AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
CALENDRIER / 01.11.2019 ! Grand retour du forum après plusieurs semaines de maintenance. 16.10.2019 ! Retour de Adokoa (Pauline) dans le staff. 31.07.2019 : Réouverture du forum. Installation de la onzième version par Flames. Arrivée du nouveau PNJ The Devil. 11.07.2019 : Annonce du retour du forum, rédaction d'un nouveau contexte. 01.05.2019 : Fermeture du forum. 14.04.2019 : Installation de la dixième version par Flames. 10.02.2019 : Installation de la neuvième version par Flames. Mise en place de l'animation Mini rp. 02.12.2018 : Installation de la huitième version par Flames. Mise en place de l'animation calendrier de l'avent. 13.10.2018 : Installation de la septième version par Passenger. Mise en place du nouveau contexte Second Chance. Melvin Brock (Marie) rejoint le staff. 10.10.2018 : le forum fête son premier anniversaire.15.07.2018 : Installation de la sixième version par Passenger. . 01.07.2018 : le forum atteint les 100.000 messages. 12.05.2018 : Installation de la cinquième version par Passenger. 17.03.2018 : Installation de la quatrième version par Adoko. Mise en place de la partie Instagram et lancement de l'animation Zodiac. 20.01.2018 : Installation de la troisième version par Passenger et lancement du jeu Game of chance. 02.12.2017 : Installation de la deuxième version réalisée par Passenger. Mise en place des parties communication et graphisme. 09.11.2017 : Dani Brock (Pauline) rejoint le staff. 23.10.2017 : Effie Gardner (Lélia) rejoint le staff. 10.10.2017 : Ouverture officielle du forum. 03.10.2017 : Installation de la première version par Passenger 01.10.2017 : Création du forum. .
liens recherchés
------------------

WINTER TOGETHER / L'hiver arrive. Il est là plus tôt que les autres années et il est déjà rude. Les premières neiges parsèment les trottoirs de Wauwatosa. La ville et ses habitants ont toujours pris soin de leur commune. Ils aiment la voir briller de mille feux en attendant l'arrivée du père Noël. On est plus surpris de voir apparaître les premières guirlandes qui clignotent à travers les vitrines alléchantes et gourmandes. Les pâtisseries donnent envie. Les manteaux et les écharpes viennent couvrir nos tenues de mi saison. Cette année et encore plus que les autres années, Wauwatosa va aider ceux qui en ont besoin. Et en plus notre belle ville va s'illuminer et devenir la plus belle. Des concours de décorations, de sapins par exemples. Ces arbres vont éblouir les allées principales avant d'aller egayer les demeures plus austères. Hopitaux, orphelinats ou prisons aux alentours. Vous l'avez compris, c'est la solidarité qui va être au centre des fêtes. Comme chaque année le grand bal de Noël vous invitera à vêtir vos plus belles tenues et pour la bonne cause. Déambulez dans les rues, emmitouflés dans vos écharpes et doudounes. La neige va être présente, très présentes. Attention au verglas et aux boules de neiges perdues.

Partagez

(TC) SUPERMARCKET

Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
The Good Choice
stairway to heaven
The Good Choice
- prayers : 426
- pseudo : god
- id card : the good choice, @unicorn
- registration : 01/10/2017
- côté coeur : left no ?

(TC) SUPERMARCKET - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: (TC) SUPERMARCKET (TC) SUPERMARCKET - Page 4 EmptyMer 15 Aoû - 19:08


(TC) SUPERMARCKET - Page 4 RLonsQKB_o

HUIT HEURES DE PRISE D'OTAGE.
La tension est palpable à l’intérieur. Le dernier preneur d’otage encore en liberté, s’accroche à son dernier espoir, profitant de la présence de @''Maya Withaker'' à ses abords pour l’utiliser comme bouclier et ultime chance. L’arme braquée sur la tempe de la jeune adolescente, cela le soulage presque de savoir que ça peut persuader les policiers et les membres du CRS qui pointent eux aussi leurs armes dans sa direction. ’’LACHEZ VOS ARMES !’’ insiste t-il en laissant à Maya aucun autre choix que de gémir à cause de sa main furieusement plaquée sur sa bouche. Impossible pour elle de se débattre ou de se libérer. La situation est dangereuse, voire même sans espoir que ça termine bien. Le principal objectif étant toujours de sortie indemne les otages, la survie de la jeune femme étant la priorité première des forces de l’ordre. Si l’homme masqué se tient là, face aux policiers, ce qui lui échappe malgré tout c’est les devants que peuvent prendre les autres membres des forces de l’ordre qui sont derrière son dos. Impossible de surveiller leurs initiatives. Son regard incertain court sur les otages qui se tiennent à l’écart, tous couchés par terre dans l’attente de cette libération qui tarde. Pour leur propre survie, des pleurs émanant et d’autres sanglots étouffés. Le Chef de Police semble imperturbable et il suffit qu’il croise le regard de ces agents pour faire comprendre qu’il est sur le point de mettre en œuvre son ultime attaque. Il tire alors, la balle visant la main du preneur d’otage pour lui faire lâcher l’arme. Un second coup de feu pour neutraliser l’homme masqué dans la jambe. Un troisième agent fonce pour attraper la jeune femme et l’écarter, le Capitaine récupérant l’arme abandonnée. ’’Vous êtes en état d’arrestation…’’ Ses propos couverts par les injures de l’homme en rouge, il se fait sitôt maîtriser pour être menotter. (…)

Embarqué à la suite de ses complices, le fourgon s’élance sur la route pour mener ce groupe de braqueurs en direction du poste de police. Les ambulanciers enfin, peuvent rapprocher les véhicules d’urgence et faire éruption dans le supermarché pour apporter leur aide aux blessés. Les agents présent sur place s’affairent aussi pour sortir les otages, leur faire retrouver cet extérieur auquel ils pensaient cruellement. En parallèle à ce cheminement, un collègue à @''Léonard McKenie'' l’avait rapidement secouru pour l’embarquer dans un véhicule et le porter jusqu’à l’hôpital. Sa blessure étant grave, il n’y avait pas de temps à perdre pour ne pas nuire aux chances qu’il avait de survivre à sa contusion cérébrale. Ainsi, les plus gravement blessés était prit en charge, l’attention des infirmiers dirigés aussi vers les autres pour gérer au mieux leur trouble face à cette rude épreuve psychologique.

LE PARAMÈTRE DE SÉCURITÉ ETANT TOUJOURS MAINTENU AUTOUR DU SUPERMARCHÉ, IL DEVIENT AINSI UN PÉRIMÈTRE BEAUCOUP PLUS SURVEILLÉ TANDIS QUE LES INFIRMIERS S’OCCUPENT DE TRANSFÉRER LES BLÉSSÉS VERS LE DISPENSAIRE OU LES SERVICES HOSPITALIERS LES PLUS ADAPTÉS À LEURS CAS. CETTE JOURNÉE DU 21 JUILLET N’A PAS FINI DE FAIRE COULER DE L’ENCRE… COMME ELLE RESTERA A JAMAIS DANS LES ESPRITS DES HABITANTS DE WAUWATOSA. L’HÔPITAL ET LE DISPENSAIRE EST SITÔT ENVAHIT PAR L’ARRIVÉE MASSIVE DES EX-OTAGES

(TC) SUPERMARCKET - Page 4 SMkQlvZx_o
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


(TC) SUPERMARCKET - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: (TC) SUPERMARCKET (TC) SUPERMARCKET - Page 4 EmptyJeu 16 Aoû - 12:44

C’était l’enfer. Le seul mot qui pouvait me venir à l’esprit. Je n’avais rien vu de tel à l’armée. Je me souvenais avoir mangé du sable, cracher mon poumons, ramper pendant des heures, faire le guet, attendre dans le silence le plus total que les insurgés commettent une erreur. Mais dans ce contexte-là, on n’est jamais seul. Il y a des coéquipiers, des gens sur lesquels on peut compter, quoi qu’il arrive. A l’armée, vos coéquipiers sont vos frères d’armes. Aucun ne vous laissera mourir sur le champ de bataille. Il faut tout tenter pour vous sauver. Et lorsqu’on ne peut vous sauver, on ramène votre corps à la maison. Quel qu’en soit le prix. Dans un supermarché au milieu d’une prise d’otage, personne n’a de certitudes. Vous ne pouvez compter que sur vous-même. Les autres sont de potentiels dommages collatéraux, des dangers. Et les preneurs d’otages sont votre plus grande inquiétude. Couchée sur Ivy, j’attendais que la tempête ne passe. Si j’avais cru en autre chose que la médecine, j’aurais sûrement prié pour que nos sorts respectifs ne s’arrêtent pas dans un rayon de supermarché. Nous méritions tellement plus. Je sentais le sang couler le long de ma jambe, signe que le garrot de fortune avait dû se déplacer dans la chute. Les bruits autour de nous étaient confus. Il y eu deux coups de feu puis un étrange brouhaha.

Combien de fois avais-je dit « vous pourriez tout à fait vous faire écraser par un bus en traversant la rue » quand on me demandait si je n’étais pas fatiguée de voir la mort partout ? Je ne le pensais jamais. Je veux dire, personne ne prends vraiment en compte la possibilité qu’un bus l’écrase demain. Finalement, jamais, jusqu’au jour où cela arrive réellement. Parce que l’on ne sait jamais ce que nous réserve le lendemain. Alors si parfois on pense le savoir, pendant une seconde, une minute, tout peut changer. Comme ça. Un chemin inattendu, que l’on doit emprunter parce que ce chemin tout tracé dont l’on rêvait se finit dans un ravin. Ce n’était pas le premier chemin inattendu que je devais emprunter. Mon avenir rêvé avait dû prendre un détour par un bébé surprise et un mariage contraint. Mon nouvel avenir s’était effondré avec la mort de ma merveille. Et cet avenir alternatif que j’essayais de construire se vidait de son sang sur le sol du supermarché. Ce fut ma dernière pensée avant que le trou noir ne m’emporte. Un mur, un ravin, la fin définitive de la route. Après tout, qui étais-je pour croire que j’avais la moindre emprise sur ce que la vie avait prévu pour moi ?

Elle était inconsciente lorsqu’un médecin l’arracha aux bras d’Ivy pour l’installer sur une civière. L'examen sur place présentait un cas d'une femme d'une trentaine d'année, inconsciente, pupilles aréactives avec une plaie importante au niveau de la cuisse. Un foulard au dessus de la plaie faisant office de garrot, de nombreux débris et bouts de verres dans la blessure. Extrémités blanches et absence de réaction faisait craindre une hémorragie importante. Pas de papiers d'identité, visage écorché, une alliance. Un otage anonyme de plus dans ce ballet incessant d’ambulance. Mise sous oxygène et transportée d'urgence à l’hôpital. Le chaos était partout. Il lui fallait un médecin. Et vite. Il fallu que le premier médecin à la prendre en charge soit un de ceux qui la connaissait. Il hurla sur la première infirmière venue. « Faites venir le docteur Parker d’urgence. »

@Ivy Parker @Julian Parker
(Je double-post sur supermarché et hôpital pour marquer la sortie d'Hayley)
Revenir en haut Aller en bas
(TC) SUPERMARCKET
Revenir en haut
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERYTHING IS FINE :: LAST JUDGEMENT :: - archives :: saison 1-
Sauter vers: