AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 (TC) OUTSIDE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
avatar

- prayers : 605
- pseudo : Louise.
- multifaces : Altaïr - Magnolia - Louane.
- id card : Jourdan Dunn (Valtersen)
- registration : 22/01/2018
- côté coeur : Owen dans toute sa globalité.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: Owen (Disponible pour rp)

MessageSujet: Re: (TC) OUTSIDE   Mer 8 Aoû - 9:38

Tout s’enchaînait rapidement, beaucoup trop au goût de la belle métisse. Alors qu'elle se revoyait remercier une nouvelle fois de plus l'ami de Owen pour son âme charitable, la panique semblait avoir pris de court la foule. Des échanges houleux, injurieux, des cris, des bousculades puis des coups de feu paralysaient en quelques instants ce lieu devenu insolite pour certains et les jours avenirs. Alors qu'elle souhaitait fuir ce mouvement de foule, la belle trébucha de manière indélicate, écraser sous le poids des gens et de l'angoisse environnante. Elle essaya en vain de se lever mais la douleur à son genou se fit plus forte, plus intense. Elle savait qu'elle aurait dû écouter son petit-ami au lieu de vouloir jouer les héroïnes. D'autres coups de feu retentirent à nouveau ce qui lui glaça le sang. Peut-être qu'elle allait finir ainsi, un genou fracturé avec une balle en pleine tête, une fin digne d'un nanar. Elle crut rêver en entendant la voix de Owen se répercuter parmi les hurlements d'épouvante, cherchant du regard cet homme qu'elle chérissait tant. Un mirage, une autre illusion de son imagination débordante, de toute façon elle allait crever ici. Alors que tout semblait échapper à son contrôle, cette voie qu'elle reconnaissait entre mille se fit plus forte, plus colérique. ’’Qu’est-ce que tu fais là ? Je t’avais dit de partir !’’ Elle ne rêvait donc pas ? Des paroles pleines de reproches qui trahissaient également une inquiétude non feinte. "Owen, je veux pas que tu disparaisses. J'ai eu tellement peur, tu ne répondais plus au téléphone. Je pourrais pas le supporter si tu venais à partir. T'as pas le droit !" Dit-elle effrayée à cette idée, les larmes au bords des yeux. "Ne me refais plus ça imbécile !" Les larmes finirent par couler sur ses joues hâlées, la douleur se fit plus forte au niveau de son genou tout comme au niveau de son cœur. Son corps se colla à celui de Owen. "Je suis désolée d'être une tête de mule. J'veux pas que tu partes." Elle s'accrocha avec intensité à la veste d'Owen, cherchant à capter son regard. "Je crois que je me suis casée quelque chose." dit-elle honteuse, enroulant davantage ses bras autour de son petit-ami. Pour la première fois, elle osait montrer ses faiblesses.

@Owen Grahms

_________________

--- “Le seul moment où je n’ai pas froid
c’est quand je pense à toi”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le grand méchant loup
avatar

- prayers : 17701
- pseudo : flames
- multifaces : nikki reyes
- id card : hot lincoln, @me
- registration : 01/10/2017
- côté coeur : gardner

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: open

MessageSujet: Re: (TC) OUTSIDE   Ven 10 Aoû - 1:39

Ryan a été bousculé. Il a les oreilles qui sifflent, le cerveau en feu, le cœur qui s'emballe fortement dans sa poitrine. Il était prêt. Il a vu l'adolescente avancer accompagner de cet enfoiré de ravisseur masqué. C'est ce qu'est cette ordure, s'il arrive à les retrouver il participera à la prise en justice de leurs cas un par un. Tirer sur des personnes innocentes, les séquestrer c'est simplement insupportable. Le mot est faible. Ryan pensait simplement rentrer dans cette zone de crise, et retrouver la jolie Maya. Mais rien ne se passe comme prévu. Les secondes qui suivent semblent durer une éternité. C'est avec stupeur que Ryan voit Marco tomber à terre son ami. Lâchez moi ! Hurle Ryan à la personne qui l'entraîne plus loin, MARCO !! hurla t-il de nouveau, sans succès. Finalement il se retrouve dans la foule, et le hasard fait qu'il se retrouve nez à nez d'Owen. Il ne parle plus, il a les yeux rouge, il ne se sent pas bien. Il ne sait pas si sa fille va bien, et son meilleur ami, son frère est couché sur l'asphalte et ne sait pas s'il est en vie.

@Owen Grahms @Clive Milligan @Elys Gardner @Jules Saint-Val @Carina Withaker @Dani Brock

_________________
 
whatever you want, whatever you need, i'll do it.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.everything-is-fine.com
avatar

- prayers : 239
- pseudo : Elor05
- multifaces : Nop
- id card : Chris Evans (c)ante mortem
- registration : 25/04/2018
- côté coeur : Nouvel homme divorcé

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: 1/2 open Bethany

MessageSujet: Re: (TC) OUTSIDE   Ven 10 Aoû - 2:03


On peut dire qu’il y avait du boulot à l’extérieur de cette prise d’otages. Autant au niveau médical que procédural. Même s’il n’était pas dans l’affaire, Léo sentait bien comme une tension au niveau de l’équipe de police. Tous ces regards venaient traduire de l’anxiété ou bien de la colère. Mais comment cela pourrait-il être autrement alors que l’ambiance générale était anxiogène ? Malgré ce, l’entraide était au beau-fixe, il suffisait de voir, cet inconnu n’avait pas hésité une seconde pour aider le chirurgien.
    « Merci je fais vite » Dit-il sans tarder à aller chercher son matériel. « Me voilà, je vais exercer une pression avec ces bandes et cette patiente sera prête pour l’hosto » Léonard enchaînait dans ses explications comme si le jeune homme avait été interne, certainement la déformation professionnelle, mais l’adrénaline y était pour beaucoup.

Tandis qu’il terminait les soins sur la jeune femme, une grande explosion se fit entendre. Son premier réflexe ne fut pas de lever la tête, mais bien de se jeter sur cette femme qui était déjà près du sol, afin de la protéger du mieux possible. Sans trop comprendre ce qui s’était produit, Léo ouvrit un œil en direction du bruit sourd. Déjà que la foule était agitée, les derniers évènements n’arrangeaient rien. Un coup de pistolet, puis deux et ainsi de suite. Il se doutait que les coups de feu ne cesseraient pas et qu’il fallait mettre un maximum de personne à l’abri. Il comprit alors le départ ce de jeune homme qui venait de l’aider et selon le discours d’un de ses collègues, il avait l’air de connaître ce genre de crise. McKenie accompagna tant bien que mal sa patiente dans le fourgon de l’ambulance, ainsi elle serait davantage à l'abri. Avec elle se réfugiait un homme légèrement blessé. Le jeune chirurgien prit une trousse de soin en plus et laissa son téléphone à cet homme tout en lui donnant quelques indications.
    « Monsieur, on s'est vu tout à l'heure. Restez auprès de cette femme et composez ce numéro, c’est celui des ambulances. Avec mon numéro, ils vous répondront de suite. Expliquez-leur la situation et dite à l’hôpital d’annoncer le code orange. Je reviens au plus vite. »

Dans cette foule, il était compliqué de percevoir les blessés. Les gens s’agitaient, hurlant de terreur. Léonard voulait retrouver Melvin, s’assurer qu’il n’ait rien, mais c’était tenter de chercher une aiguille dans une meule de foin. Non loin de lui, près de la scène d’échange, ce caché une jeune femme derrière une voiture. Elle ressemblait étrangement à celle en compagnie du braqueur. Semblant être mal en point, Léo se demandait si son état était dû à une blessure ou bien est-ce l'effet de la peur ? Dans le doute, Léonard se dirigea prudemment vers elle afin de lui venir en aide.
    « Mlle.. » Dit-il pour l’interpeller « Je suis médecin, vous êtes blessée ? Il faut partir d’ici ! » Il prit sa main, non dans le but de la brusquer, mais surtout pour lui montrer son soutien.


@Elys Gardner @Melvin Brock @Løne Serritzlew

_________________
❝ we are a family❞ Hello my only one, remember who you are and if you knew how proud I was
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (TC) OUTSIDE   Ven 10 Aoû - 13:41

Jordan, elle a toujours eu l'impression d'être là après que les événements se soient passés. Encore une fois ce jour, Jordan avait profiter de sa journée de repos pour lézarder dans son appartement après une soirée un peu trop arrosée. Elle n'avait pas eu envie de se presser sachant qu'il n'y avait rien d'important aujourd'hui. Et pourtant, son coeur se serra quand elle arriva près du supermarché. A croire que ces dernières heures, elle avait été coupé de tout. Elle n'avait eu aucun moyen de savoir ce qu'il se passait ici. Si elle l'avait su, elle n'aurait pas traîné autant. Elle n'aurait pas fait comme si le monde pouvait attendre. A cet instant précis, elle se sentait bête et presque impuissante devant la scène, il fallut un moment avant que son cerveau se remette en marche par lui-même et qu'elle comprenne qu'elle ne pouvait pas rester là. Son regard ne prit qu'un instant avant de repérer Léonard. Elle n'avait eu aucun doute, ce ne pouvait être que lui. Et puis, au moment où elle compta s'approcher, une détonation l'arrêta dans sa course. La projetant contre le bitume. Elle émit un cri de douleur en remarquant que son épaule avait tapé un peu trop fort contre la route. Elle n'arrivait même à dire si ça avait été un réflexe de se projeter au sol, ou si la détonation avait bien été trop puissante par rapport à sa position. Mais elle était maintenant dans de beaux draps. Elle passa ses cheveux derrière son dos, se relevant, elle n'avait pas le temps de penser à cette douleur atroce dans son bras, elle voulait comprendre. Elle voulait savoir pourquoi personne ne l'avait prévenu. Elle voulait savoir si son frère allait bien, s'il avait besoin d'aide pour quoi que ce soit. Elle ne pouvait pas rester là. C'était juste une épaule déboîtée, elle avait connu pire, elle pouvait avancée.

@Léonard McKenie
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- prayers : 989
- pseudo : adoko/pauline
- multifaces : dani
- id card : norman reedus, morphine (avatar)
- registration : 11/12/2017
- côté coeur : l'indomptable et délicieuse jules

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: on

MessageSujet: Re: (TC) OUTSIDE   Ven 10 Aoû - 23:12

Tu as peur toi aussi. Tu as peur pour les gens qui te sont chers. Tu penses d’abord à eux, à leur sécurité avant de te soucier de la tienne. Le fait que tu sois à découvert et potentiellement touchable par une balle perdue te passe au-dessus de la tête. Ton principal problème étant que ce soit Jules qui est exposée. Tes yeux cherchant les siens, tu comprends par son regard un peu fuyant qu’elle ne sait pas vraiment où elle se trouve. C’est probablement du au fait que tout s’accélère dès à présent. Toute cette agitation, les gens s’en souviendront pendant très longtemps. En espérant que cette histoire se termine relativement bien pour mieux guérir ensuite. Tu te sens vulnérable, simplement parce que tu es paralysé par la peur de perdre ceux que tu aimes. Fort heureusement, ton fils est chez sa mère. Tu as eu la réponse pendant que ton trajet jusqu’ici ici. Un apaisement dans le coeur, tandis que ta main reste toujours posée sur la joue de Jules. Le stress prend part de son esprit, sa langue se délit et elle parle, elle parle si vite…que tu n’as pas d’autres choix que de la laisser déverser toutes ses émotions. Elle en a besoin, de vider son sac. ’’Je suis désolée d’être une tête de mule. J’veux pas que tu partes.’’ Tu fronces les sourcils et détends ton regard pour toujours, le diriger dans le brun de ses yeux. ’’Jules écoutes-moi.’’ Trop distraite, tu captes enfin son attention on dirait. D'une voix autoritaire. ’’Je te laisserai jamais tomber. J’suis fou d’toi tu comprends ?’’ Bien que son caractère peut t’irriter parfois, c’est vrai que t’en es raide de cette nana. Tu pourras jamais tirer un trait sur elle. Et pour la première fois depuis très longtemps tu osais toi aussi montrer tes sentiments. Ses bras autour de ton cou, sa proximité. Son coeur que tu imagines battre la chamade à cause de la crainte et de l’effet que tu lui procures. ’’Je crois que je me suis casée quelque chose.’’ En prendre soin, c’est l’une des plus belles choses que tu puisses faire. La rendre heureuse aussi et combler ainsi cette peur de la voir partir elle. Parce que lassée. Parce que tu deviendras trop vieux. T’y penses plus à tout ça maintenant, tes bras sous ses jambes pour la soulever. Prêt à l’emmener aux côtés d’un ambulancier. Et c’est à ce moment là que le coup de feu retentit. Comme un sifflement qui gronde, les cris des autres en sourdine. L’esprit vif mais le corps figé. ’’MARCO !! Et soudain le volume qui remonte, la voix de Ryan te percutant. Tu réalises…tu vois ce corps au sol. Celui de votre ami. Ton regard cherche celui de Jules. Comme un pardon, une promesse silencieuse de rester tranquille et d’être coopérative pour se laisser conduire jusqu’au dispensaire où elle sera soignée et où tu l’as rejoindra. Elle peut que comprendre ta requête, alors que tu la déposes sur le brancard dans l’ambulance et tu t’échappes aussitôt après pour retrouver Ryan. Un policier qui te retiens. ’’Laissez-moi passer !’’ Tu forces et finalement, sans que tu ne saches plus comment tu peux retrouver les abords de Ryan, ton regard attiré par le corps de votre ami. Là, sur cette route bétonnée…reflet tragique. Une main sur l’épaule de Ryan, tu essais de parler mais rien ne sors, si ce n’est une pression sur celle-ci pour lui dire que c’est fini.. La gorge nouée.

@Jules Saint-Val @Ryan Withaker

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ARE YOU READY ?
avatar

- prayers : 290
- pseudo : god
- id card : spirit, @alaska
- registration : 01/10/2017
- côté coeur : left no ?

MessageSujet: Re: (TC) OUTSIDE   Sam 11 Aoû - 14:36



SEPT HEURES DE PRISE D'OTAGE.
Comme un sifflement après une bombe, la détresse de chacun et la stupéfaction semble ralentir leur vision des choses. Le temps suspendu aux bruits des balles, aux cris apeurés de toutes personnes, à cette façon de se projeter au sol pour se protéger soi-même et tous ensemble de possibles autres débordements. C’est la grande folie au-dehors, l’on n’ose pas imaginer celle qui règne à l’intérieur et aux attitudes incertaines que peuvent avoir les preneurs d’otages à ce moment-là. A cette minute prêt où ils se rendent compte qu’ils n’ont vraiment pas la situation en mains. La police elle, trouve la possibilité d’enfin savoir quoi faire pour en terminer. Depuis ce matin, beaucoup de temps s’est écoulé. La jeune @Løne Serritzlew s'extirpe du premier plan en allant se cacher derrière une voiture. ’’MARCO !’’ Les journalistes forcent davantage le passage pour avoir une vue d’ensemble sur ce corps inanimé. Ce corps de civil qui rappelle qu’un tel accident pouvait arriver, malheureusement… Par une force sans doute trop brusque pour ternir écarter les civils et l’avocat, @Ryan Withaker et son ami @Owen Grahms se retrouvent écarter du corps. Non sans d’autres éclats de voix exacerbés. ’’Monsieur Withaker vous êtes blessé, s’il vous plaît…Laissez à nos équipes l’espace pour faire leur travail...’’ Propos qui restent peu convainquant. Les urgences vont avoir beaucoup de travail dans l’heure à venir. Les services seront probablement envahit et tous le personnel hospitalier est déjà prêt à les accueillir dans ce moment de crise. (…) Et tandis que l’assaut est lancé par le Chef de Police, le Sergent Cole Morrighan et que le CRS l’accompagne dans cette nouvelle phase, le Capitaine @Clive Milligan est attiré par l’ex soldat @Elys Gardner derrière une voiture. Voiture où des ambulanciers viennent soulager Elys pour emporter le Capitaine à l’hôpital. ’’Ca va aller Monsieur…merci. Allez vous mettre à l'abri.’’

Le plan était de passer à la fois par derrière et par devant du bâtiment, afin de pouvoir encercler les hommes masqués. Une opération à risques mais indispensable pour terminer au mieux cette journée. Alors dans un premier temps, c’est la police qui rentre de force dans le supermarché. Les nouveaux éclats de balles nourrissent ce sentiment d’insécurité et d’incertitude au-dehors. Continuent de tétaniser les otages et de les encourager à se coucher par terre pour se protéger du mieux qu’ils peuvent. Si des membres masqués sont neutralisés, l’un d’eux - celui qui reçu une balle dans la jambe en menant Løne à l’extérieur - attire avec lui un autre otage (@Maya Withaker) pour se protéger. Etant le seul encore libre, tandis que ses complices ne peuvent plus rien faire, car maîtrisé et conduit avec précaution à l'extérieur pour finir dans un fourgon. Encerclé par des policiers armés, il a posé son arme sur la tempe de l’otage. ’’Je la tue si vous me laissez pas sortir !’’ Croyant avec certitude que ce marché de plus suffira à se sauver la peau. ''Monsieur, laissez cette jeune fille partir...'', souffle doucement le Sergent Cole Morrighan. Un dernier avertissement...

LA POLICE ET LE CRS SONT RENTRÉS A L'INTÉRIEUR DU SUPERMARCHÉ. LES SECOURS SE TIENNENT PRÊT AU-DEHORS POUR APPORTER LEUR AIDE AUX BLESSÉS, L'HÔPITAL ÉTANT INFORMÉ POUR L'ARRIVÉE PROCHAINE DE CETTE VAGUE... QUATRE HOMMES MASQUÉS ONT ÉTÉ NEUTRALISÉS, LE CINQUIÈME FAISANT DE LA RÉSISTANCE EN BRAQUANT SON ARME SUR UN OTAGE POUR UN DERNIER ESSAI DE RÉBELLION.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- prayers : 1516
- pseudo : lélia
- multifaces : la future madame withaker + lawrence alias boby + Minnie la folie
- id card : zoé saldana / paradis pervds
- registration : 05/05/2018
- côté coeur : fiancé et pourtant tu tombes amoureuse d'un autre. Est-ce possible d'aimer deux hommes ?

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: open / melvin - kahoni - rory

MessageSujet: Re: (TC) OUTSIDE   Dim 12 Aoû - 11:52

 
Le monde pars en vrille et tu ne sais pas quoi faire, tu as tellement d'idée dans ta tête que ça fume. Tu pense à Kaho à l'intérieur à Melvin qui semble perdre aussi la boule. Les coups qui résonnent dans les rues, rapidement ton ami t'attire contre lui, dans ses bras protecteur tu te retrouve près de Dani qui commence à faire un malaise, tu as pas trop le temps de la rattraper. - Melvin ! Dis-tu vers lui pour attirer son attention, ça fonctionne puisqu'il arrive à temps pour soutenir sa soeur dans sa chute. Il l'attrapes dans ses bras, la soulevant du sol, te demandant de prendre Carina, tu attends pas, la foule se bouscule dans tout les sens pour se cacher, trouver un coin en sécurité. Prenant la main de la jeune fille pour la garder près de toi, tu tien de l'autre celle de Melvin, un réconfort plus que nécessaire. Pourtant tu n'arrive pas à t'éloigner du supermarché, le regard sur celui-ci, tes pensés se font sur Kahoni, égoïstement tu voudrais le rejoindre pour t'assurer qu'il va bien mais tu es incapable de faire demi-tour, tu avances derrière Melvin, imposant qui arrive à faire un passage jusqu'à une ambulance. Déposant Dani à l'arrière sur le brancard, il te demande de t'occuper d'elle, Carina dans le fond assise et complètement paniqué pour son père, tu la comprend mais pour l'instant tu acquisse à la demande de Melvin qui te demande de t'occuper de l'état de sa soeur, il sort de l'ambulance, fermant une porte. Tu t'approches de l'extérieur, posant une main sur son épaule, la serrant de toute tes forces. - Je t'interdis de t'éloigner ! Dis-tu à son intention puis tu retourne à l'intérieur pour surveiller l'état de Dani, tu arrives à sentir les battements de son coeur, sa respiration est lente mais suffisante, un simple malaise et un coup de chaleur mêlée au stress, tu peux comprendre son évanouissement. Tu trouves un pulvérisateur d'eau dans les affaires de l'ambulance, quelques goûtes contre le visage de la blonde pour la rafraichir, malgré tout elle doit vite aller au urgence pour être prise en charge surveiller aussi l'état du bébé, ici tu ne peux rien faire de plus. - Carina, reste ici, pars avec Dani tu seras plus en sécurité aux urgences, surveille là d'accord reste près d'elle jusqu'à son réveil, ton père te retrouvera là-bas. Tout ira bien. Dis-tu à la demoiselle, tu veux la voir partir d'ici au plus vite, elle ne peux rien faire de plus alors autant qu'elle reste avec Dani qui en a besoin. A peine ta phrase terminé que l'ambulance démarre, tu es prise de court, tu ne veux pas partir, pas maintenant. Tu sors rapidement quand l'ambulance commence à prendre la route, avec chance la vitesse est basse et tu ne risque rien. Melvin toujours à l'extérieur tu le retrouve rapidement. - Melvin ! crie-tu pour qu'il se retourne vers toi, tu arrives face à lui. - Elle va bien, l'ambulance vient de partir pour les urgences ils vont s'occuper d'elle et du bébé, ça ira ! Dis-tu en attrapant sa main pour le rassurer. Tu inspires profondément, puis derrière lui tu aperçois un corps au loin, devant les portes du supermarché, ton coeur qui explose dans ta poitrine, dans ta tête tout un tas de scénario se créer et tu as l'impression de voir kahoni sur le sol. - Kahoni.. !! Crie-tu en lâchant la main de Melvin, le contournant en courant vers l'endroit, la foule à disparu, juste la police qui essaye encore de calmer la situation. Tu n'as aucune idée de l'identité de l'homme. Les larmes qui coulent le long de tes joues, ta vision se trouble tout comme le reste de ton corps, les tremblements et tes sanglots. 

@Melvin Brock @Dani Brock

_________________

--- ouch, i'm broken
promet moi que tu ne m'oublieras pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- prayers : 1230
- pseudo : justibanana.
- multifaces : luna la licorne, liz la mère ingrate, julian le sexy docteur.
- id card : alexis ren + CHARNEY(vava), BLUECOMET(SIGNATURE).
- registration : 04/06/2018
- côté coeur : coeur de gamine trop confus pour s'attacher.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: magnolia, BFFs, minnea, alekseï, caleb+louane, auden.

MessageSujet: Re: (TC) OUTSIDE   Dim 12 Aoû - 15:57

Ton coeur palpite encore. Tu sens que ses images ne te quitteront pas rapidement. Tu ne sais pas combien de temps passe avant qu'un homme te rejoint derrière la voiture. Tu sursautes dans l'angoisse du moment alors qu'il prend ta main. Je suis correct. Vraiment. Il doit y avoir plein de blessés dans le besoin. Je vais attendre ici que les choses se calment. Tu ne veux pas lui dire que tu es terrorisée à l'idée de bouger d'ici. Cette voiture te sépare du supermarché et dans la peur tu ne veux plus te relever. Tu étais sur le choc alors que tu entendais encore la foule en panique. La situation était loin d'être sous contrôle là-bas, mais ici un véhicule te protégeait du danger.  Mes amis sont à l'intérieur. Tu t'imagines l'enfer qu'elles vivent avec les autres trop bien puisque tu y étais quelques minutes plus tôt. Tu sais que tu devrais te rendre aux urgences, des douleurs brulantes se réveillent dans le bras duquel le ravisseur te tenais, tes jambes sont lourdes surement à cause de l'adrénaline, mais ton coeur continue de s'agiter peut-être lié à ton diabète qui fait des siennes où à la peur dans ton ventre. Tu étais déterminé à rester derrière ce bouclier géant. Ton état n'était pas crucial, tu ne te vidais pas de ton sang.  J'irai voir les paramédic sur place quand tout sera sous contrôle. Tu pensais peut-être à voix haute plus que tu parlais au médecin.
@Léonard Mckenie

_________________
one soul, three bodies.
They say to find friends like shadows, but in the dark your shadow won’t show. Instead look for friends like stars, so even when you cannot see them you know where they are.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papa ours
avatar

- prayers : 2948
- pseudo : Kahlan
- multifaces : BadCal & FairyTess
- id card : Chris Hemsworth + Vava :lux aeterna
- registration : 03/12/2017
- côté coeur : "Je t'ai perdu, depuis je ne m'aime plus"

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: 5/ 3 Charlie + Wanda + Dani + Léo + Clive

MessageSujet: Re: (TC) OUTSIDE   Dim 12 Aoû - 20:06

Tu agissais par instinct et celui ci te poussais à mettre ta sœur, ta Wanda et la gamine en sécurité . Tu n'avais aucun contrôle sur les événements, sur les tirs , sur la panique alentours. Non la seule chose que tu pouvais c'était profité de ta stature pour te frayer un chemin et déposer ton précieux fardeaux dans l'ambulance sous la surveillance de ton infirmière pour un petit check up nécessaire pour te faire redescendre sur terre, pour que l'inquiétude ne te vrille plus les tempes. Tu pourrais rester toi aussi dans le véhicule et attendre que ça passe mais impossible. Tu voulais juste savoir ce qu'il se passait, si les gens que tu aimais qui demeuraient dans le feu du danger allaient bien. Tu sens la main de Wanda et la prend dans la tienne pour en embrasser la paume. « Ne t’inquiètes pas... » Tu ne fais que quelques pas, observant sans vraiment comprendre. Des gens tombent, des gens crient, des déclarations d'affections et d'amour volées à la panique. Tu entends de nouveau la voix de ton amie avant de voir l'ambulance partir. Qu'on te traite de paranoïaque mais tu imagines déjà que ce sont des preneurs d'otages au volant .Le départ de la jolie dominicaine du véhicule te prouve quelque part le contraire tandis qu'elle te rejoins. Tu regarde l'ambulance disparaître avec un poids au ventre. « Bordel ! » Tu ne veux pas qu'elle s'en aille seule...  Tu va même pour lui courir après quand un autre spectacle, d'autre hurlement te parviennent de l'autre coté . Tu avais presque oublié que son fiancé était à l'intérieur, tu ne dois pas être assez bon pour vraiment t'inquiéter pour lui. C'est finalement vers l'urgence que tes pieds te mènent, tu la rattrape par la taille de justesse avant qu'elle soit vraiment proche. Soit c'était lui et dans ce cas , elle ne voudrait pas le voir soit ce n'était pas lui et elle ne pourrait quoiqu'il arrive rien n'y faire. Elle ne touche même plus le sol quand tu la plaque à toi . « Wanda, écoute ! » C'était un autre prénom que des gens bien plus proches criaient. « Ce n'est pas lui!Wanda, c'est pas Kahoni ! » Tu la forçais à se retourner et la serra d'autant plus fort contre ton torse, dissimulant son visage dans ton t shirt « Ce n'est pas lui, calme toi ! »  Les flics étaient loin d'être sereins alors qu'un nouveau rebondissement semblait les occuper. Hors de question que vous vous retrouviez en plein milieu de tirs. Bon grès, mal grès , tu agrippa ses fesses pour la porter avec toi plus loin . Il faudrait vraiment que tu la menotte ? Tu ne pouvais la ramener dans la foule, tu ne pus que la plaquer doucement à l'écart . Vous accroupissant derrière un muré loin du regard des gens, tu avais déjà refermer l'emprise de tes bras sur elle tout entière « Ce n'est pas lui... » que tu lui répétais en embrassant ses pommettes, son cou, sa peau comme si ça allait imprimer tes mots plus facilement dans son esprit ravagé par la peur et le doute.

@Wanda Escobar

_________________


Double Trouble


(c)Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.everything-is-fine.com/t494-melvin
avatar

- prayers : 1516
- pseudo : lélia
- multifaces : la future madame withaker + lawrence alias boby + Minnie la folie
- id card : zoé saldana / paradis pervds
- registration : 05/05/2018
- côté coeur : fiancé et pourtant tu tombes amoureuse d'un autre. Est-ce possible d'aimer deux hommes ?

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: open / melvin - kahoni - rory

MessageSujet: Re: (TC) OUTSIDE   Dim 12 Aoû - 23:06

Ton coeur palpite à toute vitesse dans ta poitrine, tu n'arrives plus à assimilé ce qui t'arrive, le corps sans vie d'un homme. Tu crois reconnaître le tien, Kahoni, celui qui partage ta vie. Tu ne sais plus, tu te perds dans cette histoire horrifique qui se passe dans les rues de Wauwatosa. Non, ça peut pas être lui, il peut pas partir comme ça, impossible et pourtant tu cours vers lui, les barrières, les flics par centaines et les bras de Melvin qui te rattrape avant que tu puisses t'approcher trop près pour le reconnaître. - NOOON !! Laisse-moi le voir !! Crie-tu à Melvin alors que tu commences à te débattre même si c'est inutile face à cet homme imposant qui t'enlace fermement, impossible de t'échapper. Dans ta tête c'était bien lui et pourtant les paroles de Melvin te disait le contraire, non ce n'est pas lui. En sanglot contre le torse de ton ami, ses mains contre toi, ses bras qui te serre, tu exploses en sanglot. - Je veux le voir.. dis-tu en reprenant le peu de force qu'il te reste. Il essaye de te calmer, tu le sais, tu le sens dans le son de sa voix, ses gestes tendres mais ferment, il ne veut pas que tu t'approches et même si tu en as envie c'est impossible, Melvin te laissera pas bouger. Lorsqu'il te porte tu n'as même plus envie d'essayer, il t'agrippe fermement pour t'éloigner de là alors que tes sanglots de brouille la vision, tu n'as aucune idée de l'endroit où il se dirige, juste qu'il ne te lâche pas. Il s'accroupis derrière un muré un peu plus loin du lieu de la prise d'otage, tu arrives encore à entendre les flics mais vous êtes en sécurité, un peu plus disons. Pourtant tu arrives pas à calmer tes sanglots et ton coeur qui bat si vite dans ta poitrine, tu essayes de trouver ta respiration, Melvin qui t'enlace, ses paroles qui commencent à parvenir à ton cerveau. - Ce n'est pas lui.. murmure-tu pour te convaincre alors que sa bouche trouve refuge sur ta peau, ton visage, ton cou, un frisson qui te parcours, il entraîne ton esprit sur un autre chemin, malgré la situation actuel tu n'oublies pas ton attirance pour cet homme, encore moins lorsqu'il prend soin de toi de cette façon. Une vague de sentiments qui bouillonne en toi, la peur, la panique, le stress mais aussi le soulagement tout qui explose dans tes entrailles. Bien souvent tout ça te pousse à faire des choses que tu ne ferait pas en temps normal, ta raison qui se cache un instant. - Melvin. dis-tu dans un souffle, tu prends finalement son visage entre tes mains, le relevant vers le tien, une seconde pour que tu trouves ses lèvres, sa bouche que tu as eu tant envie de goûter depuis des semaines, tu décides de sauter le pas, là, dans une vague d'hystérie. Le soulagement de le savoir en vie, sain et sauf, l'avoir avec toi. Tu risques tout, peut être qu'il va te repousser mais tu t'en fiche, tu en meurt d'envie. 

@Melvin Brock

_________________

--- ouch, i'm broken
promet moi que tu ne m'oublieras pas


Dernière édition par Wanda Escobar le Lun 13 Aoû - 10:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- prayers : 239
- pseudo : Elor05
- multifaces : Nop
- id card : Chris Evans (c)ante mortem
- registration : 25/04/2018
- côté coeur : Nouvel homme divorcé

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: 1/2 open Bethany

MessageSujet: Re: (TC) OUTSIDE   Lun 13 Aoû - 2:25

Léonard voyait bien que la jeune femme était sous le choc. Cela se traduisait par son regard dans le vide, la parole tremblante, pas tellement consciente de ses agissements, comme le fait qu’elle serait la main du chirurgien avec une force presque surhumaine. En effet, elle n’avait pas l’air blessé, en tout cas rien de visible à l’œil nu. Cependant, il était hors de question que cette femme reste si près du supermarché.
    « Je sais à quel point c’est dur, mais il va falloir me laisser vous aider mlle. » Dit-il tout en posant son autre main sur la sienne.

Avoir un pistolet sur la tempe ne serait-ce qu’une seconde devait être horrible, alors plusieurs minutes, personne ne pouvait imaginer la peur qu’avait du ressentir la brune. Tandis qu’elle évoquait le cas de ses amis, Léo tourna la tête vers l’entrée du supermarché. Les forces de l’ordre avaient l’air surmené, mais avaient également réussi à contrôler certains des braqueurs. L’histoire d’une seconde, le jeune homme pensa à rentrer pour donner un coup de main, mais sa raison le rappela à l’ordre, s’il faisait ça, il mettrait en danger tout le monde. Le mieux était de ramener cette femme aux ambulances et d’attendre patiemment que les autres otages soient évacués. Bien qu’elle continuait de parler, Léonard mit les mains de la jeune femme autour de son coup. Les siennes se posèrent au creux de ses genoux, ainsi que sous son bras gauche. Avant de la soulever, il chercha à la rassurer.
    « Je ne veux pas vous faire de mal, juste vous accompagner dans un lieu plus sur, dans le fourgon là-bas, on vous mènera à l’hôpital ou vous serez en sécurité. Accrochez-vous autant que possible » la blessée n’avait pas l’air de se débattre, il se leva alors doucement, sans faire de geste brusque.

Bien qu’il ait l’habitude d’avoir des vies entre les mains, cette fois-ci, ce fut un peu particulier. Le champ était littéralement miné. Il fit le plus attention possible de ne pas prendre de balle. C’est sur le chemin qu’il vit au loin sa sœur. À ce moment, son cœur se mit à battre la chamade, que faisait-elle ici, en mauvais état qui plus est. Léonard accéléra le pas afin de déposer la jeune femme dans le fourgon.
    « Ici vous êtes entre de bonnes-mains, mes collègues vont prendre le relais, si jamais vous avez besoin de moi, vous pouvez faire appeler le Dr McKenie » Dit-il tout en touchant ses mains une dernière fois.

Léo ne perdit pas une minute de plus avant de courir rejoindre sa sœur. Il était dur de se frayer un chemin parmi la foule, si bien que le chirurgien se fit bousculer brutalement par un homme prenant la fuite. N’ayant pas d’accroche à laquelle se rattraper, il finit par chuter violemment sur le bitume, laissant sa tête heurter le trottoir. Une chute, la mauvaise. Léonard était totalement inconscient avec une plaie ouverte au crâne, se vidant de son sang avec le temps qui défilait. Au vu de la chute, il avait certainement une contusion cérébrale, ce qui mettait sa vie en pérille. Pour ne pas finir en mort cérébrale, l'équipe médicale devait l'opérer dès que possible.

@Løne Serritzlew @Jordan McKenie

_________________
❝ we are a family❞ Hello my only one, remember who you are and if you knew how proud I was
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papa ours
avatar

- prayers : 2948
- pseudo : Kahlan
- multifaces : BadCal & FairyTess
- id card : Chris Hemsworth + Vava :lux aeterna
- registration : 03/12/2017
- côté coeur : "Je t'ai perdu, depuis je ne m'aime plus"

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: 5/ 3 Charlie + Wanda + Dani + Léo + Clive

MessageSujet: Re: (TC) OUTSIDE   Lun 13 Aoû - 16:36

Tu savais qu'il ne serait pas facile de maîtriser Wanda. Pas physiquement. Cela irait puisque son entraînement militaire remontait à loin tandis que tes derniers exercices à ce matin . Mais Wanda avait ce genre de feu sacré qu'il aimait tant chez les femmes, ce genre de force qu'elle ressortait au moment opportun. Sauf que cet instant n'en faisait pas partie. Au contraire si elle pouvait rester caché comme une petite souris dans tes bras ça t'arrangerait bien. Ses larmes encore une fois auxquelles tu ne peux riposter si ce n'est encore une fois la rassurer. C'est le prénom de Marco que tu as bien entendu. Égoïstement tu te dis que tu ne connais aucun Marco avant de te rappeler que c'est forcement le cas d'autre pour qui ce jour serait éternellement teinté de deuil. Tu ne voulais pas être dans leur cas en laissant Wanda prendre des risques inconsidérés. Elle pourrait t'en vouloir, ça t'importait peu alors que tu l'éloignais de toute cette horreur.

Derrière vos petites briques, tu croyais avoir au moins le temps pour lui faire entendre raison même si ton esprit était encore tiraillé par le fait de ne pas savoir la situation exacte de tout tes proches et ni du sien. Ce n'était pas Kahoni, mais tu ne savais pas où était son fiancé, juste qu'il n'était pas là alors que tu posais tes lèvres sur la peau de Wanda pour l’apaiser. Tu ne devrais pas avoir recours à ce genre de méthode, c'était malhonnête et malvenu en plus.... mais c'était la seule que tu connaissais dans cette pénombre. Tout comme le seul échappatoire de la belle fût d'attraper ton visage. Une seconde passe mais tu n'es pas dupe, tu sais ce qui va se passer avant même que cela ne se produise. Et tu n'es pas prêt à t'y soustraire. Au contraire tu vas toi aussi à la rencontre de sa bouche dans un élan désespéré . Peut être que toi aussi tu as besoin de cette chaleur. Tu la serre contre toi pendant que ta langue se fraye un chemin jusqu'à la sienne. Une petite voix en toi dis que tu profites de tout ça, que tu n'as pas le droit mais le baiser est si bon, la tentation présente depuis si longtemps. Une main sur ses reins et tu la plaque plus fort contre ton torse . A genoux entre ses cuisses tout ton corps couvre le sien, tes doigts dans ses cheveux vous êtes collés comme vous ne l'aviez encore jamais été, découvrant son goût sucré qui se mélangeait au tien et aux larmes qui coulaient encore sur ses joues. Tu grognes en les effaçant de tes paumes quand le temps semble s’arrêter. Mais autour de vous la vie continue même si tu ne t'en rends pas compte, que tu ne veux plus le savoir, mettre en pause toute cette merde alors que pour la première fois en onze ans tu embrasse un autre femme que Charlie. La culpabilité se fait intrusive à cette pensée toutefois ce qui te fais vraiment reprendre le cours du temps c'est cette impression qu'elle n'est pas elle même, que la prise d'otage a trop jouer sur ses nerfs pour que ça ne soit réfléchis. C'est à regret que tu t'éloignes,  que tu reprends ton souffle en t’oxygénant à ses yeux. Caressant encore son cou, tu murmures « Reste avec moi... c'est trop dangereux là bas » Être avec Wanda était plus périlleux encore que ce qui se passait au supermarché. « Juste le temps que ça se calme... et après je te rendrais à lui. »

@Wanda Escobar

_________________


Double Trouble


(c)Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.everything-is-fine.com/t494-melvin
avatar

- prayers : 605
- pseudo : Louise.
- multifaces : Altaïr - Magnolia - Louane.
- id card : Jourdan Dunn (Valtersen)
- registration : 22/01/2018
- côté coeur : Owen dans toute sa globalité.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: Owen (Disponible pour rp)

MessageSujet: Re: (TC) OUTSIDE   Mar 14 Aoû - 11:31

La belle apparaissait soulagée lorsque son corps encore tremblant d'émotion se serra contre celui de son petit-ami. Hochant la tête à chaque mots prononcés par Owen, silencieuse, attentive aux moindres bruits autour d'eux, elle lui adressa un vague sourire avant d'embrasser ses lèvres avec délicatesse. Elle se laissa porter jusqu'à une ambulance où son corps fut rapidement déposé sur un brancard. D'autres coups de feu retentirent à nouveau, comme-ci cet enfer ne terminerait jamais. Par réflexe, elle ferma les yeux, tenant avec avidité une des mains de Owen. "Fais attention à toi. Je t'interdis de mourir sinon je te suivrais jusqu'au paradis." dit-elle d'une voix menaçante, cherchant à capter l'attention de son petit-ami sans cacher son inquiétude. Elle murmura un je t'aime inaudible, que personne ne pouvait entendre mais que seul son cœur pouvait comprendre. Elle observa la silhouette d'Owen s'éloigner sous ses yeux, sous ce chaos infernal. Autour d'elle les gens hurlaient, appelaient à l'aide, une confusion terrible pour les secours. Elle rassura l'ambulancier à son sujet, veillant à lui intimer de s'occuper des cas plus dramatiques, cherchant une nouvelle fois de plus à gagner du temps pour retrouver la silhouette d'Owen face à elle. Malheureusement, elle fut amener aussi vite que possible au dispensaire le plus proche, son esprit encore imprégnés par des images de ce chaos tragique.

@Owen Grahms

_________________

--- “Le seul moment où je n’ai pas froid
c’est quand je pense à toi”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ARE YOU READY ?
avatar

- prayers : 290
- pseudo : god
- id card : spirit, @alaska
- registration : 01/10/2017
- côté coeur : left no ?

MessageSujet: Re: (TC) OUTSIDE   Mer 15 Aoû - 19:09



HUIT HEURES DE PRISE D'OTAGE.
La tension est palpable à l’intérieur. Le dernier preneur d’otage encore en liberté, s’accroche à son dernier espoir, profitant de la présence de @''Maya Withaker'' à ses abords pour l’utiliser comme bouclier et ultime chance. L’arme braquée sur la tempe de la jeune adolescente, cela le soulage presque de savoir que ça peut persuader les policiers et les membres du CRS qui pointent eux aussi leurs armes dans sa direction. ’’LACHEZ VOS ARMES !’’ insiste t-il en laissant à Maya aucun autre choix que de gémir à cause de sa main furieusement plaquée sur sa bouche. Impossible pour elle de se débattre ou de se libérer. La situation est dangereuse, voire même sans espoir que ça termine bien. Le principal objectif étant toujours de sortie indemne les otages, la survie de la jeune femme étant la priorité première des forces de l’ordre. Si l’homme masqué se tient là, face aux policiers, ce qui lui échappe malgré tout c’est les devants que peuvent prendre les autres membres des forces de l’ordre qui sont derrière son dos. Impossible de surveiller leurs initiatives. Son regard incertain court sur les otages qui se tiennent à l’écart, tous couchés par terre dans l’attente de cette libération qui tarde. Pour leur propre survie, des pleurs émanant et d’autres sanglots étouffés. Le Chef de Police semble imperturbable et il suffit qu’il croise le regard de ces agents pour faire comprendre qu’il est sur le point de mettre en œuvre son ultime attaque. Il tire alors, la balle visant la main du preneur d’otage pour lui faire lâcher l’arme. Un second coup de feu pour neutraliser l’homme masqué dans la jambe. Un troisième agent fonce pour attraper la jeune femme et l’écarter, le Capitaine récupérant l’arme abandonnée. ’’Vous êtes en état d’arrestation…’’ Ses propos couverts par les injures de l’homme en rouge, il se fait sitôt maîtriser pour être menotter. (…)

Embarqué à la suite de ses complices, le fourgon s’élance sur la route pour mener ce groupe de braqueurs en direction du poste de police. Les ambulanciers enfin, peuvent rapprocher les véhicules d’urgence et faire éruption dans le supermarché pour apporter leur aide aux blessés. Les agents présent sur place s’affairent aussi pour sortir les otages, leur faire retrouver cet extérieur auquel ils pensaient cruellement. En parallèle à ce cheminement, un collègue à @''Léonard McKenie'' l’avait rapidement secouru pour l’embarquer dans un véhicule et le porter jusqu’à l’hôpital. Sa blessure étant grave, il n’y avait pas de temps à perdre pour ne pas nuire aux chances qu’il avait de survivre à sa contusion cérébrale. Ainsi, les plus gravement blessés était prit en charge, l’attention des infirmiers dirigés aussi vers les autres pour gérer au mieux leur trouble face à cette rude épreuve psychologique.

LE PARAMÈTRE DE SÉCURITÉ ETANT TOUJOURS MAINTENU AUTOUR DU SUPERMARCHÉ, IL DEVIENT AINSI UN PÉRIMÈTRE BEAUCOUP PLUS SURVEILLÉ TANDIS QUE LES INFIRMIERS S’OCCUPENT DE TRANSFÉRER LES BLÉSSÉS VERS LE DISPENSAIRE OU LES SERVICES HOSPITALIERS LES PLUS ADAPTÉS À LEURS CAS. CETTE JOURNÉE DU 21 JUILLET N’A PAS FINI DE FAIRE COULER DE L’ENCRE… COMME ELLE RESTERA A JAMAIS DANS LES ESPRITS DES HABITANTS DE WAUWATOSA. L’HÔPITAL ET LE DISPENSAIRE EST SITÔT ENVAHIT PAR L’ARRIVÉE MASSIVE DES EX-OTAGES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- prayers : 3064
- pseudo : spf
- multifaces : mini parker + sofia
- id card : Chris Wood (littlewildling)
- registration : 20/02/2018
- côté coeur : your name, forever the name on my lips

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: OPEN

MessageSujet: Re: (TC) OUTSIDE   Jeu 16 Aoû - 0:30

Elys avait promis à Luna et à sa sœur de ne pas essayer de  jouer les héros. Raté. Clairement, il n'avait pas vraiment réfléchi en s’élancent de la sorte au secours de Clive. Tout ce qu’il avait vu, c’était un homme à terre et malgré leur mésentente un peu plus tôt, jamais Elys n’abandonnerait un homme. Clive n’était pas un de ses frères d'armes, encore moins sous ses ordres mais en acceptant de l'aider à porter secours à la jeune otage il avait aussi accepté un fait bien simple : que tout ça tourne bien ou mal, ils s’engageant ensemble. Dans le fond, il n’était même pas question d’héroïsme. Les honneurs que cela entraînait il s’en moquait bien. Des médailles on lui en avait refile quelques unes au cours de sa carrière et jusqu’à aujourd’hui, la seule utilité qu’il leur avait trouvée, c’était que ça faisait classe sur l’uniforme quand il fallait abandonner l’habit d’aviateur pour une tenue plus formelle. Il n’avait pas fait ça pour faire parler de lui, mais tout simplement parce qu’il était lui. Il espérait donc que Luna n'avait pas assisté à ses exploits, plantée devant un écran de télé—même s’il en doutait—et surtout qu’elle ne lui en tiendrait pas rigueur même si, après tout ce qu’elle avait traverse par sa faute, il s’en voulait de lui ajouter de l’inquiétude supplémentaire.

Rapidement ils furent rejoints par les ambulanciers, qui embarquement le Capitaine malheureux vers leur véhicule. Entre la balle à l’épaule et celles qui s’étaient logées dans le gilet par balle, les jours suivants allaient surement être douloureux pour le policier. Quelque part, c’était tout le mal qu’Elys lui souhaitait. Ce n’était certes pas très amusant, qu’il s’agisse de la plaie ou du reste, mais ça voulait dire qu’au moins il était vivant. Ça aidait à relativiser. [b]monsieur vous devriez faire soigner votre bras,[/] conseilla au passage l’un des ambulanciers. Elys baissa le regard vers son bras et ne réalisa seulement à ce moment le sang qui s’en de versait. Il n‘avait pas été si chanceux que ça, finalement. Il n’avait rien senti. L’adrénaline sûrement, et puis son seuil de tolérance à la douleur devait être bien plus élevé aujourd’hui qu’il ne l’avait été avant toutes ses mésaventures. Une balle qui lui effleurait le bras ça n’était pas grand-chose en comparaison, même si le sang dégoulinant lentement le long de son bras. Le temps qu’il réagisse les ambulanciers étaient partis et maintenant que Clive était aux bons soins des paramedics, Elys retira son casque qu’il posa sur le toit de la voiture derrière laquelle il s’était abrité. Tout en continuant d’observer ce qu’il se passait aux alentours il glissa la main dans sa poche à la recherche de son téléphone… qui demeura introuvable. Il avait du glisser de sa poche tandis qu'il portait secours à Clive. merde… ce n'est pas comme ça qu’il allait pouvoir rassurer Luna, ou prendre des nouvelles de sa sœur. Quelque part ça l’inquietait plus que sa propre blessure, heureusement sans gravité.

Entre temps l’assaut avait été lancé et des policiers se chargèrent de l’entraîner à l’écart, bon gré mal gré. En silence, il observa la scène, regarda impuissant l’homme sur qui il avait tiré sortir avec une otage, le canon de son arme sur la tempe. Il avait horreur de rester ainsi à ne rien faire mais il n’avait pas vraiment d'autre choix. Par chance ce duel ne dura pas bien longtemps. Deux balles stratégiquement placées et les forces de l’ordre n’eurent plus qu’à maîtriser le braqueur qui, de rage, vociférait des injures. C’était terminé. Enfin. Il ne restait plus qu’à prier qu’aucun nom ne viendrait rejoindre celui de l’homme étendu sur le sol.

Elys soupira et scruta la foule du regard à la recherche de Ryan. Peu importe son opinion sur lui, il devait au moins l’informer du malaise d’Effie, après quoi il devrait réfléchir à comment se rendre à l’hôpital. Sa voiture se trouvait à l’intérieur du périmètre de sécurité et il ne voulait pas empêcher la police ou les secours de faire leur travail. Ryan ! appela-t-il en le localisant tout en se frayant un chemin dans la foule. Effie est à l’hopital. Luna la retrouvée inconsciente chez elle. pour le tact on y repasserai mais il était lui-même bien trop inquiet pour prendre soin d’épargner l’avocat ou se demander pourquoi il était si bouleversé, même s’il essayait de se rassurer en se disant que si vraiment il lui arrivait quelque chose, il le sentirait. Ils étaient jumeaux après tout.

@Ryan withaker

Spoiler:
 

_________________
+ ELYS GARDNER+
There is something beautiful about all scars of whatever nature. A scar means the hurt is over, the wound is closed and healed, done with.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (TC) OUTSIDE   

Revenir en haut Aller en bas
 
(TC) OUTSIDE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERYTHING IS FINE :: CITY OF WAUWATOSA :: - southwatosa :: menomonie-
Sauter vers:  
Pré-liens libres
Voici quelques liens très recherchés par les membres actifs du forum. Ils sont super intéressants et vous ferez des heureux.



les petits nouveaux
Venez pour leur faire triomphe, les accueillir, les chouchouter ! Bienvenue chez vous.