AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
CALENDRIER / 01.11.2019 ! Grand retour du forum après plusieurs semaines de maintenance. 16.10.2019 ! Retour de Adokoa (Pauline) dans le staff. 31.07.2019 : Réouverture du forum. Installation de la onzième version par Flames. Arrivée du nouveau PNJ The Devil. 11.07.2019 : Annonce du retour du forum, rédaction d'un nouveau contexte. 01.05.2019 : Fermeture du forum. 14.04.2019 : Installation de la dixième version par Flames. 10.02.2019 : Installation de la neuvième version par Flames. Mise en place de l'animation Mini rp. 02.12.2018 : Installation de la huitième version par Flames. Mise en place de l'animation calendrier de l'avent. 13.10.2018 : Installation de la septième version par Passenger. Mise en place du nouveau contexte Second Chance. Melvin Brock (Marie) rejoint le staff. 10.10.2018 : le forum fête son premier anniversaire.15.07.2018 : Installation de la sixième version par Passenger. . 01.07.2018 : le forum atteint les 100.000 messages. 12.05.2018 : Installation de la cinquième version par Passenger. 17.03.2018 : Installation de la quatrième version par Adoko. Mise en place de la partie Instagram et lancement de l'animation Zodiac. 20.01.2018 : Installation de la troisième version par Passenger et lancement du jeu Game of chance. 02.12.2017 : Installation de la deuxième version réalisée par Passenger. Mise en place des parties communication et graphisme. 09.11.2017 : Dani Brock (Pauline) rejoint le staff. 23.10.2017 : Effie Gardner (Lélia) rejoint le staff. 10.10.2017 : Ouverture officielle du forum. 03.10.2017 : Installation de la première version par Passenger 01.10.2017 : Création du forum. .
liens recherchés
------------------

WINTER TOGETHER / L'hiver arrive. Il est là plus tôt que les autres années et il est déjà rude. Les premières neiges parsèment les trottoirs de Wauwatosa. La ville et ses habitants ont toujours pris soin de leur commune. Ils aiment la voir briller de mille feux en attendant l'arrivée du père Noël. On est plus surpris de voir apparaître les premières guirlandes qui clignotent à travers les vitrines alléchantes et gourmandes. Les pâtisseries donnent envie. Les manteaux et les écharpes viennent couvrir nos tenues de mi saison. Cette année et encore plus que les autres années, Wauwatosa va aider ceux qui en ont besoin. Et en plus notre belle ville va s'illuminer et devenir la plus belle. Des concours de décorations, de sapins par exemples. Ces arbres vont éblouir les allées principales avant d'aller egayer les demeures plus austères. Hopitaux, orphelinats ou prisons aux alentours. Vous l'avez compris, c'est la solidarité qui va être au centre des fêtes. Comme chaque année le grand bal de Noël vous invitera à vêtir vos plus belles tenues et pour la bonne cause. Déambulez dans les rues, emmitouflés dans vos écharpes et doudounes. La neige va être présente, très présentes. Attention au verglas et aux boules de neiges perdues.

Partagez

time made strangers out of us (serena)

Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


 time made strangers out of us (serena) Empty
MessageSujet: time made strangers out of us (serena)  time made strangers out of us (serena) EmptyMar 5 Juin - 19:55



- time made strangers out of us -

She has a kind heart with good intentions.
She’s just struggling with a very troubled mind that makes bad decisions.
Tu reprenais les cours qu'en septembre pourtant tu avais insisté pour quitter le Canada avant de reprendre l'université. Tu disais vouloir t'installer, te familiariser avec ta nouvelle ville, décorer ton appartement en commençant par trouver le bon, etc. Tout plein d'excuses pour en réalité mettre les voiles parce que tu étouffes depuis trop longtemps, mais tu ne sais pas qu'est-ce qui t'empêche de respirer correctement depuis tout ce temps. Tu pensais que te retrouver seule t'aiderait et en même temps, faire ce que tu veux sous le regard de personne était un plus que tu savourais depuis quelques jours, depuis que tu t'étais envolé pour les États-Unis.
Tu étais une gamine, mais tu avais une tête sur les épaules quand tu voulais y mettre les efforts. Tu savais bien que trois mois à rien faire serait terriblement long et que même si tu devrais danser beaucoup pour te préparer à ce qui t'attend, tu croyais qu'un petit boulot t'aiderait sans doute. Quelque chose de léger, peut-être dix heures semaines pourrait te distraire.
Tu vagabondais alors dans le seul centre commercial de cette petite ville. Tu aurais sans doute du te vêtir de vêtement plus approprié, mais tu aimes que les regards se retournent pour admirer tes longues jambes. L'air conditionnée de donnait froid, mais tu payerais le prix pour la mode. Tes longs cheveux bruns qui danses dans ton dos te chatouillent alors que ton sac à main tombe au niveau de tes hanches.
Ça faisait peut-être trente minutes que tu vagabondais dans cette endroit endormant. C'était surement pas ici que tu trouverais un petit boulot assez amusant pour te distraire. Tu vas faim, comme toujours. Tu voulais aller t'acheter un sandwich dans l'aire des restaurants, mais tu devais passé à la salle de bain en premier. Faisant partie de ta routine, tu devais injecter ta dose d'insuline. Tu préférais le faire dans les toilettes loin des regards même si c'était quelque chose de bien naturel pour toi après tout ce temps.
Enfermée dans la cabine, tu sors ce que tu as besoin et inspires profondément en entrant l'aiguille  dans la peau de ton abdomen. Tu fais tous les étapes machinalement et ressors de la cabine pour tomber face à face avec un fantôme de ton passé. Serena? Tu n'avais pas pensé à cette blonde depuis des lunes, donc tu ne la savais pas installé dans la même ville que toi. Dans la même ville que ton frère que tu n'avais toujours pas prévenu de ton arrivée.
@Serena Lancaster
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


 time made strangers out of us (serena) Empty
MessageSujet: Re: time made strangers out of us (serena)  time made strangers out of us (serena) EmptyJeu 7 Juin - 21:10

Tout avait radicalement changé depuis peu de temps. J'avais réussi à faire mon train-train quotidien avec Everly et ma maman. A exercer mon métier d'infirmière sagement et apporter le salaire à la maison sans demander à mon père quoi que ce soit. Je sais qu'il injectait des fonds dans le compte en banque d'Everly mais je fermais les yeux sur cela après tout c'était son grand-père.
Aujourd'hui j'étais de repos, j'avais laissé Everly à Auden pour qu'elle s'habitue pour l'instant elle savait que c'était un bon ami à sa maman mais pas qu'il s'agissait de son père en réalité. J'en profitais pour chercher des cadeaux pour son futur anniversaire. J'avais envie de quelque chose qu'elle aimerait, je prendrais aussi des livres, je savais qu'elle en voulait sur Coco, le dernier dessin-animé Disney. Elle adorait regarder ça à la télévision, plusieurs fois par jour, elle connaissait même les musiques par coeur, les musiques qui me donnait à moi, la larme à l'oeil.

Au centre commercial, je m'étais arrêtée dans un magasin de vêtements pour enfants car Everly grandissait trop vite, elle mettait déjà du 5 ans mon gros bébé. Elle n'avait encore que trois ans, bientôt quatre et ça m'embêtait qu'elle devienne trop vite une enfant qui sait lire et écrire. J'ai tellement peur qu'un jour, elle n'est plus besoin de moi. Soudaine envie d'aller aux toilettes, je pars dans les sanitaires publics avec mes sacs; Je ressors de la cabine et me lave les mains avant de voir un message d'Auden, je tombe alors nez à nez avec sa petite soeur. Je reste bouche bée de voir Lone ici. Elle avait tellement grandi. Cela faisait plus de 5 ans que je ne l'avais pas vu, même six. Je ne me souviens plus très bien. Elle n'était sans doute plus l'adolescente que je connaissais mais tout de même.

Lone?

Dis-je avec un sourire et un enthousiasme certain pour mon amie de longue date. Je la sers dans les bras, ravie de pouvoir la voir ici.

TU vas bien ! Tu as tellement changé, tu es magnifique !


C'était sincère, elle était tellement belle, elle tenait des Serriztlew c'est certain. La famille D'auden était vraiment jolie, il n'y avait pas un membre de cette famille qui n'était pas beau, ils avaient tous cette beauté indescriptible comme si c'était héréditaire.

Tu es en vacances chez ton frère?


Je regarde mon message et décide de répondre à Auden dans quelques secondes, le temps de parler à sa petite soeur quelques instants.

Je suis tellement contente de te voir. TU.. tu es pressée? Tu veux qu'on se pose quelque part, histoire de rattraper le temps perdu?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


 time made strangers out of us (serena) Empty
MessageSujet: Re: time made strangers out of us (serena)  time made strangers out of us (serena) EmptyJeu 7 Juin - 23:07

Revoir cette jolie blonde te ramenait loin dans tes souvenirs. Tu étais une gamine, sans doute quelque centimètre de moins puisque tu te souviens d'elle beaucoup plus grande. Elle a légèrement changer aussi, mais elle a toujours été une beauté inoubliable. Tu te souviens de l'envier alors que la puberté l'avait rattraper avant toi. Moi, belle, tu t'es vu? Tu es parfaite!
Alors qu'elle t'entourait de ses bras tu réalises comment le temps passe trop vite. Trop d'année vous sépare et avec ses études, Serena devait être trop occupé pour prendre de tes nouvelles et l'adolescente que tu étais avait sans doute plein de soirées avec tes amies qui occupaient toutes tes pensées. Non, je suis pas en vacances. Tu remets de l'espace entre vous et replace tes cheveux derrières tes oreilles. Ton frère sait que tu t'en viens à Wauwatosa, mais c'était prévu pour la fin de l'été. Vous ne vous parlez plus autant que vous le faisiez six ans plus tôt. La puberté t'avait aidé à trouver des choses plus intéressantes que ton grand frère et la distance était difficile. Ça avait été plus sage pour ton coeur de te détacher de lui alors que tu étais au Canada et lui ici. J'ai été accepté dans la faculté d'art de l'Université du coin en danse, je commence les cours en Septembre. Je viens de débarquer en faite. Si mes parents ne l'ont pas appelé, je doute qu'il sait que je suis arrivée. Tu allais manger et prendre des nouvelles de celle qui a un jour été comme une grande sœur te plairait bien. Tu t'accroches à son bras un grand sourire aux lèvres. Tu veux manger un morceau avec moi, je t'invite! Tu la tires hors de la salle de main. Qu'est-ce que tu deviens? J'imagine que t'es études sont terminés non? Tu aimes ce que tu fais? Tu la bombardes déjà de questions alors que vous n'avez toujours pas de nourritures, mais vous avez tellement a vous raconter, si vous attendiez de manger, vous ne terminerez jamais.
Vous faites votre chemin jusqu'aux restaurants du centre commercial. On peut faire un peu de shopping aussi si tu as le temps. On est au centre commercial, tu cherchais quelque chose en particulier. Où tu as déjà tout trouvé? Serena avait déjà un sac sous la main, mais si elle était comme elle l'était six ans plus tôt, faire les boutiques lui ferait bien plaisir. Tu pourrais lui demander comment ton grand frère va, tu devrais sans toute lui laisser savoir que tu es ici, mais tu profites du fait que personne de couve depuis ton arriver pour vivre librement. C'était ta première semaine sans parent ou frères et soeurs pour regarder tout ce que tu fais et y trouver des erreurs.
@Serena Lancaster
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


 time made strangers out of us (serena) Empty
MessageSujet: Re: time made strangers out of us (serena)  time made strangers out of us (serena) EmptyMar 12 Juin - 12:19

J'étais tellement ravie de revoir Lone. Nous nous connaissions depuis toujours et j'adorais passer du temps avec elle autrefois. Nos chemins se sont séparés un temps et le destin nous remet aujourd'hui sur la même route et je suis contente de la revoir. Je suis deux fois pus ravie d'apprendre qu'elle va rester ici définitivement alors je saute sur moi même terriblement excitée par la nouvelle.

Hiiiii ! Mais c'est tellement bien ! Je suis super contente que tu sois ici, je vis ici depuis mes deux ans, tu vas voir, Wauwatosa est une ville parfaite, il fait froid l'hiver mais c'est pas pire que le Danemark !


Je lui tires la langue et la serres dans mes bras. C'est Auden qui va être ravi d'avoir sa soeur près de lui. J'étais tout autant joyeuse pour lui comme pour moi. Elle me prit par le bras pour m'entraîner hors des toilettes, ce serait plus adéquat pour entamer une réelle discussion.

Allons manger je meurs de faim


Dis-je en me dirigeant vers les escalators pour aller à l'étage des restaurants et fast-food. Je la regarde, elle a tellement grandi, un vrai bout de femme, elle est magnifique. Elle a drôlement changé et devient plus belle chaque fois que je la vois.

J'ai fini depuis 3 ans maintenant, je travaille dans le même hôpital que ton frère mais en Neurochirurgie, mais je viens bientôt changer de service, je réfléchis encore un peu.


Nous prenons l'escalator, et je prends mon cellulaire pour répondre à Auden qui m'a envoyé un message plus tôt pour savoir où se trouvait la poupée préférée de notre fille. Notre fille... Dire ça me faisait bizarre, à dire vrai, je n'en avais pas encore l'habitude. Il fallait seulement un petit temps d'adaptation mais j'étais ravie de mon choix. Lui avoir dit qu'il était le père d'Everly était la meilleure chose à faire et cela m'enlevait une sacré épine du pied. Everly était contente de passer du temps avec Auden. Nous ne lui avions pas dit qu'il était son papa encore. Nous attendions le meilleur moment. Sans doute lors du séjour à Monaco et Disneyland Paris. Nous avions planifié ça il y a une ou deux semaines dans le but de pouvoir se retrouver en famille. Cela m'embêtait un peu de devoir laisser seule ma maman mais je savais que je pourrais compter sur Lone sans doute pour aller lui rendre visite ou l'appeler pour prendre des nouvelles.

J'allais faire une pause miam mais après on pourra aller faire quelques boutiques, j'aimerai trouver des habits d'été.
Bon... Que souhaites-tu manger? Je pense qu'on a l'embarras du choix là !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


 time made strangers out of us (serena) Empty
MessageSujet: Re: time made strangers out of us (serena)  time made strangers out of us (serena) EmptyMar 12 Juin - 19:04


feat Serena&Løne


Une année, trois mois, deux semaines et cinq jours. C’était le temps que j’avais passé sans avoir une seule nouvelle de ma très chère petite sœur, Løne. Pas uniquement parce qu’elle avait décidé que de me donner des nouvelles était inutile, mais aussi parce que je n’avais jamais pris le temps de réellement me poser et demander comment elle allait. Dans l’ouragan que ma vie avait été, j’ai bien été forcé de remarquer que j’avais donné bien trop peu de temps et d’attention à ma famille et à tout ce qui s’y rapportait. Je n’avais pas le droit de mettre cela uniquement sur le compte du manque de temps, tout le monde a le temps d’envoyer un petit message, que ce soit aux toilettes ou lors d’une pause déjeuner. Mais moi, j’avais laissé tout le reste prendre bien trop de place et j’en n’avais accordé aucune à ma famille. Ma faute, pour une grande partie. Ma mère me forçait à lui accorder cinq minutes de temps en temps en m’appelant les soirs où elle savait que je ne travaillais pas. Mais c’était à peu près tout. Løne avait arrêté de chercher à m’avoir, malgré notre relation proche. Mais apprendre qu’elle était ici dans même me prévenir sachant éperdument que j’habitais ici depuis maintenant six ans, c’était un petit peu trop pour moi. J’avais les dents serrées les dents en lisant le message que Serena m’avait envoyé.

M’occupant d’Everly comme j’étais en vacances, je ne pus me résoudre à la laisser avec la mère de Serena, cette dernière étant beaucoup trop malade. Après un dernier soupire, je me décidais à habiller ma fille pour la sortir, l’habillant d’une petite robe rouge avec un collant blanc et des chaussures noires vernies. Une tenue simple mais pratique. Je coiffais aussi ses cheveux en de petites nattes. « On va où ‘Den ? » « On sort voir maman et ma sœur ma puce, on va aller manger au centre commercial, tu va pouvoir jouer dans les jeux ! » Elle fit un petit cri de joie avant de courir chercher son blouson. Je souris en la voyant faire, récupérant mes affaires et je terminais de l’habiller avant de partir. Elle ne savait pas encore que j’étais son père, et je n’avais qu’une seule hâte, celle qu’elle le sache. L’entendre m’appeler Papa. Peut-être qu’elle s’en doutait un peu, après tout, elle passait son temps avec moi quand Serena n’était pas là. Elle était tellement futée pour une petite de presque quatre ans. Après tout, elle avait deux parents dans la médecine, ceci devait être lié. Elle était intéressée par tout, elle commençait à essayer de lire, à comprendre des choses que peu d’enfants de son âge pouvait comprendre. Elle me donnait énormément de fierté.

Je pris la voiture pour me rendre au centre commercial, me mordant la lèvre. Il ne fallait pas que j’arrive en colère, et il ne fallait surtout pas que je retrouve ma sœur pour lui crier dessus. Dire qu’elle ne m’avait pas manqué serait un énorme mensonge. J’aurais d’ailleurs du certainement prévenir que je venais avec Everly, j’allais débarquer comme un cheveu sur la soupe, ce qui était plus ou moins assez impoli quand on y pense. Mais le Auden qui donnait bien trop d’importance aux convenances avait volé en éclats il y a quelques semaines. Je me demandais combien elle avait pu changer elle aussi. J’avais suivi son instagram, j’avais demandé des nouvelles à ma mère, mais j’avais qu’une seule envie, celle de la voir de moi-même et de la serrer contre moi avant de faire les gros yeux. Une fois garé dans le parking, je pris ma fille dans mes bras avant de monter où Serena m’avait dit qu’elles étaient. Il me fut peu de temps pour les voir. Mon cœur rata un battement en voyant ma sœur, qui me tournait le dos.   « Tu vas dans les jeux mon cœur ? On t’appellera avec Maman quand on mange d’accord ? » Elle répondit positivement en me faisant un bisou sur la joue et couru jouer tranquillement. J’arrivais en faisant un bisou sur la tempe de Serena, puis je regardais Løne avec un regard un peu dur. Elle n’avait pas changé du tout. Peut-être un peu dans ses vêtements, mais c’était tout, au premier coup d’œil. Je sentais le regard de Serena sur moi, qui tentait de m’apaiser, mais je n’y arrivais pas.

« Je suppose que m’appeler était bien trop difficile pour toi, Serritzlew ? Ou alors, après presque un an et demi sans donner de nouvelles, tu as certainement oublié mon numéro. » dis-je dans un danois parfait, compréhensible vu que c’était ma langue paternelle après tout. Il était peu probable que Serena puisse nous comprendre, mais je n’avais pas envie qu’elle me demande de me calmer. Je continuais, toujours en danois. « Tu savais que je le saurais. Wauwatosa. Tu pensais vraiment venir ici sans que je l’apprenne ? Tu comptais te cacher combien de temps Løne ? Et surtout, j’ai fait quoi pour que tu ne daigne même pas me prévenir avant tout le monde ? »



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


 time made strangers out of us (serena) Empty
MessageSujet: Re: time made strangers out of us (serena)  time made strangers out of us (serena) EmptyMar 12 Juin - 22:12

Un certain malaise t'habitait malgré la joie que t'amenait les retrouvailles avec cette blonde qui a été ton modèle tant d'année. Tu la savais proche de ton grand frère à une certaine époque et aujourd'hui tu ne sais pas s'ils sont en bon terme ou non. De les savoirs les deux dans la même ville, tu doutes que ton secret soit garder bien longtemps. Tu écoutes Serena parler de sa carrière d'infirmière heureuse de l'entendre, elle semble épanouie. Tu aimerais pouvoir dire la même chose pour toi, être rassurer qu'un avenir stable se dessine devant toi.  Cette endroit est minuscule, elle est clairement en contact avec Auden s'ils ne sont pas aussi proche que dans le passé puisqu'il n'y a qu'une hôpital dans cette ville tu pourrais le parier.
Tu la vois sortir son téléphone et tu fais pareil, toujours entrain de te balader sur le web, sans doute trop souvent entrain de regarder cette petite écran. Vous arriviez enfin près des restaurents, tu peux les sentir depuis quelque mètres tellement tu as faim. Tu n'as jamais été la femme la plus difficile, mais avec tes problèmes de diabètes, tu cherches à éviter quelques trucs malgré ta médication. Tu cherches du regard l'endroit qui semble le plus adéquat. Je vais commencer une salade là-bas. Tu pointes un stand qui ne t'intéresse pas. Tu voudrais opter pour la pizza, mais tu devais faire attention. Serena aurait pu aller commander ce qu'elle veut, mais elle te suit vers cette option qui ne t'allèche pas du tout. Vos mouvements sont rapidement interrompus par une silhouette que tu connais très bien. Certainement parce qu'elle ressemble beaucoup trop à celle de votre frère sinon après plus d'un an sans l'apercevoir, tu l'aurais sans doute oubliée. Tes bras se referment un sur l'autre systématiquement comme si ton corps criait que tu étais fermé à l'idée de lui donner des explications. La gamine en toi avait besoin d'avoir raison. Alors que ton frère te parlait dans un langage que seulement vous deux pouviez comprendre dans ce centre commercial. Ça va très bien merci et toi? Tu lui répliques sans même avoir à réfléchir dans cette langue que vous hériter de votre cher papa. Tu ne répondais pas aucunement comme il se doit, mais tu essayais d'éviter de lui répondre. Sincèrement, je pensais pas que ça t'intéressait de savoir où je vivais. J'ai essayer de t'appeler quelques fois sans répondre y'a peut-être six mois pour t'annoncé que je quittais le Canada. Tu avais reculer de quelques pas même si voudrais bien le serrer dans tes bras. Encore entrain d'utilisé cette langue qui vous unis. Ton Serritzlew préféré t'avait terriblement manqué, mais tu vivais avec trop d'orgueil pour le laisser gagner. J'vous laisse manger en amoureux, j'ai mieux à faire que de me faire faire la morale par un mec qui prend même plus de temps pour sa famille. Cette phrase tu l'avais dises en anglais pour que Serena aussi comprenne. Toute la colère qui t'habite depuis son départ remonte. Tu étais une jeune adolescente à son départ, incapable de verbalisé que ton grand frère manquait à sa vie. Aujourd'hui, il a de nouvelles priorités et sa t'attriste de voir que tu en es plus une. Tu aurais dû faire plus d'effort, mais se battre pour quelqu'un de trop occupé reste épuisant et tu étais fatigué d'attendre de ses nouvelles. T'es pas mieux que moi dans cette histoire! Une dernière phrase que tu rajoutes en Danois avant de faire ton chemin jusqu'au stand à salade, puisque malheureusement après t'avoir injecté de l'insuline tu ne pouvais pas attendre trop longtemps pour manger sinon tu allais faire une chute de sucre trop élevée. Sans ça, tu serais repartie pour ta chambre d'hôtel.
@Serena Lancaster @Auden Serritzlew
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


 time made strangers out of us (serena) Empty
MessageSujet: Re: time made strangers out of us (serena)  time made strangers out of us (serena) EmptyVen 15 Juin - 12:16

J'étais ravie de passer un moment avec Lone sans me douter un seul instant que la journée allait changer. Arrivées à l'étage de restauration, je laisse le plaisir à Lone de choisir où est-ce qu'elle souhaitait manger mais opta pour une salade, j'avais tellement l'impression que ce n'était pas ce qu'elle voulait vraiment.

Tu es sûre de vouloir une salade?


Je pensais qu'elle voulait faire attention à sa ligne pour qu'elle puisse continuer à faire de la danse et rentrer dans les "normes" attendues. Cela faisait longtemps que je ne faisais plus partie de ces normes là. J'étais maman, j'avais un ventre plat mais avec des vergetures de grossesse par exemple, j'étais petite, et mon visage avait des imperfections. Alors que j'attendais une réponse de sa part, je vois Auden arriver avec Everly qui part clopin clopant vers l'aire de jeux, elle est tellement belle dans cette tenue. Auden a bon goût. Une robe, c'est ce que la petite princesse adore porter. Il se débrouille vraiment bien avec elle à croire qu'il a fait ça toute sa vie. Lorsqu'il m'embrasse sur la tempe je ferme les yeux et je lui frotte le dos en réponse. Lorsqu'il fusilla du regard sa petite soeur, je retirais ma main de son dos et le regardais pour essayer qu'il se calme de l'intérieur mais je finsi par échouer lorsqu'il préféra lui parler en danois plutôt que de parler dans une langue commune à nous trois. Cela me vexa sur le coup, je détestais ça lorsque nous étions des gamins. Je trouvais ça puéril et à dire vrai cela m'agaçait encore à l'heure d'aujourd'hui. Lone lui répondit également en Danois. Je soupire, je savais que c'était peine perdue de vouloir faire signer un traité de paix aux Serritzlew lorsqu'ils étaient en conflits. Finalement Lone reprit la langue que je comprenais un mieux. Je l'écoute alors, déçue que Auden interrompt nos retrouvailles. Je culpabilisais... Il y a six ans il était parti pour faire ses études ici pour rester auprès de moi. Je m'en voulais pour le coup. Alors que je la voyais s'en aller je la rappelais mais rien y fit.

Lone..

Je regarde Auden, un peu énervée.

Je ne sais pas ce qu'il se passe ou s'est passé entre vous. Je pensais passer un bon moment comme autrefois et pas que ça se termine comme ça. J'ai bien compris que tu voulais parler danois pour pas que je comprenne, soit ! Mais alors tu vas m'arranger ça vite fait dans la langue que tu veux, danois, anglais, français, cela m'est égal pour qu'on puisse passer un moment en famille Serritzlew ! Je vais rejoindre la petite en attendant.

Je le plante là, agacée, je vais voir Lone sur mon chemin qui commandait sa salade.

Il est idiot parfois. Laisse lui une chance. Fais pas la même erreur que moi; j'ai mis trois ans à lui pardonner..


je hausse les épaules et lui frotte le dos comme j'avais l'habitude de faire avec mes proches.

Je suis pas loin, je reste avec la petite, si t'as besoin tu fais signe, je viendrais à ta rescousse, je parle pas Danois, mais le Auden, je le pratique depuis trop longtemps.

Je souris et vais vers Everly, l'embrasser. Je m'assois à une table, attendant qu'Auden et Lone mettent les choses à plat d'une part et qu'ils commandent d'autre part.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


 time made strangers out of us (serena) Empty
MessageSujet: Re: time made strangers out of us (serena)  time made strangers out of us (serena) EmptyVen 15 Juin - 13:13


feat Serena&Løne



« Oh et bien sûr c’est ma faute ? Oh, quel vilain tu fais Auden d’oser te plaindre que ta famille s’en batte les couilles de toi. Vraiment, tu pourrais faire un effort et pardonner à ta sœur de ne pas avoir penser à te mettre au courant qu’elle allait venir dans la ville dans laquelle tu habites. » Je faisais de mon mieux pour ne pas crier afin de ne pas attirer l’attention. Mais il était parfaitement clair que j’étais à la fois énervé et blessé. « Mais va avec elle. Je ne sais même pas pourquoi j’ai pensé que venir serait une bonne idée. »

Je parti dans la direction opposée, tentant bien que mal de me calmer un peu. Je ne comprenais pas pourquoi on s’évertuait à dire que c’était ma faute alors que ce n’était clairement pas le cas. Pas entièrement en tout cas. Je ne comprenais pas pourquoi Serena prenait le parti de Løne sans essayer d’écouter et de comprendre le mien. Je me sentais trahis, à la fois par ma propre sœur et ma meilleure amie. Je ne pouvais pas m’empêcher d’enrager, c’était plus fort que moi. La chaleur me montait aux joues et j’avais envie d’hurler aussi fort que je pouvais pour tenter de faire sortir tout cela. Au fond de moi, il y avait aussi une pointe de tristesse. Oui, j’avais envie de prendre Løne dans les bras, la serrer fort et lui dire combien elle m’avait manqué. Oui, j’avais envie de lui dire que je l’aimais démesurément et que je ne voulais plus jamais qu’elle me laisse tomber. Je voulais lui demander où elle vivait, pourquoi elle était ici, savoir si et quand elle allait partir. Mais j’étais là, à faire les cent pas, me rongeant les ongles parce que dans le panel d’émotion que je ressentais, j’avais décidé de laisser la colère prendre toute la place. Que je suis con.

Mon honneur, qui avait décidé de lui aussi prendre une place bien trop importante, m’obligea à attendre cinq minutes avant de bouger en direction de ma petite sœur. J’avais changé de sentiment dominant, la colère avait laissé place à une certaine tristesse. Je me dirigeais vers elle, ne disant rien, la regardant seulement commander sa salade. Au moment où elle dû payer, je repoussais son bras et donnait mon argent au vendeur, qui l’accepta sans rien dire. Løne me donna un regard assez noir, déjà parce qu’elle avait toujours détester quand je faisais ça, mais surtout que c’était encore plus mal venu vu ce que je venais de faire. Je lui montrais le banc non loin d’un signe de tête, et malgré un souffle de mécontentement et un levé de yeux au ciel, elle se mis assise et commença à manger sans faire de bruit. Après tout, c’était à moi de prendre la parole, c’était moi qui venait de faire une scène digne d’un enfant de deux ans à qui on avait refusé un jouet. Je jouais avec mes mains, comme je le faisais toujours lorsque j’étais nerveux. Elle le savait. Je voyais qu’elle regardait mes mains et qu’elle se mit à sourire inconsciemment. On se connaissait bien trop pour se mentir de toute façon. Elle avait changé, et il était indéniable que moi aussi, mais il y avait toujours ces petites choses qui faisait que j’étais toujours Auden et qu’elle serait toujours Løne. Alors, je pris une grande inspiration avant de reporter mon regard sur elle, parlant encore une fois en danois.

« Loin de moi l’idée de vouloir jouer la carte de la pitié, tu sais parfaitement que je déteste ça, mais ma vie a été un enfer sans fond depuis tellement longtemps que j’ai cessé de donner des nouvelles à qui que ce soit. C’était plus simple je suppose, de ne rien dire à personne que d’inventer un mensonge. J’aurais dû essayer. Au moins avec toi.» je la regardais dans les yeux, visiblement désolé, une larme au bord des yeux. « Je t’en veux juste parce que je pensais que tu me l’aurais dit. Mais il est vrai qu’après avoir été un frère minable cette dernière année, je ne peux pas te demander de faveur…. Je suis désolé d’être un véritable connard, Løne.» Puis, me regard se reporta sur Serena et notre fille, créant derechef un sourire sur mes lèvres « Tellement de choses ont changées, j’ai hâte que tu les découvre…. »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


 time made strangers out of us (serena) Empty
MessageSujet: Re: time made strangers out of us (serena)  time made strangers out of us (serena) EmptySam 16 Juin - 15:22

Il y avait beaucoup d'émotions et d'informations à prendre en compte ici. Alors que tu attends banalement ton repas, tes dents sont serrés et tu sens sous ta poitrine ton coeur faire des siennes. Serena avait été douce et avait choisis les mots parfaits pour te faire sourire. Pourquoi est-ce que ton regard était toujours tendu alors? La mention d'une petite t'avait intriguée ou peut-être même déranger. Ton frère était arrivé avec ce mini humain. C'est ce que tu comprenais. Attendant ton tour pour payer, tu avais observer la jolie blonde et l'enfant en robe rouge. C'était plus fort que toi, tu cherchais le visage de ton frère dans cette gamine. Les minutes passèrent rapidement puisque c'était maintenant à toi de payer. Plus tu l'observais et plus tu découvrais de Serritzlew en elle. Tu offres un doux sourire à la personne derrière la caisse avant d'envoyer un regard sombre à ton frère. Comme si payer pour ta foutue salade changerait quelque chose. Tu laisses ton billet en pourboire au type juste pour ne pas laisser ton frère gagner avec son côté charitable. Les mots de Serena te hante encore. Laisses-lui une chance, que tu te dis intérieurement. Trois ans qu'elle lui en a voulu à ton frérot et à regarder cette poupée, elle a approximativement cette âge.
Tu t'assoies où il t'indique de le faire en silence. Principalement pour pas lui dire d'autres conneries, mais aussi parce que le côté orgueilleux des Serritzlew t'empêche de prendre tes tords dans cette dispute. Tu aurais dû Serritzlew. Tu aurais dû. Tu mets une bouché de ta salade dans ta bouche même si tu n'as plus d'appétit avant de reprendre la parole. Toi aussi tu aurais dû l'appeler. Ta vie aussi n'avait pas été tout rose, mais peut-être que t'entendre son rire au bout d'un téléphone aurait alléger la chose. Tu regrettes cette distance, tu veux le prendre ta tes bras. Les yeux de Auden, tu les suis vers Serena et l'enfant. Tes doutes se confirment alors sous tes yeux. Tu devrais sans doute trouver une meilleure façon de verbaliser ta colère. Tu restes Løne, ce n'est pas vraiment dans tes cordes. Les changements qu'il mentionne te font soupirer. C'était plus simple de nous cacher que t'as un gosse en coupant les cordes tu veux dire. Tu avais fait attention de garder le ton calme pour ne pas causer une autre scène. Tu te sentais exclue comme si tu n'avais pas d'importance pour lui, malgré ses paroles et malgré ses excuses. Les actions ont toujours plus d'impact après tout. Je suis loin d'être parfaite. Ça tout le monde le sait, j'aurais pu insister plus longtemps. J'aurais même pu te rendre visite si j'aurais vraiment voulu de tes nouvelles. C'était difficile de prendre tes tords et c'est sans toute pour cette façon que tu les prenais aussi maladroitement. J'avais mieux à faire sans doute. Tu comprends ça pas vrai? Mais t'as eu un bébé Auden et tu as même pas cru qu'un SMS aurait valu la peine? Tu avais si peur qu'on débarque? Tu avais repris le Danois, mais c'était surtout pour protéger l'enfant. Tu te doutais qu'elle t'écoutait, mais par précaution tu t'assurais qu'elle ne comprenne pas. Tu ne savais pas que ton frère venait d'apprendre qu'il était papa. Éviter quelqu'un pour lui cacher quelque chose c'est aussi pire qu'un mensonge. Je suis ta soeur, t'as jamais pensé que traverser l'enfer avec moi à tes côtés aurait été moins douloureux? Tu n'étais pas la personne adéquate pour parler de cachoteries. Tu avais tes secrets et tu étais loin de les dévoiler à qui conque. Puisque les dévoiler à n'importe qui d'autre nous force à nous les dévoiler à nous-mêmes. Je t'ai pas annoncé que je venais puisque j'ai assumé que ça ne t'intéressait pas. Tu t'étais calmé maintenant que ton sac était vider. Tu vas chercher une de ses mains qui l'occupe dans sa nervosité. Tu préférais un câlin, mais une table vous sépare. Tu veux qu'on recommence à zéro toi et moi? Vous aviez eu d'innombrable dispute plus jeune, mais vous recommenciez toujours à zéro, les laissant toujours derrière en vous aimant toujours un peu plus qu'avant.
@Auden Serritzlew @Serena Lancaster
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


 time made strangers out of us (serena) Empty
MessageSujet: Re: time made strangers out of us (serena)  time made strangers out of us (serena) EmptyMar 19 Juin - 17:51


feat Serena&Løne



« Crois-tu réellement une seule seconde que je ne t’aurais pas mise au courant si j’avais su que j’avais un enfant, Lone ? Bien sûr que si, je te l’aurais dit. Tu aurais été la première au courant, tu aurais été sa marraine, tu m’aurais aidé à trouver une façon de l’annoncer à nos parents.  Je n’ai pas coupé les ponts pour cette raison, bien au contraire. » Je soupirais, j’étais bien heureux que personne ne soit capable de comprendre notre conversation, le fait de parler danois rendait les choses beaucoup plus simples dans cette situation, même si Serena était derechef exclue d’une conversation qui la concernait autant que moi. « Elle s’appelle Everly. Elle va avoir quatre ans. Et oui, c’est ma fille. Serena et moi avons coupé les ponts pendant quelques temps et je l’ai appris lorsque nous avons renouer le lien entre nous. Elle ne sait même pas que je suis son père encore… J’étais aussi ignorant que toi, il y a encore quelques jours. Et je le suis encore sur tellement de points que ça me fait peur, Lone… »

Je soupirais avant de me lever, regardant au loin Serena et ma fille. Toute cette situation me rendait autant heureux qu’elle m’effrayait. Et si je n’étais pas à la hauteur ? Et si je n’étais pas un aussi bon père que Serena est une mère fantastique ? Et si je n’étais pas capable de rendre ma fille heureuse et qu’elle finisse par me détester ? J’avais des millions de questions qui me coupaient le souffle et m’angoissait. Je ne pouvais m’empêcher de penser à mon père, me demandant s’il avait connu les mêmes interrogations et les mêmes doutes. Je ne pouvais même pas lui en parler, mes parents n’étaient toujours pas au courant de la situation comme la petite n’était pas au courant que j’étais son père non plus. Mais elle me ressemblait tellement que tout le monde pouvait le voir. Elle avait le visage des Serritzlew, le même nez, la même forme au niveau des yeux. Elle ressemblait beaucoup à Lone aussi, au niveau du front et des oreilles. Mais les joues, c’était purement Serena. Personne ne pouvait nier que j’étais son père, et il était certain que Lone avait compris en un seul regard. Je souriais doucement, regardant de nouveau ma petite sœur. Elle parlait de l’enfer que j’avais traversé alors qu’elle n’avait aucune idée de combien noir il avait été. Tout était derrière moi maintenant, depuis bien longtemps, mais il avait été impossible et même inconcevable pour moi de l’y mêler.

« Ta question est stupide Serritzlew. Bien sûr qu’on repart de zéro. Maintenant que tu es là, il est hors de question que je te laisse partir à nouveau. Et je suis aussi certain que ma fille sera une raison pour toi de rester, si je ne suis pas une raison suffisante pour Lady Serritzlew. » Je riais doucement avant de lui ouvrir mes bras « Ramène tes fesses ici avant que je le fasse par la force.»

Lorsqu’elle vint se mettre dans mes bras, je la serrais fort en essayant le plus possible de ne pas lui faire mal. Son contact m’avait manqué. On avait l’habitude de se disputer lorsque nous étions plus jeunes, comme le font tous les enfants, pour toutes sortes de raisons stupides. Nous avions toujours été incapable de nous en vouloir bien longtemps, on se rabibochait au bout de quelques heures tout au plus, contrairement avec le reste de mes frères et sœurs avec qui cela pouvait durer plusieurs jours. Notre relation avait toujours été privilégiée sans qu’on sache réellement pourquoi.  Après une bonne minute, je me séparais de ma sœur et lui pris la main pour rejoindre Serena. Encore quelqu’un auprès de qui je devais me faire pardonner, ma façon de lui parler et ma façon de réagir n’avait absolument pas été correcte. Arrivant près de la jeune blonde, je pris son menton dans mes mains pour l’embrasser doucement, une sorte de première tentative d’excuse, bien que je savais que cela ne suffirait pas. Everly se cacha les yeux en disant un petit « berk », ce qui me fit rire. Je déposa is aussi un baiser sur le front de ma fille, puis, je regardais Lone, me demandant ce qu’elle allait faire.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


 time made strangers out of us (serena) Empty
MessageSujet: Re: time made strangers out of us (serena)  time made strangers out of us (serena) EmptyMer 20 Juin - 12:21

J'étais avec Everly, cette petite était un amour, elle n'insistait presque jamais et lorsqu'elle a vu que j'étais avec une autre personne, elle n'est pas venue demander de qui il s'agissait et est restée sage à jouer dans l'aire de jeu. Elle m'avait tout de même poser la question lorsque je l'avais rejointe, laissant les Serritzlew discuter entre eux. Je mettais assise par terre, profitant d'un moment d'accalmie avec Everly pour jouer un peu avec elle. En ce moment, j'avais tellement de travail que je ne profitais pratiquement jamais de ma fille, ne le lui lisant plus d'histoire le soir ou ne lui préparant plus le petit déjeuner le matin. C'est ma maman, sa grand-mère qui s'en occupait. Elle prenait Everly comme sa fille et ça me soulageait vraiment, je lui en étais tellement reconnaissante. Je sais que sa santé ne tenait qu'à un fil et que j'allais la perdre plus vite que si elle n'avait pas cette fichue maladie, mais je profitais de chaque instant en sa compagnie. Everly savait que sa grand-mère était gravement malade et se comportait comme un ange en l'aidant souvent pour la cuisine, et faire la vaisselle etc...

Présentement, elle jouait avec d'autres enfants au toboggan et venais me voir de temps en temps. J'envoyais un message à Raven pour avoir de ses nouvelles étant donné que je ne l'avais pas vu depuis la kermesse où nous avions d'ailleurs rencontré Auden là bas. Je jetais de temps en temps des regards à Lone et Auden car je ne voulais pas qu'ils se disputent de trop mais au regard de ce que je voyais, ils avaient l'air de se rabibocher, j'étais donc soulagée. Ils se prirent même dans les bras, ce qui me fit sourire. Ils vinrent à nous après. Je me relevais, m'époussiérant. Everly rappliqua aussitôt lorsqu'elle vit son grand ami Auden revenir. Il vint déposer un baiser sur mes lèvres, j'en fus très surprise, surtout devant la petite qui se cacha les yeux, l'air dégoûté ce qui me fit rire. Je ne sais pas ce que ce baiser signifiait mais peu importe c'était agréable.

Everly je te présente Lone, mon amie de toujours. C'est la soeur d'Auden.

Bonjour !

C'est ma fille. Princesse Everly !

Je souris, ne sachant pas vraiment si Auden lui avait dit en danois ou en anglais peu importe que ce petit être charmant était le fruit d'une nuit il y a trois ans. Je regarde la famille danoise et je me dis que j'aimerais que Everly parle aussi le danois, pourquoi pas. Elle qui parle couramment le français et l'anglais, j'aurais aimé qu'une troisième langue s'y ajoute. J'adorais les langues, j'en parlais quatre presque parfaitement même si le danois m'aurait plu pour le rajouter à ma liste. Cinq langues c'est pas trop mal. Enfin, j'étais plutôt ambitieuse compte tenu de mon manque de temps considérable.

Je vous avoue que mon ventre crie famine ! Elle est bonne ta salade Lone? Installez vous, je vais chercher de quoi manger avec la petite, Auden tu veux quelque chose?


Dis-je amusée. Je n'en voulais pas à Auden, il avait ce caractère là de s'énerver parfois, alors je laissais passer, je n'allais pas de nouveau lui en vouloir pendant trois ans. Il savait qu'il avait fait une erreur en me parlant sur ce ton, et avait l'air de s'être excusé par ce baiser. J'attends qu'il me réponde et une fois sa réponse en main, je me dirige vers les stands pour commander.

Maman, 'den est énervé?


Non chérie, il avait besoin de parler avec sa petite soeur. C'est des histoires de grande personne, ne t'inquiètes pas, tout va bien, vas le voir si tu veux !

La petite alla en courant vers son papa pour lui sauter dessus et monter sur ses genoux. Elle avait adopté le danois et j'espérais qu'elle prenne bien la nouvelle lorsqu'on lui annoncera à Disneyland Paris. Je revins enfin quelques minutes après, avec un plateau pour nous trois. Je vins m'asseoir en face du lord et à côté de ma petite soeur de coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


 time made strangers out of us (serena) Empty
MessageSujet: Re: time made strangers out of us (serena)  time made strangers out of us (serena) EmptyVen 22 Juin - 17:56

Retrouver les bras de ton frère te faisait beaucoup de bien. C'était comme rentrer à la maison, une maison que tu avais perdue depuis plusieurs années alors qu'il était partie faire sa vie dans cette ville qui devenait doucement la tienne. Tu ne peux pas lui en vouloir d'être partie, toi-même tu aurais du le faire plus tôt, mais tu n'as pas le courage en l'ambition de ton frère. Tu n'avais toujours pas réaliser combien sa présence t'avait manquer avant le le sentir contre toi. Tu m'as manqué Serriztlew.
Vous faites votre chemin jusqu'à Serena et sa fille, la fille de ton frère. Tu ne savais pas qu'en t'installant ici tu deviendrais tante. Tu n'es pas le meilleur exemple à suivre, mais à son âge tes actions lui sont futiles. Les enfants veulent se sentir aimé et tu sauras lui donner tout l'amour qu'une tante peut lui apporter. Tu n'es pas habitué à la présence de jeune enfant, mais ton coeur fond déjà devant cette petite que la copine de ton frère te présente. Enchantée Princesse Everly! Tu t'étais mise à la hauteur de la petite pour prendre se main et lui faire la bise comme on ferait à une véritable princesse.
Rapidement, tu te retrouves seule avec ton grand frère pour une seconde fois. Vous retournez tranquillement vers la table où ton repas t'attendais. Dis moi, tu es heureux face à tout ça? Quelques jours qu'il sait qu'il est papa, si tu comprends bien il n'est pas de retour avec Serena depuis une éternité non plus. Tu as manqué quelques chapitres de son histoire, il te manque sans doute plusieurs détails pour bien le comprendre. Même si vous vous connaissez depuis toujours, certainement mieux que personne, vous avez vieillis loin l'un de l'autre. Tu n'es plus la gamine qu'il a laissé derrière, alors qu'il ne doit pas être exactement le Auden qui est partie étudier pour devenir médecin. Qu'est-ce que j'ai manqué depuis quoi Noël 2016? Tu rigoles, ce n'était pas une reproche, mais vous aviez beaucoup de rattrapage à faire.
Tu ne savais pas si ta mère lui avait parler de toi durant leur appels. Tu sais qu'elle et votre père ne savaient plus comment gérer ton comportement et tu restes surpris qu'ils t'aident alors que tu pars si loin d'eux. C'est sans doute ton entrée à l'université. Depuis le temps que tu repousses tes responsabilité, ils doivent voir que tu fais une effort.
Est-ce qui faut t'appeler Dortor Serriztlew maintenant? Maman m'a tenue au courant de tes exploits. Vos parents étaient si fier de ce qu'accomplissaient tes frères et ta soeur. Ils s'en parlaient toujours avec des yeux brillants de bonheurs. Tu poses ton regard sur Serena et Everly entrain de collecter de la nourriture pour leur petite famille. Elles ont l'air heureuses de t'avoir retrouver en tout cas. Tu n'as jamais encore réfléchi à ton avenir assez longtemps pour même te voir avec des enfants. Tu n'as aucune idée de ce que tu deviendras, tu n'aimes pas trop réfléchir au néant qui t'attends plus tard, mais ton coeur se réchauffe en voyant que ton frère à droit au bonheur. Il avait parler d'un enfer qu'il avait du affronter. Toute cette douleur devait s'adoucir grande à cette légèreté qu'elles apportent avec elles partout.
Quand Serena revient, tu leur fais de l'espace pour qu'elles s'installent près de ton frère et tu continues de manger ta salade tranquillement. C'était étrange de les voir avec une petite fille, la dernière fois que tu avais vu Serena, vous étiez si jeune. Leur vie avait continuer d'avancer alors que tu étais au Canada et tu espère qu'elle les traite bien.
@Auden Serritzlew @Serena Lancaster
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


 time made strangers out of us (serena) Empty
MessageSujet: Re: time made strangers out of us (serena)  time made strangers out of us (serena) Empty

Revenir en haut Aller en bas
time made strangers out of us (serena)
Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Empty Storytime [PV Gak' & Eva] [Hentaï Page 2&3]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERYTHING IS FINE :: LAST JUDGEMENT :: - archives :: saison 1 :: rps-
Sauter vers:
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser