AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 the sister I never had (Nikki)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



the sister I never had (Nikki) Empty
MessageSujet: the sister I never had (Nikki)   the sister I never had (Nikki) EmptySam 3 Mar - 4:28



- the sister I never had -

feat. nikki&luna | ironandsuits-blog.@tumblr

Rien n'excusera la distance que tu as mis entre toi et ta cousine Nikki. Rien du tout. Pas même ton deuil. Il doit avoir le dos large puisque toutes tes erreurs, tu lui reproches et te rassure en te disant que c'est la peine qui t'a rendu aussi idiote. Alors que ta cousine t'avait laisser savoir par SMS que son fils était chez un ami pour la nuit. Tu profitais de ce vendredi soir pour la visiter sans vraiment t'annoncer. Je suis la pire cousine au monde. Je te mentirais si je disais que j'avais pas le temps de prendre de tes nouvelles. J'aimais mieux me morfondre dans mon coin. Je dors pas la nuit, j'aurais pu t'écrire, te demander ce qui ce passe dans ta vie, mais je suis trop lâche. Tu déballes tout ça sur le pas de sa porte. Tu as bu sur ta route. Elle peut surement le comprendre parce que tu lui tend la bouteille de vin que tu venais lui offrir à moitié vide et les pâtisseries que tu avais fait durant ta journée de travaille. Mon fiancé disparu est en vie et en ville!? Je te l'ai pas dit? Peut importe parce qu'il reste chez ses parents et que je dois attendre sagement qu'il récupère. Tu soupires alors qu'elle prend tes offrandes et t'ouvre sa porte. Tes mots sont égoïstes, mais tu ne réfléchis pas ce soir. Tu ne fais que vider ton coeur impatient de le retrouver. Je l'ai perdu tout ce temps et maintenant chaque secondes qui nous sépare me donne envie de mourir. Une Luna qui a but peut être assez dramatique. Elle le sait, parce que vous vous connaissez par coeur. Alors que tu t'assois dans sa cuisine, tu lâches un long soupire. Elys te manque et ça te fait terriblement mal d'être impuissante devant ses traumatismes. Excuses-moi de ne pas avoir été très présente ses derniers temps. J'ai de la difficulté à gérer ma vie. Tu est accoudée sur sa table et met ton visage dans tes mains. Je peux pas dormir le sachant ici et loin de moi. La fatigue me rend cinglée. Tu avais justement travailler aujourd'hui parce que tu ne pouvais pas le visiter dans la journée. Il avait besoin d'espace que les médecins t'avaient dit. Tu pouvais pas agir normalement et sans même te rendre à la maison, tu étais aller rejoindre Nikki parce que tu avais désespérément besoin de sa présence. Allez, c'est à ton tour de vider ton sac. C'était pas la première fois que ça vous arrivait de vous rejoindre simplement pour vous plaindre. Ça remontait à l'adolescence alors qu'elle se fichait de ce que tu venais lui raconter. Ce soir, tu étais prête à l'écouter, tu pouvais voir dans son visage qu'elle aussi, elle trouvait la vie un peu lourde ces jours-ci.
@Nikki Reyes
Revenir en haut Aller en bas
sexy mum
Nikki Reyes

- prayers : 5759
- pseudo : flames
- multifaces : withaker
- id card : bilson, @herjuliwiii
- registration : 10/12/2017
- côté coeur : waiting my prince charming

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: open

the sister I never had (Nikki) Empty
MessageSujet: Re: the sister I never had (Nikki)   the sister I never had (Nikki) EmptyLun 5 Mar - 23:06

Aaron dort chez un copain ce soir. Tu avais accepté de laisser ton bout chez les parents d’un de ses camarades de classe. Tu as pris tous les numéros de téléphone nécessaires, tu as laissé les tiens. Mais tu sais qu’il est chez des gens bien et simples. Il va s’amuser, bien manger, sans doute des bétises mais tu ne peux pas l’enfermer chez toi pour toujours. Tu aimerais mais tu ne peux pas. Tu as donc prévu la meilleure des soirées. Tu as pris un bain chaud, tu as pris soin de toi, de ton corps. Tu as enfilé un petit ensemble simple, un petit débardeur et un petit short pour dormir. Des petits chaussons, un plaid, du popcorn et des films. Tu vas passer la soirée devant la télé, toute seule. Tu vas réfléchir à ta vie en regardant des comédies romantiques, tu vas pleurer. Ou te soulager en regardant un bon film d’horreur. Tes pensées de baladent. Les hommes n’existent que pour vous faire rêver, pour au final vous abandonner. Il y a des filles qui ont de la chance. Elles tombent sur un mec et hop elles restent avec toute leur vie. Tu n’as jamais réussi à garder un mec plus de quelques mois. A part Andrew avec qui ça a duré des années entières. Tu es longtemps restée figée dans le passé, puis tu as avancé, puis tu es revenue en arrière, pour finalement faire définitivement une croix sur tes erreurs de jeunesse. Maintenant tu fais de ton mieux. Tu as des aventures de temps en temps, tu as ton gamin. En réalité, toutes tes dernières histoires n’ont pas marché, sans doute à cause de toi. Tu n’arrives pas à te donner corps et âme à un mec. Parfois tu en as envie, puis tu reviens sur terre en te rappelant qu’on va encore te laisser tomber. Le cœur brisé ça fait mal, et tu n’as pas envie de recommencer. C’est dommage parce que sans doute tu t’empêche de vivre des magnifiques histoires. Tu penses à Eloy ton voisin. Au fond si tu passes ton temps à être désagréable avec lui c’est pour te protéger. Il te plait beaucoup, son sourire te fait fondre mais tu ne veux rien lui faire remarquer. Tu souris en te rappelant cependant la scène dans le couloir du chalet. C’est un gentleman, à sa façon il t’a protégée même si il s’est moqué de toi. Tu as hésité à l’appeler ce soir puis tu t’es dégonflée. Tu étais perdue dans tes pensées quand ça a sonné à la porte, la soirée étant déjà bien entamée. Tu soupires en découvrant ta cousine déjà bourrée devant la porte, que tu laisses entrer. Tu ne comprends pas tout ce qu’elle dit mais tu as entendu parler de ce retour d’Elys. Je suis désolée ma belle, mais c’est une bonne chose, dis tu pour la réconforter, alors que tu l’accompagnes avec toi dans le sofa avec la bouteille et le pop corn. Installe toi, tu prends soin d’elle, même si c’est vrai que tu as bien envie de discuter ce soir. Tu es heureuse ? c’est la question la plus importante. Tu préfères parler d’elle que de toi.

@Luna Diaz

_________________
Follow me to the dark, let me take you past our satellites, you can see the world you brought to life. goulding

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



the sister I never had (Nikki) Empty
MessageSujet: Re: the sister I never had (Nikki)   the sister I never had (Nikki) EmptyMar 6 Mar - 14:31

Installés sur son canapé, tu soupires alors que ta cousine remet tes idées en place. Elle n'a pas à être désolé. Elys est en vie. Tu devrais être heureuse. En même temps, tu sais même pas comment annoncé le retour des morts de ton bienaimé, tu n'as aucune idée de ce que quelqu'un doit répondre à ce genre de nouvelle. Tu es heureuse, mais cette joie est teintée par cette culpabilité d'avoir vécu tous ses mois alors qu'il était gardé captif. Tu ne sais pas s'il s'ouvrira un jour à toi, mais tu imagines emprisonné, en sang alors que toi tu te consolais dans les bras de d'autres hommes. T'avais fait le choix de l'imaginer mort, c'était plus facile. C'était une excuse bidon pour que tu puisses agir comme tu le voulais an fond. Heureuse? J'imagine que oui. L'alcool dans tes veines t'empêche peut-être de résonner logiquement. Tu n'étais pas préparer à ce genre d'annonce. Personne l'est. C'est difficile de l'être, parce qu'il a vécu l'enfer. La seule chose qui me console, c'est que c'est terminé. Il n'est plus gardé en otage, mais il n'est pas de retour dans ta vie non plus. Pas complètement en tout cas, il est chez ses parents. Tu comprends qu'il a besoin de temps, mais tu es ivre et tout ce que tu veux c'est retrouver le Elys que tu as perdu. Je sais toujours pas quand il rentre à la maison. Je suis sa fiancée, il doit avoir besoin de moi? Je veux l'aider, mais j'sais pas comment. T'es encore entrain de vider ton sac que tu penses à Andrew que tu avais revu avant le voyage de ski.
Ton visage change. Tu ne sais pas si elle le sait de retour en ville. Toi, ça va? Tu étais embêtée par les drames entourant ton soldat, mais tu en avais l'habitude, tu le pleurais depuis presqu'un an déjà. Tu lui voles du popcorn alors qu'elle boit à son tour du vin. Andrew est de retour, tu savais? L'ivresse te rendait drôlement directe ce soir. Il est venu me visiter à la pâtisserie. Tu mentionnes toujours pas sa femme et sa fille, une nouvelle à la fois était suffisante. Tu m'as jamais trop expliquer qu'est-ce qui c'est vraiment passé entre vous. Tu chercherais pas à lui soutirer des informations ce soir, elle te parlerait de ce qu'elle désire. Tu voulais simplement être là pour elle. T'écoutais quoi avant que j'arrive? La télévision sur pause, ton esprit était toujours volaille quand tu buvais, passant trop de sujets rapidement, tu ne faisais pas toujours du sens.
@Nikki Reyes
Revenir en haut Aller en bas
sexy mum
Nikki Reyes

- prayers : 5759
- pseudo : flames
- multifaces : withaker
- id card : bilson, @herjuliwiii
- registration : 10/12/2017
- côté coeur : waiting my prince charming

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: open

the sister I never had (Nikki) Empty
MessageSujet: Re: the sister I never had (Nikki)   the sister I never had (Nikki) EmptyDim 11 Mar - 19:55

Tu ne peux pas être malheureuse Luna, dis tu à ta cousine. Tu n’arrivais pas à comprendre son problème. Son homme est revenu, elle va pouvoir retrouver ses bras et reprendre sa vie avec lui ; il a seulement besoin de temps, rajoutes tu. Elle a beaucoup de chances, combien de femmes au monde rêvent de cet instant. La plupart n’ont pas le droit à cette seconde chance. Elles reçoivent une lettre annonçant que leur mari a été tué parce qu’il défendait le pays. Il ne reviendra pour leur anniversaire de mariage, il ne verra pas ses enfants grandir et sa femme devra apprendre à reconstruire sa vie. Tu seras là pour lui je suis sure que ça va s’arranger, finis tu par dire. Assise sur le canapé avec ta cousine tu te fais plaisir. Vous n’êtes pas à égalité, Luna est déjà bien assez pompette. Tu n’es d’ailleurs pas très contente qu’elle ne vienne te voir que parce qu’elle n’est pas bien que parce qu’elle a bu. Sobre et en pleine forme elle ne pense pas à toi. Mais tu ne dis rien, ce n’est pas le moment, elle a bien d’autres choses à faire et à penser. La preuve c’est que tu ne savais même pas qu’Elys était revenu, elle ne t’a pas appelée ou envoyé de sms pour prendre de tes nouvelles. Tu l’as croisée rapidement au ski elle n’a même pas pris le temps de te demander comment tu allais. Tu fronces les sourcils quand elle parle d’Andrew. Et là qu’elle est bourrée elle vient te balancer ce genre de dossiers et te poser des questions auxquelles tu n’as aucune envie de répondre. Le retour d’Andrew te fait beaucoup moins plaisir qu’à Luna visiblement enchantée. Ça te blesse d’autant plus qu’il soit allé voir Luna en rentrant alors qu’il n’a pas daigné ne serait ce que t’envoyer un message pour te dire qu’il revenait. Il a fait comme si tu n’avais pas existé, comme si en Australie vos années ensemble n’avaient pas comptées. Tu en as gros sur le cœur parce que c’est beaucoup pour toi d’un coup. Je suis au courant, te contente tu de dire. On le sait, tu es une peste Nikki, tu montes vite dans les tours surtout quand les sujets te touchent d’un peu trop près. Tes deux rencontres avec Andrew n’ont pas été très agréables. Les deux fois vous vous êtes un peu disputés ou envoyés des piques à la figure, mais comment faire autrement ? Tu te protèges. Quand Luna ose te poser la question alors que bourrée elle n’entendra surement pas ce que tu as sur le cœur, tu te contentes de répondre, il n’y a rien à expliquer, il ne m’aimait pas c’est tout, dis tu en baissant les yeux. C’est dur à dire ce genre de choses, tu le sais, tu l’as compris depuis longtemps mais le redire à haute voir ça ravive de vieilles blessures. Dirty Dancing, mais je crois que je vais mettre un film d’horreur, dis avant de rire rapidement à la situation. Tu n’en veux pas vraiment à Luna mais tu es un peu sur les nerfs alors que tu voulais passer ta soirée seule elle te balance ton ex à la figure.

@Luna Diaz

_________________
Follow me to the dark, let me take you past our satellites, you can see the world you brought to life. goulding

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



the sister I never had (Nikki) Empty
MessageSujet: Re: the sister I never had (Nikki)   the sister I never had (Nikki) EmptyLun 12 Mar - 0:50

Ce qu'elle dit fait du sens avec ce que tu ressens, tu es très heureuse de le retrouver. L'alcool ne fait que faire ressortir tes peurs. Tu as survécu à une année lourde sans lui. Pourtant, tu n'es pas certaine que tu survivrais à une autre fin. Tu peux sentir la tension dans l'air et tu comprends. L'alcool te faisait parler trop vite, mais tu avais la chance d'avoir un homme qui t'aime depuis tes seize ans. Vous étiez enfin réuni, il te reviendrait un jour ou l'autre. Il fallait être patiente même si c'était difficile, même si tu ne voulais plus attendre. Une partie de toi comprenait son besoin de prendre les choses doucement, c'était la partie affecté par l'alcool qui se plaignait. Il me manque c'est tout. Tu as raison. J'arrête de me plaindre. Merci mon dieu qu'il soit en vie et de retour à la maison. Puis, tu réalises que vous êtes pas très loin de la demeure de Eloy. C'était amusant, puisque tu l'avais reconduit y'a quelque mois chez lui parce qu'il était ivre et te voilà ivre chez sa voisine. D'ailleurs, son frère c'est ton voisin je crois. Tu connais Eloy? Je t'en ai surement déjà parler. Tu as passé ton enfance à te promener entre ta cousine que tu harcèlais parce qu'elle est ton modèle, la maison des Brocks et la maison des Gardner. Eloy faisait partie de ta vie depuis pratiquement aussi longtemps que Nikki. Du moins tu te rappelles pas vraiment de ta vie avant qu'il y rentre.
Tu n'ajoutes rien sur Andrew, il était un sujet à éviter, la dernière fois que tu avais osé prononcer son nom devant ta cousine, tu avais eu droit à un regard plus noir que la nuit. Excuses-moi de pas avoir été très présente pour toi. J'ai pas de bonnes excuses pour toi. Je vais faire attention. D'ailleurs, si tu as besoin d'une babysitter, tu sais comme j'aime passé du temps avec Aaron. Je serais heureuse de l'amuser quelques heures, même une nuit pour toi! Tu t'installes confortablement sur le divan alors qu'elle change de film. Combien de films d'horreurs t'a-t-elle forcé à écouter plus jeune? Tellement, que maintenant, il te font presque marrer. Tu prends un coussin pour le mettre sur tes genoux prête à cacher tes yeux et dans l'autre une pâtisserie. Je suis prête!
Tu ris un peu trop, mais encore une fois, c'est l'alcool qui contrôle tes réflexes un peu rouillés maintenant.
@Nikki Reyes
Revenir en haut Aller en bas
sexy mum
Nikki Reyes

- prayers : 5759
- pseudo : flames
- multifaces : withaker
- id card : bilson, @herjuliwiii
- registration : 10/12/2017
- côté coeur : waiting my prince charming

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: open

the sister I never had (Nikki) Empty
MessageSujet: Re: the sister I never had (Nikki)   the sister I never had (Nikki) EmptyDim 18 Mar - 18:48

Tu t’en veux un peu de réagir de cette façon mais tu ne vois pas comment faire autrement. Tu es une fille franche parfois un peu trop et c’est pas parce que ta cousine est bourrée qu’elle ne mérite pas d’entendre ses quatre vérités. Je comprends, dis-tu compatissante. Tu ne peux que comprends que son homme lui manque et que maintenant encore plus qu’il est revenu. Je suis certaine que ça va aller maintenant, rajoute tu avec le sourire pour la rassurer. Assise sur le sofa avec ta cousine, vous discutez tranquillement. Tu te sers toi aussi un bon verre de vin, après tout y a pas de raison. Puis quelque part tu jalouses un petit peu son état d’esprit, cette ivresse qui permet le temps de quelques instants de mieux se laisser aller, de pleurer sans en avoir honte et de rire sans excuses. Tu portes le verre à tes lèvres et bois une gorgée en écoutant Luna. Tu manques de t’étrangler presque quand elle mentionne le nom d’Eloy, sérieux ? dis tu surprise. C’est son frère ? rajoute tu. En y réfléchissant c’est vrai qu’ils ont le même nom de famille, même si son nom est plutôt loin de ton univers. Tu connais plutôt son prénom mais tu n’avais jamais fait le rapprochement. Combien de familles Gardner peuvent vivre à Wauwatosa. Quelque part ça te faisait sourire en pendant à lui mais tu n’en disais pas plus, tu gardais tes émotions pour toi pour le moment. Même si aujourd’hui c’est vrai que tu penses souvent à lui, encore un peu plus depuis votre rencontre au chalet du séjour au ski. Tu le connais bien ? demandes tu malgré tout, peut être que cette question passerait inaperçue. Enfin tu écoutes les excuses de Luna. Tu n’as pas à t’excuser, en réalité tu fais ce que tu veux. Surtout que je te comprends, je ne suis pas la plus facile à vivre. Et je n’ai pas vécu tout ce que tu as vécu toi mais ce n’est pas facile pour moi non plus en ce moment … Mais Aaron sera content de te voir ... c’est vrai que le retour d’Andrew l’a un peu retournée, elle se pose beaucoup de questions. Est-ce qu’il va rester, est ce qu’elle va réussir à lui pardonner réellement d’être parti, enfin beaucoup de choses sont dans sa tête mais là non plus elle ne s’étend pas. C’est parti, je veux du sang et des meurtres dis tu en riant légèrement, un peu peste, avant de te servir un deuxième verre de vin après avoir posé le plaid sur tes jambes pliées sur le canapé.

@Luna Diaz

_________________
Follow me to the dark, let me take you past our satellites, you can see the world you brought to life. goulding

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



the sister I never had (Nikki) Empty
MessageSujet: Re: the sister I never had (Nikki)   the sister I never had (Nikki) EmptyLun 19 Mar - 11:59

Il n'y a rien de d'amusant à penser à Eloy, mais tu rigoles à voir la réaction de ta cousine. Tu l'aimais bien ton beau frère et c'est ce qui te faisais bien rire. Tu rougie, incapable de café l'inconfort qui t'habite à cause de l'incident entre vous deux. Si je le connais bien? Je connais Effie depuis que je suis gosse. Il est pratiquement mon grand frère. Pas tout à fait, puisqu'on bécote pas son grand frère. C'était pour toi une évidence que tu connaisses pratiquement tous les Gardner. Tu étais fiancé à un, tu avais passé plus de souper de Noël chez lui que dans ta propre famille puisque ta mère n'avait pas vraiment de famille mise à part la mère de Nikki ici. Tu hésites un moment à lui confier ton grand secret.
La chose que tu oses plus raconter à personne depuis le retour de ton fiancé. Tu l'avais que dit à Dani avant tout ce changement et même à ce moment tu vivais très mal avec ce baiser. Je l'ai même embrassé. Enfin, il m'a embrasser. On s'est embrassé? Faut que tu arrêtes de dire ses mots. Tu chuchotais presque et avais eu besoin de prendre une autre grande gorgé de vin maintenant. Il était ivre. Très ivre. J'ai été le chercher dans le bar du coin pour le reconduire à la maison. Tu lui expliques ainsi rapidement les événements qui c'étaient produit. Au fond, vous vous sentiez terriblement seuls, trop seuls et aviez trouver un peu de réconfort ce soir-là à dormir ensemble. Ce baiser avait marqué le début et la fin de l'intimité entre vous deux. Tu recherchais Elys dans ses yeux alors que lui cherchait à se sentir en vie. On s'ennuyait trop d'Elys je crois. Vous passiez souvent de temps ensemble durant les missions d'Elys. Vous étiez de bon ami et sa disparition vous avait plutôt porter à vos éviter. Ce soir-là t'avait rappeler l'importance d'être là pour ton ami. C'était assez pour ce soir cette lourdeur que tu amenais partout. Ton rire qui résonna à nouveau avant qu'elle commence le film. Tu croyais qu'en riant cette histoire serait peut-être oublié. Il t'intéresse? Tu les voyais bien ensemble maintenant. Tu connaissais assez le caractère de ta cousine aussi pour en lire qu'elle avait peut-être un petit intérêt pour le grand frère d'Elys. Dis pas ça, "ce que j'ai vécu" enlève aucunement de l'importance à ta vie à toi! Tu as besoin de moi et j'ai été trop préoccupé par ma vie et c'est mal! Moi, j'ai juste attendue son retour quand tu y penses. Lui... L'alcool qui te rendrait trop émotive si tu t'aventurais dans cette direction. Elle commence l'action, il est où ce tueur à la fin? Tu remets ton intention sur l'écran et le sac de popcorn. Tu pouvais pas pleurer, pas maintenant en tout cas, t'étais pas encore assez ivre.
@Nikki Reyes
Revenir en haut Aller en bas
sexy mum
Nikki Reyes

- prayers : 5759
- pseudo : flames
- multifaces : withaker
- id card : bilson, @herjuliwiii
- registration : 10/12/2017
- côté coeur : waiting my prince charming

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: open

the sister I never had (Nikki) Empty
MessageSujet: Re: the sister I never had (Nikki)   the sister I never had (Nikki) EmptyLun 19 Mar - 23:29

Vous vous êtes embrassés ? Répètes-tu à voix haute devant Luna. Tu ne l’as pas fait exprès, mais tu as soupiré et levé les yeux au ciel avant de te recroqueviller un peu. Tu es sans doute stupide de réagir comme ça. Tu es loin de sortir avec lui, il ne te doit rien, mais ça te touche quand même … tu l’aimes bien, encore plus ces derniers temps après votre café chez toi, et votre rencontre dans le chalet. Tu adores ses yeux, sa barbe et son sourire. Il a des bras forts et il est adorable avec Aaron. Mais tu oublies que peut être pour lui ce n’était qu’esbroufe. Tu as l’habitude maintenant et tu n’as plus assez confiance aux hommes et encore moins en toi. Alors quand tu entends une fille dire qu’elle a embrassé l’homme qui te fait légèrement craquer, voire qui commence à réellement te faire craquer et qu’en plus il s’agit de ta cousine ça te refroidit forcément. Je l’aime bien … avoue tu après la question de Luna. Il est charmant ... te surprends tu à dire à haute voix avec un petit sourire, que tu n'as pas contrôlé. Tu n'as pas envie d'étaler ces choses là de ton coeur encore meurtri et confus. C'est trop tôt pour parler d'amour, tu ne le connais pas tant que ça, même si quelque chose se réveille sous ta chair. Si tes yeux s'écarquillent quand il est là, et si un frisson te parcourt quand tu effleures sa main. Tu n’as pas vraiment écouté ses explications foireuses tout ce que tu retiens c’est qu’elle l’a embrassé. Elle a donc eu une relation avec lui avant toi et elle le connait depuis longtemps. Tu as soupiré en avouant que tu l’aimais bien, mais avec tes sourcils froncés. Vous … tu ne finis pas tout de suite ta phrase, tu bois une gorgée de vin, vous vous êtes aimés ? demandes tu un peu effrayée par la réponse. Certes elle a dit qu'il était ivre mais elle ne l'était pas. Si elle l'a embrassé c'est qu'elle en avait envie et peut être qu'il y a eu plus. Tu n’as pas envie de revivre encore la même histoire. Tu ne veux pas jeter ton cœur dans les bras d’Eloy. Tu ne veux pas que lui aussi à un moment crucial choisisse une autre femme qu’il aime ailleurs. Tu en as assez. Tu ne supporteras pas d’être de nouveau celle qu’on ne choisit pas, celle qu’on aime pas. J’aurais préféré qu’il ne revienne jamais … dis tu. C’est soirée confidence. Tu parles évidemment d’Andrew qui t’a brisé le cœur il y a des années et deux fois. Tu es passée à autre chose, tu as fait ta vie, mais tu n’as pas réussi à rencontrer l’homme avec qui tout partager pour de nombreuses années. Mais en le revoyant ça a ravivé des vieilles douleurs et ça t’énerve. Tu n’as pas envie de le voir lui. Tu ne veux pas le voir se balader en ville en tant que merveilleux papa alors qu’Aaron ne connait pas le sien. Par chance il a Klaus, Melvin ou encore Eloy plus récemment pour l’aider et apporter une touche masculine à sa vie. Mais ce n’est pas pareil, tu refuses de dire la vérité à qui que ce soit. C’est vrai c’est trop long, dis tu en attrapant la télécommande pour avancer le film et l’arrêter sur une scène juteuse de sang.

@Luna Diaz

_________________
Follow me to the dark, let me take you past our satellites, you can see the world you brought to life. goulding

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



the sister I never had (Nikki) Empty
MessageSujet: Re: the sister I never had (Nikki)   the sister I never had (Nikki) EmptyJeu 22 Mar - 18:22

Tu voudrais prendre ta cousine dans tes bras alors qu'elle se renferme sur elle-même, mais à la place, tu lui tends le reste de ton verre. Elle en a plus besoin que toi que tu penses. Tu n'es jamais vraiment seule, même si tu le voudrais tu as toujours ta famille que tu as créé autour de toi à s'assurer que tu ailles bien. Alors qu'elle te demande si toi et Eloy vous étiez déjà aimé, la réponse sortie presque automatiquement. Sans que tu es a y réfléchir puisque ça toujours été clair ce qui vous unissait. On s'aime. Mais pas de cette façon. Ta voix qui était devenu sérieuse. Tu n'avais pas besoin de te convaincre toi, mais peut-être un peu ta cousine. Tu voyais dans son langage physique qu'Eloy l'intéressait bien, sinon elle aurait bien rit de cette accolade entre vous. Elle t'aurait dit que tu aurait dû t'essayer avec quelqu'un d'autre qu'un Gardner. Tu avais l'habitude de tenir compagnie Eloy durant les missions d'Elys. Vous preniez soin l'un de l'autre comme de la famille parce que ton fiancé vous l'avait demandé. Après la tragédie, vous avez cessé tout ça. C'était difficile de le regarder dans les yeux parce qu'ils te rappelaient celui que tu avais perdu. En plus de t'ennuyer de ton compagnon de vie, tu t'ennuyais de ton ami. Dans la peine, tu as mélanger les deux et tu as douté de ce qui vous unissait. Tu as peut-être cru avoir des sentiments pour ce policier, mais tu sais aujourd'hui que c'était fraternelle. On était confus. Brisés. On croyait avoir perdu Elys. Je le cherchais en lui. Et il avait besoin de réconfort. Voilà une autre vérité qui s'échappe de ta bouche, elle résonne avec ce que ton coeur te dit. Le seul que tu veux vraiment, c'est ton soldat et tu as la chance de le retrouver.
Le sujet d'Andrew est remis sur la table et même si tu ne sais jamais où te mettre que à lui avec Nikki, tu penses que tu es mieux de lui dire que tu l'as revu avec sa femme. Si elle l'apprenait de quelqu'un d'autre, tu crois qu'elle t'en voudrait probablement longtemps. Il est revenue avec sa femme. Je l'ai rencontrée. Tu remets ta concentration sur l'écran maintenant ensanglantée. Par chance que ses scène de film sont là pour te distraire puisque tu ne voulais pas parler de Merri. Ta cousine aimerait pas apprendre qu'elle est adorable et que tu comprends ce que Andrew lui trouve.
@Nikki Reyes
Revenir en haut Aller en bas
stairway to heaven
The Good Choice

- prayers : 398
- pseudo : god
- id card : gaga for the good choice, @blossom
- registration : 01/10/2017
- côté coeur : left no ?

the sister I never had (Nikki) Empty
MessageSujet: Re: the sister I never had (Nikki)   the sister I never had (Nikki) EmptySam 24 Mar - 21:21

Citation :

Vous êtes en pleine discussion, soulageant sans doute vos cœurs et vos pensées de toutes ces préoccupations du moment. Le film d'horreur en marche, il n'y a que le son de la télévision qui se mêle à vos voix...quand soudain un grand coup se fait entendre. Provenant de la fenêtre, l'obscurité du soir devient vite préoccupante.

deux choix :
1 - paniquer et se réfugier dans la chambre
2 - aller voir dehors ce qu'il se passe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sexy mum
Nikki Reyes

- prayers : 5759
- pseudo : flames
- multifaces : withaker
- id card : bilson, @herjuliwiii
- registration : 10/12/2017
- côté coeur : waiting my prince charming

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: open

the sister I never had (Nikki) Empty
MessageSujet: Re: the sister I never had (Nikki)   the sister I never had (Nikki) EmptyDim 25 Mar - 15:04

Les paroles de ta cousine sont jolies. C’est mignon cette relation, mais en même temps tu ne peux t’empêcher de douter de toi-même du coup. Tu te dis que tu devrais arrêter de penser à lui, que ce n’est pas une bonne idée. Peut être qu’elle ment ? peut être qu’elle l’a aimé plus qu’elle ne le dit. Puis c’est ce qu’elle dit elle, est ce que Eloy pense la même chose ? tu ne lui as jamais posé ces questions là, tu n’avais pas à le faire. Tu as toujours préféré lui balancer des petites remarques piquantes que de lui parler sincèrement. Puis il y a eu ce petit incident durant le séjour au ski, et ton petit cœur d’artichaut maintenant se pose plein de questions. Est-ce qu’il te plait ? est ce que tu lui plais ? Tu es une petite peste mais tu es sensible et ton cœur est d’autant plus fragile, il ne s’attache pas. Je comprends, te contente-tu de lui répondre. Tu ne lui demandes rien de plus. Tu ne veux pas savoir si il y a eu plus. En vrai si tu meures d’envie de lui poser plein de questions mais tu ne le fais pas. Tu as tendance à garder pour toi quand tes sentiments sont un peu trop prononcés ou que ça te met en danger. En plus parler de sentiments est bien trop rapide. Mais de l’intérêt, une attirance est indéniable. Et tes yeux parlent beaucoup pour toi. Tu bois alors une nouvelle gorgée. Tes joues deviennent un peu plus roses, et tu commences à avoir un peu chaud et c’est normal. Tu soupires assez bruyamment lorsque Luna en rajoute en parlant à Andrew, je viens de te dire que j’aurais préféré qu’il ne revienne jamais … réponds tu un peu fort. Tu es énervée, ça te plait pas du tout. Ta cousine débarque et te met tout ça dans la figure. Andrew est sorti de ma vie, ce qu’il fait de la sienne et avec qui ça m’intéresse pas … rajoutes tu toujours énervée. Je ne veux pas en entendre parler c’est clair ? tu es franche, sincère, profondément blessée. Quel culot, tu ne regardes même plus Luna qui t’a vraiment mise hors de toi. Comment ose t elle ? elle ne vient pas te voir toi par contre jouer la meilleure amie pour Andrew et sa femme là y a du monde. Elle t’en veut à ce point là ? Andrew t’a brisé le cœur deux fois, et il n’y a rien à dire de plus. Tu préfères alors regarder l’écran rouge maintenant, comme ton vin et tes joues. L’alcool et la colère ne font pas bon mélange. Tu avais envie de pleurer, ça te faisait tellement mal, au fond tu n’en veux pas à Luna. Tu ne dis plus rien mais sursaute en entendant un bruit sourd contre la fenêtre. C’était quoi ? dis tu en te levant un peu précipitamment. Tu t’avances discrètement de la fenêtre mais tu ne vois rien. Un nouveau bruit contre la porte. Je vais aller voir, dis tu en allant dans ton couloir, tu es en chausson dehors, tu te mouilles les pieds à cause de la neige encore présente. Il fait froid, tu regardes autour de toi, la porte de la maison ouverte. Y a quelqu’un ? demande tu timidement, un peu effrayée …

@Luna Diaz

_________________
Follow me to the dark, let me take you past our satellites, you can see the world you brought to life. goulding

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



the sister I never had (Nikki) Empty
MessageSujet: Re: the sister I never had (Nikki)   the sister I never had (Nikki) EmptyMar 27 Mar - 0:21

Cette conversation, tu t'attendais bien à ce qu'elle le prenne de cette façon. Tu la connais assez, tu te dis qu'au moins, elle ne pourrait pas te reprocher de lui avoir cacher que tu connaissais Merri le jour où elle voudra en savoir plus. Une partie de toi voyait maintenant qu'elle n'avait pas laissé Andrew et ses sentiments aussi loin dans le passé que tu l'imaginais. Tu ne connaissais pas toute l'histoire autour de ces deux-là, c'était clairement plus complexe qu'une amour de jeunesse qui refait surface. Toi qui croyait que le temps guérissait bien des choses, tu pouvais voir que parfois il ne fait que mettre une pause. Tu culpabilisais d'avoir remis le sujet sur la table et remerciait ce film sanglant pour vous faire oublier que tu avais mis ton nez aux mauvaises endroit. Tu as envie de laissé un simple pardon s'envoler de ta bouche, mais tu as peur de sa réaction. Tu laisses tes yeux se distraire sur l'écrans et les éclaboussures de sang. Les bras croisés sur ta taille, tu l'aimais cette Nikki, mais tu avais toujours eu de la difficulté à la berner.
Rapidement, ce malaise se transforme en inquiétude alors qu'un bruit semble venir de la fenêtre. Ta cousine est clairement moins peureuse que toi, parce qu'elle est déjà parti voir ce qui se passait. Attends moi Nikki, c'est peut-être dangereux! Ce film d'horreur qui te monte peut-être à la tête ou c'est l'alcool qui t'agite un peu pour rien. Tu ne peux pas rester assise dans le confort de sa maison alors qu'elle cherche ce qui ne va pas. Tu prends le temps de mettre tes bottillons près de la porte et lui parle de l'intérieur. Tu vois quelque chose? La température de l'extérieur te force à retrouver ton sang froid. Ça doit être rien du tout que tu te répètes. Je vais aller voir dans le jardin. Tu marches vers l'arrière de la maison. Allô? Ton coeur panique déjà pour rien alors que tu ouvres la petite porte qui mène à la cours de ta cousine. Tu entends des bruits, mais le printemps s'installe et des petites bêtes commencent à explorer Wauwatosa de nouveau.
Tu regardes par la fenêtre pour t'assurer qu'il y a rien d'anormal. Tu te calmes un peu puisque tout semble au même endroit que tout à l'heure. Y'a personne ici Nikki! Ça doit être notre imagination!! Que tu lui cris de l'arrière de la maison. Tu retournes tranquille rejoindre ta cousine devant son entrée. Restant vigilante, après l'histoire que Dani t'avait raconté. Tu craignais qu'un autre cambrioleur rode dans votre ville habituellement tranquille.
@Nikki Reyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



the sister I never had (Nikki) Empty
MessageSujet: Re: the sister I never had (Nikki)   the sister I never had (Nikki) EmptyMar 27 Mar - 19:11

Tu reviens du boulot après une longue journée. T’as encore fait du temps supplémentaire, mais clairement c’est pour le mieux. Après tout, il faut bien le dire, il n’y a que ça qui te permet de te changer réellement les idées en ce moment. Quoi qu’encore, ce n’est pas tout à fait le cas. D’autant plus que tu dois tout mettre en œuvre pour éviter Dani le plus possible. Pas encore prêt, que tu te dis, pourtant tu sais bien que tu ne pourrais pas éternellement l’éviter. Que tôt ou tard, il faudra bel et bien que tu lui parles. Sinon tu risque vraiment de perdre ta coéquipière. Pourtant, clairement tu avais encore une fois décidé de repousser ça au lendemain, et ce n’était pas dans le meilleur état d’esprit que tu rentrais finalement chez toi. Après tout, entre l’annonce de cette grossesse, mais surtout le retour de ton frère, il y avait beaucoup de choses qui se passaient dans ta vie, et clairement tu ne les gérais pas de la meilleure façon qui soit, encore moins en t’isolant. Mais t’avais bel et bien besoin de temps pour toi, de temps pour faire le point, pour ensuite pouvoir aller de l’avant, reprendre un semblant de vie normal, alors que clairement, elle n’aurait certainement plus rien de normale, ta vie.
Pourtant, y’a tes yeux qui se posent sur la maison de ta voisine alors que tu te gares dans l’entrée de la tienne. Un sourcil arqué alors que tu vois sa porte d’entrée entrouverte. Parce que ce n’est certainement pas normal pour ça. Tu coupes alors le contact de ta voiture, t’attends que les phares soient fermés avant de finalement sortir et mettre tes mains dans tes poches, car la nuit tombée, le temps restait toujours frisquet. Puis, plutôt que de prendre la direction de ta maison, c’est vers celle de ta voisine que tu te diriges. Et d’ailleurs c’est elle que tu vois à l’entrée qui semble demander s’il n’y aurait pas une indésirable dans les parages. Et tu te racles rapidement la gorge avant de dire : « Nikki ? » Tu fais alors quelques pas pour te mettre dans la lumière et qu’elle puisse te reconnaitre. Juste avant d’ajouter rapidement : « Est-ce que tout va bien ? » Elle te semble un peu tendue, et clairement, il a l’air de se passer quelque chose d’anormal.
@Nikki Reyes @Luna Diaz
Revenir en haut Aller en bas
sexy mum
Nikki Reyes

- prayers : 5759
- pseudo : flames
- multifaces : withaker
- id card : bilson, @herjuliwiii
- registration : 10/12/2017
- côté coeur : waiting my prince charming

PERFECT PEOPLE
- relations:
- rp: open

the sister I never had (Nikki) Empty
MessageSujet: Re: the sister I never had (Nikki)   the sister I never had (Nikki) EmptyMar 27 Mar - 22:27

Tu ne sais pas trop ce que tu fais actuellement. Tu es dehors en pyjama et en petits chaussons. Tu avais prévu de passer une soirée seule, à te goinfrer et à pleurer devant des films romantiques. Mais voilà Luna a débarqué et a ruiné tes plans. Tu ne lui en veux pas au contraire tu es contente de l’avoir vue même si ce qu’elle t’a raconté sur Eloy t’a un peu refroidie et ses essais pour parler de ton ex et sa jolie petite femme t’ont achevée. Tu ne parlais plus. Tu préférais te concentrer sur l’hémoglobine dans ton grand écran de télévision. Mais ce bruit t’a fait peur. S’il n’y en avait eu qu’un tu n’aurais pas paniqué, mais deux c’est trop. Et du coup tu vas voir. Tu es sans doute inconsciente de sortir au milieu de la nuit ou est-ce la moitié de la bouteille de vin qui te donne des ailes ? L’alcool cependant est sans doute la raison pour laquelle tu n’as pas froid malgré les températures si basses. Le printemps n’est pas loin mais tu vis dans le Nord du pays alors forcément il est un peu plus long à à arriver qu’ailleurs. Tu n’entends même pas Luna qui te demande de l’attendre, mais tu l’entends quand elle te dit qu’elle va voir dans le jardin, on devrait pas se séparer, dis tu doucement. Il ne faut jamais se séparer, ils le disent dans tous les films d’horreurs, dis tu sure de toi. Tu commences vraiment à stresser. Le silence de la nuit est pesant à cet instant. Tu n’as pas beaucoup avancé, tu es sur le pas de ta porte. Tu hausses les épaules et tu réponds à Luna sans crier, ça ne peut pas être une hallucination si on est deux … ça semble logique. Ou alors vous entendez simplement les mêmes bruits parce que vous avez bu le même vin. Ou c’est peut être simplement le vent, et avec les émotions vous avez tout amplifiez. Tu as l’impression que Luna est partie depuis une éternité alors que ça ne fait que quelques minutes. Tu croises tes petits bras, la fraicheur commence à se faire ressentir. Luna ? dis tu doucement en t’avançant lentement encore sur le pas de ta porte. Le silence et l’obscurité rendent l’atmosphère effrayante, la tête qui tourne un peu avec l’alcool n’arrange pas les choses. Tu ne bougeais pas, un peu figée, jusqu’à ce que tu entendes une voix et hurles comme dans un film. Tu as sursauté aussi, mais en voyant Eloy sous la lumière tu fronces les sourcils, ça va pas ? dis tu un peu énervée, en le poussant fort par réflexe même s’il ne bougea pas d’un millimètre, tu es fou tu m’as fait peur ! dis tu avant de rire légèrement de la situation. Il te retrouver toujours dans des situations pas possibles.

@Luna Diaz @Eloy Gardner

_________________
Follow me to the dark, let me take you past our satellites, you can see the world you brought to life. goulding

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



the sister I never had (Nikki) Empty
MessageSujet: Re: the sister I never had (Nikki)   the sister I never had (Nikki) EmptyMer 28 Mar - 0:51

Le cri de ta cousine qui fait arrêter ton coeur une seconde. Tu cours comme si ta vie en dépendait jusqu'à la porte d'entrée alors que tu pensais qu'on lui enlevait la sienne. Clairement, l'alcool influençait un peu votre jugement. Tu la retrouves avec un homme que tu connais très bien. Non, mais tu veux ma mort? Tu méritais bien cette frousse au fond, tu venais de lui faire vivre des émotions qu'elle voulait garder bien enfouies. Tu soupires essoufflée par la peur. Une main sur le coeur, tu les observes et aime ce que tu vois. Qu'ils sont mignons que tu penses. Toutes les femmes devraient avoir un Gardner dans leur vie. Ton sourire est beaucoup trop naïve pour cacher ce que ta tête te dis.  Bon bin Nikki, je suis fatiguée puis ce film c''est pas mon truc. Tu mens et ta voix démontre bien à quel point tu serais la pire des actrices. Un faux bâillement, tu prends ton portable qui n'avait pas vibré. Tiens, on a besoin de moi à la pâtisserie! Encore une absurdité, puisqu'à cette heure, il n'y avait personne dans ta boutique. Tu prends ton manteau dans l'entrée. Eloy, veille sur ma cousine, on a entendu des bruits suspects. Puis tu commences à marcher vers ta voiture. Tu t'arrêtes avant qu'ils rentrent. Je vais marcher. Je viendrai la récupérer demain. Alors, tu commences à faire ta route jusqu'à chez toi. Tu n'avais pas perdu tous tes moyens avec cette bouteille de vin, mais tu n'étais pas la meilleure conductrice. Tu préférais être prudente. JE T'AIME NIKKI!! Que tu lui cris du trottoir éclairée par les lampadaires. TOI AUSSI ELOY! Tu voulais pas faire de jaloux après tout. Finalement, peut-être que l'alcool t'affectait plus que tu ne te l'avouais. Tu espérais que le reste de la soirée irait bien pour ses deux-là.
@Nikki Reyes @Eloy Gardner
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



the sister I never had (Nikki) Empty
MessageSujet: Re: the sister I never had (Nikki)   the sister I never had (Nikki) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
the sister I never had (Nikki)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Ile de Ronapura] Sister Act I : Une soeur appelée à prier
» My sister my responsibility || Bellamy Blake
» what manigat, ceant and martelly need to say ?????
» Rapport de bataille Cypher V.S the Dude Gi/Sister
» Cypher's sisters of battle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERYTHING IS FINE :: LAST JUDGEMENT :: - archives :: rp saison 1-
Sauter vers:  
les membres du mois

PSEUDO & PSEUDO
Ils méritent tous vos applaudissements et des cookies double chocolat.

events : heat wave, c'est la nouvelle intrigue, la première de ce second souffle, venez vous en délecter. | Découvrez le nouveau sujet commun, le braquage de la bijouterie : shine bright like a diamond. Venez admirer les formes féminines pour la bonne cause au bikini car wash.
news : emergency doomsday crisis, voici le tout nouveau contexte du forum. Avec lui c'est le diable qui débarque.
version 11, venez consulter les mises à jour et donner votre avis sur la nouvelle version du forum !