AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 no tears left to cry (melvin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

- prayers : 173
- pseudo : spurryquick
- id card : mila kunis (beth<3)
- registration : 15/12/2017
- côté coeur : and there's two more lonely people in the world tonight. baby, you and I

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: melvin, betty & wanda.

MessageSujet: no tears left to cry (melvin)   Sam 16 Juin - 9:44

Allongée sur son lit, un verre de vin dans une main et son magasine Vogue dans l'autre, Charlie prête de temps en temps attention à l'écran de la télé allumé en bruit de fond. Du temps où elle vivait avec Melvin, elle avait toujours refusée qu'ils aient une télé dans la chambre car elle avait lu quelque part que c'était très mauvais pour la vie sexuelle d'un couple. Mais maintenant qu'elle était une jeune divorcée, Charlie n'avait plus de raison de se priver de se plaisir. Ca faisait maintenant deux semaines que Melvin et Charlie étaient passés devant le juge pour signer les papiers du divorce. Il y avait des jours plus faciles que d'autres mais la plupart du temps Charlie avait l'impression de se sentir bien. Ces derniers mois à lutter pour la garde et à affronter l'idée que Melvin puisse avoir une autre femme dans sa vie étaient tellement douloureux que maintenant que tout était fini Charlie, qui avait repris son nom de jeune fille, y voyait une sorte de soulagement indissociable du fait qu'à présent elle n'avait plus besoin de se sentir constamment en colère. Cette séparation lui avait prise toute son énergie. Maintenant elle se sentait mieux, le fait d'avoir signer ce papier avait été une libération psychologique. Elle sentait plus le poids de son mariage brisé sur ses épaules. Le manque de Melvin commençait même progressivement à s'estomper et il semblait bien respecter la règle qui voulait qu'elle ne veuille aucun contact avec lui. C'était beaucoup moins difficile de ne plus le voir, de ne plus sentir les effluves de son parfum ou le son de sa voix au téléphone pour réussir à contrer le manque et tenter de l'oublier. Melvin était déjà omniprésent dans ses conversations avec ses filles qui avaient bien compris de quoi il en retournait. Papa vivait dans sa maison, Maman dans la sienne et elles avaient le droit d'avoir tout en double. 

Le coucher ce soir avait été fastidieux d'ailleurs, les filles voulaient à tout prix regarder un "dernier" épisode de Peppa Pig sauf que les jumelles n'avaient pas du tout la même définition de "dernier" que leur mère. Il avait donc fallu user de grandes stratégies pour réussir à les faire se coucher. Lorsque finalement ce fut fait, Charlie espérait que personne dans la résidence ne ferait du grabuge au point de réveiller ses filles. Mais à croire que ses voisins avaient décidé de la mettre à l'épreuve car alors que Charlie avait la fenêtre ouverte elle entendit une voiture arriver puis deux minutes plus tard une portière claquer puis des lourds pas menant jusqu'à chez elle. Pétrifiée, Charlie hésita un moment avant de se lever et de regarder par la fenêtre de la rotonde de sa chambre. Elle se pencha par la fenêtre et reconnut Melvin. Mais qu'est-ce qu'il foutait là ? Charlie serra la ceinture de sa nuisette de soie et sorti de sa chambre en trombe. Elle vérifia que les filles dormaient paisiblement, ferma leur porte et dévala les escaliers. Si ça se trouve quelque chose de très grave était arrivé, si ça se trouve Dani avait perdu son bébé ou quelque chose du genre. Mon dieu, mon dieu. Charlie n'arrivait même plus à réfléchir correctement. Charlie ouvrit la porte d'entrée à la volée avant même que Melvin n'ait le malheur d'appuyer sur la sonnette et réveiller toute la maisonnée. "Qu'est-ce que tu fous là ?!"

_________________


BLOW ME ONE LAST KISS.

I'll dress nice, I'll look good, I'll go dancing alone. I will laugh, I'll get drunk, I'll take somebody home. I think I've finally had enough, I think I maybe think too much. I think this might be it for us (blow me one last kiss)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papa ours
avatar

- prayers : 2240
- pseudo : Kahlan
- multifaces : BadCal & FairyTess
- id card : Chris Hemsworth + Vava : Elys <3
- registration : 03/12/2017
- côté coeur : "Je t'ai perdu, depuis je ne m'aime plus"

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: 5/ 3 Charlie + Wanda + Dani + Léo + Clive

MessageSujet: Re: no tears left to cry (melvin)   Jeu 21 Juin - 0:11



No Tears Left To Cry
Charlie & Melvin
Cela faisait déjà quelques mois que Melvin apprenait à gérer en tant que père célibataire. Il pensait bien que cet aspect de sa vie, il saurait s'y faire. Il était du genre à ne pas tourner le dos aux responsabilités normalement, au contraire les assumer lui donnait quelque chose à quoi s'occuper. Quand il était seul c'était bien différent. Sans les filles , les murs de sa maison lui semblaient trop gris, le silence trop pesant et sa vie juste terriblement morne. Il avait des projets pour les jours suivant avec sa famille, avec Léo, ou avec Wanda dont il ne s'éloignait toujours pas malgré le danger qu'elle représentait pour sa nature de tout jeune divorcé.

Alors que les petites étaient chez leur mère, il s'était retrouvé dans ce bar un peu à l'écart de la ville. Léo était de garde, Clive devait s'occuper de sa fiancée enceint, le bébé de Julian allait bientôt naitre et Rory en shooting photo à l'étranger. Melvin avait tout de même ressentir le besoin de se noyer l'esprit un instant. Il s'interdisait de toucher aux peu de bouteilles qu'il avait chez lui. Commencer à boire à la maison aurait marqué un tournant bien trop pathétique. Il avait donc roulé un peu, se disant qu'il saurait se maitriser mais finalement... les verres s'étaient accumulés . Pour oublier puis pour comprendre : Est ce qu'on était capable de zapper son mariage, zapper sa famille, se zapper soi et tout ce qu'on est devenu.  Melvin allait finir par comprendre comment Charlie avait fini par tout abandonner . Il se donnait la bonne excuse que lui c'était quand les filles n'étaient pas susceptibles d'y assister mais assurément Charlie aussi avait repris ses vieilles habitudes dans le dos de toute la famille.

Voilà ce qu'il se serait dit si il était capable d’honnête envers toute cette histoire . Mais les verres s’enchaînaient sans qu'il contrôle quoique se soit. Tout se mélangeait : les alliances toujours dans son porte feuille, leur mariage , leur rencontre mais aussi les disputes ; le divorce , le désir qu'il éprouvait pour la jolie infirmière et ses scrupules à laisser parler ses pulsions alors que Charlie demeurait dans un coin de sa tête. Il soupirait, ignorer les appels du pied de la barmaid qui voulait le pousser à dévoiler ses problèmes plus pour le pousser à dévoiler ce qu'il cachait sous son pantalon. Il était ivre, mais ce qu'elle ne savait pas c'est qu'il en faudrait plus pour faire craquer Melvin … du moins à ce niveau ci. Car son esprit se brisait un peu plus à chaque fois que la choppe ou les shots s'écrasaient plus ou moins doucement sur le comptoir... Comment il allait arriver à tourner la page ? A avancer si il se demandait encore ce que se dirait son ex femme à chacune de ses actions ? Si il s’empêchait de s'écouter lui dans la crainte de lui faire du mal alors qu'elle semblait bien plus sereine que lui depuis le divorce.

Pris d'une envie soudaine il prit sa veste. Non, il en était fini le temps où Melvin était un homme marié. Ce soir il rejoindrait Wanda à la sortie de l’hôpital, espérant avoir décuvé avant, et il se laisserait aller avec la belle métisse sans penser à Charlie !  Il reprit la route , ivre... Tout ce que Melvin détestait en temps normal . De retour à Wauwatosa il fit 4 fois le tour du carrefour alors que sa destination initiale s'inscrivait clairement sur un des panneaux d'indication. Pourtant il en prit une autre, pestant quand il compris qu'il était devant son ex femme . Il n'eut même pas le temps de regretter son geste, il le ferait sans doute les jours à venir qu'elle débarqua. Il déglutit difficilement, trop fragile à la vision de Charlie depuis la fois où il l'avait laissé dans la salle de conférence du palais de justice. Ce n'est pas le courage qu'il retrouva, mais juste la folie quand il lui répondit « Je suis venue voir la sorcière que tu es !! » Il ne criait pas, n'avait pas l'air dangereux mais sa voix s'envolait seule. « Je suis venue te demander d’arrêter de faire des messes noires à mon sujet ! » Il manqua de basculer mais se rattrapa à la barrière et commença à rire, avait des réactions compléments illogiques. « Parce que j'en ai gros ! Je peux rien faire ! Je peux pas passez à autre chose parce que t'es là ! » lança t-il en tapotant sa tête à plusieurs reprises « Touuuut le temps !! Au point que j'en peux plus et que je vois pas d'issue! »
code by bat'phanie

_________________


Double Trouble


(c)Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.everything-is-fine.com/t494-melvin En ligne
avatar

- prayers : 173
- pseudo : spurryquick
- id card : mila kunis (beth<3)
- registration : 15/12/2017
- côté coeur : and there's two more lonely people in the world tonight. baby, you and I

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: melvin, betty & wanda.

MessageSujet: Re: no tears left to cry (melvin)   Jeu 21 Juin - 12:50

La dernière fois qu'elle avait vu Melvin, il était encore son mari. Leurs derniers instants en tant que mari et femme avaient été particulièrement douloureux. Plein d'émotions, de regrets et de ressentiments. Après ça, Melvin s'était montré respectueux de ses derniers désirs en limitant au maximum les contacts. Ils s'arrangeaient notamment via l'école, lui déposait les filles le matin et Charlie les récupérait le vendredi soir ou inversement selon leurs plannings respectifs. Même les filles semblaient avoir compris que leur père n'était plus le sujet de prédilection de leur mère. Elles le mentionnaient rarement, ou en chuchotant dans leur chambre ou à l'arrière de la voiture, ce qui brisait le coeur de Charlie. Cela signifiait qu'elle n'avait pas réussi à les préserver, puisque du haut de leur cinq ans c'était elles qui avaient le réflexe de protéger leur mère. Ce n'était pas censé se passer comme ça et pourtant les enfants avaient parfois une véritable faculté à reconnaitre les différentes nuances et toute la complexité des émotions humaines. 

Sauf que voilà. Ce moment d'accalmie ne semblait pas pouvoir durer car Charlie venait de voir la voiture de Melvin garé une fois de plus à l'arrache devant sa petite maison. Lorsqu'elle ouvrit la porte et vit son ex-mari dans ce qui semblait un état d'ébriété avancé, Charlie ouvrit des yeux ronds. Ca faisait une éternité qu'elle n'avait pas vu Melvin dans cet état. Pourtant ils avaient fait la fête ensemble plus d'une fois, leur petit plaisir de parents consistaient à laisser les enfants chez la mère de Charlie une fois par mois pour aller se mettre une mine avec Bethany et Leo, que ça soit au bowling, dans un bar ou dans une boite de nuit. Mais ce soir en l'occurence, l'état de Melvin n'avait rien avoir avec leur petite escapade de parents débordés mensuelle. Impression confirmée lorsque Melvin ouvrit la bouche pour... le traiter de sorcière ? "Mon dieu mais regarde-toi..." murmura t-elle, portant la main à sa bouche pour s'empêcher de rigoler. Le pire dans tout ça c'est qu'elle était contente de le voir, c'était plus fort qu'elle. Ca lui faisait tellement plaisir de voir sa tête d'idiot. Charlie tente de se reprendre mais lorsqu'il trébuche et manque de basculer elle s'avance vers lui par réflexe pour le rattraper avant de s'écarter à nouveau quand il se rattrape de justesse. Il se met à rire et Charlie est obligée de se mordre l'intérieur de la joue pour ne pas rigoler avec lui devant l'absurdité de la situation. "Ferme là espèce d'idiot, si tu réveilles les filles je te tue !" Elle aimerait se mettre en colère mais elle n'y arrive pas, maintenant qu'il n'y a plus d'enjeu quel serait l'intéret de provoquer une fois de plus une dispute ? Tout était fini. Il n'y avait plus que les cendres de leur mariage. "Bon sérieusement qu'est-ce que tu fous là ? Ton infirmière est de garde donc tu t'es dit que je ferais peut-être l'affaire avec six grammes ?" Elle aimerait que son ton soit plus agressif mais en réalité un sourire malin s'est dessiné sur ses lèvres. Il fait froid dehors et elle sent ses seins nus réagirent sous sa nuisette en soie, elle croise les bras sur sa poitrine afin de resserrer son peignoir. "Il fait froid dehors, tu devrais rentrer Melvin." lui dit-elle. En vérité elle n'avait pas tant envie que ça qu'il s'en aille. Elle était partagée entre le bonheur de le revoir et sa volonté de passer aussi à autre chose. Car si c'était difficile pour Melvin, c'était loin d'être facile non plus pour Charlie...

_________________


BLOW ME ONE LAST KISS.

I'll dress nice, I'll look good, I'll go dancing alone. I will laugh, I'll get drunk, I'll take somebody home. I think I've finally had enough, I think I maybe think too much. I think this might be it for us (blow me one last kiss)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papa ours
avatar

- prayers : 2240
- pseudo : Kahlan
- multifaces : BadCal & FairyTess
- id card : Chris Hemsworth + Vava : Elys <3
- registration : 03/12/2017
- côté coeur : "Je t'ai perdu, depuis je ne m'aime plus"

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: 5/ 3 Charlie + Wanda + Dani + Léo + Clive

MessageSujet: Re: no tears left to cry (melvin)   Lun 25 Juin - 0:22

Débarquer chez sa toute nouvelle ex femme après seulement quelques semaines depuis le divorce était sans doute la pire idée qu'un homme puisse avoir. Il ne l'aurait pas eu sobre, du moins l'espérait il. Il faisait en sorte que cela se passe le mieux possible. Melvin aurait voulu pouvoir s'assurer qu'elle allait bien, il lui arrivait de se demander si cette nouvelle solitude la ferait replonger puis il se rappeler le mur qu'elle avait commencé à bâtir depuis des mois. L'ironie était que c'était lui qui avait pris la pioche et commencer à creuser les douves... Charlie avait désormais bâtit une forteresse bien plus haute pour le tenir éloigné et il lui avait fallut de l'alcool pour avoir le courage de s'y frotter. Elle avait été claire et même s'il savait qu'il ne serait jamais amis il était encore compliqué de comprendre qu'elle n'avait vraiment aucun besoin de lui, pas le moindre quand il lui arrivait de penser que quant çà lui...

Et quand il la revoit c'est pour la traiter de sorcière... C'est au minimum ça ! Cette emprise qu'elle détient encore sur lui alors qu'il est si aisé de laisser passer le quotidien quand il y a les filles, sa famille, ses amis ou bien Wanda. Alors non il ne veux pas vraiment se regarder, il sait ce à quoi il doit avoir l'air. Il devrait regarder ses pieds mais il ne le fait pas ce qui manque bien de provoquer une chute . Il se rattrape et dans le floue de sa vision, il croit distinguer un mouvement de sa part. Il se serait sans doute laisser effondrer sur son petit corps même sans vouloir lui faire de mal . Même si elle ne le laisse pas grimper sa barrière elle ne le chasse pas pour autant à coup de fourches. C'est même un demi sourire qui l'accueille parfois. Quand elle évoque le sommeil des filles il pose son index sur sa bouche et fait un « Chuuuut » comme si il avait compris et qu'il ferait plus attention. Sauf que ivre, il pouvait avoir une mémoire de poisson rouge.

Le grand blond soupire quand elle évoque ce qui avait été son choix initial en effet, il devait aller faire la surprise  à Wanda. Même si la fin n'aurait pas été la même que Charlie aurait pu s'imaginer si il était vraiment partie voir son amie dans cet état. Puis il pose un regard sur elle de haut en bas, sur comment elle est habillé sur le duvet sur ses bras qui se dressent, sur ses seins sous le tissus de sa tenue de nuit bien trop sexy pour une femme qui dors seule... sur ce genre de tenue qu'il adorait la voir porter et qu'elle s'amusait à relever en riant quand elle quittait une pièce et qu'elle l'y laissait seul à grogner de frustration. « J'aurais pu y aller si tu n'avais pas une poupée vaudou à mon effigie ! Comme ça on aurait pu faire ce que tu crois qu'on fait !! » Il lève les yeux au ciel mais quand elle parle de rentrer il ne pense même une seconde à que ça soit chacun chez soi. « Oui tu as raison ! » Il lui passe devant sans même sourciller, n'est jamais rentré ici mais ferait presque comme s'il était chez lui . Il repère vite la cuisine « Je peux ? » Il n'attends pas vraiment la réponse et va plutôt prendre une bouteille d'eau, seule bonne décision de la soirée et va se laisser tomber dans le fauteuil qu'il distingue vaguement et avant que Charlie puisse se plaindre de son comportement sans gène, il lui refait le même signe qu'un peu plus tôt « Chuuuuuut  y'a nos bébés qui dorment...» Il débouchone avec un peu de difficulté la bouteille et essaie d'en boire mais en renverse sur son cou. Avec un petit sourire il penche la tête en la regardant encore face à lui et pourtant si loin .

_________________


Double Trouble


(c)Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.everything-is-fine.com/t494-melvin En ligne
avatar

- prayers : 173
- pseudo : spurryquick
- id card : mila kunis (beth<3)
- registration : 15/12/2017
- côté coeur : and there's two more lonely people in the world tonight. baby, you and I

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: melvin, betty & wanda.

MessageSujet: Re: no tears left to cry (melvin)   Jeu 28 Juin - 15:33

Malgré le fait qu'elle était contente de le voir, l'ombre du divorce planait encore aux dessus de leur tête. Du moins au dessus de la sienne. Melvin, lui, avait l'air d'être totalement ailleurs, bercé par les effluves de la bière ou du whisky telle qu'elle le connaissait. Empreint à l'ivresse, son ex-mari titubait sur son porche tandis que Charlie s'assurait d'un coup d'oeil inquiet vers l'escalier que ses filles dormaient paisiblement. Elle se demandait quel était l'objet de cette visite au fond. Charlie ne pouvait pas ignorer qu'il était venu à elle alors qu'il était ivre. Ca voulait sûrement dire quelque chose n'est-ce pas ? Pourquoi était-il aller la voir elle alors qu'il aurait pu aller n'importe où ailleurs ? Charlie était sûre que Melvin ne manquait pas de jeunes femmes qui adoreraient le découvrir ivre et hilare sur leur perron. Mais non. C'était sur perron de son ex-femme que le beau blond avait fini. Charlie, qui tentait d'être raisonnable pour deux, le menaça à l'idée qu'il réveille les filles ce à quoi il répondit par un doigt qu'il posa sur ses lèvres. Surprise, Charlie fixa l'index de Melvin, la faisant loucher d'une drôle de manière. C'était bizarre comme geste, du moins ça lui faisait bizarre. Elle aurait aimé constater que ça ne lui faisait plus rien. Mais ce n'était pas le cas...

Charlie sentit le regard de Melvin glisser sur elle et elle fut tentée de le laisser faire un instant avant de resserrer encore plus sa nuisette. Hors de question de lui donner un aperçu, après tout il savait déjà parfaitement ce qui se cachait sous le tissu... Charlie tenta alors de le faire rentrer chez lui mais ce n'était pas du tout de l'avis du grand blond qui lui passa devant pour pénétrer chez elle. C'était la première fois qu'il rentrait dans sa maison et c'était bizarre de le voir évoluer dans un environnement qu'elle lui avait totalement fermée. "Melvin mais..." Elle n'a pas le temps d'achever sa phrase qu'il se rend dans sa cuisine pour dérober une bouteille d'eau dans le frigo. Charlie regarde son petit manège, elle se retient de rire une nouvelle fois mais quand elle le voit assis dans son fauteuil préféré c'est là qu'elle se rend compte de l'absurdité de la situation. Elle s'apprête à dire quelque chose d'autre mais il la coupe. Il se renverse évidemment de l'eau sur lui et Charlie lève les yeux aux ciels. Elle marche jusqu'à la cuisine pour prendre un torchon et s'agenouille devant lui près du fauteuil pour éponger son cou. "Laisse moi faire avant que tu fasses pire..." Elle tapote doucement le torchon sur son cou ou se dessine ses veines. Ces veines qu'elle avait vu se gonfler si souvent, lorsqu'il faisait son sport dans le jardin, lorsqu'il s'énervait en regardant le foot ou lorsqu'ils faisaient l'amour.... "Qu'est-ce que tu fais là Melvin..." Le fait d'être si proche de lui, de pouvoir sentir son parfum, de sentir son souffle c'est trop pour elle. Elle sait qu'elle devrait s'écarter et lui ordonner de se barrer mais là comme ça à cet instant, c'est presque comme si il n'y avait jamais eu de divorce et c'est sans doute ça le plus dangereux. Cette impression lancinante que pendant un cours laps de temps tout est exactement comme avant...

_________________


BLOW ME ONE LAST KISS.

I'll dress nice, I'll look good, I'll go dancing alone. I will laugh, I'll get drunk, I'll take somebody home. I think I've finally had enough, I think I maybe think too much. I think this might be it for us (blow me one last kiss)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papa ours
avatar

- prayers : 2240
- pseudo : Kahlan
- multifaces : BadCal & FairyTess
- id card : Chris Hemsworth + Vava : Elys <3
- registration : 03/12/2017
- côté coeur : "Je t'ai perdu, depuis je ne m'aime plus"

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: 5/ 3 Charlie + Wanda + Dani + Léo + Clive

MessageSujet: Re: no tears left to cry (melvin)   Ven 6 Juil - 12:54

Une infime seconde Melvin s'était laissé emporté et avait suivis ses réflexes, ceux qui le ramenait toujours vers Charlie .Et un quart de l'infime d'une seconde il l'avait regardé comme avant, quand tout entre eux était facile , qu'ils avaient les mêmes envies en même temps , que cela soit lézarder dans le canapé les dimanches d'hiver avec les filles en train de jouer sur le tapis, que ça soit prendre la voiture et se perdre en forêt, que ça soit rouler jusqu'à Wauwatosa pour voir la famille Brock, ou bien les quelques fois où Melvin revenait de son jogging matinale et que Charlie avait déposé les filles chez leurs amis et l'attendait dans une pose lascive sur le canapé. Sauf que la façon dont elle eu de serrer son déshabillé lui rappela qu'ils n'étaient déjà plus sur la même longueur d'onde, mais sans doute même à des planètes différentes. Ce qui ne l’empêche pas de rentrer dans la maison de son ex femme comme si de rien n'était en riant d'avoir vu ses yeux se contorsionner pour regarder son index sur la lèvre . Il part s'effondrer sur son canapé et se renverser de l'eau sur la gorge. Charlie disparaît et le père de famille se penche sur l'accoudoir du fauteuil pour mieux lorgner sur son petit corps.  Il reprends rapidement une position qu'il veux normale, comme si de rien n'était quand elle s'installe prêt de lui .

Sa main qui éponge les dégâts, consciencieusement tandis qu'il la regarde faire, le cœur au bord des lèvres. Il soupire quand elle lui demande ce qu'il fait là. « J'avais soif » Qu'il essaie avec un petit sourire bien à lui , celui qui la faisait craquer quand il avait fait une bêtise ou qu'elle était de mauvaise humeur. Il reprends pourtant son sérieux et fait ce qu'il n'aurait pas du faire, se disant qu'elle se dérobera de toute façon . Mais il passe une main sur sa joue, délicate, tendre avec la même intention qui né dans ses yeux . « Je crois que je sais pas … je voulais peut être voir les filles ? J'ai pris ce chemin sans y penser. » Comme il avait entamer son mensonge sans vraiment y songer. Il reprends vite le chemin de la vérité quand ses pouces caressent ses pommettes. Il grogne légèrement, comme si cela lui faisait mal de l'avouer. « Non...Je suis venu me convaincre que ça servait à rien de nous éviter... que ça ne nous fait plus rien quand on se croise. Que le divorce nous a enlever au moins ça... »  Il penche la tête sans dévier son regard. « Mais c'est faux... un an que tout s'est effondré et j'ai encore le réflexe de vouloir te voir si souvent...  Tu dois pouvoir faire quelque chose ! On s'est dit qu'on referait nos vies... » Melvin  prends soudain peur et regarde de nouveau la tenue de son ex femme. Sa gorge est nouée quand il demande. « Tu es pas seule peut être ? » L’hypocrisie ne l’étoufferait pas alors qu'il est sans doute celui le plus proche de craquer. Mais la douleur qu'un homme ait pu poser ses mains sur Charlie avant qu'il n'arrive lui donnerait plus le vertige que l'alcool. Il ferme les yeux et fait retomber son front contre le sien. « Me déteste pas pour être là …. me détestes pas Charlie... »

_________________


Double Trouble


(c)Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.everything-is-fine.com/t494-melvin En ligne
avatar

- prayers : 173
- pseudo : spurryquick
- id card : mila kunis (beth<3)
- registration : 15/12/2017
- côté coeur : and there's two more lonely people in the world tonight. baby, you and I

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: melvin, betty & wanda.

MessageSujet: Re: no tears left to cry (melvin)   Dim 8 Juil - 22:33

S'obliger à rester loin de l'autre après des années à former un couple fusionnel revenait à aller contre leur nature, c'était évident. La façon dont ils interagissaient l'un avec l'autre était naturelle, sans complexe. Charlie n'avait même pas réussi à ressentir cette colère et cette rancoeur justifiée après un divorce aussi douloureux car le manque imposé par son absence était plus fort que tous le ressentiment qu'elle pouvait avoir. Aussi dramatique que l'avait été leur séparation, ça n'empêchait pas Charlie d'avoir encore cet amour infini pour le père de ses filles. Le voir ici dans son fauteuil bourré et l'oeil brillant lui rappelle leurs débuts lorsqu'ils étaient encore jeunes et insouciants, avant qu'ils ne sachent que cette union parfaite finirait par un divorce dans les larmes et la déception. Debout devant son ex-mari en déshabillé, Charlie essaie de se draper dans le peu de fierté qu'il lui reste mais le fait est que rien que son contact lui fait quelque chose dans le creux du ventre. Cette alchimie physique qu'elle a toujours eu avec le blond ne se contrôle pas. A croire que son corps, lui, n'a pas comprit qu'ils étaient divorcés et qu'il ne pouvait plus réagir comme il le faisait. Charlie tente de se reconcentrer, lui demande ce qu'il fait là et la réponse qu'il lui donne lui arrache un soupir. Elle s'apprête à lui demander à nouveau de partir quand il porte la main jusqu'à son visage pour caresser ses joues, là tout devient compliqué. Elle sent son coeur s'emballer, il lui parle des filles qu'elle a envie de voir mais Charlie est déjà loin. Le contact physique de son ex-mari la met dans tout son état, elle sent son souffle se hâcher et l'air commencé à lui manquer. Elle sent également une boule se nouer dans sa gorge, celle qui annonce les larmes propres au regret... "C'était ta décision Melvin, c'était toi qui voulait qu'on divorce... Il faut assumer maintenant..." Mais c'est plus facile à dire qu'à faire en réalité. Elle aurait aimé qu'ils n'aient jamais à se séparer, ce n'était pas naturel pour elle de ne pas partager toutes ses nuits avec lui, de devoir vivre sans lui. Ne plus pouvoir lui raconter ses journées, ne plus le bombarder de textos à chaque fois qu'ils sont loins. Poser trois assiettes sur la table au lieu de quatre et faire le deuil de ce troisième enfant qu'ils ne feront jamais et duquel pourtant elle avait tant envie. Vivre sans Melvin relevait d'une véritable ré-éducation sentimentale, c'était un long travail qui lui demandait du temps et si il continuait de s'inviter dans sa vie aussi régulièrement elle ne parviendrait jamais à se détacher de lui définitivement. Là avec ses mains sur ses joues elle est à deux doigts de perdre pieds... Lorsqu'il lui demande si elle est seule, elle secoue la tête. "Bien sûr que je suis seule, tu crois vraiment que je présenterai un homme aux filles aussi peu de temps après notre divorce, je suis pas comme toi Melvin. C'est pas ce que je voulais..." Les mots s'étouffent dans sa gorge, elle l'imagine en train de faire l'amour à Wanda, elle l'imagine en train de lui faire ce qu'il lui faisait et cette simple idée lui donne la nausée. Front contre front, elle aimerait pouvoir rester ainsi une éternité mais l'idée qu'après ils se sépareront pour qu'il retourne auprès de sa nouvelle copine lui crève le coeur.  "Je ne te déteste pas Melvin mais il faut qu'on passe à autre chose, je te rappelle que c'est ce que tu voulais..." Même si elle n'a pas la preuve formelle de leur relation elle connait assez son mari pour savoir qu'il ne resterait pas seul longtemps, c'était un affectif contrairement à elle qui ne trouvait son amour et ses câlins qu'auprès de lui. Elle se laisse aller un instant lorsque soudainement elle entend du bruit dans la pièce, elle se retourne brusquement et découvre Daisy. "Maman, j'ai encore fais le cauchemar de la sorcière... Papa ?" Le visage penaud de la fillette s'éclaire à la vue de son père et de sa mère réunie, elle se précipite sur son père, attrapant la main de sa mère au passage pour les pousser à s'étreindre plus franchement. Charlie est immédiatement gênée par la situation. "Tu sens bizarre Papa." Mais l'enfant ne lui en tient pas rigueur elle se niche dans son cou, réclame à ce qu'il la couche lui-même, ou au moins avec Maman. "Papa ne va pas rester mon coeur il doit rentrer à sa maison, c'est ce qu'il va faire d'ailleurs, juste après que Maman t'ai couché. N'est-ce pas Papa ?" demande t-elle à l'intention de Melvin. Avec un peu de chance Daisy pensera que ce qu'elle a vécu la nuit dernière était un rêve et qu'elle n'avait jamais vu son père ici, chose tout à fait plausible étant donné qu'elle n'avait jamais vu son père chez sa mère...  Charlie tente de faire comprendre à Melvin qu'il est temps qu'il parte, même si elle meurt d'envie qu'il reste.

_________________


BLOW ME ONE LAST KISS.

I'll dress nice, I'll look good, I'll go dancing alone. I will laugh, I'll get drunk, I'll take somebody home. I think I've finally had enough, I think I maybe think too much. I think this might be it for us (blow me one last kiss)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: no tears left to cry (melvin)   

Revenir en haut Aller en bas
 
no tears left to cry (melvin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Melvin.
» 03. This is the way you left me
» Tears of my Hearth... [0/3] Celesty is there!!!!!! :P
» 07. My tears dry on their own
» Ice Memories (PV-Melvin)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERYTHING IS FINE :: CITY OF WAUWATOSA :: - northwatosa :: madison homes-
Sauter vers:  
Pré-liens libres
Voici quelques liens très recherchés par les membres actifs du forum.