AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
CALENDRIER / 01.11.2019 ! Grand retour du forum après plusieurs semaines de maintenance. 16.10.2019 ! Retour de Adokoa (Pauline) dans le staff. 31.07.2019 : Réouverture du forum. Installation de la onzième version par Flames. Arrivée du nouveau PNJ The Devil. 11.07.2019 : Annonce du retour du forum, rédaction d'un nouveau contexte. 01.05.2019 : Fermeture du forum. 14.04.2019 : Installation de la dixième version par Flames. 10.02.2019 : Installation de la neuvième version par Flames. Mise en place de l'animation Mini rp. 02.12.2018 : Installation de la huitième version par Flames. Mise en place de l'animation calendrier de l'avent. 13.10.2018 : Installation de la septième version par Passenger. Mise en place du nouveau contexte Second Chance. Melvin Brock (Marie) rejoint le staff. 10.10.2018 : le forum fête son premier anniversaire.15.07.2018 : Installation de la sixième version par Passenger. . 01.07.2018 : le forum atteint les 100.000 messages. 12.05.2018 : Installation de la cinquième version par Passenger. 17.03.2018 : Installation de la quatrième version par Adoko. Mise en place de la partie Instagram et lancement de l'animation Zodiac. 20.01.2018 : Installation de la troisième version par Passenger et lancement du jeu Game of chance. 02.12.2017 : Installation de la deuxième version réalisée par Passenger. Mise en place des parties communication et graphisme. 09.11.2017 : Dani Brock (Pauline) rejoint le staff. 23.10.2017 : Effie Gardner (Lélia) rejoint le staff. 10.10.2017 : Ouverture officielle du forum. 03.10.2017 : Installation de la première version par Passenger 01.10.2017 : Création du forum. .
liens recherchés
------------------

WINTER TOGETHER / L'hiver arrive. Il est là plus tôt que les autres années et il est déjà rude. Les premières neiges parsèment les trottoirs de Wauwatosa. La ville et ses habitants ont toujours pris soin de leur commune. Ils aiment la voir briller de mille feux en attendant l'arrivée du père Noël. On est plus surpris de voir apparaître les premières guirlandes qui clignotent à travers les vitrines alléchantes et gourmandes. Les pâtisseries donnent envie. Les manteaux et les écharpes viennent couvrir nos tenues de mi saison. Cette année et encore plus que les autres années, Wauwatosa va aider ceux qui en ont besoin. Et en plus notre belle ville va s'illuminer et devenir la plus belle. Des concours de décorations, de sapins par exemples. Ces arbres vont éblouir les allées principales avant d'aller egayer les demeures plus austères. Hopitaux, orphelinats ou prisons aux alentours. Vous l'avez compris, c'est la solidarité qui va être au centre des fêtes. Comme chaque année le grand bal de Noël vous invitera à vêtir vos plus belles tenues et pour la bonne cause. Déambulez dans les rues, emmitouflés dans vos écharpes et doudounes. La neige va être présente, très présentes. Attention au verglas et aux boules de neiges perdues.

Partagez

Ohana means family ll Auden

Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


Ohana means family ll Auden Empty
MessageSujet: Ohana means family ll Auden Ohana means family ll Auden EmptyMar 12 Juin - 17:35

Une semaine.. Une semaine que je m'étais réconciliée avec Auden après trois ans sans lui parler. Nous nous étions retrouvés dans mon lit également et le lendemain il était encore là. J'avais été contente de le retrouver lorsque je me suis réveillée et lorsque Everly est venue pour nous réveiller, sans se soucier une seule seconde du pourquoi ni du comment. C'était une matinée parfaite. Nous avions décidé d'emmener la semaine d'après Everly à Monaco et comme son anniversaire arrivait à grand pas, nous avions même décidé de l'amener passer deux jours à Disneyland Paris.

Nous avions pris l'avions jusqu'à Nice après une semaine assez chargée. Nous avions rencontré sa soeur, et au travail ça n'avait pas été une semaine facile, nous avions eu notre lot de difficultés. Ces deux semaines de vacances en famille étaient plus que méritées.
Notre première semaine à Monaco avait été parfaite. Nous avions revu mon papa, je ne l'avais pas vu depuis des années. Il était en couple avec une femme charmante. Une roturière niçoise qui vivait au palais désormais. La famille ne voyait pas ça d'un bon oeil mais pour moi, je la trouvais parfaite pour mon père. L'arrivée d'Everly avait été parfaite également. Ils avaient apprécié ma petite princesse. Nous avions passé la semaine à promener, d'abord au palais, puis en ville, nous avions revu notre cabane en bois presque intacte malgré de la mousse et quelques nouveaux locataires.
Promener dans le vieux Nice nous rappelait également quelques souvenirs. Nous avions mangé la Socca ou un Pan Bagnat, Everly n'avait d'ailleurs pas aimé du tout, préférant une part de pizza. L'odeur des épices, du marché aux poissons ainsi que des boucheries et rôtisseries me rappelaient mon enfance. Après cela, Everly s'était baignée dans la Mer Méditérannée. Elle avait aimé la mer malgré les galets qui lui faisaient mal aux pieds. Auden et moi on s'était rapprochés, j'avais l'impression que l'on formait un couple amoureux de leur petite fille. C'était tellement parfait. Pourtant, nous n'avions pas défini notre relation, depuis le fameux soir au Pool House il ne s'était rien passé d'autre même si nous étions proches.

Le dernier soir à Monaco nous avions mangé au Palais où mon père se trouvait en compagnie du Prince Albert et Charlène ainsi que leurs enfants. C'était un très bon moment. Mon père offrit une jolie robe à Everly ainsi qu'une panoplie de Le lendemain on avait pris un jet privé d'Albert pour nous rendre sur Paris. Nous avions décidé de faire la surprise à notre fille. Elle qui rêvait de voir la Tour Eiffel et Mickey. Une fois sur place, nous avions pris une voiture avec chauffeur pour faire le tour de la ville en voiture. Nous étions montés en haut de la Tour Eiffel et avions pris de jolies photos. Nous nous étions arrêtés pour faire quelques emplettes sur les champs Elysées, en passant par l'Arc de Triomphe, le sacré coeur, pigalle avant de terminer par la visite de Paris, par la Cathédrale Notre Dame. Everly s'était endormie sur la route qui nous conduisit jusqu'à

Nous avions pris l'hôtel le plus près, aux pieds du parc au Castle Club. Être une aristo avait ses avantages. Le lendemain matin on se réveilla tranquillement, après le petit déjeuner, Everly sautait partout. Je regardais Auden avec un regard plutôt trop attendri. En descendant les marches je la vois courir vers la sortie.

Allé dêpéchez vous ! Je veux y aller !


Elle sautait partout, stoppant sa course lorsqu'elle voyait qu'on était à la traîne.

Elle est parfaite.

Dis-je à Auden en agrippant son bras. Nous avions de la chance, en pleine semaine, il y avait du monde mais moins qu'en fin de semaine, le samedi ou le dimanche par exemple. On passa les portiques pour nous retrouver dans le parc disneyland. On passa sous les rails pour se retrouver sur Main Street. Everly regarde partout et nous tanne pour que l'on aille faire Peter Pan. c'est une des attractions les plus prisées, on va devoir patienter. On nous avait proposé un guide, mais je n'avais pas envie que l'on se fasse remarquer, nous étions comme tout le monde. J'avance en direction du château en regardant tout autour de nous, la musique, les odeurs, les vitrines des boutiques.

Auden... Je ...


Je le regarde et m'arrête et l'oblige à s'arrêter. Je mets mes mains autour de son cou et l'embrasse. L'euphorie du moment sans doute.

Je suis contente d'être ici, tous les trois aujourd'hui. En famille.


Je me détache de lui alors qu'Everly fait une moue dégoûtée et nous arrivons vers le château. Je sors mon téléphone pour faire la photo emblématique. Je regarde Auden et m'accroupie pour parler à Everly.

Ma chérie, je.. Il faut que nous te disions quelque chose Auden et moi. Auden est ... C'est ton papa mon coeur.


Everly se jette au cou de Auden ravie de la nouvelle puis me regarde, l'air amusé.

je savais déjà maman hein, tu me donnes jamais à garder à personne d'autre qu'Auden et mamie. Et puis papy dit que je ressemble beaucoup à Auden..


mon père.. il n'a jamais su tenir sa langue. Mais je ne lui en voulais pas, Everly avait l'air vraiment heureuse de savoir que mon meilleur ami était son père. Il s'en occupait si bien, je ne regrettais pas une seule seconde qu'elle sache à présent.

direction Peter Pan ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Ohana means family ll Auden Empty
MessageSujet: Re: Ohana means family ll Auden Ohana means family ll Auden EmptyMer 13 Juin - 17:28


feat Serena


Tout restait absolument fou pour moi, et presque flou. Toute cette idée d’avoir une vie de famille me semblait une idée absolument folle et disconvenue. Moi qui vivait une vie sans attache aucune, je me retrouvais avec des obligations que je ne pensais pas avoir à affronter avant quelques années. Pourtant, j’avais dû apprendre à me comporter comme un père et à en devenir un en quelques jours, et j’étais assez heureux de la façon dont les choses se passaient. Serena m’était d’une grande aide bien entendu, elle me guidait lorsque j’étais dans le noir complet, me servant de lumière guidant mon chemin qui n’était pas encore pavé. Je n’avais toujours pas pris soin d’avertir mes parents, ne sachant pas comment tourner les choses pour que tout cela ne semble pas absolument fou et que mon père, assez traditionaliste et protocolaire (je tenais certainement ça de lui d’ailleurs), ne se mettent pas à m’hurler dessus en danois. Le dire à Løne avait été une sacrée épreuve, compte tenu des circonstances de nos retrouvailles, je ne sentais pas encore prêt à l’annoncer à l’intégralité des Serritzlew. Quelques jours de répit encore, c’est tout ce que je demandais. Serena ne me pressait pas encore trop, ce que j’appréciais beaucoup, Everly n’étant pas encore au courant de la place que j’avais dans sa vie. Ma vraie place. Peut-être qu’elle s’en doutait après tout, elle passait tellement de temps avec moi qu’elle devait certainement déjà avoir une idée sur la question, mais nous ne lui avions pas encore annoncé. Nous attendions le bon moment.

Mes études s’étant terminées fin mai, je pouvais profiter d’un temps de repos avant d’attaquer ma première année en tant que praticien. Et ce n’était pas de refus, moi qui m’était refusé toute forme de vacances ou de repos ses trois dernières années, pouvoir enfin me poser et profiter du pouvoir de ne rien faire était un luxe dont j’avais oublié la saveur. Dormir jusqu’à des heures indécentes, flâner en ville. Puis nous étions partis vers l’Europe. Je n’avais pas mis les pieds ici depuis tellement longtemps que j’avais oublié cette accent français caractéristique que les habitants de ce pays avaient. J’avais appris cette langue lors de mes années d’adolescence, avec un peu d’espagnol que j’avais laissé tomber rapidement. Je comprenais donc ce que les gens essayaient de me dire, ce qui était déjà un plaisir sans nom. Retrouver Monaco était aussi une chose assez bizarre mais très appréciable. La dernière fois que j’y avais mis les pieds, c’était il y a sept ans, avant de partir pour Wauwatosa et commencer mes années d’étude de médecine. On était venu avec Gavin et Serena pour permettre à mon ex petite amie de visiter un peu l’Europe qu’elle ne connaissait pas. Cette fois j’avais décidé de tenir la promesse que je m’étais faite après cette nuit que j’avais partagé avec Serena et de faire visiter le monde à notre princesse. Notre. Ceci est vraiment fou.

Le père de Serena m’avait toujours apprécié, moi plus que Koen qui était beaucoup plus bagarreur et fouteur de trouble que je pouvais l’être en étant enfant. J’étais un enfant particulièrement calme, dans un coin en train de lire ou qui jouait dans la forêt du domaine avec Serena, créant des cabanes où on pouvait venir se cacher. Voir qu’elle était encore là été un plaisir sans fin d’ailleurs, nous avions pu la montrer à Everly. La petite semblait parfaite dans ce décor, Monaco semblait être la place où elle devait être. Elle brillait, elle était le centre de l’attention. Le père de Serena semblait ravi que je prenne mon rôle à cœur, et j’avais fait toute les démarches pour que la petite soit reconnue comme ma fille, entrant dans ce fait autant dans l’aristocratie monégasque que l’aristocratie danoise. Nous n’avions pas encore convenu de tous les détails, comme le nom de famille que la petite allait prendre. Je voulais qu’elle prenne le mien, mais je sentais que je ne devais forcer aucun choix et que demander ceci serait assez terrible, sachant que Serena avait assumer son travail de parent beaucoup plus longtemps que moi. On avait décidé de lui annoncer à Disney, ou nous étions partis après notre petite semaine à Monaco. Quatre jours à Disney, avec des fast pass pour passer les queues et avoir un accès plus rapide aux attractions. On aurait l’occasion de faire les deux parcs.

« Elle est fantastique. Tu as fait un travail merveilleux en tant que maman, Serena, je ne pourrais souhaiter une meilleure mère pour ma fille. C’est à moi de faire mes preuves maintenant, j’espère être aussi bon que toi. »

Je fus surpris par son baiser, mais j’y répondis avec plaisir, les mains sur ses hanches, souriant contre ses lèvres. Il était clair que nous devrions parler de notre relation à un moment ou un autre, une autre conversation que je devais mettre de côté pour l’instant. Puis lorsque je vis Serena se mettre au niveau de notre fille et lui annoncer la nouvelle, je ne pus m’empêcher de rire lorsqu’elle me sauta au cou. Je la fis tourner et remis une méche de cheveux derrière son oreille en la regardant tendrement.

« Tu peux m’appeler papa si tu veux. Ou sinon, tu peux continuer à m’appeler Auden. Je ne te force à rien ma puce. Mais à partir de maintenant, ton papa sera toujours auprès de toi mon cœur. Et avec maman. »

Je lui fis un dernier bisou avant de courir, mettant la petite assise sur mes épaules. Notre fast pass nous permis de prendre la file rapide pour l’attente de l’attraction, ce qui n’empechait pas qu’on devait toujours attendre, mais cette dernière était beaucoup moins importante que si nous avions des tickets réguliers.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Ohana means family ll Auden Empty
MessageSujet: Re: Ohana means family ll Auden Ohana means family ll Auden EmptyVen 15 Juin - 15:12

Je contemplais notre chef d'oeuvre. Il n'avait pas tord, elle était parfaite. Du haut de ses trois ans, elle était jolie, intelligente et très curieuse; Elle s'intéressait à tout. Elle essayait déjà de lire seule et nous demandait comment prononcer le mot. elle mémorisait le mot et savait le dire sans même savoir lire. Mon petit génie. J'avais fait une merveille et Auden y était vraiment pour quelque chose. Je ne regrettais pas mon choix de l'avoir gardée et de ne pas l'avoir fait adopter. Je m'en serais voulu toute ma vie. J'étais vraiment heureuse à présent de la tournure des événements. Je n'aurais pas pu rêver mieux que de me retrouver là avec mon meilleur ami et ma fille à Disneyland Paris. Nous allons pouvoir profiter pendant quatre jours, nous retrouver en famille, que Everly profite de cette grande nouvelle, qu'elle sache qu'Auden est son papa. Son compliment me fit plaisir, j'étais émue. Je le regarde avec le sourire.

Tu te débrouilles pas mal toi non plus je trouve. Je suis contente que tu le saches, on fait la paire comme on a toujours fait petit prince.

Ce baiser en disait long. Je ne savais pas ce que demain serait fait et peut être qu'on profitera de ce séjour chez Mickey pour pouvoir discuter de notre relation, mais pour l'instant c'était Everly qui comptait le plus. Lui annoncer était anxiogène. Je ne savais pas du tout comment la petite allait réagir et contre toute attente, elle saute dans les bras de son père, ravie et peu surprise par la nouvelle. J'aimais ma famille. Il promit à Everly qu'il serait désormais toujours auprès d'elle, j'espérais qu'il tienne sa promesse. j'avais l'impression de revenir en enfance lorsque nous étions venus là les Lancaster et les Serritzlew. Nous adorions ce parc qui avait presque notre âge à deux ans près. Je regarde Auden et Everly et les suis en zigzagant entre les personnes. On fit la queue pour peter Pan puis ce fut enfin à nous. On monta devant, ravie de la situation, Everly entre nous deux, je tiens ma fille et mets la barrière de sécurité.

C'est parti ma puce ! Regardes bien partout, même par terre.


Je regarde Auden en lui souriant, aussi surexcitée qu'une enfant. Sans doute même plus que ma propre fille. Nous traversons la chambre de Wendy et ses petits frères, Jean et Michel avant de survoler Londres de nuit à bord de notre bateau volant. Nous traversons plusieurs tableaux, Everly a la bouche ouverte de surprise à chaque tournant et j'en suis ravie. Une fois sortie, elle sautille partout.

On va où Papa 'Den?

On peut aller faire les pirates, nous sommes à côté.


Everly acquiesce et je regarde mon meilleur ami pour avoir son approbation.

Tu te souviens de la photo que l'on avait faite dans la descente de l'attraction? Je crois même que ma maman l'a encore, c'est drôle !

Je prends la main de Auden dans la mienne, la petite prend l'autre et nous nous dirigeons vers les pirates. J'adorais cette attraction, on m'avait dit qu'elle avait été rénové récemment pour y intégrer deux animatronics de jack Sparrow. J'avais hâte de voir ça d'ailleurs. Je regarde Auden tout en marchant.

Ce soir on se prend un bain quand elle dormira?


Dis-je un peu coquine, mais j'avais surtout envie de profiter de lui et de pouvoir discuter un peu avec lui. Loin de moi l'idée de faire des choses sexuelles juste à côté de notre fille, simplement cela pourra nous permettre de nous retrouver et nous détendre un peu. Il y avait quinze minutes de queue, heureusement que dans la file d'attente il y avait des décorations qui faisaient patienter les plus petits.

Maman, je suis contente d'être ici ! C'est trop bien !


Everly me sourit en me faisant un câlin.

Je t'aime mon ange, profites !


Je continues de marcher jusqu'à l'entrée de l'attraction tout en regardant Auden.

Je crois qu'elle est aux anges que tu sois là avec nous. Moi aussi. On forme une jolie petite famille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Ohana means family ll Auden Empty
MessageSujet: Re: Ohana means family ll Auden Ohana means family ll Auden EmptyVen 15 Juin - 19:42


feat Serena


« Hm, un bain hein ? » Dis-je, avec un sourire en coin « Avec plaisir, comme toujours. Je penserai à prendre du champagne à la réception avant qu’on monte alors… avec des sushis, ça fera plaisir à tout le monde. »

Je savais bien qu’elle ne voulait pas paraitre coquine, ou pas indirectement, et certainement pas devant notre fille. On faisait souvent ça lorsque nous étions petits, on s’enfermait dans une des salles de bain de nos palais respectifs et on en sortait que quelques heures plus tard, lorsqu’on avait fini de vouloir se couper du monde, ou lorsque l’appel de la nourriture était bien trop fort et que les servantes refusaient de venir nous servir car cela n’était pas convenable. Après, on avait pris l’habitude d’emporter de la nourriture avec nous, ou Koen venait nous rejoindre et venait avec un sac plein de bonnes choses. Un sourire se dessina sur mon visage au rappel de ces souvenirs. Je n’avais certainement pas à me plaindre de mon enfance, et je savais que je ferais le plus possible pour que ma fille n’ait pas à se plaindre de la sienne. Alors il fallait que nous parlions avec Serena, de beaucoup de chose, et un bon vieux bain n’était pas de refus. La voir nue et l’avoir contre moi non plus, mais il était pour l’instant hors de question que je l’avoue à voix haute. En tout cas pas tout de suite. Mais j’avais pris goût à ses lèvres, c’était indéniable. J’avais aussi pris goût à cette vie à, trois, elle, moi et notre fille. Une petite famille, encore jeune, encore naissante, mais j’en aimais chaque seconde. J’étais devenu père bien plus tôt et absolument pas comme je l’avais prévu, mais j’aimais ça. Encore plus maintenant que ma fille avait décidé de m’appeler Papa.

« Après les pirates, on va manger une bonne glace près du château, tu es d’accord Everly ? »  Elle se mit à sautiller, riant « Oui Papa ! Je peux prendre celle au chocolat ? » Je me mis à rire avec elle, caressant sa joue « Ce que tu veux princesse. »

Je reportais ensuite mon regard vers Serena et posa un baiser sur la main avec laquelle elle venait de croiser nos doigts. Je caressais ensuite cette main avec mon pouce, marchant avec elles deux jusqu’à l’attraction choisie par Serena. Nous étions venu quelques fois ici, mais je n’avais jamais été particulièrement fan du parc. J’y venais pour passer du temps entre amis, et la jeune femme connaissait plus les lieux que moi, elle y avait donner beaucoup plus d’attention que j’avais pu le faire. La seule chose que je connaissais par cœur, c’était le Space Mountain, la maison hantée et la parade. Je restais très limité dans mes souvenirs contrairement à elle. Ma sœur, Lone, était celle qui connaissait tout ici, et les deux parcs, par cœur. Elle me disait souvent qu’elle avait passé l’âge de venir, mais j’étais certain qu’elle aurait adorer venir et profiter. On y reviendrait avec elle, un de ces jours, on avait tout le temps du monde pour faire des activités familiales maintenant.  Elle était avec nous à Wauwatosa, elle n’avait pas prévu de partir. Les Serritzlew réuni jusqu’à la fin. Je n’étais pas étonné que Lone soit celle qui m’ait rejoint ici, si on tenait compte de la relation qu’on partageait depuis tellement de temps. Il ne nous avait pas fallu longtemps avant de la retrouver d’ailleurs, pour mon plus grand plaisir. Arrivés à l’attraction, chacun d’entre nous se mis assit, la petite entre nous deux, tout devant une nouvelle fois. Au moins Everly aurait une vue sur tout et partout, ce qui la ravi, et Serena semblait particulièrement heureuse elle aussi. C’était grisant. Ça me remplissait d’un bonheur si pur et si puissant que je voulais qu’il dure pour toujours. Je ne payais aucune attention à l’attraction, bien trop occupé à les regarder rire et s’extasier devant tout ce qu’il se passait. Elles étaient si belles toutes les deux, et j’étais si chanceux de les avoir….

A peine l’attraction terminé qu’Everly se tournait vers moi « La glace ! La glace ! » arrachant un rire autant à sa mère qu’à moi.  « En avant, Pirate, vous prenez le lead ! Montrez-nous le chemin, moussaillon ! » Elle se mit à courir en riant alors que je la suivais à la trace. Riant tout les deux, tout ceci aurait pu continuer, si la demoiselle n’était pas tombée au sol, se perdant sans ses propres pieds, se mettant à pleurer sous le choc. Je la pris immédiatement dans mes bras pour la bercer, tentant de calmer ses larmes. « Chuut mon cœur, tu n’a rien, ce n’est qu’une chute. Laisses moi regarder… Tu vois, c’est juste une égratinure. On va souffler dessus et tout ira bien. Ensuite, on va aller choisir une bonne glace, mais papa va te porter d’accord ? » Elle se contenta de dire oui avec sa tête, reniflant toujours ses larmes. Je la portais contre moi, caressant son dos et embrassant son front. Je reportais mon regard vers Serena pour lui murmurer des excuses. Il semblait que j’avais encore quelques trucs à apprendre.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Ohana means family ll Auden Empty
MessageSujet: Re: Ohana means family ll Auden Ohana means family ll Auden EmptyMar 19 Juin - 18:07

Je n'oubliais certainement pas nos habitudes de notre enfance. J'aimais beaucoup à l'époque lorsque nous nous enfermions tous les deux dans une pièce, il s'agissait souvent des salles de bains et parfois sous les tables des banquets pour échapper au monde réel, celui des adultes. Maintenant que nous étions adultes, pas grand chose avait changé au final; Lorsque j'étais à l'hôpital, quand j'avais une pause, je me faufile dans les couloirs et les escaliers pour atteindre le toit et m'isoler, être tranquille. La salle de bains également était une bonne option, dans un bon bain moussant, c'était réconfortant et détente. Comme nous nous étions retrouvés depuis peu; et que nous formions une famille, j'avais envie de reproduire ce schéma. il ne parraissait pas réticent à l'idée et appuyait cela avec des sushis et du champagne. Je l'aimais pour toutes ces attentions et ses bonnes idées. C'était mon meilleur ami, qu'est-ce que ce lord m'avait manqué.

Oh oui et si on trouve des macarons, tu sais combien j'en raffole, on en trouve pas à Wauwatosa. Je vais demander à Luna d'en faire lorsque je passerai à sa boutique, je suis sûre qu'elle en ferait de succulents tu crois pas?

J'allais souvent prendre une pâtisserie lorsque je terminais le travail à l'heure du goûter ou alors je prenais pour le dessert le soir pour Everly et ma maman. Luna était très connue pour ses délices en ville. Je ne sais pas si Auden connaissait, mais je n'en doutais pas. c'était un endroit incontournable. Cela ne m'étonnerait pas que  Everly lui ait déjà réclamé un gâteau de chez elle lorsqu'ils promenaient en ville.
J'avais envie de profiter de ce bain pour me retrouver intimement avec Auden, que l'on puisse mettre les choses à plat et qu'on parle de choses pour la petite. Comment allions nous faire. Nous avions réservé une mini suite avec une chambre à part. pour laisser dormir notre tendre et douce jolie petite fille et nous avions choisi le canapé dépliable pour pouvoir profiter et prolonger la soirée. La salle de bains était digne des contes de princesse, une baignoire immense où l'on peut rentrer à deux. En pleine file d'attente, Auden promit à Everly qu'elle aurait le droit à une glace après. Je souris en voyant ça.

Et moi une bonne grosse barbe à papa, j'en meurs d'envie même si j'en ai mangé une à la kermesse lorsque tu nous a croisé avec Raven.

J'étais de nature très gourmande, nous l'étions tous chez les Lancaster mais tout cela avec modération bien entendu. Quand j'étais petite, nous étions allées ma famille et celle d'Auden à Luna Park à Nice en période de Noël. Je m'étais gavée de friandises à en vomir lorsque nous avions fait un manège qui secouait trop. Mon père avait du me porter pour rentrer à la maison, depuis ce jour, je n'abusais plus des sucreries, c'était trop écoeurant. Cela dit je ne disais jamais non à une bonne barbe à papa, une bonne gaufre à la pâte à tartiner, ou une glace chantilly. Everly était elle aussi gourmande mais pas dans l'excès non plus elle aimait manger de tout sauf les frites. Elle détestait ça, étrange pour une enfant mais ça tombait bien car ni ma maman ni moi étions friandes de la friture en général. Son doux baiser sur ma main me fit sourire, j'étais ravie des petits gestes qu'il avait à mon égard.

Pendant l'attraction, j'adorais regarder chaque détail mais en particulier l'odeur. J'aimais cette odeur d'eau propre à cette attraction. Je connaissais par coeur cette attraction. J'aimais les trois descentes et je m'étais amusée lorsque Everly cria à chacune d'elle. Je pointais du doigt certains animatronics pour que la petite princesse ne rate rien.

Regardes Everly, les petits cochons t'as vu ! Oh regardes les boulets de canon, ça nous éclabousse.


Elle regardait à droite et à gauche et je souriais en voyant ça. J'étais attendrie et j'aurais aimé que ce moment dure toujours. Je croisais parfois le regard d'Auden, pour lui sourire à lui aussi. Ce moment là était parfait. Finissant l'attraction, je prends la main d'Everly et je regarde notre photo. La trouvant drôle, je l'achète et prends le cadre qui va avec. Je sors de la boutique et vois la petite réclamer son du. Je ris.

Cette petite n'oublie rien, saches le !


On reprit notre périple et Everly trop enjouée, trébucha en se précipitant. Cela arrivait tout le temps, lorsque je vis Auden venir vers elle pour la réconforter et surtout pour la calmer, j'étais heureuse mais il avait l'air vraiment peiné en me regardant. Je lui souris en lui murmurant que ce n'était pas grave, tout en lui frottant le dos.

Allé chérie, on va vite prendre cette glace !

Courant jusqu'à arriver à l'endroit des glaces, je souris à mon meilleur ami. Everly demanda à son papa une glace chocolat, son parfum préféré, quant à moi finalement la glace cookie dow me donnait tellement envie que je laissais tomber l'idée de prendre une barbe à papa.

Je vais me laisser tenter aussi par celle au Cookie petit prince s'il te plaît.


Prenant la petite des bras du lord danois, je lui souris en déposant un baiser à Auden pour le remercier.


Viens mon coeur on va garder une place dehors pour être aux premières loges pour la parade.


On m'avait parlé de la parade des vingt cinq ans, grandiose avec le dragon de la belle au bois dormant, tout articulé, crachant du feu. J'avais donc envie de voir cette jolie parade que je n'avais malheureusement pas eu l'occasion de voir. Paraît-il que celui des états-unis avait brûlé devant les guests. J'espérais que celui-ci soit en parfait état de marche pour ne pas choquer les plus petits, comme Everly.

T'es contente de ta journée mon bébé?


Oui  maman ! Je suis contente. Je veux manger la glace et après prendre une photo avec une princesse !  


Je souris, j'avais envie de tout lui acheter ici. C'était le plus gros piège qu'il existe. Mon porte monnaie se portait bien, même si j'avais refusé mon père l'avait considérablement bien approvisionné. celui de ma mère également. JE sais qu'il avait toujours des sentiments pour elle, mais qu'il ne quitterait jamais Monaco pour venir vivre aux USA, à Wauwatosa. Et ma maman me laisserait jamais pour partir en Europe. Ce qui est en soi dommage. Ils rataient tous les deux quelques chose. Après avoir regardé la liste des attractions pour nous donner une idée de la suite, Auden arriva avec les glaces.

Qu'est-ce qu'on dit ?


Merci papa !

Je lui frotte la tête avant de lui laisser de la place à côté de moi.

La parade a lieu dans dix minutes, on peut peut être la regarder et ensuite faire un tour, je ne sais pas prendre une photo avec une princesse et après on pourrait aller faire Autopia, tu sais le truc où tu conduis une voiture, ça peut être sympa !

Everly dévorait sa glace, tandis que moi j'appréciais chaque bouchée. Je regarde le pot de Auden puis plonge mon regard dans le sien.

Tu as pris quoi toi ?

On papota tous les trois, en planifiant les prochaines heures avant le show nocturne quand la musique de la parade commença. Everly excitée, termina sa glace à toute vitesse, en s'en mettant partout autour de la bouche, me moquant un peu, je pris une lingette pour lui nettoyer le visage et les mains.

mets toi là ma puce, sur le muret, tu serais bien placée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Ohana means family ll Auden Empty
MessageSujet: Re: Ohana means family ll Auden Ohana means family ll Auden EmptyMer 20 Juin - 22:45


feat Serena


Voir que tout rentrait dans l’ordre avec Everly me rassura rapidement. Je sais que ce n’était pourtant pas grand-chose, juste une petite chute que tous les enfants connaissaient chaque jour, mais l’entendre pleurer m’avait brisé le cœur en mille morceaux. J’avais encore quelques trucs à apprendre sur l’inquiétude parental, c’était certain. Mais Serena, comme à son habitude, fut fantastique et réussi à me rassurer elle aussi. La petite arrêtant de pleurer, nous arrivâmes rapidement au stand de glace. Je regardais les filles une par une, déposant Everly sur le sol, et prit les commandes. Notre fille était gourmande, ce qui n’était pas étonnant considérer qui était sa mère. Je n’avais jamais été particulièrement gourmand moi-même, préférant largement le salé au sucré, ce qui était assez drôle quand on considère mes origines et le fait que mon pays est le premier dans la création de pâtisserie. En général, j’étais gavé du sucre et quelques bouchées et je prenais des glaces de petite taille pour être certain de ne rien gâcher. Serena était tout mon contraire, je me demandais souvent d’ailleurs comment elle faisait pour manger autant sans prendre un seul kilo. La douceur française, j’imagine, ou un secret de famille dans lequel je n’étais pas convié, mais j’espérais que notre fille avait hérité.

« D’ailleurs, je pense qu’après tout cela, il sera temps de rentrer. On continuera notre tour du parc demain, vu qu’il sera l’heure de prendre le bain, de manger et d’aller dormir mademoiselle Everly » Je l’entendais déjà souffler, ce qui me fit lever un sourcil en l’air. Vraiment, son caractère était un mélange parfait entre le mien et celui de sa mère « Mais Papa, j’suis pas fatiguée ! »  Je soupirais à mon tour avant de la regarder en lui tendant sa glace « Oui, mais je m’en fiche. On regardera le feu d’artifice et le show de notre chambre, on voit tout très bien du balcon. Et on comptera les moutons ensemble s’il le faut. »

Elle croisa les bras sur la poitrine, ce qui me fit lever les yeux en l’air mais je ne rajoutais rien de plus, si elle décidait de bouder, c’était bien son affaire et non la mienne. Je pris Serena contre moi avant d’embrasser doucement sa tempe, caressant son ventre machinalement. Je me sentais si bien et j’étais heureux d’apprendre que les deux femmes de ma vie se sentaient tout aussi bien aussi. La parade commença et je passais tout mon temps à regarder ma fille, voir les étoiles dans ses yeux étaient la plus belle chose que je pouvais demander. Souriant, je reportais mon regard sur cette parade que je connaissais bien trop, mais je me surprenais encore à faire coucou aux différents personnages qui y défilaient, riant en voyant les nouveaux ajouts. J’écoutais la petite crier le nom des princesses qu’elle aimait beaucoup en souriant. Puis, une fois la parade terminée, je la prenais par la main pour nous diriger vers Raiponce qui était non loin de nous. Notre petite princesse lui demanda une photo et un autographe dans un français parfait, ce qui me surpris un peu, mais je me doutais bien que Serena avait dû mettre un pied d’honneur à lui apprendre les deux langues pour que la petite puisse communiquer avec ses deux familles aisément. Je notais dans ma un coin de ma tête qu’il était important que je lui apprenne un peu de danois aussi, pour qu’elle puisse profiter de toutes les particularités de ses familles.

« Dépêches toi Papa ‘Den, on doit aller aux voitures ! »  

Je m’étais perdu dans mes pensées et je n’avais pas vu que les filles avaient commencés à se rendre à notre prochaine et dernière attraction de la journée. Je me mis à courir pour pouvoir les rejoindre le plus rapidement possible, puis nous avançâmes vers Autopia. Le lieu était assez sympa, c’était une sorte de ville miniature où nous pouvions conduire des voitures qui évoluaient sur des rails. Je n’étais encore jamais venu ici, la découverte était complète autant pour moi que pour ma fille. « Tu veux conduire Everly ? » Sa réponse ne se fit pas attendre, elle prit directement la place côté conducteur en riant, ce qui était assez drôle car sa tête dépassait à peine au-dessus du volant. Je me mis assis derrière afin de laisser la place à côté de la Princesse à mon autre Princesse. Je pris des photos durant tout le tour, autant des filles que du paysage autour de nous, afin de pouvoir faire un récit détaillé à ma petite sœur lorsque nous reviendrons à Wauwatosa. Cette petite ville était quelque chose de très typique année 50 avec ses fleurs très colorées partout, l’architecture, les maisons avec des grandes pergolas, les rues et les croisements pavés. On se serait cru dans un autre monde, dans un ancien temps, mais je trouvais tout cela assez agréable et je ne pus m’empêcher de m’émerveiller à mon tour devant tout cela, comme si le gosse qui avait l’habitude de venir ici revenait à nouveau.

Une fois notre tour terminée, je pris ma fille dans les bras et tendit une main à Serena pour joindre nos doigts. Notre retour à l’appartement se fit à coup d’hurlement de paroles de chansons de Disney, un mélange entre Mulan, Blanche Neige et la Petite Sirène. On se mit à raconter à Maya certains de nos souvenirs d’enfance ici, comme la fois où mon frère avait vomi au Space Montain parce qu’il avait cru que manger dans la file d’attente était une bonne idée. Une fois arrivés à la maison, je déposais la petite directement dans la salle de bain, démarrant un bon bain moussant. Je commençais à la laver lorsque Serena entra dans la salle de bain pour prendre des photos de nous alors que j’étais en train de faire une barbe de mousse sur le visage d’Everly qui se mit à rire. Une fois rincée et en pyjama, je commandais notre repas avec le service d’étage, ajoutant sushi, macaron et champagne au menu, et pris Everly dans mes bras pour regarder le show du soir sur notre balcon.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Ohana means family ll Auden Empty
MessageSujet: Re: Ohana means family ll Auden Ohana means family ll Auden EmptyJeu 21 Juin - 16:29

La parade ne finissait pas de m'émerveillait. Je trouvais la nouvelle musique très entraînante, et je sais pertinemment que je l'aurais dans la tête pendant tout le séjour et même après. Ils avaient changé les chars mais les personnages restaient les mêmes. Des princesses donnaient des baisers, saluaient la foule ce qui fit plaisir à mon petit ange. Everly sauta sur le muret, manquant par moment de tomber mais toujours rattrapée et protégée par son super papa qui veillait au grain. Quant à moi, j'en loupais pas une miette, entre Peter Pan, Dori, le dragon, Philippe le prince de la belle au bois dormant, j'avais adoré la parade. A la fin de celle-ci le mouvement de foule était impressionnant, plusieurs personnes couraient dans tous les sens. Je regardais l'heure, il était 18 heures facile, on avait encore le temps pour deux ou trois manèges avant que Everly ne tombe de fatigue. Lorsque Auden lui indiqua qu'après notre petit plan c'était direction l'hôtel, la petite fit la moue et bouda ce qui me fit rire; Elle avait les mêmes mimiques que moi et je savais que Auden y avait pensé ce qui l'agaçait. J'étais amusée par la situation.

Allant au pavillon des princesses, c'est devant Raiponce que nous nous retrouvons. Aimée de notre fille c'est avec enthousiasme qu'elle lui fait une révérence à laquelle Raiponce répond, puis Everly donne son carnet d'autographe que la princesse signe avec plaisir. Nous prenons plusieurs clichés et après un câlin donné entre princesse nous nous dirigeons vers la sortie. Les photos sont réussis. Nous décidons d'acheter le pass pour prendre les photos et les avoir en numérique. Nous les ferons développer une fois rentrer aux états Unis. Je suis émerveillée de voir qu'Everly parle couramment le français sans accent. Je le parle évidemment mais mon accent américain me trahit à chaque fois quant à Auden, il garde un doux accent danois à peine perceptible mais qui me fera toujours craquer.
Je souhaiterais vraiment qu'Everly puisse avoir des notions de danois, elle pourrait ainsi parler à la famille Serritzlew sans problème. J'ai d'ailleurs hâte que nous allions les voir, d'une part pour leur présenter notre progéniture mais aussi car j'aime beaucoup la famille du lord, les trouvant charmants et de ma famille aussi.

Alors que nous sortons du pavillon, Everly m'attrape la main pour aller aux voitures, une fille aurait préféré rester dans fantasyland mais pas Everly qui préfère de loin Discoveryland et elle nous le prouve lorsqu'elle voit son papa à la traîne derrière nous, lui dire de presser le pas pour que l'on aille à Autopia. La queue est un peu longue, mais nous attendons patiemment. Everly commence à bailler et à en avoir un peu assez de sa journée.
Nous prenons place tous les trois à bord d'une petite voiture. Everly est aux commandes même si c'est Auden qui appuie sur les pédales. Everly tient le volant, heureusement que les rails nous permettent de rester sur le chemin, la voiture subit quelques secousses ce qui me fit rire et le lord aussi. Ce petit parcours assez sympathique, aux douces connotations de retour vers le futur rend très joyeuse notre petite princesse. A la sortie de l'attraction, je fais une pause pipi car Everly n'en peut plus. Une fois sortie, nous partons en direction de Main Street pour retrouver notre bel hôtel.

Cet hôtel, sans hésiter, le plus honéreux de tous les hôtels proposés autour du parc, est dans un style victorien, très chic et ancien. J'ai l'impression d'être en Louisiane avec ces lattes, parquet et lambris. La cheminée dans le hall d'entrée est immense et impressionnante. Je me souviens même lorsque nous avions fêté Noël ici une année avec Auden et où nous avions eu la chance de voir dans ce hall l'immense maison en pain d'épice réalisée par des Cast Member. Nous nous retrouvons rapidement dans notre chambre, face au château. Il était au loin, mais nous verrons très largement le spectacle nocturne d'ici, du moins pour ce soir. La chambre était spacieuse, facilement vivable pour deux adultes et un modèle réduit. J'avais hâte de voir le nouveau spectacle, disney illuminations, à l'époque lorsque l'on y allait avec lone, c'était une parade nocturne avec des chars tout illuminés qui se baladaient sur central plaza et main street. Aujourd'hui c'était une projection sur le château accompagnée de feux d'artifices et de flammes par ci par là. Cela méritait d'être un charmant spectacle.

Comme nous restions ici plusieurs jours, j'avais pris le soin de ranger le linge dans l'armoire prévue à cet effet tandis que Auden s'adonnait à son nouveau rôle de papa. Baigner Everly n'était pas une mince affaire et ça m'amusait de les voir. Après avoir rangé nos vêtements, je me dirigeais, appareil photo en mains vers la salle de bains pour voir ce spectacle qui méritait d'être drôle et je ne m'y trompais pas. Everly avait de la mousse partout. auden était autant mouillé qu'elle et la salle de bains ressemblait davantage à une piscine qu'une salle. C'était drôle. Immortalisant le moment je souris aux deux avant de regarder ma montre.

Vous devriez vous dépêcher ! Le spectacle va pas tarder, sinon je le regarde sans vous !


Papa, non ! Je veux le voir moi !

Je riais légèrement en entendant Everly. J'ouvre la fenêtre et sors sur le petit balcon pour m'y accouder, la musique commence et ils arrivent pile à l'heure. Nous regardons le beau spectacle riche en musiques, couleurs et effets, Everly en prend plein les yeux et j'apprécie ce paysage. Ce doux moment partagé avec ma nouvelle famille me fait plaisir. Je regarde Everly blottie dans les bras de son papa, Auden dansant sur place, un joli spectacle que je souhaite reproduire encore longtemps. Je ne sais pas comment je vais annoncer à Auden que j'ai un retard de règle et qu'à notre retour je devrais faire un test. Je ne lui en parlerai très certainement pas aujourd'hui, c'est certain. J'attendrais notre retour à Wauwatosa, et quand j'aurais fait le test. J'avais souvent du retard après tout. Alors... cela ne voulait sans doute rien dire.

La petite s'était endormie dans les bras de son père quelques minutes avant le bouquet final. Attendrie par la situation, je la prends dans mes bras et me dirige vers le lit que Auden ouvre. Posant délicatement la princesse dedans, je la borde en lui déposant un baiser sur son front. Elle est magnifique. Je suis si ravie de voir un si beau bébé entre mes mains. J'ai réalisé une chose merveilleuse avec Auden. Qui aurait cru que je serai maman aussi vite d'une part, mais que je serai là ce soir, dans cette chambre d'hôtel avec mon meilleur ami?

Alors que le service d'étage toque à la porte, c'est Auden qui s'en charge. Je pars dans la salle de bains pour nous faire couler un bain moussant comme cela était prévu. En cadeau dans la salle de bains je trouve une bougie que j'allume. j'aime cette odeur, il s'agissait de la même odeur que nous pouvions ressentir lorsqu'on entrait dans le hall d'entrée de l'hôtel. Une odeur particulière, fortement agréable. J'éteins la lumière et commence à me déshabiller. Je me faufile dans le bain, la mousse recouvrant mon corps et Auden arrive avec un plateau. Je suis en train de penser qu'Everly s'est empiffrée de cochonneries toute la journée sans réellement avoir eu un vrai repas. Demain je réserverai un bon repas, sans doute à l'auberge de Cendrillon pour que Everly profite des passages des personnages pendant qu'elle mangera.

Je meurs de faim.

Dis-je alors qu'il dépose sur la petite table d'appoint le plateau. Je souris à mon meilleur ami d'enfance. Autrefois, il était blondinet, c'est sans doute la raison pour laquelle Everly tire vers le blond. Aujourd'hui il est plutôt brun et il est toujours charmant. Peu importe sa couleur de cheveux ou sa coupe, il reste bel homme. Je garderai pour moi ce compliment car il s'en servirait sans doute contre moi un jour ou l'autre.

Tu me rejoins?

Me redressant légèrement. La baignoire n'avait rien d'une taille standard. Au contraire, on pouvait facilement et aisément rentrer à deux. J'adorais cet hôtel vraiment. Je sais que nous avions la chance d'avoir un compte en banque rempli et un titre qui nous permettait d'accéder plus facilement à des prestations hauts de gamme, mais nous n'en profitions pas à chaque fois. En tout cas, on avait refusé le guide qui nous permettait de passer devant tout le monde aux attractions. Nous étions des personnes comme tout le monde et c'était agréable d'être dans une foule de gens sans se faire prendre en photo ou interpellé toutes les heures. Alors qu'il se déshabille, je le regarde, n'en perdant pas une miette. Une fois dans le bain, j'engloutis un sushi que je trouve particulièrement bon. Hum... la cuisine française... Elle me manque tellement lorsque je suis à Wauwatosa.

Goûtes moi ça Auden !


Je lui en mets un dans la bouche, alors que j'ai moi même la mienne qui est pleine par un deuxième sushi. La bougie incandescente embaumait toute la pièce. C'était un moment agréable. Je m'approche de lui avec le sourire en posant ma main mousseuse sur sa joue lui en mettant par la même occasion.

Tu sais, je trouve qu'on s'en sort pas si mal avec Everly. Je suis ravie qu'elle ait bien pris la chose et que ce soit aussi naturel entre toi et moi. J'ai passé une excellente journée, ça m'a rappelait lorsque nous étions plus petits.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Ohana means family ll Auden Empty
MessageSujet: Re: Ohana means family ll Auden Ohana means family ll Auden EmptyVen 22 Juin - 0:45


feat Serena


Le spectacle commençant, Everly ne mit pas longtemps avant de piquer du nez, ce qui me fit sourire vu qu’elle m’avait certifié qu’elle était loin d’être fatiguée. Encore quelque chose qu’elle tenait de sa mère d’ailleurs, mais aussi un peu de moi, ce désir de toujours avoir le dernier mot de la situation. Pour pouvoir l’aider à l’endormir, je me mis à danser avec elle, chantonnant la musique de Disney, doucement, tourbillonnant dans le salon de notre suite. Serena fini par venir la prendre une fois qu’elle fut entièrement endormie, ce qui me donna l’occasion d’aller préparer son lit. Une fois notre princesse dans son lit, nous sortîmes de la chambre. Je pris Serena contre moi pour l’embrasser tendrement une nouvelle fois, souriant contre ses lèvres, mais nous fûmes coupés par le service d’étage. Je me détachais de la jeune princesse qui investit la salle de bain pour le bain tant promis, et je m’occupais d’apporter notre repas. Je fus déçu de la voir déjà dans l’eau et de ne pas pouvoir apprécier de la voir nue, mais je m’amusais à me déshabiller doucement pour lui offrir un spectacle avant de prendre ma place dans l’eau, de l’autre côté du plateau afin de pouvoir manger confortablement. Je la regardais en souriant, heureux de la voir aussi heureuse. Je pensais ne plus jamais pouvoir la voir comme ça, chaque jour passés avec elle avait l’air d’une bénédiction divine pour moi. Je la laissais me donner un sushi, dégustant la nourriture. La nourriture asiatique était sans hésiter ma nourriture préférée. Je l’écoutais parler et avalait ce que j’avais dans la bouche avant de prendre moi –même la parole, caressant sa main avec ma joue

« Je n’ai jamais donné grande attention à Disney en règle générale. J’adorais y venir seulement parce qu’on venait avec toi. Mon truc c’était plus la maison hantée et la parade parce que c’était les seuls moments que je ne trouvais pas ennuyant.» Je venais surement de tuer un des meilleurs souvenirs d’enfance, mais je pense que Serena s’en doutait un peu. J’étais toujours à trainer des pieds alors que tout le monde courait. Je n’avais jamais été d’une énorme patience et attendre pour faire une attraction qui durait quelques minutes me saoulait au plus haut point « Mais ça me fait vraiment plaisir d’être ici avec vous. Notre petite famille qui découvre Disney ensemble. D’ailleurs, j’ai eu le bonheur d’apprendre que notre fille est bilingue. Son français est d’ailleurs certainement meilleur que le mien qui a tendance à rouiller, vu que j’ai arrêté de le pratiquer quand nous avons coupé les ponts, il y a trois ans. Faudrait que je m’y remette. Et que j’apprenne le danois à Everly. Si elle a pu apprendre le français et ses règles de grammaire stupide, je suis presque sûr qu’elle n’aura aucun mal à assimiler le danois et sa phonétique. »

Bien que j’appréciais la langue de mon père, il fallait s’avouer que l’apprendre n’était absolument pas une partie de plaisir. Nous avions nos propres lettres qui avait leur propre prononciation selon où la lettre était placée dans la phrase, ce qui rendait tout automatisme presque impossible. J’étais heureux d’avoir été capable de l’apprendre très facilement grâce à mon père et au reste de ma famille, et j’espérais qu’il en serait de même pour Everly. Prenant un dernier sushi, je tirais enfin Serena contre moi pour lui caresser le dos, nous couvrant tous les deux de l’eau chaude du bain. Après avoir passé la journée à courir partout, pouvoir se poser tranquillement avec elle était un luxe dont j’appréciais grandement la finalité. Tout était calme, le parc se vidait de ses habitants, Everly dormait profondément dans sa chambre. On était sereinement l’un contre l’autre, la chaleur de l’eau, des bougies et de nos corps respectifs rendait tout cela presque sensuel. Je ne m’en plaignais pas, après tout, il était clair que notre relation avait pris cette tournure avec le fait que nous avions remis le couvert lors de notre première soirée ensemble. Cela le rappela d’ailleurs qu’il fallait que je parle à Serena. Sentant une once de courage en moi, je débutais, presque en murmurant pour ne pas casser l’aspect détendu de notre environnement.

« Je pense qu’il est important qu’on parle de plusieurs points tous les deux, mademoiselle Lancaster.  Le premier sujet serait celui de notre fille… Elle a pris la nouvelle de façon fantastique et tu n’imagines même pas combien je suis heureux. Ça me remplit tellement de joie que j’ai l’impression que je vais exploser d’un instant à l’autre. Le truc c’est que… J’aimerais que… Tu vois qu’elle… Qu’elle porte mon nom. Ou nos deux noms. Mais que le mien soit inclus dans le sien… Tu as tous les droits du monde de refuser et de me dire d’aller me faire foutre, après tout, je viens tout juste d’arriver dans sa vie. Mais j’avais vraiment envie de t’en parler. » Je regardais l’eau, caressant le ventre de Serena encore et toujours, y faisant des petits ronds. J’étais un peu anxieux, on pouvait voir que mes mains tremblaient au-dessus de l’eau. « De plus… Je pense qu’il serait important de donner un nom sur ce qu’on est. Qu’on décide définitivement si on est ensemble ou non… Parce que moi, je suis certain que je suis démesurément et assurément amoureux de toi Serena Lancaster. J’ai envie de me réveiller avec toi tous les matins, j’ai envie de pouvoir dire que la femme merveilleuse qui est la mère de ma fille est aussi l’amour de ma vie. Parce que je n’ai aucun doute que tu es la meilleure chose qui soit arrivé à ma vie… Et je souhaite la finir avec toi. »

Je me perdais dans mes sentiments et je décidais qu’il était temps d’arrêter là. En dire plus aurait été de toute façon une entreprise inutile et une sorte de surenchère qui n’aurait été d’aucune aide. Serena avait compris où je voulais en venir de toute façon, tout cela ne faisait aucun doute. J’espérais juste au plus profond de moi que mon message ne serait pas une bouteille à la mer qui aurait aucune réponse positive. J’étais fatigué de combattre avec ma vie amoureuse qui avait été un désastre entier l’intégralité de ma vie. La mort de Gavin, le départ de Logan. Ma mère m’avait toujours dit qu’avant mon père, sa vie amoureuse avait été un parcours semé d’embuche uniquement parce que les autres n’étaient pas la personne faite pour elle. Et si tout ce que j’avais pu vivre était juste le signe que depuis le départ, la personne avec qui j’aurais dû être était à côté de moi ? Et si elle était la princesse de mon conte de fée ?




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Ohana means family ll Auden Empty
MessageSujet: Re: Ohana means family ll Auden Ohana means family ll Auden EmptyVen 22 Juin - 22:59

La maison hantée tu sais très bien que c'est mon attraction préférée, je suis assez déçue qu'elle soit en rehab jusqu'en janvier. Cela nous donnera une raison de revenir l'année prochaine, on invitera Raven, Maya et Lone pourquoi pas. Et ta colocataire si tu le souhaites, comment elle s'appelle déjà? Mia?

Je souris en repensant à nos aventure d'antan. Phantom Manor était MON attraction, j'en avais gardé de très bons souvenirs, j'adorais les hologrammes qui dansaient dans la salle à manger, où la boule de Madame Leota, sans oublier les squelettes dont une femme qui tirait la langue ! J'avais encore des t-shirts à l'effigie de cette attraction. Je me souviens une fois le père de Auden m'avait offert une statuette de l'orgue phosphorescente. JE l'avai d'ailleurs encore au PoolHouse chez moi. A Halloween c'était mon déguisement de prédilection. J'aimais me déguiser en mariée, un peu fantomatique un peu squelette. Jouer Mélanie me plaisait fortement. Auden lui jouait toujours mon fiancé. C'était assez drôle de le voir en costume avec un maquillage de squelette. Nous avions passé une si belle enfance et adolescente tous les deux. Nous nous connaissions par coeur. Peut être trop d'ailleur qui sait. Même les trois ans séparés l'un de l'autre n'avait pas altéré la relation fusionnelle qui nous liait. J'ouvrais petit à petit les yeux. Je ne voulais pas de lui comme simple ami mais j'avais vraiment envie qu'il fasse partie prenante de ma vie et celle d'Everly comme une véritable petite famille. Il était évident que nous devions parler de certaines choses importantes pour notre avenir à tous les trois.
Bien installée dans la baignoire aux côtés du lord, je souris en l'écoutant.

Je sais bien, mais nous n'y allons pas régulièrement de toute façon. J'aime y aller car cela me rappelle notre enfance à tous les deux et je voulais faire profiter Everly et lui montrer ce que nous avions déjà vécu à son âge, après tout le parc a presque notre âge à deux ans près, il me semble qu'il est de 1992. Merci d'avoir pris sur toi et de nous avoir emmenées ici la petite et moi même si ce n'est pas ton lieu préféré petit prince.


je lui prends la main et la tripote comme si j'étais nerveuse de la suite de la conversation. Je l'écoute et je ris légèrement, il m'amusait, il parlait couramment français même si son accent danois avait refait surface, il restait tout de même très doué pour le français.

Tu te débrouilles encore pas mal Auden. On sait juste que tu es danois avec ton accent un peu bizarre c'est tout ce qui est très drôle d'ailleurs. Et ce qui est du français, c'est pas de la grammaire stupide, c'est facile dis donc ! Pour le danois, j'attends que ça qu'elle soit trilingue.

C'était assez attendrissant de le voir encore gêné pour l'éducation d'Everly, j'avais l'impression de le voir marcher sur des oeufs. J'avais totalement confiance en lui et si j'avais voulu qu'on lui dise qu'il était son père biologique c'était pour la simple et bonne raison que je le voulais dans notre vie. S'il voulait lui apprendre le tchèque cela m'était complètement égal, il avait autant le pouvoir que moi désormais. Il était encore novice dans son rôle de parent mais il était très doué.
Une fois le repas déjà terminé, je me retourne pour être collée contre lui. la baignoire était gigantesque, je voulais la même dans ma prochaine maison c'est certain ! J'écoute la respiration d'Auden qui m'apaise. J'aime beaucoup le sentir près de moi. Un grand moment silencieux, profitant de ce moment serein, de détente me rendant totalement tranquille, jouissant de chaque seconde passée avec ma fille et mon Auden. Je n'aurais jamais pu rêver de parfaites vacances que celles-ci. Mieux que je ne l'aurais espéré et attendu. Soudain, Auden rompt ce silence apaisant et je me retourne pour lui faire face.

J'étais très émue et attendrie par ces propos, il était normal qu'il veuille qu'Everly ait une partie de lui autre que son sang. C'était une évidence pour moi qu'Everly s'appelle Princesse Everly Lancaster-Serritzlew. Je n'attendais rien d'autre que ça de sa part. Le fait qu'il se donne à fond pour notre fille m'emplissait de joie et je ne regrettais pas la fois où je l'avais vu lors de ma pause à l'hôpital. Chaque jour, j'étais heureuse de la tournure que prenait ma vie. J'étais sur mon petit nuage. Ses caresses me firent frisonner, il manquait d'assurance et ça le rendait irrésistiblement craquant. Je lui dépose un baiser sur ses lèvres pour lui donner du courage et le laisser terminer sa tirade. La suite m'émeut davantage. Je m'éloigne légèrement de lui pour le regarder. Au fur et à mesure de ses paroles, mes yeux s'embuent de larmes de joie et d'émotions. Auden a toujours eu le don de faire de jolis discours, c'était le plus fort. Je m'approche de lui en lui caressant la joue, penchant ma tête sur le côté. Prête pour déployer mes belles paroles à l'homme qui avait partagé ma vie depuis toujours.

Auden... Je serai honorée si Everly portait nos deux dons. Le fait que tu t'investisses à fond me conforte dans l'idée qu'il n'y a pas meilleur père pour mon enfant que toi. A l'époque, Everly était un accident, aujourd'hui c'est un don du ciel. Je partage ce bonheur enfin avec toi. Et c'est tout ce que je veux. Partir avec toi en vacances, bronzer au bord de la piscine, continuer de nous raconter et nous remémorer nos souvenirs vieux de dix ou vingt ans. Avec nos bêtises nous avons bousillé 3 ans de notre vie, que l'on aurait pu passer ensemble... et ça je le regretterai toujours Auden... Tu as toujours été et resteras le numéro 1, celui qui est une priorité. J'ai envie d'être avec toi qu'on fonde une véritable petite famille. Je ne veux plus de disputes, plus de séparation mais une chose que je souhaite c'est être avec toi, et profiter de chaque moment à deux et à trois avec notre fille. Elle est parfaite et si elle l'est c'est parce que du sang Serritzlew qui coule dans ses veines. On a toujours vécu ensemble, on ne forme qu'un, et je ne veux pas que ça s'arrête.

Je le regarde, les larmes me coulaient sur les joues, prise par l'émotion de la situation.

Tu es un tout Auden, mon meilleur ami, mon frère, le père d'Everly, mon pilier, mon repère.. Je t'aimerai toujours. Tu auras toujours cette place si particulière dans mon coeur.

Je m'approche davantage de lui pour déposer sur ses lèvres, un baiser passionné. Me mettant à cheval sur lui, je me blottie contre lui pour le serrer tout contre moi. J'allais enfin pouvoir avoir la famille dont j'avais toujours rêvé.Je l'embrasse un peu plus passionnément. Je sais que ce n'est que le début d'une grande histoire d'amour qui dure déjà depuis presque une vingtaine d'années. Je sais que nos familles seront ravies pour nous, elles avaient déjà donné leur bénédiction et savait déjà l'issue de notre relation bien avant nous. Everly était vraiment le fruit d'un amour invincible qui résiste même à une tempête vieille de trois ans.

Tu sais ce que j'aimerais ? Que tu vives avec nous. Je suis persuadée qu'Everly serait la plus heureuse. Je sais que c'est sans doute trop tôt; mais j'en ai marre de vivre seule, tu m'as beaucoup trop manqué et je veux passer le plus de temps possible avec toi petit prince.

Everly m'avait déjà demandé si son grand copain Auden pouvait venir dormir tous les soirs à la maison pour qu'il lui lise des histoires, je sais qu'elle aimerait avoir une véritable famille avec un papa ET une maman comme ses copines. Elle me l'avait déjà demandé de nombreuses fois.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Ohana means family ll Auden Empty
MessageSujet: Re: Ohana means family ll Auden Ohana means family ll Auden Empty

Revenir en haut Aller en bas
Ohana means family ll Auden
Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERYTHING IS FINE :: LAST JUDGEMENT :: - archives :: saison 1 :: rps-
Sauter vers:
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser