AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
CALENDRIER / 01.11.2019 ! Grand retour du forum après plusieurs semaines de maintenance. 16.10.2019 ! Retour de Adokoa (Pauline) dans le staff. 31.07.2019 : Réouverture du forum. Installation de la onzième version par Flames. Arrivée du nouveau PNJ The Devil. 11.07.2019 : Annonce du retour du forum, rédaction d'un nouveau contexte. 01.05.2019 : Fermeture du forum. 14.04.2019 : Installation de la dixième version par Flames. 10.02.2019 : Installation de la neuvième version par Flames. Mise en place de l'animation Mini rp. 02.12.2018 : Installation de la huitième version par Flames. Mise en place de l'animation calendrier de l'avent. 13.10.2018 : Installation de la septième version par Passenger. Mise en place du nouveau contexte Second Chance. Melvin Brock (Marie) rejoint le staff. 10.10.2018 : le forum fête son premier anniversaire.15.07.2018 : Installation de la sixième version par Passenger. . 01.07.2018 : le forum atteint les 100.000 messages. 12.05.2018 : Installation de la cinquième version par Passenger. 17.03.2018 : Installation de la quatrième version par Adoko. Mise en place de la partie Instagram et lancement de l'animation Zodiac. 20.01.2018 : Installation de la troisième version par Passenger et lancement du jeu Game of chance. 02.12.2017 : Installation de la deuxième version réalisée par Passenger. Mise en place des parties communication et graphisme. 09.11.2017 : Dani Brock (Pauline) rejoint le staff. 23.10.2017 : Effie Gardner (Lélia) rejoint le staff. 10.10.2017 : Ouverture officielle du forum. 03.10.2017 : Installation de la première version par Passenger 01.10.2017 : Création du forum. .
liens recherchés
------------------

WINTER TOGETHER / L'hiver arrive. Il est là plus tôt que les autres années et il est déjà rude. Les premières neiges parsèment les trottoirs de Wauwatosa. La ville et ses habitants ont toujours pris soin de leur commune. Ils aiment la voir briller de mille feux en attendant l'arrivée du père Noël. On est plus surpris de voir apparaître les premières guirlandes qui clignotent à travers les vitrines alléchantes et gourmandes. Les pâtisseries donnent envie. Les manteaux et les écharpes viennent couvrir nos tenues de mi saison. Cette année et encore plus que les autres années, Wauwatosa va aider ceux qui en ont besoin. Et en plus notre belle ville va s'illuminer et devenir la plus belle. Des concours de décorations, de sapins par exemples. Ces arbres vont éblouir les allées principales avant d'aller egayer les demeures plus austères. Hopitaux, orphelinats ou prisons aux alentours. Vous l'avez compris, c'est la solidarité qui va être au centre des fêtes. Comme chaque année le grand bal de Noël vous invitera à vêtir vos plus belles tenues et pour la bonne cause. Déambulez dans les rues, emmitouflés dans vos écharpes et doudounes. La neige va être présente, très présentes. Attention au verglas et aux boules de neiges perdues.
-43%
Le deal à ne pas rater :
Braun Tondeuse À Barbe BT3041
28.59 € 50.01 €
Voir le deal

Partagez

welcome home roomie (caleb)

Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité


welcome home roomie (caleb) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: welcome home roomie (caleb) welcome home roomie (caleb) - Page 2 EmptyMer 29 Aoû - 23:33

On pourrait s'attarder sur les détails de vos actions. Décrire chaque morceau de sa peau que ta bouche à goûté et celle que tu aimerais redécouvrir. Mais dans ce lit, ni toi ni lui ne réfléchit vraiment. Sinon, vous ne seriez pas ici. Y'a sans doute rien de pire que d'ajouter à une colocation des rapports sexuelles. Pourtant, sans vous connaître vraiment, toi et Caleb vous vous comprenez. Vous ne voulez rien de compliqué. La vie est assez complexe sans romance pour ajouter des sentiments dans le lot. Même si tu le trouves déjà bien sympa, tu ne cherches pas à créer de lien avec le mécanicien autre qu'une amitié qui vous permet aussi de savourer la jeunesse qui vous habite. Tu n'es pas naïve, un jour la vie te rattrapera et tes rides te rendront surement moins attirante.
Alors que plus tôt, vous vous échangiez des paroles salaces juste pour aider à faire monter la chaleur, vous êtes les deux silencieux à profitez l'un de l'autre sans gêne. Faut dire que sa bouche prend soin de tes courbes et tu ne te fais pas désirer. Savourant le chemin qu'elle fait sur ta poitrine, tu caresses son dos alors que tu contrôle la cadence de tes hanches quand il s'agrippe à ta chevelure, tu remontes son visage jusqu'au tient pour continuer de l'embrasser sentant ses mains trouver tes fesses. Tu bouillonnes de l'intérieur surprise de tout le plaisir que tu peux trouver chez un inconnu. Comme s'il avait déjà touché ton corps, il savait quoi faire pour faire monter l'excitation.
Il change le positionnement de ses jambes et fait monter en toi la chaleur de plus belle. Ce n'est que lorsque sa bouche retrouve la tienne que tu ne gémis pas. Essoufflée par l'extase qui vous unis quand tu entends dans ses grognements qui confirme que vous êtes bien deux à vous amuser.  Tu aimes satisfaire tes partenaires, c'est surement ce qui t'allume le plus. Ses mots te feraient rire si tu n'étais pas occupé par son corps. On pourrait dire que votre petit jeu se termine alors que la tension quitte doucement vos corps un à la fois. Mais tu sais très bien que ce n'est que le début de vos folies. Le calme qui s'installe dans l'appartement alors que tu t'étends à côté de Caleb pour reprendre tes esprits, un sourire bien satisfait sur les lèvres. Tu aurais continué de jouer avec le corps de Caleb, mais tu te rassoies sur le lit feng shui rapidement. Des sons venant de la cuisine te rappelle que vous n'êtes pas que deux à vivre ici. Sans dire que tu es angoissé, tu te rhabilles rapidement. Salim était habitué à tes folies, mais il devait rencontrer votre nouveau colocataire aujourd'hui et il se moquerait bien de vous s'il tombait sur vous ainsi. Je t'ai mentionné Salim? Te voilà qui renfile ton haut et tes shorts rapidement. L'utilité d'être commando comme on dit. Tu passes une main dans ta chevelure comme si l'état de ceux-ci t'importait. C'est le troisième coloc mentionné dans l'annonce. Tu vas voir il est sympa! Vous auriez peut-être joué encore si le timing vous le permettait, mais la vie vous mettra d'autre opportunité sous les mains rapidement tu en doutes pas une seconde.
@Caleb Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


welcome home roomie (caleb) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: welcome home roomie (caleb) welcome home roomie (caleb) - Page 2 EmptyJeu 30 Aoû - 12:30

Il fallait bien se résoudre à avouer ses torts, si torts il y avait dans cette histoire. Le reste du monde aurait attendu, aurait peut être même résister tout du long à l'idée d'entamer une relation sexuelle avec ta toute nouvelle colocataire. Mais oui, tout les deux aviez décidé de passer outre le B.A.ba de la bible de la coloc réussie. Vos corps brullant qui font aussi facilement cramer les régles et la prudence que vos peaux, s'entrechoquent , se caressent. Votre désir se transforme en plaisir. Elle sur toi, mouvant les hanches , tes mains et ta bouche se promenant sur tout ses attout si tentants. Tu as la certitude que ça ne sera pas la seule et unique fois où vous vous adonnerez à ce genre de jeux, ici ou ailleurs. Tout comme tu sais qu'elle ne te fera pas chier sur les autres conquêtes que tu pourrais inviter ici. Votre jouissance, insidueusement insufflé, elevé dans vos ventre finit bien par exploser. Vous êtes bien, satisfaits de votre séance de sexe comme il vous en faut beaucoup. Vous vous reposer un instant, le calme après la tempéte mais il ne vous viendrait de toute façon pas à l'esprit de profitez de ce moment pour réfléchir, non, vous pensez surtout à reprendre un peu d'élan pour mieux, de nouveau, profitez l'un de l'autre .

Vos projets tombent à l'eau quand un bruit dans la cuisine retentit. Tu léve les yeux au ciel, ou du moin au plafond. « Le parc d'attraction est fermé je crois » que tu lances alors qu'elle va chercher ses fringues et que tu fais de même. Tu n'as pas le temps de chercher quelque chose de plus confort repasse ton jean sans boutonner la dernière attache et en bouclant encore moins ta ceinture . Ce genre de détail n'a pas son importance, tu ne veux pas vraiment être présentable puisqu'en un regard vos dernieres actions étaient devinables . Ton débardeur, un coup de main dans tes cheveux en bataille et tu repondais à Løne  « Sympa mais... qui tombe mal. Quoique on a tout le temps si ça nous reprends et... attends t'as dit Salim ? » Il y en avait pas des tas à Wauwatosa et déjà l'éventuel hasard te faisait rire. Cela te motiva à te remettre assez vite debout , te faisant définitvement oublier les petits points de ta tenue qui vous dénoncerons autant que votre air très symptomatique d'après baise.

Tu es donc le premier à sortir de ta chambre et t'assurer donc que le troisième coloc était bel et bien ce mec avec qui tu avais une relation aussi peu saine et suivis que celle que tu était sans doute en train d'entamer avec la belle brune . Il est de dos, mais tu le reconnais assez bien même ainsi. Ce n'était pas la position qu'il adopter le plus souvent avec toi, se contentant des préliminaires plus ou moins frustrant ou parfois juste pour te mettre en forme pour un ou une autre. « Bonjour le coloc !  Quelle jolie surprise ! » Tes coudes sur le comptoir de la cuisine, tes mains croisées sous ton menton, tu t'amuses de la situation. « T'as raison Løne, c'est quelqu'un de sympa ! »

@Løne Serritzlew
@Salim Messaoudi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


welcome home roomie (caleb) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: welcome home roomie (caleb) welcome home roomie (caleb) - Page 2 EmptyLun 17 Sep - 13:14

Après un bon après-midi en compagnie de Tess, la jolie blonde intéressée par la confection des marionnettes, je rentre avec le cœur comblé mais l'estomac vide. Quand je laisse la passion me dominer, et qu'une personne porte une attention sincère à ce que je raconte, ça ne fait que renforcer ma concentration totale pour ce que j'accomplis. Je pourrais en oublier la soif, l'envie de pisser, lorsque je suis à fond dedans. Alors je pars à la découverte d'un frigo... peu rempli. Il serait peut-être temps de faire les courses. Je pique une pomme à ma colocataire généreuse par contrainte, avec l'intention ferme de lui en reprendre une au prochain passage en courses. Je croque dedans, entends des bruits de conversation dans une chambre. Løne doit encore avoir un invité à séduire et satisfaire... mais quand j'aperçois le visage de ce dernier, je marque un temps d'arrêt. Mes dents s'accrochent au fruit, restent bloquées un instant - le temps d'analyser. Les cheveux ébouriffés, la peau en sueur, la tenue enfilée vite fait, le pantalon à peine boutonné. Oh, je ne connais que trop bien ton air de celui qui vient de ressentir l'extase, de vivre l'ébat. Vous ne pouviez pas mieux vous trouver avec Løne. Deux êtres libres, indépendants, pleins de désir et de chaleur à offrir. « Ça pour une surprise ! Tu fiches quoi ici ? » Tu as bien dit « coloc » ?! C'est une blague supplémentaire, un moyen de me rendre nerveux ? Løne m'avait bien communiqué son envie de trouver d'autres gens avec qui partager le logement, pourtant je n'ai pas pensé que cela pouvait être quelqu'un que je connaissais. Alors je te regarde, abasourdi, un peu sur le cul, pour bien comprendre. Tu donnes l'impression de me narguer, de te jouer de la situation. Alors mon air étonné est vite remplacé par un sourire sincère. Je ne te salue pas, je ne t'en donne pas cette peine. Te tendre la main serait un risque de ce que tu pourrais en faire ensuite. Qui sait, au lieu de la serrer, tu pourrais prendre plaisir à l'emprisonner pour la fourrer dans ton pantalon sans ménagement. Je me contente seulement d'adopter une posture identique à la tienne. Les coudes coincés sur la table, les mains retenant mon visage, je me penche légèrement au-dessus du meuble haut pour te tenir tête avec autant d'audace. Je ne me décharge pas de mon optimisme, surtout devant ta gueule de petit con. « T'es à peine arrivé ici que tu nous connais déjà tous intimement, en fait ? » Je me permets la taquinerie, parce que je sens que tu es empli de fierté à cette idée. Tu aimes ça, plaire, avoir tous ces petits gens sous ta coupe, les manier pour ton bon plaisir. Je ne pourrais pas prétendre que ça me déplaise ; j'aime bien être ta marionnette, même si je coupe les fils de temps en temps, quand ça va trop loin ! « Je vais devoir me coltiner ta face tous les jours ? Quel supplice ! Je n'ai pas signé pour ça ! » Je soupire faussement d'agacement, prenant cet air contrit pour défendre ce point de vue. « Tu sais, il existe bien d'autres offres de colocation, tu peux trouver des meilleurs prix. » Je fais mine de vouloir te voir déguerpir, pour m'amuser aussi de la situation, mais je suis plutôt content de te croiser. Je n'en dirais sûrement pas autant dans quelques jours, quand tu trouveras toujours une occasion de mettre le feu à mon corps ou de me rappeler tous nos moments salaces, dans des endroits plus glauques les uns que les autres. J'étais déjà sûr qu'il te prendrait l'envie, un jour, de m'accompagner à la tâche quotidienne d'amener les poubelles au local... « pour me donner un coup de main ». Finalement Løne intervient dans l'échange, bien vêtue quant à elle, mais elle n'a pas laissé suffisamment de temps pour que ses joues aient perdu en rouge. « Tu ne pouvais pas nous trouver une fille sympa, à la place de... ça ? » Je pointe l'énergumène de haut en bas, en m'armant d'une moue dégoûtée, comme si je n'approuvais pas son choix. Je donne l'impression que tu es moins que rien, mais toi comme moi savons bien que ce n'est que plaisanterie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


welcome home roomie (caleb) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: welcome home roomie (caleb) welcome home roomie (caleb) - Page 2 EmptyMar 18 Sep - 16:32

Sans savoir l'histoire qui unie les nouveaux colocataires quand tu confirmes à Caleb que tu as bien dit Salim. Tu sors de sa chambre pour faire un détour à la tienne à la recherche de ton portable comme si de rien était. Tu chercherais pas à cacher à ton ami  dans la cuisine dans quel situation tu avais choisi de mettre les pieds. Il devinerait rapidement. Quand on vit sous le même toit que quelqu'un, on apprend vraiment à les connaître. Leur habitudes on apprend vite à les cerner et elles parlent d'elles-mêmes. C'est sans doute pour ça que Salim ne semble même pas surpris de te voir ressortir de la même chambre que Caleb. Tu n'aimes pas réfléchir trop longtemps quand le plaisir est en jeu et même si certains penseraient que cette aventure compliquerait votre cohabitation, tu ne vois pas en quoi. Tu n'es pas de nature très jalouse. Vous aviez bien profiter, mais l'inauguration de sa chambre de vous unissait pas pour toujours.
Tu entends de loin qu'ils conversent dans la cuisine alors que tu fais ton chemin jusqu'à eux. Tu ouvres le frigo pour faire me même constat que Salim. Et en ressort d'autres pommes. Une pomme? Tu proposes une collation à Caleb avant de lui lancé de l'autre côté du comptoir sans même attendre sa réponse.
Haussant les épaules au commentaire de l'étudiant en médecine. Ivy va débarquer un jour, t'inquiète! Ton amie avait une chambre réservée dans cette appartement avant eux. Faut dire que tu l'aimes beaucoup miss Parker. Tu as aussi  hâte de plus être en minorité féminine dans votre appartement.. Mais elle n'est pas le sujet de conversation aujourd'hui. Il y a clairement quelque chose que tu ne lis pas entre eux. Il semble y avoir une tension que tu ne peux pas bien identifier entre eux. Vous vous connaissez, c'est ça? Une question banale qui pourrait être plus complexe à répondre que tu ne le crois. Faut pas être étonné, cette ville est tellement petite, trop de coïncidence du genre arrive à ses habitants. Tu ris un peu de la situation sans vraiment la connaître.
Tu t'assoies sur le comptoir et tu essaies de lire la confusion dans le visage de Salim alors que Caleb te semble amusé par la situation. Continuant de manger ta pomme en les observant. J'arrêterai faire des courses demain, il est clairement temps. Faisait référence au frigo presque vide. Peut-être que tu cherchais à détendre l'atmosphère, mais toi qui as toujours faim survivrai pas longtemps avec si peu.
@Caleb Clarke @Salim Messaoudi

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


welcome home roomie (caleb) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: welcome home roomie (caleb) welcome home roomie (caleb) - Page 2 EmptyVen 21 Sep - 2:22

La réaction normale de n'importe qui aurait était la gène. La majorité aurait tenté de faire diversion. Tu aurais pu essayer de raconter comme le déménagement avait été laborieux, des meubles lourds etc etc... Un inconnu vous aurez peut être laisser le bénéfice du doute mais pas Salim.Il devait bien trop connaître Løne. De plus tu n'avais jamais essayé de lui paraître comme le mec bien sous tout rapport, et ça peu importait le nombre de rapport justement que vous aviez eu lui et toi. Tous interrompu pour une raison de virginité à la con toute relative puisque c'était bien le seul orifice dans lequel tu n'avais pas jouis. Tu respectais les principes religieux qui poussaient certains à rester vierge mais pour le cas de Salim... c'était d'une hypocrisie sans borne ! Comme les femmes aux hymens intacts mais à l'anus tellement dilaté qu'on dirait une bouche d'égout!Tu en avais profité mais ça ne t’empêchait pas d'en rire allègrement. Tout comme de la situation qui est loin de te tirer des larmes.

« Je fiche quoi ? Bah j’emménage ! J'ai vu de la lumière, de jolies fesses, j'ai décidé d'établir mon nid ici ! » Tu attrapes la pomme sans difficulté, t'amusant un peu que vous mangiez un fruit tous ensemble avec tant de porté biblique, représentation à elle seule de la luxure. « Merci bien Løne , excellent comme tout ce qui passe entre tes doigts... » Puis tu rajoutes à l'intention de Salim , un peu plus bas. « Et toi , tu peux pas dire le contraire vu que c'est aussi passé entre les tiens !  » Tu n'avais aucune intention de cacher vos jeux avec le métisse à la jeune femme, votre passé serait aussi vite perceptible que la partie de jambe en l'air hétéro à laquelle vous veniez de vous adonné. Comme il le disait si bien, oui tu avais pris le temps de les connaître tous intimement, et même bibliquement. Tu haussais les épaules, nullement coupable avec un petit sourire de connivence. « C'était la moins chère ici et je devais pressentir qu'ici on ne partageriez pas que le loyer !! »

Il est vite question d'une certaine Ivy « Ah » Tu te force à cesser de sourire afin que nul ne se fasse une fausse idée mais tu lance quand même un « Et elle est bonne ou pas ? » Purement provocateur « Parce que ça se demande... et si tu ne veux pas que je débarque dans ta chambre déguisé en clown tueur, tu ferais mieux de me respecter » Tu n'étais pas certain qu'un tel miracle arrive ni avec l'un, ni avec l'autre, ni quelle place tu pourrais bien avoir dans cette colocation qui prenait déjà des airs très étrange.

La question de la jolie brunette tomba à point nommé et tu te retournais vers elle en attrapant Salim par la nuque, plaquant vos deux épaules l'une contre l'autre. « Oh à peine ! Je me demande juste si j'aurais assez d'énergie pour vivre ici finalement avec vous deux ! » Je croqua une nouvelle fois dans la pomme et la fini à vitesse éclair avant de la jeter avec un geste de basketteur clairement surjoué.   « Je t'aurais bien emmené mais je bosse demain, mais la prochaine fois on ira en voiture, prends pas trop lourds. » Avant que tes colocataires, et surtout celui qui ne connaissait ta caisse que pour y avoir fini, le cul encore dehors mais la bouche sur ta verge, ne soit étonné tu rajoute. « Quoi ? Faut bien s'entraider non ? » Tirant la langue sur le coté malicieusement tu ne repris pas le double sens éventuel. Foutu pour foutu vous viviez désormais tout les trois ensemble, avec vos caractères et vos passifs communs … Les dés en était jeté, amen !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


welcome home roomie (caleb) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: welcome home roomie (caleb) welcome home roomie (caleb) - Page 2 EmptyJeu 4 Oct - 22:02

C'est ce que j'ai appris à apprécier dans cette nouvelle contrée : la liberté que détiennent les habitants. J'adore ces gens qui ne se soucient de rien, pas même de l'image qu'ils renvoient aux autres. Au Maroc, ces libertins auraient déjà été pointés du doigt, et j'aurais sûrement été responsable moi aussi d'un jugement abusif. Même si j'essaie tant bien que mal de contrôler mes hormones en ébullition, et toutes ces envies qui viennent se faire une place dans mes idées autrefois pleines de sagesse... j'admire Løne et Caleb pour leur capacité à prendre ce qu'ils veulent, quand ils veulent, sans pudeur ni morale. Je commence à comprendre comment fonctionnent les Américains, leur quête de plaisir infini, c'est pourquoi le soupçon d'étonnement ou de dégoût que j'aurais pu ressentir avant n'existe plus. Je me comporte naturellement, alors que j'ai pourtant saisi qu'ils viennent d'être consumés par une extase endiablée. Il n'y a plus ce malaise qui s'infiltrait dans ma tête, mes gestes, chaque fois que le sexe était présenté à moi, même sous la forme de simples mots. Ils profitent de la vie, se laissent guider par leurs pulsions, tandis qu'on m'a toujours dicté de faire travailler la raison : dans mes choix, dans le mariage. Dans tout ce que je suis censé entreprendre.

Je me contente de leur sourire et de répondre avec mon air jovial habituel. « J'ai hâte ! » Je lui réponds avec franchise, parce que je suis vraiment impatient de rencontrer notre nouvelle colocataire. Elle pourra sûrement compenser la présence de ce diable, le malaise que je vais éviter de ressentir. Le chieur a le malin plaisir de l'augmenter, de me titiller, par des phrases salaces auxquelles je réponds en levant les yeux au ciel. Je ne commente pas, je n'ai pas la parole aussi libre qu'eux sur ce domaine. Le faire et en parler, ce sont deux choses bien différentes. « Oui on se connaît plutôt bien, tous les deux. » Les phrases sont pleines de sous-entendus, Løne comprendra forcément que moi aussi j'y suis passé. Je n'ai pas envie de me pencher sur le sujet, Caleb s'en amuse déjà tout seul. A quoi bon insister, alors qu'il révèle clairement, et si facilement, la nature de notre relation, qui n'est pas très éloignée de celle qui vient de lier les deux futures personnes que je vais croiser le plus en une journée. « Donne-moi de bonnes raisons de te respecter alors, Ça. » Je lui souris avec plus de taquinerie que d'arrogance, et me fais la réflexion que je viens de trouver le surnom idéal pour décrire ce diable.

Caleb enchaîne en précisant quant à lui qu'on se connaît à peine. Il en profite même pour entourer son bras autour de mes épaules et sa poigne ferme m'interdit la libération. « Je viendrai avec toi demain, je dois acheter pas mal de trucs aussi. » Caleb propose son aide également, et devine notre étonnement puisqu'il rajoute qu'il faut bien s'entraider. « Toi, aider ? Tu parles, tout ce qui sera lourd, ce sera vos deux corps assemblés contre le capot ! » Je tente l'humour à l'américaine ; l'humour sans barrières, qui s'attaque à tout, même au cul. Et bien que je ne croyais pas cela possible, je me sens déjà bien avec ces deux individus aussi particuliers que moi. Je sais d'avance qu'avec eux, je vais grandir, évoluer, commencer à penser, ressentir et vouloir autrement. Tout doucement, leurs manières de vivre m'influenceront positivement. A mes yeux, en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


welcome home roomie (caleb) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: welcome home roomie (caleb) welcome home roomie (caleb) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
welcome home roomie (caleb)
Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERYTHING IS FINE :: LAST JUDGEMENT :: - archives :: saison 1 :: rps-
Sauter vers:
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser