AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Any Body ft Wanda & Charlie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
papa ours
avatar

- prayers : 2152
- pseudo : Kahlan
- multifaces : BadCal & FairyTess
- id card : Chris Hemsworth + Vava : Jacage
- registration : 03/12/2017
- côté coeur : "Je t'ai perdu, depuis je ne m'aime plus"

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: 5/ 3 Charlie + Wanda + Dani + Léo + Clive

MessageSujet: Any Body ft Wanda & Charlie   Ven 18 Mai - 12:29


Any Body
Wanda & Melvin
Courir... encore... à croire que tu passais ta vie à courir. Courir après Daisy et Rose, courir après Charlie pour qu'elle vienne bien aux réunions avec les avocats, courir après des nouvelles de Rory toujours en voyage, courir après Dani... bon ça non c'était assez facile combien même elle voudrait courir, en ce moment et pendant encore quelques mois, il te serait aisé de la rattraper. Et plus encore tu passais ta vie à courir tout court . Après y avoir forcé Léo, te voilà trempé de sueur avec Wanda. Cette dernière avait accepté de t'accompagner, sentant que tu en avais besoin. Elle ne savait pas non plus qu'il faudrait avoir une conversation ensemble. Tu ne doutais désormais plus que Charlie utilise  les photos d'elle et toi pour conclure son accord de divorce. Elle était en droit de savoir. Elle même était fiancée et tu ne voulais pas que la jalousie déplacée de ta femme lui pose problème. Le footing t'aurais presque fait oublier toute cette merde. Pourtant quand vous vous arrêtez enfin, revenus au point de départ tu dois bien te lancer avec une proposition qu'elle ne pouvait pas refuser. « Je t'invite à dîner à la maison pour te féliciter de m'avoir suivis ce soir ! Tu pourras prendre une douche avant que je ne  t'empoisonne ! »

(…) Sitôt à l’intérieur de ta maison, tu lui montres la salle du bain du haut, bien plus grande que celle du bas dont tu n'as pas encore fini tout les travaux entrepris. Tu veux qu'elle soit à l'aise. Tu redescends bien vite, impatient de te débarrasser de la fine couche de sueur que revête ta peau . C'est presque le moment le plus réjouissant d'une séance de sport, toi nu sous l'eau . Tes muscles se détendent immédiatement et tu te sens un peu plus prêt à annoncer à ton amie de longue date que des photos de eux deux, même sans ambiguïté pourraient circuler et poser problème à son fiancé. Sortant de la cabine de douche, tu enroules ta taille d'une serviette n'ayant pas pensé à prendre tes vêtements dans ta chambre avant. Ayant à peine pris le temps d'essorer tes cheveux, tu va rapidement  prendre de quoi te changer. Tu entends encore le bruit de l'eau quand tu te rappelle qu'elle n'a pas de change non plus. C'est une femme, elle doit obligatoirement mettre longtemps à se laver, rapport à ses cheveux etc etc non ?  Tu choisis un de tes t shirt les plus larges et te résigne à prendre un de tes propres boxers en guise de bas pour elle. Le temps d'une machine cela serait suffisant et serait toujours plus ajusté qu'un de tes shorts de sport ou jean.

C'était assez troublant déjà de penser qu'elle était dans ta propre douche, elle qui n'était ni un membre de ta famille , ni ta femme. Est ce que c'était mal pour autant ? Tu te disais bien que non, qu'il n'y avait rien de douteux tant que tu n'allais par lorgner sur elle comme un vicelard. De toute façon les vitres de la cabine étaient bien opaques. Tu frappes rapidement à la porte, mais le bruit est couvert par le jet, tu le sais. Mais au moins, tu as l'impression d'avoir la conscience tranquille alors que tu es bien persuadé qu'elle est bien sagement en train de vider ta bouteille de gel douche, ou de celle des filles si elle préfère le pipi de licorne rose pour laquelle elles t'ont fait tout un cirque. Néanmoins quand tu entres, bien décidé à poser ton paquet sur le lavabo et sortir discrètement... toujours plus facilement que des mois auparavant quand c'était Charlie qui l'occupait pendant ta convalescence et que tu avais cru perdre la tête, ton regards est attiré par une silhouette bien en dehors de la douche. Accroupie devant au contraire, peut être en train de retirer ses cheveux, d'arroser le sol pour le rincer du savon ou tu ne sais quoi, c'est bien Wanda, enveloppée elle aussi d'une serviette mais dont la position ne t'épargne rien. Ce ne sont pas ses yeux que les tiens rencontre en premier, mais bien la courbure de ses fesses , là où elles se terminent en une paire de délicieuses jambes. Dieu te haïssais. C'était certain... après toujours le même nombre de mois d'abstinence , il te mettait en difficulté pour voir si tu résistais. Ce fût Luna d'abord et maintenant Wanda ! Les deux femmes étaient sublimes, toutes deux fiancées mais tu n'avais jamais vu Wanda gamine, tu ne l'avais que connu ainsi, fabuleusement bien élancée et inspirant tout un tas de superlatifs. Alors pour le coup tu ne joues même pas au type confiant, te grattes la gorge avant de te justifier « Pardon je croyais que tu n'étais pas sortie, je voulais juste te passer... ça ! » Non en fait c'était une action commune du big boss des cieux et de Satan lui même qui voulait te pousser au vice …
(c) Miss Pie


_________________


Double Trouble


(c)Miss Pie



Dernière édition par Melvin Brock le Mer 20 Juin - 1:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.everything-is-fine.com/t494-melvin
avatar

- prayers : 772
- pseudo : lélia
- multifaces : la future madame withaker + lawrence alias boby
- id card : zoé saldana / mermaid tears
- registration : 05/05/2018
- côté coeur : fiancée à cet homme qui marque ta peau. Ton coeur qui balance pour un autre.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: open / melvin - ezekiel - charlie - julian - klaus

MessageSujet: Re: Any Body ft Wanda & Charlie   Mar 22 Mai - 14:50


Ton boulot de la journée s'est terminé en début d'après-midi, te voilà libre comme le vent pour le reste de la journée et la soirée. Tu ne savais pas réellement ce que tu allais faire, une petite sieste dans le sofa puis te prélasser dans ton jardin, le soleil est au rendez-vous depuis des jours et tu n'as pas encore pus en profiter. Pourtant tu as bien envie de te défouler après cette petite sieste, tu n'as pas vraiment le courage de le faire seule alors un sms à Melvin, ton amis de longue date et un adepte de sport, aucun risque qu'il refuse. Tu le connais assez pour savoir qu'un footing en fin d'après-midi ne lui fait pas peur, au contraire. La réponse favorable de ton amis ne te surprend guère, tu te prépare et le rejoint directement chez lui, le point de départ. Courir, voilà ce qui te permet de te libérer, la pression du boulot, les engueulades avec ton fiancé tu essayes de te vider la tête, prendre l'air et te dépenser rien de mieux. De plus être en compagnie de Melvin rajoute un point agréable à ce moment. Bien une heure de course avant de revenir, un tour plutôt long mais qui vous a drôlement fait du bien, les paroles de Melvin te font sourire, tu regardes rapidement ton portable pour lire le sms de ton fiancé, un petit soupir. - Avec plaisir, je n'ai aucune envie de me retrouver seule ce soir. dis-tu en levant un instant les yeux au ciel, exaspérée. - Par contre évite l'empoissonnement ! ajoutes-tu en riant doucement alors que vous rejoignez son habitation.

La salle de bain de l'étage est très bien, tu n'as jamais visiter l'étage, aucune raison valable pour ça après tout. Aujourd'hui c'est différent, tu as besoin d'une bonne douche après ce moment de sport intense, ça t'aidera à te sentir bien mieux et moins collante. Tu ne te sens pas mal à l'aise dans cette salle de bain, tu ne fais rien de mal tu as juste besoin de te rafraîchir ce que tu ne tardes pas à faire. L'eau qui coule le long de ton corps, nettoyant la sueur, tu prends ton temps, tes long cheveux que tu dois aussi démêlée et lavé. Tu choisi parmi les gels douches celui de Melvin, l'odeur masculine qui envahis la pièce enivre tes narines, une odeur que tu adores. Même si tu es une femme, tu ne met pas des heures dans la salle de bain, une fois ton corps propre ainsi que tes cheveux entièrement rincé tu sors de la douche pour t'envelopper dans une serviette de bain arrivant jusqu'à mi-cuisses. En sortant tu réfléchis à ce que tu vas te mettre sur le dos, alors que tu te rend compte que tu n'as rien de rechange tu te sens bête de ne pas avoir demander à Melvin pour l'instant tu prends le temps de nettoyer la cabine de douche, ne voulant pas laisser de cheveux ou de savon dans le bac, niveau nettoyage ce n'est pas top. Accroupis avec la paume de douche tu nettoies le sol de la douche alors qu'un raclement de gorge derrière toi te surprend dans tes agissements, tu te relèves soudainement le jet de douche qui se tourne vers l'homme qui te fais face, l'éclaboussant directement. - Merde, merde !! Dis-tu en te penchant pour couper l'eau, Melvin est malheureusement trempé. Surprise tu n'as pas fait attention, posant la paume de douche. - Excuse moi, tu m'as fais peur ! tu attrapes une serviette pour t'approcher de lui et l'éponger, chose qu'il peut faire seul mais tu es désolée de l'avoir mouillé. A cet instant tu te rend compte de la situation, ta petite tenu, tes cheveux humide tombant sur tes épaules dénudée et Melvin en serviette face à toi alors que tu éponges son torse saillant.. Bon dieu qu'il est beau. Une pensé qui te traverses soudainement l'esprit, tu ne pouvais nier ce charme, ce corps sculpté qui se tenait devant toi. Tes doigts effleurant sa peau, ton corps à proximité du sien, tu n'as pas pris une douche a haute température mais soudainement une vague de chaleur t'envahis, certainement l'effet de cet apollon près de toi. Ses paroles te reviennent en mémoire, il voulait te passer quelques choses jusqu'à ce que tu tourne le visage vers le bord du lavabo, des vêtements sec, certainement à lui. - Je... Tu as bien fais, merci. dis-tu doucement en relevant le regard vers le blond dont la proximité te fait déjà tourner la tête.

_________________

et un jour : quelqu'un te prend la main. quelqu'un change ton foutu destin. quelqu'un rallume ta vie. quelqu'un te donne l'envie. il y a toujours quelqu'un qu'on n'attend pas, quelqu'un pour nous sauver de là, toujours. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papa ours
avatar

- prayers : 2152
- pseudo : Kahlan
- multifaces : BadCal & FairyTess
- id card : Chris Hemsworth + Vava : Jacage
- registration : 03/12/2017
- côté coeur : "Je t'ai perdu, depuis je ne m'aime plus"

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: 5/ 3 Charlie + Wanda + Dani + Léo + Clive

MessageSujet: Re: Any Body ft Wanda & Charlie   Mer 23 Mai - 19:54

Tu aurais du sortir distraitement , poser ton paquet et allais oublier ce que tu avais vu dans ta chambre.T'y enfermer peut être cinq minutes supplémentaires afin d'être certain que la … pression retombe un peu . A la place tu avais beuguer comme un adolescent sur ses fesses peu dissimulées et sur ses jambes qui encore humides paraissaient encore plus soyeuses. C'était presque comme si tes paumes te grattaient soudain. Il faudrait mieux qu'on te rafraîchisses les idées et vite... Wanda avait du entendre ta prière silencieuse car quand elle se retourne, le jet d'eau t'aveugle un instant. Simple, efficace, peu douloureux... c'est donc parfait pour t’empêcher de te rincer l’œil encore plus même si ton esprit en a un souvenir encore bien vivace, bien malgré toi.

Le problème demeurait pourtant, et arriva même à sa seconde phase diabolique, la pire : le contact. Tu étais certain qu'elle n'y voyait pas la portée que toi tu y devinais , ce pouvoir qu'une femme à demi nue, toute scintillante encore de sa douche qui accoure pour te caresser... non pour éponger ton torse. Ou en tout cas elle le réalise trop tard, quand la serviette pressée à la va vite laisse place à ses longs doigts contre ta peau. Tu es étrangement tendu, retenant ton souffle alors que l'odeur de ton propre gel associé à celle de ton ami est plus que troublante. Vous êtes bien trop proche l'un de l'autre et tu es un homme... encore une fois tu en sens le poids dans ton bas ventre. Tu l'avais invité ici pour lui dire que ta femme se faisait des films entre vous deux et te voilà à te dire que même si rien ne se passait présentement, ses doutes n'étaient pas totalement infondés puisque là, tout de suite, oui l'idée de l'installer sur le meuble le plus proche, d'appréhender sous tes paumes ce que cachait la serviette avant de la lui retirer entièrement, écarter ses cuisses et … Bordel ! Qui avait installé un sauna à la place de sa salle de bain ?

Vous vous regardez un instant en chiens de faïence et il est vrai que tu ne t'écartes pas tout de suite, tu attrapes juste ses doigts avec un petit sourire et un « Ne t’inquiètes pas, c'est pas grave » alors que quelques gouttes suivent encore le chemin sur tes abdos pour se perdre sur ton ventre. Tu la décharge de la tâche de t'essuyer en abaissant vos mains, la tienne frôlant ainsi sa jambe sans que tu ne la lâche pour autant. Et merde... Melvin, je te rappelle que tu es encore marié... et qu'elle est fiancé Une part de toi voudrait être capable de la basculer et de te prouver que tu pourras de nouveau être heureux, de nouveau éprouver un désir saisissant pour une autre femme que Charlie... Mais Wanda était fiancé. Ton mariage était un échec mais ce n'était pas une raison pour foutre en l'air toutes les relations autour de toi ? Même si la façon dont elle était pressé à toi te faisait vite imaginer qu'elle était aussi perturbée que toi . Tu relâches ses doigts, étendant les tiens caressant sa peau tout en essayant de te convaincre que c'est involontaire. « De rien pour les fringues. Je te laisse lancer le sèche linge... moi je vais... me mettre quelque chose dessus » Tu resserres instinctivement le nœud sur tes hanches , plus pour te donner quelque chose à toucher autre que elle. Tu en a envie... il faut mieux que tu quittes cette pièce. Car si tu faisais quoique ce soit ce soir... tu t'en voudrais.   « On verra ensuite ce qu'on mange. »

Tu quittes assez précipitamment la pièce , trouvant refuge entre les quatre murs de sa chambre. Tant à son empressement , il pousse la porte mais ne la ferme pas totalement. Il délaisse sa serviette au sol en cherchant un short ou quoique se soit qui laisse assez d'amplitude à ce que Wanda a provoqué   chez lui . Il tente de prendre une grande inspiration , tournant son alliance comme un tic, comme un rappel . C'était ridicule, ils étaient séparés... son cœur avait encore du mal à se l'avouer, en vrai il s'en défendait à chaque battement mais son corps lui s'était dangereusement fait à l'idée. « Putain Melvin , tu crois que ça le fait d'avoir une érection devant ton invité ! » Tu grimaces en enfilant le vêtement. C'est douloureux et il n'y a que la pression de ton poignet qui pourrait te faire du bien. Tu glisses ta main vers ta virilité sans pourtant amorcer un mouvement trop équivoque ce qui s’avère extrêmement... dur... enfin compliqué quoi ! Tu restes trop longtemps ainsi comme un adolescent en plein déboire hormonale avant de retrouver ton calme. Tu enfiles alors le premier débardeur qui vient , prends une énième respiration, va te laver les mains et descends en bas pour retrouver Wanda, tu l’espère bien plus habillée qu'elle ne l'était sinon tu ne donnais pas cher de toi même. « Bon tu n'as pas peur de mes talents culinaires j’espère. » que tu lances en débarquant dans la cuisine, trop impatient de voir comment tes vêtements lui vont.

_________________


Double Trouble


(c)Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.everything-is-fine.com/t494-melvin
avatar

- prayers : 772
- pseudo : lélia
- multifaces : la future madame withaker + lawrence alias boby
- id card : zoé saldana / mermaid tears
- registration : 05/05/2018
- côté coeur : fiancée à cet homme qui marque ta peau. Ton coeur qui balance pour un autre.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: open / melvin - ezekiel - charlie - julian - klaus

MessageSujet: Re: Any Body ft Wanda & Charlie   Jeu 24 Mai - 15:45



La chaleur, tu n'as pas vraiment pris une douche aussi chaude, t'aimes l'eau tiède voir fraîche. Surtout après une séance de sport ça te permet de te détendre les muscles et surtout de te sentir bien mieux. Pourtant là, tu te sens différente, la chaleur qui t'envahi alors que tu as pris la liberté de te rapprocher de Melvin, instinctivement tu voulais bien faire, l'éponger semblait la meilleure idée, sur le moment du moins. Aucune femme normalement constituée ne pouvait nier le charme de Melvin, déjà à Chicago tu te souviens de certains regards des clientes, parfois même le tien détaillait sa musculature bien souvent caché par un t-shirt de sport. Aujourd'hui c'est différent, tu es si près de lui, tes doigts qui se retrouve en contacte avec sa peau, ses pectoraux saillant. Tu en perds la tête, tu pouvais ainsi admirer ce corps dont tant de femme aurait rêvé voir. Tu n'as pas réfléchis à l'éventualité d'un mal l'aise, ce n'est peut être pas si grave, tu as juste cru pouvoir l'aider ainsi mais finalement tu as créer une situation dérangeante. Ton cœur saute dans ta poitrine et ta gorge se serre, la proximité avec Melvin te fait perdre tes moyens, son regard qui croise le tien, t'oublie presque ta bague à ton doigt ainsi que la sienne, t'oublie tout ce qui t'entoure te perdant un instant dans la profondeur de son regard. T'aimerais lire dans ses pensés, savoir ce qu'il pense en ce moment, si tes pensés érotiques étaient partagés. Ton corps frisonnes légèrement lorsque ses doigts saisit les tiens pour arrêter tes gestes, il reprend la serviette pour s'en occupé lui-même et il a bien raison, le contacte devenait électrique. Son sourire qui chavire de nouveau ton cœur, tu pourrais tomber à cette instant, peut être la bonne excuse pour qu'il te prenne dans ses bras. Non, c'est pas le moment. Pendant quelques seconde vos doigts sont encore enlacés, t'es incapable de couper ce contacte, tes doigts resserrant même l'étreinte autour des siens. Trop vite, trop loin il s'écarte, il s'éloigne après t'avoir demandé de lancé une machine, tu hoches le visages alors qu'il s'en va vers sa chambre. Pendant un instant tu restes là comme une plante verte. Tu sais plus trop quoi faire, quoi penser. Tu avais ces images, ces pensés étrange et pas catholiques, tu aurais voulu qu'il t'entente quelques choses alors que cet homme n'est pas le tien. Alors que tu appartiens à un autre, un homme qui pourtant te frappe et te fait souffrir. C'est certainement l'injustice de ce monde. 

Tu met un certain temps à retrouver tes forces pour bouger, rapidement tu te sèches, tu enfiles les vêtements de Melvin, beaucoup trop ample pour toi mais ça fera l'affaire le temps de récupérer les tiens. Alors tu met une machine en route pour trente minutes, trop court à ton goût mais tant pis. Tu prend le temps de coiffé tes long cheveux, tu n'as pas envie de les laisser sécher avec des nœuds ce qui te serait difficile d'enlever plus tard. Les laissant retomber sur tes épaules, tu sors de la salle de bain pour rejoindre le couloir, passant devant la chambre de ton ami, légèrement entrouverte. Curieuse et encore titillé par la situation précédente, tu t'approches pour écouter ce qu'il raconte et apercevoir la silhouette de ton ami. Les paroles te surprenne, une érection, bon dieu, tu lui fais tant d'effet ? tu ne savais pas que Melvin avait eu autant d'émotion que toi, tu te savais aussi émoustillée mais de son côté c'était plus visible. le regard qui vagabond sur son dos musclé, tu rêverais de rentrer dans la chambre et venir embrasser chaque muscles de ce dos sculpté. Trop vite et avec regret tu t'éloignes, tu aurais aimé voir cette érection mais tu n'aurais pas pu tenir aussi loin de lui puis tu n'as pas envie d'être surprise à l'observé ainsi, c'est assez pervers. Assise sur un tabouret haut dans la cuisine, tu attends le retour du sportif, tu n'as pas envie de fouiller dans le frigo mais tu hâtes de voir ce qu'il va te préparer, alors que les pas de ton amis et ses paroles indique qu'il arrive, tu tourne le visage vers lui qui débarque dans la cuisine, un grand sourire au lèvres, amusée par ses paroles, les jambes croisés et dénudé jusqu'à mi-cuisse, tes cheveux nouée en une tresse longue, tu n'est pas sexy mais les vêtements de ton ami laisse part à une certaine imagination et tu sais que Melvin est doué pour ça. - Alors je ne sais pas vraiment, après tout tu es doué pour le sport, le bricolage, doué comme papa aussi.. hm, tu peux pas être parfait partout non ? dis-tu en plissant légèrement le nez avant de rire doucement, le suivant du regard lorsqu'il passe près de toi pour s'installer derrière l'îlot, tu te lèves du tabouret pour le rejoindre, t'adossant près de lui. - Peut être qu'à nous deux on peut s'en sortir ! ajoutes-tu en riant doucement alors que de ton côté tu n'est pas très bonne cuisinière non plus. - Juste évite de me faire peur encore une fois, je voudrais pas te planté avec un couteau de cuisine... ça changerais du jet d'eau. tu fais une petite moue craquante en te mordant la lèvre, l'instant t'amuse encore alors que les images te reviennent.

_________________

et un jour : quelqu'un te prend la main. quelqu'un change ton foutu destin. quelqu'un rallume ta vie. quelqu'un te donne l'envie. il y a toujours quelqu'un qu'on n'attend pas, quelqu'un pour nous sauver de là, toujours. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papa ours
avatar

- prayers : 2152
- pseudo : Kahlan
- multifaces : BadCal & FairyTess
- id card : Chris Hemsworth + Vava : Jacage
- registration : 03/12/2017
- côté coeur : "Je t'ai perdu, depuis je ne m'aime plus"

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: 5/ 3 Charlie + Wanda + Dani + Léo + Clive

MessageSujet: Re: Any Body ft Wanda & Charlie   Mer 30 Mai - 12:48

Tu avais eu besoin de ce petit interlude entre toi et toi avant d'aller affronter Wanda. Car oui même si ton âme avait un semblant d’apaisement en la présence de ton amie , ton corps lui avait bien plus de mal à retrouver son calme. Ce moment dans la salle d bain, tu sais qu'il te restera en mémoire pendant ses longues nuits de célibat quand chaque pensée tourné vers Charlie est une torture... mais à bien y penser, songer à Wanda ne serait pas une meilleure idée, tu le sais très bien. Pas pour une nuit sans rêve agité. Les premiers pas dans la cuisine sont teinté d’appréhension . Tu venais d'avoir une injection de désir dans les veines et le reste du corps et devais reprendre une attitude normal, de mec posé sans ambiguïté … autant dire que cela te paraissait bien compliqué .

Tu comprends vite que cela serait même impossible. Elle te parle mais tes yeux gambadent tout de même discrètement sur la jeune femme en avançant vers le plan de travail.La position te donne de quoi être séduit par ses jambes . On est loin de la féminité d'une jolie robe ou d'un ensemble affriolant mais tu ne dirais pas que ce n'est pas sexy, à tes yeux si. Même toi qui préfère les denses chevelures libres dans lesquelles tu peux glisser les doigts, trouves soudain un charme à cette tresse qui amenait ton regard vers le creux de ses reins.   « J'ai des tas de vices cachés rassures toi ! » Et cela dans les deux sens du terme mais tu préféra ne pas approfondir sous peine de te perdre toi même. Ton rire rejoins le sien tandis qu'elle est de nouveau toute proche.   « Je vous trouve bien optimiste mademoiselle Escobar ! » Tu ouvre le frigo , faisant un état des lieux de ce qui s'y trouve . Dommage pour vous tu as écoulé tout le stock de petit plats de ta mère. Tu as pourtant bossé sur la nutrition dans le cadre de ta formation mais savoir ce qui est bon pour la santé ne veux pas forcément dire savoir le cuisiner ! « Promis j'essaierai ! Je n'ai pas envie que tu t'amuses à me lancer des couteaux comme tu l'as fait avec de l'eau ! Mouillé ok, écorché, je dis non! » Tu dédaignes bien vite tes aliments pour la regarder dans ta cuisine dans une tenue qui te laisses à penser que la fin de journée aurait pu être bien différente sans elle .

  « Quoique à bien y penser, j'ai une infirmière à la maison  au moins tu pourrais prendre soin de mes bobos » Ton sourire toujours sur tes lèvres tu te dis que tu ne devrais pas vraiment rire si tôt de ce moment qui avait été plus que troublant pour toi. Tu n'as plus l'habitude d'en désirer une autre que ta femme et une part de toi te le reproche. Tu as été un joueur, un séducteur avant Charlie et encore pendant tout le temps de votre histoire.Ce qui avait changé était qu'elle était devenu ta seule cible. Mais c'est comme une seconde nature. Peut être que tu aimes trop être aimé , presque autant qu'être utile à ceux que tu affectionnes. Tu finis par sortir un filet de poulet et quelques légumes. « Hum... on pourrait faire un truc du genre ?  Tu sais faire des points de suture, je peux te laisser couper la viande  n'est ce pas ? » Le tiroir à couvert se trouvait juste à coté de la hanche de la belle Wanda. Tu viens la pousser délicatement pour  y avoir accès,ton regard bleu ancré dans celui sombre de ton ami. « Pardonne moi » C'est à taton que tu trouves les couteaux que tu déposes sur la planche à découper. « Mes affaires te vont bien je trouve. Mieux qu'à moi même.  Tu devrais songer à ne porter que ça ! » Ou moins... mais cela tu le garde pour toi. Tu reprends la taille de ta commis , cette fois ci avec les deux paumes pour l'éloigner encore une fois « Encore pardon  mais les tabourets sont en dessous » C'était vrai, mais que tes doigts s' agrippent presque à elle ce n'était pas nécessaire. Tu sors le siège encastré « Le trône de madame est avancé, elle peux y poser ses fesses ! » Cela t'éviterai de vouloir le reluquer.

_________________


Double Trouble


(c)Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.everything-is-fine.com/t494-melvin
avatar

- prayers : 772
- pseudo : lélia
- multifaces : la future madame withaker + lawrence alias boby
- id card : zoé saldana / mermaid tears
- registration : 05/05/2018
- côté coeur : fiancée à cet homme qui marque ta peau. Ton coeur qui balance pour un autre.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: open / melvin - ezekiel - charlie - julian - klaus

MessageSujet: Re: Any Body ft Wanda & Charlie   Jeu 31 Mai - 16:30



La situation était déjà compliqué dans la salle de bain, tu avais des pensés peu catholique. Melvin à vite pris la fuite te laissant là, seule avec les hormones en folie. Peut être qu'il t'en faut peu pour être bousculé mais Melvin à ce charme fou, un charme qui bouleverserais n'importe quelle femme. Ton corps chauffe mais assez vite la tension redescend. Tu quittes la salle de bain avant de tomber sur la porte entrouverte de l'homme qui t'offre une vu sur ce corps musclé, pratiquement nu, son short ample. Ses paroles te surprend. Si tu avais eu un minimum de courage tu aurais pu rentrer dans cette chambre et reprendre cette proximité dans la salle de bain et ainsi le calmer avec tes mains, tes doigts délicats. Pourtant tu n'es pas aussi aventureuse, tu n'aurais pas supporter qu'il te repousse alors tu n'as rien fais. Tu as rejoint la cuisine en essayant d'oublier les paroles du beau blond même si ça risque d'être difficile. 

Il débarque avec cet air serein alors que de ton côté tu ne l'es pas du tout, le voir là, son short qui cache certainement le reste de son érection, bon dieu, tu dois réellement sortir cette image de ta tête avant de lui sauter réellement dessus. Il s'approche pour venir près de l'îlot central, un instant tu secoue la tête pour reprendre de plus bonne pensés. Tu te lèves alors pour le rejoindre, ses paroles qui étirent un large sourire. - Des tas de vices ? Je vais devenir curieuse Monsieur Brock.. dis-tu doucement en venant près de lui alors qu'il continue dans ses dires. - Je dois l'être puisque monsieur semble assez sceptique sur ses talents culinaire. ajoutes-tu en haussant doucement les épaules puis tu es de nature assez optimistes, une qualité mais aussi un défaut qui parfois te compte beaucoup.. surtout avec Kahoni. Adossé contre l'îlot, tu sens le regard parfois insistant de Melvin mais évidemment tu ne dis rien, t'aimes ça. Alors qu'il continue avec ton geste maladroit tu ris doucement en croisant son regard. - Je préfères t'arroser une nouvelle fois que de devoir te planté avec un couteau, disons que ton corps saillant d'eau est bien plus agréable à regarder que du sang ! Ajoutes-tu en faisant une petite grimace alors que l'écho de tes paroles revienne à tes oreilles, disons que tu viens inconsciemment d’évoquer le plaisir que tu avais eu quelques minutes auparavant. Un instant tu détourne le regard alors qu'une mèche rebelles de ta tresse retombe sur ton visage. 

- Evidemment, je te laisserais pas te vider de ton sang. tu secoues la tête en l'observant revenir vers toi avec un filet de poulet et des legumes. Un instant tu prends le temps de te laver les mains, par réflexe puisque tu le fais des centaines fois par jour avant de revenir près du grand sportif. - C'est parfait, oui j'ai des mains en or, je peux m'en occupé ! Ajoutes-tu en hochant le visage lentement finalement Melvin se rapproche d'avantage, se retrouvant aussi proches que l'instant dans la salle de bain, sa main qui effleure ta hanches, un moment tu n'arrives plus à réfléchir correctement alors que ton regard croise le sien, presque instinctivement il descend sur cette bouche qui depuis peu t'attire fortement. Celles-ci ce mettent à bouger et à ce moment là tu comprends, baissant le regard vers le tiroir tu te décale légèrement. Il continues ses dires en parlant de ta tenue. Ta bouche qui s’entrouvre légèrement avant de laisser place à un sourire, tu regardes ton corps dans ses vêtements. - Tu trouves ? murmures-tu doucement avant de relevé le visage vers celui du blond près de toi. - Je devrais songer à venir plus souvent alors pour te les empruntés.. ajoutes-tu timidement même si l'idée de revenir n'est pas une mauvaise idée, tu es tellement bien ici, avec Melvin, en sécurité. 

Comme si ton corps était frappé par la foudre, ta respiration ce stop un instant lorsqu'il saisit tes hanches pour te faire reculer de nouveau, ton coeur fond dans ta poitrine et ton corps appelle le sien. Tu as cette envie qu'il te touche, beaucoup plus, que ses mains se baladent. Instinctivement tu te laisses aller mais ta main trouve le contacte avec sa peau, son avant bras que tu agrippes à ton tour. Tu es étourdis de ce court instant alors que Melvin tire le tabouret pour que tu puisses être plus confortablement installé, c'est trop court comme contacte et tu regrettes son éloignement. Juste un fin sourire, tu restes encore figé par cet instant. - Merci. ajoutes-tu doucement en reprenant ta respiration même si celle-ci est plus rapide. T'essaye de réfléchir plus clairement, changer de sujet, tu attrapes les filets de poulet et le couteau de cuisine ainsi que la planche à découper. - Comment vont les jumelles, ça fait longtemps que je ne les ai pas croisés ? dis-tu doucement en jetant un regard à Melvin toujours à tes côtés. 


@Melvin Brock

_________________

et un jour : quelqu'un te prend la main. quelqu'un change ton foutu destin. quelqu'un rallume ta vie. quelqu'un te donne l'envie. il y a toujours quelqu'un qu'on n'attend pas, quelqu'un pour nous sauver de là, toujours. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papa ours
avatar

- prayers : 2152
- pseudo : Kahlan
- multifaces : BadCal & FairyTess
- id card : Chris Hemsworth + Vava : Jacage
- registration : 03/12/2017
- côté coeur : "Je t'ai perdu, depuis je ne m'aime plus"

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: 5/ 3 Charlie + Wanda + Dani + Léo + Clive

MessageSujet: Re: Any Body ft Wanda & Charlie   Mar 5 Juin - 0:02

Deux amis qui font la cuisine, il n 'y avait rien de mal à ça. Même si vous êtes tout les deux peu vêtus et ayant vécu un moment chaud bouillant dans la salle de bain il y avait encore peu et que chaque fois que vos corps se frôlaient … tu avais envie de prolonger le contact. Bon il n'y avait peut être rien de mal mais ce n'était pas totalement innocent non plus. Tu ressentais le point de l'abstinence d'une part et puis... c'était Wanda. Tu avais passé dix ans à passer outre le regard que certaines femmes pouvaient avoir sur toi, car seul celui de la tienne comptait.Non définitivement tu n'étais pas le genre de mec qui trompe, la preuve était qu'encore aujourd'hui cette alliance à ton doigt te retenait beaucoup. Pourtant quelque part, même si il restait hermétique aux autres, la jolie métisse avait un pouvoir différent, tu la connaissais depuis longtemps, la trouvait belle depuis longtemps. Tu avais eu l'occasion d'admirer sa plastique, et de s'amuser de son sourire mais tu avais été trop obnubilé par sa femme pour laisser son corps se délecter de cette proximité qui pouvait naître naturellement entre vous, trop aveuglé par tes principes et son cœur serein. Désormais ton cœur préférait pour beaucoup se taire et même s'il voudrait murmurer des paroles plus douces à Wanda il serait sans doute trop tôt pour les entendre. C'est bien pour cela que tu essayais de museler ton désir aussi. Entreprise compliquée quand chaque paroles trouve un double sens dans ton esprit .
  « Des tas de vices ? Je vais devenir curieuse Monsieur Brock.. » Certains vices seraient bien trop heureux de se dévoiler auprès d'elle. Tu es un homme qui avait toujours aimé la sensualité, la sexualité et ne s'était jamais privé aussi bien célibataire que marié. Il n'y avait bien que l'année courante    où il avait du faire tant de compromis. « Je préfères t'arroser une nouvelle fois que de devoir te planté avec un couteau, disons que ton corps saillant d'eau est bien plus agréable à regarder que du sang ! » « Agréable ? Vraiment ? Intéressant... » Tu ne regrettes pas tes mots ni ton petit sourire en coin quand tu les as prononcé. La vision que tu avais eu sous la serviette était encore plus agréable à tes yeux.... ses fesses bien formées, bien fermes... de quoi s'amuser...

« C'est parfait, oui j'ai des mains en or, je peux m'en occupé ! » Tu arques le sourcil pensant un instant à ses talents … est ce qu'ils étaient également employable dans un autre domaine. Tu fixes ses lèvres , te demandant si elles aussi peuvent entrer en fusion contre un autre métal ardent... et tu sais alors que tu auras des crampes toute la nuit. « Ok, je te laisserais faire un tour dans mon dressing à chaque fois... quoique non. Garde ça que quand on est seul. Pas tant pour la pudeur de mes filles mais plutôt car leur papa serait pas pareil de te voir déambulé comme ça devant ses yeux » Et elles commençaient à devenir trop grandes, trop curieuses et cela coïncidait avec ton envie de cacher le plus de chose possibles aussi. Surtout concernant Wanda.

Même lorsque vous vous lancez dans la préparation du dîner, il reste quelque chose. Tu pourrais t'installer confortablement devant elle, mais tu restes debout à ses cotés. Elle porte la flagrance de ton gel douche et pourtant il y a autre chose derrière de plus unique. Tu aimes et ça remue des souvenirs... des premières fois, quand tu découvres une femme, quand tu sens son odeur pour la première fois, quand tu la devines douce, chaude et moite... Tu t'occupes des légumes avec efficacité. Cela n'a jamais été trop le problème c'est la suite. C'est bien pour ça que tu aurais tendance à manger tout crus avec des gros pavés de viande. Elle t'offre une bonne façon de détourner la conversation et un sujet qui ne t'incite pas à reluquer ses jambes ou bien l'échancrure de  ses seins découverte par ce satané t shirt, qui t’appartient mais qui retombe sans cesse sur son épaule.  Tu le maudis, tu penses à lui offrir une vitrine, tu hésites avant que la jolie Wanda ne parle de tes princesses.

« Elles vont bien, elles sont chez leur mère mais je les ai eu au téléphone tout à l'heure. Je n'ai pas dit que tu serais à la maison sinon elles m'auraient fait toute une histoire à me demander si tu serais là à leur retour » Et puis si elles lâchaient l'information à Charlie... Cela te rappelait aussi les véritables raisons de ton invitation, ce n'était pas dans le seul but de l'avoir sous ta douche et de t'imaginer avec elle. Tu t'éclaircis légèrement la voix. « D'ailleurs … en parlant de leur mère, il faut que je te dise quelque chose... » Tu ne savais pas vraiment par où commencer et en même temps tu t'empresse de la regarder et d’enchaîner pour la rassurer. « Tu sais que le divorce se passe pas super bien... et elle a décidé de me faire suivre. » Tu rajoutes en grimaçant «  Nous faire suivre... Elle a des photos de nous deux et même si elle risque pas de les envoyer publiquement. Je voulais te l'annoncer. Je veux pas que tu sois emmerdé avec ton mec...  » Oui, tu ne devais pas l'oublier lui non plus.

_________________


Double Trouble


(c)Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.everything-is-fine.com/t494-melvin
avatar

- prayers : 772
- pseudo : lélia
- multifaces : la future madame withaker + lawrence alias boby
- id card : zoé saldana / mermaid tears
- registration : 05/05/2018
- côté coeur : fiancée à cet homme qui marque ta peau. Ton coeur qui balance pour un autre.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: open / melvin - ezekiel - charlie - julian - klaus

MessageSujet: Re: Any Body ft Wanda & Charlie   Mer 6 Juin - 23:30



C'est simple, basique. une simple soirée entre amis, un moment agréable. bien sur votre petit instant dans la salle de bain avait mis le feu au poudre ainsi que ces rapprochement et ces légers contacte mais il n'y a rien eu et tu n'es pas certaine qu'il y aurait quoi que ce soit entre vous. Tu connais Melvin, un homme droit qui aime les principes et la loyauté et c'est ce qui fait qu'il est merveilleux. certainement un peu trop à tes yeux. tu commences à avoir faim, peut être que vous auriez dû commander quelques choses à manger mais préparer ainsi avec ton ami rend la soirée encore plus sympathique, tu es pas une bonne cuisinière mais c'est pas trop sorcier et tu arrives à faire le minimum tout de même. Même si la situation était tendu, tu étais bien et confortable dans cette cuisine qui n'est pas la tienne, avec un homme qui n'est pas le tien. Peut être que tu peux même t'imaginer, te projeter et si finalement Kahoni ne te rendais pas aussi à l'aise, aussi heureuse. Maintenant tu doutes, de tout, de lui et tu ne sais plus quoi faire. Melvin pourrait peut être t'aider mais si tu lui en parle tu devras lui avouer la violence de ton fiancé et tu es pas encore capable de le dire à voix haute, de le reconnaître, c'est douloureux. 

« Agréable ? Vraiment ? Intéressant... » tu souris doucement en levant les yeux, l'air de Melvin, un homme qui aime les compliments, évidemment qu'il y a de quoi. l'homme aux muscles saillant, qui pourrait dirait le contraire ? tu connais des femmes, beaucoup trop qui aurait payé pour être à ta place, aussi près de lui à touché son torse humide.. si excitant. - Arrête de faire cette tête.. j'en connais des femmes qui auraient tout donné pour être ici.. avec toi. dis-tu en riant doucement, tu te mord la lèvre en haussant les épaules. - A Chicago tu faisais déjà fureur.. même si, les femmes qui prenait plaisir à te reluquer aimait que je les consoles juste après... ! BOUM, c'est lâcher, rare sont les fois où tu parles de ta bisexualité, t'aimes le contacte, peaux contre peaux, peut importe, homme ou femme, tu veux le plaisir et tu en as avec chacun d'eux. Même si principalement tes relations ont étaient avec des hommes, tu n'as aucun problème à aimer une femme. Tu cherches un peu ton ami, tout homme normalement constitué à ce fantasme de voir ce genre de scène, deux femmes, sensuellement l'une contre l'autre, c'est beau, c'est excitant et tu sais que Melvin à un imaginaire assez développé, t'aime le taquiner avec ce genre de chose. Qu'il t'imagine, qu'il s'amuse. 

Finalement assise sur le tabouret gentiment tiré par ton hôte, tu commences à découpé les poulets, des bouts pour que la cuisson soit plus rapide, tu es douée avec tes doigts évidemment, infirmière tu as toujours besoin d'être précise. tu sais t'y prendre. - Leur papa serait perturber, je comprend bien. Disons que je le suis aussi en sa présence... je devrais peut être laissé des affaires de rechange, des shorts et débardeur. dis-tu en souriant doucement, jetant un coup d'oeil à cet ours à tes côtés. Concentré sur les légumes, t'essayes de rester discrète mais ton regard dévie à chaque fois sur ses bras muscles.. attirant ton regard et tirant ton bas ventre. Tes gestes sont rapides, tu fais attentions essayant de pas trop être déstabilisé par l’apollon à tes côtés. Très vite tu finis de coupé les poulets, une part importante juste pour vous deux mais Melvin mange certainement pour trois donc ça semble correct. Tu te lèves du tabouret pour te lavé les mains à l'évier juste derrière le grand blond. Tes mains sèches, tu t'adosses derrière lui contre le bord du meuble de l'évier. Un instant tu sens l'humidité dans ton dos, ta tresse qui ne sèche pas correctement, tu sens que tes cheveux vont être long à séché ainsi alors doucement tu commences à défaire la tresse de ton dos, reprenant ta place sur le tabouret à ses côtés, tes cheveux que tu relâches contre tes épaules, encore humide et ondulés. - Ohh, elles sont si mignonnes.. on devraient se faire une soirée tout les quatre, ça me ferait très plaisir de les revoir. ajoutes-tu en glissant tes doigts fins dans tes cheveux pour les dénouée, tu es contente de parler des jumelles, elle sont tellement amusante, tu les adores vraiment. Bien vite Melvin enchaîne sur un sujet plus sérieux, sa première phrase commence à te faire peur, tu fronces les sourcils ton regard soutenant le sien, tu comprends qu'il s'inquiète de quelques choses d'important. Ton sourire se perd alors que tu relâches tes cheveux pour te redressé et te rapprocher de lui, il enchaîne en voyant ton inquiétude. Des photos ? tu ne sais pas ce que ça signifie réellement mais vous n'avez rien à vous reprocher, vous êtes complices, proches mais ça s'arrête là.. même si tes pensés se chamboulent et que ton corps te brûle quand il est là, dans la même pièce mais ça aucune photo ne peut le prouver. - Si ces photos ne sortent pas publiquement Kahoni ne risque pas de les voir même si ont à rien à se reprocher. dis-tu en haussant les épaules doucement pourtant autre chose t'embête, lentement ta main se pose sur le haut de son bras, ce biceps, ferme, muscles, un contact électrisant. - Dis moi que ça ne vas pas te faire du tort dans cette histoire. Je ne veux pas être responsable d'un compromis qui te ferait du mal Melvin.. ajoutes-tu timidement, un brin de tristesse dans ta voix.

_________________

et un jour : quelqu'un te prend la main. quelqu'un change ton foutu destin. quelqu'un rallume ta vie. quelqu'un te donne l'envie. il y a toujours quelqu'un qu'on n'attend pas, quelqu'un pour nous sauver de là, toujours. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papa ours
avatar

- prayers : 2152
- pseudo : Kahlan
- multifaces : BadCal & FairyTess
- id card : Chris Hemsworth + Vava : Jacage
- registration : 03/12/2017
- côté coeur : "Je t'ai perdu, depuis je ne m'aime plus"

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: 5/ 3 Charlie + Wanda + Dani + Léo + Clive

MessageSujet: Re: Any Body ft Wanda & Charlie   Lun 11 Juin - 14:17

Vous vous étiez connu il ya presque une autre vie . Tu étais déjà marié, déjà un mec droit, vous viviez à Chicago et tu avais à l'époque plus de travail. Dans cette ville de fou , un coach sportif était solicité de partout , c'est un peu plus calme à Wauwatosa mais tu ne regrettes pas ton choix . Même si tu dois te serrer la ceinture un peu plus, tes filles , elles, ne manquent de rien et ont la nature, leurs oncles et tantes à proximités , elles ont la vie qui t'avait permis de grandir si bien dans tes baskets. Si votre famille avait toujours été votre grande priorité, quand tu travaillais, tu travaillais vraiment, tu te donnais à fond. Dire que tu n'avais pas remarquer que certaine appréciaient lus le professeur que les cours auraient été faux. Mais tu étais si loin de ça, tu avais vu... mais pas tout. Ce que t'annonce Wanda te laisse littéralement sur le cul. Ta mâchoire se désolidarisent du reste « Pardon ? Et tu me balances ça comme ça ? » Ton regard se fait plus vague, sans doute à cause des images que ton cerveau aime à recréer : Wanda nue, bon ça c'était pas une nouveauté , mais cette fois c'était une peau tout aussi douce, peut être plus blanche pour le contraste qui se glisse contre elle, ce sont deux lèvres charnues et peintes de rouge qui se cherchent et qui se trouvent comme deux paires de cuises qui s'entrechoquent pour mieux se mêler. Si tu ne vois pas le visage de ses éventuelles amantes, celui de Wanda tu le visualise trop bien. Tu t'en veux un peu de fantasmer comme un adolescent sur ton amie, et encore plus depuis sa révélation .Tu te masse le cœur comme si tu étais sur le point de faire une attaque « Tu auras ma mort sur la conscience et de tout les mecs à qui tu pourrais donner ce genre de détail sur ta vie sexuelle sans leur donner l’opportunité de participer ! » Le plus troublant dans l'histoire ? Juste Wanda dans un lit et il aurait envie d'y aller... tu gérais l'abstinence avec de plus en plus de difficulté et la belle métisse n'y était pas pour rien.

Parler de tes filles n'offrent qu'une maigre diversion puisque l'idée qu'elle laisse des vêtements à elle ici te fait secouait la tête. « Même si tu as un goût certain pour t'habiller... » et que toi tu aurais un goût certain pour la déshabiller « Je dis non, au besoin , je te prêtes mes fringues. C'est leur plus belle honneur que je peux leur faire. Je crois qu'il préfère largement ta peau et ton odeur que la mienne. » Les préparatifs vont bon train et tu te concentres sur tes légumes,poivrons et autre épis de maïs. Cela te permet de ne pas t’intéresser de trop prêt aux courbes qui t'accompagnent.  « Tu sais que tu es la bienvenue ici peu importe l'heure ou le jour ! » Tu étais sincère.

C'était le même trait de caractère qui t'avait poussé à parler des photos et du détective.  Elle balaie vite ton inquiétude pour elle et se concentre sur toi . A son contact tu te détends doucement , tes épaules retombent et tu attrapes sa main. Tu l’emmène à tes lèvres pour l'embrasser dans un sourire « Merci... Elle veux à tout prix récupérer les filles. Elle a vu qu'on était proches et veux en profiter mais on a rien à se reprocher comme tu dis. » Enfin tant que l'envie n'est pas une raison suffisante pour condamner quelqu'un. Comme pour le prouver tu attrapes une mèche de ses cheveux   et une goutte s'en échappe retombant sur ton t shirt... non sur ton t shirt, juste au niveau de sa poitrine, tout prêt de sa pointe qui doit répondre à l'appel de... de l'eau ? Tu en as fixé la fuite jusqu'au tissus blanc. Tu la fixe trop longtemps sans doute alors que tu renvoie de nouveau tout ses cheveux dans son dos humide sur lequel tu poses la main , détenant toujours la sienne entre tes doigts. Tu redresses le visage vers elle « Je suis certain que ça va se calmer » Tu parlais de la véhémence de ta femme mais aussi du plaisir que tu avais de l'avoir si prêt de ton torse.   « J'ai aucune envie d'être un problème avec ton fiancé, je suppose que quand on t'as, on a pas envie qu'un autre s'approche trop prêt de toi. Ni même que tu te retrouve dans une tenue pareille avec moi ? » Toi tu l'aurais pas supporté, tu es un homme, tu sais ce que pense n'importe quel homme avec une femme comme Wanda dans la même pièce, troublante et touchante. Tu rajoutes en riant à moitié « Et je ne te dis pas l'épisode de la salle de bain  quand tu m'as fait regretter d'avoir des serviettes encore trop grande à mon humble avis. » C'était un petit  aveu de faiblesse mais tu espérais qu'il passerait plus facilement sous le ton de l'humour. Ton toucher remonte à ses omoplates et à sa nuque humide. « Attends , retourne toi un instant. » Tu la fais tourner comme dans une danse de la main que tu lui avait dérobé et une fois dos à toi , tu remonte ton propre débardeur, dévoilant ton torse pour que le coton essuie sa peau. « Fais attention à ne pas tomber malade, je ne veux pas perdre mon commis ! » L'eau avait laissé une traînée transparente sur ses reins que tu regardes un instant. « On continue le dîner pour me faire pardonner de t'avoir impliqué dans mon divorce ? Je te dois vraiment ça ! »

_________________


Double Trouble


(c)Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.everything-is-fine.com/t494-melvin
avatar

- prayers : 772
- pseudo : lélia
- multifaces : la future madame withaker + lawrence alias boby
- id card : zoé saldana / mermaid tears
- registration : 05/05/2018
- côté coeur : fiancée à cet homme qui marque ta peau. Ton coeur qui balance pour un autre.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: open / melvin - ezekiel - charlie - julian - klaus

MessageSujet: Re: Any Body ft Wanda & Charlie   Lun 11 Juin - 23:48



« Pardon ? Et tu me balances ça comme ça ? » dit-il alors qu'un sourire s'agrandit sur tes lèvres pulpeuse, tu savais que tes paroles allaient titiller ton ami, un ami qui aurait aimait voir beaucoup plus de choses à l'époque, peut être avoir des détails croustillant mais tu étais encore silencieuse à ce sujet. T'essayais de rester discrète ne voulant pas être la femme facile. Quelques femmes on succombé à tes charmes puis parfois des hommes, quand tu étais encore célibataire évidemment. Aujourd'hui tu es avec Kahoni, c'est difficile, toujours absent, loin d'ici pour son boulot, tu sais plus si tu dois le croire, lui faire confiance. Tu doutes beaucoup ces temps-ci et ça devient perturbant. Tes instants avec Melvin te chamboules, tu l'as toujours vu comme un ami même si tu le trouvais attirant, amusant, gentil et encore beaucoup d'autres qualités, tu n'as jamais eu des pensés plus poussés, tu le savais marié, papa et heureux et c'était le principal. Pourtant ici à Wauwatosa tout à changé, sa situation est délicate, triste et tu comprends sont ressenti, tu es fiancé maintenant mais la proximité de Melvin met tes nerfs à rudes épreuves, tes émotions éclatent dans ta tête et dans ton coeur, étrangement tu t'sens mieux ici que chez toi, mieux avec lui qu'avec Kahoni. Melvin parait un instant loin dans ses pensés alors que tu le crois t'imaginer avec une autre femme. Tu ris doucement en levant les yeux.  Sa tête te fait tellement rire, il à l'air surpris mais en même temps ravi de pouvoir t'imaginer ainsi. - Vous avez tous le même fantasme, imaginer deux femmes, l'une contre l'autre.. j'avoue c'étais pas mal, de bons souvenirs.  Dis-tu en souriant plus aux coins des lèvres, encore une pique pour le taquiner. - Mais je t'aurais volontier invité Melvin si tu n'étais pas déjà pris.. ajoutes-tu en lui faisant un clin d'oeil alors que tu voudrais bien sentir son coeur qui sautille dans sa poitrine et peut être même une légère érection dans son short trop ample pour la voir. 


Finalement, toujours occupé vous venez à parler des filles, tu les adores vraiment et rare sont les fois où tu les vois donc évidemment que les revoir te ferait plaisir. Peut être que tu proposera une sortis bientôt à Melvin et les jumelles, une journée, un moment amusant. De ton côté ça te ferait du bien de sortir, d'oublier tes problèmes de couples et la pression au travail et ça aiderait peut être Melvin à oublié cette histoire de divorce. une journée agréable ne peut que vous faire du bien. Tu parles de laissé tes affaires ici, tu souris lorsqu'il refuse, alors que ses compliments ajoutes de la couleur rosé à tes joues. - Et je me sens bien dans tes vêtements, ton parfum qui m'enveloppe comme si j'étais dans tes bras.. dis-tu doucement en te mordant la lèvre inférieur, peut être une révélation que tu aimerais qui se réalise, ses bras, son corps qui presse le tien, une image beaucoup trop agréable. - Merci, ça me fait plaisir. dis-tu doucement à ses paroles, tu peux compter sur lui, tu sais bien. Tu finis ton plat de viande, détachant tes long cheveux encore humide et légèrement bouclé. Finalement Melvin t'avoue que sa femme à réussi à prendre des photos de vous, des photos banales qui ne dis rien a part que vous êtes complice mais ça ce n'est pas un faux de la part de Melvin. Tu essayes de le rassurer, tu ne veux surtout pas être celle qui le met dans une mauvaise place, juste pour de simple photos. Ta main contre son bras, ses muscles sous tes doigts, t'essayes de rester concentré mais c'est difficile. Il s'impose face à toi, son regard bleuté qui soutien le tien, tu pourrais craquer sur le champs, tu pourrais le faire mais tu te retient, difficilement. Il prend ta main pour l'apporter à ses lèvres, tu suit son geste du regard, la bouche entrouverte, ton souffle ce coupe alors que sa bouche et son souffle chaud rencontre ta peau métisse, légèrement froide après t'être lavé les mains. Tes esprits chamboulé, tu reprends la parole avec du mal. - Mais les filles sont bien avec toi, non.. elle peut pas te les prendre, elle a pas le droit. dis-tu doucement, rien à vous reprocher c'est bien ça le problème. Au fond tu voudrais qu'on te le reproche, tes pensés fusent pour Melvin, tes fantasmes, tes images érotiques dans le creux de ses mains géantes et ferment. Ses doigts qui décalent une de tes mèches de cheveux, tu vois pas la goûte trop absorbé par son regard déviant sur ta poitrine, c'est inlassablement le même refrain, cette tentation qui te tire le bas ventre, ton coeur qui saute dans ta poitrine. Tes cheveux qu'il relâche dans ton dos, un instant la froideur de l'eau contre le tissu qui s'imbibe, tu frisonnes à cause de l'eau mais aussi de cette main qui s'attarde dans ton dos. Ce contacte qui te fait perdre un instant tout tes moyens. 


Les paroles de Melvin qui arrive à tes oreilles, tu semble ailleurs, tu veux autre chose, plus que ça. - Tu.. tu crois ? murmures-tu, tu sais plus, il a l'air sûr de lui mais tu n'as aucune idée si c'est vrais. Finalement il enchaîne avec ton fiancé, tu baisses le regard lâchant un petit soupir, voilà trop longtemps que Kahoni ne t'as pas touché ni même regarder avec envie. Trop longtemps que tu te sens seule.. - Je crois qu'il s'en fiche, il bosse tellement que je deviens invisible. Je suis bien.. ici, avec toi. avoue-tu en relevant le regard vers lui, un instant peut être que ce n'est qu'un aveux de ton malheur et pourtant Melvin est loin d'imaginer le pire. Sa phrase concernant ses serviettes te fait rire doucement, alors que ta main encore dans la sienne, tes doigts qui s'enlacent délicatement aux siens. - Tu devrais pensé à les changer la prochaine fois.. dis-tu doucement en te mordant la lèvre alors que sa main remonte dans ton dos humide jusque ta nuque, un nouveau frisson te traverse. Il te demande de te retourner te faisant faire un demi-tour tel une danse de salon, gracieusement tu te laisse faire, te retrouvant à proximité et dos à lui. Le laissant faire, tu ne sais pas trop mais tu as confiance et dans cette position des pensés beaucoup moins catholique te vient en tête. - Si je tombe malade tu vas devoir t'occuper de moi, me pouponner ! ajoutes-tu en souriant, tournant légèrement la tête vers lui derrière toi, alors qu'il essuie ta nuque de son t-shirt, le bas de son torse qui se dévoile, ses abdominaux que tu aimerais goûter. - Tu n'as rien fait Melvin, ce n'est pas toi. Puis sache que je suis là d'accord, si tu as besoin.. je m'éloigne pas. dis-tu sincèrement en te retournant vers lui lentement, un sourire qui étire tes lèvres rosé. - Mais je meurs de faim ! ajoutes-tu en lâchant un petit rire alors que tu attrapes un poivrons crus en te penchant légèrement contre lui. 

_________________

et un jour : quelqu'un te prend la main. quelqu'un change ton foutu destin. quelqu'un rallume ta vie. quelqu'un te donne l'envie. il y a toujours quelqu'un qu'on n'attend pas, quelqu'un pour nous sauver de là, toujours. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papa ours
avatar

- prayers : 2152
- pseudo : Kahlan
- multifaces : BadCal & FairyTess
- id card : Chris Hemsworth + Vava : Jacage
- registration : 03/12/2017
- côté coeur : "Je t'ai perdu, depuis je ne m'aime plus"

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: 5/ 3 Charlie + Wanda + Dani + Léo + Clive

MessageSujet: Re: Any Body ft Wanda & Charlie   Ven 15 Juin - 23:44

Elle était fière de son effet sur toi, tu en étais certain. Mais faire celui qui n'avait pas eu 1000 images secondes dans sa tête aurait été d'un hypocrisie terrible Surtout l'éventualité d'une certaine invitation … Tu étais marié à l'époque , tu aurais dis non sans le regretter une seconde mais ...Oui ok, ça t'aurait quand même travaillé comme n'importe qui. Hormis tes muscles, tu n'étais pas fait de marbre ! « Et je me sens bien dans tes vêtements, ton parfum qui m'enveloppe comme si j'étais dans tes bras.. » Cet aveu ne t'aide en rien. Cette force d'auto persuasion tu la connais. Tu sais comme on peux se bercer grâce à une odeur et un peu d'imagination et surtout tu sais les effets que ça peux avoir physiquement et sur l'excitation. Es tu en droit de te dire que tu lui plais ? Qu'elle voudrait être dans tes bras ? Tu serais idiot de ne pas le prendre comme ça, ça te flatte, ça te plaît et ça ne facilite pas le trouble que tu as de ne pas le faire, de ne pas te laisser aller .Seul ton alliance t'en empêche au fond. Tu aurais l'impression de tromper Charlie à ton tour . Tu ne sais pas si tes bonnes résolutions pourraient être éternelles par contre...

Votre conversation prends bien heureusement une tournures plus sérieuses, plus sage mais pas plus agréable. « Elles sont bien avec elle aussi en ce moment. Même si ça me tue de le dire . Comme elle n'a pas réussi à vraiment avoir des preuves comme quoi je puisse avoir commencer à chercher ailleurs c'est moi qui ai la main. Je veux lui donner aucune raison de la récupérer... » Son contact te fait bien . Tu essaie d'être terre à terre sur toute cette histoire mais sa peau et ses yeux te permettent de flotter un moment au dessus de toute cette merde. Tu aurais du mal à t'en passer . « Oui ça va aller... il ne se peux pas autrement ! » Ta confiance est pour beaucoup surjouée mais au moins tu peux t'y raccrocher. Tu parles de son fiancé, comme pour le rappeler à votre bon souvenirs mais es étonné par les confidences de la belle Wanda . Comment peut il la laisser se penser invisible ? « Tu es tout sauf invisible pour le reste du monde, pour moi ! Tu es pétillante, sexy, intelligente ! Il doit juste être con » Tu as un petit sourire en coin, presque misérable, comme si tu t'excusais pour toute la gente masculine . En serrant ses doigts tu essaie de rire de toute cette situation . « Je découperais toute les serviettes une à une alors ! » Tu prends soin d'elle en riant « Pari tenu alors ! » Tu la remercie d'un petit baiser sur le front « Tu as intérêt à rester dans le coin maintenant qu'on est de nouveaux dans la même ville. »

Vous vous remettez dans la cuisine, tu as aussi faim et tu sens que pour affronter les prochains moments avec Wanda tu auras besoin de force . Le repas est censé être simple, tu sais bien nourrir tes filles mais tu sais que les petits plats familiaux , tu les dois plus à ta mère et ses tupperwares chaque lundi . Tu mets tout dans l'huile et remue vigoureusement le wok . Tu laisse un instant mijoté. « Bon on va tenter un truc ! » Et tu ne parlais pas de positions sexuelles ! Tu prends le présentoir à épice. Au début tout se passe bien … un peu de curry, de cumin. Tu goûte et ça va, un peu plus ne va pas faire de mal. Tu reprends encore un peu de paprika. Le déversoir bouché, tu tapes sur le cul de la bouteille et là... c'est le drame. La totalité du pot s'effondre sur votre préparation . Tu restes abasourdis un instant avant d'exploser de rire. Celui ci résonne, tonitruant sur les murs pendant que tu jette le wok dans l’évier . « Je suis une vraie catastrophe ! Pardon !! » Tu regardes les dégâts en soufflant « Quel gâchis... je me sens pas de recommencer ? On se fait livrer ? »


(…) Tu avais laissé le soin à la belle infirmière de passer commande et vous attendiez dans le salon.    Tu as préféré le fauteuil, grand et large mais tes yeux sont bien trop intéressée par celle qui occupe le canapé . La sonnerie retentit et tu te lève pour aller ouvrir au livreur mais elle est plus rapide. Tu la suis et va chercher ton porte feuille dans la veste accrochée à l'entrée la laissant faire l’hôtesse de maison. Ce n'est pas désagréable après tout. « Dépêches toi, l'effort m'a donné une faim de loup ! »

_________________


Double Trouble


(c)Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.everything-is-fine.com/t494-melvin
avatar

- prayers : 170
- pseudo : spurryquick
- id card : mila kunis (beth<3)
- registration : 15/12/2017
- côté coeur : and there's two more lonely people in the world tonight. baby, you and I

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: melvin, betty & wanda.

MessageSujet: Re: Any Body ft Wanda & Charlie   Sam 16 Juin - 9:29

Ça avait commencé par un doudou perdu. Celui de Rose. Qui n'avait cessé de lui hurler dans les oreilles pendant trente minutes, Charlie l'avait finalement trouvé coincé entre la portière et le siège. Mission accomplie. Puis ça avait été une histoire de pyjama rose licorne. Heureusement, Charlie avait pensé à les acheter en quadruple pour que les filles puissent l'avoir et chez leur père, et chez leur mère. Mais lorsque Daisy avoua d'une petite voix coupable qu'elle avait oublié son cartable chez son père Charlie manqua de verser dans l'hystérie. Il y avait des jours comme ça où les filles devenaient son enfer personnel, où tout était prétexte pour la pousser à bout et rien n'était assez bien pour elles. Charlie avait fini par comprendre qu'elle n'aurait pas d'autres choix que d'aller chercher le cartable chez Melvin avant qu'il ne soit l'heure du coucher. Elle envoya un premier message à Melvin lui demandant de venir déposer le cartable mais celui-ci resta sans réponse. Un deuxième texto, un troisième. Elle tenta de l'appeler mais rien. Elle n'avait aucune envie de ressortir pour reprendre la voiture et conduire jusqu'à chez son futur ex-mari mais le fait est qu'elle n'avait pas trop le choix. Elle ne pouvait définitivement pas envoyer Daisy à l'école demain sans son cartable. Elle décida donc de les confier à Betty le temps de faire l'aller-retour et se rendit jusqu'à chez Melvin. Elle se gara à l'arrache devant chez lui, après tout il faisait exactement la même chose lorsqu'il venait chez elle. 

Elle gravit les marches du porche, à tous les coups il était parti faire son sport sans prendre son portable. Elle lui avait reproché cent fois de faire ça quand ils vivaient encore ensemble, ne pas savoir exactement où était son mari était une source d'angoisse. Même si au vu de sa carrure il ne risquait pas de lui arriver grand chose un accident était vite arrivé. Sauf que voilà, les baskets de Melvin étaient posées devant la porte d'entrée ce qui signifiait qu'il était rentré. Si ça se trouve il essayait délibérément de l'ignorer. Charlie se mit donc à sonner frénétiquement sur la sonnette de la porte d'entrée lorsque finalement on vient lui ouvrir.  Et quelle ne fut pas la surprise de Charlie lorsque la porte s'ouvrit. Ce n'était pas Melvin. Mais Wanda Escobar. Celle qui était venue dans sa boutique quelques jours auparavant. Charlie la regarda de haut en bas et elle sentit son coeur exploser dans sa poitrine. Jamais elle n'avait ressentie pareille douleur avant. "Des sous-vêtements pour votre fiancé hein ? Vous auriez pu me dire que vous cherchiez de la lingerie sexy pour baiser avec mon mari. Je connais ses goûts par coeur, à deux on sera allée plus vite." Elle ne savait même pas comment elle faisait pour réussir à parler malgré la contrariété qui étouffait sa gorge. C'était sûr maintenant. C'était 100% sûr. Melvin l'avait remplacé en un claquement de doigt. Une autre métisse, une autre femme exotique et frivole. Un autre corps, un autre parfum, une autre idylle. Et 10 ans de vie commune balayée.

_________________


BLOW ME ONE LAST KISS.

I'll dress nice, I'll look good, I'll go dancing alone. I will laugh, I'll get drunk, I'll take somebody home. I think I've finally had enough, I think I maybe think too much. I think this might be it for us (blow me one last kiss)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- prayers : 772
- pseudo : lélia
- multifaces : la future madame withaker + lawrence alias boby
- id card : zoé saldana / mermaid tears
- registration : 05/05/2018
- côté coeur : fiancée à cet homme qui marque ta peau. Ton coeur qui balance pour un autre.

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: open / melvin - ezekiel - charlie - julian - klaus

MessageSujet: Re: Any Body ft Wanda & Charlie   Mar 19 Juin - 13:08



« Oui ça va aller... il ne se peux pas autrement ! »  dit-il en prenant cet air pleins d'espoir. Il essayait de se convaincre lui-même et tu le savais. Doucement  glissant ta main contre sa joue, sa barbe qui glisse sous tes doigts, une sensation agréable. - Tu es bien plus fort que tu ne le crois, au de-la de tes muscles.. dis-tu doucement en glissant ta main vers son torse au niveau de son cœur. - Tu as le cœur le plus pur Melvin, avec ce muscle tout vas bien aller, j'en suis certaine. ajoutes-tu en souriant tendrement à ce grand blond face à toi, tu n'as pas envie qu'il soit mal, tu es là pour lui quoi qu'il ce passe comme il a était là pour toi à une époque douloureuse. Finalement il arrive à te convaincre que tu es bien plus importante que tu ne le penses, haussant doucement les épaules, la conversation qui dévie sur Kahoni ne t’enchante pas réellement. - Alors il est con.. dis-tu en riant doucement, essayant d'apaiser ton cœur meurtri par cette histoire.  Pourtant tu n'arrives pas à enlever ces doutes dans ton esprit et si il était dans une position difficile, qu'il essayait de t'en parler, tu étais peut être loin de comprendre, d'être la copine parfaite. Les paroles de Melvin te font rire, tu lèves les yeux un instant en secouant le ensuite le visage. - Promis, je reste puis je te rappel que c'est toi qui est parti.. dis-tu en plissant le regard. - C'était plus pareil sans toi. avoue-tu en prenant une petite moue triste. 

Finalement vous vous remettez à la cuisine, ton ventre qui commence à crier famine. Melvin qui s'occupe de préparer le reste, installé sur le tabouret alors que tu le regardes faire, concentré sur ses gestes. Peut être que tu en profites un peu pour le reluquer, ses muscles, ses grandes mains et ses fesses.. un instant tu te perds dans la contemplation de ton amis jusqu'à ce que sa voix te sors de tes pensés plutôt agréable. - Tu as oublié ta toque de cuisinier ? dis-tu en riant doucement alors qu'il commence à rajouter des épices, t'aime ça donc ça te dérange pas pourtant catastrophe il renverse un flacon entier dans la mixture. Tu éclates de rire en te levant du tabouret pour venir voir les dégâts. - Tu veux me laisser mourir de faim c'est ça ? dis-tu en jetant un œil, l'odeur extra fort de paprika. - Melvin tu es impossible. Commande à manger le temps que je range cette cuisine et ton bordel ! ajoutes-tu en riant de nouveau, les yeux qui tourne, exaspérée.  - Dépêche toi avant que je ne dévore une partie de ta cuisse ! Lâches-tu en le regardant s'éloigner avec son portable. Finalement il te passe le portable pour que tu le fasses, ne connaissant pas tes goûts il ne voulait pas que tu te retrouve avec quelques choses que tu n'aimes pas. 

Vous avez passez le temps restant à ranger la cuisine puis ensuite à attendre dans le salon, installée dans le canapé face au fauteuil où se trouve Melvin, allongée, tes longues jambes dénudée qui faisait contraste avec la couleur blanc cassé du canapé. Vous parliez de tout et de rien, riait jusqu'à ce que la sonnerie retentit. Tu te lèves en même temps que Melvin, rapide et gracieuse tu es plus rapide alors que tu arrives devant la porte et qu'il prend son porte feuille pour réglé. - Je suis certaine que tu aurais fini par me bouffé ! dis-tu en riant alors que tu ouvres la porte sur une jeune femme brune, plus petite que toi mais le regard noir qu'elle te lance efface soudainement ton sourire. Tu n'as pas le temps de dire quoi que ce soit que la belle brune enchaîne violemment. Elle te crache ses mots amer au visage, tu te fige à ses mots "mon mari". Donc la voilà, cette fameuse Charlie Brock et rapidement tu fais le lien entre la vendeuse dans cette boutique de lingerie, tu secoues le visage en fronçant les sourcils. - Quoi ? non, ça n'a aucun rapport. J'ai pas.. nous avons pas.. enfin laissez tomber ! Dis-tu en soupirant, c'était perdu d'avance Charlie était déjà dans son idée de tromperie alors que vous n'aviez même pas franchis la limite du baisé. - Melvin, ta futur ex-femme est là ! Dis-tu à voix haute alors que le grand blond arrive dans l'entrée, la porte ouverte découvrant sa femme, tu te tiens là, mal à l'aise même si t'es paroles et ta prononciation sur ex-femme était volontaire.

@Melvin Brock @Charlie Ventimiglia

_________________

et un jour : quelqu'un te prend la main. quelqu'un change ton foutu destin. quelqu'un rallume ta vie. quelqu'un te donne l'envie. il y a toujours quelqu'un qu'on n'attend pas, quelqu'un pour nous sauver de là, toujours. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papa ours
avatar

- prayers : 2152
- pseudo : Kahlan
- multifaces : BadCal & FairyTess
- id card : Chris Hemsworth + Vava : Jacage
- registration : 03/12/2017
- côté coeur : "Je t'ai perdu, depuis je ne m'aime plus"

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: 5/ 3 Charlie + Wanda + Dani + Léo + Clive

MessageSujet: Re: Any Body ft Wanda & Charlie   Hier à 1:25


Any Body
Wanda & Melvin & Charlie
Les mots de Wanda avaient réussi à l'apaiser un peu . Était ce vrai ? Était il ce genre de type dont on pouvait dire qu'il était un homme bien ? Il s'y était toujours attelé mais il n'était plus certain de faire partie du nombre. Il prenait du plaisir à être seul avec une femme fiancée et seul son alliance l’empêchait d'emmener cette incartade encore plus loin. La cuisine avait fait acte d'une maigre distraction, surtout au vu de ton étourderie ponctuelle. La complicité dans le salon, elle, te rappelle que tout est partie d'une amitié bien sage qui t'es si importante... si Wanda pouvait être juste un peu moins sexy aussi... Le livreur arrive et elle s'élance avec élégance vers la porte tandis que vous riez encore l'un avec l'autre « Te bouffer ? Oui ça aurait pu se faire ! Mais j'aurais pas rajouter d'épices !» Tu te tais en n'entendant pas la voix d'un adolescent pendant son job d'étudiant mais celle de la femme dont tu reconnaissais les intonations parmi des dizaines de gens. Toutefois là, ce soir, tu ne t'attendais pas à qu'elle soit dans ton entrée à vociférer contre Wanda. Tu sais ce qu'elle pense, tu aurais pensé la même chose à sa place. Te voilà comme pris en faute . Les deux femmes se jaugent et tu te sens mal pour chacune d'entre elles . Tu sais que Charlie est déjà paranoiaque et jalouse de Wanda à cause de ces photos prises et elle la retrouve auprès de toi maintenant. Et la jeune infirmière vient à peine de prendre connaissance qu'une autre l'avait désigné comme cible prioritaire. Tu ne comprends pas sa remarque sur les sous vêtements mais est ce vraiment le plus important pour toi ?

« Melvin, ta futur ex-femme est là ! » « J'arrive » Ta voix est enrouée par la surprise et la gène, mais tu ne sais pas ce que Charlie serait capable de s'imaginer surtout en boxer et en débardeur , une douche datant de peu. « Charlie... qu'est ce que tu fais là ? Tu n'es pas obligée d'être si désagréable je te rappelle et ... Y'a... » Oui soudain tes yeux s'agrandissent de peur. « Y'a un problème avec les petites ? Elles vont bien ? Elles sont où ? » Tu t'approches , passant à coté de Wanda pour voir derrière elle sa voiture, vide. Tu ne sais pas si ça te rassure ou pas. Si elles étaient à l’hôpital, elle n'aurait pas quitté leur chevet . C'est tout de même plus fort que toi , la peur t'envahit. Tu ne vois pas ce qui pourrait l'amener ici si tard si ce n'est un danger à moins que... « A moins que tu ne sois venue que pour prendre tes photos toi même ? » Ton regard se fait suspicieux à ton tour, votre dernière entrevue avait laissé des traces.
(c) Miss Pie


_________________


Double Trouble


(c)Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.everything-is-fine.com/t494-melvin
avatar

- prayers : 170
- pseudo : spurryquick
- id card : mila kunis (beth<3)
- registration : 15/12/2017
- côté coeur : and there's two more lonely people in the world tonight. baby, you and I

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: melvin, betty & wanda.

MessageSujet: Re: Any Body ft Wanda & Charlie   Aujourd'hui à 10:13

Même dans ses pires cauchemars, Charlie n'aurait jamais imaginé pareille situation. Là sur le pas de la porte de la maison dans laquelle Melvin élevait leurs filles en son absence, se tenait une jeune femme qu'elle aurait aimé ne pas reconnaître. Hélas, le visage était le même que sur les photos et le même que celui-ci croisé à la boutique. Charlie savait tout d'elle, plus qu'elle ne le pouvait le soupçonner. Elle connaissait son nom, son passé, elle savait où est-ce qu'elle travaillait et même où est-ce qu'elle habitait. Charlie savait tellement de choses à son sujet que c'était presque si elle ne sentait pas son parfum et le contact de sa peau lorsqu'elle se l'imaginait en train de coucher avec son mari. Au vu du tableau qui se dressait devant elle, Charlie n'avait plus besoin de se faire des films : la vérité était là. Elle avait été bien naïve sûrement de croire que Melvin ne lui ferait jamais ça, de l'avoir cru lorsqu'il l'avait limite traitée de folle à lier quand il avait su pour le détective.

Mais Charlie était-elle si folle ? Pas sûr. Comme si sa simple présence ne prouvait pas sa faute, la métisse la provoque en âme et conscience. Bien qu'elle s'empresse de rectifier dans des excuses foireuses qu'en gros "ce n'est pas ce qu'elle croit". Charlie sent son coeur s'emballer, elle est à deux doigts de lui en coller une. Après tout ses filles ne sont pas là, elle pourrait largement la faire passer par la fenêtre sans ternir une nouvelle fois son image de maman déjà bien écornée. "Je te conseille de te méfier si tu veux pas que je--" Mais ses menaces sont interrompues par l'arrivée de Melvin, les cheveux humides. Le short qu'il porte fait tilt immédiatement, c'était celui qu'il enfilait à la hâte après un petit quickie matinal avant d'aller réveiller les filles l'air de rien, comme si leur deux parents ne s'étaient pas livrés à des ébats fougueux quelques minutes avant. "Joli short, Melvin." fit-elle remarquer avec sarcasme. Mais son ex-mari s'empresse de l'enjoindre à ne pas être désagréable avant de s'enquérir de la santé des filles. "Rassure-toi tes filles dorment sur leurs deux oreilles pendant que leur papa se rassure sur son pouvoir de séduction en réalisant le fantasme de l'infirmière." Elle se tourne à l'attention de Wanda. "Oui je sais où tu travailles, je sais qui tu es en train de tromper actuellement, à vrai dire je sais tout sur toi." rajoute Charlie, mauvaise. Melvin n'avait pas connu la Charlie qu'elle était avant de le rencontrer. Insolente, bagarreuse, vindicative. Elle n'était pas seulement que sa Charliputienne toute gentille et tout sourire. Elle sortait les griffes sans aucune hésitation lorsqu'elle se sentait menacée. "Même si j'étais venue pour filmer, visiblement je serais arrivée après les festivités." La colère la submergeait, l'étouffait même. Mais elle savait que dès qu'elle passerait la porte et ferait claquer la portière de sa voiture, elle s'effondrerait à l'idée que son mari ait pu faire l'amour avec une autre. Charlie tremblait de tout ses membres, elle ne s'attendait pas une seconde à voir une autre femme en débarquant si tard. Même si leur mariage était en voie d'extinction, c'était tout de même un choc que de constater qu'il n'avait même pas attendu que le divorce soit officiellement prononcé pour se livrer à une petite partie de monopoly avec la première infirmière qu'il croisait. "Ta fille a oublié son cartable. Heureusement que ce n'est que ça vu ton temps de réactivité au téléphone, je t'ai envoyé trois textos et je t'ai appelé autant. On comprend pourquoi tu répondais pas maintenant n'est-ce pas."

_________________


BLOW ME ONE LAST KISS.

I'll dress nice, I'll look good, I'll go dancing alone. I will laugh, I'll get drunk, I'll take somebody home. I think I've finally had enough, I think I maybe think too much. I think this might be it for us (blow me one last kiss)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Any Body ft Wanda & Charlie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Any Body ft Wanda & Charlie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CHARLIE X)
» B'jour, Ivry-body.
» Attend sagement sa bien aimée [PV Wanda]
» ☆ MOVE YOUR BODY.
» Rock that Body !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERYTHING IS FINE :: CITY OF WAUWATOSA :: - northwatosa :: madison homes-
Sauter vers:  
Pré-liens libres
Voici quelques liens très recherchés par les membres actifs du forum.


prédéfinis étoilés
Voici quelques idées de personnages en lien avec la nouvelle intrigue.