AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
CALENDRIER / 01.11.2019 ! Grand retour du forum après plusieurs semaines de maintenance. 16.10.2019 ! Retour de Adokoa (Pauline) dans le staff. 31.07.2019 : Réouverture du forum. Installation de la onzième version par Flames. Arrivée du nouveau PNJ The Devil. 11.07.2019 : Annonce du retour du forum, rédaction d'un nouveau contexte. 01.05.2019 : Fermeture du forum. 14.04.2019 : Installation de la dixième version par Flames. 10.02.2019 : Installation de la neuvième version par Flames. Mise en place de l'animation Mini rp. 02.12.2018 : Installation de la huitième version par Flames. Mise en place de l'animation calendrier de l'avent. 13.10.2018 : Installation de la septième version par Passenger. Mise en place du nouveau contexte Second Chance. Melvin Brock (Marie) rejoint le staff. 10.10.2018 : le forum fête son premier anniversaire.15.07.2018 : Installation de la sixième version par Passenger. . 01.07.2018 : le forum atteint les 100.000 messages. 12.05.2018 : Installation de la cinquième version par Passenger. 17.03.2018 : Installation de la quatrième version par Adoko. Mise en place de la partie Instagram et lancement de l'animation Zodiac. 20.01.2018 : Installation de la troisième version par Passenger et lancement du jeu Game of chance. 02.12.2017 : Installation de la deuxième version réalisée par Passenger. Mise en place des parties communication et graphisme. 09.11.2017 : Dani Brock (Pauline) rejoint le staff. 23.10.2017 : Effie Gardner (Lélia) rejoint le staff. 10.10.2017 : Ouverture officielle du forum. 03.10.2017 : Installation de la première version par Passenger 01.10.2017 : Création du forum. .
liens recherchés
------------------

WINTER TOGETHER / L'hiver arrive. Il est là plus tôt que les autres années et il est déjà rude. Les premières neiges parsèment les trottoirs de Wauwatosa. La ville et ses habitants ont toujours pris soin de leur commune. Ils aiment la voir briller de mille feux en attendant l'arrivée du père Noël. On est plus surpris de voir apparaître les premières guirlandes qui clignotent à travers les vitrines alléchantes et gourmandes. Les pâtisseries donnent envie. Les manteaux et les écharpes viennent couvrir nos tenues de mi saison. Cette année et encore plus que les autres années, Wauwatosa va aider ceux qui en ont besoin. Et en plus notre belle ville va s'illuminer et devenir la plus belle. Des concours de décorations, de sapins par exemples. Ces arbres vont éblouir les allées principales avant d'aller egayer les demeures plus austères. Hopitaux, orphelinats ou prisons aux alentours. Vous l'avez compris, c'est la solidarité qui va être au centre des fêtes. Comme chaque année le grand bal de Noël vous invitera à vêtir vos plus belles tenues et pour la bonne cause. Déambulez dans les rues, emmitouflés dans vos écharpes et doudounes. La neige va être présente, très présentes. Attention au verglas et aux boules de neiges perdues.

Partagez

Il était temps ll Rey

Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité


Il était temps ll Rey  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Il était temps ll Rey Il était temps ll Rey  - Page 2 EmptyJeu 24 Mai - 21:45

L'atmosphère était pesante. La conversation n'avait pas tourné en notre faveur. La relation que nous avions était si fusionnelle que l'amnésie du fils Dawson avait quelque part un peu brisé cela. Je m'en rendais compte même si j'étais trop aveuglée pour me l'avouer. Il était loin le temps où nous passions notre temps à nous disputer devant la télévision pour choisir quel programme mettre, où lorsqu'il m'avait invité la première fois au restaurant avec la vision choquante de me voir prendre le dessert en premier. Cela m'avait d'ailleurs fait rire et me fait toujours rire quand je repense à l'expression de son visage à ce moment là. Nous avions un million de souvenir qui nous liait. La fois où nous avions nagé nu dans la mer, la fois où nous nous étions embrassé toute journée à Central Park, la fois où nous avions mangé chez ses parents et qu'il m'avait offert une bague pour montrer son engagement avec moi... Il était loin ce temps là. Je ne pouvais pas lui en vouloir, je m'en voulais à moi de ne pas m'être battue pour qu'il cesse d'exercer ce métier plus que dangereux... A l'époque je ne l'avais pas fait pour une seule raison, je n'aurais pas du tout apprécié qu'il me pose un ultimatum et c'était sa passion, défendre son pays et le protégeait était quelque part sa raison qui le poussait à se lever chaque matin, je ne pouvais pas lui enlever ça même si je savais que je voulais qu'il soit l'homme de ma vie et ce depuis toujours. Lorsque nous n'étions plus ensemble, je me disais qu'un jour il reprendrait ses esprits et reviendrait vers moi pour me demander en mariage mais c'était avant le drame, la disparition et son amnésie. Pour recouvrir la mémoire il allait avoir besoin de temps, et du temps après tout j'en avais à lui offrir.
Concernant la kermesse, j'avais hâte. Chaque année, je l'attendais comme le messi. On s'amusait bien et j'avais toujours cette impression de ne pas avoir vieilli, d'être toujours la Elena populaire au lycée. Le temps d'une soirée j'avais l'impression d'avoir à peine 16-17 ans et c'était drôle. Les habitants de Wauwatosa appréciaient cela également. J'étais ravie qu'il décide de venir.

Tu vas voir, l'ambiance est folle et on pourra jouer à des jeux et s'empiffrer toute la soirée, ça promet d'être drôle !

Je tape dans les mains contente qu'il m'y accompagne. Encore un nouveau moment à passer ensemble dans le but d'apprendre à se connaître. Trempés jusqu'aux os, Rey décide de nous déplacer jusqu'au kiosque où nous serons davantage à l'abri bien que ce soit trop tard pour ça.  Nos vêtements étaient gorgés d'eau et nos cheveux dégoulinaient. On riait bien en ce moment précis et c'est souvent dans ces moments futiles de la vie que j'oublie tous mes tracas qui m'accompagnent chaque jour.
Il n'y avait plus un chat dans le parc, le parking au loin était désert. Rentrer à pieds était une mission suicidaire sinon la pneumonie nous courrait aux trousses dès le lendemain. J'essaie de m'ébouriffer les cheveux pour enlever le surplus d'eau, mes cheveux commencent à onduler au contact de la pluie et l'humidité. Je tords ma robe pour l'essorer au maximum mais c'est peine perdue.

Oh, tu sais ce sera pas pire que la fois où à New York il a tellement neigé et il a fait si froid que mes cheveux étaient durs comme de la pierre ! Tu te souviens?

Dis-je sans réellement faire attention à ce que je venais de dire.

Oh pardon... Je suis désolée Rey.

J'étais confuse, j'avais oublié que mon soldat préféré n'était plus en possession de ses souvenirs. Je m'approche de lui alors qu'il essuyait sa chemise. Collée comme cela à sa peau, cela faisait ressortir ses muscles. Son corps m'avait toujours fait perdre la tête. Il était si beau là en souriant, c'était presque inhumain d'être sous le charme d'un homme comme je l'étais. Je détourne le regard et m'adosse dos à lui sur la rambarde pour regarder la pluie tomber dans le lac qui était en mouvement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Il était temps ll Rey  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Il était temps ll Rey Il était temps ll Rey  - Page 2 EmptyVen 25 Mai - 9:01

Il était temps
you & me
I'm not looking for somebody with some superhuman gifts
Some superhero, Some fairytale bliss
Just something I can turn to somebody I can miss
••••

Je n'au aucuns souvenirs de tous ces moments avec elle, j'aimerais réellement me souvenir de tous ça, être de nouveau celui qu'elle aime, celui avec qui elle aime rire et passer du temps. Je vois bien qu'elle fait des efforts pour ne pas me blesser en reparlant du passé, mais je ne pouvais pas lui en vouloir. Je me battais aussi tous les jours pour me souvenir, pour retrouver le moindre souvenir et je dois dire que ma méthode n'était pas vraiment utile puisque depuis mon retour j'avais retrouvé quelques souvenir mais ce n'était jamais très clair, ni très précis comme souvenir, pire encore ... je ne me souvenais d'aucuns moment avec elle. C'était horrible de voir qu'une personne tenait autant à moi sans que je puisse m'en souvenir ! A cause de ça, l’atmosphère était beaucoup plus tendue, presque glacial ... et je me sentais affreusement mal à l'aise. Mais heureusement, elle changea  de sujet. Je suis plus que ravi qu'elle m'invite à cette kermesse, pour être sincère je n'avais pas vraiment dans l'idée de m'y rendre mais comme elle me le demandait et comme je savais qu'elle y serait présente, je n’existe pas une seule seconde. Ça semblait presque important comme fête parce qu'elle en parlait avec un tel enthousiasme que ça me faisait presque sourire d'amusement. - J'en doute pas ! Je te retrouvais là bas alors ! Ça fait tellement longtemps que j'ai pas manger de sucrerie ou même du pop corn ... même ça je crois que j'en ai oublié le gout ! La pluie tombe de plus en plus fort et même si le mal était déjà fait, je décide de l’entraîner avec moi vers le kiosque un peu plus loin pour s'abriter un peu plus. Nous étions déjà trempés alors ça n'allait pas vraiment changer grand chose, seulement rentrer à pied sous cette pluie battante ce n'était pas forcément une bonne idée non plus alors autant attendre que ça ce calme. On riaient toujours au éclats comme deux enfants, heureusement l'air n'était pas trop froid. Essorant ma chemise comme je le pouvais, Elena aussi tentait d'essorer sa robe ainsi que ses cheveux qui commençaient à onduler à cause de l'humidité. - Et bien ... non je me souviens pas mais j'imagine que c'était drôle, pour moi du moins ! Encore un souvenirs dont je ne me souvenais pas du tout. Elle était naturelle et elle venait surtout de ce rendre compte de sa bêtises qui n'en n'était pas vraiment en faite. - Ce n'est pas grave Elena ! Ne t'excuse pas ! C'est normal ... Et encore un moment de malaise. Mais je ne voulais pas qu'elle s'empêche de penser au passé à cause de ... moi ! Relevant les yeux vers elle alors qu'elle approchait doucement de moi. Quand elle ce rapproche de moi de cette façon, je me sent toujours très déstabilisés, je ne le montre pas physiquement pourtant quand elle ce retrouve aussi proche de moi, il n'y à rien de plus troublant au monde. Mais elle ce détourne assez rapidement pour ce rapprocher de la barrière pour regarder la pluie tomber. - Elena ... Murmurai je avant de m'approcher doucement, elle me tournait de dos mais ça ne m'empêchais pas de me rapprocher au plus prêt d'elle. Posant mon front contre sa tête, je pouvais sentir l'odeur humide de ses cheveux avant de relever le visage pour regarder la pluie. - Pourquoi tu n'as jamais essayé de me retenir ? Murmurai je, oui pourquoi n'avait elle jamais essayé de me retenir ? L'armée c'était dangereux ! Puis c'était évident qu'elle n'avait pas envie de me voir partir alors pourquoi n'avait elle rien fait pour ça ?



••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Il était temps ll Rey  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Il était temps ll Rey Il était temps ll Rey  - Page 2 EmptyLun 28 Mai - 2:07

Comme l'avait dit Ezekiel, je devais voir en lui un nouvel homme et plus me cantonner au passé. Il n'avait pas tort. Après tout cela n'arrangerait pas la situation de reparler du passé et je devais me résoudre à penser cela car je lui faisais autant de mal que je m'en faisais. Il n'avait pas souhaité être amnésique et c'était le prix qu'il avait payé pour être en vie en face de moi aujourd'hui. Je préférais qu'il soit amnésique plutôt que paralysé. Nous pouvions tout réapprendre comme une nouvelle histoire, une nouvelle relation. Alors quand j'avais oublié que Rey n'était plus Rey en lui rappelant un souvenir commun j'avais été très mal à l'aise mais il l'avait plutôt bien pris ce qui me rassura.

Oh oui c'était très drôle, bien que tu avais les pieds gelés. C'était un sacré souvenir que je n'oublies pas. Je dois encore avoir la photo dans un album avec mes cheveux gelés.

Je souris maigrement oubliant presque que deux secondes avant il acceptait mon invitation. J'en étais ravie. Je suis sûre que la prochaine soirée serait super. Il allait sans doute croiser quelques personnes qu'il connaissait dans son ancienne vie et qui viendront le saluer, en tout cas c'est ce que je souhaitais pour lui. Beaucoup de personnes appréciaient Rey autrefois et je suis persuadée qu'ils seront ravis de le savoir sain et sauf pendant la soirée. Je ne sais pas quoi faire avec lui. J'avais l'impression de faire un pas en avant et deux pas en arrière à chacune de mes paroles et c'était très difficile car je ne savais pas sur quel pied danser. L'entendre m'appeler par mon prénom me fit fermer les yeux et m'imaginer Rey, s'il n'avait pas perdu la mémoire. Quels auraient été nos retrouvailles? Chaleureuses? Aurait-il était distant? Est-ce qu'on serait dans un lit à faire un marathon sexuel comme nous avions l'habitude de faire ? Toutes ces questions qui resteront sans réponses... Je sentais chacun de ses pas sur le parquet du kiosque. Il se rapprocha assez pour que je sente son odeur. Toujours les yeux fermés, je profite de cet instant où nous sommes collés. Le seul moment où c'est de son initiative de créer un contact physique. Tête contre tête, je n'ose pas bouger, cet instant est parfait. Je l'écoute alors et sa question me déchire le coeur. C'est pourtant simple j'ai fait passer ses intérêts avant les miens. A l'époque je respirais pour lui, j'aurais tout fait pour qu'il soit heureux et réussisse dans la vie même si cela me priverait de l'homme que j'aime.
Je me retourne soudainement toujours ma tête contre la sienne. Mon front se retrouve contre ses lèvres, ce contact est agréable mais je dois l'interrompre. Nous sommes toujours aussi près l'un de l'autre, trop peut être, je ne sais pas, mais je ne m'enfuis pas.

Parce que c'est ça l'amour. Te garder près de moi aurait été égoïste Rey. Tu es fait pour combattre et pour servir ton pays. Cela te passionne au plus haut point. Je n'ai jamais remis en cause ton amour pour moi et je n'aurais jamais pu me regarder en face si je t'avais demandé de rester, car rester signifiait abandonner ta carrière militaire, celle que tu chéries tant. Oui, j'aurais été heureuse d'être à tes côtés, fonder une famille, avoir des enfants, c'est ce que à l'époque je m'imaginais pour nous, jusqu'à ce que tu décides de me quitter pour que j'ai le droit à cette vie là, cette vie qui selon toi était incompatible avec ton métier. Je ne t'aurais pas vu, banquier ou commercial, un mari et papa qui rentrerait tous les soirs à la maison, t'aurais été malheureux et tu le sais... Au plus profond de toi tu le sais. Tu es fait pour être soldat et je l'ai accepté mais cela ne m'a pas fait cesser de t'aimer. Je t'admirais. Tu as du courage et une force que peu d'hommes ont.

Je reprends mon souffle en posant mes mains sur ses joues. Mon regard est plongé dans le sien, je suis hypnotisée par ce Dawson. Je me sens toute légère, comme si tout ce que je lui disais, enlevait un poids. La pluie continue de tomber, l'orage est sacrément violent cet après midi...

Autrement dit, oui, j'aurais du te retenir mais est-ce qu'on aurait été plus heureux que qu'une relation comme ont les couples dont le mari est militaire? Je ne crois pas. Avec le recul j'aurais du me battre pour nous, te dire que je te voulais toi, avec les contraintes de ton métier. Je m'en fichais de te voir que lors de tes permissions, mais je n'ai pas réfléchi et j'ai tout bonnement accepté ton choix sans rechigner car c'était ce qui me semblait être la meilleure solution car tu te sentais plus léger à l'idée que je vive ma vie, heureuse même si ça n'a jamais été trop le cas. Ma vie n'est pas la même si t'en fais pas partie Rey.

Je souris, et m'arrête là. Je ne sais pas vraiment si j'ai répondu à sa question, mais je continue à caresser sa joue mal rasée du bout des doigts. Son odeur humide me rappelle tellement de chose c'est perturbant, déstabilisant même mais ça m'est égal, j'aime, et je ne voudrais être nulle part ailleurs qu'ici près de lui aujourd'hui.

Moi, je te voulais toi militaire, en acceptant que tu partes au combat... avoir la boule au ventre quand je n'ai pas de message, t'envoyer des photos, des lettres après tout nous n'étions plus un couple mais nous avons continué à le faire jusqu'à ta disparition... et te retrouver le temps d'un week-end, d'une semaine à la maison rien que pour moi.</blockquote>
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Il était temps ll Rey  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Il était temps ll Rey Il était temps ll Rey  - Page 2 EmptyLun 28 Mai - 9:27

Il était temps
you & me
I'm not looking for somebody with some superhuman gifts
Some superhero, Some fairytale bliss
Just something I can turn to somebody I can miss
••••

Sous ce kiosque, tous prêt d'elle, je pouvais sentir l'odeur de ses cheveux, cette légère chaleur que son corps dégageait malgré la robe trempée qu'elle portait. Les yeux clos, ma tête était posée contre la sienne alors que je restais silencieux tous comme elle. Bercé par le son de la pluie, c'était presque un moment apaisant alors qu'en faite c'était tous sauf ce genre de moment. Une question me taraude l'esprit, pourquoi n'avait elle pas essayé de me retenir ? Pourquoi n'avait elle pas trouvé une raison valable pour me forcer à rester ? Peut être que c'est ce que je voulais à l'époque ? J'attendais qu'elle me donne une raison de renoncer à tous ça ! Pourtant selon elle, l'armée c'était toute ma vie ! Ma passion, bien plus qu'un simple métier, c'était ma vie ! Seulement elle aussi elle était ma vie ! Et j'ai du mal à comprendre pourquoi moi aussi j'ai préféré mon travail plutot qu'elle ! Il fallait être dingue pour faire ce choix non ? Ce retournant pour me faire face, son front ce retrouver contre mes lèvres. Le l'embrasse légèrement avant de baisser la tête pour poser mon front contre le sien avant qu'elle ne recule de nouveau, brisant à nouveau ce contact. - Tu as fais ça uniquement par amour ? Mais ... on a agit tous les deux par amour, moi je pensais te libérer en partant, plutot que de rester à m'attendre, je voulais que tu sois heureuse ! Tous comme toi tu le voulais pour moi ! Mais au final nous n'avons fait que nous séparer et nous faire plus de mal. Nous avons tous les deux pensé au bonheur de l'autre avant de penser au notre ! - Est ce que ... nous avons déjà essayé de vivre véritablement en couple ? Après tous l'armée m'avais déjà prit beaucoup et je ne pouvais pas dire aujourd'hui si je pourrai y renoncer un jour mais il ce peut que si elle me donnait une raison de rester je pourrais sans doute y réfléchir sérieusement. Baissant légèrement la tête vers elle pour pouvoir plonger mon regard dans le sien, sa main vint ce poser contre ma joue. Ce nouveau contact m’électrise de nouveau alors que l'une de mes mains vint ce poser contre sa taille. Elle aurait du ce battre ! Sans doute ... mais moi j'aurais du laisser tomber l'armée, aujourd'hui nous n'en serions pas là ! - Mais je suis là aujourd'hui, je suis de nouveau prêt de toi ! J'ai survécu, je me suis battu pour revenir et c'est sans doute pour te revoir toi ! Au fond, au plus profond de moi je sais qu'entre toi et moi il  à quelque chose de fort, je ne sais pas trop encore quel mot y mettre dessus mais ... je savais que tu m'attendais. Alors je n'avais rien lâché ! Pourtant c'était affreusement difficile, j'ai souffert, tellement souffert ... je refusais de revivre un tel enfer. Reposant mon front contre le sien, je ferme les yeux quelques secondes tous en l'écoutant toujours. Ses mots me font du bien. - Je suis tous à toi ! Je suis revenu pour toi ! J'en avais pas conscience avant de te voir en vrais chez mes parents ! Mais c'est pour toi que j'ai choisi de me battre Elena ! Posant mon autre main contre sa joue, la caresses doucement du bout des doigts sans lâcher son regard. C'est envoûtant, c'est même extrêmement, troublant.  



••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Il était temps ll Rey  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Il était temps ll Rey Il était temps ll Rey  - Page 2 EmptyMar 29 Mai - 1:15

Nous foncions vraiment tout droit vers une pente glissante. J'avais essayé d'éviter cela sous cet arbre avant l'averse mais sous ce kiosque, Rey m'entraînait droit dessus. Sans doute mes explications n'étaient pas assez explicites pour cet homme si ténébreux. Après avoir fait mon monologue pendant quelques secondes je le regarde alors me répondre. Son doux baiser sur mon front me remplit de chaleur, j'avais oublié ce sentiment que c'est lorsque l'homme qu'on aime nous embrasse. J'avais cru ne jamais pouvoir ressentir à nouveau cela après sa disparition et aujourd'hui je remercie le ciel que Rey soit sous ce kiosque avec moi. J'appréciais sincèrement sa compagnie qu'il soit amnésique ou non, cela changeait rien à mes sentiments. Après tout, j'avais Rey dans la peau et ce depuis bien trop longtemps et ça servait à rien de lutter.

J'ai été malheureuse lorsque tu m'as quitté, mais rien n'avait véritablement changé quand tu as préféré mettre un terme à notre relation tu sais. Nous avons continué nos correspondances et quand tu venais à Wauwatosa, on se voyait toujours et parfois on dérapait en baisers... Donc au final je savais qu'officiellement nous n'étions plus ensemble mais mes sentiments pour toi étaient toujours là. C'est lorsqu'on m'a appris ta disparition que cela m'a véritablement bouleversée. C'est cette séparation là qui m'a brisé le coeur car je me disais que j'aurais plus la chance de voir ton si joli sourire, celui que tu offres pas facilement, ou cette odeur qui m’enivre. Jamais plus je n'attraperais de torticolis en te regardant tant tu es grand... C'est là où j'ai compris qu'on m'avait enlevé une partie de moi. Lorsque j'ai compris que tu ne reviendrais plus, je n'ai plus été la même. Un an que je pleure tous les soirs, un an que je me disais que ton corps gisait quelque part sous les décombres... Un an qu'on t'avait enterré, un an que j'allais manger chez tes parents chaque mardi et qu'on se consolait mutuellement.

Je lui souris, j'ai vécu l'enfer pendant un an où il n'était plus là, disparu à jamais, du moins c'est ce qu'on croyait tous. Et je remercie cette famille tous les jours d'avoir pris soin de l'homme que j'aime.

Sans toi, je ne suis plus la même personne tu sais. Je remercie la famille qui a su prendre soin de toi tant de temps pour te rétablir.. Je leur enverrais tout l'or du monde si je le pouvais. Je t'ai attendu, j'ai pas pu m'engager avec un autre tu sais... ça a toujours été toi. C'est une évidence. Bien sûr aujourd'hui tout est différent mais mes sentiments n'ont pas changé Rey...

La pente glissante avait été entamé. On glissait tous les deux dessus, je ne savais pas ce qui nous attendait en bas mais ce qui est sûr c'est que nous avions des sentiments l'un pour l'autre. Et effectivement entre lui et moi il y avait cette attraction que peu de personnes ont. Je souhaite à tout le monde de vivre un truc aussi fort que l'attraction du métal et d'un aimant, de la Belle et la Bête ou encore de Tarzan et Jane. Qu'est-ce que demain sera fait? Je n'en ai aucune idée, mais je veux qu'il en fasse partie. Lorsque je l'entendis me parler, j'avais les larmes aux yeux, j'avais un peu de mal à comprendre alors je le regarde en penchant la tête.

Je ne comprends pas...

Sa main sur ma hanche, l'autre sur ma joue, je n'ose plus rien dire et je le regarde. Ce moment est si parfait, que j'aimerais qu'il dure toujours. Je commençais à avoir froid mais mon corps brûle désormais au simple toucher du soldat Dawson. Je m'approche de lui,, la distance entre nos visages diminuait, attirée comme un aimant tout en ne détournant pas mon regard. Je souris malgré les larmes qui étaient de trop sur mon visage.
Le parc est désert à cause de la pluie, nous devons être les seuls ici, mais je ne voudrais être nulle part ailleurs qu'entre ses bras. Je sais que demain nous risquons un gros rhume mais cela m'est complètement égal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Il était temps ll Rey  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Il était temps ll Rey Il était temps ll Rey  - Page 2 EmptyMar 29 Mai - 20:11

Il était temps
you & me
I'm not looking for somebody with some superhuman gifts
Some superhero, Some fairytale bliss
Just something I can turn to somebody I can miss
••••

Ce n'est sans doute pas quelque chose que je peux comprendre, tout simplement parce que je n'avais plus vraiment de souvenir. Mais je sais que lorsque je me suis réveillé, là bas ... dans cette famille. Je savais que je n'étais pas à ma place. Quelqu'un me manquait, j'avais cette sensation de manque et c'était sans doute elle que mon corps réclamait. Je n'en n'avais juste pas conscience puisque je ne savais pas qu'elle m'attendait ici ! Et pourtant, elle était là ! Elle me disait combien ça lui avait fait du mal d'apprendre ma disparition, ma possible mort ... j'avais soudainement disparue de sa vie, à jamais ! Pourtant j'étais bel et bien en vie et je ne voulais pas imaginer la peur qu'elle avait du ressentir. Ce n'était pas quelque chose que je pouvait imaginer parce que je ne l'avait pas vécu de cette façon moi de mon côté. Parce que je ne savais pas qu'elle m'attendait, je ne savais pas que je comptais pour quelqu'un, qu'ont m'attendait ici ! Sinon, bien sur que j'aurais tous fait pour revenir avant ! - Je suis désolé pour ça Elena ! J'aurais aimé ...en prendre conscience là bas ! J'aurais tous fais pour prendre contact avec toi, j'aurais ... fais n'importe quoi pour revenir ! Seulement, le détail qui faisait toute son important c'est que j'avais perdu la mémoire dans toute cette histoire. Tous ce qu'elle venait de me dire me touchait réellement, ça me prouvait une fois encore combien elle tenait à moi, elle me disait même combien elle m'aimait ! - Ils ont étaient super avec moi ! Et je leur dois la vie ! C'était l'enfer là bas et pourtant ils étaient là pour me donner tous les soins dont j'avais besoin.   Et moi aussi, si je pouvais leur donner tous l'or du monde je le ferais, parce que moi aussi je leur devais tous ! La vie surtout ! Sans eux, l'armée ne m'aurait jamais retrouvée et je serais sans doute mort ou je ne sais ou en train d'agoniser. Mais j'étais bien loin de cet enfer en ce moment. Sous ce kiosque, sous la pluie dans ce parc désormais désert. Je voulais qu'elle comprenne que même si je n'avais pas réellement des souvenirs d'elle, j'avais cette impression d'avoir quelqu'un. J'ai vu son visage de nombreuses fois dans mes rêves, j'étais incapable de mettre un nom dessus mais je sentais qu'elle était importante, qu'elle avait même une énorme place dans cette vie qui était la mienne. - Je sais, c'est compliqué à expliquer mais ... j'ai souvent rêvé de toi ! Pour moi tu n'étais pas étrangère puisque j'ai vu ton visage plus d'une fois dans mes rêves. A ce moment je ne savais pas qui tu étais mais à chaque fois que j'en rêvais, je sentais toujours mon cœur s'emballer. Je savais que tu étais quelqu'un d'important pour moi mais je ne pensais pas à ce point. Ça me donnait une raison de m'accrocher à la vie ! Je voulais lui épargner les détails de mes blessures, le mal être dans lequel je me trouvais quand la famille m'a trouvé. Nous sommes très proche, trop proche ... je ne voulais pas être ailleurs à cet instant. Nos visages ce rapprochaient sans que je me rend compte. Seulement, je sens son corps trembler et la pluie, le froid, ce léger vent y était certainement pour quelque chose. - Tu as froid ? Mon visage toujours proche du sien, je la vois détourner le sien - On devrait essayer d'aller ce mettre au chaud !



••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Il était temps ll Rey  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Il était temps ll Rey Il était temps ll Rey  - Page 2 EmptyJeu 31 Mai - 17:21

La tension était palpable, j'avais envie de disparaître, de m'enfuir. Ce que j'avais fait hier était inacceptable et je ne l'aurais sans doute pas fait si je n'avais pas été saoule ou si je ne revenais pas de deux mois de débauches. Je m'en voulais beaucoup et bien que j'avais envie de secouer Rey pour qu'il daigne retrouver la mémoire, il était le plus parfait et le plus gentil des hommes aujourd'hui. Nous étions attirés l'un par l'autre. Cela avait toujours été le cas au final. J'avais envie de me blottir contre lui, de l'embrasser de tout aussi. J'étais totalement perdu. J'avais besoin de partir et prendre du recul avant la dure journée qui m'attendait demain.

Rêver de moi?

J'étais assez surprise par sa phrase. Il m'avait vu en rêve, on aurait dit le remake de la belle au bois dormant "mon amour je t'ai vu au beau milieu d'un rêve", aussi loufoque que ça puisse paraître, c'était aussi très romantique, ce qui termina de m'attendrir. J'étais trempée, nous n'étions pas en été et ici le temps n'était pas si chaud, j'avais froid ce que Rey remarqua aussitôt.

Je n'ai pas chaud c'est vrai.

Dis-je en me frottant les bras. Je ne le regarde plus désormais. Je prends mon sac et lui souris en déposant un baiser sur sa joue. On marche jusqu'à la sortie du parc lentement, la pluie est un peu moins forte que tout à l'heure, les au revoir sont plus propices.

On se voit demain soir à la kermesse? Passes une bonne soirée et embrasses tes parents pour moi !

Je pars en direction de chez moi, heureusement, je n'habitais vraiment pas loin. Je sors mon téléphone pour voir si j'avais des appels mais rien.
SUJET TERMINE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Il était temps ll Rey  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Il était temps ll Rey Il était temps ll Rey  - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
Il était temps ll Rey
Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Il était une fois la légion [DVDRiP]Guerre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERYTHING IS FINE :: LAST JUDGEMENT :: - archives :: saison 1 :: rps-
Sauter vers:
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser