AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
CALENDRIER / 01.11.2019 ! Grand retour du forum après plusieurs semaines de maintenance. 16.10.2019 ! Retour de Adokoa (Pauline) dans le staff. 31.07.2019 : Réouverture du forum. Installation de la onzième version par Flames. Arrivée du nouveau PNJ The Devil. 11.07.2019 : Annonce du retour du forum, rédaction d'un nouveau contexte. 01.05.2019 : Fermeture du forum. 14.04.2019 : Installation de la dixième version par Flames. 10.02.2019 : Installation de la neuvième version par Flames. Mise en place de l'animation Mini rp. 02.12.2018 : Installation de la huitième version par Flames. Mise en place de l'animation calendrier de l'avent. 13.10.2018 : Installation de la septième version par Passenger. Mise en place du nouveau contexte Second Chance. Melvin Brock (Marie) rejoint le staff. 10.10.2018 : le forum fête son premier anniversaire.15.07.2018 : Installation de la sixième version par Passenger. . 01.07.2018 : le forum atteint les 100.000 messages. 12.05.2018 : Installation de la cinquième version par Passenger. 17.03.2018 : Installation de la quatrième version par Adoko. Mise en place de la partie Instagram et lancement de l'animation Zodiac. 20.01.2018 : Installation de la troisième version par Passenger et lancement du jeu Game of chance. 02.12.2017 : Installation de la deuxième version réalisée par Passenger. Mise en place des parties communication et graphisme. 09.11.2017 : Dani Brock (Pauline) rejoint le staff. 23.10.2017 : Effie Gardner (Lélia) rejoint le staff. 10.10.2017 : Ouverture officielle du forum. 03.10.2017 : Installation de la première version par Passenger 01.10.2017 : Création du forum. .
liens recherchés
------------------

WINTER TOGETHER / L'hiver arrive. Il est là plus tôt que les autres années et il est déjà rude. Les premières neiges parsèment les trottoirs de Wauwatosa. La ville et ses habitants ont toujours pris soin de leur commune. Ils aiment la voir briller de mille feux en attendant l'arrivée du père Noël. On est plus surpris de voir apparaître les premières guirlandes qui clignotent à travers les vitrines alléchantes et gourmandes. Les pâtisseries donnent envie. Les manteaux et les écharpes viennent couvrir nos tenues de mi saison. Cette année et encore plus que les autres années, Wauwatosa va aider ceux qui en ont besoin. Et en plus notre belle ville va s'illuminer et devenir la plus belle. Des concours de décorations, de sapins par exemples. Ces arbres vont éblouir les allées principales avant d'aller egayer les demeures plus austères. Hopitaux, orphelinats ou prisons aux alentours. Vous l'avez compris, c'est la solidarité qui va être au centre des fêtes. Comme chaque année le grand bal de Noël vous invitera à vêtir vos plus belles tenues et pour la bonne cause. Déambulez dans les rues, emmitouflés dans vos écharpes et doudounes. La neige va être présente, très présentes. Attention au verglas et aux boules de neiges perdues.
Le Deal du moment : -28%
Smartphone HUAWEI P30 lite Noir 128 Go
Voir le deal
265 €

Partagez

yo, grab the bottle - Raven

Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


yo, grab the bottle - Raven  Empty
MessageSujet: yo, grab the bottle - Raven yo, grab the bottle - Raven  EmptyMer 16 Mai - 17:32




feat Raven



C’est un simple message venant de ma part qui avait programmé ma future soirée. Ce message avait été destiné à Raven, une amie qui je connaissais désormais depuis quelques semaines. La rencontre s’était déroulée de manière fortuite. Elle était là, assise dans le couloir de l’hôpital. Le destin était venu frapper à ma porte et j’avais sauté sur l’occasion. Enfin, peut-être un peu trop, même ! Car, au fil de nos futures rencontres, je m’étais attaché un peu trop à elle. Le changement de mes sentiments pour Logan y était surement pour quelque chose. J’avais besoin de quelqu’un pour m’épauler et écouter mes complaintes qui devenait de plus en plus nombreuses. Je ne savais pas si Raven s’en préoccupait réellement ou si elle était bien trop gentille pour m’envoyer chier. Je penchais pour la deuxième option. Mais en tout cas, cette nouvelle amitié m’avait permis d’avoir quelqu’un de mon âge à qui parler et de bénéficier de café gratuits au Starbucks, c’était une victoire dans une victoire, sachant que mon sang devait être plus dosé en caféine que l’intégralité d’un champ qui en produisait, avec tout le boulot que je devais rendre en ce moment. Mon externat touchait à sa fin et j’allais devenir praticien à plein temps. Ce qui signifiait aussi que je devais rendre une thèse que j’étais loin d’avoir fini, et je n’osais pas embêter Julian qui se battait contre ses propres démons en ce moment. Il en était de même pour Léonard qui voyait sa future ex-femme ramené son cul à Wauwatosa pour on ne sait quelle raison grotesque. J’étais seul face à mon destin. Putain, on dirait le nom d’un film pourri des années ’80. Ou un western de la même époque.

Quoi qu’il en soit, il était clair que j’avais besoin de me reposer la tête. Personne n’était disponible à la maison pour une sortie entre colocataires, à croire que j’étais pas le seul dans la merde pour la fin du semestre, j’avais donc envoyé un message à la première personne qui me venait en tête. Raven. J’étais certain qu’elle serait disponible, vu qu’elle était de service du matin. Il lui suffit de quatre petits mots doux, ici « c’est moi qui paye », pour que la jeune brune soit convaincue par une soirée dans le bar du coin. On se connaissait depuis si peu de temps mais je savais déjà comment la convaincre de venir faire des folies de nos corps ensemble. Ou tuer nos foies respectifs en buvant beaucoup trop d’alcool. L’un allait avec l’autre. Comme les doigts d’une main ou le cul avec la chemise. Une fois que la jeune femme m’eut confirmé qu’elle venait, me disant bien entendu que j’étais chiant, je me rendis dans ma chambre pour choisir mes vêtements. Il n’était pas question de paraître élégant ou quoi que ce soit, mais il fallait tout de même que je n’ai pas l’air d’un immonde sac à patate à côté de mon amie, qui allait certainement ressembler à une créature divine comme elle en avait l’habitude. J’aurais pu craquer pour Raven. Si Logan n’avait pas été une possibilité. Si elle n’était pas la possibilité. J’enfilais mes chaussures lorsque la jeune femme me signifiait qu’elle allait arriver en retard. Comme si j’en doutais. Je savais très bien que j’en serais déjà à mon deuxième verre lorsqu’elle arriverait, la question ne se posait pas. Je levais les yeux en l’air avant de rejoindre le taxi que j’avais commandé, direction le nouveau bar dans le centre-ville.

J’avais entendu parler de ce bar par mes collègues à l’hôpital. Je n’avais pas eu le temps d’y mettre les pieds et je me disais que c’était l’occasion. L’endroit était vraiment sympa. La lumière y été tamisée, des petites tables étaient disposées de çà et là de la pièce, chacune assez éloignée de l’autre pour permettre l’intimité. Une salle de dance était située dans le fond du bar, la musique n’était pas trop forte, mais assez pour être audible en restant agréable. J’avais connu des bars beaucoup plus fous, mais celui-ci était vraiment intime. Il faudrait que je revienne ici avec l’intégralité du groupe, il était certains que tout le monde allait l’apprécié. Je regardais le menu, détaillant les cocktails lorsque j’entendis Raven me rejoindre. Sans lever les yeux du menu, je lui dis, d’une voix douce.

«J’hésite grandement pour mon premier verre. Il faut un bon début de cuite sinon ça fout tout en l’air » je soupirais avant de reprendre   « Du coup, Sex On The Beach ou Manhattan. Quoi que, pas sûr que j’ai envie de commencer avec un mélange de whisky et de martini… » Je levais les yeux au ciel et déposait le menu sur la table, m’avouant vaincu   « Tu me conseille quoi, Ô Grande Raven ? »

@Raven Monroe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


yo, grab the bottle - Raven  Empty
MessageSujet: Re: yo, grab the bottle - Raven yo, grab the bottle - Raven  EmptyVen 25 Mai - 23:15

yo, grab the bottle.
auden & raven

Les vibrations de ton téléphone dans ta main te font brusquement émerger du semi-sommeil dans lequel tu étais tombée. Après ton service au Starbucks, tu as passé le reste de la journée à flâner dans les rues de Wauwatosa, t'arrêtant quelques fois devant des vitrines pour te faire un peu mal au cœur, sachant parfaitement que tu n'as pas d'argent à dépenser dans des choses inutiles en ce moment. Pas alors que tu en es au point de réduire ton nombre de repas journaliers pour pouvoir mettre de l'argent de côté et te trouver enfin un logement digne de ce nom. Le motel, tu en as plus qu'assez. Depuis trois jours, tu ne dors presque plus à cause des disputes de tes voisins qui se mettent à hurler et à frapper sur les murs à toute heure de la nuit. C'est pour ça que tu t'es endormie toute habillée en rentrant. Tu pourrais presque t'endormir debout contre le comptoir du Starbucks si tu n'avais pas des journées assez mouvementées. Ni des collègues sur lesquels tu pouvais compter pour te crier de te remuer quand tu ne le faisais pas assez. Tu t'étires et bailles avant de te redresser pour lire le message que tu viens de recevoir et, presque immédiatement, un sourire se dessine sur ton visage fatigué. Il est rare que tu refuses une soirée tous frais payés, plus encore si c'est lui qui t'invite. Auden, tu ne le connais pas depuis si longtemps mais, étonnamment, tu t'es rapidement sentie bien avec lui. T'es pas du genre à te lier facilement aux gens, principalement parce que tu ne sais généralement pas de quoi leur parler. La plupart des gens font connaissance en cherchant à savoir ce qui ont amené les autres là où ils en sont. Toi, tu ne peux pas tout raconter. Tu as fait trop de choses dans ton passé que tu dois garder pour toi. Sans compter que, depuis que tu as revu Caleb, tu ne sais que trop bien que ton secret ne tient qu'à un fil fragile. C'est pour ça que tu l'apprécies, Auden. Il n'est pas du genre à poser des questions auxquelles tu ne pourras pas répondre. Pourtant, tu penses qu'il pourrait peut-être entendre les réponses mais tu n'es pas prête à lui dire encore.

Après avoir répondu à Auden et convenu du lieu de votre rendez-vous, tu t'étires une nouvelle fois avant de te diriger vers la salle de bains. Tu ne peux décemment pas sortir comme ça. D'abord, parce que tu ne sais pas sur qui vous pourriez tomber et qu'il vaut mieux parer à toute éventualité. Ensuite, parce que tu ne veux pas avoir l'air de n'importe quoi à côté du jeune homme. C'est pas que tu veux l'impressionner lui, pourtant. Et quand bien même tu le voudrais, tu sais qu'il n'a d'yeux que pour sa colocataire. Avec le temps, tu repères les hommes amoureux et les causes perdues sans même devoir te poser la question et il n'y a sûrement que la principale intéressée pour ne pas remarquer que lui en fait bel et bien partie.

Une fois ta douche prise, tu retournes dans ta chambre pour te trouver des vêtements décents -bien que tu n'aies probablement pas la même notion de ce mot que la plupart des gens- et t'habilles rapidement. Un rapide coup d’œil à ton téléphone te confirme que tu es déjà en retard sur ton programme et tu t'empresses d'envoyer un message à Auden d'une main alors que tu commences déjà à te maquiller de l'autre.

Quelques minutes plus tard, tu es en chemin pour le pub où vous avez rendez-vous. Quitte à arriver en retard, tu décides de t'y rendre à pieds, ce sera toujours ça d'économisé. Tu arrives enfin devant le bâtiment attendu et tu ne tardes pas à y pénétrer, cherchant du regard celui que tu rejoins à peine entrée. Bien que de dos, tu le repères rapidement et te diriges vers lui d'un pas assuré. « T'es toujours aussi sexy, Serritzlew. » T'aimes bien mettre les gens mal à l'aise, ça t'aide à te détendre. Mais pour Auden, c'est juste ta façon de lui dire bonjour. Tu adores le taquiner, lui lancer des piques. Et généralement, il te le rend bien. Tu t'installes en face de lui et attends qu'il ait terminé de te faire partager ses réflexions avant de faire un signe à un serveur qui passe par là. Le jeune homme s'arrête à votre table et tu lui passes votre commande, accompagnée d'un de tes plus beaux sourires. « Deux Sex On The Beach, s'il vous plaît. » Tu le regardes s'éloigner puis te reportes ton attention sur Auden, ton sourire toujours bien accroché à tes lèvres. « Tu sais pas? En cas d'hésitation, toujours choisir le cocktail au nom le plus inspirant. » Tu te débarrasses de ta veste que tu déposes sur le dossier de ta chaise avant de jeter un œil autour de toi. Le bar est encore assez peu rempli et la musique pas assez forte pour vous empêcher de pouvoir discuter. « Alors, que me vaut l'honneur de cette invitation? Non pas que je me plaigne, c'est toujours un plaisir de sortir avec toi. Surtout si c'est toi qui offres. » Tu lui demandes, avec un sourire amusé.

@Auden Serritzlew
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


yo, grab the bottle - Raven  Empty
MessageSujet: Re: yo, grab the bottle - Raven yo, grab the bottle - Raven  EmptyLun 28 Mai - 18:36




feat Raven




«-Je me disais juste que j’avais envie de célébrer le fait que dans quelques jours, je deviens officiellement docteur à plein temps, et j’avais une envie folle de le faire avec ma meilleure amie que j’aime énormément.» Dis-je avec un petit sourire « -Te connaissant par cœur, je savais très bien que tu dirais oui au moment où j’ai annoncé que la soirée était entièrement à mes frais. J’ai commandé des entrées, ils font des plats de sushis pour vraiment pas cher ici. Histoire de manger en buvant. Même si on dit toujours que manger c’est tricher. »

Tout était simple avec Raven, et je pense que c’est inexorablement ce que j’aimais le plus chez elle. Il était indéniable que nous venions de deux univers totalement opposés, mais pourtant, nous n’avions jamais laissé ça nous arrêter. Nous n’en parlions jamais d’ailleurs. On n’avait jamais vraiment cherché à se parler de nos passés différents car cela avait peu d’importance sur le reste. Elle savait pour Gavin, car j’avais décidé de le partager avec elle, mais je n’avais rien attendu en retour. Elle le ferait lorsqu’elle en sentira le besoin et l’envie, il serait malvenu de ma part de la forcer à quoi que ce soit où d’être impoli à cause d’une curiosité déplacée. Alors on se contentait tous les deux d’être les Auden et Raven de maintenant sans se soucier de qui on pouvait être dans le passé. Pas de Lord. Pas d’Altesse Royale. Juste nous deux, des sushis, des cocktails avec des noms un peu tendancieux. Pour ce qui était de payer pour Raven, j’avais le sentiment que je devais le faire. De par ma générosité qu’on ne m’enlèvera pas, mais aussi parce qu’il était logique que celui qui était le plus aisé devait payer pour l’autre. Et il était clair que peu importait avec qui j’étais, j’allais toujours perdre à ce jeu-là. Peut-être sauf face à Madame La Princesse de Grimaldi, j’ai nommé Serena.

«- J’ai eu le malheur de recevoir une lettre ce matin, chère Raven. Logan ne rentrera pas. Elle me dit, rapidement, qu’elle a appris des nouvelles qu’elle a eu du mal à encaisser. Elle a besoin de recul et elle ne sait pas si elle va rentrer un jour. Elle dit peut-être. Mais je pense qu’on sait tous les deux qu’elle ne reviendra pas… Au moins, elle a eu la décence de m’écrire une lettre pour m’expliquer, vu qu’elle était parti en me disant que j’étais qu’un con… Ce que tu me dis déjà environ 30 fois par jour. »

Je la vis lever les yeux en l’air. C’était bon d’être totalement naturel avec quelqu’un.  Je prenais toujours des pincettes lorsque je parlais aux gens, de peur de les blesser ou que mon sarcasme légendaire passe pour de la froideur ou de la méchanceté. Raven m’avait toujours profondément étonné car elle avait cette capacité à toujours rebondir et me lancer quelque chose d’encore pire à la figure. Et ça ne manqua pas, bien entendu. J’allais lui répondre lorsque la serveuse arriva avec nos deux boissons et la nourriture. C’était bien la seule chose qui pouvait me faire taire d’ailleurs, la nourriture. On pourrait me réveiller à quatre heures du matin et me demander si j’avais faim, je serais capable de répondre oui. Je serais même outré qu’on me propose de manger, vu que la réponse serait toujours oui. Je commençais à mettre un maki dans ma bouche puis je regardais Raven.

«- J’aurais besoin de ton œil avisé pour une journée shopping. J’ai besoin de vêtements officiels, fin juin mes parents ont un truc royal et j’ai besoin d’être là-bas.» Je pris le temps de mâcher mon maki et de l’avaler «- Faut aussi que je trouve une cavalière…. Et d’une nouvelle colocataire…. » murmurai-je en levant un sourcil.

@Raven Monroe
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


yo, grab the bottle - Raven  Empty
MessageSujet: Re: yo, grab the bottle - Raven yo, grab the bottle - Raven  Empty

Revenir en haut Aller en bas
yo, grab the bottle - Raven
Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERYTHING IS FINE :: LAST JUDGEMENT :: - archives :: saison 1 :: rps-
Sauter vers:
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser