens recherchés
------------------

WINTER TOGETHER / L'hiver arrive. Il est là plus tôt que les autres années et il est déjà rude. Les premières neiges parsèment les trottoirs de Wauwatosa. La ville et ses habitants ont toujours pris soin de leur commune. Ils aiment la voir briller de mille feux en attendant l'arrivée du père Noël. On est plus surpris de voir apparaître les premières guirlandes qui clignotent à travers les vitrines alléchantes et gourmandes. Les pâtisseries donnent envie. Les manteaux et les écharpes viennent couvrir nos tenues de mi saison. Cette année et encore plus que les autres années, Wauwatosa va aider ceux qui en ont besoin. Et en plus notre belle ville va s'illuminer et devenir la plus belle. Des concours de décorations, de sapins par exemples. Ces arbres vont éblouir les allées principales avant d'aller egayer les demeures plus austères. Hopitaux, orphelinats ou prisons aux alentours. Vous l'avez compris, c'est la solidarité qui va être au centre des fêtes. Comme chaque année le grand bal de Noël vous invitera à vêtir vos plus belles tenues et pour la bonne cause. Déambulez dans les rues, emmitouflés dans vos écharpes et doudounes. La neige va être présente, très présentes. Attention au verglas et aux boules de neiges perdues.

Partagez

brothers and bad news (flashback maladie)

Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


brothers and bad news (flashback maladie) Empty
MessageSujet: brothers and bad news (flashback maladie) brothers and bad news (flashback maladie) EmptyLun 3 Sep - 21:41


Tu es enfermée depuis quelques jours maintenant, tu as fais des tests mais ça met plus longtemps que prévu et ça commence vraiment à t'inquiéter. Julian viens régulièrement te voir pour contrôler ta santé et l'évolution du virus, tu espères que ça va vite se terminer parce que tu ne tiendra pas longtemps enfermée dans cette cage de verre. Ryan te manque, tes amies, tes frères, tes parents. Tu n'as qu'une envie que tout s'arrête et que finalement tu sortes guéri de cet enfer. Début d'après-midi, Ryan devais venir qu'en soirée tu avais donc proposé à Elys et Eloy de passer quelques temps avec toi, tu avais besoin de les voir et aussi d'avoir une présence. Avec chance tu es bien entouré et souvent le relais est vite pris par quelqu'un d'autre, telle une jeune enfant qu'on doit occuper. Avant que tes frères arrivent, Julian débarque dans sa tenue d'astronaute comme t'aime l'appelé depuis quelques jours maintenant. Assise dans ton lit d’hôpital en tailleur, il tien dans ses mains un dossier dont tu n'as pas encore eu d'information, certainement les résultats de tes examens. - Salut doc ! dis-tu doucement en souriant, t'essayes de garder le sourire et d'être positive, un bon moyen pour ne pas devenir folle et broyer du noir.  - Comment ça va en dehors de ma capsule de verre ? demandes-tu en essayant d'avoir des nouvelles de l'extérieur, tu es enfermée depuis quelques jours mais ça te parait une éternité, tu as eu vent d'un barbecue organisée par la ville, tu as déjà l'odeur des grillades et des saucisses qui te tiraille les entrailles. De plus tu mange que très peu, ton appétit à fortement diminuer puis bien souvent tu gardes rien dans ton estomac, tu vomis beaucoup, parfois du sang. Ton état est assez préoccupant et tu le sais très bien.

@Julian Parker @Elys Gardner @Eloy Gardner 
Spoiler:
 


Dernière édition par Effie Gardner le Jeu 18 Oct - 17:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


brothers and bad news (flashback maladie) Empty
MessageSujet: Re: brothers and bad news (flashback maladie) brothers and bad news (flashback maladie) EmptyMer 5 Sep - 2:32

L'estomac nouée, peut importe le nombre de fois que tu devais annoncer des mauvaises nouvelles, tu retrouvais toujours tes patients anxieux quand tu avais des réponses aux mystères que leur santé leur infligeaient. Parfois, la clé tout ça était banale et c'était facile à annoncer. Tes patients commençaient généralement comme des simples inconnus dans le besoin d'aide pour toi, mais terminaient toujours comme des personnes biens réelles que tu appréciais. Cette fois-ci, la patiente tu l'avais bien connu dans le passé. Même si vous étiez pratiquement inconnu maintenant que la vie vous avait séparer, ton coeur d'adolescent l'avait chéri tendrement et elle sera toujours importante pour toi.
Effie n'avait pas été victime du braquage pourtant elle était arrivé durant la même tempête que bien des patients et ses symptômes étaient trompeur. Elle gardait quand même cette énergie positif qui l'avait suivi partout. Des tests vous en aviez passé des tonnes sur elle. Certains pointaient vers quelque chose, d'autre ne faisait aucun sens avec les résultat du dernier. Son virus vous était encore un mystère, mais tu ne te décourageais pas. Dans ton uniforme préventif, tu rentres dans la salle de verre souriant à Effie qui réussi à rayonner malgré son état. Assise dans son lit, elle semblait reprendre des forces puisque plutôt dans la semaine, elle tenait pas très longtemps droite. Tu sais, le monde de Wauwatosa ne tourne pas bien sans toi! Tes fans s'ennuient! Elle reste ton amie après tout, si un peu de plaisanterie pouvait l'aider à retrouver le moral, tu dirais quelques trucs pour la faire rire. Tu croisais souvent sa famille et ses amies ici, tu savais sans hésiter qu'ils avaient tous hâte qu'elle retrouve sa vie normale. Quand tu sors d'ici, je t'offrirai des grillades pour compenser ton absence au BBQ! Ça faisait des lunes que tu n'y étais pas aller avant cette année, mais tu te souviens de tes années de Lycées que tu en avais profiter avec cette demoiselle au bras.
De retour au chose sérieuse, son regard est sur ce dossier bien lourd entre tes bras. Tu viens ici pour prendre sa température et t'assuré qu'elle est bien hydratée parler le peu de nourriture qu'elle est capable de garder dans son estomac. Bonne nouvelle, je pense que tu continues d'être malade parce que ton estomac est irritée par tout ce stress, tiens bon et dans quelques jours tout commencera à aller mieux. Certains virus ne sont jamais vraiment nommé, peut-être que vous pourrez jamais dire exactement ce qui ne tournait pas avec la jeune femme. Mais puisqu'elle revient d'un voyage, des gens moins en forme qu'elle comme des jeunes enfants et des personnes âgées pourraient ne pas se remettre de ce genres de symptômes. Par précautions vous la garderez jusqu'à ce que tout les symptômes soit complètement disparu.
La prochaine chose sur ta liste à aborder reste délicat. Pour n'importe quel médecin ce sujet est délicat, pour toi qui venait de perdre ta propre fille, tu savais peut-être trop ce que les gens qui perdre leur bébé avant la naissance pour resté neutre face à tout ça. Jamais Effie ou son partenaire t'ont mentionné une grossesse, tu n'es pas certain qu'elle n'ait eu le temps de savoir qu'elle allait être maman et tu allais devoir lui dire qu'elle avait tout de même perdu un foetus. J'aimerais te parler de quelque chose arrivée durant la chute, est-ce que tu aimerais mieux avoir un proche avec toi? C'est délicat. Tu restes en quelque sorte un de ses proches, mais présentement tu es son docteur. Qu'elle veule un proche avec elle ou pas, tu prévois contacté Ryan à la fin de cette conversation pour t'assurer que quelqu'un vienne lui tenir compagnie. Elle aura besoin de support déjà que ces murs de vitres la coupaient bien trop de la réalité.
@Effie Gardner @Elys Gardner @Eloy Gardner
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


brothers and bad news (flashback maladie) Empty
MessageSujet: Re: brothers and bad news (flashback maladie) brothers and bad news (flashback maladie) EmptyJeu 13 Sep - 13:21


Bien souvent les choses tournes mal quand on s'y attend le moins, ton état de santé était loin d'être fragile, tu as toujours eu une vie saine et tu as rarement était malade étant petite, juste quelques rhumes ou des grippes qui se soigne facilement, tout comme tes frères la maladie ne vous a jamais empêcher de vivre correctement et d'être en bonne santé. Aujourd'hui il t'as fallu attrapé un sale virus pendant tes vacances en amoureux pour être enfermée dans une cage en verre, pendant la pire période de Wauwatosa. La prise d'otage est aussi une surprise, disons que personne ne croyait voir ce genre de chose arriver dans cette petite ville, calme et reposante. Tu as fini à l'hôpital au mauvais moment, tu aurai voulu, être présent pour Ryan, Maya, Elys, pour tout ceux qui était là-bas dans le supermarché, à l'extérieur, tu aurais voulu aidé un minimum, essayer de convaincre Ryan de ne pas faire le héros, de laisser les autorités gérer mais tu n'avais pas pu, tu étais bloqué à cause de cette foutu maladie. [...]
Julian, heureusement qu'il s'occupe de ton cas, tu te sens plus en sécurité avec lui, tu sais qu'il est spécialiste dans les recherches de virus exotique, et tu espères qu'il sera te guérir au plus vite, tu ne pourra pas tenir trop longtemps enfermé loin de tes proches et de l'extérieur. Une bouffé d'oxygène quand ton ex rentre dans ta cage de verre, sa combinaison qui te fais sourire et t'amuse, il faut bien s'avoir positiver même si c'est compliqué. - Mes fans ? je n'ai reçu aucune lettre pourtant, je suis déçu ! Dis-tu en souriant doucement, tu étais assise sur le lit, le matin tu vas mieux qu'après une journée donc oui, ça peut aller mais trop vite tu fatigue. Finalement il te parle du BBQ, tu lèves les yeux en posant une main sur ton ventre. - N'en parles pas, je rêve des grillades ou des plats si délicieux de Ryan.. je meurs de faim ! ajoutes-tu en grognant doucement, un vrai chaton. Son regard qui dévie sur ton dossier dans ses mains, tu inspires profondément alors que tu l'écoutes lorsqu'il commence à t'expliquer. - Julian, je veux être certaine de ne pas être contagieuse avant de sortir d'ici, je déteste être enfermée mais je veux pas courir le risque de contaminer mes proches ! avoue-tu en lâchant un petit soupir, c'était bien la pire chose que tu pouvais imaginer. Tu veux guérir en étant certaine que tout ira bien après. Julian à l'air beaucoup plus perturber pour la suite, il commence à être nerveux et ça commence à t'inquiéter aussi, ses paroles te rassure pas trop. Tu hausses les épaules doucement et pose ta main sur son avant protéger par la combinaison épaisse. - Un proche ? Tu es là c'est suffisant non ? puis Elys et Eloy devraient arriver après ! ajoutes-tu en regardant l'heure, ils ne devraient pas tarder même puis tu retrouve le regard inquiet de Julian. - Tu m'inquiète Julian, que ce passe-t-il ? demandes-tu en passant une main sur ton front déjà transpirant, tu as chaud, encore un symptôme. 

@Julian Parker
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


brothers and bad news (flashback maladie) Empty
MessageSujet: Re: brothers and bad news (flashback maladie) brothers and bad news (flashback maladie) EmptyMar 18 Sep - 1:38

Cette Effie, tu n'avais pas oublié son positivisme contagieux, mais tu restais surpris que même entre ses quatre murs qui les sépares du monde elle parvient à échapper des rires de ta personnes. C'est drôle combien les années changent nos vies, nos proches, notre environnement, mais combien elle n'est pas vraiment changer. Rayonnante malgré tout ça, souriante même quand la vie l'épuise. Avant qu'elle soit prise sur tes lieux de travail, vous n'aviez pas réussi à vous revoir vraiment depuis que tu es en ville. Là, tu la croises chaque jours presque parce que même si tu t'étais promis de prendre une pause du travail, l'atmosphère à la maison est trop lourd pour que tu tiennes ta parole.
Le sujet devenait quand même délicat. Tu souris quand elle dit que tu es là, alors que tu lui parles d'attendre un proche. L'inquiétude est semée, tu ne peux pas la faire attendre d'avantage. Ne t'inquiètes pas. Voilà que tu commences ton chemin vers cette annonce bien lourde. Tu connais trop bien le goût amer qu'elle laisse derrière. Tu sais ce que sait de perdre l'image qu'on se crée d'un potentiel futur qui s'effondre dans une seule seconde. Quand tu es arrivée à l'urgence, tu saignais... Le monologue long pour rien qui explique l'état dans lequel vous l'avez reçu durant la folie du braquage. Tu lui explique que des stress comme celui d'un gros virus puis les inquiétudes qui habitaient tout le monde cette journée-là n'a peut-être pas aider. Mais les fausses couches restent la cause première de complication dans les début de grosse. Elle en savait rien et selon vous analyse, elle était à pas plus que quatre semaines.  Tu ne peux pas te blâmer, à ce stade c'est souvent un problème chromosomique. Même si tu aurais su et aurait tout fait pour mettre les chances de ton côté, ça serait sans doute arrivée. Tu te rappelles de Auden qui t'annonce pour Julie, comme quoi rien de tous les efforts de Hayley avait empirer la chose ou diminuer ses chances. La vie est  mal faite parfois. Tu chasses tes peines, au travail tu sais bien le faire. Tu es le proche de Effie, elle venait de te le rappeler alors tu te permets de l'enlacer. Tu es le seul contact humain qu'elle a depuis un moment. Tu sais qu'elle en a besoin, ce genre de nouvelle frappe. J'ai amener des costumes d'astronautes supplémentaires. J'espérais te croisé en bonne compagnie. Maintenant que c'est une question de contamination, tu permets qu'au moins dans un moment difficile comme ça qu'au moins ses frères entre dans son aquarium. Tu remets de l'espace entre vous, mais ne quitte pas la salle. Je peux te laisser digérer tout ça seule Effie. Mais si tu préfères, je restes jusqu'à ce que tes frères arrivent. Annoncr les mauvaises nouvelles n'est jamais le plus dure, c'est de voir à quel point tes mots peuvent se transformer en tempête dans les yeux de tes patients. Comme les bonnes nouvelles se transforment en célébration. La peine submergeait ton ami et même si tu n'avais pas causé cette fausse couche, tu lui as annoncé, ta présence lui rappellera à présent bien pire qu'une rupture de gamin alors que tu quittais pour l'université. Tu lui rappellerais la vie qu'elle aurait pu avoir si cette incident avait tourné différemment.
@Effie Gardner @Elys Gardner @Eloy Gardner
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


brothers and bad news (flashback maladie) Empty
MessageSujet: Re: brothers and bad news (flashback maladie) brothers and bad news (flashback maladie) EmptyLun 24 Sep - 20:02


Étrangement tu étais assez positive, tu ne pouvait pas être dans un pire état qu'à ton arrivée, tu le savais parce que Julian s'occupait de ton cas et que tu lui faisait entièrement confiance. Il as suivi ses court de médecine comme il l'a toujours voulu, alors oui, tu avais confiance en lui depuis toujours. Jamais il te mettrais en danger ou qu'il te cacherais quoi que ce soit, l'honnêteté est la meilleure des choses entres vous même si tu ne l'as pas revu depuis des années et qu'aujourd'hui il n'est plus le jeune homme qui t'a quitté. Aujourd'hui il est ton ami, ton médecin. Pourtant ta bonne humeur se réduit lorsque le visage de Julian se durci, ses paroles t'annonce une mauvaise nouvelle et ça commence à t'inquiéter, tu ne sais pas ce qui pourrait être pire qu'être enfermé ici, dans une cage en verre. Tu sais que Elys et Eloy ne vont plus tarder et que tu seras en bonne compagnie et alors que Julian te demande si tu as besoin d'un proche tu lui assure qu'il en fait déjà parti. Il est un bon soutient depuis ton arrivé ici, alors oui, tu le considère comme un proche. Pourtant tu sens déjà ton coeur s'emballer, il semble contrarié, inquiet déjà de ta santé alors cette nouvelle rajoute trop de mystère tu as hâte de connaître la suite. Il cherche ses mots jusqu'à ce qu'il commence par le début, ta perte de sang, tu comprends pas, les sourcils froncés. C'est difficile d'assimiler, de comprendre le sens de ses phrases alors que plus il s'engouffre dans son récit plus tu trouve le sens à toute cette histoire. Ses mots qui résonne dans ta tête, dans ton coeur comme une lame qui s'enfonce lentement. La douleur qui fait surface, tu devient livide, ton teint pâle alors que tu passes une main sur ton front, tu as chaud puis froid, tu fixe Julian sans réussir à suivre la suite de ses paroles, tu vois ses lèvres bouger sans réussir à entendre ce qu'il veut dire, tu as garder les premières paroles de ton amis. Juste des brides " du sang ", " le stress intense" " fausse couche". Tu étais même pas au courant de cette grossesse, loin d'y penser même si ça fait parti de tes rêves, de ton futur tu l'espères sincèrement mais tu n'en à même pas parler avec Ryan alors que ce soit réel aujourd'hui te bouleverse profondément. Ta main se pose sur ta bouche pour retenir ce premier sanglot qui s'en échappe. Le regard embrumé, tu sens ta poitrine te faire horriblement souffrir. Julian toujours présent, il te soulage comme il le peut mais tu sais que sa place n'est pas facile, il est celui qui annonce, celui qui gâche tout et qui rend malheureuse de plus votre relation n'aide en rien. Tes sanglots qui éclatent, tu ne te retient pas, alors que tes larmes roules sur tes joues tu essayent de les essuyer mais trop vite remplacer par d'autres. - je.. je ne savais même pas, j'étais pas au courant ! dis-tu en secouant le visage, tu passes alors instinctivement une main contre ton ventre là où était ce futur, un futur pourtant envolé désormais. Julian s'éloigne un peu pour te laisser de l'espace mais tu le retient par la manche de son costume, tu te lèves du lit pour venir te blottir dans ses bras, malgré la tenu protocolaire tu as besoin d'un contact, d'un moyen de t'aider même si le seul qui pourrait le faire est à l'extérieur. - j'ar..rive pas à le croire..murmure-tu en fermant les yeux, la visage poser contre le torse, le plastique inconfortable. 

@Julian Parker @Elys Gardner @Eloy Gardner 
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


brothers and bad news (flashback maladie) Empty
MessageSujet: Re: brothers and bad news (flashback maladie) brothers and bad news (flashback maladie) EmptyMar 25 Sep - 1:20


brothers and bad news
Elys & Effie & Eloy

« There's no other love like the love for a brother. There's no other love like the love from a brother. »
Depuis son malaise, Elys s’arrangeait pour aller voir sa sœur tous les jours. Les journées devaient être longues, coincée dans son aquarium et même s’il se sentait impuissant, cantonné à l’extérieur de sa quarantaine, il essayait de faire de son mieux pour rendre son hospitalisation moins désagréable. Il aurait aimé pouvoir faire plus… mais il n’était pas médecin, et rien de ce qu’il avait appris à l’armée ne pouvait lui être utile dans ce genre de situation. Au moins il savait qu’avec Julian, elle était entre de bonnes mains. On se rassure comme on peut, n’est-ce pas ? Parce que dans le fond, ces visites étaient autant pour lui que pour Effie. Avec tous les ennuis qui pleuvaient sur cette ville ces derniers temps, il avait besoin de voir de ses propres yeux que sa sœur allait toujours aussi bien que possible, malgré les circonstances. Effie étant… et bien, Effie, elle gardait le sourire malgré tout. Il n’en attendait pas moins de sa part, mais ça ne l’empêcherait pas de faire son maximum  pour que ce sourire ne soit pas qu’une simple façade.

Ce jour là, lui et Eloy avaient prévu de venir ensemble. Elys avait passé bien peu de temps avec son frère depuis son retour. Chaque fois que leurs chemins se croisaient, Eloy semblait toujours… étrange. Son retour d’entre les morts ne devait être simple à gérer pour personne, alors il n’avait pas insisté. Pour Effie, ils pourraient au moins faire un effort, et sa jumelle avait semblé enthousiaste à l’idée d’une après midi entre Gardner. A son arrivée, Elys ignorait si Eloy était déjà arrivé. Ils étaient censés se rejoindre sur place, et il avait pris soin d’emmener quelques livres pour renouveler ceux qu’il avait déjà amenés à sa sœur. Ca passait le temps, quand personne n’était là pour lui tenir compagnie. Il s’apprêtait à entrer lorsqu’une infirmière l’interpella et lui annonça que le Docteur Parker avait préparé des tenues pour les visiteurs d’Effie. Jusque là, on leur avait interdit l’accès à sa quarantaine. Pourquoi ? Qu’est-ce qui se passe ? demanda-t-il. Ce changement de protocole lui donnait un mauvais pressentiment. Julian ne lui avait pas fait ce genre de faveurs jusque là, pourquoi changerait-il maintenant ? L’infirmière refusa de répondre à ses questions. Au lieu de ça, elle l’emmena dans une pièce adjacente à la chambre d’Effie où Elys enfila l’une de ces superbes tenues de cosmonaute, identique à celles que portaient le personnel médical en charge du cas de sa jumelle. Ce n’est qu’une fois entièrement équipé qu’il fut autorisé à entrer.

A l’intérieur, Julian se trouvait avec Effie. Elle était debout, ce qui était un bon signe… ce qui l’était beaucoup moins, c’était qu’elle pleurait à chaudes larmes, blottie dans les bras de son médecin et ami. Effie ? Julian… qu’est-ce qu’il se passe ? demanda-t-il, de plus en plus inquiet. Depuis son malaise, Effie faisait toujours bonne figure. Elle cherchait à rassurer tout le monde, à n’en pas douter. Mais ce beau sourire avait disparu, laissant place à des sanglots. Ces larmes n’étaient pas des larmes de joie, c’était évident. Elys le savait. Il la connaissait assez bien pour être convaincu que quoi qu’il se passe, ce n’était pas juste la fatigue ou la lassitude qui l’accablait. Il avait beau avoir disparu pendant presqu’un an, il n’en restait pas moins son frère jumeau.  
(c) DΛNDELION
@Effie Gardner @"Eloy Gardner" @Julian Parker


Dernière édition par Elys Gardner le Mar 13 Nov - 0:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


brothers and bad news (flashback maladie) Empty
MessageSujet: Re: brothers and bad news (flashback maladie) brothers and bad news (flashback maladie) EmptyVen 5 Oct - 1:02

Tu détestais savoir ta sœur dans cet état. Savoir qu’elle n’allait pas bien, qu’elle n’était pas au top de sa forme, tout en sachant que tu ne pouvais rien faire pour l’aider à aller mieux. Pourtant dès que tu avais deux minutes de libre, tu le prenais pour venir la voir, pour prendre de ses nouvelles. L’esprit de toute manière trop occupée ailleurs pour véritablement te concentrer sur ton travail.
Journée que tu avais donc pris de congé. Courte discussion que vous aviez eu avec ton frère. Juste assez pour décider que vous iriez la voir ensemble ce jour-là. Le chemin qui s’est presque fait dans le silence le plus complet d’ailleurs. Certain malaise persistant, peut-être plus de ta part que de la sienne. Déjà, parce que ça te faisait étrange de le retrouver après plus d’un an. Année pendant laquelle tu étais certain qu’il était mort. Si bien que tu t’étais finalement fait à l’idée. Alors oui, que pour ça, c’était différent. Mais non, il n’y avait pas que ça justement. Baiser que tu avais échangé avec sa copine, pendant ce temps. Celui qui te faisait clairement culpabiliser. Parce qu’au final, à l’heure actuelle, ça ne voulait plus rien dire. Seulement ça ne changeait rien au fait que justement, c’était tout de même arrivé. Que tu avais merdé, et pas qu’un peu.
Pourtant, tu avais bien rapidement mis de côté ces réflexions. Car une fois arrivé à l’hôpital, on vous avait tout de suite apostrophé pour vous demandez de revêtir une tenue particulière, propre à la quarantaine. Changement drastique dans le protocole de visite de ta sœur, et clairement toi, tu commençais à être inquiet. Aucunes explications qu’on vous fournissait, simple soupir qui avait guidé tes lèvres, avant que tu ne poses une main sur l’épaule de ton frère, comme pour l’encourager à ne pas demander plus d’informations à cette infirmière. Parce que de toute manière, elle n’était même pas autorisée à vous dire quoi que ce soit.
Habit revêtu, vous aviez finalement pris la direction de la chambre où séjournait votre sœur. Les larmes qui perlaient sur son visage, voilà bien la première chose que tu avais remarqué. Ton cœur qui s’était pincé à cet instant. Parce que tu avais toujours détesté la voir pleurer. Et maintenant, plus que la plupart du temps, tu te sentais complètement impuissant. « Effie ? Julian… qu’est-ce qu’il se passe ? » Ton frère qui prend la parole. Et toi, qui reste encore une fois, muet. Simplement à analyser la situation, à essayer de comprendre ce qui se passe, sans même qu’on ne te dise quoi que ce soit. Seulement voilà, la seule chose que tu avais fini par déduire, c’est que les nouvelles ne semblaient pas être très bonnes. Loin de te douter pourtant de ce qu’il s’agissait, précisément.

@elys gardner @effie gardner @julian parker
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


brothers and bad news (flashback maladie) Empty
MessageSujet: Re: brothers and bad news (flashback maladie) brothers and bad news (flashback maladie) EmptyJeu 18 Oct - 16:58

family gardner brothers and bads news


------------------------------------

- effie ? julian… qu’est-ce qu’il se passe ?
tu aurais pu ne pas l'entendre, cette phrase, plongé dans les bras de Julian, les sanglots qui t'embrouillent l'esprit. pourtant tu reconnais cette voix, tu reconnais Elys et le fais qu'il soit proche. la présence de Julian t'aide beaucoup, ne pas être seule c'est mieux mais le fait que tes frères sont maintenant à l'intérieur de ton aquarium change tout. une nouvelle qui gâche une autre. ta santé n'était plus un danger même si tu devais faire attention et que ta sorti était prévu dans quelques jours mais concernant ta fausse couche, ça change tout. tu étais loin de connaître ta grossesse, loin de pouvoir t'en réjouir parce que tu n'était pas au courant. alors lorsque tu entendis ton prénom, si proche, sans cette vitre qui te fait blocage. tu ravales un sanglot en redressant ton visage pour reculer légèrement de Julian et ainsi découvrir deux autres astronautes. Les voir là, proches, présent. malgré ta peine et ta douleur tu te sentais soulagée, heureuse. Tu ne voulais pas qu'ils te voient dans un état pareil, personne ne devait te voir ainsi et tu avais du garder ton sang froid, ta souffrance profondément caché pour pas que tes proches s'inquiète davantage. pourtant là c'était trop tard, tu ne peux pas reculer ni effacer tes larmes toujours présentent sur tes joues roses. - Elys, Eloy ! Dis-tu dans un soupir de soulagement, tu laisse Julian pour t'approcher d'eux. ils sont aussi sécurisé que ton médecin et donc aucun risque de contamination. tu ne sais pas si c'est le fait de les voir et de pouvoir les prendre dans tes bras qui te fait pleurer de nouveau ou juste la nouvelle qui fait écho dans ton cœur. tu arrives rapidement près d'eux pour les prendre dans tes bras, bien plus petite et frêle, tu entoures leurs tailles chacun d'un bras pour te coller contre eux fermement. - Qu'est ce que vous faites ici ? demandes-tu alors que tu oublies déjà la question d'Elys. au fond tu as juste pas envie de leur dire, c'est toujours dur d'en parler. Tu savais qu'ils devaient venir mais de base tu ne pensais pas avoir une mauvaise nouvelle non plus, c'est encore chaud et ça reste délicat d'en parler. tu fermes les yeux en les serrant encore fort contre toi, tu sens leurs bras, leur présence. des grand frères, voilà la meilleure des sécurités. 

@Elys Gardner @Eloy Gardner @Julian Parker
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


brothers and bad news (flashback maladie) Empty
MessageSujet: Re: brothers and bad news (flashback maladie) brothers and bad news (flashback maladie) EmptySam 20 Oct - 0:09


brothers and bad news
Elys & Effie & Eloy

« There's no other love like the love for a brother. There's no other love like the love from a brother. »
Elys n’était peut-être pas flic comme son frère aîné, cela ne l’empêchait pas d’avoir un peu de jugeote. Pas besoin d’avoir une formation particulière pour deviner que quelque chose n’allait pas dans cette chambre. Il l’avait senti dès que l’infirmière les avait interpellés pour leur faire passer ce qu’Effie avait pris l’habitude d’appeler des tenues de cosmonautes. Ils n’avaient jamais laissé entrer qui que ce soit dans sa quarantaine, à l’exception du personnel médical. Pourquoi maintenant ? La voir en pleurs n’avait fait que renforcer ce mauvais pressentiment et s’il l’accueilli sans même y réfléchir quand elle vint se réfugier dans els bras de ses frères, ses questions sans réponse demeuraient. Il échangea un regard inquiet avec Eloy. Leurs tenues ne facilitaient pas cette étreinte mais ils devraient s’en contenter. Julian s’éclipsa sans un mot, les laissant en famille. Le soldat fut tenter de le rattraper, de lui demander des explications quant aux larmes de sa sœur, mais il n’avait pas le cœur à lui tourner le dos alors qu’elle pleurait dans leurs bras. Il resta donc là en silence, jusqu’à ce qu’elle prenne la parole, leur demandant ce qu’ils faisaient là. Une infirmière nous attendait pour nous faire enfiler ces trucs quand on est arrivés. Julian a dû prévoir mais… il marqua une pause, échangeant un regard avec Eloy, qui ne semblait pas comprendre ce qu’il se passait mieux que lui. Un soldat et un flic… Ils n’étaient ni médecins, ni devins.  Viens par là, viens t’asseoir, dit-il doucement, avant de guider Effie vers son lit, s’asseyant d’un côté de sa jumelle alors que leur aîné prenait place de l’autre. Si sa santé s’améliorait, elle restait fragile et dans son état, il préférait la voir assise que debout. Effie… Dis nous ce qu’il se passe… Comme pour l’encourager, pour la rassurer qu’il était bien la pour elle, il prit la main de sa sœur dans la sienne, la serrant doucement à travers les gants qui le protégeaient du virus qu’elle avait ramené dans ses valises. Elle pouvait lui parler. Elle pouvait leur parler, à tous les deux, quoi qu’il se passe. Et si elle refusait de le faire, il ne se gênerait sûrement pas pour aller questionner directement Julian…. Et il ne le lâcherait pas jusqu’à ce qu’il obtienne une réponse. Être ami avec les jumeaux de ses patients, ça avait ses avantages… et ses inconvénients. Et le soldat était réputé pour être têtu.
(c) DΛNDELION
@Effie Gardner


Dernière édition par Elys Gardner le Mar 13 Nov - 0:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


brothers and bad news (flashback maladie) Empty
MessageSujet: Re: brothers and bad news (flashback maladie) brothers and bad news (flashback maladie) EmptyDim 4 Nov - 17:34

family gardner brothers and bads news


------------------------------------

- Effie dis moi ce qu'il se passe.. 
Elys était là, dans ta bulle. Toi qui croyais jamais le voir ici, Eloy n'était pas là il était parti pour une enquête en dehors de Wauwatosa et même s'il te manque tu es heureuse qu'il soit loin pour ne pas qu'il entende cette mauvaise nouvelle et ton chagrin immense. Tu étais aussi rassurée d'avoir ton frère avec toi, c'était même étrange qu'il soit dans ton aquarium, tu pensais que personne ne pouvait venir mais apparemment Julian avait tout organisé pour qu'il vienne avec toi et ça t'aide vraiment. Tu as vite quitté les bras de Julian pour trouver ceux tout aussi confortable de Elys. Tu étais toujours aussi mal, blotti contre lui tu essayais de contenir tes sanglots mais en vain ça devenait encore plus dur alors que ton frère semblait inquiet et plein de question. - oh elys.. ! murmure-tu doucement alors que tu essuie tes larmes du revers de la main. Elys t'entraîne avec lui vers le lit pour s'installé à tes côtés, tu soupirs doucement en haussant les épaules alors que ton regard reste pleins de larmes, t'essayes de trouver ton calme pour parler, pour expliquer ce qui se passe à ton jumeau. Il pris ta main en te demandant de lui dire ce qui se passe, tu serre sa main autant que tu pouvais alors que le gant t'empêche de le sentir mais il est là et ça t'aide, ça te soulage. T'inspire profondément, tu devrais déjà le rassurer et lui dire que tout vas bien. - je vais pouvoir sortir dans quelques jours.. c'est la bonne nouvelle mais il y en a une mauvaise Elys, enfin tu l'as certainement compris vu mon état. ajoutes-tu en souriant légèrement alors que tu es loin d'être amusé. tu passes ta main libre dans tes cheveux, les décalant vers l'arrière pour dégagé ton visage rouge par les larmes. - quand je suis arrivé à l'hôpital j'avais perdu beaucoup de sang, d'après les examens j'étais enceinte de quatre semaines environ.. explique-tu à ton jumeau, sa présence te donne des forces. - j'ai perdu le bébé Elys, j'ai perdu l'enfant de Ryan, le notre et ça me tue.. murmures-tu en sentant l'émotion t'envahir, les larmes rouler contre tes joues. 

@Elys Gardner
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


brothers and bad news (flashback maladie) Empty
MessageSujet: Re: brothers and bad news (flashback maladie) brothers and bad news (flashback maladie) EmptyMar 13 Nov - 1:24


brothers and bad news
Elys & Effie & Eloy

« There's no other love like the love for a brother. There's no other love like the love from a brother. »
Chacune des visites d’Elys le rappelait à sa frustration. Lui, Effie, et ce mur de verre qui les séparait. Il ne pouvait pas l’aider. Il ne pouvait rien faire. Il n’était pas médecin. Les premiers secours, il pouvait gérer mais au-delà, il était tout bonnement inutile. Il avait essayé de rendre son séjour plus agréable, d’amener un peu de bonne humeur, aussi forcée soit-elle, mais c’était tout ce qu’il pouvait faire. Il aurait pu penser que pouvoir entrer dans son aquarium apaiserait cette sensation qu’il avait d’être inutile mais non. Effie en larmes dans ses bras. Il ne savait pas ce qu’il se passait, et encore moins comment apaiser ses tourments. Il n’était même pas certain d’en être capable, même en connaissant la raison de ses larmes. Il ferait de son mieux, quoi qu’il arrive. Comme toujours. Il espérait que sa main dans la sienne l’encouragerait à parler, malgré cette fichue combinaison.

Cela sembla fonctionner, puisqu’Effie prit la parole. La bonne nouvelle, d’abord. Sa sortie prochaine de cette zone de confinement. Une raison de moins de s’inquiéter pour le soldat. Mais il y avait une mauvaise nouvelle. Il le savait, c’était évident. SI Effie avait besoin de temps pour trouver ses mots, alors loin de lui l’idée de la presser. Il ne savait que trop bien combien il pouvait être difficile de mettre des mots sur certaines choses. C’était l’un de ses nombreux problèmes. Quand je suis arrivé à l'hôpital j'avais perdu beaucoup de sang, d'après les examens j'étais enceinte de quatre semaines environ... - j'ai perdu le bébé Elys, j'ai perdu l'enfant de Ryan, le notre et ça me tue… avoua-t-elle dans un murmure. Les pleurs, qu’elle avait réussi à calmer, reprirent de plus belle et Elys l’attira à nouveau dans ses bras, ne sachant pas trop quoi faire d’autre. Même l’idée de maudire Ryan lui semblait déplacée, et pourtant il ne portait pas l’homme dans son cœur. Cependant, ce n’était pas le moment. Il le maudirait plus tard, et certainement pas devant Effie. Pas maintenant, pas dans ces circonstances, et ce même s’il ne savait pas vraiment quoi faire d’autre. Ca va aller, Effie… Des mots qui lui semblaient bien vides de sens mais parfois, les entendre faisait du bien. Donnaient un peu d’espoir. Cet infime espoir qui avait réussi à lui sauver la vie, à le faire tenir assez longtemps pour que son enfer prenne fin. C’était pas le bon moment, mais ça viendra. Tu seras une super maman un jour, j’en suis sûr. Et ça l’arrangerait, personnellement, si le père n’était pas Ryan… encore une fois, pas le moment pour ce genre de confession. Elys pouvait bien laisser sa tête de lard au placard quelques instants. Pour sa sœur, il pouvait bien faire cet effort. Ce n’était pas comme s’il pouvait faire grand-chose d’autre, de toute façon.

(c) DΛNDELION
@Effie Gardner
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


brothers and bad news (flashback maladie) Empty
MessageSujet: Re: brothers and bad news (flashback maladie) brothers and bad news (flashback maladie) EmptyJeu 22 Nov - 17:13


Cette fois elys est là, près de toi. c'est plus difficile que ce que tu pensais, l'avoir près de toi, tu voudrais l'embrasser fort et le serrer dans tes bras, tu voudrais sentir son parfum et être rassurée dans ses bras. pourtant tu dois te suffire de sa main recouvert d'un gant épais. c'est plutôt frustrant même si sa présence te calme un peu, lui dire cette mauvaise nouvelle derrière une vitre aurait était dur aussi. tu connais elys et son besoin de te protéger et d'être présent tout comme tu veux l'être pour lui. vous êtes liés et ça personne ne peu le comprendre, ni même l'imaginer. assise près de lui, sa main dans la tienne. t'essayes d'être forte, d'être capable d'expliquer ce qui t'arrives même si ta voix ce casse et que ta gorge ce serre alors que t'essaye de trouver les bons mots qui te feront pas craquer davantage. tu lui explique, déjà concernant ta sortie prochaine, une bonne nouvelle qui risque de le rassurer mais la suite te fais bien plus souffrir. t'inspire profondément et lorsque tu expliques à Elys ce qui se passe, tu te prend la réalité en pleine face. c'est dur de tout dire à voix haute, de s’entendre l'expliquer, ton coeur ce serre et tes larmes coulent contre tes joues. elys ne tarde pas à te prendre dans ses bras, le plastique désagréable contre ta joue, tu aurais préférais sentir le pull doux de ton frère mais en vain tu te contente de ce que tu as, bien plus que ce que tu avais la veille. tu ne sais pas combien de temps tu reste là à pleurer, les paroles de ton frères raisonne dans la pièce. il veut te calmer et te réconforter, ça fonctionne, un peu. Après de longue minute dans les bras de ton jumeau, tes pleures cesses enfin et pourtant tu ne bouge pas, les bras autour de sa taille, ta tête contre son épaule. - Je l'aime tellement Elys, je sais pas comment je vais pouvoir lui dire ça, il vient de perdre son meilleur ami, son frère et moi je perd son enfant. murmures-tu doucement alors que ton coeur saigne toujours plus à l'idée de faire souffrir Ryan. - Je sais qu'il m'en voudras pas, je le sais mais je.. je culpabilise toute seule. ajoutes-tu en te redressant lentement le visage bouffi par les pleurs, regard rouges, tu frottes tes yeux du revers de tes mains. tu tourne ton visage vers ton jumeau, un instant tu restes silencieuse avant de continuer. - Tu n'aimes pas Ryan, je le sais, je le vois. Tu ne l'aimes pas alors que tu ne le connais pas, personne ne le connais. murmures-tu en soupirant doucement et détournant le visage vers le sol, regardant tes mains, ton poignet attire ton attention, tu glisses tes doigts sur celui-ci où se trouve ton tatouage, le loup qui représente Ryan et votre histoire.

@Elys Gardner
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


brothers and bad news (flashback maladie) Empty
MessageSujet: Re: brothers and bad news (flashback maladie) brothers and bad news (flashback maladie) EmptyVen 30 Nov - 0:13


brothers and bad news
Elys & Effie & Eloy

« There's no other love like the love for a brother. There's no other love like the love from a brother. »
Malgré ses nombreuses absences, Elys s’arrangeait toujours pour être là pour ses proches. Même lorsque sa carrière l’envoyait à des milliers de kilomètres, il s’arrangeait toujours pour être aussi disponible que possible. Même là-bas, il n’était pas totalement coupé du monde, il pouvait contacter ses proches régulièrement. Alors s’il pouvait aider, même quand il n’était pas là, il était toujours là. Aujourd’hui, il était physiquement présent et pourtant, il ne s’était jamais senti aussi impuissant face aux larmes de sa jumelle. Qu’est-on censé dire à quelqu’un qui vient d’apprendre qu’elle vient de perdre un petit être qui grandissait dans son ventre ? Le fait qu’elle l’ignorait changeait-il quelque chose ? Et s’il disait ce qu’il ne fallait pas et empirait les choses ?  Il ne devait pas y avoir de mode d’emploi pour ce genre de situation. Être présent et écouter, ça semblait être un bon début. Il n’avait pas beaucoup mieux en réserve et ce même si ça signifiait devoir entendre parler de Ryan. Ce n’était pas le moment de faire sa tête de lard, il y avait bien assez d’autres jours dans une année pour détester son beau-frère. Ce serait un problème pour un autre jour.

T’as pas à te sentir coupable Effie. T’es tombée malade, c’est pas de ta faute, tu pouvais pas savoir. L’important c’est que tu ailles bien. Le reste… Ca se règlera tout seul. Donne-toi un peu de temps. Parfois, c’est tout ce qu’il y avait à faire. Être patient. Attendre que les blessures cicatrisent. C’est ce qu’on lui avait dit à lui, et s’il devenait très doué à l’art de cacher à ses proches quand ça n’allait pas – avec Luna c’était plus difficile, vu qu’ils vivaient sous le même toit – c’était pas vraiment le cas. Mais ce n’était pas le propos, et il n’était pas du genre à tenter de ramener la couverture à lui. Il avait davantage tendance à faire l’inverse, d’ailleurs. Après un moment de silence, Effie reprit la parole, abordant justement un sujet qu’Elys s’efforçait d’éviter : Ryan. Il ne m’a pas vraiment donné de raisons de l’apprécier. Et ça a pas non plus l’air de l’inquiéter, d’ailleurs. Malgré lui, un soupire lui échappa. J’sais pas, si Luna avait un frère, j’aimerais autant qu’il m’apprécie. Ca me paraît logique mais apparemment, c’est pas le cas de tout le monde. Ce n’est pourtant pas comme si Elys représentait une quelconque menace. S’il y avait bien deux hommes sur cette terre qui ne risquaient pas de lui voler Effie… C’était lui et Eloy. Et il ne risquait pas non plus de se débarrasser d’eux. Ils seraient toujours ses frères, que ça lui plaise ou non. C’est pas important pour le moment. Je serais toujours un frère trop protecteur quand tu sortiras d’ici. Mais si je peux faire quoi que ce soit pour t’aider, dis-moi. J’aime pas te savoir comme ça… Son mépris pour Ryan, ses propres problèmes et son désarrois total face à cette situation… Il n’avait pas besoin de mettre ça sur les épaules d’Effie. Pas pour le moment. Pas tant qu’elle avait encore ces yeux rougis, et ce visage gonflé par les pleurs. Pas tant qu’elle était enfermée dans cette chambre et devait faire le deuil de l’idée d’un enfant qu’elle n’aurait pas la chance de connaître.

(c) DΛNDELION
@Effie Gardner
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


brothers and bad news (flashback maladie) Empty
MessageSujet: Re: brothers and bad news (flashback maladie) brothers and bad news (flashback maladie) Empty

Revenir en haut Aller en bas
brothers and bad news (flashback maladie)
Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERYTHING IS FINE :: LAST JUDGEMENT :: - archives :: saison 1 :: rps-
Sauter vers:
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser