AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Lost on you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

- prayers : 2522
- pseudo : sawyeer
- id card : S. Amell - Philias + MEG
- registration : 17/02/2018
- côté coeur : marié

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: Merri - Adam - Sarah - TC - Nikki

MessageSujet: Lost on you    Sam 26 Mai - 11:44



Lost on you
Merri & Andrew


Musique

La musique remplissait peu à peu le vide de cette maison. La bouteille de vin rouge était posée sur la table basse. Un verre rempli lui tenait compagnie mais je n’y avais pas touché. Je fixais inlassablement la cheminée éteinte. Pas d’étincelles pour une soirée morose. Les autres soirs je m’étais habitué à rester au bureau, rentrant tard pour ne pas affronter la solitude. Merri était parti depuis une longue semaine et Mia avec. Ma femme me faisait comprendre qu’elle ne voulait plus me parler. J’avais bien essayé, à la Kermesse, avec quelques textos mais rien. Pas de réponses. Je ne voulais pas insister plus, Merri finirait bien par venir me reparler ne serait-ce que pour demander le divorce.
Quoi qu’il en soit, j’étais rentré tôt ce soir. Parce qu’il y a exactement sept ans, on se mariait. J’espérais peut-être au fond que Merri se pointe, qu’elle me saute dans les bras en me disant qu’on allait tout oublier. Si je devais lui préparer une soirée pour nos sept ans de mariage c’est exactement ce que j’aurai fait : musique, vin rouge, bougie ….et ce cadeau, posé sur le fauteuil. Cette date représentant nos années de bonheur, je pensais qu’elle allait venir. Mais il était vingt heures passé et Merri n’était toujours là. Mes pensées n’étaient que négatives depuis une semaine. Divorce, garde alternée, nouveau mec pour Merri et qui fini seul dans l’histoire ? Moi évidemment. Je comprenais ma femme et sa réaction et je ne pouvais que m’en prendre à moi-même. Mais je savais aussi la jeune femme adulte et je croyais sincèrement qu’elle essaierait de discuter de tout cela, dans le calme. Apparemment non.
Je finis par me lever pour aller prendre une douche. D’abord je n’avais pas pris le temps de me changer et je devais avoir une tête affreuse. Depuis combien de temps je ne m’étais pas rasé ? Si ma secrétaire m’a fait remarquer que la barbe m’allait bien, elle m’avait aussi fait remarquer que j’avais mauvaise mine. Ma propre fille m’a même dit que je ressemblais à un bûcheron !
Je passais une bonne quinzaine de minutes sous la douche. En sortant, j’arrangeai ma barbe. J’enfilai un jean et un simple pull noir. Je ne comptais pas sortir de toute manière. Une fois de retour dans le salon, je pris le verre de vin et j’en bus quelques gorgées. Je pris mon téléphone pour commander une pizza mais la porte d’entrée s’ouvrit à ce moment.



©BESIDETHECROCODILE

_________________
Family
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- prayers : 2327
- pseudo : Poupée
- multifaces : sweety liv - sexy gabin - pretty daisy
- id card : Sophia Bush - lux aeterna
- registration : 24/02/2018
- côté coeur : married to her sexy husband andrew ♥

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: close - andrew / adam / elena / tc

MessageSujet: Re: Lost on you    Lun 28 Mai - 21:34

lost on you
andrew & merri

« Oui, je le veux. » Quatre mots, prononcés pour l’un comme pour l’autre il y a tout juste sept ans. Sept années de mariage, sept années de hauts et de bas, de rires et de larmes, de joies et de peines, de bonheur partagés et tant chéri. En épousant Andrew, elle s’était attendu à connaître de bons comme de mauvais moment, comme dans la plupart des couples, en revanche si on lui avait prédit qu’Andrew la tromperait, elle ne l’aurait sans doute pas cru, et pourtant, depuis une semaine Merri avait quitté la maison familiale des Harris pour s’installer quelques jours chez sa meilleure amie, Aislinn, avec sa fille Mia, le temps de réfléchir à l’avenir de son couple suite à la tromperie d’Andrew. Certes, il y a prescription, cela s’est passé il y a presque huit ans et il n’empêche que la pilule est difficile à avaler pour la brunette. Brunette qui ne l’est plus tant que ça, soit dit en passant; faire un petit tour chez le coiffeur quand ça va mal, ça fait du bien, et l’été approchant, Merri a opté pour quelques reflets blonds, se fondant parfaitement avec le reste de sa chevelure pour un effet naturel.

Bien qu’aujourd’hui soit une date importante pour elle et son couple, elle n’a pas prit la peine d’envoyer un message à Andrew, pas même pour le remercier du sublime bouquet de fleurs reçu quelques heures plus tôt à la pâtisserie, elle ne pensait pas non plus venir ici ce soir, malheureusement, Mia ayant une sortie scolaire demain à la piscine - chose qu’elle avait complètement oubliée - Elle n’a pas eu d’autre choix. En arrivant, elle ne pensait pas qu’il serait là; aussi à t-elle longuement hésité, songeant à faire demi tour, et punissant ainsi sa fille d’une sortie aquatique. Mère indigne qu’elle serait alors.

Elle a alors prit son courage à deux mains, prit une profonde respiration, et poussé la lourde porte de la maison. Cela semble calme, bien qu’un léger fond musical se fait entendre. Lentement, Merri referme alors la porte, un soupir s’échappant d’entre ses lippes, tandis que les battements de cœur s’accélère à cause de la nervosité. Elle n’a pourtant jamais dû genre à fuir les problèmes, préférant les affronter et régler les choses de suite, cette fois, cela semble différent cette fois. Un pied l’un devant l’autre, elle s’avance alors, gagnant rapidement le salon, pièce dans laquelle se trouve Andrew. « Je.. Bonsoir. Je passais juste en coup de vent, récupérer des affaires pour Mia. » dit-elle, calmement, son regard s’orientant à présent la bouteille de vin et le verre l’accompagnant. Il comptait se prendre une murge tout seul, mhm ?

@Andrew Harris

_________________

You Are The Reason
There goes my heart beating, 'Cause you are the reason, I'm losing my sleep, Please come back now There goes my mind racing, And you are the reason, That I'm still breathing, I'm hopeless now..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- prayers : 2522
- pseudo : sawyeer
- id card : S. Amell - Philias + MEG
- registration : 17/02/2018
- côté coeur : marié

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: Merri - Adam - Sarah - TC - Nikki

MessageSujet: Re: Lost on you    Ven 1 Juin - 18:33



Lost on you
Merri & Andrew


Musique

Merri venait de rentrer. Le bouquet de fleurs lui avait-il fait changer d'avis ? Peut-être qu'elle venait juste reprendre des affaires. La deuxième pensée fut la bonne. Evidemment que Merri ne venait pas pour boire un coup ou me saluer bien gentilment pour nous souhaiter un bon anniversaire. Elle venait prendre des affaires de Mia, elle comptait donc prolonger son séjour chez Aislinn. Je soupsonnais même cette dernière à appuyer le fait qu'elle devait rester et ne pas rentrer. Mais elle y pensait à Mia pour sa stabilité ? Que pensait notre fille de cette situation ? De voir son père et sa mère loin, ne plus s'adresser la parole ou alors c'est pour se disputer.
Je ne dis rien pendant quelques secondes. J'admirais la femme postée devant moi. Merri avait changé de coiffure. J'étais le genre d'homme à remarquer ces petites choses et qui font plaisir généralement aux femmes. Je n'avais jamais manqué de faire part à Merri du moindre changement chez elle que ce soit pour la coiffure ou les vêtements. "Ca te va bien ....cette coupe. " Je n'attendais pas à ce qu'elle saute de joie à cette remarque, mais je voulais lui dire. J'ignorais si la situation allait s'améliorer, je voulais laisser le temps qu'il fallait à Merri mais cela commençait à faire long. " Comment va Mia ?" Evidemment j'avais des nouvelles d'elle, mais je la voyais moins même si le week-end nous faisions des sorties ensemble. "C'est vide ici sans elle ...." dis-je avec un léger sourire avant d'ajouter " ...sans toi".
Je repensais quelques instants à la foi où ma femme m'avait raconté comment elle avait son ex à la porte après avoir appris sa tromperie. Je ne voudrai pas subir le même sort même si je devais sans doute le mériter.

Je faisais face à Merri, évitant quelque peu son regard parfois. Je déposais le téléphone sur le comptoir, la pizza pourrait bien attendre. Je vis la jeune femme jeter un coup d'oeil à la bouteille et au verre posés sur la table. Il ne manquait plus qu'elle me prenne pour un alcoolique en devenir. C'était bien le premier verre que je prenais depuis des jours à vrai dire. "Tu veux un verre ?" Je connaissais déjà la réponse au fond : Merri ne passait qu'en coup de vent et ma bouteille, j'allais la commencer et la finir seul.


©BESIDETHECROCODILE

_________________
Family
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- prayers : 2327
- pseudo : Poupée
- multifaces : sweety liv - sexy gabin - pretty daisy
- id card : Sophia Bush - lux aeterna
- registration : 24/02/2018
- côté coeur : married to her sexy husband andrew ♥

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: close - andrew / adam / elena / tc

MessageSujet: Re: Lost on you    Sam 9 Juin - 10:08

lost on you
andrew & merri

« Merci. » répondit-elle, calme, sans aucune animosité dans le ton de sa voix ni rien. Il est vrai qu’Andrew a toujours été le genre d’homme a remarqué le moindre détail, le moindre changement chez elle, attentionné, il l’était également, ne manquant jamais une occasion pour lui offrir des fleurs, toujours aux petits soins pour lui offrir le meilleur, souvent à lui proposer une soirée restau/ciné en amoureux, le genre d’homme que toutes femmes rêveraient. Il n’était, et n’est cependant pas parfait, mais ça, ça lui a toujours été égal à Merri, elle qui a toujours clamé haut et fort qu’elle ne cherchait pas la perfection, qu’elle n’en voulait pas, parce qu’elle trouvait ça trop lisse justement, d’un ennuie mortel même. Par chance, Andrew est certes bourré de qualités, il a aussi nombreux défauts, et il lui arrive visiblement de commettre des erreurs, comme celle faite il y a sept ans, bientôt huit. « .. Merci aussi pour les fleurs. » ajouta t-elle, quand même, n’étant pas ingrate à ce point. Elle aurait voulu sourire Merri, mais n’y arrive pas. C’est sans doute encore trop tôt, la plaie causé par cette tromperie étant loin d’être refermée et cicatrisée. Le silence s’installe alors, relativement court cependant, mais assez pour qu’elle puisse prendre le temps de l’observer; la barbe, les cheveux plus courts, limite rasés, les cernes sous les yeux, Andrew fait peine à voir, et pourtant, quelque part au fond d’elle, elle le trouve toujours aussi beau. Ce que l’amour peut rendre con parfois. Souvent même.

Et puis, il demande des nouvelles de Mia, chose tout à fait normal, après tout, il est son père, et le restera à jamais, quoiqu’il peut se passer. La situation est loin d’être des plus évidente certes, mais cela ne fait que quelques jours, alors pour le moment, Merri a simplement expliqué à sa petite que c’était comme quelques jours de vacances entre filles, chez sa marraine Aislinn, afin de ne pas la perturber davantage; certes, depuis deux, trois jours elles n’étaient plus entre filles, puisqu’Ezequiel avait débarqué, mais cela n’avait pas eu l’air de déranger leur petite progéniture. Elle s’apprêtait à lui répondre, Merri, quand il ajouta que la maison était bien vide sans Mia, sans elle. Elle, c’est son cœur à elle qui est bien vide sans Andrew. Malheureusement, la situation fait qu’ils en sont là à présent. Merri, elle n’est pas seulement blessée et déçue, elle se sent trahie aussi. Elle déglutit, lentement, comme pour ravaler les larmes qui commençaient à monter. « Elle va bien. » se contenta-elle alors de lui répondre avant de décliner sa proposition pour le verre de vin. Elle n’est pas là pour ça. Elle s’excuse alors, et l’abandonne le temps de quelques minutes, dix tout au plus, le temps de gagner l’étage, de prendre ce dont elle a besoin dans la chambre de Mia, et puis de redescendre au salon. Andrew n’a pas bougé, et semble perdu dans ses pensées les plus lointaines lorsqu’elle revient. « Ta mère n’est pas là ? » demande t-elle, tout en lançant quelques œillades ici et là. Ce n’est pas plus mal d’ailleurs, que sa belle-mère ne soit présente; la dernière fois lui restant au travers de la gorge. « Je prendrais bien un verre d’eau, finalement. » Oui, finalement. Elle pourrait certes aller se le servir elle-même, connaissant parfaitement la maison, mais ayant désertée cette dernière depuis quelques jours, ce serait mal venu. « Je pense qu’il faut que l’on discute. » Bonne idée. Merri s’avance de quelques pas, juste ce qu’il faut pour atteindre le canapé sur lequel elle se laisse tomber, le sac d’affaires posé par terre. Téléphone en main, elle pianote sur ce dernier, envoie un message, en attendant qu’Andrew revienne de la cuisine.

@Andrew Harris

_________________

You Are The Reason
There goes my heart beating, 'Cause you are the reason, I'm losing my sleep, Please come back now There goes my mind racing, And you are the reason, That I'm still breathing, I'm hopeless now..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- prayers : 2522
- pseudo : sawyeer
- id card : S. Amell - Philias + MEG
- registration : 17/02/2018
- côté coeur : marié

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: Merri - Adam - Sarah - TC - Nikki

MessageSujet: Re: Lost on you    Mer 20 Juin - 15:47



Lost on you
Merri & Andrew


Musique

J'avais quelque peu l'impression de revenir à mon adolescence. La première fois où j'étais devant la fille qui me plaisait, ne pas trop savoir quoi dire, se sentir gêné, tenter de sourire et faire bonne impression. Une dispute peut balayer du jour au lendemain toute une vie de couple qu'on s'éforce de construire. Une distance nous séparait, je n'arrivais pas à approcher plus Merri et je savais qu'elle ne voulait pas non plus. Après tout, elle était ici pour récupérer des affaires de Mia et non pour me voir moi. Elle me remercia pour les fleurs. J'acquiesa légèrement la tête pour dire " pas de quoi". C'était normal, cette date était importante pour moi et malgré la situation je voulais montrer à ma femme que j'y pensais et que je tenais à elle.
Merri s'éclipsa quelques minutes après avoir décliné mon offre. Une réponse évidente bien que je fus déçu. Je pensais vraiment qu'elle accepterait pour qu'on discute ou au moins qu'elle hésite. Mais ce n'était pas le cas, elle avait répondu directement, sans la moindre hésitation. Lui fallait-il encore plus de temps ? Qu'est-ce que je pouvais faire de plus ? Combien de temps j'allais encore attendre ?Un jour ou l'autre on devrait affronter la réalité ensemble. Mais pas ce soir apparemment. J'étais perdu dans mes pensées quand Merri revint. Je levais les yeux vers elle, croisant son magnifique regard. "Non ma mère n'est pas là. Je crois qu'elle non plus ne peut plus me supporter." C'était ironique mais il est vrai que ma mère sortait tous les soirs en ce moment. L'état de mon père lui devait insupportable et elle avait besoin de changer d'air. Et puis je n'étais pas devenu la meilleure compagnie qu'il soit. La remarque qui suivit me surpris. Cela dû se voir à mon visage car j'haussais légèrement les sourcils. Un verra d'eau, de vin, de vodka j'en avais foutrement rien à faire, du moment qu'elle restait ! Il ne me fallut pas deux secondes de plus pour attraper un verre d'eau dans le placard et prendre de l'eau au robinet, tel un serviteur aux ordres de sa majesté. Merri tournait les talons pour aller s'installer dans le salon laissant tomber ses affaires à côté. Venant d'elle sa phrase me surprenait. Quelques minutes plus tôt j'aurai parié sur le fait qu'elle ne voulait plus me voir. L'absence de ma mère lui avait changé d'avis ? Si c'était le cas, je la remercierai dès demain d'être sortie. Je suivis Merri et m'assis à côté d'elle. La bouteille de vin et le verre étaient toujours posés au même endroit. Je n'avais pas soif, plus soif, pas maintenant pas comme ça. Avec un peu de chance, on dégusterait la bouteille à deux. Peut-être que Merri avait des questions, peut-être qu'elle voulait parler en premier mais ce fût moi qui pris la parole avant. Je ne cherchais pas à être excusé, je voulais simplement qu'elle entende ce que j'avais à dire. " Je ne peux pas imaginer la douleur que je t'ai fait. Je ne peux pas revenir en arrière mais j'aimerai crois moi. C'est arrivé, je n'explique pas tout ...." je marquais une légère pause. Expliquer le contexte de cette soirée ne servirait à rien. " Je n'étais pas amoureux d'elle quand ça s'est fait. Je n'ai jamais hésité à rester ou à repartir. Ma vie était avec toi c'est tout. Evidemment ça n'excuse pas ni explique ce que j'ai fais et crois moi j'en suis ....désolé."



©BESIDETHECROCODILE

_________________
Family
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- prayers : 2327
- pseudo : Poupée
- multifaces : sweety liv - sexy gabin - pretty daisy
- id card : Sophia Bush - lux aeterna
- registration : 24/02/2018
- côté coeur : married to her sexy husband andrew ♥

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: close - andrew / adam / elena / tc

MessageSujet: Re: Lost on you    Ven 13 Juil - 20:34

lost on you
andrew & merri

Sa mère n’était pas présente, fort heureusement. Merri n’avait aucune envie de croiser une belle-mère qui en préférait une autre qu’elle pour son fils. Et ainsi, ils leur seraient nettement plus aisé de parler tranquillement.
Néanmoins, Merri ne pu d’empêcher d’avoir une pensée pour cette dernière et le mari dont l’état de santé semblait s’être aggravé ces derniers jours. C’est Sarah qui l’en avait tenu informé, Merri ayant jusque là, hormis lors de la kermesse refusé tout contact avec son époux, ce qui, il fallait l’avouer était un vrai crève-cœur bien qu’elle n’en montrait rien, ou peu.
C’est donc dans un silence des plus total qu’elle s’est installé sur le canapé pendant qu’Andrew s’est éclipsé vers la cuisine afin de lui rapporter le verre d’eau quémandé. Elle s’est faite pensive, pesant le pour et le contre; il est certain qu’Andrew et elle doivent parler, et ce, plus calmement que ce ne fut l’autre soir, ou encore lors de la kermesse. Il lui faudra trouver les mots juste aussi. Mhm. Elle relève la tête lorsqu’il revient et se contente d’un merci pour le verre d’eau. Finalement, Andrew l’aura devancé en prenant la parole le premier. Elle n’a rien dit, l’a écouté, avalé quelques gorgées d’eau aussi avant de reposer le verre sur la table. Merri a parfaitement conscience de la situation bordélique dans laquelle ils se retrouvent et du malaise que traverse Andrew. Elle est un peu dans le même cas, si ce n’est pire. Arrivera t-elle à lui pardonner ? A lui faire confiance à nouveau ? Telles sont les questions qui flottent dans son esprit depuis quelques jours. Quinze ans en arrière, il est certain qu’elle aurait tout envoyé valser et ne serait revenu en arrière, seulement aujourd’hui, les choses sont différentes, il y a Mia. Mia, mais aussi tout cet amour pour Andrew qui la dévore un peu plus chaque jour, même si pour l’heure, elle ne veut l’avouer. « Effectivement, tu ne peux imaginer. » finit-elle enfin par lui répondre, étrangement calme. « C’est arrivé qu’une fois..? » se risque t-elle a demander. Elle a besoin de savoir Merri, même si ça lui coûte de demander, même si la réponse fait mal. Ses perles sont braquées sur Andrew, s’il ment, Merri le saura, c’est certain. « Je.. » un soupir, elle secoue la tête, ne sachant pas franchement par où commencer. Andrew est inquiet, elle le sent, le voit à travers son regard; non pas qu’elle n’aimerait pas le rassurer, elle n’y arrive juste pas. A moins que.. « Je ne vais pas déposer une demande de divorce, si c’est ce qui t’inquiète. » Le soulagement qu’elle lut dans ses yeux justifia du bien maigre sourire qui se profila sur son minois. « J’ai été blessée oui, mais pas que. J’ai été déçue, et je me suis senti humiliée. Je te faisais confiance Andrew. Alors je ne dis pas que ce sera facile, que les choses redeviendront ce qu’elles étaient d’un claquement de doigts, mais je suis prête à essayer, pour Mia. Pour nous. » Elle marque une pause, observe la réaction d’Andrew, avant de poursuivre. « Cependant, à deux conditions. Premièrement, je ne veux plus que tu la vois. Et deuxièmement, il est hors de question que nous emménagions à nouveau dans cette maison. Notre famille a besoin de retrouver son équilibre. » et ce n’est certainement pas en continuant de loger chez les parents d’Andrew que ça se fera. Deux conditions, sur lesquelles Merri ne reviendra pas; il n’y a qu’à voir la détermination dans son regard pour comprendre que c’est à prendre ou à laisser.

@Andrew Harris

_________________

You Are The Reason
There goes my heart beating, 'Cause you are the reason, I'm losing my sleep, Please come back now There goes my mind racing, And you are the reason, That I'm still breathing, I'm hopeless now..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- prayers : 2522
- pseudo : sawyeer
- id card : S. Amell - Philias + MEG
- registration : 17/02/2018
- côté coeur : marié

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: Merri - Adam - Sarah - TC - Nikki

MessageSujet: Re: Lost on you    Mar 17 Juil - 10:45



Lost on you
Merri & Andrew


Musique

En décidant de parler le premier, j'espérais pouvoir lui dire tout ce que je n'avais pas pu expliquer ce soir là. Je n'espérais pas qu'elle comprenne, mais Merri était disposé à m'écouter et c'était déjà beaucoup. Ma femme faisait la fière, se montrait forte mais je savais que la situation la touchait au plus profond d'elle même. On ne balaie pas sept ans de vie commune, sept ans d'amour en un rien de temps. Quand j'eus fini, la jeune femme resta quelques temps silencieuse. A quoi pensait-elle ? Est-ce que Merri serait prête à me pardonner ou bien au contraire, est-ce qu'à présent elle se méfierait de moi ? Vivre sachant que ma femme n'a aucune confiance en moi me parait déjà horrible. Mais j'aurai dû réfléchir à tout ceci il y a bien longtemps, maintenant n'était plus le moment. Elle finit par sortir du silence, m'expliquant qu'en effet je ne comprenais pas. Non, c'est vrai. Mais si sa douleur est identique à la mienne alors, je pouvais au moins ressentir ce qu'elle avait enduré. Je baissais la tête pour la relever presque aussitôt à sa question. Ce qui s'était passé était uniquement du fait que la femme qui se trouvait en face de moi était Nikki. Je n'étais pas un coureur de jupon et encore moins pour aller voir ailleurs quand je suis en couple qui plus est marié. "La première et la dernière."

Je poussais un léger soupir avant finalement d'attraper le verre de vin pour en boire une gorgée. J'en avais besoin, j'étais stressé par la situation. Merri était calme, disposée à discuter mais elle ne disait pas grand chose pour le moment et ça me faisait redouter le pire. Je n'imaginais pas élever ma fille loin d'elle, dire à Mia un dimanche soir que la semaine prochaine "c'est la semaine de maman", et qu'elle ne verra son père que le week-end d'après. Je posais le verre quand Merri prit enfin la parole. Je l'écoutais jusqu'au bout avec une grande attention. Oui je soulagé d'entendre qu'elle ne voulait pas divorcer, je pense qu'elle m'en aurait parlé avant. Je fus encore plus soulagé quand j'entendis qu'elle était prête à essayer. J'ouvris légèrement la bouche, mais c'est un simple son de soulagement qui sorti plus que des mots. Depuis des semaines, c'était la première bonne nouvelle que j'avais et venant de Merri, cela signifiait évidemment beaucoup.
Je me redressais dans le canapé et pris la main de Merri, que je serrais dans la mienne. "Si tu savais comme ça me fait du bien d'entendre ça. Et je ferais ce que tu veux alors oui je ne verrais plus Nikki et c'est évident qu'on ne va pas rester ici." Pour sa première condition je savais que les choses seraient difficiles. D'abord j'avais revu Nikki il y a quelques temps et nous avions été heureux de nous retrouver en tant qu'amis. Expliquer à Nikki que j'allais de nouveau lui tourner le dos me semblait compliqué et je n'en avais pas spécialement envie. Mais si c'est ce qu'il fallait faire pour retrouver ma femme alors oui, pour quelques temps et qui sait ? J'arriverais peut-être à faire changer d'avis Merri sur mon ex. Pour sa deuxième condition, j'avais déjà la solution. Je lâchais sa main avant de me lever. Je partis quelques temps dans la cuisine, chercher dans les tiroirs le dossier que j'avais pris soin de ranger. " En réalité, le soir où ...bref, j'avais prévu de te montrer quelque chose. Mais tu n'as rien vu. C'était en dessous des photos où j'étais enfant ...." Je revins vers Merri, lui tendant le dossier. " Ca fait un long moment qu'il est à nous alors dès demain si on veut on peut déménager." Je me rassis, observant ma femme. J'avais cruellement envie de l'embrasser, envie de la prendre dans mes bras, sentir son odeur au creu de mes bras, entendre son coeur s'accélérer au moment où nos lèvres se touchent. Mais je n'osais pas, encore quelque peu gêné de tout ceci.

©BESIDETHECROCODILE

_________________
Family
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Lost on you    

Revenir en haut Aller en bas
 
Lost on you
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LOST LE RPG
» Alice always lost... [Validée]
» Why the U.N. Lost credibility in Haiti
» Lost in blue
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ₪ 27 mars, 20h21

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERYTHING IS FINE :: CITY OF WAUWATOSA :: - northwatosa :: madison homes-
Sauter vers:  
Pré-liens libres
Voici quelques liens très recherchés par les membres actifs du forum.