AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
CALENDRIER / 01.11.2019 ! Grand retour du forum après plusieurs semaines de maintenance. 16.10.2019 ! Retour de Adokoa (Pauline) dans le staff. 31.07.2019 : Réouverture du forum. Installation de la onzième version par Flames. Arrivée du nouveau PNJ The Devil. 11.07.2019 : Annonce du retour du forum, rédaction d'un nouveau contexte. 01.05.2019 : Fermeture du forum. 14.04.2019 : Installation de la dixième version par Flames. 10.02.2019 : Installation de la neuvième version par Flames. Mise en place de l'animation Mini rp. 02.12.2018 : Installation de la huitième version par Flames. Mise en place de l'animation calendrier de l'avent. 13.10.2018 : Installation de la septième version par Passenger. Mise en place du nouveau contexte Second Chance. Melvin Brock (Marie) rejoint le staff. 10.10.2018 : le forum fête son premier anniversaire.15.07.2018 : Installation de la sixième version par Passenger. . 01.07.2018 : le forum atteint les 100.000 messages. 12.05.2018 : Installation de la cinquième version par Passenger. 17.03.2018 : Installation de la quatrième version par Adoko. Mise en place de la partie Instagram et lancement de l'animation Zodiac. 20.01.2018 : Installation de la troisième version par Passenger et lancement du jeu Game of chance. 02.12.2017 : Installation de la deuxième version réalisée par Passenger. Mise en place des parties communication et graphisme. 09.11.2017 : Dani Brock (Pauline) rejoint le staff. 23.10.2017 : Effie Gardner (Lélia) rejoint le staff. 10.10.2017 : Ouverture officielle du forum. 03.10.2017 : Installation de la première version par Passenger 01.10.2017 : Création du forum. .
liens recherchés
------------------

WINTER TOGETHER / L'hiver arrive. Il est là plus tôt que les autres années et il est déjà rude. Les premières neiges parsèment les trottoirs de Wauwatosa. La ville et ses habitants ont toujours pris soin de leur commune. Ils aiment la voir briller de mille feux en attendant l'arrivée du père Noël. On est plus surpris de voir apparaître les premières guirlandes qui clignotent à travers les vitrines alléchantes et gourmandes. Les pâtisseries donnent envie. Les manteaux et les écharpes viennent couvrir nos tenues de mi saison. Cette année et encore plus que les autres années, Wauwatosa va aider ceux qui en ont besoin. Et en plus notre belle ville va s'illuminer et devenir la plus belle. Des concours de décorations, de sapins par exemples. Ces arbres vont éblouir les allées principales avant d'aller egayer les demeures plus austères. Hopitaux, orphelinats ou prisons aux alentours. Vous l'avez compris, c'est la solidarité qui va être au centre des fêtes. Comme chaque année le grand bal de Noël vous invitera à vêtir vos plus belles tenues et pour la bonne cause. Déambulez dans les rues, emmitouflés dans vos écharpes et doudounes. La neige va être présente, très présentes. Attention au verglas et aux boules de neiges perdues.

Partagez

home sweet home (clive)

Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité


home sweet home (clive) Empty
MessageSujet: home sweet home (clive) home sweet home (clive) EmptyLun 4 Juin - 20:57

- home sweet home -
clive milligan & dani brock

Cela fait plusieurs nuits que tu passes seule. Clive étant parti pour des raisons professionnelles à Chicago, le temps ne t’a jamais paru aussi long. Et cette envie de le retrouver plus vive que jamais. Dans l’attente de ce moment où tu pourras une nouvelle fois te blottir dans ses bras et le couvrir aussi de tendresse. Tu as pensé à lui jusqu’à ce que tes paupières ne puissent plus tenir. Endormie, Nutty à tes côtés (il a prit l’habitude - peut être la mauvaise) de venir squatter les draps en son absence, tu ne voyait plus le temps passer. C’est une façon moins difficile d’attendre après ton fiancé. Consciente de l’importance que représente son séjour dans l’Illinois, tu te veux patiente, compréhensive mais tout en restant soucieuse de son état. Cela fait peut être 4 jours que tu n’as pas eu de réponses de sa part, mais tu te réconforte jusqu’à présent dans l’idée qu’il ne puisse pas avoir le temps. Ce n’est rien : viendra l’heure des retrouvailles. (…)
C’est à trois heures du matin précisément que tu ouvres une nouvelle fois les yeux. Réveillée par une envie pressante de par le fait que bébé prend de plus en plus de place. Tu te redresses doucement du lit, poussant les couvertures pour t’en extraire plus facilement. De ton premier pied par terre, tu frisonnes de par le froid du carrelage et apprécies finalement cette sensation jusqu’à refermer la porte de la salle de bains derrière toi. Tu prends le temps ensuite de te regarder dans le miroir, tirant tes cheveux en arrière pour dégager ton visage de ses mèches qui se sont rebellés dans la nuit. Maintenant tu as soif : descendant jusqu’à la cuisine tu ne prends pas la peine d’allumer. La clarté lunaire suffit à rendre plus serein le chemin. La pleine lune aidant beaucoup. Ton ombre passe sur l’un des murs du couloir avant que tu disparaisse dans la cuisine et que la porte du frigo ouvert illumine ton visage pendant une seconde. Nutty dort profondément à l’étage, et toi tu reposes le verre vide dans l’évier quand un bruit provient de l’entrée. D’abord, ton coeur accélère car tu es surprise mais bientôt il bat plus sereinement quand tu prends conscience que ça ne peut être que ton fiancé. Tu n’attends pas plus longtemps pour débouler dans le couloir et découvrir cette silhouette qui te rassure instantanément : ’’Mon Amour !’’ Qu’il est bon de le retrouver ! Vos regards à peine croisés dans la semi-pénombre, tu rompes les quelques mètres qui vous séparent pour te blottir contre lui et le serrer fort. Jusqu’à ce que tu relèves la tête et viennes cueillir un tendre baiser sur ses lèvres. Lèvres où tu sèmes aussi ton sourire de bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


home sweet home (clive) Empty
MessageSujet: Re: home sweet home (clive) home sweet home (clive) EmptyMar 5 Juin - 4:22

- home sweet home -
clive milligan & dani brock

La peur, je la ressens maintenant... Même le plus brave des hommes a le droit d’avoir peur dans un moment pareil… Tout ce que je vois est une faible lumière, mes mains enchaînées après ces chaînes qui me maintienne debout, puis tout ce sang, cette flaque de sang dans lequel mon coéquipier, mon ami repose... mort depuis 3 jours, je dois affronter tout ça sans pouvoir rien faire. Je n’ai pas faim, mais j’ai terriblement soif et la douleur ressentie dans tout mon corps est tellement horrible à supporter… Je veux sortir d’ici… Je veux retrouver ma femme et mon enfant… Je vous en supplie…

Je pourrais croire au miracle, mais lorsqu’ils refont surface dans l’entrepôt, je suis terrifié à l’idée de recevoir une autre décharge électrique ou bien seulement un coup de poing... J’en peu plus, je veux que cette horreur cesse, je suis faible, je n’ai plus de force. Je dois tenir bon, je sais qu’ils me retrouveront…

Une semaine plus tard

J’ai dû retrouver mon patron après mon retour à Wauwatosa, il m’a donné congé pour quelques jours le temps de me reposer. Les hématomes sur mon corps et les blessures on suffit à ce qu’il s’inquiète davantage et surtout m’obliger à aller consulter un médecin dans les prochains jours. Je sais qu’il a eu peur pour moi, il est mon deuxième père. Cependant, tout ce que j’ai besoin pour l’instant... s’est de rentrer à la maison pour retrouver ma femme et notre enfant à naître, j’ai besoin de ses bras.

J’arrive à la maison, j’observe celle-ci un peu nerveux... comme si je revenais après 50 ans d’absence. Je déglutis et je sors de ma voiture pour finalement grimper le balcon de l’entrée, j’entre… Je suis exténué, mais lorsque je la vois faire son apparition dans le couloir, j’ai le cœur qui bat tellement fort… Sincèrement, je me retiens parce que je suis presque au bord des larmes, j’ai eu peur de ne plus la revoir. ’’Mon Amour !’’ Aussitôt, elle vient se blottir dans mes bras à une vitesse hallucinante, mes bras l’entourent instinctivement avec affection… Je souris, je l’embrasse..Je suis heureux. - Tu m’as tellement manqué! chuchotais-je dans un souffle. Mes lèvres lui volent un baiser, un plus long et amoureux… Jusqu’à ce que nos regards se croisent dans la faible lumière, ma main caressant son visage avec douceur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


home sweet home (clive) Empty
MessageSujet: Re: home sweet home (clive) home sweet home (clive) EmptyMar 5 Juin - 18:38

Son retour à la maison te fait oublier ce temps passé loin l’un de l’autre. Ces soirs où tu étais un peu plus morose à l’idée de retrouver un foyer trop silencieux. Ces longues semaines sont derrière vous maintenant et ce qui compte seulement : c’est le plaisir de se retrouver et d’être ensemble. De son étreinte, tu sens tout son bonheur à te revoir. Sentiment réciproque que tu lui fais un peu plus comprendre en venant te presser davantage contre son corps alors qu’il prolonge votre baiser. Vos lèvres se retrouvent plus passionnément et des frissons te parcourent le corps bien que tu n’es pas froid. C’est tout le contraire : une vague de chaleur te transperce de part en part. Ton corps se cambre de lui-même, par automatisme pour épouser le sien avec exactitude. La douceur de ses lèvres t’avait manqué. Son toucher, son parfum, son regard posé sur toi. Tout, absolument tout ! ’’Tu m’as tellement manqué !’’ Un soupire de plaisir. ’’Tu m’as énormément manqué aussi chéri.’’ Vos regards qui se croisent et ce silence qui te révèle des choses. De sa manière de te regarder à sa façon de caresser ta joue, tu sais l’intensité de son bonheur à être de retour. Comme cette lueur étrange que tu décèles dans ses prunelles. Tu te pinces les lèvres, faisant doucement pression sur sa paume pour mieux y loger ta joue. D’un léger mouvement de la tête tu embrasses ses doigts avant de glisser ta main dans celle qu’il a de libre pour l’inviter à te suivre ailleurs que dans ce couloir. En fait, vous prenez la direction des escaliers et tu grimpes, sans le lâcher avant de refermer la porte de la chambre, elle : baignée par la lumière tamisée qui se dégage de la lampe de chevet allumée. Tu t’assois sur le rebord du lit et lèves la tête pour mieux le contempler. ’’Ca va mon coeur ?’’ Légèrement tu tires sur ses bras pour qu’il te rejoint. Ne serait-ce qu’assis à tes côtés, bien que tu voudrais te blottir contre son torse dans la seconde. Tu te veux patiente, pour l'instant : ton regard le décrit fidèlement et même si tu ne le dis pas, tu trouves que quelque chose cloche. Tu aimerais en savoir plus, mais tu prends ton mal en patience. La fatigue se lit sur son visage, comme ces reflets mystérieux qui hantent son regard. Tu t'inquiètes en silence mais tu hurles à l'intérieur de toi. De peur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


home sweet home (clive) Empty
MessageSujet: Re: home sweet home (clive) home sweet home (clive) EmptyJeu 21 Juin - 3:28

- home sweet home -
clive milligan & dani brock

C’est étrange, mais j’ai l’impression que je rêve. J’ai besoin de poser mes mains sur elle, son visage et son ventre pour m’assurer qu’ils sont bien là. Je suis bien à la maison, après des jours à vivre l’enfer, je suis enfin sorti de cette histoire d’horreur. Dani m’observe, notre silence en dit beaucoup trop… Dans mes yeux elle peut très bien voir mon angoisse et je n’aime pas ça. Je n’aime pas me montrer faible, puis je n’ai pas envie de lui faire peur ou de l’inquiéter avec le bébé... Cependant, elle lit en moi comme sa propre personne… Dani sait que je ne vais pas bien et c’est ce qui m’inquiète. La pureté de son regard est-ce qui me tient en vie, sa personne... elle tout simplement, est ce qui m’a poussé à me battre. Sa joue dérivant sur ma main qui la caresse, elle embrasse délicatement ma paume avant de me faire un signe et prendre ma main pour que l’on monte à l’étage.

Dans le couloir, je la suis tout en détaillant sa silhouette. Lorsqu’on se retrouve dans la chambre, Dani referme la porte derrière moi avant de me contourner et s’asseoir sur le lit. Je la suis des yeux, je reste planté la devant elle, silencieux en la fixant. Le bleu de ses yeux cherche mon regard gris, sombre, on pourrait presque voir la tempête dans mes yeux renaître... les quelques nuages noirs qui assombrissent cette parcelle de lumière en moi… « Ca va mon cœur ? » je déglutis en lui faisant signe de non, puis elle prend ma main me forçant à venir m’installer près d’elle. Je garde ma main dans la sienne, je la porte à mes lèvres, je la rapproche de moi pour capturer ses lèvres avec douceur… Je lui offre un baiser, celui d’un homme dont sa précieuse femme lui à tant manquer et puis j’encercle son visage avec mes mains, je m’éloigne juste un peu, mon visage à quelques centimètres du sien pour finalement lui dire d’une voix basse, - Je t’aime trésor… je l’embrasse encore avec désir, amoureusement pour finalement fuir, - je vais aller me doucher, je reviens. Ce n’est pas dans mon habitude, mais j’ai réellement besoin de prendre une douche et soulager cette douleur qui me torture les poignets encore rougis par ces blessures que les chaînes m’ont causées et ses bleus sur mon corps qui me démange. Je me lève, dos à elle, je me débarrasse de ma veste et je déboutonne ma chemise. Je dépose mon arme sur la table de chevet près d’elle et j’enlève ma chemise pour finalement disparaître vers la salle de bain de notre chambre. J’espère qu’elle me rejoint, je n’ai pas le courage de lui raconter mon vécu, mais lui montrer mon histoire pour commencer et plus facile… D’où le fait que je laisse la porte de la salle de bain ouverte alors que je me déshabille vêtement par vêtement...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


home sweet home (clive) Empty
MessageSujet: Re: home sweet home (clive) home sweet home (clive) EmptyJeu 21 Juin - 18:49

De son toucher, tu devines aussi que Clive a besoin de mieux réaliser son retour à la maison. Comme s’il avait attendu ce jour depuis trop longtemps. C’est ce qui te pousse à penser que ça ne va pas fort. Son silence, son regard et sa manière d’agir suffit à ce que tu comprennes la situation. Quant bien même toutes les questions qui traînent dans ta tête, tu prends sur toi, décidant plutôt de lui laisser du temps pour se rassurer lui-même, que tout est terminé. Alors avec douceur, tu l’entraînes sans un mot jusqu’à l’étage où une fois la porte de votre chambre fermée, tu l’invites à s’asseoir sur le lit à tes côtés. C’est ta voix qui brise bientôt le silence, mais doucement. Son signe négatif de la tête confirme ce que tu pensais. Tu te pinces les lèvres et hoches la tête en te contentant d’abord de l’attirer à toi. Assis juste à côté, tu cherches son regard pour mieux y déceler ses tourments. C’est sa bouche que tu sens contre la tienne dès la seconde où Clive décide de t’embrasser. A la place de dire ce qu’il se passe, il agit comme une pulsion. Tu le laisses faire, et glisses tes mains sur ses bras alors qu’il encercle ton visage avec les siennes. Vos fronts collés l’un contre l’autre, tu sens ton coeur battre un peu plus vite au fur et à mesure. ’’Je t’aime trésor…’’ Pas le temps de répondre qu’il te vole un nouveau baiser, plus intense. Plus profond avant qu’il se dérobe et s’écarte peu à peu pour se lever. L’esprit un peu secoué, tu n’en n’oublies pas tes inquiétudes. ’’Je vais aller me doucher, je reviens.'' Tu ne dis pas un mot, tu le suis seulement du regard pour décrire chacun de ses gestes. La lenteur avec laquelle il lève ses bras pour agripper sa veste et la laisser sur le lit, pour ensuite débouter chaque bouton de sa chemise.
Tu oses à peine cligner des yeux, de peur de rater un détail important. Rapidement la chemise termine au sol et tu peux voir des traces sur son dos. Sa peau semble marquée étrangement et de la lumière qui se dégage de la lampe de chevet, tu as la confirmation. Tu te pinces les lèvres, ouvrant la bouche pour dire quelque chose mais tu te ravises dans un premier temps pour le laisser partir dans votre salle de bain. Aussi parce que tu détailles son corps sur toutes les coutures. Tu déglutis et inspires profondément pour te calmer - car oui tu paniques. Tu te fais d’atroces idées, te demandant ce qui a bien pu arriver pour qu’il soit marqué ainsi. Tu passes une main sur ton front et rejoins la salle de bains à ton tour. Cette pièce-ci beaucoup plus éclairée, cela ne fait plus aucun doute : les hématomes sont plus distincts. Tu détailles son dos avec un pincement au coeur. ’’Clive..’’ ta voix presque sourde, tu approches et le contournes pour être face à lui. Tu retiens ta respiration jusqu’à voir l’étendue des dégâts de plus près. Si tu as la gorge nouée et que les larmes te montent aux yeux, tu fronces les sourcils pour te montrer surtout courageuse et le rassurer aussi. Ta peur n’est rien comparait à celle qu’il a du ressentir… une main tendue devant toi, tu l’approches délicatement de son torse pour frôler sa peau meurtrie. ’’Je suis là. Tout va bien..’’ C’est pas vraiment le moment d’en parler encore. Il est à fleur de peau, avec pour seul besoin de retrouver un peu de sérénité et de douceur. Tes yeux bleus plongés dans les siens, pour qu’il se concentre seulement sur leur tendresse rassurante, tu défais la boucle de sa ceinture et te charges de le déshabiller pour finalement l’attirer dans la douche et ouvrir l’eau. D’abord en filet pour l’habituer à sa fraîcheur, tu t’écartes une seconde pour retirer ta chemise de nuit et revenir près de lui. De tes pouces tu lui caresses d’abord les tempes et glisses tes doigts dans ses cheveux pour aider l’eau à mieux s’imprégner. C’est par la suite que tu ouvres un peu plus le robinet pour que vous soyez mieux arrosés. Tes mains glissent en douceur sur son torse, par frôlements jusqu’à ce que tu découvres mieux la rougeur de ses poignets. Tu te mords la langue pour ne pas pleurer et relèves les yeux pour le plonger dans le sien une fois que tu es sûre de pouvoir lui transmettre de la force au lieu de te montrer vulnérable. Il a surtout besoin de te voir en femme forte à cet instant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


home sweet home (clive) Empty
MessageSujet: Re: home sweet home (clive) home sweet home (clive) EmptySam 23 Juin - 22:32

- home sweet home -
clive milligan & dani brock

Le plus difficile dans toute cette histoire est de lui montrer, mais je dois rester fort... Physiquement ça va, mentalement un peu moins. Lorsqu’elle s’approche de moi et qu’elle me fait face, je l’observe en silence. Le frôlement de ses doigts sur ma peau me fait frissonner, je me fais violence pour ne pas angoisser. -Je suis là. Tout va bien..  Mes yeux observant le bleu profond de ses yeux, je sais que Dani éprouve de la peur, même si elle reste forte vis-à-vis tout ça. Ses doigts descendent vers la boucle de ma ceinture pour la détacher et elle termine de me déshabiller pour me pousser en douceur vers la douche dans laquelle j’entre, je la laisse faire. Une fois qu’elle se débarrasse de sa chemise de nuit, elle revient vers moi qui l’observe attentivement. Je ferme les yeux lorsqu’elle passe ses doigts sur mes tempes et dans mes cheveux, lorsque je sens l’eau venir me rafraîchir la peau. L’eau nous arrose entièrement maintenant, cela fait du bien et je laisse ma douce caresser mes bras et les laisser traîner sur mes poignets, je frémis légèrement en avalant ma salive et baissant mes yeux dans les siens qui m’observent avec cette lueur de tristesse, je sais qu’elle est au bord des larmes... Que cela la met à l’envers… Je lève une main pour caresser son visage et je lui dis dans un souffle - c’est terminer maintenant d’accord ? Je le dis parce que c’est ça que nous devons faire, passer à autre chose et ne plus penser à cela... enfin je crois? Je glisse mon autre main dans son dos pour la ramener contre moi alors que mon autre, elle caresse toujours sa joue... Mon regard cherche le sien, il faut qu’elle passe par-dessus elle aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


home sweet home (clive) Empty
MessageSujet: Re: home sweet home (clive) home sweet home (clive) EmptySam 23 Juin - 22:57

Tu as beau être fébrile, c’est de courage dont tu as besoin. Tu te raccroches à l’idée qu’il soit là, près de toi pour ne pas penser au plus pire. Tu te focalises sur la pression de son corps contre le tien pour éloigner de ton esprit toutes les images qui te viennent en tête. L’essentiel est devant tes yeux, tout près de toi. Seul Clive importe même si tu lui fais comprendre par ton regard que tu es là pour l’épauler dans sa détresse. C’est ton devoir aussi, de prendre soin de lui. Alors tes mains sur ses tempes, tu lui procures ces caresses pour le détendre au mieux, pour qu’il fasse abstraction ou du moins essaie pour se concentrer sur tes gestes et ta tendresse. Puis sur ta voix, même si tu parles peu, les mots qui sortent de ta bouche s’élève en douceur pour lui rappeler l’exactitude de ta présence.
Ses yeux plongés dans les tiens, tu le regardes avec amour, savourant le contact de sa peau avec la tienne. Son corps qui se détend peu à peu sous l’eau fraîche. Tu décides seulement d’en montrer la température quand il rouvre à nouveau les paupières pour te regarder. De sa manière de faire, tu sens ton palpitant s’exciter un peu plus dans ta poitrine. Poitrine contre son torse. C’est à ton tour de soupirer doucement, quand sa main revient sur ta joue pour la caresser. ’’C’est terminé maintenant d’accord ?’’ Ce serait plutôt à toi de lui dire ça. Clive s’inquiète pour toi alors qu’il est celui qui souffre le plus présentement. ’’Je t’aime !’’ Concentrons nous sur le plus important. L’instant présent. Son autre main dans ton dos, tu cèdes pour réduire à néant la distance qui vous séparait encore trop. Ton ventre rond contre le sien, tu viens coller ton front au sien avant de le regarder à nouveau dans les yeux. Et le silence perdure, toi prenant sa main pour la poser sur ton ventre. Tu espères que bébé se manifestera comme ce matin. Cela t’a tellement surprise mais agréablement, tu aimerais que Clive ressent cette même émotion. Et puis soudain : un coup, léger mais très perceptible. A l’endroit même où la main de ton fiancé est posée. Comme si bébé savait que papa était là. Ton sourire s’élargit. ’’Tu l’as senti ? Il sait que tu es là.’’
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


home sweet home (clive) Empty
MessageSujet: Re: home sweet home (clive) home sweet home (clive) EmptySam 23 Juin - 23:32

- home sweet home -
clive milligan & dani brock

Ce ne serait pas à moi de dire ces mots peut-être, mais en même temps oui… Je ne dois pas rester prisonnier de ce que j’ai vécu, même si j’ai souffert, même si j’ai perdu un ami dans cette bataille. ’’Je t’aime !’’ ces mots suffisent à me faire du bien et ne plus penser à autre chose, je me sens un peu plus apaiser. Je souris doucement -je t’aime aussi! Son ventre rond contre mon ventre, je souris un peu plus encore et mon regarde s’illumine un peu plus en l’observant dans les yeux. Ma main qu’elle glisse sur son ventre, je la laisse faire, il m’avait beaucoup manqué. Mon pouce caresse son ventre, sa peau de soie avec tendresse, montrant à ce petit être que papa est là, puis je le sens… Ce petit coup sous ma paume qui me fait hausser des sourcils. ’’Tu l’as senti ? Il sait que tu es là.’’ Mes yeux plongeant les siens, mon sourire s’élargit, mes yeux pétillants, c’est la première fois que je le sens... je ris doucement, -Il m’a reconnu. Dis-je dans un souffle avant d’approcher mes lèvres des siennes, sa bouche qui m’avait tellement manqué, son corps, sa douce personne… Je l’embrasse avec douceur, insistant un peu plus pour retrouver sa bouche et sa langue qui m’étourdit toujours autant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


home sweet home (clive) Empty
MessageSujet: Re: home sweet home (clive) home sweet home (clive) EmptySam 23 Juin - 23:45

Son sourire est un cadeau. Cela fait tellement bien de le voir illuminer son visage. Comme la lueur qui brille soudain dans ses yeux quand tu lui souffles ton amour pour lui. Des mots que certaines personnes ont du mal à apprivoiser. Des mots dont d’autres se plaisent à énoncer pour montrer leurs sentiments. Vous faites partis de ceux-là. ’’Je t’aime aussi !’’ Tu ressens cette chaleur au fond de ton coeur. Celle qui te réchauffe aussi l’esprit et donne à tes lèvres l’envie de retrouver les siennes. Comme un manque terrible de son contact, de sa proximité. Un appel à la passion, au bonheur absolu. Mais sa main sur ton ventre te fait patienter ce besoin. Sensation tout aussi agréable qu’un baiser de sa part. Tu en frisonnes et entremêlent vos doigts ensemble pour mieux faire pression sur ta peau. Sa chaleur et puis cette soudaine manifestation de petit bout. Votre bébé. Une image familiale que vous projetez soudain. S’il grandit dans ton ventre encore, c’est comme s’il était déjà là, au coeur de vos bras. Clive hausse les sourcils, d’étonnement. La fierté prenant rapidement possession de ses yeux. Son rire s’élevant alors comme une belle mélodie à cette histoire. ’’Il m’a reconnu.’’ Oui. ’’Oui mon coeur.’’ Clive vient chercher tes lèvres et tes bras retrouvent son cou pour t’y accrocher. Pour ne pas le lâcher alors que votre baiser s’intensifie et que tu te presses contre son corps musclé. Ta langue valsant avec la sienne, taquine et désireuse d’éveiller en lui ce même élan physique qui te brûle au corps. Le retrouver. Ce besoin insatiable de vous rappellez que vous êtes bel et bien là. Ensemble. Tu glisses une de tes mains dans ses cheveux alors que tu détaches tes lèvres des siennes seulement une seconde pour reprendre ton souffle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


home sweet home (clive) Empty
MessageSujet: Re: home sweet home (clive) home sweet home (clive) EmptyDim 24 Juin - 3:07

- home sweet home -
clive milligan & dani brock

Lorsque je le sens bouger sous ma paume, je ris parce que je suis fier. Ce petit être est là entre nous deux et demande qu’à sentir ses parents heureux pour prendre aussi soin de lui. Donc, tout semble m’échapper durant un moment pour me retrouver avec ce sourire aux lèvres et retrouver celui de Dani.  Ses bras qui passent autour de mon cou, elle s’accroche à moi alors que mes mains glissent toutes les deux dans son dos et sur ses hanches, ma langue retrouvant la chaleur de la sienne. Un baiser qui nous unit tout les deux, qui nous rappelle combien on s’aime tous les deux. Je n’ai jamais eu peur de dire je t’aime à Dani et cela ne sera jamais le cas. Mon corps se réchauffe, elle m’allume un peu plus encore à chaque souffle qu’elle relâche… Je la caresse, je l’embrasse comme un homme amoureux dont l’étincelle ne s’éteindra jamais. Mes doigts frôlent sa peau brûlante alors qu’ils montent doucement vers son ventre et un peu plus haut pour caresser ses seins, ma bouche mordille doucement sa lèvre inférieure pour finalement faire mon chemin sur sa mâchoire et dans son cou… -Bébé j’ai trop envie de toi… dis-je dans un souffle… c’est précipité, mais je veux mettre tout derrière moi et la retrouver nue à une telle proximité devient alarmant dans mon esprit. Je m’en fou d’avoir mal, ma fiancée m’a beaucoup manquée, mais est-ce raisonnable ? Je ne sais pas avec le bébé qui bouge...mais sa peau brûlante contre la mienne commence à me monter à la tête...Dani a toujours eu cet effet sur moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


home sweet home (clive) Empty
MessageSujet: Re: home sweet home (clive) home sweet home (clive) EmptyDim 24 Juin - 3:29

Cela te fait plaisir de savoir que Clive a pu découvrir ce sentiment de fierté ce soir, en sentant lui aussi son enfant bouger sous sa paume. C’est une impression particulière, peut être un peu étrange au début, mais qui devient vite exceptionnelle. Et c’est une chose à partager avec sa moitié, même s’il ne peut pas le sentir aussi directement. De sa main posée sur ton ventre, tu te dis que rien ne peut vous arriver. De cet enlacement, tu colles ton corps contre le sien, ses bras musclés autour de toi tandis que les tiens s’accaparent son cou pour mieux le sentir autour de toi. Tu sens les frissons de sa peau : ils appellent les tiens, ton corps en éveil. Tu soupires contre sa bouche, enivré par l’instant, à la fois par la tendresse de ce moment et la chaleur qui s’en dégage. Ce désir qui grimpe petit à petit en vous. Ton souffle qui s’échappe une brève seconde, avant de gémir une autre fois contre ses lèvres quand Clive attire à nouveau ton visage vers le sien. Ses doigts en course folle sur ton corps, tu les sens qui glissent dans la chute de tes reins pour mieux retrouver la rondeur de tes fesses et les courbes pulpeuses de ton corps. Comme la générosité plus importante de ta poitrine. Ses dents sur ta lèvre te fait frémir encore un peu. ’’Bébé j’ai trop envie de toi...’’ C’est clairement ce que tu ressens aussi. ’’Moi aussi…’’, ta voix comme une plainte à ce supplice. Peut être bien aussi que ta libido est encore plus importante que d’habitude grâce aux hormones. Et de ce temps passer loin l’un de l’autre. Poussés par ce besoin de se sentir exister dans les bras de l’autre. De se sentir vivants. ’’Je te veux…’’ tu l’avoues, ta bouche contre son oreille avant de t’écarter, ta main dans la sienne pour l’entrainer avec toi hors de la douche. Ton corps à demi-trempé par l’eau de la douche que tu assois sur le rebord du lit pour commencer. Dans l’attente de le sentir se glisser au-dessus de toi. De pouvoir t’offrir à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


home sweet home (clive) Empty
MessageSujet: Re: home sweet home (clive) home sweet home (clive) EmptyDim 24 Juin - 4:39

- home sweet home -
clive milligan & dani brock

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


home sweet home (clive) Empty
MessageSujet: Re: home sweet home (clive) home sweet home (clive) EmptyDim 24 Juin - 12:58

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


home sweet home (clive) Empty
MessageSujet: Re: home sweet home (clive) home sweet home (clive) EmptyJeu 28 Juin - 4:30

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


home sweet home (clive) Empty
MessageSujet: Re: home sweet home (clive) home sweet home (clive) EmptyJeu 28 Juin - 21:33

A ce moment précis, plus rien ne compte à part vos retrouvailles et le fait de nourrir au mieux ces envies soudaines. Dont celle d’embrasser sa bouche à en perdre l’haleine, celle d’incendier ses sens pour mieux appeler son corps au tien. Ou encore de faire vriller vos coeurs d’intensité tellement il est bon d’être ensemble. Dans un monde suspendu, loin de toute réalité, la plus importante étant celle que vous vous crééz par vos baisers et l’union de vos corps. Ou la connexion de vos esprits à travers les regards échangés. Tu vibres pour lui, de profonds sentiments. D’intenses sensations dut à la pression de son corps sur le tien. C’est si bon que tu en as chaud et que ta peau perle petit à petit de sueur. Tu embrasses son menton quand tu n’as plus assez de souffle pour t’abandonner à ses lèvres. Tu serres sa peau entre tes doigts, tout en restant douce pour ne pas lui faire de mal. Juste assez de pression pour lui faire prendre conscience que vous êtes là. Ensemble. Et qu’il est loin le temps des horreurs. Les assauts de son corps te font tourner la tête, les lèvres à demie ouverte pour tenter de mieux respirer. Il n’y a que soupires incontrôlable qui s’en dégage. Et c’est d’autant plus délicieux quand Clive s’active davantage entre tes cuisses. Il fait de ton monde, le plus beau qui puisse exister. ’’Mon Am…our…’’ Tu sens l’orgasme arriver et de tes mains sur ses joues, tu viens chercher son regard, tes hanches se mouvent pour appeler son propre plaisir à exploser. Tu le supplies seulement avec ton regard de continuer pour être langoureux ensuite. Tu bascules la tête en arrière quand sa bouche court sur le mont de tes seins et dans ton cou. Près de ton oreille. Et de son coup fatal, tu en trembles comme jamais. Comme si tu avais pris la foudre. Ton cri salvateur comme reflet du plaisir que tu ressens. Tu l’aimes si fort. Tu es venu prendre sa main avant que l’orgasme vous secoue mutuellement, pour qu’il sente au mieux la folie de ton coeur à travers ta poitrine. Et c’est dans ses bras forts et chauds que tu viens te réfugier après cette vague émotionnelle. Ta joue contre sa peau, ta main cueillant des caresses. Et vous restez pendant un temps étendu, à vous contenter du silence pour mieux écouter vos coeurs. Tu te redresses alors, t’écartant de quelques millimètres de Clive. Pour l’admirer, car même s’il a mille maux sur son corps, violets, marrons ou d’autres couleurs…tu le trouves magnifique. Et tu ne résistes pas à la vue de sa bouche rougie par vos précédents baisers fougueux. Te voilà, à glisser sur lui pour mieux retrouver ses lèvres. Tendrement. Amoureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


home sweet home (clive) Empty
MessageSujet: Re: home sweet home (clive) home sweet home (clive) Empty

Revenir en haut Aller en bas
home sweet home (clive)
Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERYTHING IS FINE :: LAST JUDGEMENT :: - archives :: saison 1 :: rps-
Sauter vers:
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser