AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 home is where the wifi automatically connects - Maya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
this is sempiternal ☂️
avatar

- prayers : 3197
- pseudo : TheSeds
- multifaces : siefert
- id card : Cole Sprouse (©astra)
- registration : 12/04/2018
- côté coeur : logan, presque autant que le fromage de chèvre ♡

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: - off

MessageSujet: home is where the wifi automatically connects - Maya   Mer 16 Mai - 14:05




feat Maya




Les doux rayons du soleil traversent les rideaux de ma fenêtre pour se planter sur mon visage. Mes yeux ne sont pas ouverts mais j'arrive à les sentir rougir ma peau. Je n'ose pas me réveiller pour de bon, effrayé par cette réalité qui viendrait soudain me frapper alors que j'étais plongé dans un superbe rêve. Tant pis, je vais continuer à fuir cette réalité que je n'aime pas assez en enfonçant ma tête un peu plus profondément dans mon coussin. Un bonheur à l'état pur mais de courte durée ; le téléphone sonne, fait résonner un morceau de Bring Me The Horizon à travers la pièce. J'ai envie de l'envoyer voler mais j'ai un mauvais pressentiment quand a l’état de mon téléphone à la fin du périple. Un mauvais pressentiment gagnant. Merde. 9H15. Je suis en retard, je suis totalement en retard. Le prix à payer quand on sort dans un bar en pleine semaine, une journée chargée de boulot qui t'attends. Je me lève en trombe, pars dans la salle de bain pour attraper des vêtements qui traînent. Mais rien. Je suis obligé de revenir dans ma chambre et tandis que j'ouvre ma garde-robe, je me stoppe net en me rendant compte que j’avais aucune idée d’où j’avais pu bien mettre mon badge d’entrée pour l’hôpital… J’allais devoir demander à Julian. Tandis que je m'habille, je me dis que de toute façon je n’avais pas d’autre choix. J’étais déjà en retard et j’allais l’être d’une bonne demie heure si on comptait le temps qu’il me restait pour me rendre à l’hôpital. Elles étaient bonnes ces bières, mais un retard…

Un dernier patient et le tour est joué. Une fois mon tour du service terminé, je regardais ma pile de dossier avec un regard fier. C’était gratifiant de se dire qu’on venait de finir une journée de travail sans encombre. Le cas d’une de mes patientes c’était même améliorer et on commençait à voir le bout du tunnel elle et moi. Une fois arrivé au secrétariat pour déposer mes dossiers, je fus surpris de voir une seule des infirmières dans la petite salle. « Tout le monde est déjà parti ? » demandais-je à la jeune femme, tout en m'approchant d’elle afin de déposer les dossiers dans les casiers prévus à cet effet. En traversant l'établissement, je me suis senti assez seul et quand je regarde ma montre, je me rends compte que la journée a filé assez vite et qu'actuellement, ils sont tous rentrés tranquillement chez eux. « Tu as besoin d'aide ou ça ira si je rentre ? » Elle lève la tête, m'assure qu'elle pourra se débrouiller et que je peux m'en aller. Le gratifiant d'un large sourire, je peux quitter l'endroit soulagé, content de ce que j'ai fait aujourd'hui. C'est plaisant de faire un métier qu'on aime, surtout à mon âge et tous les jours, même si je quitte l'endroit mort de fatigue, je le quitte tout aussi heureux. Une grande bouffée d'air dans une vie qui n'est pas toujours très simple.

J'ouvre la porte de l'appartement et suis directement intrigué par les bruits qu'il y a l'intérieur. « Logan ? » criais-je assez bêtement. Car qui pourrait se trouver dans notre chez nous que ma colocataire. Je dépose mes affaires et m'en vais dans le salon pour m'étaler dans le fauteuil. A peine le temps de souffler que mon téléphone se trouve déjà en train de vibrer dans la poche de mon jean. Je soupirais avant de l’extirper et d’en lire la raison.  Je levais les yeux au ciel en souriant avant de me lever et de prendre mes affaires, direction ma voiture et le premier Starbucks du coin. Je n’avais jamais eu de groupe d’amis à proprement parler avant d’arriver à Wauwatosa. J’avais des amis à Vancouver, mais pas de quoi parler d’un groupe. Mais ici, j’avais réussi à en former un petit et je m’y sentais bien. J’avais l’impression d’y avoir une vraie place et d’y servir à quelque chose. Alors lorsque ma très chère Maya m’avait demandé de la rejoindre à notre lieu de rendez-vous favori, je ne pouvais pas refuser. Ça me donnerait une occasion de venir emmerder Raven, vu qu’elle devait travailler. Je ne fus pas surpris de voir la jeune Withaker déjà m’attendre à notre table habituelle, deux tasses devant elle.

« J’espère que tu as au moins pris mon double expresso préféré, car j’étais super bien calé dans mon canapé quand tu m’a fait bouger. Et une excuse valable. Contrairement aux étudiants en droit, les étudiants en médecine travaillent, eux. » lui dis-je un sourire moqueur que le visage « Bon même si tu n’avais pas une bonne excuse je serais venu. Tu sais très bien que je ne rate jamais une occasion de venir prendre un café avec ma chieuse préférée ».

@Maya Withaker


_________________
❝You are all I need❞
I hate that you're falling, I know I can't blame you,
who else will love you but me, it's so clear to see,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
home is where the wifi automatically connects - Maya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERYTHING IS FINE :: CITY OF WAUWATOSA :: - westwatosa :: marshfield :: starbucks-
Sauter vers:  
Pré-liens libres
Voici quelques liens très recherchés par les membres actifs du forum.


prédéfinis étoilés
Voici quelques idées de personnages en lien avec la nouvelle intrigue.