AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
CALENDRIER / 01.11.2019 ! Grand retour du forum après plusieurs semaines de maintenance. 16.10.2019 ! Retour de Adokoa (Pauline) dans le staff. 31.07.2019 : Réouverture du forum. Installation de la onzième version par Flames. Arrivée du nouveau PNJ The Devil. 11.07.2019 : Annonce du retour du forum, rédaction d'un nouveau contexte. 01.05.2019 : Fermeture du forum. 14.04.2019 : Installation de la dixième version par Flames. 10.02.2019 : Installation de la neuvième version par Flames. Mise en place de l'animation Mini rp. 02.12.2018 : Installation de la huitième version par Flames. Mise en place de l'animation calendrier de l'avent. 13.10.2018 : Installation de la septième version par Passenger. Mise en place du nouveau contexte Second Chance. Melvin Brock (Marie) rejoint le staff. 10.10.2018 : le forum fête son premier anniversaire.15.07.2018 : Installation de la sixième version par Passenger. . 01.07.2018 : le forum atteint les 100.000 messages. 12.05.2018 : Installation de la cinquième version par Passenger. 17.03.2018 : Installation de la quatrième version par Adoko. Mise en place de la partie Instagram et lancement de l'animation Zodiac. 20.01.2018 : Installation de la troisième version par Passenger et lancement du jeu Game of chance. 02.12.2017 : Installation de la deuxième version réalisée par Passenger. Mise en place des parties communication et graphisme. 09.11.2017 : Dani Brock (Pauline) rejoint le staff. 23.10.2017 : Effie Gardner (Lélia) rejoint le staff. 10.10.2017 : Ouverture officielle du forum. 03.10.2017 : Installation de la première version par Passenger 01.10.2017 : Création du forum. .
liens recherchés
------------------

WINTER TOGETHER / L'hiver arrive. Il est là plus tôt que les autres années et il est déjà rude. Les premières neiges parsèment les trottoirs de Wauwatosa. La ville et ses habitants ont toujours pris soin de leur commune. Ils aiment la voir briller de mille feux en attendant l'arrivée du père Noël. On est plus surpris de voir apparaître les premières guirlandes qui clignotent à travers les vitrines alléchantes et gourmandes. Les pâtisseries donnent envie. Les manteaux et les écharpes viennent couvrir nos tenues de mi saison. Cette année et encore plus que les autres années, Wauwatosa va aider ceux qui en ont besoin. Et en plus notre belle ville va s'illuminer et devenir la plus belle. Des concours de décorations, de sapins par exemples. Ces arbres vont éblouir les allées principales avant d'aller egayer les demeures plus austères. Hopitaux, orphelinats ou prisons aux alentours. Vous l'avez compris, c'est la solidarité qui va être au centre des fêtes. Comme chaque année le grand bal de Noël vous invitera à vêtir vos plus belles tenues et pour la bonne cause. Déambulez dans les rues, emmitouflés dans vos écharpes et doudounes. La neige va être présente, très présentes. Attention au verglas et aux boules de neiges perdues.
-57%
Le deal à ne pas rater :
Vanja Lecteur de Carte Mémoire, SD/Micro SD Lecteur de Carte ...
5.59 € 12.99 €
Voir le deal

Partagez

un moment d'incompréhension (Ian #03)

Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


un moment d'incompréhension (Ian #03) Empty
MessageSujet: un moment d'incompréhension (Ian #03) un moment d'incompréhension (Ian #03) EmptySam 21 Avr - 11:59

Sa relation avec Ian semble perdurée au fil des mois qui défilent. Il n’avait pas envisagé cela possible tant il a conscience que leurs caractères sont diamétralement opposés. Pourtant Hayden n’est plus en mesure de résister à cet homme, au mystère toujours aussi conséquent. Il a quelque chose d’indescriptible qui l’envoute dans ce regard clair qui le fixe avec tant d’intensité. Cet homme oscille entre froideur et douceur. Il est un complexe mélange qui parfois est source de bonheur, mais aussi de tourmente. Sa franchise le déroute la majeure partie du temps, ses propos parfois peu diplomate le heurte au plus profonde de son être et ébranle la confiance qu’il peut parfois mettre dans leur relation. Il ne cesse pas de le tourmenter de cette manière au point que le jeune professeur se demande sincèrement s’il ressent vraiment quelque chose pour lui. Peut-être que son acharnement à vouloir être à ses côtés représente une facilité pour cet homme, qui a du mal à assumer ces désirs pour les courbes masculine, d’obtenir ce qu’il désire sur le plan charnel. Cette idée lui retourne le ventre et le cœur, car de son côté Hayden flanche de plus en plus face à un sentiment plus profond qu’une attirance charnelle banale. Il lui porte une affection non feinte, qui lui dévore les tripes et le pousse à vouloir découvrir tout le mystère qui se cache sous ses traits si fermés. Il veut réellement le connaitre, passer du temps avec lui, être en mesure de lui offrir un endroit où il peut baisser sa garde et juste être lui. Il veut qu’ils construisent quelque chose, aussi paradoxalement que cela l’est quand tant de doutes l’assaillent. Il veut savourer des moments simples avec lui : des repas, des moments de détente l’un contre l’autre au sein du canapé devant un bon film ou une série, il veut entendre son rire et pouvoir échanger avec lui sur plein de sujet. Pourtant, à chacun de ses instants, Ian ne semble pas totalement là, ramène toujours tout à la luxure et cela le trouble particulièrement. Alors lorsqu’ils se retrouvent une nouvelle fois devant un film, blotti l’un contre l’autre, il ne peut pas s’empêcher de ressentir une certaine frustration lorsqu’il sent les lèvres de Ian se poser sur sa nuque tandis que ses doigts s’immiscent sous son T-shirt. Il sait qu’il veut les mener vers la luxure et n’a aucun doute face aux endroits qu’il veille bien à titiller de ses doigts et de ses lèvres. Hayden est donc contraint de l’arrêter, de glisser sa main sur la sienne pour mettre fin à ses actions. « Ian… » Il souffle tout de même sensible à ce toucher. « J’aimerai regarder la fin du film. » Il ajoute en venant lui voler un faible baiser. « Je n’en ai pas envie maintenant... désolé... » Il a conscience que cela fait plusieurs fois qu’il se refuse à lui depuis plusieurs jours, mais il n’a pas envie que leur relation ne se résume qu’à ça. Surtout qu’à chaque fois que Ian frôle ses courbes, cela est source d’une profonde angoisse, car il ne peut pas s’empêcher de songer que son corps n’a rien d’attrayant. Il a beau avoir perdu du poids, il ne trouve aucun attrait à ses formes. Ce que Ian ne semble pas comprendre et à cet instant de profond doute, il ne veut juste pas qu’ils aillent dans cette voie-là, car il a besoin d’autres choses.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


un moment d'incompréhension (Ian #03) Empty
MessageSujet: Re: un moment d'incompréhension (Ian #03) un moment d'incompréhension (Ian #03) EmptySam 21 Avr - 23:41

Ian ne comprend pas ce qu'il se passe. Il a l'impression que Hayden essaye de fuir, de s'échapper à son contact. L'indifférence qu'il emploie en ce moment lui paraît tellement étrangère qu'il le déroute terriblement. Hayden ne semble pas du tout réceptif à son contact, même complètement refroidi chaque fois qu'il le touche. L'insensibilité de son cœur devient de plus en plus violente et il peine à la tolérer, alors qu'il avait été si doux, si prévenant, avec lui. Il ignore ce qui a pu se passer par sa tête pour que le constat soit si changeant par rapport à il y a quelques jours. Ils n'ont pas fait l'amour depuis 5 journées entières, se sont à peine touchés, seulement une masturbation réclamée de la même façon qu'un enfant gâté. C'était plus une compensation cordiale pour tant de supplications soupirées de cet air plein de frustration. Ian a bien compris qu'il s'était obligé à agiter son poignet contre sa verge ; il l'a vue, sa contrainte, il l'a sentie. Il n'a pas vraiment gémi contre sa bouche, comme il avait l'habitude de faire, il s'est juste contenté de le soulager d'une poigne ferme et peu délicate. Ian n'avait rien dit, pour ne pas envenimer son état psychique, ou la situation, il s'est tut, comme le ferait un enfant sage à qui l'on a offert le plaisir tant attendu. Cela n'empêche pas cette peur de s'insinuer plus profondément au fond de ses entrailles, de s'accentuer à chaque fois que son amant le repousse. Et quand le loup angoisse, il devient maladroit. Il ne sait pas comment agir, alors il se raccroche à ce qu'il peut, à ce qui freine ce sentiment d'insécurité. Il faute sans le vouloir, trop perturbé pour trouver une autre alternative. Alors il revient à la charge, sans attendre que l'envie ne vienne de son petit-ami - parce qu'elle tarde trop à s'insinuer en lui. Il parsème son cou de quelques baisers subtils (mais pas tant que ça) et de caresses lascives contre sa hanche pour l'inciter, ce désir qui manque et qui ne vient pas. Il essaye encore d'avoir ce qu'il veut, d'obtenir une preuve qu'il n'y a pas de quoi s'inquiéter. Pourtant Hayden ne lui retourne pas ce qu'il souhaitait, préfère s'isoler et regarder la fin du film. Sa main vient bloquer la sienne pour freiner ses mouvements et écarter toute tentative de recommencer. Il a juste le droit de recevoir un baiser, il n'y a plus que leurs lèvres qui se rattachent, se frôlent. Cela lui procure un soupçon de nervosité mais il ne répond pas vraiment : il n'en a pas la force. Il est trop secoué par cette façon qu'il a de l'ébranler, de le rejeter. Encore une putain de fois. « OK. » Il ne veut pas lui foutre la pression, l'assaillir de doutes ou d'incompréhension. Mais là, c'est lui qui ne pige pas son comportement. Il essaye de le prendre à la rigolade, de ne pas se laisser morfondre. Il s'attaque donc à ce qu'il peut, pour tenter de lui transmettre ses frustrations. « Mais à quoi ça sert ? On sait qu'il va lui courir après à l'aéroport à la fin du film et qu'ils vont finir ensemble. » Il connaît ces scénarios mielleux qui finissent toujours de la même manière. Ils pourraient en faire des court-métrages pour raccourcir l'histoire avec les moments vraiment importants. Il aimerait aussi lui préciser que les protagonistes, eux, pourront faire l'amour après avoir échangé un baiser passionné, mais soumis à ses souhaits, il n'insiste pas et reste tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


un moment d'incompréhension (Ian #03) Empty
MessageSujet: Re: un moment d'incompréhension (Ian #03) un moment d'incompréhension (Ian #03) EmptyDim 22 Avr - 19:00

Il résiste malgré le fait qu’il demeure sensible aux touchers de son petit ami. Il ne veut pas que leur relation se limite à de simples moments de douceurs pour satisfaire ses besoins romanesques et à de la luxure. Il se laisse envahir par les doutes qui le poussent à vouloir maintenir une barrière entre eux, à ne pas satisfaire pleinement les attentes du plus jeune, car il a besoin d’entrevoir qu’ils ne sont pas que des amants, qu’ils construisent quelque chose de solide. C’est en tout cas, ce qu’il désire, mais il est forcé de constater que malgré ces cinq mois écoulés, il connait peu de choses intimes et personnelles de son amant. C’est quelque chose qui le questionne profondément, parce qu’il n’a pas réellement de repères dans ce domaine. Sa seule expérience amoureuse était totalement éloignée de celle qu’il vit avec Ian. Avec Skylar tout coulait de sources, car c’est cet homme qui lui a appris à s’accepter en tant qu’homosexuel, à assumer son côté féminin, même si au final, il est celui qui a ébranlé toute sa confiance au sujet de son sex-appeal, de ses formes. Avec Ian, il n’a plus cette insouciance du passé, il y a tant de mystère qu’il ne peut pas se donner autant qu’il le voudrait. La peur de souffrir demeure persistante et l’empêche d’agir de manière aussi détachée qu’il ne le voudrait au fond de lui. Il préfère s’assurer par ses propres moyens, avec les armes dont il dispose, qu’il n’est pas qu’un amant pour Ian. Alors, l’abstinence semble être le meilleur moyen d’en avoir le cœur net, pour s’assurer qu’ils peuvent passer de bons moments sans que la notion de sexe soit incluse. Il essaye d’être prévenant, de faire passer en douceur son rejet pour ne pas lui donner l’impression qu’il est en colère. Il sent pourtant l’agacement de l’étudiant, dans ses paroles. Hayden le fixe avec une légère frustration dans le regard. « Tu n’aimes pas regarder des films ? » Il questionne simplement avec douceur. « J’aime bien, moi, même si ce n’est pas le film du siècle… On peut avoir quelques surprises… Je peux au moins profiter de tes bras… » Encore une fois leurs différences d’intérêts se confrontent. Cela le rend mal à l’aise et cela se sent dans sa manière de défaire sa main de sa nuque pour attraper la télécommande. « On peut regarder autre chose si tu veux. » Il déclare dans un ton un peu plus blasé en venant lui tendre la télécommande, ne sachant pas trop quoi dire de plus, continuellement perturbé par les réactions de Ian. Il ne pensait pas qu’il n’aimait pas regarder des films avec lui…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


un moment d'incompréhension (Ian #03) Empty
MessageSujet: Re: un moment d'incompréhension (Ian #03) un moment d'incompréhension (Ian #03) EmptyDim 22 Avr - 22:46

Ian sent bien qu'il existe une tension entre eux, que son copain n'est pas pareil que d'habitude. Il ne comprend pas pourquoi il dégage autant de froideur, alors qu'il ne cherche qu'à lui apporter un moment d'extase, et de profiter de l'absence de son colocataire pour s'adonner à ce plaisir intense. Hayden ne cesse de se refuser à lui, depuis plusieurs jours, avec cette indifférence qu'il a de plus en plus de mal à tolérer. Il ne commente pas, ne se moque pas non plus, mais il doit admettre qu'il ne sait pas comment la prendre. Il n'a pas l'impression d'avoir gaffé, d'avoir commis des erreurs, toutefois il semblerait qu'il ait manqué d'habileté encore une fois. Il plonge quand même dans cette compréhension, et agit sans chercher à savoir ce qu'il lui reproche concrètement. Il a peur de saisir quel est le défaut qu'il doit corriger, ce sur quoi il doit travailler, parce qu'inconsciemment, il aimerait bien qu'on l'accepte, comme ça. Car lui se contente de la timidité de son amant, de sa réserve naturelle qu'il faut du temps à apprivoiser. Ils ne sont pas si différents, dans leurs troubles et doutes qui les font cogiter. Ian balance donc une remarque à propos du film qu'ils sont en train de regarder, juste pour faire remarquer la frustration qu'il ressent et pouvoir crever l'abcès. Hayden lui répond sans son sourire habituel, qui réussit souvent à faire vibrer le bas de son ventre. Cette fois c'est une douleur violente qui vient le tordre. Il essaye toutefois d'en sourire et d'ajouter une touche d'humour pour éviter d'avouer toute la nervosité qui vient se loger en lui. « Si, mais moins quand j'ai ton petit cul contre ma queue. » Il rigole, comme s'il n'avait aucune raison de ne pas balancer une telle ânerie. Il garde sa main contre sa hanche, pour le garder contre lui, tandis que son dos se replace plus confortablement contre l'accoudoir du canapé. Hayden lui répond par une confidence, lui explique qu'il apprécie ce type de cinéma et que cela lui donne une occasion d'être au creux de ses bras. Cette pensée déclarée à haute voix le déroute mais il n'en dit mot ; il se contente plutôt d'accentuer davantage la pression de son bras autour de sa taille. Il le maintient contre lui, sans essayer d'obtenir la luxure qu'il désirait. Il s'assagit à son contact, face à son air fermé. « Je pense que tu n'aimeras pas mes goûts. On peut laisser si tu y tiens, mais je te parie qu'il va rattraper la nana avant qu'elle parte et que tu auras pas la moindre surprise. » Il essaye de blaguer, rit un instant, en lui remettant la télécommande sur le ventre pour lui donner le pouvoir de rester sur cette chaîne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


un moment d'incompréhension (Ian #03) Empty
MessageSujet: Re: un moment d'incompréhension (Ian #03) un moment d'incompréhension (Ian #03) EmptyDim 22 Avr - 23:25

Il lui pose sincèrement la question car cette situation le perturbe. Toutes ces certitudes se retrouvent mises à mal par cette manière d’exprimer son agacement. Sa technique d’humour, qui pourrait le faire rire ne parvient nullement à le détendre. Elle ne fait qu’accroitre l’ampleur d’une pensée qui se loge de plus en plus insidieusement dans son esprit. Cela le perturbe et cela se sent, se voit dans sa manière d’agir. Il doute, a le réflexe de décroitre la pression de son corps contre le sien, même si la main de Ian le tient solidement attaché contre lui. Hayden lui donne son point de vue sur ces moments qu’il juge de détente où il peut juste profiter de la chaleur de son corps sans penser à rien. Hayden apprécie énormément ces instants simples, qu’il juge nécessaire dans une relation de couple, car cela prouve qu’ils n’ont pas besoin de faire quelque chose d’utile, de hors du commun pour se sentir bien à leur place. Ces instants de couples, dénués de luxure, ont une valeur primordiale pour le professeur et il aimerait qu’Ian le comprenne. Alors, il s’en moque si ce n’est pas un film à l’eau de rose, cela peut être un film de guerre ou un film d’horreur, cela n’a pas d’importance tant qu’il peut profiter de la chaleur de son torse contre son dos ou le contact de ses bras autour de sa taille, sans que cela prenne un caractère sexuel. « Tu aimes quel genre de film ? » Il questionne simplement, avec sincérité pour tenter de cerner les intérêts de son petit-ami. Il tourne même son visage vers le sien pour tenter d’obtenir une confidence, tant elles se font rares. Il tire les informations où il peut, de manière indirecte tant Ian est un jeune homme discret. Pourtant, il aimerait qu’il puisse s’ouvrir avec lui. Après, peut-être n’est-il pas assez doué pour lui donner cette envie-là. Il a conscience que sa réserve et ses complexes peuvent représenter un frein dans cette ambition, mais l’affection qu’il lui porte est réelle. « On en regardera un la prochaine fois. Comme ça, tu pourras apprécier ce qu’on regarde et je pourrais apprécier d’être contre toi. C’est un bon compromis, non ? » Il lui lance un sourire plus franc, moins empreint de cette frustration, car il désire vraiment trouver le juste équilibre et lui donner envie d’être plus souvent avec lui, à traîner et juste discuter ou regarder des séries ou films, comme le font les couples de manière générale.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


un moment d'incompréhension (Ian #03) Empty
MessageSujet: Re: un moment d'incompréhension (Ian #03) un moment d'incompréhension (Ian #03) EmptyLun 23 Avr - 10:06

La froideur de Hayden le fragilise. Il se comporte comme un gamin qui n'a pas de raisons de s'abstenir de commenter avec un humour lourd. Alors il continue de lâcher quelques imbécillités, pour tenter de rendre l'ambiance plus chaleureuse. Il déteste cette tension qui s'est installée entre eux, et la manière de son amant de répondre vaguement à ses interrogations muettes. Il ne l'aide pas vraiment à avancer, il lui fait seulement sentir qu'il y a une zone de trouble. Ian ne parvient pas vraiment à mettre le doigt dessus, mais s'en approche doucement. Il décide de laisser le temps faire son affaire et de garder cette impatience bien enfouie pour le laisser se confier quand il en ressentira le besoin. Il lui transmet alors les informations qu'il semble vouloir obtenir, notamment par rapport au fait de regarder des films. Certaines remarques ne semblent pas être bien passées. « Les thrillers qui perdurent et qui gardent le mystère jusqu'à la fin, les westerns spaghetti, les vieux films de bandits, de guerre ou les comédies cultes. J'aime bien la science-fiction aussi, mais pas les trucs barbants pseudo-intellectuels. Les films d'horreur aussi, enfin les vrais, pas ceux où tu réussis à calculer tous leurs coups et où tu ressens plus d'ennui qu'autre chose. Par contre les drames qui essayent de te faire chialer avec des mélodies bien choisies et pleines de manipulation, ou des histoires à l'eau de rose qui ne se passent jamais dans la vie, c'pas mon truc. » Il fait une liste constructive, précise, pour assouvir cette soif de connaissance. Il se sent pourtant en insécurité, en totale méfiance. Si Hayden prenait la décision de ne plus jamais le voir dans quelques minutes, il ne serait pas étonné. Il sent qu'il existe un malaise entre eux, mais il essaye de s'ouvrir pour le chasser à toute vitesse. Il ne tient pas à le perdre. Il ignore encore à quel point la survie de cette relation devient naturelle pour lui. Essentielle. Alors il s'accroche par tous les moyens, pour le garder près de lui, avec cette envie non feinte. Il le retient contre lui, au creux de ses bras, avec cette peur de le voir disparaître dans les secondes qui suivront. En le maintenant avec autant de force, il ne pourra pas s'échapper, se détourner de lui. Il ne lui en donnera pas la liberté. Hayden semble reprendre vie, pivote pour le regarder et lui sourire avec ce bonheur soudain accroché sur le visage. De quoi combler l'animal blessé. Soulagé, Ian se contente de lui donner une bonne raison de poursuivre sur sa lancée. « Si ça te fait retrouver le sourire, j'imagine que oui. » Il conclut avec un sourire presque aussi grand, avant de l'embrasser tendrement. Il a certainement envie de lui montrer qu'un loup aussi est capable d'amour. « C'est pour ça que tu faisais la tronche alors ? Parce que tu veux qu'on regarde plus de films ensemble ? Tu as l'air d'insister pour que ça se produise plus souvent. » Il ne s'applique que dans une constatation, pour avoir une idée des envies qu'il retient encore. Il a toujours pensé que s'il voulait quelque chose, il suffisait de l'exprimer, de le prendre aussi simplement que possible. Mais Ian ne comprend pas toujours en quoi consiste cette pudeur de protection, ou encore l'amour, un couple ; d'ailleurs, est-ce qu'ils en sont vraiment un ? Il ne pense pas à tout ça, ça lui foutrait la trouille. Il se contente de savourer, d'apprécier ces moments si purs, si banals. Il comprendra plus tard, ils ne sont pas pressés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


un moment d'incompréhension (Ian #03) Empty
MessageSujet: Re: un moment d'incompréhension (Ian #03) un moment d'incompréhension (Ian #03) EmptyLun 23 Avr - 19:09

Il essaye d’en savoir plus sur les intérêts de son amant, car il aimerait que le plaisir de regarder des films soit partagé. Il désire ardemment pouvoir passer du temps, sagement installé contre son corps au point que ces instants deviennent une normalité entre eux. Il obtient les informations nécessaires, écoute attentivement tout ce qu’il lui dit. Il est évident que leur goût en filmographie est diamétralement opposé, mais ce n’est pas quelque chose qu’il peut lui reprocher. Il a conscience de sa part féminine, qui le défini bien plus qu’il ne le laisse entrevoir à ses proches ou même à son amant. Ils ne sont pas encore assez intime, solidement attachés l’un à l’autre pour qu’il lui fasse entrevoir cette partie de son âme. La peur d’être dénigré se cramponne à son ventre et il ne veut pas l’amplifier, alors il la garde en lui, le temps de pouvoir faire confiance à cet homme, qui prend de plus en plus de place au sein de sa vie, de son cœur et de son esprit. Il se sent prêt à découvrir une filmographie différente du genre qu’il affectionne, juste pour satisfaire les besoins de son amant. Cela ne le dérange pas. Il est prêt à s’ouvrir, à découvrir de nouveaux genres qui ne l’attiraient pas jusqu’alors. Il lui offre même un sourire bien plus détendu, démontrant son envie de s’ouvrir à lui, à ses centres d’intérêts. Cela semble suffire pour éclater cette bulle de malaise perceptible jusqu’alors. Il obtient des paroles douces et un sourire réel qui l’ébranle immédiatement. Il aime tellement voir cette expression sur son visage que l’envie de l’immortaliser est grande. Ce qu’il fait inconsciemment, dans son esprit avant que la question du brun ne le perturbe de nouveau. « Je ne faisais pas la tête. » Il déclare à son attention en venant plonger son regard dans le sien. « C’est juste que j’ai vraiment envie d’apprendre à apprécier ces petits moments simples avec toi. Cela peut vraiment nous permettre de se découvrir peu à peu l’un et l’autre. Je me rends compte qu’on ne sait pas grand-chose l’un de l’autre. » Il souffle dans une petite voix. Il se sent happé par cette crainte qu’il ne se moque de lui, qu’il accentue ce trouble qui l’assaille depuis quelques temps. « Pas toi ? » Il finit par retourner à son égard, dans une voix pleine d’insécurité, car il a conscience qu’en faisant preuve d’une certaine sincérité, il se met à nue sur le chemin qu’il désire que leur relation prenne. Il attend comme il craint la réponse qu'il lui sera faite...  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


un moment d'incompréhension (Ian #03) Empty
MessageSujet: Re: un moment d'incompréhension (Ian #03) un moment d'incompréhension (Ian #03) EmptyMer 25 Avr - 23:45

La tension finit par exploser au fil de la conversation que Ian essaye d'imposer entre eux. Sa maladresse atteint Hayden, qui expose ses doutes et frustrations. Les paroles font le reste, pour une fois. Son amant laisse entrevoir sa nervosité, les peurs qu'il nourrit par une sensibilité exacerbée et une ignorance totale des sentiments pourtant sincères de Ian. Ce dernier n'est toutefois pas vraiment décidé à lui avouer clairement, malgré les quelques indices qui laissent supposer un attachement réciproque. Il faut lire en travers pour que cela soit évident. En attendant, il provoque jusqu'à ce Hayden s'exprime sur tout ce qui cloche. « C'est pour ça que tu ne voulais pas baiser pendant 5 jours. » Sa voix est pleine d'ironie, mais sans moquerie, il ne fait qu'énoncer un constat. Il essaye seulement de lui démontrer la réalité et de corriger le fait erroné qu'il balance. Si, il était en colère, débordant de rancune et d'angoisse et si, il faisait la tronche. Sinon ils ne seraient pas en train d'en discuter, et Ian ne se sentirait pas aussi... rempli. Hayden lui fait ensuite comprendre les raisons de sa petite crise : il voudrait construire une relation plus stable, ne se basant pas seulement sur la luxure. Il souhaiterait qu'ils entreprennent des activités de couple, sans qu'il ne caractérise ses pensées par ce mot bien précis. La confirmation qu'ils forment bien quelque chose aurait été alarmante pour Ian, qui sans nul doute, aurait commencé à flipper. Présenter sous cette forme, cela écorche moins la raison qui le maintient dans les normes. Hayden croit en la nécessité de partager des instants simples, pour se découvrir en profondeur et intensifier un bonheur qu'il ressent déjà. Ian n'est pas certain de l'efficacité des propositions qu'il donne, pense plutôt que cela provient de son caractère et qu'il pourrait trouver mieux que lui. Quel imbécile d'être tombé amoureux d'un con comme lui ! Alors quand il lui retourne la question, Ian lui fait part de son ignorance. « J'sais pas. » Il commence avec naturel pour répondre à ses inquiétudes. « C'est assez nouveau pour moi, tout ça. » Il continue pour se justifier un peu et lui faire réaliser que c'est la première fois qu'il ressent ces sentiments bizarres (et parfois contradictoires) l'envahir. C'est une manière de lui dire qu'il ne connaît pas la démarche à suivre, ni comment s'y prendre. « Mais... j'imagine que si... » Il souffle pour ne pas le vexer, avant que ce ne soit trop tard et que la souffrance le domine. Ian a tendance à parler sans réfléchir, alors il se rattrape comme il peut avec le bon nombre de bourdes qu'il commet. « Enfin le sexe, c'est quand même important dans la découverte de l'autre. » Il ne sait pas trop lui-même ce qu'il essaye de transmettre concrètement. Il met en évidence le fait qu'ils ont déjà dépassé pas mal d'étapes, surtout qu'il n'avait jamais couché avec un homme ; tout autant que la vérité tranchante de l'urgence qu'il parvienne à se montrer nu. S'il tient réellement à ce qu'ils accèdent totalement à sa requête, que la connaissance de l'autre s'impose, Ian croit que le langage du corps doit intervenir en premier. Il peut débloquer toute la distance linguistique qui les freine dans les confessions. « Tu voudrais savoir quoi de plus ? » Il l'interroge sur ce qui lui manque en informations pour que son savoir soit comblé. Il se sent prêt à lui transmettre quelques bouts de son existence, si ces confidences lui permettent de se sentir mieux, en sécurité. Ils n'ont tout simplement jamais abordés certains sujets, par manque de temps et de confiance, et surtout parce que la passion qui les inondait se faisait trop puissante pour que les paroles s'en mêlent. Mais Ian ne veut pas qu'il s'échappe, alors il accepte de s'ouvrir un peu, autant que possible avant que le loup ne se referme encore une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


un moment d'incompréhension (Ian #03) Empty
MessageSujet: Re: un moment d'incompréhension (Ian #03) un moment d'incompréhension (Ian #03) EmptyVen 4 Mai - 21:09

Ian lui fait ressentir des sensations bien trop vives. Il peut insuffler un bonheur conséquent dans sa poitrine durant quelques minutes avant de le détruire par une remarque et plonger son être dans une détresse totale. La sensibilité d’Hayden est quintuplée à côté de cet homme et s’il était satisfait de l’échange que prenait leur conversation, il ne peut pas s’empêcher de se retrouver désemparé par les propos de son amant, surtout lorsqu’il révèle par ses propos, une certaine rancune ou ironie. L’expression du musicien se fige, son sourire s’effrite, son regard se trouble. L’impression de malaise revient dévorer ses tripes et il en vient presque à hésiter à exprimer ses sentiments. Ian active son besoin de préservation sans s’en rendre compte et sans doute sans méchanceté. C’est pour cela qu’Hayden est incapable de lui en vouloir, de s’enflammer avec une certaine hargne et qu’il revient systématiquement vers lui, car Ian gagne une place singulière dans son échine. Il se fait violence pour exprimer ce qu’il désire. Il prend le risque d’être le sujet de moquerie de son amant, qu’il sait capable de le faire. L’angoisse rend ses mains moites, sa respiration se fait plus difficile alors que son cœur semble battre si violemment dans sa poitrine qu’il a l’impression qu’il pourrait s’en extirper. Toute son attention est concentrée sur ce visage, ces lèvres qui peuvent l’inonder de bonheur comme de tourmente. Les premiers mots sont assez dévastateurs dans un premier temps. Il reste silencieux, bien trop perturbé par ce qu’il vient de dire. Ian avoue son inexpérience dans ce domaine-là, ce qui vient atténuer la violence de ce « j’sais pas ». Hayden l’écoute, silencieusement, s’efforce de ne pas laisser cette fébrilité le gagner trop farouchement, mais c’est complexe. Surtout lorsque Ian aborde le fait que la luxure est important dans la découverte de l’autre. Il perçoit le message qu’il souhaite lui communiquer. Hayden est loin d’être à l’aise sur le plan charnel. Ces dernières années, une quantité assez conséquente était nécessaire pour qu’il se lâche, redevienne le Hayden qui s’assumait malgré ces rondeurs. Aujourd’hui toute cette confiance a disparu. Il n’est plus que l’ombre de lui-même et il a beau faire de son mieux pour perdre ces kilos superflus, il n’arrive pas à retrouver envers lui-même ce regard positif. Alors, montrer son corps aux yeux d’Ian, avec cette peur logée dans son ventre est juste impossible. « Oui, ça l’est aussi… » Il souffle dans une voix absente tandis que son cœur devient plus lourd dans sa poitrine. Ian ne semble pas percevoir à quel point cette problématique le ronge de l’intérieur. Il ne perçoit pas ce besoin qu’il éprouve de devoir connaitre son histoire pour pouvoir établir une confiance réelle et profonde avec lui. « Des choses personnelles. Sur ta vie, ton passé, ce qui fait que tu es celui que tu es aujourd’hui. Je ne connais que quelques brides, rien de très concrets. » Il est hésitant, car il ne sait pas quelles questions il doit formuler pour obtenir des confidences. Il aimerait que cela se fasse naturellement, alors il lui est difficile d’être très clairs. « Enfin, ça doit venir naturellement. Je ne compte pas te faire passer d’interrogatoires, mais c’est ce que j’aimerai… » Il déclare simplement, avec franchise, sans quitter son regard du sien, bien que son trouble soit manifeste à cet instant. Il se sent tellement maladroit dans cette relation avec lui que cela le perturbe profondément.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


un moment d'incompréhension (Ian #03) Empty
MessageSujet: Re: un moment d'incompréhension (Ian #03) un moment d'incompréhension (Ian #03) EmptyDim 6 Mai - 17:51

Ian essaye d'être à l'écoute : de son cœur et de Hayden. Pour une fois, il ne se laisse pas guider par cette raison qui l'inciterait à fuir immédiatement. Les paroles de son amant auraient pu le terroriser il y a encore quelques semaines ; il aurait même pu les considérer comme indécentes. Pourtant il s'intéresse à ce qu'il ressent et désire, pour pouvoir répondre à ses attentes. Il n'est pas habitué à se montrer compréhensif et prévenant, il feignait plutôt la gentillesse avec ses anciennes copines pour s'assurer d'avoir de la luxure quotidienne. Avec Hayden, c'est différent. C'est plus sincère, franc. Il ne peut pas jouer avec lui, d'ailleurs il n'en éprouve pas l'envie. C'est quand il a justement l'impression d'être plus ouvert et sensible, ou qu'il aimerait que leur relation se poursuive, que tout cloche. Il ne parvient pas à être suffisamment bon pour qu'il se sente en sécurité. La seule personne qu'il voudrait vraiment rassurer sur sa honnêteté est celle qui le craint le plus. Hayden peine à lui faire confiance, à croire en ses dires et Ian commence à perdre espoir et patience. Ils finissent par lâcher ce qu'ils contiennent sur le cœur, chacun leur tour, pour expliquer leurs besoins communs. Ils tentent de trouver des compromis, de s'entendre sur des points pour lesquels ils ont des avis divergents. Ils s'expliquent par l'intermédiaire de la communication, mise en place par l'initiative de Hayden. Ils abordent les désaccords qui se forment entre eux, les choses qui rendent leur équilibre moins solide. « J'suis désolé de te foutre la pression, mais je crois que ça bloque beaucoup de choses. » Ian évoque le sexe, cette partie d'ombre dans leur couple. Il croit que cela est le centre de leurs problèmes, de cette méfiance qu'ils se portent naturellement. Il a aussi de la difficulté à comprendre pourquoi il se prend autant la tête, alors qu'il le trouve vraiment séduisant, même avec ses kilogrammes supplémentaires par rapport à une norme complètement futile. Ce n'est pas lui qui va le juger, qui lui dirait d'en perdre. Mais encore une fois, Hayden ne se fie pas à ce qu'il raconte et préfère plonger dans ses doutes. « Parce que moi j'ai l'impression que tu vas te casser chaque fois que tu me repousses. Et je n'ai pas envie de m'ouvrir à quelqu'un qui risque de me lâcher facilement. On tourne en rond je crois. » Les deux garçons se délivrent une certaine franchise pour calmer la possibilité d'une altercation plus profonde. Ils essaient de trouver des solutions pour éviter d'en arriver à ce qu'ils craignent. Ian écoute sagement, tout en le maintenant contre lui sur le canapé. Il entend ses souhaits concernant les confidences, mais ignore quoi lui avouer pour qu'il soit satisfait. Ses passions ? Sa relation avec ses parents ? Ses péchés mignons ? Il voudrait que ce soit plus naturel aussi. « Je suis juste comme ça, je ne crois pas qu'il y ait grand-chose à dire. » Il n'imagine pas qu'il y ait tant de facteurs pour en être arrivé à ce stade. « J'en sais pas beaucoup plus de toi, tu sais. Mais pose des questions, quand ça te semble idéal pour en poser ou approfondir. Ne me demande pas de tout lâcher comme ça, parce que j'vois pas ce que je peux te raconter. Surtout que j'aurais l'impression de te faire une biographie pour Wikipédia. » Il lâche une petite touche d'humour non volontaire, pour exprimer son incapacité à faire un monologue sans avoir aucune certitude que ça servira vraiment à quelque chose. Leur relation est bien trop fragile pour qu'il réussisse simplement à se dévoiler. Si Hayden lui avait posé des questions précises, il aurait pu faire un effort et lui livrer quelques informations. Il demeure introverti et fermé, parce qu'il n'est pas en totale confiance actuellement. Il aimerait une preuve que lui aussi est prêt à faire des efforts. « Laisse le temps faire son affaire. » Il resserre son emprise pour l'apaiser et lui conseille en lui soufflant doucement. Il embrasse sa tempe avec tendresse, pour démontrer que son comportement plus réservé ne dénonce aucune froideur ou méchanceté. Il n'a pas envie de se prendre la tête, voudrait vivre cette histoire plus simplement, en laissant le naturel diriger leurs conversations.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


un moment d'incompréhension (Ian #03) Empty
MessageSujet: Re: un moment d'incompréhension (Ian #03) un moment d'incompréhension (Ian #03) EmptyJeu 10 Mai - 15:21

« Sans doute, mais ce n’est pas volontaire. » Il murmure dans une voix faible et perturbée. A chaque fois qu’il laisse Ian frôler ses formes, même dans le noir, il ne peut s’échapper de cette crainte qui lui taraude l’esprit qu’il pourrait éprouver peu d’attrait pour ses traits. Cette peur lui dévore les tripes et compresse sa poitrine tout comme sa gorge. L’émotion grimpe dangereusement en lui et il lutte profondément pour la contenir par fierté et pudeur. Les propos d’Ian sont résolument perturbants. Ils ne font qu’accroitre cette fébrilité qui le dévore avec rage. Il est profondément perdu face aux idées que ses réactions ont sur la psychologie de son amant. « Si je n’avais pas envie d’être réellement avec toi, d’essayer que ça marche entre nous, tu ne serais pas là et tu ne m’aurais pas nu sous tes doigts, même dans le noir… » Il souffle dans une voix à peine audible pour se défendre, car ce que Ian évoque lui retourne les tripes. Son regard est brillant et il est contraint d’inspirer profondément pour masquer cette agitation qui ravage son être. Il est maladroit dans ses propos, mais il essaye de lui faire comprendre qu’il est sincère et sérieux qu’avec lui, mais qu’il ne peut pas encore surpasser tous ses fantômes pour que leur relation soit sur des bases véritablement solides. Il a besoin d’apprendre à le connaitre, à lui faire véritablement confiance pour pouvoir aller de l’avant, croire dur comme fer qu’il pourra être celui qui lui permettra de renaitre de ses cendres, de redevenir le Hayden du passé. Il essaye de lui faire passer le message, d’être plus clair sur les besoins qu’il ressent au fond de lui. Ian semble être attentif et accepte indirectement de se prêter au jeu lorsqu’il le jugera nécessaire, mais il désire que cela se fasse de manière naturelle. Cela va demander du temps et de la patience. Hayden n’en manque pas, même si ces angoisses le poussent parfois à agir de manière trop colérique, car il se sent complètement démuni, dévasté par des émotions bien trop vives. Il se contente juste de hocher la tête dans un petit sourire sincère. Il ferme les yeux et savoure la pression de ses lèvres contre sa tempe. Ce genre de geste désintéressé est ceux qui l’ébranlent totalement, le rendent si faible face à ses iris clairs. « Tu as raison. » Il murmure en venant rouvrir ses yeux pour les plonger dans les siens alors qu’il vient effleurer ses lèvres avec douceur. Son cœur bat la chamade, son corps vient se tourner vers le sien pour solliciter une étreinte, un câlin dans lequel il peut se blottir contre lui. C’est un moyen pour lui de capituler, d’accepter sa faiblesse face aux sentiments qu’il a pour lui et de savourer une douceur qui devient indispensable. Il ferme les yeux contre son torse alors que sa main s’enroule autour du corps de son petit ami. Il veut juste profiter de sa présence, rien de plus, car ça lui fait un bien fou.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


un moment d'incompréhension (Ian #03) Empty
MessageSujet: Re: un moment d'incompréhension (Ian #03) un moment d'incompréhension (Ian #03) EmptyLun 14 Mai - 9:11

La discussion s'impose entre ces deux hommes, qui essaient de comprendre le point de vue de l'autre. Ian tolère, patiente, concernant les doutes et angoisses qui se sont formés en Hayden, mais il est contraint de donner son avis sur ce blocage qui met un frein sur leur relation entière. L'abstinence qu'il utilise en guise de défense est le problème qui détermine leur incapacité à s'ouvrir à l'autre. Ian a toujours la sensation d'être repoussé par l'homme qu'il commence à désirer beaucoup trop intensément, alors il n'a aucune raison véritable de s'accrocher, de s'exprimer. Il laisse le temps agir, intervenir, pourtant il sait parfaitement que la luxure est l'élément déclencheur. Une fois que Hayden aura suffisamment confiance en lui, Ian aussi pourra cesser d'être méfiant et trop ferme avec lui. « T'avoir nu dans le noir, j'en vois pas l'intérêt si j'peux pas vraiment te toucher. Mais il faut que tu comprennes que je ne suis pas là par hasard. » Il ne s'emmerderait pas avec un mec juste pour profiter de lui ou de son cul. Il ne laisserait pas la honte couler en lui sans avoir une motivation valable. Le plus jeune aimerait bien qu'il réalise ces réalités évidentes pour que la nervosité s'atténue peu à peu. Hayden semble toutefois comprendre son raisonnement, ce qu'il lui explique, pour le moment en tout cas. Ils finissent par s'accorder sur le fait que le naturel doit dominer leurs échanges. Rien ne doit être commandé, paramétré, il faut juste mélanger leur patience à une bonne dose d'affection. Alors l'ambiance redevient plus chaleureuse, simple, tandis que les deux êtres s'attardent sur le film à l'eau de rose. Ian sent son amant se tourner vers lui pour se caler contre son torse et embrasser ses lèvres, alors il resserre son emprise, sans ajouter de mots supplémentaires. Il profite du silence, de cette tension sensuelle qui s'est installée dans l'air et qui n'a besoin d'aucune parole pour être ressentie puissamment.

(terminé)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


un moment d'incompréhension (Ian #03) Empty
MessageSujet: Re: un moment d'incompréhension (Ian #03) un moment d'incompréhension (Ian #03) Empty

Revenir en haut Aller en bas
un moment d'incompréhension (Ian #03)
Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERYTHING IS FINE :: LAST JUDGEMENT :: - archives :: saison 1 :: rps-
Sauter vers:
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser